Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > #justicepouradama la manifestation interdite, l’impunité policière (...)

#justicepouradama la manifestation interdite, l’impunité policière dénoncée jusque dans les colonnes du New York Times

 

 Interdire et réprimer, voila donc les deux seules réponses du gouvernement après la mort d’Adama Traoré. Aux milliers de manifestants ayant répondu présents ce 30 juillet à l’émouvant appel citoyen de la famille Traoré pour exiger le la justice – n’est ce pas la le minimum ? – le ministre de l’intérieur aura envoyé la troupe. Et le garde des sceaux un procureur débitant versions contradictoires sur versions contradictoires pour blanchir au pas de charge de possibles violences policières dénoncées par la famille et par des témoins. C’est comme cela que les choses se passent en France quand un jeune homme de banlieue meurt dans un commissariat ou lors d’une arrestation

 

Interdiction d’une manifestation déclarée : la répression de classe

valls-hollande-MEDEFDes centaines de CRS auront donc été mobilisés par le ministère de l’intérieur pour empêcher la tenue d’un rassemblement pacifique. Un rassemblement populaire pour la justice qui malgré les provocations policières organisées par la préfecture de police n’aura d’ailleurs pas cédé opposant la force et la détermination du peuple, de ces milliers de jeunes de banlieue et de Paris pour résister à la violence d’état. Rappelons que la manifestation avait fait l’objet d’une déclaration en préfecture.

Pourtant quelques dizaines de minutes après le départ de la gare du nord, des centaines de CRS nassaient le cortège, et la préfecture annonçait l’interdiction du rassemblement. Dans une interiew en direct sur les réseaux sociaux Assa Traoré la soeur d’Aminata Traoré explique pourtant que la manifestation a bel et bien été déclarée

« Pourquoi est on bloqué ? : parce que nos droits sont bafoués. Le droit de manifester en tant que citoyens français est bafoué et n’est pas respecté. On a déposé à la préfecture une autorisation, on a pas eu de refus. Ce matin, à 14h juste après la conférence de presse, on a eu trois agents de la préfecture qui étaient là, ils nous ont dit « ça se passe comment, vous parter à quelle heure ? » On a dit qu’on partait à 16h30. Ils nous ont dit on vous conseille de prendre ce chemin là et de tourner à gauche. On a eu les agents policiers en moto qui nous ont dit « il n’y a pas de problème, dès que vous êtes prets vous nous faites signe ».
Pourquoi aujourd’hui à 17h, on nous dit vous pouvez plus partir. Aujourd’hui nos droits sont bafoués. Ce qui me fait peur aujourd’hui, c’est est ce que les droits de mon frère, la justice, sera aussi bafouée » Assa Traoré

 

Les agissements de la préfecture de police ressemblent bel et bien à une provocation organisés pour tenter de faire dégénérer le rassemblement. Pari raté, l’exigence populaire de justice aura été plus forte.

Mais en écoutant l’appel à l’unité d’action et à la résistance – à faire comme « Nuit Debout » – lancé par Assa Traoré on comprend mieux les raisons politiques qui ont conduit le prefet de police à interdire aux milliers de manifestants le droit de défiler jusqu’à la place de la République

 

Par ailleurs, chacun pourra constater sur les nombreuses vidéos circulant sur la toile, le nombre impressionnant de CRS déployés pour réprimer les milliers de citoyens venus défendre la justice et l’ordre démocratique. Visiblement le ministère de l’intérieur dispose de conséquentes réserves de CRS pour réprimer le peuple, des CRS qui rappelons ont été refusés pour sécuriser le feu d’artifice de 14 juillet à Nice – contrairement aux années précédentes. Ces réserves de CRS employées elles aussi en nombre pour réprimer avec les même méthodes les manifestants réclamant le respect de la justice sociale et de la démocratie en s’opposant à la casse du code du travail et le passage en force de la Loi Travail. Chacun peu mesurer ici quelles sont les priorités réelles de MM Valls et Cazeneuve : écraser le peuple plutôt que le protéger. La répression policières qui frappent les jeunes de banlieue, les syndicalistes, les manifestants anti loi travail n’est que différente facette d’une même répression de classe visant à défendre l’injuste et violente dictature de la classe capitaliste.

Le racisme et la politique de répression et de violences policières condamnée jusque dans les colonnes du New York Times : Black Lives Matters

La mort d’Adama Traoré lors de son interpellation par les forces de police n’est malheureusement pas une exception. Elle s’ajoute à la longue liste de ces jeunes de banlieue, morts d’avoir été arrêtes par la police ou passés par un commissariat. Elle s’ajoute à la longue liste des victimes des violences policières. Les associations recensent entre 10 et 15 morts chaque années dans les mains de la police. Comment devant cette longue liste ne pas s’indigner et se révolté de la quasi absence de condamnation lourdes des policiers ou gendarmes ayant commis ces actes ? rappelons que le gendarme qui a tué à coup de grenade Rémi Fraisse est toujours en fonction et qu’aucun de ses responsables hiérarchiques n’a pour le moment était inquiété. Aucun des policiers filmés en train de violenter des manifestants n’ont été jugés.

L’impunité policière ou la violence de classe

Les rares études sur les violences policières confirment d’ailleurs le très faible taux de sanction des policiers en France. Si les policiers sont soumis à un régime strict de sanction pour les obliger à se conformer aux ordres de leurs hiérarchie (plus de 40% des sanctions), il ne sont que très rarement sanctionnés pour les violences qu’ils commettent. Ces dernières, par exemple, constituent moins de 20% des dossiers ouverts par l’IGS à Paris et donnent lieu à sanction dans moins de 10% des cas. C’est à dire des sanctions très très rares. Alors qu’une police doit d’abord être contrôlée sur son usage de la force.

Les méthodes anti-démocratiques et violentes de la police française, couvertes par les ministres de l’intérieur ne sont pas sans susciter l’indignation internationale. A l’image des rapports successifs publiés par l’ONG Amnesty International (lire ci après). Le racisme et la politique de répression et de violences policières condamnée jusque dans les colonnes du très modéré New York Times qui vient de publier un éditorial condamnant dans les termes les plus stricts la politique de Bernard Cazeneuve. Un éditorial qui souligne de façon très pertinente que la fuite en avant autoritaire, l’état d’urgence et Bernard Cazeneuve lachant ouvertement la bride aux policiers ne sert qu’à renforcer les terroristes de Daesh.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/justicepouradama-manifestation-interdite-limpunite-policiere-denoncee-jusque-colonnes-new-york-times/

Black Lives Matters en France, aussi

Par La rédaction du New York Time – 29 juillet 2016

La mort en garde à vue de Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans, dans une ville près de Paris, le 19 Juillet a donné lieu dans les jours suivants à de violents affrontements entre les minorités en colère et les policiers.

La police a d’abord prétendu que M. Traoré était mort d’une crise cardiaque. Puis, après une autopsie, les autorités ont incriminé une infection grave. La famille de M. Traoré a demandé une autre autopsie, en disant qu’il etait entré dans un fourgon de police vivant et en bonne santé, pour être retrouvé mort au post de police peu après. Cette autopsie a suggéré que M. Traoré était mort d’« asphyxie », mais n’a pas indiqué les causes de cette asphyxie

L’épisode rappelle les émeutes qui ont suivi la mort en Octobre 2005 de deux adolescents d’origine immigré qui sont morts d’électrocution dans un transformateur électrique où ils étaient réfugiés alors qu’ils étaient poursuivis par des agents de police. Cette fois-ci, dans une nouvelle fracture pour la France, la mort de M. Traoré a été immédiatement repris sous la bannière de Black Lives Matter : Le hashtag #BLMFrance est devenu viral sur Twitter, et les manifestants lors d’un rassemblement contre les violences policières et le racisme à Paris le samedi ont scandé « Black Lives Matters » en anglais.

Il existe des différences importantes entre les histoires des relations raciales aux États-Unis et en France, où les attitudes racistes sont enracinés dans le passé colonial de la France. Cependant, que le mouvement Black Lives Matter résonne en France ne devrait pas surprendre : Plusieurs rapports au cours des dernières années de groupes de défense des droits de l’homme ont détaillé une culture bien ancrée de l’impunité parmi les policiers français, conduisant à des violations des droits des minorités. Une étude de 2009 a indiqué que les personnes identifiées comme « noir » ou d’ « Afrique du Nord » étaient six à huit fois plus susceptibles d’être arrêtés par la police à Paris que les blancs.

Malheureusement, après les attaques terroristes le gouvernement français et les législateurs ne sont pas d’humeur à exiger que la police rende des comptes des abus contre les minorités africaines et d’Afrique du Nord en France. Ces abus se sont multipliés sous l’état de la France d’urgence, déclaré par le président François Hollande Novembre dernier après les attentats terroristes à Paris. Il avait pourtant promis lors de sa campagne de 2012 de mettre fin à un profilage ethnique par la police, et l’an dernier une cour d’appel de Paris a jugé la pratique discriminatoire. Mais malgré cel, le Parlement le mois dernier a mis en veilleuse une proposition visant à exiger la police de délivrer un document écrit aux personnes arrêtées pour des contrôles d’identité – une mesure visant à suivre les contrôles répétés et abusifs – après que le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a fait valoir ce n’était pas le moment de jeter la « suspicion » sur la police.

Ceci est un argument dangereux. L’État islamique a montré qu’il est en mesure d’exploiter les sentiments de colère et d’aliénation pour les convertir en intention meurtrière. Maintenant, plus que jamais, la police a besoin de construire de la confiance avec les communautés minoritaires en démontrant le respect des droits de tous les citoyens français, quelle que soit leur foi ou leur couleur de peau, et qu’une application impartiale de la justice ne fait aucune exception pour la police.

traduction depuis l’anglais www.initiative-communiste.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • yves 3 août 08:53

    article nul diffusé par le PRCF . et appel a la violence .
    rien d’autre a dire !


    • Alren Alren 3 août 15:58

      @yves

      Manifester c’est une violence ? Même quand il s’agit d’une manifestation contre le droit des femmes de disposer de leur corps ?

      Si vous êtes citoyen français, savez-vous que le droit de manifester est inscrit dans la Constitution de votre pays ?


    • Onecinikiou 3 août 19:02

      @yves


      Le PRCF se fait le relais complaisant de la publication mondialiste par excellence, au même titre que le Le Monde en France : le NYT !!

      On ne saurait mieux servir les intérêts de ses prétendus adversaires, et soutenir son agenda !

      Voilà un article qui, au contraire de nos éternels idiots utiles gauchistes, a le mérite de situer dans quel contexte intervient cette offensive pseudo-antiraciste. Tout est déconstruit de cette tentative d’intoxication. Extraits :

      « Ils réclament justice, ils veulent la vérité. La vérité ou leur vérité ? À les entendre, il y a forcément bavure, dissimulation. Voire complot, si l’on s’en tient aux propos de la sœur, mais aussi du frère : « Je suis persuadé qu’ils avaient mis un contrat sur sa tête ». L’inversion accusatoire, tapis rouge de la manipulation victimaire qui absout les minorités de toute faute, balise l’écho médiatique.
      (...)
      En somme, les forces de l’ordre devraient éviter d’importuner les délinquants issus de la diversité pour ne pas risquer d’accroître les dissensions ethno-religieuses qui délitent la cohésion nationale, parce que c’est ce que recherchent, paraît-il, les terroristes. Ainsi s’enracine le nouveau sophisme en vogue chez les médias et les politiques depuis les derniers attentats. Après avoir voulu museler pendant des décennies les voix s’élevant contre l’immigration de masse, l’insécurité, le communautarisme, en les accusant de faire « le jeu du Front national » (mais ça ne prend plus, mince alors !), on leur reproche aujourd’hui de faire « le jeu de Daech ». 

      Ce raisonnement pervers ouvre la porte à toutes les soumissions, toutes les cécités. Adama Traoré n’est pas une victime innocente mais un délinquant multirécidiviste qui a résisté à une interpellation. Rabâchons-le à satiété : nul ne se réjouit de sa mort. Mais l’enquête judiciaire et celle de l’IGGN doivent pouvoir se poursuivre à l’abri de l’hystérisation que certains se plaisent à aiguiser, et d’une récupération idéologique qui carbure à fond les manettes. Si Traoré avait été blanc, personne ne se serait attardé sur son cas ; s’il avait été un affreux réac, beaucoup auraient sabré le champagne, et aucune banlieue ne se serait enflammée.

      Samedi 30 juillet, gare du Nord, une marche blanche organisée à sa mémoire, qui n’avait pas été déclarée en temps et en heure à la préfecture, a été contenue par les CRS. « Pas de justice, pas de paix », avertissaient les quelque 600 participants, qui se sont plaints d’avoir été « nassés comme des animaux ». À quoi s’attendaient-il en initiant un rassemblement illégal en plein Paris ? La logique reste invariablement la même : mépriser la législation, générer des situations qui justifient une réprimande, s’offusquer de ne pas obtenir satisfaction, se révolter de ne pas bénéficier d’une clémence inconditionnelle, s’insurger quand ça tourne mal, masquer le réel en se fantasmant persécuté, jongler sur un double registre contradictoire en se livrant à l’intimidation par des actes insurrectionnels, puis en suscitant l’apitoiement par la culpabilisation à l’encontre d’une société prétendument répressive et inégalitaire. »


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 4 août 08:45

      @Alren
      Vous confondez volontairement une manifestation sur un sujet d’intérêt général (droit des femmes de disposer de leur corps) avec une revendication communautaire au sujet de l’arrestation parfaitement justifiée d’un individu, ce qui est malhonnête.


    • covadonga*722 covadonga*722 3 août 09:02

      La famille de la victime ne croit pas à la thèse présentée par le procureur, selon laquelle l’homme serait mort parce que certains de ses organes présentaient une infection. Moi non plus d’ailleurs


       Reste que s’agissant de population importée il leur est loisible de quitter une géhenne dont la justice obtempère
      a une exigence de deuxième autopsie et en réclame une autre jusqu’a que celle ci cadre avec leur " vérité .Cet état ne mérite effectivement aucun respect puisqu’il laisse une communauté instrumentaliser un fait divers de droits communs.Puisqu’il ne se pose pas la question de famille africaine propriétaire de pavillon en banlieue quand l’intégralité de la famille pointe au RSA.Cet état ne mérite aucun respect quand il n’expulse pas les 20 a 30%en situation irrégulière parmi les manifestants .Cet état
      ne mérite aucun respect quand il ne révoque pas les fonctionnaires soutenant dans 
      la réel et le virtuel cette communauté dans cette affaire. Voila mon sentiment et après la garde nationale j’attend avec impatience les milices régionales .Car grâce
      aux crapules asexuées qui nous gouvernent et au propagandistes comme vous les futures explications auront lieue dans la rue ce jour ils seront quelques uns a regretter les policiers et gendarmes que l’on pouvait injurier voir caillasser .

      • tashrin 3 août 11:33

        @covadonga*722
        @covadonga*722
        Reste que s’agissant de population importée
        Importée ou pas pour reprendre votre élégante expression, ils ont des droits et la police a des devoirs, à commencer par la proportionnalité d’une réponse, le sang froid, et l’utilisation de techniques appropriées. Or la technique de plaquage utilisée est connue pour provoquer regulièrement des dommages exactement comme ceux constatés sur Traoré

        dont la justice obtempère a une exigence de deuxième autopsie et en réclame une autre jusqu’a que celle ci cadre avec leur " vérité
        En même temps mettez vous à leur place. Les premières explications sont franchement fumeuses, les autopsies donnent des résultats contradictoires. Si c’etait votre fils, vous demanderiez pas une troisieme expertise ?

        aucun respect puisqu’il laisse une communauté instrumentaliser un fait divers de droits commun

        Vous voulez dire un peu comme vous qui au travers de ce commentaire ne faites qu’utiliser un fait divers de droit commun pour placer votre diarrhée habituelle sur les étrangers ? :) ah oui je vois

        Puisqu’il ne se pose pas la question de famille africaine propriétaire de pavillon en banlieue quand l’intégralité de la famille pointe au RSA

        Vous avez de vraies infos ou c’est du Café du commerce ? L’intéret de ce sous-entendu ?

        Cet état ne mérite aucun respect quand il n’expulse pas les 20 à 30 % en situation irrégulière parmi les manifestants

        Vous avez de vraies infos ou c’est du Café du commerce ? L’intéret de ce sous-entendu ?

        Voila mon sentiment et après la garde nationale j’attend avec impatience les milices régionales
        Les milices, ouahou... Terme approprié... un peu connoté vous en conviendrez mais j’imagine que ca ne vous genera pas...

        Car grâce aux crapules asexuées qui nous gouvernent
        Contrairement aux « sévèrement burnés » qui veulent casser du basané c’est ça ?

        les futures explications auront lieue dans la rue
        Ah oui les menaces, ca faisait longtemps. Taartagueule à la récré !

        Spéciale dédicace du café des sports, Gégé au micro
        Amis de la finesse et de la poésie bonjour ! Bienvenu à Beaufcity


      • covadonga*722 covadonga*722 3 août 13:03

        @tashrin
         et le plus beau mon cher j’appelle a la révocation des fonctionnaires qui collaborent a la mise en cause

        de l’état et de son appareil régalien.
        Je fais des vœux pour que l’intérieur obtienne toutes les coordonnées de ceux qui appellent a l’incivisme et l’émeute qet que s’il se trouve des fonctionnaires « ce dont je ne doutes pas un instants » parmis eux ceux ci soit revoqués !!

        pour le reste continuez a êtres dans le dénis non plutôt a collaborer c’est une longue tradition de la gauche française !

        a bientot 

      • Terra-Novella (---.---.70.136) 3 août 14:03

        @covadonga*722

        Aucun argument, alors c’est la violence et la menace. Et les rêves d’une guerre civile, en faisant semblant d’oublier que les balles vont dans les deux sens. Et ce jour là, on va se gêner de notre côté. :->

        Comme je l’avais dit un jour, plutôt Tarik Ramadan qu’Obertone. smiley 

      • tashrin 3 août 14:11

        @covadonga*722
        Je fais des vœux pour que l’intérieur obtienne toutes les coordonnées de ceux qui appellent a l’incivisme et l’émeute

        Tout comme moi. Le truc c’est que vous en faites précisément partie...


      • tf1Groupie 3 août 14:26

        @tashrin

        " la police a des devoirs, à commencer par la proportionnalité d’une réponse, le sang froid ..."

        Et un innocent a également le devoir de ne pas fuir devant les forces de l’ordre.

        On a déjà essayé d’arrêter un fuyard avec des bisous : ça ne marche pas !
        Alors comment vous faites ? Expliquez-nous, vous semblez avoir des tas d’idées à revendre ...


      • tashrin 3 août 14:35

        @tf1Groupie

        Ok, donc vous trouveriez normal de prendre une balle dans la nuque pour un exces de vitesse ?

        J’ai dit qu’il etait innocent moi ? J’en sais strictement rien, probablement pas
        Mais c’est pas du tout le sujet
        Les policiers ne sont pas des cowboy. ils sont le bras armé de l’exécutif et détiennent le monopole de la contrainte légale. C’est un grand pouvoir, qui est régi par un certain nombre de regles et de responsabilités. les policiers ne sont pas là ni pour se substituer aux juges ni pour appliquer une sanction. Leur intervention n’a donc pour but que d’apprehender un suspect pour le remettre à la justice. Pas de le tuer
        Le « job » du delinquant c’est d’essayer de se soustraire à l’autorité si l’on peut dire
        le « job » du policier c’est de l’en empecher et de la mettre à disposition de la justice, pas de le tuer
        Si les policiers ont utilisé une mauvaise technique ou employé des moyens disproportionnés qui ont conduit à la mort de ce gars, il est logique et normal qu’ils soient sanctionnés.
        Si c’est un accident c’est un accident. Si c’est un manquement professionnel c’est un manquement professionnel. Qu’il ait été innocent ou pas n’a rien à voir là dedans


      • tf1Groupie 3 août 14:43

        @tashrin

        Bon déjà vous dites que c’était un délinquant, très bien.

        D’autre part vous n’avez pas répondu à ma question : comment fait-on pour appréhender avec des caresses quelqu’un qui se débat et qui apparemment n’était pas « un frêle individu » ??

        Les grands discours qui font 2 pages c’est bien pour noyer le poisson.


      • tashrin 3 août 14:56

        @tf1Groupie
        Bon déjà vous dites que c’était un délinquant, très bien.

        non ca c’est vous qui l’avez dit. Moi j’ai dit que je n’en savais rien
        Pourquoi me poser la question à moi, je ne suis pas instructeur des forces de l’ordre. Mais si un policier chargé du maintien de l’ordre n’est pas plus en capacité de maitriser un individu recalcitrant que le citoyen lambda, pourquoi il est policier ? il a beneficié d’une formation, il est entrainé, il dispose d’armes non letales, incapacitantes, immobilisantes (tazer etc...)
        Si on fait une comparaison (volontairement caricaturale) : prenez un agent EDF à qui on demande d’interrompre le courant pour faire des travaux. Si le mec avec sa formation et les outils dont il dispose n’est capable que de tronconner les fils électriques et qu’il vient vous voir en disant « ben quoi, j’ai fait mon travail », vous lui repondez quoi ?
        et par ailleurs vous n’avez pas repondu : normal de prendre une balle dans la tete en cas d’exces de vitesse ? Sinon , vous concluez vous même que la proportionnalité de la reponse fait partie du boulot


      • tashrin 3 août 15:00

        @tf1Groupie
        Les grands discours qui font 2 pages c’est bien pour noyer le poisson

        Les raccourcis foireux et la comprenette selective ont le meme avantage


      • tf1Groupie 3 août 15:09

        @tashrin

        Relisez les messages : à aucun moment je n’ai parlé de délinquant, contrairement à vous.
        Vous semblez du genre à retourner les accusations ; bref ...

        Vous ne savez pas comment arrêter un individu sans violence, vous n’y connaissez rien ? Très bien alors ne jugez pas trop vite.

        En ce qui concerne votre exemple bidon de l’excès de vitesse : si vous recevez des sommations d’un policier armé, vous continuez à fuir ?
        Pas moi, donc je ne prends pas de balle dans la tête ! Mais vous, continuez à fuir.


      • tashrin 3 août 15:16

        @tf1Groupie
        Vous avez écrit : « Et un innocent a également le devoir de ne pas fuir devant les forces de l’ordre ». Ce qui sous entend qu’il n’etais pas innocent
        J’ai écrit : « J’ai dit qu’il etait innocent moi ? J’en sais strictement rien, probablement pas »
        Qui retourne les accusations contre qui ? Là c’est du français, si vous suivez pas j’y peux rien

        Vous ne savez pas comment arrêter un individu sans violence, vous n’y connaissez rien ? Très bien alors ne jugez pas trop vite.

        C’est vrai, ca n’est pas mon boulot. En revanche je comprends ce que l’on demande à un policier, et les moyens qu’on lui donne pour accomplir sa mission. Et je maintiens que si son niveau technique n’est pas au dessus de celui de la population generale il a rien à foutre dans la police

        En ce qui concerne votre exemple bidon de l’excès de vitesse : si vous recevez des sommations d’un policier armé, vous continuez à fuir ?

        Vous ne repondez pas à la question. La proportionnalité de la reponse fait elle ou non partie de la mission ? C’est quand même pas compliqué si ?


      • Alren Alren 3 août 16:14

        @covadonga*722

        "un fait divers" la mort d’un homme ?

        Et si c’était le fils de Covadonga qui était mort ou son frère, ce serait toujours « un fait divers »  ?

        La famille de noirs au RSA doit enterrer un homme jeune et sur ses deux jambes (pas grabataire dans un hôpital avec une maladie reconnue), et fermer sa gueule et puis basta ?

        Covadonga, le grand Voltaire vous aurait craché son mépris à la figure !

        après la garde nationale j’attends avec impatience les milices régionales

        Comme les SA de Hitler, c’est ça ? Des miliciens (le mot en rappelle d’autres !) qui tirent à vue sur les sales Rouges où qui vont les torturer dans des camps de concentration comme ils ont fait ?

        Vous ne réalisez pas que face à vos milices fascistes se dresseraient des combattants républicains et que vous seriez vaincus par le nombre dans une guerre civile atroce ?

        J’espère que les lecteurs réguliers des commentaires commencent à mieux vous situer ...


      • Alren Alren 3 août 16:23

        @tf1Groupie

        Bon déjà vous dites que c’était un délinquant, très bien.

        Donc, d’après vous, il pouvait crever parce que présumé délinquant ?

        La gendarmerie à droit de vie et de mort sur les immigrés noirs non-français au RSA et « pas innocents » de ce fait. C’est ça ?

        Et parler des Droits de l’Homme (une notion française qui s’est bien exportée) pour tout un chacun, c’est obsolète ...

        On voit qui vous êtes ... mais je pense qu’ils n’en sont pas là à TF1 !


      • covadonga*722 covadonga*722 3 août 16:37

        @Terra-Novella
        hé hé toi au moins t’annonce l a couleur c’est bien , mais bon un peu péteux un ma couille 

        le pseu non identifié comme les aimes la couveuse.

        encore un de ces fiers guerriers qui tend la main le 5 du mois pour son rsa assedic allocs 

      • covadonga*722 covadonga*722 3 août 16:41

        @Alren
        instrumentaliser un fait divers de droits communs.


        dites la dame patronesse tu sais lire vas dans leur quartier ma chouineuse moi j’y vis tu tiendrais pas 5 mm rien que les deux choufs de 10/15 ans de l’immeuble te ferais peur..

        les lecteurs du site pensent ce qu’ils veument moi je pense que c’est a cause de salopards dans ton genre que nous vivons dans la merde 
        encore un statutaire protégé qui récure sa petite conscience en faisant le « bien » mais loin de son palier 

      • covadonga*722 covadonga*722 3 août 16:44

        @Alren
         se dresseraient des combattants républicains



        marwaaaff vous les partageuses vous le gibier de ceux que vous protégez , vous qui vous etes aplatis devant les kmers rouge devant khomeyni , vous les electeurs de hollande de mélenchon 
        Vous la gauche partageuse de l’espace et des boulots des plus pauvres vous la gauche collaboratrice ....
        oh putain arrette je claque des dents , 

      • covadonga*722 covadonga*722 3 août 16:47

        @tashrin
        mais absolument et c’est déja fais 

        mais moi je ne suis pas fonctionnaire contrairement a la majorité des pseu tenant votre discour hé oui 
        il n’y a rien de plus important que de ce compter mon cher , croyez vous que ceux que vous aimez tant ai omis de ce compter et de vous compter ?

        Nous c’est fait nous nous sommes comptés .....

      • tashrin 3 août 16:56

        @covadonga*722
        C’est un bordel dans votre tête...


      • tf1Groupie 3 août 17:15

        @Alren

        Si vous aviez un peu suivi vous auriez vu que je répondais à Tashrin qui suggérait que la personne soit un délinquant.

        Vous vous emballez un peu vite mon brave monsieur : vous assénez à l’aveugle et vous me faites dire des choses que je n’ai jamais dites, ni même laissé entendre ...

        Procès d’intention, raccourcis malhonnêtes : vous êtes mûr pour accuser à tort et soutenir les injustices avec un tel comportement. Outreau vous va si bien !
        Vives les accusations sommaires et la justice expéditive.

        Alors les leçons de morales vous vous les gardez, hein .


      • tashrin 3 août 17:22

        @tf1Groupie
        je répondais à Tashrin qui suggérait que la personne soit un délinquant.

        C’est pas de le repeter plusieurs fois qui le rendra vrai


      • tf1Groupie 3 août 17:24

        @tashrin

        C’est vous qui sous-entendez, pas moi !! Ne m’attribuez pas vos turpitudes.
        Et c’est bien vous qui dites qu’il n’est « probablement pas innocent », ce n’est pas moi.

        Vous semblez avoir des problèmes avec l’honneteté.

        C’est comme ergoter avec votre exemple de l’excès de vitesse, exemple qui ne correspond à rien.

        Alors je précise le sujet puisque vous êtes incapable de le faire : si vous êtes en excès de vitesse, que vous n’obtempérez pas à un policier armé qui vous a prévenu qu’il allait tirer, alors OUI ça ne me choque pas que le policier tire ... surtout si vous êtes dans un 19T sur la promenade des anglais.


      • tashrin 3 août 17:25

        @tf1Groupie
        non serieux, vous me charriez là
        Soit vous êtes réellement bête à manger du foin, soit vous faites un concours de mauvaise foi
        Je vous laisse, bon courage


      • NicolasA (---.---.219.36) 3 août 19:17

        @tashrin
        juste bravo pour cette répartie ;)



      • NicolasA (---.---.219.36) 3 août 19:19

        @tf1Groupie
        comparer une tuerie de masse et un mec qui se fait coffrer c bon ça XD gros tocard^^


      • tf1Groupie 3 août 19:40

        @NicolasA

        Alors mon petit NicolasA je t’explique : dans une discussion il faut suivre le fil et éventuellement prendre depuis le commentaire du début pour comprendre.

        ça pourra t’éviter le gros « cheveu sur la soupe » que tu viens de nous faire .


      • tashrin 4 août 11:16

        @tf1Groupie
        pour pretendre expliquer faut dejà comprendre


      • tashrin 4 août 16:46

        @NicolasA
        juste bravo pour cette répartie ;)

        Merci mais ya pas beaucoup de merite


      • MAIBORODA MAIBORODA 3 août 09:21

        Ceci dit, la presse américaine n’est pas la mieux placée pour dénoncer ce type de violence.

        - L’Hôpital qui se fout de la charité
        - La paille et la poutre.
        - Le chameau ne voit pas sa bosse.
        - L’âne parle de longues oreilles !
        - C’est toujours le corbeau qui crie cul noir à la pie.


        • JP94 3 août 09:56

          Il y a eu il y a quelques mois de cela à Bogota un festival du cinéma dont le thème était « Corpes que non cuentan » ( les corps qui ne comptent pas).

          La directrice de ce festival expliquait le sens de ce thème en prenant pour exemple l’Europe : 
          - Lors d’une catastrophe aérienne ( l’avion écrasé dans les Alpes ), une extrême importance est donnée à l’événement, un hommage appuyé et médiatisé est rendu aux victimes.
          - ( même chose pour les attentats commis en Occident ).
          - Si un représentant des forces de l’ordre décède, l’événement est très médiatisé et présenté d’une certaine façon.

          Mais :
           - les milliers de noyés de la Méditerranée ne comptent pas.
           - les salariés qui meurent au travail ne comptent pas. (que ce soit par accident du fait du non-respect de la législation ou suite au harcèlement) 
           - les Sans-papiers traités comme des détenus de Droit commun ne comptent pas.

          Donc l’article met le doigt sur cet enjeu. Valls ne veut pas que ce mort compte ! Surtout qu’il est mort dans un commissariat et qu’à tout le moins il y a non-assistance à personne en danger.
          Mais pour sa famille et ses proches, il compte.
          Si jamais se développe en France un rapport de force qui donne de l’importance à ces morts auquel le pouvoir dénie le droit d’être reconnus comme victimes de sa politique, alors évidemment l’empathie naturelle de la population - par opposition à l’empathie feinte du pouvoir - constitue un danger pour le pouvoir.
          Il doit donc criminaliser ses victimes à tout prix .

          Pour la Colombie, la situation est pire qu’ici. Les morts sont les civils « faux-positifs » assassinés par l’Armée, qui prétend tuer des guérilleros et toucher des prix par tête. Ces faux-positifs sont des jeunes chômeurs de milieu très pauvre qu’on piège par des annonces d’emploi. Mais c’est la mort qui les attend.
          Ensuite, la Presse annonce les exploits de l’Armée, qui éliminerait de méchants fauteurs de troubles ! machiavélique ! et l’on retrouve des fosses avec ces corps.
          La boucle est bouclée : car ces jeunes sont souvent issues de familles monoparentales dont le mari paysan a été assassiné par les paramilitaires pour accaparer ses terres. La femme qui la terre pour éviter d’être assassinée. Le « boulot » se finit lorsque les fils sont tués de cette façon.

          Mais comme c’est bizarre, notre presse si prompte à dénoncer les attaques contre les Droits de l’Homme ne nous parle guère de ce crime de masse ... et de classe !

          • leypanou 3 août 14:34

            @JP94
             - les milliers de noyés de la Méditerranée ne comptent pas. : qu’est ce que les milliers de morts en Méditerranée ont à voir avec l’article ? S’ils ont été assez stupides pour entreprendre un voyage connu pour être dangereux, tant pis pour eux. Je ne m’apitoie pas sur le sort des gens qui ne sont que victimes de leur propre stupidité.

            Si l’UE, avec tous les garde-côtes et autres que ses membres ont est incapable d’empêcher des rafiots de fortune ou non avec des réfugiés de quitter les côtes libyennes, c’est ce que cela ne doit pas trop la déranger.


          • marceau2 (---.---.189.57) 4 août 13:22

            @JP94

            Mais les sans papiers sont des clandestins qui sont en infraction et ce sont bien des délinquants, il est donc normal qu’ils soient traités comme tels.

            Quelle preuve y a t il de ces milliers milliers de noyés en méditerranée ? Aucune si ce ne sont les déclarations des médias pour susciter la compassions des européens et les culpabiliser en les obligeant à accueillir ces envahisseurs sans scrupules , prédateurs et parasitaires !


          • tashrin 4 août 17:29

            @marceau2
            vous êtes tellement abject que ca en ferait presque oublier votre niveau intellectuel, c’est dire !


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 août 11:20

            Les frenchies à la remorque des USA, qui importent leur vision raciale des choses. Pitoyable


            • tf1Groupie 3 août 11:32

              Continuez à harceler la Police, on a besoin de vous.

              Le droit à bruler des bagnoles et à redemander des autopsies encore et encore est bafoué !

              Dans PRCF le C veut dire « citoyen » ? Ben non, c’est dommage ...


              • juluch juluch 3 août 11:35

                Pfff......... article minable d’une gauche communiste,se qui en reste, en recherche de voix !


                Ce gars a refusé un contrôle, il a été interpellé, il s’est échappé, reinterpellé et il est mort parce qu’il est en mauvaise santé et sa famille à la con veut sa propre vérité !!

                deux autopsies qui disent la meme chose et il en veulent une qui dit le contraire !!! 
                 mongoliens !! smiley

                Et cet article qui parle de racisme !! si ça avait été un blanc tous le monde s’en serait foutu !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès