Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Jean-Luc Godard offre 1000 euros à un pirate

Jean-Luc Godard offre 1000 euros à un pirate

Le « pirate » s'appelle James Climent et il a été condamné à verser 20 000 euros de dommages et intérêts à la SACEM et à la SDRM, pour avoir téléchargé et mis à disposition illégalement plus de 13 000 fichiers musicaux (13 788 fichiers au format mp3). 
 
Une fois tous les recours épuisés en France (depuis sa condamnation en 2007), James Climent a saisi la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour plaider sa cause. Une procédure longue et coûteuse, notamment en frais d'avocat, qui l'a contraint à faire un appel aux dons sur son blog Etpaflapuce
 
Quelques donateurs lui avaient jusque-là permis de récolter un peu plus de 1000 euros. Et il a eu la bonne surprise de recevoir un don de 1000 euros, de la part de Jean-Luc Godard (*), qui lui a été remis par son producteur : « J’ai reçu il y a quelques jours un mail du producteur de Godard, qui m’écrivait au nom du réalisateur. Il avait décidé de me soutenir pour payer mes frais de défense », explique James Climent (qui a tout d'abord pensé être la victime d'un canular), dans cet article paru dans écrans. Le cinéaste ayant eu connaissance des déboires du pirate condamné, suite à la lecture du portrait qui lui était consacré dans le Libération daté du 10 août dernier.
 
Pour mémoire, Jean-Luc Godard avait déjà exprimé tout le mal qu'il pensait d'Hadopi, n'hésitant pas, également, à fustiger radicalement le droit d'auteur et ses dérives favorisant plus que de raison les ayants droit : 
« Le droit d’auteur, vraiment c’est pas possible. Un auteur n’a aucun droit. Je n’ai aucun droit. Je n’ai que des devoirs ». 
« Je suis contre Hadopi, bien sûr. Il n’y a pas de propriété intellectuelle. Je suis contre l’héritage, par exemple. Que les enfants d’un artiste puissent bénéficier des droits de l’oeuvre de leurs parents, pourquoi pas jusqu’à leur majorité… Mais après, je ne trouve pas ça évident que les enfants de Ravel touchent des droits sur le Boléro… » (interview donnée aux Inrocks)
 
A coup sûr, la générosité de Jean-Luc Godard risque d'être fortement mise à l'épreuve, quand l'Hadopi frappera les internautes "à l'aveugle" dans les mois qui viennent...
 
 
(*) Cinéaste franco-suisse, né en 1930 à Paris. Chef de file de La Nouvelle Vague à la fin des années 50, avec François Truffaut et Jacques Rivette. Réalisateur de : A bout de souffle (1960), Le mépris (1963), Pierrot le fou (1965),...
Godard Cannes 2004

Articles à consulter sur ce même sujet :
 
Le procès Emule Paradise reporté à janvier 2011
Le procès de Vincent Valade, créateur du site Emule Paradise, a été renvoyé aux 31 janvier, 1er et 2 février. Selon l'AFP, l'affaire a été renvoyée « pour cause d'empêchement personnel »... (Voir la suite sur 01net, le 13 septembre 2010)
 
« Le piratage est un vol net et total  »
C’est une demi-surprise. Hier, le Secrétaire d’État au Commerce américain Gary Locke a assimilé vol et piratage à l’occasion d’un discours sur la propriété intellectuelle et sa mise en application. « Comme le vice-Président Biden l’a dit à plus d’une occasion, “le piratage est un vol net et total", et en conséquence, il devrait être traité comme tel” »... (Voir la suite sur écrans, le 1er septembre 2010) 
 
HADOPI : les recours des internautes
La Hadopi est l’autorité administrative chargée de lutter contre le téléchargement illégal par le biais du peer to peer en menaçant les internautes de couper leur accès internet. Cette autorité vient de lancer sa première campagne d’information et s’apprête à lancer les premiers courriels d’avertissement... (Voir la suite sur AgoraVox, le 15 septembre 2010)
 
 
 
 Conférence de presse de Jean-Luc Godard -qui ne mâche pas ses mots- (Cannes, 1988) :
 
Socialisme, (Film Annonce-Trailer 3), présenté au Festival de Cannes en 2010 : 
 
Le mépris, de Jean-Luc Godard (1963), avec Brigitte Bardot, Michel Piccoli, Jack Palance... :
 
 A bout de souffle, de Jean-Luc Godard (1960), avec Jean Seberg, Jean-Paul Belmondo... :
 
 
Crédit photo : Reuters/Vincent Kessler
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • slipenfer 16 septembre 2010 12:45

    Par contre vendre des Os a moiter fini c ’est autorisé
    Vista édition intégrale 64 bits mars 2007
    mises a jours proposé après install- 320


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 septembre 2010 17:51

      « Il avait décidé de me soutenir pour payer mes frais de défense »  : C’est pas plutôt pour le remercier d’avoir téléchargé au moins un de ses films ?


      • silversamourai silversamourai 16 septembre 2010 18:59

        Bonjour,

        Jean-Luc Godard - un homme debout dans un monde d’assis.

        Respect !


        • joseph 16 septembre 2010 20:58

          Respect M’sieur Godard !


          • tinga 16 septembre 2010 21:37

            Les droits d’auteurs sont un obstacle majeur à la diffusion de la culture, et transforment les artistes en épiciers, mais en moins sympathique. en plus les auteurs sont le plus souvent des voleurs, le boléro de Ravel qui a énormément rapporté à la lignée est en réalité un thème cubain, on comprend que l’auteur était furieux que ça soit sont œuvre la plus jouée.


            • Leonard K Leonard K 16 septembre 2010 23:19

              Un homme engagé, intègre, donc hautement estimable. 
               

              • Deneb Deneb 17 septembre 2010 05:29

                gf. delhomme : « la solution est simple il faut acheter ses cd et dvd à l’étranger, et graver ses oeuvres dessus. »

                Pourquoi rendre la musique matérielle ? Plus besoin de galettes, tout passe par les fils.


              • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 16 septembre 2010 23:23

                Droits d’auteur, vraiment ?

                Ou droits des Majors, droit de faire du profit à partir d’une œuvre dont la reproduction ne coûte rien et que l’on fait payer à celui qui la regarde/télécharge ?

                Le téléchargement « illégal » n’est pas un vol, mais un « crime » de lèse profit, surtout lorsqu’il est fait par des gens qui n’auraient pas les moyens d’acheter les films. Tout comme la production d’un vaccin générique par un pays pauvre est un « crime » vis-à-vis des multinationales pharmaceutiques. Il sauve des vies, mais empêche le profit.

                Quant aux auteurs, les rares qui ont de réelles retombées des ventes, quel sens cela a-t-il de « rémunérer » au prorata des ventes ? Est-ce en rapport de la qualité, de ce qu’apporte l’œuvre ?
                Entre une recherche qui se risque et le convenu d’un spectacle bien huilé, pourquoi est-ce toujours ce dernier qui est reconnu ?

                Comme il existe (pour combien de temps encore ?) des budgets pour la recherche décorrélés des résultats industriels, ne pourraît-il pas y avoir un tel budget, issu d’un licence globale, permettant l’innovation, l’errance, la surprise, le plantage aussi, sans que la ruine s’ensuive ?

                Mais il s’agit d’une autre société, moins marchande, plus créatrice, plus interrogatrice, et au fond plus généreuse de la découverte de l’inconnu. Rien à voir avec l’économie vue par les majors, et les créateurs d’Hadopi. Pour ces derniers, pire encore que les Majors, seule compte la répression.

                Godard est du côté des chercheurs, pas des financiers. C’est un grand résistant.


                • gf.delhomme 17 septembre 2010 12:27

                  c’est çela oui, 

                  si il n’y avait pas eu d’héritage il n’y aurait pas eu de chabrol, 

                  tu n’aime pas chabrol ?

                  regarde dyson, si il avait pas eu le retour de ses production pour pouvoir innover, jamais il aurait percé, il se serait fait massacré par la concurence, si en plus on regarde le nombre de boite qui sont mpontées par des inventeurs parcequ’ils ont eu une idée auquelle personne n’a cru , ça en fait des emplois, 

                  mais bon tout le monde il est beau tout le monde il est gratuit, les mec qui passent des nuit entières sans gonzesse, parcequ’elle s’est barrée, pour paufiné le logiciel gratuit ( j’ai rien contre les logiciels gratuits notes bien je suis alleergique a microsoft ) que tu va utiliser tout les jour d’un air dédaigneux sans voir le travail de titan, les heures d’énervement parceque ça marche pas, tout ça c’est cadeau, et une fois qu’il a pondu son produit le mec il peut ellez pointer au rimi pour survivre comme une cloche parceque des mec dans ton genre et le mien qui onjt des oursin dans les poches veulent croire à l’age d’or sur le dos du travail des autres

                  quand godard dit quil n’a que des devoir, quand on voit son dernier film, des devoirs comme ça j’en veut bien tous les jours, il a du inclure dans ses devoir le devoir du foutage de geule généralisé, et je sais de quoi je parle

                  faut arréter avec la gratuité, d’accord l’argent est mal utilisé, détourné, accaparé, mais quend même à la base c’est l’outil de mesure de l’effort humain


                • lolet lolet 17 septembre 2010 13:07

                  - 1- Un résistant dans un monde de collabos ... ça en rappelle des souvenirs ....
                  -2- Visblement, certains pensent que parce qu’ils peuvent s’acheter des dvd et autres cd, tout le monde peut le faire ... qui’ls prennent garde à la colère qui monte : s’ils oublient ceux qui sont dans la dèche, il se peut qu’un jour, ceux qui crèvent ne les oublieront pas ...
                  et croyez moi, cela va faitre mal ! La colère et la haine montent doucement mais sûrement ...


                  • Leonard K Leonard K 17 septembre 2010 13:31
                     
                    @gf.delhomme
                    Désolé pour les commentaires qui ont disparu. J’ai cafouillé un peu avec le signalement d’abus (on ne m’y reprendra plus)... Je dois dire aussi que votre « agressivité » m’a surpris (c’est mon 1er article, ça doit être pour ça...). On peut ne pas être d’accord sans pour autant agresser son interlocuteur. 
                    Vu que je ne vous ai pas répondu sur un meilleur ton, je m’en excuse et je vous souhaite bon courage dans vos activités (création musicale ?), ainsi qu’une bonne journée. 
                     

                    • gf.delhomme 17 septembre 2010 19:31

                      oui je vois, on est contre les droits d’auteurs mais on est pour la censure, 

                      pour les commentaires je te les résumes

                      to bite or not to bite

                      suivit de 

                      god -hard ou not go-dard

                      suivit de c’est facile quand on fait du cinéma en suisse de pas avoir besoin de droit d’auteur

                      ensuite 

                      c’est bien les deuxièmes degrés, mais a condition que les sous sols suivent 

                      etc...

                      en passant tu a aussi effacé par erreur une réplique nullissime de ta part, à laquelle j’ai répondu aussi

                      maintenant, je suis cinéaste aussi, tu peut voir un de mes film raté que j’ai mis en ligne sur you tube à « transfertmagnétique »

                      maitnenant passons au choses sérieuses sur le fond, 

                      godard s’est fait manipuler sur son dernier film, j’en ai la preuve, 

                      donc je n’ai aucune leçon a recevoir de ce pantin

                      qu’il aille se faire sponsorisé par la mafia, ça ne me gène pas, mais pour moi, il n’a plus aucune crédibilité, et pourtant j’était fan

                      allez salut le propre sur lui, va te catcher derriere ton idole


                    • Leonard K Leonard K 17 septembre 2010 20:43

                      Vous avez des comptes à régler avec Godard et, en toute logique, vous passez vos nerfs sur moi, comme si j’étais responsable de ses faits et gestes... 
                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès