Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Keffieh : fichu foulard !

Keffieh : fichu foulard !

On peut être agacé de voir le symbole par excellence de la lutte palestinienne ravalé au rang d’accessoire de mode. Il est vrai qu’une fois relooké par les stylistes de chez Balenciaga le keffieh (même si en arabe le mot est féminin) change de planète et se négocie juste un peu moins de 1 600 euros... Mais, pour certains, et même s’il se réduit aux vitrines des boutiques trendy, ce succès du keffieh, arboré par des générations de militants engagés, est déjà de trop.

Alors, pour offrir une solution aux fashion victims qui pourraient être gênées par le fait de porter autour du cou cet étendard de la lutte du peuple palestinien, un créateur israélien a eu l’idée d’inventer il y a quelques mois un "keffieh israélisé" (bleu comme le drapeau israélien, et avec l’étoile de David comme motif). Une initiative qui a naturellement déclenché la fureur de nombreux commentateurs arabes offusqués par cette odieuse récupération du patrimoine culturel arabe. Ils auraient peut-être dû se féliciter en fait de cet hommage indirect rendu par l’occupant à la culture de l’occupé !

C’est à partir du milieu des années 1960 et l’entrée sur la grande scène internationale de la résistance armée palestinienne que le keffieh (كوفية) fait son apparition dans l’imaginaire visuel de la planète. A côté d’Arafat qui en a fait une sorte de signature graphique contribuant à en faire un personnage à part dans la galerie des portraits des hommes politiques de stature internationale, le keffieh apparaît régulièrement dans les médias à travers les photos des actions spectaculaires que mènent les fedayins (d’après Alain Rey, ce dernier mot est un peu plus ancien et remonte aux années 1956, celles de la guerre du canal de Suez).

Rouge et blanc dans les pays situés plus à l’Est - Jordanie, Yémen, Irak... où il est aussi appelé shemagh (شماغ) - le keffieh se porte plutôt en blanc et noir en Palestine (mais les fractions les plus à gauche n’hésitent pas à choisir le modèle rouge et blanc, en signe de proximité avec les masses paysannes !) Il est devenu un symbole politique bien avant que la revendication nationale palestinienne finisse par s’imposer sur la scène internationale grâce à la lutte armée. Dès 1936, la coiffure des paysans - par opposition aux tarbouches des effendis urbains - fut adoptée par l’ensemble des Palestiniens au cours de la lutte menée alors par un des pères de la résistance, cheikk Izeddine Qassam : il s’agissait, paraît-il, de permettre aux combattants de se fondre dans la masse de la population et de ne plus être repérés à cause de leur foulard.

Pourtant, à en croire Fred Halliday, l’histoire du keffieh relèverait de ce qu’un autre historien anglais, Eric Hobsbawm, a appelé une "tradition inventée". Dans un court mais très stimulant petit livre intitulé 100 myths about the Middle East, il affirme ainsi (p. 13) que le foulard devenu aujourd’hui l’emblème de l’identité palestinienne est de création récente. S’il existe depuis des siècles une industrie du textile spécialisée dans ce type de production, et notamment en Irak à Koufa, ville qui lui aurait donné son nom, et si les paysans du Moyen-Orient portent sans doute depuis plus longtemps encore un morceau de tissu enroulé autour de la tête, ce motif, précisément, aurait été inspiré d’un modèle dessiné dans les années 1920 pour la célèbre Légion arabe par une société commerciale sans doute d’origine syrienne, mais installée à... Manchester !


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 14 août 2008 12:00

    Vla quelque chose pour relancer Bayrou ! un keffieh pour faire tendance ! smiley


    • K K 14 août 2008 12:31

      Quand j’étais au Lycée (houla plus de 20 ans déjà), le Keffieh était à la mode (unisexe). Par dessus une canadienne ou un gros pull. C’était effectivement pour certain une référance à la Palestine, mais pour d’autres simplement un vetement qu’ils jugeaient esthétique.
      Le Keffieh Israelien ? Pourquoi pas ? Il y a bien des berets basques en Angleterre


      • LaEr LaEr 14 août 2008 13:08

        Pour ma part, j’ai toujours préféré le cheiche, brun ou blanc... smiley


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 14 août 2008 13:31

          Et que dire des t-shirts, cartables, serviettes, caves à cigares, etc. à l’effigie de Che Guevara ? smiley


          • sisyphe sisyphe 14 août 2008 16:13

            Faut dire que ça a une autre gueule qu’à l’effigie de Bush....
             smiley


          • Fenzy 14 août 2008 19:30

            Parce que vous en voyez beaucoup, vous, des jeunes avec un cartable ou un T-shirt à l’effigie de Bush ? Comme quoi, les moutons de Panurge et les rebelles encore puceaux ne sont pas là où on le croit. Pour les sympathisants de la cause palestienne, n’hésitez pas à partir en stage dans la bande de Gaza, rejoindre la ’cause’, et ne vous sentez pas obligés d’en revenir , vous y serez de toute façon comme chez vous.




          • sisyphe sisyphe 14 août 2008 19:50

            Eh bien, mon brave, on s’emporte ?

            Alors, je vais vous proposer des effigies qui vous plairont mieux, et que vous pourrez apposer sur vos t-shirts, attached-case, cravates :
            celui-là
            ou celui-ci...

             smiley


          • vieuxconCGT vieuxconCGT 14 août 2008 19:50

            Ecoute ! Tu es le long, long serpent
            Tortueux et vicieux
            Tu siffles au fond d’un monde creux
            Qui t’empêche d’oser
            Prisonnier de ce trop vieux panier
            Tes barreaux sont d’osier
            Et tu peux t’en tirer
            Doucement onduler
            Ta prison est en toi
            Le poison est en toi

            Allez crache ton venin, crache ton venin
            Crache ton venin crache ton venin
            Mais donne-moi la main
            Tu verras ce sera bien, enfin


          • vieuxconCGT vieuxconCGT 14 août 2008 19:56

            Ce commentaire s’adressait bien sur à Fensy qui darde sa langue fourchue sur les éventuels pro palestiniens qui oseraient le contredire et bien voila : VIVE YASSER ARAFAT VIVE LA PALESTINE LIBRE !


          • Fenzy 15 août 2008 15:10

            Vive Yasser Arafat, première fortune de Palestine ayant mérité son butin en détournant l’essentiel des aides européennes pour acheter des armes, payer des familles pour que le plus jeune aille se faire exploser dans le camp d’en face (mourir en ’martyre’) ou pour que Madame Arafat ait toujours le compte bancaire bien garni quand elle va faire ses emplettes Place Vendôme, chez Chrisitan Dior ou Louis Vitton.
            Désolé, mais mes héros sont Soljenitsyne, Albert Einstein, Winston Churchill, Marc Bloch. Chacun son truc


          • Christoff_M Christoff_M 15 août 2008 23:57

            méfies toi des pseudo héros fabriqués pour monopoliser l’attention des naifs...

            tu critiques Arafat mais en fouillant dans le passé de tes héros accueillis comme réfugiés politiques ou comme lumières à l’ouest !! tu ne crois pas qu’en fouillant un peu tu aurais de drole de surprises ??

            celui qui a des héros, des idoles, je ne veux pas t’enlever toutes tes illusions, se comporte comme un fan de...

            a souvent la vue brouillée, un vision pas très nette des roles respectifs de chacun...

            avec du recul, nous verrons que depuis la deuxième guerre mondiale et depuis le développemment des médias, des TV, on nous mene en bateau et on nous fait avaler des couleuvres grosses comme des boas !!

            je me méfie de tout ce qu’on nous présente un peu trop facilement comme héros, parfaits, lutteurs, porte drapeaux... il y a toujours des humains derrière ces figures et des facettes sombres que nous ne connaissons pas...

            j’ai appris récemment que le CHE faisait venir des gens de bonne famille pour assister à des exécutions organisées en spectacle, ou monsieur tronait à une tribune avec son cigare en commentant ce joli spectacle... simplement pour cela, je ne tomberais jamais dans le paneau de porter un tee shirt à effigie !!

            je ne suis pas un homme sandwich !! tous ces imprimés diffusés sur tissu, cachent mal des intentions particulièrement basses de merchandiseurs sans idées, toujours à l’affut d’un coup médiatique...

            c’est juste l’argent vulgairement gagné qui les intéresse et les idéaux sont foulés à terre et surtout dénaturés sciemment pour abétir les générations à venir, perdus dans leurs repères, moutons de l’ordre mondial !!


          • Marc Bruxman 16 août 2008 01:58


            j’ai appris récemment que le CHE faisait venir des gens de bonne famille pour assister à des exécutions organisées en spectacle, ou monsieur tronait à une tribune avec son cigare en commentant ce joli spectacle... simplement pour cela, je ne tomberais jamais dans le paneau de porter un tee shirt à effigie !!


            Je ne sais pas si le Che fesait ca, mais bon vu sa carriére de révolutionnaire ce n’était surement pas un enfant de coeur. On ne fait pas une révolution en se contentant de parler.

            je ne suis pas un homme sandwich !! tous ces imprimés diffusés sur tissu, cachent mal des intentions particulièrement basses de merchandiseurs sans idées, toujours à l’affut d’un coup médiatique...

            Ca c’est clair, c’est d’ailleurs assez drole que l’image d’un communiste célébre serve à remplir les poches de vendeurs de tshirts et que les cocos achétent.

            Et sinon je partage votre avis au sujet des "héros" tels qu’ils sont présentés. La réalité est souvent moins rose que l’image. Pour monter haut dans la société, il faut souvent faire des choses pas très nette. Alors forcément l’image "bisounours" du héro n’est quasiment jamais vraie. Mais bon de même que le sportif prend de la dope, souvent le héros a un coté sombre. Churchill si grand homme qu’il ait été a largement approuvé le bombardement de Dresde.

            Cela n’enléve rien au fait que j’ai de l’admiration pour Churchill mais je préfére savoir que comme tout homme il était loin d’être parfait.


          • WOMBAT 14 août 2008 13:44

            Les culottes courtes en peau de vache autrichienne et dont les edelweiss brodés sur les bretelles seraient remplacés par des étoiles de David...ça vous tente ?


            • jaja jaja 14 août 2008 17:47

              Pourquoi s’étonner que les Israéliens s’emparent du foulard Palestinien alors qu’ils leur ont déja tout piqué à commencer par leur pays ?


              • K K 14 août 2008 19:21

                J’ose espérer que vous ne niez pas aux Israeliens le droit d’avoir un état.


              • jaja jaja 14 août 2008 19:43

                Ce n’est pas à moi de vous répondre, mais aux Palestiniens...
                Pour ma part je n’accepte aucun colonialisme. Pas plus celui là qu’un autre...


              • vieuxconCGT vieuxconCGT 14 août 2008 20:04

                Entre le fait de disposer d’un état et le fantasme de coloniser toute la plestine et de faire crever tout un peuple en le brutalisant, en l’accusant des pires maux et en tuant ses enfants, il y a une certaine marge
                Ne soyez pas si obtus, nom d’un tracto-pelle ! (nouveau juron israélien)


              • Jean-Paul Doguet 14 août 2008 22:05

                Le keffieh est une tradition bedouine largement perpetuee dans le Proche-Orient, et ce sont les hasards de l’histoire qui en ont fait une sorte de symbole palestinien. Arafat en avait fait une icone identitaire personnelle, comme le cigare pour Castro, la toque en leopard pour Mobutu. Mais ce n’est pas specialement palestinien, d’autant moins qu’il y a assez peu de bedoins dans la Palestine du mandat. C’est une ruse iconique d’Arafat.


                • YGQ YGQ 14 août 2008 22:34

                  "Traditon bédouine", l’adjectif est inexact pour autant qu’il évoque en français les nomades pasteurs. En fait, le keffieh est porté par les ruraux, qui sont loin d’être tous nomades au Moyen-Orient, et qui sont même très minoritaires au Proche-Orient (ou au Levant si vous préférez ce terme). Cependant, le choix du keffieh par Arafat pour en faire une "signature visuelle" propre à véhiculer son image (et accessoirement son message politique, tout de même !) est encore plus lié au combat palestinien que d’autres symboles que vous évoquez. La toque en léopard de Mobutu fait référence aux vertus guerrières du chef, certes, et le cigare de Castro à "l’identité culturelle" cubaine... Mais le keffieh repris par Arafat renvoit aux premières luttes des paysans palestiniens, bien avant 1948, ces paysans révoltés qui se distinguaient ainsi des effendis urbains porteurs de tarbouches, moins extrémistes dans leur combat et qui défendaient davantage la négociation politique. Le choix de ce symbole lié à la terre, au mode de vie paysan, est naturellement lourd de sens dans les stratégies politiques palestiniennes des années 1960. Trop rarement, d’ailleurs, les mouvements politiques arabes ont su utiliser cette "grammaire des symboles" pour les retourner en leur faveur. Des exceptions toutefois, notamment chez le Hezbollah aujourdhui... 


                • Christoff_M Christoff_M 15 août 2008 01:11

                  ceci prouve la merchantilisation du monde actuel....

                  à l’image du tee shirt du CHE ou d’autres symboles, je ne parlerais pas du tibet !! qui sont déviés pas innocemment par des merchandisers occidentaux de leur valeur pour en faire des objets inertes, purement matériels et nettoyer dans le cerveau des générations futures les références génantes pour l’ordre mondial qui n’a qu’un but la mondialisation des produits et le lavage des cerveaux !!

                  tout transformer surtout la valeur symbolique en valeur purement mercantile et commerciale pour bien avilir les symboles quels qu’ils soient et les dénaturer... jamais l’opération commerciale volontaire d’une élite pro occidentale pro américaine et sioniste n’a jamais été aussi visible...

                  a coté de cela on fait fermer des boutiques chinoises à Paris pour motifs antisémites imaginaires !!

                  mais le symbole de la lutte de Arafat on peut bien le ridiculiser et le dénaturer tant que l’on veut...

                  de meme que l’on peut faire des attentats en IRAK et au LIBAN mais toucher à des "pauvres géorgiens" amis des américains, la c’est complètement indécent !!


                  • USA 613 15 août 2008 01:52

                    Je dois être bizarre ...
                    Moi j’aime beaucoup le look de cette nana avec keffieh ou pas

                    Quant à l’auteur qui se fait passer pour un intello objectif... et prof avec cela
                    Elles sont bien les universités en France avec de tels enseignants
                    Je constate que ses articles sont toujours à charge contre .... et à la vénération de...
                    Je l’ai déjà questionné dans une autre de ses interventions
                    PAS de réponse à ce jour mais la confirmation de ce qu’est le bonhomme
                    PAS à SA place en tant qu’enseignant
                    Un prof se doit d’être impartial et non farcire le crâne de ses étudiants
                    Etant les interventions je doute fort que le sieur en question s’il enseigne vraiment soit d’une rare objecivité en cours et tendancieux dans ses interventions et commentaires

                    A quand des pédophiles ou des violeurs comme profs de sexologie en France
                    Que l’on se marre un peu... non ?

                    Mais quel ignorant je suis il enseigne comme son pote le second de Le Pen à Lyon 
                    J’ignore si le type du FN est à Lyon II et s’il eput à nouveau enseigner
                    Où Faurisson a-t-il passé sa thèse ?
                    Où un autre historien a-t*il fait ses études avant d’être interdit d’enseignement ?

                    Woops sont tous de Lyon comme l’auteur... un hasard ? 

                    Que se passe-t-il à Lyon pour que le phénomène soit tellement récurrent ?

                    Y aurait-il un problème à Lyon ? 
                    Lequel ?

                    Comment expliquer que l’on inventorie un tel pourcentage d’enseignants et d’étudiants du même bord... ?
                    Normal ? 


                    • Jean-Paul Doguet 15 août 2008 23:01

                      @usa613
                      Je dois etre bizarre mais je trouve que votre commentaire est une tres mediocre attaque ad hominem, qui est tout a fait a cote de la question traitee. Il s’agit d’un article d’agoravox et non d’un cours de fac entendu ? Alors rien n’interdit a un individu qui est PAR AILLEURS prof de fac d’ecrire un article ou apparaissent ses preferences personnelles. D’ailleurs le fond du probleme est que vous ne partagez pas ses opinions. Ayez le courage de le reconnaitre plutot que de vous drapper hypocritement derriere des exigences d’objectivite qui en tout etat de cause vous sont etrangeres. 

                      a l’auteur : Sur le keffieh, je maintiens tout ce que j’ai dit. C’est d’abord une coiffure d’homme du desert et non de paysan. Ce n’est en rien agraire et ce serait incommode pour un paysan. En Syrie il n’est porte que dans les regions desertiques et pas du tout dans l’ouest. Il est moyennement porte en Palestine et pas du tout au Liban. Je pense qu’Arafat a du l’adopter quand il etait en Jordanie.


                    • Christoff_M Christoff_M 15 août 2008 23:58

                      méfies toi des pseudo héros fabriqués pour monopoliser l’attention des naifs...

                      tu critiques Arafat mais en fouillant dans le passé de tes héros accueillis comme réfugiés politiques ou comme lumières à l’ouest !! tu ne crois pas qu’en fouillant un peu tu aurais de drole de surprises ? ?

                      celui qui a des héros, des idoles, je ne veux pas t’enlever toutes tes illusions, se comporte comme un fan de...

                      a souvent la vue brouillée, un vision pas très nette des roles respectifs de chacun...

                      avec du recul, nous verrons que depuis la deuxième guerre mondiale et depuis le développemment des médias, des TV, on nous mene en bateau et on nous fait avaler des couleuvres grosses comme des boas !!

                      je me méfie de tout ce qu’on nous présente un peu trop facilement comme héros, parfaits, lutteurs, porte drapeaux... il y a toujours des humains derrière ces figures et des facettes sombres que nous ne connaissons pas...

                      j’ai appris récemment que le CHE faisait venir des gens de bonne famille pour assister à des exécutions organisées en spectacle, ou monsieur tronait à une tribune avec son cigare en commentant ce joli spectacle... simplement pour cela, je ne tomberais jamais dans le paneau de porter un tee shirt à effigie !!

                      je ne suis pas un homme sandwich !! tous ces imprimés diffusés sur tissu, cachent mal des intentions particulièrement basses de merchandiseurs sans idées, toujours à l’affut d’un coup médiatique...

                      c’est juste l’argent vulgairement gagné qui les intéresse et les idéaux sont foulés à terre et surtout dénaturés sciemment pour abétir les générations à venir, perdus dans leurs repères, moutons de l’ordre mondial !!


                    • Marc Bruxman 16 août 2008 02:16



                      à l’image du tee shirt du CHE ou d’autres symboles, je ne parlerais pas du tibet !! qui sont déviés pas innocemment par des merchandisers occidentaux de leur valeur pour en faire des objets inertes, purement matériels
                      et nettoyer dans le cerveau des générations futures les références génantes pour l’ordre mondial qui n’a qu’un but la mondialisation des produits et le lavage des cerveaux !!

                      ...

                      tout transformer surtout la valeur symbolique en valeur purement mercantile et commerciale pour bien avilir les symboles quels qu’ils soient et les dénaturer...


                      Contribution très intéréssante même si je n’en partage pas tout. Un livre qui vous intéressera surement et qui traite de ce sujet : "Amusing Ourselves To Death : Public discourse in the age of show business" par l’excellent Neil Postman (dont je ne partage pas toutes les conclusions, mais dont . Un chapitre traite exactement de ce que vous décrivez.

                      Je crois par contre comme l’auteur du bouquin cité plus haut que la motivation "financiére" suffit. Il n’y a pas de complot pour détruire tel ou tel symbole. Mais si vous êtes vendeur de tshirt et que vos clients veulent du tshirt "Che" vous seriez idiot de ne pas le proposer. Je ne vois pas la derriére une quelquonque envie de laver le cerveau.

                      Ceux qui le portent n’ont pas non plus conscience de ce qu’ils font à savoir trivialiser un symbole et le réduire à celui d’un simple objet. La ou c’est triste c’est que ceux qui portent un tshirt "che" ou un tshirt avec un drapeau tibétain sont surement persuadés d’agir pour la cause. Alors qu’ils contribuent à en enlever tout le prestige et toute la magie.

                      Neil présente notamment dans son livre l’utilisation de symboles religieux issus de la chrétienté (son livre date de 1984) dans la publicité. Exemple typique, on vous montre un produit de lavage de sol qui lave super brillant et la voix off fait : "Alleluia ! ! !" avec des choeurs.

                      On ne peut pas faire grand chose pour éviter cela, mais peut être que l’éducation des gens sur le fonctionnement des médias et la lecture du livre sus-cité, malheureusement plus disponible en français pourrait aider à faire comprendre aux gens ce qu’ils font.

                      a coté de cela on fait fermer des boutiques chinoises à Paris pour motifs antisémites imaginaires !!

                      C’était pas vraiment imaginaire niveau antisémitisme quand même. Après ce qu’il y a de choquant la dedans c’est que connaissant un peu la communauté chinoise de belleville il est fort probable que ceux qui le vendaient parlaient déja difficillement français et encore mois allemand. Ils ont certainement rien compris à ce qu’ils vendaient. J’espére au moins que le tribunal retiendra cela et qu’ils ne seront pas trop enmerdé pour cette "bavure".

                      mais le symbole de la lutte de Arafat on peut bien le ridiculiser et le dénaturer tant que l’on veut...

                      Ceux qui le portent n’ont pas cette intention. Cela dit concernant un symbole on est typiquement dans le cadre de la liberté d’expression.
                      Mais peut être qu’il faudrait donner des cours aux gens pour qu’ils usent intelligemment de leur liberté d’expression.


                    • Nina Hagen Nina Hagen 28 août 2008 09:48

                      Mes deux grands frères l’ont porté, dans les années 80. C’était un accessoire à la mode. Je ne pense pas qu’on cherche obligatoirement le symbole dans un accessoire de mode. Du moins, pas en ce qui concerne la majorité des gens, plus encore lorsqu’il s’agit d’ados....
                      Perso, il m’arrive encore de le porter... celui de mon frère aîné... en souvenir....

                      @ vieux con CGT : Mille mercis pour cette chanson de Téléphone. C’était l’une de ses préférées !!!


                      • Gladeulfera 6 janvier 2009 23:37

                         très bien bah si tout le monde le fait : moi je trouve la croix gammée super jolie je vais la mettre comme brassards ça fait fun et je suis sur que tout le monde va adorer. Pis je ne me préoccuperais pas de sa signification après tout ça veut rien dire (pour moi)


                        • keffieh 29 avril 2010 18:27

                          On trouve les keffiehs originaux ROUGE BLANC et BLANC NOIR vraiment pas cher à 4,90 € sur Internet envoyé à 2,50 €.
                          Voir ICI

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès