Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Je ne suis pas Charlie

Je ne suis pas Charlie

Je vous présente mes vœux. Mais ce sont de Charb. Ses derniers vœux !

Notre réaction collective me choque.

Première réaction sur toutes les ondes, dans la bouche de tous les hommes et femmes politiques : "Surtout pas d'amalgame". Comme si la première des mesures était la préservation d'un statu-quo de façade, plutôt que la réflexion sur les mesures à prendre.

Vaine incantation d'un unanimisme républicain qui ne veut plus rien dire, car ces deux mots n'ont aucun sens : "unanimisme" sans réalité, sauf à espérer un totalitarisme de la pensée qui fasse qu'une pensée unique soit acceptable, ce qui s'appelle la "political correctness". "Unanimisme" quand tant de jeunes, sur les "réseaux sociaux" comme dans les salles de classe se réjouissent de cet attentat contre ces mécréants "qui l'ont bien cherché".

Et "républicain", un de ces mots valises où tout le monde et chacun peut fourrer sans réflexion ses désirs, ses fantasmes et ses craintes. Sans ajouter la remarque de Houellebecq dans sa dernière interview au Nouvel Obs : "La République est morte". Sans ajouter que les tenants de cette "political correctness", de cette pensée unique, ont cloué au pilori sans réflexion cet affreux Houellebecq (écouter Ali Baddou dans sa violente diatribe contre l'auteur de "Soumission" !), comme ils l'ont fait juste auparavant avec Zemmour. Comme ils l'avaient fait précédemment avec Philippe Val, Caroline Fourest et tous les caricaturistes de Charlie Hebdo, à la suite de la publication des caricatures du Prophète Mohamed, qui avaient été considérés et traités par les "bons" medias et les "bons" intellectuels comme des renégats ayant rejoint la pensée du Front National. A l'époque, Philippe Val avait été trainé dans la boue, stigmatisé comme un vrai islamophobe ayant effectivement rejoint l'extrême droite ! Il faut avoir entendu Jeannette Bougrab, compagne de Charb pointer du doigt ceux qui ont accusé plusieurs fois Charlie Hebdo d'islamophobie. "Je pense qu'il y a une responsabilité." Elle évoque notamment "certains mouvements de gauche", "les indigènes de la République sont coupables". "Quand, sans arrêt, on vous dit : Vous stigmatisez l'islam... Mais, aujourd'hui, qui est mort ? Il n'y a pas d'imam qui est mort. Ce sont eux, des combattants pour la liberté." Il faut avoir entendu Caroline Fourest qui, même très de gauche, a dû supporter l'ostracisme qu'elle subit encore aujourd'hui !

Nous sommes en guerre, mais le dire est considéré par la même pensée unique comme inacceptable. Pourtant, nous le sommes, car la guerre a été déclarée par ces gens que l'on a d'abord qualifiés de "déséquilibrés" ! Qui se sont entrainés militairement. Qui s'habillent comme des militaires, des "ninja" en Algérie, comme l'atteste ce pauvre fournisseur de l'otage imprimeur actuellement, expliquant sur toutes les radios qu'il avait pris les deux assassins comme des policiers, puisqu'ils étaient habillés comme les policiers du GIGN.

La même Jeannette Bougrab a tenté d'expliquer : "On a oublié Merah, ces enfants qui ont été tués devant une école juive, et je me dis : Est-ce que, cette fois, on prendra la mesure de ce qui s'est passé en France, c'est-à-dire qu'une guerre est déclarée ?" Une guerre contre notre civilisation, ce que la bonne pensée considère comme insupportable, ces bons medias qui lancent actuellement une nième polémique contre cet atroce Sarkozy qui a proféré une telle abomination !

Et cela rejoint ma deuxième réaction par rapport à notre attitude collective et individuelle : Nous avons tous, sauf moi !, écrit, communiqué, proclamé que nous étions Charlie ! Qu'est la vraie signification de cette affirmation, au-delà de "Charlie vit et vivra" ? La vraie signification entendue par les terroristes, est "Nous sommes tous potentiellement des Charlie !".Des victimes, des victimes potentielles, voilà notre avenir, notre revendication, notre manière de réagir. Venez nous égorger comme vous avez abattu ces douze caricaturistes et journalistes !

Qu'aurait-il fallu faire ? Qu'auraient du faire tous les journaux qui ont affiché "Je suis Charlie" ? La réponse est toujours : "que pouvons-nous faire ?". Répartie équivalente à une reconnaissance d'impuissance, qui ne se résout que dans de vaines protestations et l'exigence ridicule au cours de manifestations symboliques que les terroristes cessent. Comme cette réaction presqu'indignée du grand présentateur de TF1 Gilles Bouleau qui ne comprenait pas que Jeannette Bougrab se soit refusée à demander à Charb de s'autocensurer pour sauver sa vie ! Elle déclare que, dégoutée par la France, sa complaisance et son aveuglement, elle souhaitait s'exiler avec Charb qui refusait.

Je n'ai entendu que Brice Couturier dire à quel point il était choqué. Comme moi ! J'aurais souhaité que tous les journaux impriment les caricatures qui sont à l'origine de la mort des ces douze héros, de ces personnes qui ont osé, qui ne se sont pas renié, qui ont bravé les fanatiques. J'aurais aimé que les dizaines de milliers de français qui sont sortis comme des moutons qu'on pourrait amener à l'abattoir portent chacun les caricatures de héros de Charlie Hebdo, et les caricatures de Mahomet. C'est ce que je ferai à Strasbourg à la manifestation dimanche. Pour bien marquer que cette manifestation est un geste de combat, pas un geste de soumission !

 

Je vous représente mes vœux. Mais ce sont de Charb. Ses derniers vœux !


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 10 janvier 2015 09:03

    Je suis Charlie, mais
    Je ne suis pas manipulable
    Je soutien les familles des victimes
    toutefois l’émotion n’affecte pas ma capacité de réflexion


    • Alain Guédon Alain Guédon 10 janvier 2015 09:35

      Vous avez raison d’être Charlie, et je ne critique pas le geste per se. Je dis seulement qu’il faut se méfier des réactions de masse qui s’arrêtent généralement à l’expression de l’émotion, et qui n’embrayent pas sur l’action.

      Voulez-vous prendre un pari ? Dans six mois, un an, rien n’aura changé dans notre manière de réagir à l’islamisme, et à notre capacité de le contrer. Nous aurons toujours le même rejet par une intelligentsia bien pensante de tout ce qui pourrait se rapprocher du dramatique « amalgame ». Nous aurons toujours le refus obstiné de voir sa poussée chez les jeunes qui se radicaliseront de plus en plus.
      A se revoir dans un an, où vous me devrez...un verre de bon vin, que nous boirons en souvenir des martyrs de ces derniers jours ! 

    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 janvier 2015 09:21

      +++++++++++Excellent article sur la réalité des faits...Peu de gens on ce bon sens qui manque au plus grand nombre malléable à souhait...et le tragique se retrouve dans ce plus grand nombre incapable d’avoir un gramme de bon sens...Ils pensent tous à Dimanche pour la grande messe de la mafia au pouvoir depuis des années...
      Notre pays (enfin) le peuple est tellement conditionné qu’il est incapable de réagir sainement...
      Moi..je suis en guerre contre la bêtise que l’on veut imposer..Le lavage de cerveau n’a aucune prise sur moi..j’ai ma dignité et un sens moral qui m’interdit de soutenir la connerie...


      • Alain Guédon Alain Guédon 10 janvier 2015 11:52

        Totalement d’accord avec vous, et je n’ai rien à rajouter.

        De Gaulle avait répondu à l’injonction «  »Mort aux cons«  : »vaste programme« . Ceci étant, il faudra bien que la classe des journalistes courants accepte de remettre en cause sa politique sophiste de crétinisation des masses. Mais j’avoue ne pas savoir par où commencer cette tentative d’éducation de ceux que Kundera appelait »l’âne intégral" !

      • fred.foyn Le p’tit Charles 10 janvier 2015 12:19

        Hélas depuis le départ de De Gaulle c’est le néant absolu... !
        +++


      • tf1Groupie 10 janvier 2015 15:24

        « Moi..je suis en guerre contre la bêtise »

        Et bien prends une kalachnikov et va massacrer quelques passants : ça te défoulera et tu pourras faire passer un message !


      • agent ananas agent ananas 10 janvier 2015 18:39

        Vous avez un dealer de kalachnikov à nous proposer ? Cela ne s’achète pas dans une épicerie (casher ou non).


      • cassandre4 cassandre4 10 janvier 2015 18:59


         Les réflexions de tf1 sont toujours très fins, et fidèles à son pseudo !  smiley


      • oncle archibald 10 janvier 2015 10:11

        Pourquoi ceux qui hurlent ordinairement très fort « égalité égalité » ne s’émeuvent-ils pas de l’inégalité de traitement entre les morts de ces dramatiques événements ? Seuls les dessinateurs de Charlie seraient-ils des martyrs de la liberté ??

        Les autres, les balayeurs, les policiers, les modestes clients d’une superette dont on ne dit même pas le nom, ne seraient-ils que des « dommages collatéraux » ? Le tri sélectif même dans la mort ?

        Non décidément chaque heure qui passe montre le hideux visage de la récupération politique d’une attaque dramatique de ceux qui se revendiquaient être « les vengeurs du prophète » contre le mode de vie libre qu’ils détestent et me conforte dans mon opinion.

        Je n’irai donc pas grossir le troupeau bêlant, justement parce que je suis très attaché à toutes les libertés parmi lesquelles la première est la liberté de penser.


        • julius 1ER 10 janvier 2015 12:17

          t’as raison Oncle Archi il ne faut rien faire et surtout ne pas prendre position ...il ne t’a pas échappé que partout c’était des rassemblements citoyens et pas des rassemblements sous la bannière de partis, mais peut-être que la citoyenneté ne t’intéresse pas !!!!!!!!!!!!


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 janvier 2015 15:03

          Rassurez-vous Archibald, le PIRE, qui est avenir, sera sans doute demain dans les rassemblements citoyens.

           

          Donc on y va, vers l’égalité de traitement :

           

          la société tout entière devra assumer pleinement le racisme anti-blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront ça. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres.

           

          http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/jeannette-bougrab-accuse,150893?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=1888c62896-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-1888c62896-30347813&mc_cid=1888c62896&mc_eid=c60b200e67


        • oncle archibald 10 janvier 2015 15:55

          Des rassemblements citoyens organisés par certains partis qui en invitent d’autres mais pas tous et qui en outre se permettent de présumer qui est « citoyen » et qui ne l’est pas … 


          Le tout au nom de la défense de la liberté d’expression ?? Je rêve ou je me pince ? 

          Sur d’autres fils j’ai écrit : « on peut parfaitement être pour la liberté d’expression et détester Charlie Hebdo qui à mon avis ne la représentait pas. C’est mon cas. Quoi ? Qu’entends-je ? Je n’ai pas le droit de dire ça ? » 

          Est-ce assez explicite ? Est-ce un motif « valable » aux yeux des « citoyens comme il faut » pour ne pas souhaiter aller moutonpanurgiser demain ? 

          Les tenants de la liberté d’expression de la pensée unique autorisée vont-ils rétablir le pilori et pointer qui sera la et qui ne sera pas là au défilé comme il y a quelques siècles le Seigneur du lieu faisait pointer ceux qui parmi ses bons sujets allaient ou n’allaient pas à la messe ?

        • Herby 11 janvier 2015 07:47

          Les autres ? Les autres, leur place est ici : https://www.iraqbodycount.org/
          Et ce site ne compte que les morts en Iraq. Ajoutez y ceux de Libye, de Syrie, du Yémen, d’Afghanistan, du Pakistan...
          "Les autres (...) dont on ne dit même pas le nom, ne seraient-ils que des « dommages collatéraux » ? Le tri sélectif même dans la mort ?
          Bien d’accord, moi aussi ça me fait gerber !


        • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 2015 10:15

          Hormis les 4 journalistes toutes les autres victimes sont des Anonymous personne n’en parle ou tellement peut que l’on peut se demander s’ils ont existé un jour....Honte aux médias pour leur « tri sélectif » .....


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 janvier 2015 12:15


            Alain Guédon

             

            Je suis de gauche et pourtant, même si vous mettez sur un même plan la respectable Jeannette Bougrab et la tricheuse Caroline Fourest, j’apprécie votre article.

             

            Mais vous croyez utile de rejeter l’islamophobie quand je souhaite qu’elle se développe. Voyez ici :

             

            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-l-ambassadeur-des-82314

             

            Je souhaite donc que vous réfléchissiez à l’assimilation de l’islamophobie avec du racisme, de la xénophobie, de la haine de l’autre parce qu’il est différent, assimilation voulue depuis des années par les gouvernants sarkhollandiens et les médias, et que je trouve odieuse, partiellement responsable des massacres de ces derniers jours.

             

            Sur la responsabilité de la presse qui pratique la corruption de la langue je vous invite à méditer ce qu’en disait Karl Kraus au siècle dernier. Je lis ceci dans la présentation que Wikipédia fait de cet écrivain :

             

            Il dénonçait avec la plus grande virulence, dans les pages de Die Fackel, la revue qu’il avait fondée et dont il a pendant presque quarante ans été le rédacteur à peu près exclusif, les compromissions, les dénis de justice et la corruption, et notamment la corruption de la langue en laquelle il voyait la source des plus grands maux de son époque, et dont il tenait la presse pour principale responsable.

            J’ai souligné ce qui correspond parfaitement, selon moi, à la presse dans la France en cours d’islamisation.


            • Alain Guédon Alain Guédon 10 janvier 2015 16:32

              Il convient de réfléchir, ce que vous faites vraiment, aux raisons pour lesquelles les jeunes qui partent faire le Jihad sont, pour une très grande proportion d’entre eux, des convertis, des « born again ». En fait, je me souviens d’une étude d EuroBarometer de 2005 (http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/ebs_225_report_en.pdf  page 11) qui indique que les Français sont les premiers en Europe, et de très, très loin, à s’affirmer « non croyant » en quoi que ce soit, Dieu ou spiritualité en général : 33% d’entre nous le revendiquent, les seconds étant les Néerlandais avec 27%, la moyenne européenne étant à 18%.La croyance française en la suprématie de l’athéisme, et de la laïcité, ce qui n’est évidemment pas la même chose, fait aujourd’hui des ravages, et cela va aller en croissant smiley)) Malraux a dit à juste titre dans une vision remarquable : « Le XXIe siècle sera mystique ou ne sera pas » ( et pas « sera religieux » qui aurait été moins grave !) . Nous avons eu la philosophie de l’absurde quand nous étions très jeunes. La mystique remonte très fort depuis longtemps, ce qui fait que même les imams vont avoir du mal à contrer le mysticisme qui fabrique le fondamentalisme hyper radical des jeunes islamistes. Chez nous, ces jeunes français souchiens ou nés musulmans ne distinguent en rien chez nous ce qui peut calmer leur quête d’absolu (et je suis non-croyant moi-même !).
              Ils s’appelaient à juste titre « fous de Dieu ». Je ne cherche pas à trouver des excuses à leur dérapage vers la démence.Que faire pour ramener des fous à la raison ? Je crains que personne n’ait de recette.

              Mais tout cela n’enlève en rien la justesse de votre colère contre la « corruption de la langue » !

            • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 janvier 2015 18:16


              Personne n’a de recette pour ramener des fous à la raison mais, si les gouvernants faisaient leur devoir au lieu de trahir la laïcité républicaine (dans les abattoirs, dans les cantines des écoles, des hôpitaux, des casernes, des prisons...) seuls les musulmans respectueux de la laÏcité resteraient en France.

              Mais ceci, qui supposait un simple respect de la laïcité il y a quelques années, nécessite maintenant de s’opposer à la trahison installée, que tous les musulmans considèrent comme normale, avec un vrai courage et en se préparant à de très sérieux affrontements avec toute la communauté islamique et les très nombreux français partisans résolus de la soumission à l’islam.


            • philouie 10 janvier 2015 18:23

              les antisémites sortent du bois.
              appel à l’affrontement.
               

              1. Alors Haman dit au roi Assuérus : Il y a dans toutes les provinces de ton royaume un peuple dispersé et à part parmi les peuples, ayant des lois différentes de celles de tous les peuples et n’observant point les lois du roi. Il n’est pas dans l’intérêt du roi de le laisser en repos.
              2. Si le roi le trouve bon, qu’on écrive l’ordre de les faire périr ; et je pèserai dix mille talents d’argent entre les mains des fonctionnaires, pour qu’on les porte dans le trésor du roi.

            • Zip_N Zip_N 10 janvier 2015 14:56

              Vous qui savez tout, pourquoi ne peut on pas s’exprimer en dessin sur agora ? peur de la liberté d’expression ?

              « C’est étrange je ne sais pas ce qui m arrive ce soir, je te regarde comme pour la 1ère fois -Encore des mots, toujours des mots des mêmes mots. Je ne sais plus comment te dire. -Rien que des mots.... »Dalida & Alain Delon - Paroles, paroles".


              • Alain Guédon Alain Guédon 11 janvier 2015 01:04

                Désolé ! J’aimerais bien tout savoir. Cela flatterait mon petit ego...

                Vous pouvez évidemment vous exprimer par dessin, en le téléchargé simplement après l’avoir scanné, ou autre...

              • Zip_N Zip_N 11 janvier 2015 14:27

                « en le téléchargé simplement après l’avoir scanné, »

                Oui certainement, merci bonne nouvelle ! je croyais que c’était plus compliqué (rien est un secret pour vous smiley , je me suis toujours demandé ; comment font ils tous ces dessins aux couleurs incroyable et chatoyantes pour égayer les commentaires souvent délavé, décoloré, fade, triste et y mettre un peu d’humour et autres dérisions. Alain Guédon, en toute simplicité, le dessin s’envoie avec la fmeuse balise img src ? avec un autre numéro d’acrobatie ? 


              • Alain Guédon Alain Guédon 12 janvier 2015 15:54

                Un format simple comme .jpg ou même .bmp suffit. En revanche, sous Mac, je ne connais pas les formats, mais le plus simple des enregistrements image suffit.


                Bien à vous

              • tf1Groupie 10 janvier 2015 15:22

                Je suis choqué par la choquerie !

                Ce peuple français qui se plaint de tout et qui veut solidairement être individualiste.

                Il y aura toujours quelque chose à critiquer ; merci d’être venu poser votre pierre à l’édifice.


                • Alain Guédon Alain Guédon 10 janvier 2015 15:50

                  Comme d’habitude, beaucoup de réactions sont immédiates, émotionnelles, et ne s’appuient pas sur ce qui est dit ou écrit ! J’ai écrit que je suis choqué par :

                  Je suis choqué par un mouvement émotionnel qui se dissoudra, aussitôt qu’entamé, dans la grisaille du quotidien. Je suis choqué que nous n’entendions pas plus de paroles fortes, plus dans un vrai combat contre des assassins qui se prennent pour des guerriers. Je suis choqué par cette classe politico-médiatique qui surfe sur l’émotion pour l’utiliser à son profit, en oubliant que beaucoup d’entre eux ont hurlé avec les loups, comme le crie et le pleure Jeannette Bougrab.
                  Je suis choqué qu’un tel mouvement s’arrête dans la demi-seconde où nous retournerons travailler lundi matin, fiers d’avoir crié « no pasaran » et indifférents aux actions à mener pour que leur cri de la veille devienne efficace. Je suis choqué que ce mouvement soit confisqué, ou que certains tentent de le confisquer, quand François Lamy, Conseiller politique auprès du premier secrétaire du PS, refuse à la patronne du FN (et je suis totalement opposé aux « idées » du FN !) le droit de participer et indique qu’il ne défilera pas aux côtés des représentants de l’UMP ! Je suis enfin choqué que l’on voit seulement ces pancartes « Je suis Charlie », et pas les caricatures qui ont causé leur mort !
                  Excusez l’anaphore. je crains de devenir vraiment « normal » smiley))
                  Dernière chose : Qui a vraiment essayé d’agir, ceux qui sont aller se battre en Espagne en 1936 en réalisant un « no pasaran » au prix de leur vie, ou ceux qui l’ont crié à Paris sans empêcher un gouvernement de Front Populaire de ne pas aider la République Espagnole ? Je ne propose pas à tous les manifestants de demain d’aller se battre pour aider l’Armée Syrienne Libre. Je demande seulement à ce que ce mouvement devienne efficace, politiquement au premier sens du terme, l’organisation du vivre ensemble dans la cité, et ne reste pas seulement dans l’émotion et l’auto-satisfaction. Et ceux qui me connaissent savent que j’ai donné de ma personne dans d’autres conflits !

                • Zip_N Zip_N 10 janvier 2015 18:54

                  Moi je suis choqué que les dessinateurs fassent l’objet de politique politicienne tel que l’auteur de ce sujet le présente, alors qu’ils y sont pour rien. J’étais aussi choqué que vous mais pour moi c’était le manque de dessins sur agora. Dommage que sur agora les dessins s’expriment qu’avec les mots.


                • agent ananas agent ananas 10 janvier 2015 19:14

                  Je ne propose pas à tous les manifestants de demain d’aller se battre pour aider l’Armée Syrienne Libre

                  Encore heureux. La Libye livrée au chaos des hordes djihadistes ne vous suffit pas ? Informez vous avant de sortir des aneries.
                  Il n’y a pas de rebelles modérés en Syrie. C’est un mythe. Les opposants à Bashar al-Assad sont tous affiliés ou fait allégeance aux réseaux islamistes y compris l’ASL. US Backed « Moderate » Free Syrian Army Factions Join ISIS Terror Group.
                  Fabius a même déclaré en 2012/2013, que « les djihadistes faisaient du bon boulot ». La tuerie à Charlie ne vous suffit pas ?


                • Alain Guédon Alain Guédon 11 janvier 2015 01:12

                  Vous êtes sur un site où tout le monde peut exprimer son opinion motivée. La grandeur de cette démocratie à cause de laquelle ils sont morts est justement de s’écouter, d’accepter que l’autre n’ait pas le même point de vue que vous, et d’accepter qu’il continue à s’exprimer même si vous pensez qu’il fait fausse route.

                  Si vous êtes Charlie, tant mieux pour vous. Mais soyez vraiment Charlie en vous refusant le plaisir d’insulter ceux dont vous pensez qu’ils ne sont pas d’accord avec vous smiley

                • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 11 janvier 2015 05:27

                  Réponse typique de celui qui n’a rien à répondre sur le fond et qui détourne l’attention en s’occupant de la forme sur le ton d’un gentil père la morale. Qui plus est, « âneries » n’est pas une insulte, c’est un jugement vis-à-vis d’un discours, il ne vise pas la personne qui en est l’auteur. Celui qui perçoit une insulte commet l’erreur de passer du jugement de l’objet au jugement de la personne.

                  Tant que j’y suis, je vous indique que votre article est affligeant. Vous visez les lampistes qui sont aussi manipulés que nous le sommes sans questionner ceux qui tirent les ficelles et fixent les règles du grand jeu néo-conservateur : « le choc des civilisations ». C’est eux, qui tiennent les médias aussi bien que nos gouvernants contre lesquels il conviendrait de s’insurger.


                • agent ananas agent ananas 11 janvier 2015 08:14

                  Merci Luc-Laurent
                  Je n’aurais pas mieux répondu.


                • philouie 11 janvier 2015 09:06

                  Luc Laurent,

                  Et les girardiens, que disent-ils ?
                   
                  Pour moi nous sommes face à un meurtre rituel, dont l’occident chrétien à une longue tradition.
                   
                  Meurtre rituel = victime accusatoire et désignation du bouc émissaire et pogrom.
                   


                • Alain Guédon Alain Guédon 12 janvier 2015 17:42

                  Mon Dieu (Allah, Jehova, la sainte Trinité, et toutes les autres Unités révélées ou non smiley, mon Dieu donc…

                  Protégez-moi de la sainte pensée de la manipulation et du complot caché sous chaque pierre qui pave toute action ! Je ne me permettrai pas de qualifier votre réaction, ce qui aurait pour objet de dis-qualifier toute discussion qui pourrait naître, et dont pourrait sourdre une autre vision de la situation présente. Je me garderai donc d’employer des mots comme « âneries » ou « affligeant ».

                  Je n’ai pas visé des « lampistes », et en fait je n’ai visé personne. J’ai expliqué pourquoi "Je ne suis pas Charlie", et pourquoi je pense qu’il est dangereux de se parer de la peau d’un mouton mort pour se valoriser du statut de victime. Car, en portant leurs pancartes comme une croix sur un chemin très plat et peu dangereux, nos malheureux millions de Charlie ont ravalé au rang de moutons égorgés de véritables combattants d’une lutte ancestrale, et qui n’est pas prête à se terminer prochainement, celle de la liberté de penser et de le dire. N’en déplaise à ceux qui croient à l’immense puissance (!) qui s’est élevée de millions de présences assemblées, cette puissance s’est déjà dissipé aujourd’hui, le jour d’après.

                  De plus, je n’ai jamais laissé entendre que les « Je suis Charlie » sont manipulés, car ce n’est pas ce que je pense. J’aurais supposé que, dans votre « recherche » en psychologie synthétique, vous seriez tombé sur le bon docteur, l’excellent Gustave Le Bon qui vous aurait ouvert les yeux sur une théorie toujours d’actualité pour expliquer, ou plutôt analyser le comportement des foules (on ne disait pas encore masses à l’époque). Là, il n’est nul besoin de manipulation, de ficelles tirées par on ne sait quels esprits super-puissants, cachés mais omnipotents pour animer les marionnettes que nous serions tous. En le lisant, vous vous rendrez compte qu’en science, la théorie de l’élégance, si simple, commande qu’on n’ait pas besoin de chercher une théorie complexe et cachée quand une explication, ou ensemble d’explications plus simples, suffit à expliquer la plus grande partie d’un phénomène.

                  Enfin, et c’est le seul point où je puisse vous rejoindre, je ne crois pas qu’on puisse confondre comme vous l’écrivez si bien « l’objet et la personne ». Plus précisément, un jugement sur ce que je fais ou écris n’entraine pas pour moi un jugement sur ce que je suis. Seulement, dans un forum qui se veut de réflexion, les jugements à l’emporte-pièce ne favorisent pas l’élaboration d’une pensée intelligente.

                  Pour terminer, et vous rassurer sur mon statut de « manipulé », j’ai été à la manif à Strasbourg et j’ai aimé que les français soient descendus si nombreux dans les rues. J’ai seulement regretté être parmi les très rares qui ont porté des caricatures créées par Charlie Hebdo, et encore parmi les très très rares qui ont porté des caricatures de Mahomet, à cause desquelles il semblait falloir rappeler qu’ils étaient morts assassinés.


                • Alain Guédon Alain Guédon 12 janvier 2015 17:43

                  Lisez ma réponse à celui qui a si bien répondu !

                  Mon Dieu (Allah, Jehova, la sainte Trinité, et toutes les autres Unités révélées ou non smiley, mon Dieu donc…

                  Protégez-moi de la sainte pensée de la manipulation et du complot caché sous chaque pierre qui pave toute action ! Je ne me permettrai pas de qualifier votre réaction, ce qui aurait pour objet de dis-qualifier toute discussion qui pourrait naître, et dont pourrait sourdre une autre vision de la situation présente. Je me garderai donc d’employer des mots comme « âneries » ou « affligeant ».

                  Je n’ai pas visé des « lampistes », et en fait je n’ai visé personne. J’ai expliqué pourquoi "Je ne suis pas Charlie", et pourquoi je pense qu’il est dangereux de se parer de la peau d’un mouton mort pour se valoriser du statut de victime. Car, en portant leurs pancartes comme une croix sur un chemin très plat et peu dangereux, nos malheureux millions de Charlie ont ravalé au rang de moutons égorgés de véritables combattants d’une lutte ancestrale, et qui n’est pas prête à se terminer prochainement, celle de la liberté de penser et de le dire. N’en déplaise à ceux qui croient à l’immense puissance (!) qui s’est élevée de millions de présences assemblées, cette puissance s’est déjà dissipé aujourd’hui, le jour d’après.

                  De plus, je n’ai jamais laissé entendre que les « Je suis Charlie » sont manipulés, car ce n’est pas ce que je pense. J’aurais supposé que, dans votre « recherche » en psychologie synthétique, vous seriez tombé sur le bon docteur, l’excellent Gustave Le Bon qui vous aurait ouvert les yeux sur une théorie toujours d’actualité pour expliquer, ou plutôt analyser le comportement des foules (on ne disait pas encore masses à l’époque). Là, il n’est nul besoin de manipulation, de ficelles tirées par on ne sait quels esprits super-puissants, cachés mais omnipotents pour animer les marionnettes que nous serions tous. En le lisant, vous vous rendrez compte qu’en science, la théorie de l’élégance, si simple, commande qu’on n’ait pas besoin de chercher une théorie complexe et cachée quand une explication, ou ensemble d’explications plus simples, suffit à expliquer la plus grande partie d’un phénomène.

                  Enfin, et c’est le seul point où je puisse vous rejoindre, je ne crois pas qu’on puisse confondre comme vous l’écrivez si bien « l’objet et la personne ». Plus précisément, un jugement sur ce que je fais ou écris n’entraine pas pour moi un jugement sur ce que je suis. Seulement, dans un forum qui se veut de réflexion, les jugements à l’emporte-pièce ne favorisent pas l’élaboration d’une pensée intelligente.

                  Pour terminer, et vous rassurer sur mon statut de « manipulé », j’ai été à la manif à Strasbourg et j’ai aimé que les français soient descendus si nombreux dans les rues. J’ai seulement regretté être parmi les très rares qui ont porté des caricatures créées par Charlie Hebdo, et encore parmi les très très rares qui ont porté des caricatures de Mahomet, à cause desquelles il semblait falloir rappeler qu’ils étaient morts assassinés.


                • Alain Guédon Alain Guédon 12 janvier 2015 17:55

                  Absolument, c’est évidemment un élément d’explication de cette guerre qui nous est déclarée. La symbolique de l’égorgement en est corps fondamental. Et ce d’autant plus que :

                  1. Pour garder une position centrale qu’il a irrémédiablement perdue, l’homme occidental s’est placé comme le responsable de toutes les fautes qui ont conduit à l’humiliation et à l’asservissement des peuples et de la nature. Mieux vaut être le vilain et s’offrir comme victime expiatoire que de disparaître tel un vulgaire homme qui a été colonisé et s’assimiler aux masses émergentes...
                  2. La recherche du bonheur, passant par le confort, nous oblige à refuser toute situation de conflit, trop dangereuse pour notre tranquillité. Mieux vaut penser « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » que de voir la réalité si « pas belle » !

                • Xenozoid Xenozoid 10 janvier 2015 15:51

                  la domestication,


                  • Xenozoid Xenozoid 10 janvier 2015 16:54

                    jái écrit un arcticle dans le sens .qu’on est domestiqué


                  • Agafia Agafia 10 janvier 2015 17:19

                    Très bon article et je vous en remercie.


                    (...) J’aurais aimé que les dizaines de milliers de français qui sont sortis comme des moutons qu’on pourrait amener à l’abattoir portent chacun les caricatures de héros de Charlie Hebdo, et les caricatures de Mahomet. (...)

                    Je me suis faite la même réflexion et j’aurais aimé également que toutes les unes de la presse française (et même européenne) du 8 janvier arbore en pleine page une caricature de Mahomet. 

                    Personnellement ; je n’ai pas été au rassemblement tel un mouton irait se faire égorger et j’ose espérer que la plupart de ceux qui affichaient comme moi le slogan « Je suis Charlie » le portait comme un étendard combatif et non comme le stigmate d’une victime potentielle. 
                    C’est ainsi que moi je le portais. 
                    Je suis Charlie car je refuse le diktat de ces fanatiques dangereux, et je me battrai pour conserver ma liberté de parler et de caricaturer qui je veux et comme je veux. Je ne m’agenouillerai pas, je ne baisserai pas les yeux,  la soumission ne passera pas par moi.

                    Et entendre certains se réjouir ou clamer que les auteurs l’avaient bien cherché et méritaient leur fatal destin me donne la nausée et une furieuse envie de me battre.
                    Ni de gauche, ni de droite, je n’appartiens à rien ni à personne, je déteste tout fanatisme et idéologie quelle qu’elle soit, je vomis sur toute les récupérations politiques, et comme Colère, mon cerveau n’est ni malléable, ni lavable, ni affecté par l’émotion à en perdre sa capacité de réflexion.
                    Je suis en colère, mais c’est une colère froide, et elle ne date pas du 7 janvier, date tragique qui ne fait que conforter la perception que j’’ai de ce pays qui se fait bouffer petit à petit. Le ver est dans le fruit.
                    Pour tout ça, JE SUIS CHARLIE

                    Parmi les quelques 3000 personnes réunies dans ma petite ville lors de ce rassemblement citoyen, apolitique et spontané, nous étions peu, à mon grand regret, à porter en plus du slogan, les caricatures qui ont coûté la vie à ses créateurs.
                    Le Charlie-Hebdo du 2 novembre 2011, sous-titré charia-hebdo avec Allah comme rédac’chef, je l’ai brandi durant tout le temps du rassemblement, et j’ai cru apercevoir dans les yeux de certains autour de moi, une sorte de surprise parfois même teintée d’effroi. Comme si cette « provocation » n’avait pas lieu d’être. J’ai alors pensé que mes concitoyens n’étaient pas du bois dont on fait les combattants résistants, et effectivement ressemblaient plus à des moutons tremblants sur leur pattes ou des autruches qui continuaient i à enfouir leur tête dans le sable du déni par crainte de ce foutu risque d’amalgame dont on nous rebat les oreilles, qu’à des braves prêts à défendre leur liberté... Et ce malgré la preuve flagrante du danger dans lequel s’enfonce peu à peu notre pays. 
                    Pour cette raison, la réflexion de l’auteur me parait tout à fait bien raisonnée.

                    Par contre, ils ont été plusieurs à me demander si je ne voulais pas leur donner ce fameux numéro smiley

                    • Le421 Le421 10 janvier 2015 18:14

                      Que -2 ??
                      Avec ce qui traîne sur le Web en ce moment, j’aurais vu mieux !! -5 à -8 aurait été un meilleur score.
                      D’accord avec vous. Au passage.


                    • velosolex velosolex 11 janvier 2015 01:30

                      Un massacre !

                      Grosse tache de sang
                      Ce n’est pas charlie qu’on a assassiné, c’est la démocratie, pour ceux qui n’ont pas de lunettes de correction !

                      Certains ergotent sur le monument aux morts, regardent les noms, finassent. 
                      L’ordre des noms leur plait pas. 
                      Ils se désolidarisent, finassent
                      « Après tout, tout cela n’arrive pas par hasard, ils l’ont bien cherché !
                      Et puis...
                       »Est ce que j’ai une tête à m’appeler Charlie ?"

                      Il faut qu’il réfléchissent vite, car d’autres bien vite leur donneront un nom : Des moutons qu’on pousse vers l’abattoir !
                      Ce qui est marrant, c’est que beaucoup sont d’accord, 
                      et s’engueulent entre eux sur l’ ordre d’entrée

                    • Agafia Agafia 10 janvier 2015 17:47

                      Et pour finir :


                      Je suis Charlie, pour prouver à ces abrutis que leurs assassinats n’ont servi à rien, car
                      Charlie n’est pas mort, il continuera à vivre à travers tous ceux, dont je fais partie, qui se battront, résisteront et feront face à la connerie sanglante des décérébrés que nos gouvernements de droite comme de gauche ont laissé s’implanter dans le pays par laxisme et calcul.

                      Ces 3 abrutis sont morts, et c’est tant mieux, car en taule ils seraient encore devenus des (z)héros" admirés par leurs petits copains et surement enclins à faire du prosélytisme, car la taule, passage obligé pour la plupart et lieu de rencontre, est le fumier où croit tout ce poison.

                      Contrairement à eux et tout comme les dessins de Charb, Tignous, Cabu et Wolinski, Charlie vit toujours et vivra. 

                      Très bon article et surement parmi les meilleurs de la série.

                      Bonne soirée.

                      • velosolex velosolex 11 janvier 2015 01:38

                        Agafia


                        Ceux qui croient assiste à un enterrement de la pensée se gourent !
                        Les jeunes sont touchés au vif !
                        Ils ont sentis biens mieux que la plupart des vieux fossiles ce qui se jouait. 
                        Je suis sûr qu’à l’heure où nous parlons certains s’entraînent déjà à faire des caricatures !

                        Certains font la fine bouche, à cause disent ils de la récupération
                        Pensez tous les grands de la planète seront là. 
                        Et bien tant mieux !

                        Mais ils sont simplement aspirés par le mouvement. 
                        Et ne le devancent pas. 
                        Cette histoire a crée une colère infinie qui n’est pas près de s’éteindre. 

                        La mèche que ces gros cons ont allumés va leur péter dans la gueule.
                        Je vois très bien Charb faire un dessin la dessus. 

                        Son âme est en nous. 
                        Son crayon nous anime
                        S’ils suffisaient de tuer les poètes pour les faire taire,
                         on entendrait plus parler depuis longtemps de frederico Garcia ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès