Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Je suis punk mais je me soigne

Je suis punk mais je me soigne

Assez étonnant d’observer des jeunes « bien comme il faut et où il faut » arborer sur leurs sacs à dos de marque le symbolique « A » anarchique. Encore plus étonnant de se trouver nez à nez dans des boutiques de streetwear face au dernier modèle de baskets arborant à la fois ce symbole anarchique et le peace and love, tout aussi emblématique.

L’imagerie rock, parfois même punk se trouve chez H&M ou dans n’importe quel magasin à la mode. Des hordes de lycéens pavanent, jeans « slim » griffés et tee-shirts de groupes dont on doute qu’ils n’aient ne serait-ce qu’une seconde prêté l’oreille à un de leurs disques, tel The Ramones ou encore The Sex Pistols. Décalage entre une imagerie récupérée par le marketing affûté des enseignes de mode et entre une manière de vivre ou idéologie pour les puristes qui semble oubliée.

En effet, les jeans très seyants et les chaînes dépassant du pantalon sont directement issus du mouvement punk, qui se plaçait en directe opposition avec la surenchère mainstream de ces jeunes lycéens. Mouvement fortement contestataire apparu aux Etats-Unis autour de 1976 ; le mouvement punk se répand par la suite en Grande-Bretagne et en France par exemple. Le mouvement punk prône au contraire une expression brutale, spontanée, d’une création maximum explorant de nouveaux médiums (apparition des fanzines par exemple). Le rejet des valeurs d’une société poussiéreuse se mêle à une énergie créatrice qui pourrait ressembler aux élans dadaïstes de notre début de siècle, ou encore aux actes de performances du mouvement artistique Gutai au Japon.

Nous sommes ainsi bien loin des préoccupations des stylistes des grandes enseignes de mode européennes ou américaines. Bien loin également du train train des lycéens de bonne famille qui trouvent peut-être dans ces codes vestimentaires des élans contestataires qui doivent certainement faire que Proudhon se retourne dans sa tombe. L’anarchisme, l’individualisme, le socialisme, la libre pensée ainsi que l’anti-autoritarisme semblent ne pas être des concepts applicables dans une cour de récréation où on calcule ses coefficients pour l’épreuve de physique au Bac. On assiste donc bien à un oubli du message de certaines pratiques vestimentaires, qui même si elles semblent obsolètes furent, à la fin des années 70, le fer de lance des punks, bien avant d’étaler leur idéologie.

Ces jeunes gens dont le credo pourrait être « je m’habille punk/rock mais je me soigne » ont-ils seulement prêté une oreille attentive aux disques des Dead Kennedys ou encore à ceux des MC5 ? Ainsi, ils se soignent, petite crise d’adolescence bien vite balayée par les années de prépa et le désir d’être bien classé dans sa promo. Jello Biafra y a-t-il pensé ne serait-ce qu’une seconde ? "Don’t hate the media, become the media !" Jello Biafra.


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 10 juillet 2007 09:43

    La récupération marketing des mouvements dans la mode ne date pas d’aujourd’hui.

    Le mouvement Punk se caractérisait par les Sex-pistol avec le bassiste Sid Vicious, décédé d’une overdose et qui s’affichait dans les magazine comme Rock’and Folk ou Best avec un tshort sur lequel figurait une croix gammée

    Ils buvaient,se droguaient,crachaient partout...

    Un mouvement très crado,et en plus ils ne savaient pas joué

    Le marketing cible t-il aujourd’hui une jeunesse qui leur ressemble ?


    • le mave 10 juillet 2007 10:49

      ça doit être fatiguant de toujours jouer au vieux con !!!!!


    • ExSam 10 juillet 2007 10:53

      mave

      LOL


    • Zenest 10 juillet 2007 13:01

      "Un mouvement très crado,et en plus ils ne savaient pas joué

      Le marketing cible t-il aujourd’hui une jeunesse qui leur ressemble ?"

      ... En tous cas, une chose est certaine : il ne cible pas les vieux nihilistes à l’orthographe approximative et à la grammaire martyrisée.

      Je me demande comment fait lerma pour être toujours le premier à poster le commentaire le plus abject sur tous les fils agoravoxiens... Le verbe pauvre et la pensée bovine, tel est lerma l’emmerdeur d’Argentine.

      Bien à vous Zenest


    • tyze 10 juillet 2007 13:26

      La pucelle effarouchée de service... Ils te payent chers à l’UMP pour tes commentaires réac au début de chaque discussion ? Ou alors c’est un concours avec un pote, un challenge perso ... Aux modérateurs d’AV, il faut faire quelque chose. Ca devient insupportable de commencer chaque forum avec ce genre d’ouverture. Il est temps de penser à un « truc » qui ne permette pas à la même personne d’être a peu près systématiquement dans les 3 premiers commentaires de chaque article.


    • Djanel 10 juillet 2007 15:24

      A l’attention de tize

      Entièrement d’accord avec toi, il faut se plaindre plus souvent du comportement des types comme Lerma, Maxim, Npm et d’autres encore qui croient défendre les couleurs de l’ump. Ils agissent comme des parasites et ne se cassent jamais la tête en lisant les articles. Ils sont toujours hors sujet et détournent la conversation en le faisant exprès avec des provocations et des insultes inutiles. Leur technique est facile. Il leur surfit d’arriver les premiers sur le forum pour que leurs postes soit affichés en première lecture définitivement. Il faut qu’agora vox réagisse parce que çà commence à devenir lassant. Les clients pourraient s’en fuir sur d’autres forums plus respectueux de la pensée des autres.

      Le remède, sans avoir besoin de censurer, serait non pas d’afficher en première lecture le commentaire le plus ancien mais le plus récent ce qui obligerait ces connards à poster plus souvent pour avoir la une. Mais il y a un problème d’ordre logique. Dans une conversation, la réponse ne prend toute sa signification qu’avec la question d’où l’embarras des modérateurs qui n’ont pas encore su trouver la parade. Mais comme ce n’est pas le moment d’en discuter, je laisse la question en suspend pour un forum qui aborderait sérieusement le problème. ...................................................................... ............Salut


    • Lilian Lilian 10 juillet 2007 15:40

      « Lerma, Maxim, Npm et d’autres encore qui croient défendre les couleurs de l’ump. »

      Je vous assure qu’ils ne correspondent pas à l’image que je me fait de quelqu’un de droite. Je suis sure qu’il y a plein de gens qui partagent les idées de l’ump sur le forum, il ne faudrait pas faire de généralité ( je sais que çe n’est pas ce que vous avez fait mais je préfèrent le preciser). Tout ceux de droite ne sont pas forcement vieux,racistes et bornés.

      Et puis, si agoravox se veut vraiment la voix du peuple, il est normal que lerma, NPM et autres puissent s’exprimer, puisqu’ils sont là. Après, à force de recevoir des moins leurs messages ne s’affichent plus de toutes façons.

      En fait, même si ils m’enervent, cela me parait incorrect de ne pes leur laisser le droit à la parole.


    • Zenest 10 juillet 2007 15:56

      Oui, mais c’est dur... Scipion, Adlophos, Bulgroz, Milan, et j’en passe ont vraiment une telle capacité de mépris envers ceux qui ne pensent pas comme eux qu’il est réellement difficile de garder son calme à la lecture de leur crachats numériques...


    • tyze 10 juillet 2007 16:05

      Des commentaires ca peut être intéressant lorsqu’il ya des échanges, des réactions, etc... Si tout le monde se contente de laisser un commentaire sans jamais revenir sur ceux des autres ça finit pas ressembler à un livre d’or ou un cimetière de commentaires sans intérêts. Un commentaire qui n’est pas une réaction à un autre commentaire devrait être plus difficile à poster (ou plus facilement repliable). Le premier commentaires après l’article fait partie de cette catégorie. Ca éviterait peut être les commentaires de propagande ou de publicité parce que là franchement autant parler du droit d’expression d’un automate hébergé par une machine de l’UMP...


    • snoopy86 10 juillet 2007 16:32

      Amalgamer Maxim à Lerma et NPM me semble assez dégueulasse...


    • Lilian Lilian 10 juillet 2007 16:47

      tyze Je ne sais pas pour lerma mais tu peux parler à NPM ( même si ça ne le fera jamais changé d’avis) et il te répondra si tu lui laisses un message qui lui est destiné. Il a au moins se merite là.


    • zgrouik zgrouik 10 juillet 2007 17:04

      Bravo !

      Non, je déconne. Le beauf qui poste ici se résume parfaitement bien et est caractérisé lui, par 2 neurones maxi en liaison : 1 foireux et l’autre racorni. Le peu de jus qui passe produit ça : un grand vide sidéral, un peu de poussière et un tout p’tit moment même pas rock’n roll d’un mickey qui n’a jamais rien connu du punk, hors qq idées formatées qu’il balance.

      Euroseument qu’y savé bien ècrire, ça compense...

      Damned !


    • Djanel 10 juillet 2007 21:17

      Comme vous êtes pigeon voyageur sur agoravox, Monsieur Lerma, et que vous ne lisez pas les commentaires, je me sens obliger de vous informer qu’il y en a un vous concernant sur la discussion initiée par Tristan de limoges avec son article intitulé « Quand Julliard rencontre Sarkozy.... » Je vous défie de me répondre.


    • Djanel 10 juillet 2007 22:18

      Pour Calmos.

      O.K. pour Maxim parce que parfois, il est marrant. On peut le charrier de temps en temps pour lui donner l’impression d’exister sur agora. Quant aux autres, ils ont le droit d’exister aussi. Il fond parti du paysage et sont à l’image de ce nous pouvons être en pire.


    • ExSam 10 juillet 2007 10:25

      Now look at them yo-yo’s that’s the way you do it

      You play the guitar on the MTV

      That aim’s working that’s the way you do it

      Money for nothing and chicks for free


      • masuyer masuyer 10 juillet 2007 13:09

        Lerma est extra, tiens je vais le plusser pour pas qu’il soit replié trop vite.

        Franchement, son attitude c’est presque punk smiley


      • Magalie Magalie 10 juillet 2007 13:35

        J’ai cité les Sex Pistols comme exemple car je pense que c’etait le plus connu, et les lecteurs d’agoravox ne sont pas tous rockologues ;) pour moi la mentalité punk vis à vis de son positionnement ds notre societé reste la mieux incarnée par les Dead Kennedys et donc Biafra.


      • Lilian Lilian 10 juillet 2007 16:48

        mmmmmmmddddrrrrrrrr


      • Bouli Bouli 10 juillet 2007 11:05

        Je me rappelle cette fois où je suis restée scotchée devant une boutique Pimkie : les mannequins de la vitrine portaient des collants troués, des jupes d’écolières et des t-shirt avec marqué en gros « rock » ou « punk » dans le style « je l’ai fait moi-même avec des tubes de gouache piqués en cours de dessin »... Affligeant....

        Le marketing ça récupère tout. Et ça donne des ados qui lèvent l’index et le petit doigt au concert de Kyo ou de Tokio Hotel...


        • ark 10 juillet 2007 11:07

          Bah des le depart le mouvement punk est une arnaque ( on en a meme fait le film the great rock’n’roll swindle ) bien vu par Malcom Mclaren et viviane Westwood. Ils ont reussi a se faire pas mal de pognon sur le dos de cretins comme Vicious ou Rotten ( qui lui s’en est mieux tire que son bassisste). Faire chier papa maman avec des t-shirt a 50 euros avec un A dessus ...c’est bien de la punk attitude :D...


          • Lilian Lilian 10 juillet 2007 11:14

            C’est un très bon article qui remet bien les gens en place ! Aujourd« hui, c’est plus contestataire de porter un jean et un t-shirt sans marque que de se ballader en slim... En même temps, la récuparation de la symbolique »punk" par la mode est une reconnaissance pour ce mouvement par les artistes que sont les grands couturiers car H&M et autres zara ne sont que des imitations de ce qui est fait par les stylistes de la haute couture. Il est probable que des gens comme John Galliano ou Jean-Paul Gautier ont, eux, voulu rendre hommage à l’anti-conformité et la libérté des artistes punks.


            • koton 10 juillet 2007 12:09

              ouais ouais ouais !


            • koton 10 juillet 2007 12:11

              la recup des keupon !!!par la mode !!!!

              ha !ha !ha !


            • koton 10 juillet 2007 12:13

              lerma... !


            • koton 10 juillet 2007 12:16

              parole de punk !!!


            • Vincent 10 juillet 2007 12:12

              S’il suffisait de porter un jean et un t-shirt pour faire parti du mouvement punk ça se saurait.

              Un peu plus récemment nous avions eu la période grunge que j’ai mieux connue, représentée par Nirvana et Kurt Kobain, un peu dans le même style vestimentaire que le punk, mais loin au niveau musical.

              Aujourd’hui nous assistons depuis quelques années au groupe s de rock de jeun’s énervés, il jouent fort mais pas forcement bien.

              Je dirais simplement qu’il faut que jeunesse se passe mais surtout que le marketing et devenu omni présent, tous les prétextes sont bons pour faire des ronds, peut importe si le groupe est éphémère, ce qui compte c’est qu’il rapporte du cash très rapidement.

              Durant mes année de collégien et de lycéen j’écoutais les Ludwig, les bérus, Parabellum, La Mano, les Shérifs, les Wampas, Noir des, .....

              Ces groupes pour la plus part ont disparus, mais les gamins les connaissent, en sera-t-il de même de Tokio Hotel, Limp Bizkit dans quelques années, j’en doute.

              C’est à mon avis la différence entre ces anciens groupe qui se sont formées et forgés au fond d’un garage, sur des scènes pouraves dans des bars glauques où cela finissait souvent à coup de rangeots et où être un ados au cheveux gras et mi-longs n’était pas suffisant pour se maintenir devant la scène.

              Aujourd’hui les pogos des gamins sont devenus sages, le slam et devenu un art de chanter alors qu’avant slamer signifiait se jeter la tête en avant dans la foule et gare aux concerts peu fréquentés, car certains voyant la foule s’écarter sont repartis avec le nez explosé dans le meilleur des cas s’ils n’avaient pas été piétinés.

              Pour résumer ont a garder l’enveloppe et on a jeter le contenu, dommage, si les styliste savent encore ce que cela signifie, peu de gamins gardes à l’esprit cette philosophie.


              • Lilian Lilian 10 juillet 2007 12:19

                Je n’ai pas dit que porter un jean et un t-shirt suffisait à faire parti du mouvement punk. C’est EXTREMEMNT énérvant quand quelqu’un se permet de déformer nos propos. J’ai dit , qu’aujourd’hui il était plus contestataire de porter un jean et un t-shirt sans marque qu’un slim.

                De plus, je ne dis pas que c’est bien que la mode et les jeunes récupèrent des emblèmes dont ils ne comprennent pas le sens. J’ai juste souligné, que, à l’origine de ce phénomène, il y a vraiment des gens qui ont récupéré ces symboles pour rendre un hommage au mouvement punk.

                Ca m’agace quand on déforme ce que je dis.


              • NPM 10 juillet 2007 12:15

                Ba, les Hippis ne se déguisent que par conformisme anticonformiste. Ces bêtises ne sont que des bêtises d’ado. Par contre se droguer, ca c’est grâve.


                • koton 10 juillet 2007 12:17

                  et ntm c’est quoi ta drogue ?


                • NPM 10 juillet 2007 12:19

                  Hum... Chocolat, Livres, Vin de Porto, Musiques, bref, les conneries de tous le monde..


                • Lilian Lilian 10 juillet 2007 12:21

                  Ba, pour une fois je suis d’accord avec ce que dis NPM. C’est devenu la norme de se pretendre anti-conformiste chez les adolescent. Plus par phenomène de mode que par idéaux.


                • faxtronic faxtronic 10 juillet 2007 22:01

                  bah ca toujours été comme cela. Moi jeune j’avais les cheveux bleutés et j’ecoutais a fond de la techno et de la trance. Maintenat je suis senior researcher dans une grande société internationale... Il faut que jeunesse se passe.


                • koton 10 juillet 2007 12:28

                  et ntm,le vin c’est une drogue,dur dur !


                  • NPM 10 juillet 2007 12:38

                    Mmm.. Oui, a haute dose, surtout.


                  • tyze 10 juillet 2007 13:32

                    Pourrais tu développer le concept de « drogue dure à haute dose » stp, ca m’intéresse ?


                  • talife 10 juillet 2007 12:28

                    citer Sex Pistols comme fer de lance du punk, c’est oublier un peu vite ce qu’est le vrai punk DIY. Il a été monté en épingle tout comme les groupes que vous pouvez citer dans les divers commentaires suivants (je lis kyo, tokyo hotel, limp bizkit etc...).

                    Quand vous discuterez avec des punks, ou ferez une recherche vraiment serieuse sur ce mouvement, vous trouverez à coup sûr plutot ces groupes : Black Flag, Bad Brains, Minor Threat etc...

                    Vous vous faites prendre a votre propre jeu dans cette article en dénonçant la perte des valeurs punks avec des groupes qui ont eux même pas grand chose à voir avec l’histoire de ce mouvement.


                    • Lilian Lilian 10 juillet 2007 13:37

                      On a jamais dit que Kyo, Tokyo Hotel ou limp bizkit étaient des groupes punk ! on a dit que les fans de ces groupes reprennait les codes vestimentaires de la culture punk. Et j’écoute NOFX et Rancid, je ne les ai pas cité parce que ça n’avait rien avoir avec l’article. On parle pas de groupe punk mais de la récupération de symboles punks à des fins purement commerciale. Et on cite ces groupe parce que ,justement, ils n’ont rien avoir avec du punk.

                      Avant de critiquer un commentaires, il faut le lire jusqu’au bout.


                    • talife 10 juillet 2007 14:35

                      j’ai parfaitement compris, et meêm d’accord, mais néanmois de retorquer que Sex Pistols n’a pas non plus grand chose à voir non plus avec le punk


                    • noireb 10 juillet 2007 12:35

                      Dans le meme genre, il existe aussi les grandes marques qui vendent des jeans troués et déchirés, à plusieurs centaines d’euro s’il vous plait, parce que la marque « c’est trop d’la balle ».

                      Quand je pense à mes jeunes années, durant lesquelles je passais pour un con avec mes Tshirt troués/tachés, jeans déchirés, pompe usées jusqu’à la corde.

                      De nos jours je serai l’idole des jeunes. Quelle horreur.

                      Bon, en meme temps je les comprends un peu, ces jeunes cons, normal de s’identifier aux mouvements punk ou grunge, qui était somme toute « la grande époque » de leur grands freres/cousins/parents.

                      Leur manque plus qu’à acquérir l’esprit critique qui va avec ces mouvements.

                      No futur argh, pas pu me retenir smiley


                      • talife 10 juillet 2007 12:58

                        « quand j’observe ceux d’aujourd’hui je suis épatée » on dit ca a tous les écarts de génération, cette réflexion ne vaut pas mieux que ce Sum41 que tu cites

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès