Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’Administration Electronique en marche.

L’Administration Electronique en marche.

Si vous avez réussi à faire votre déclaration d’impôts sur Internet en début d’année, vous avez fait vos débuts dans l’Administration Electronique. Bien sûr, cela a été un peu difficile en raison de l’affluence provoquée par le succès de la formule et sans doute, aussi, d’un certain niveau d’impréparation de notre administration. Le programme, par contre, m’a semblé bien conçu et susceptible d’être apprécié des contribuables (quand les capacités de connexion seront au rendez-vous).

Depuis, ce type d’administration s’étend peu à peu à d’autres types de démarches et de déclarations : URSSAF (100 000 par mois sur Internet), feuilles de soin électroniques via le système de la Carte Vitale au nombre de 80 millions, changement d’adresses (en cours d’essai mais qui ont déjà attiré 60 000 changements en supprimant l’irritant problème des déclarations multiples), portail service-public.fr qui reçoit 400 000 visites /mois.

L’utilisation d’Internet progresse de manière significative et touche désormais 27 pct des Français contre 20 pct l’année dernière. Les utilisateurs apprécient de pouvoir faire leurs démarches dans des conditions bien meilleures que celles de l’administration conventionnelle en éliminant certaines de ses plaies bien connues, c’est-à-dire les temps d’attente, les faibles horaires d’ouverture et les "queues". Tout en améliorant la qualité des prestations fournies et en supprimant nombre d’erreurs.

Bravo donc à cette modernisation et bon courage pour la poursuivre à marche forcée.

Il reste à en tirer les bénéfices sur le plan financier puisque l’objectif fixé par Jean-Pierre Raffarin, était d’économiser 5 à 7 milliards d’euros par an à partir de 2007. Je suppose que son idée était que l’automatisation de toutes ces démarches et déclarations allait diminuer les besoins en effectifs de manière importante dans certains secteurs. Et comme notre administration est actuellement confrontée au problème du départ massif des Baby Boomers, il n’était pas difficile de faire le lien entre problème et solution. Malheureusement ce n’est pas ce que semble dire l’évolution des effectifs de fonctionnaires dans les plans et les budgets futurs non plus que les déclarations de nos gouvernants.

Cherchez donc l’Erreur.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès