Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Jardin japonais : un endroit paisible à Marseille ? Oui, ça existe (...)

Jardin japonais : un endroit paisible à Marseille ? Oui, ça existe !

Un nouveau jardin japonais vient tout juste d’être inauguré au parc Borély pour célébrer les 50 ans du jumelage Marseille/Kobe. Un écrin végétal qui nous en dit long sur la culture nipponne au lendemain de la catastrophe du 11 mars mais qui nous en apprend davantage sur nous… A 3 euros l’entrée, la municipalité entend préserver ce jardin botanique en responsabilisant les Marseillais au respect de l’environnement ! News of Marseille a rencontré Laure-Agnès Caradec. L’adjointe au maire déléguée aux espaces verts, en charge du projet, nous explique sa démarche.

Un endroit paisible, entouré de verdure avec le cuicui des oiseaux et le bruit de l’eau qui vous bercent pendant votre sieste ! Une telle chose est-elle possible à Marseille ? C’est toute l’ambition de l’espace botanique du parc Borély qui s’agrandit avec ce jardin nippon. Son homologue chinois en devient même vert de jalousie !

Pour un coût de 450 000 €, la ville a mis les moyens pour fêter en septembre la moitié de siècle qui la lie avec la ville de Kobe. Un projet de surcroît symbolique cette année après la catastrophe naturelle du 11 mars : séisme, tsunami, suivi d’une grave crise nucléaire.

Ce projet peut être vu comme un cadeau d’usage fait au consul japonais de Marseille Daini Tsukahara pour fluidifier nos relations avec le pays du soleil levant. Mais c’est surtout une fenêtre qui nous en apprend sur la culture des 128 millions d’habitants de l’archipel et sur la nôtre.

Sur une surface de 1 700 m2, paysagistes nippons et marseillais ont usé de la technique de miegakure qui consiste à dévoiler la vingtaine d’espèces d’arbres, la trentaine d’arbustes, et les quatre-vingts sortes de fleurs qui se dévoilent au fur et à mesure de la ballade. La nature est extrêmement importante pour les Japonais, malgré l’urbanisme des mégalopoles et des terre-pleins.

Autre détail intrigant : les 300 tonnes de rochers. Disposés en petit groupe, ils représentent Bouddha et ses disciples. Le bouddhisme est la seconde religion de l’archipel, après le Shintoïsme imposée par l’Etat après la Seconde Guerre mondiale.

Mais un tel écrin environnemental, propre, en plein Marseille, est-ce vraiment sans risque ? Lorsque l’on voit l’état des 54 autres parcs de la ville, entre les papiers qui font office de nouvelle pelouse et les canettes de nouveaux arbustes très tendance, il y a de quoi se poser des questions !

C’est pourquoi la ville de Marseille a fixé l’entrée de l’espace botanique à 3 euros. Une clientèle très select pour ce prix ! Dans tous les cas, Laure-Agnès Caradec a voulu sensibiliser et responsabiliser les Marseillais au respect de l’environnement et pourquoi pas les convertir à la « Wabi attitude »… Wabi, qui signifie « sérénité » en japonais !

Bonne promenade !

Pour voir le reportage avec Laure-agnès Caradec

Coralie Mollaret - News of Marseille


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Dubitatif 9 septembre 2011 12:15

    Tient un nouveau ghetto pour personne ayant de l’argent de poche et pour organiser des apéros sans être ennuyé par la populace.

    Le consul japonais a droit à son cadeau de 450.000 euros, mais les habitants de la ville, eux doivent payer l’entrée, alors qu’ils ont déjà payé le parc avec LEURS impôts.

    Notez que j’ai largement les moyens de me payer l’entrée tous les jours toute l’année si je le désirais, je constate encore que les biens publics qui sont d’intérêt général deviennent des biens privés par effet mécanique, connaissant la situation financière de beaucoup de familles qui ne profiteront jamais de ce « petit coin de Paradis ».

    Et ce n’est pas le seul endroit du Parc Borely qui est un endroit paisible, entouré de verdure avec le cuicui des oiseaux et le bruit de l’eau qui vous bercent pendant votre sieste.

    Et pourtant j’ai attaqué votre article avec envie, tien un nouveau truc qui à l’air intéressant, mais la façon dont c’est décrit montre un côté individualiste « moi je peux, et tant mieux si les autres ne peuvent pas, je serais plus tranquille parce qu’ils ne sont pas respectueux »

    Mais cette histoire de 3€, c’est tout aussi peu respectueux (tous ces pauvres couillons qui ont payés ce jardin et qui continueront de le payer avec leur impôts, parce que l’entretien sera à mon avis fait par les jardiniers du Parc Borely et non pas par des embauches supplémentaires). Où vont aller les 3€.

    On reproche souvent aux autres ce qu’on n’ose pas se reprocher à soi-même.

    Et puis on pourrait employer un gardien pour verbaliser les vandales, et paf 1 personne en moins au chomage et le lieu qui serait respecté.


    • COVADONGA722 COVADONGA722 10 septembre 2011 07:38

      yep , n’absolument comme habitant de marseille je suis heureux que ce havre de paix
      soit à la disposition de raffinés citadins des quartiers bourgeois marseillais cette
      magnifiques micro société de marseille 8% de la population beneficiant du ramassages des ordures tous les jours des cantoniers passant tout les jours des 200 policiers municipaux
      invisible ’ailleurs que des 4 arrondissements « corrects » comme citoyen payant des impots
      et vivant en ZUS dans le 11 e marseillais je conchie cette elite cultivée et bourgeoise
      qui à le culot de me vanter les délices qu’elle s’octroie grace au pognon des services qui me sont supprimés !
      la liste d’injures couleur locale est bien trop longue mais je la tiens à la disposition des auteurs !


    • sparte sparte 9 septembre 2011 19:53

      Il y a aussi un beau jardin japonais à Paris , près du pont du ST CLOUD : au métro exactement

      dans le jardin musée ALBERT KAHN , on trouve :

      un jardin japonais, offert par l’empereur du Japon, reconstruit il y a peu

      un jardin anglais

      un jardin « à la française  » avec ses arbres fruitiers et une grande serre pour arbustes tropicaux

      une forêt de Vosges  : on s’y croirait ... !

      une « forêt » de Cêdres du Liban - en fait plusieurs cêdres

      l’extraordinaire est que quand on est dans l’espace d’un jardin on ne voit pas les autres c’est étonnant !

      malheureusement des conflits de fonctionnaires ( la ville contre le département ) ont séparé la Maison de A. KAHN de son jardin ! et ils ont cru intelligent de déplacer le musée de la COLLECTION DE SES PHOTOS DU MONDE ENTIER ( 1 ) ... qui était dans sa maison ... dans le jardin ... sous le jardin japonais ; celui ci reconstruit n’a plus le même charme qu’auparavant mais il est beau quand même ; la maison est devenu un truc pour les gnomes ...

      bref c’est aussi un endroit de paix et de beauté à connaître
      et il y a une cafet’ sympa pour croquer un gâteau ...
      le prix est le même qu’à Marseille mais c’est + grand .. et gratuit pour les gnomes
      l’abonnement est de 20 Teuros par an

      http://albert-kahn.hauts-de-seine.net/les-jardins/les-differents-jardins/

      ( 1 ) KAHN envoya des photographes dans le monde entier pour photographier des choses des gens qui allaient disparaitre ... toute la collection est accessible c’est magnifique ! allez y en dehors des heures de foule il faut prendre tout son temps au moins 2 à 3 heures pour voir une partie du monde des années 1900 !

      C’était ça les banquiers français au début du 20ème siècle : ami de l’empereur du JAPON : la classe !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles







Palmarès