Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’affaire de l’ophtalmologiste d’Aix, l’antiracisme (...)

L’affaire de l’ophtalmologiste d’Aix, l’antiracisme nouvelle inquisition ?

Ou comment un médecin installé peut se retrouver du jour au lendemain lynché par des médias « bien pensants » avec l’appui de lobbies communautaristes officiellement « reconnus » !
 
Il y a quelque chose qui ne tourne plus rond dans notre belle France, un amoncellement de faits divers en témoigne, ainsi la plus que mésaventure survenue il y a moins d’une semaine à un médecin ophtalmologiste installé à Aix en Provence et qui n’est malheureusement pas exactement un cas isolé, la répétition de ce type de dysfonctionnement grave doit au contraire nous amener à nous interroger sur leurs origines et la façon dont il conviendrait de s’en prémunir.
 
1) le traitement médiatique de l’affaire
C’est là semble t il la source essentielle du mal, aussi convient il d’en tracer fidèlement le déroulement ;
L’affaire débute le mercredi 6 octobre quand se présente Mohamed M. accompagné de sa fille de 6 ans pour consultation au cabinet d’ophtalmologie du médecin Jean Christophe P. à Aix en Provence, voici les faits tels qu’ils ont été relatés par les médias à un très large niveau dans un 1er temps :
 
le vendredi 8 octobre, Rue89 titrait (1èreversion)  :
Mohammed X (1) est « cadre sup. » dans les Bouches-du-Rhône, ingénieur dans les composants électroniques high-tech et père d’une fillette âgée de 6 ans. Mercredi 6 octobre 2010, il avait rendez-vous pour elle chez le Dr Jean-Christophe Pinelli, ophtalmologue à Aix-en-Provence. Le médecin est en retard. Mohammed X passe une tête par la porte du cabinet et se fait envoyer sur les roses d’un « sale Arabe, dégage, tu salis mon cabinet ».
 
Alors que le nom de la « victime » est caviardé, celui du médecin est étalé, en plus aucun conditionnel dans l’article, aucune vérification des faits, c’est prendre pour parole d’évangile la version intégrale de la présumée victime telle que celle-ci l’expose lors de son interview aussi le 8 octobre par RMC :
 
 
D’autres journaux ne sont pas en reste, ainsi Paris Match titre :
Il refuse de recevoir son patient qu’il traite de « sale arabe »
avec comme illustration de l’article rien moins qu’un plan précis indiquant la localisation du cabinet de l’ophtalmologiste !
 
Le même jour 20 minutes fait chorus à cette ambiance d’accusation générale en titrant  :
Un médecin refuse une consultation à un patient d’origine marocaine
 
le Nouvel Obs n’est également pas en reste :
 
Le Parisien est heureusement plus modéré de même que Le Post qui montrera une intéressante évolution par ses articles des 8, 9 et 10 octobre en même temps que la baudruche commençait à se dégonfler..
 
par contre celui qui persiste et signe bien qu’ayant quelque peu modifié la rédaction de son article, c’est l’inaliénable Rue 89 dont voici la version modifiée  :
D’abord il n’est pas établi que le conseil de l’ordre ait diligenté une enquête, ensuite le propos « sale arabe » n’a jusqu’à présent été confirmé que par la supposée victime ce qui n’empêche pas la journaliste d’ajouter : « les propos ont été confirmés par tous les témoins en présence »
l’article n’a été que peu modifié et ont été porté en mentions :
Mis à jour 08/10/2010, à 15h20 : le nom du médecin a été remplacé par des initiales. A 16h40 : ajout des réponses fournies en milieu d’après-midi par le conseil national de l’ordre des médecins. A 19h20 démenti du médecin.
Mis à jour 09/10/2010, à 17h05 après l’annonce du soutien de SOS Racisme au plaignant.
Mis à jour 12/10/2010, à 11h03 : suppression du patronyme de Mohammed M. à sa demande. 19h47 suppression du prénom du médecin
C’est dire juste de la cosmétique (5 mots juste pour le médecin) on est loin à ce jour d’un vrai rétro pédalage
 
Tout de même le vent semble avoir tourné durant le week end puisque le lundi le médecin diffamé peut enfin s’exprimer sur RMC :
 
 
 
2) la réalité des faits après examen à froid
Chacun le sait, il y a foule au cabinet des ophtalmologistes (quand j’étais enfant on prenait RdV pour moi 6 mois à l’avance) et il est très imprudent de penser en avoir fini à 9h30 lorsque l’on prend RdV pour sa fille à 9h, c’est pourtant bien ce que semblait espérer Mohamed M. puisque à 9h10 il commençait à s’énerver sérieusement, que s’est il passé alors ?
Certainement ce qui se passe chaque jour en France des milliers de fois sans que cela n’amène davantage à conséquence ; vive altercation, peut être des noms d’oiseaux, un médecin ne doit pas être dérangé lors d’une consultation, c’est une règle élémentaire de savoir-vivre que certains pensent pourvoir ignorer, toujours est il que celui-ci est sorti fort mécontent et fermement décidé à ne pas en rester là puisqu’il a alerté les médias en fournissant « sa » version de la manière que l’on sait et qui s’est avérée fausse, ainsi :
- le collègue médecin du même cabinet n’a nullement témoigné en faveur de M.
- il n’y a aucun autre témoignage allant dans le sens des allégations de M.
- le médecin n’est nullement raciste, allégation ridicule, il soignait déjà sa fille
 
Cela n’a pas empêché M. d’aller geindre urbi et orbi (interview de RMC) que ce médecin était proprement inhumain, quasiment un monstre qui l’avait traumatisé lui (en arrêt maladie) et sa fille (qui ne peut plus dormir) en déployant le grand jeu puisqu’il a écrit au président de la république (qui n’a que cela à faire de s’occuper des bleus à l’âme de chaque concitoyen) et bien sur en n’oubliant pas de déclencher la fatale arme de guerre créée sur mesure que sont les inévitables associations anti-racistes, lesquelles faisant montre de la même non-retenue déontologique que les médias sus-cités se sont empressées de sauter à pied joint sur l’événement puisque c’est au fond leur fonds de commerce, ainsi le MRAP et SOS racisme  ; question, vont ils maintenant rétro pédaler ?
 
Il y a tout de même 2 indices qui auraient du plus qu’inciter à la prudence :
- d’abord l’énormité des déclarations
« Sale arabe, tu salis mon cabinet » c’est grotesque, kitsch et caricatural, qu’importe
pour certains « travaillés » en profondeur par l’idéologie, c’est du pain bénit
- ensuite les antécédents de Mr M. qui avait déjà eu une histoire semblable en 2002
(article du Nouvel Obs, voir en bas au § 3)
 
Et plus généralement sans aller jusqu’au procès Outreau où 13 victimes innocentes ont été lynchées par les médias durant des mois, on peut se rappeler l’affaire du RER B où une mythomane avait prétendu avoir été taguée par des voyous la prenant pour une juive amenant aussitôt les protestations indignées des professionnels de la politique, c’est d’ailleurs ce qui s’est produit dans le cas de ce médecin avec une déclaration (moyennement prudente) le jour même de Roselyne Bachelot..
C’est ce qu’il y a de plus désolant, c’est que les erreurs passées ne servent pas de leçon ou si peu, il est tellement plus facile (et payant en terme médiatique) de se ruer sur le scoop (surtout si c’est dans l’air du temps et participe de l’idéologie que l’on porte) !
Qu’importe ensuite si cela s’avère ensuite totalement bidon et que la vie de personnes entières ait pu être ruinée, on a fait un buzz ou vendu du papier pour le média, on a fait mousser sa cause pour l’asso homologuée, dans l’attente de la prochaine bonne et juteuse affaire donc ?
Et s’il faut par malheur se justifier et bien on trouvera toutes sortes d’autres responsables (c’est pas moi, je n’ai fait que suivre) on noiera le poisson en tergiversant sur le coté « gris » de l’affaire, aussi dans le cas des gros médias ou des assos homologuées dispose-t-on d’une armada d’avocats spécialistes de ce genre d’imbroglios, donc pas trop de souci à se faire pour ceux qui sont du bon coté du manche, point barre.
 
3) lobby communautariste et/ou idéologie victimaire
Qu’une personne d’origine étrangère, fragile ou mythomane, ou plus simplement opportuniste et flairant la bonne affaire, se laisse aller à des allégations mensongères en agitant simultanément le maximum de médias et d’associations autour de son « cas », c’est fort regrettable mais après tout, il existe partout des individus de la sorte sans scrupule ou déséquilibrés capables de générer de graves troubles si on ne les arrête pas à temps ;
Que par contre, des médias ayant pignon sur rue (sic) depuis longtemps, de surcroît subventionnés, foncent comme l’on dit « tout droit dans le panneau » sans respecter un minimum de précautions déontologiques, risquant par leur précipitation insensée de ruiner la vie entière de citoyens, voilà qui est très étrange et très inquiétant au pays des héritiers de Voltaire, du respect de l’individu et de la liberté d’expression, laquelle ne doit pas être dévoyée ;
Enfin et surtout, devoir constater qu’il existe des associations reconnues d’utilité publique, grassement subventionnées et parées des oripeaux de la vertu, mais dont l’objet principal semble être la prise de position systématique en faveur de certains groupes sociaux tant leur action est toujours à sens unique au profit des « mêmes », si bien qu’on peut légitimement se demander si l’objet principal de ces organisations ne serait pas l’éclatement à terme de la cohésion nationale par une politique consistant à « jeter de l’huile sur le feu » au lieu d’éteindre les incendies ?
 
Il y a bien quelque chose qui ne tourne plus rond dans notre beau pays, une prise de conscience énergique et un redressement rapide de tendance est nécessaire sinon à force d’encourager pour des raisons idéologiques le « n’importe quoi » comme c’est le cas actuellement, le tissu social va finir par se déchirer entraînant la société tout entière vers un chaos destructeur !

Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (134 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    


  • LeGus LeGus 13 octobre 2010 10:38

    Un article en complément de cette affaire sur rue89
    http://www.rue89.com/making-of/2010/10/12/sur-rue89-la-fachosphere-ne-passera-pas-170683

    On y relate les attaques en meute largement ad hominem, en provenance de fdesouche et autres officines rances...Une prise de conscience que j’aimerais bien voir ici.


    • Nethan 13 octobre 2010 18:47

      L’excuse du bouc émissaire est une excuse facile, qu’on sort très facilement pour ne pas assumer ses erreurs.

      L’affaire Woerth et le coup de Mediapart, c’était ça aussi. En gros il n’y avait pas d’affaire, c’était un complot orchestré par Mediapart avec des méthodes datant d’une certaine guerre, histoire de ne pas dire qu’il y avait bien conflit d’intêrets...

      Ici, c’est la même chose. Ça ne peut aucunement être un grand nombre de personnes qui se sont offusqués des méthodes déplacées de relation de l’information, et qui ont juste contribué à détruire une vie. Non. C’est juste une bande de gars volontairement ou involontairement manipulés par fdesouche, du coup pas d’excuse sur l’affaire, juste un méaculpa pour avoir mis le nom mais avec une excuse pour le justifier malgré tout...

      Juste pathétique.

      Ça permet au passage de traiter toutes les personnes qui critiquent le travail de la journaliste de facho. Dans ce cas, vu que je suis un facho du coup, permettez moi de la traiter d’abrutie < Oui je me mets au niveau.

      La réalité, est que les médias traditionnels ont encore le pouvoir de nuire quand ils le veulent, mais ils ne veulent pas assumer leur responsabilité en cas d’erreur.

      Je pensais qu’ils avaient évolué depuis Outreau où là aussi il a suffit d’être accusé pour être coupable, avant même le jugement. Le résultat, on le connait, des tas de vies détruites.

      Mais apparemment, ils n’ont toujours rien appris.

      L’humilité et la reconnaissance en cas d’erreur, est une caractéristique de l’adulte ou de toute personne mature. Malheureusement ici, on a affaire qu’à des personnes puériles.


    • ourston 13 octobre 2010 21:10

      Vous reprenez l’argumentation mensongère de rue89. Dans le forum qui suit l’article en question, il y a une majorité d’internautes qui dénoncent la faute professionnelle de l’équipe de rue89 et sa minable tentative de taxer de fachos tous ceux qui ne les absolvent pas. Ce site, que je fréquentais, est en train de se décrédibiliser à la vitesse grand V. Ses journalistes minimisent la faute de Chloé Leprince ,et la soutiennent au delà de toute décence. Ils la plaignent et la présente en victime , mais leur compassion ignore le médecin qu’ils ont diffamé. En résumé, on ne peut ressentir que de l’écoeurement envers tant de mauvaise foi.


    • Hieronymus Hieronymus 13 octobre 2010 23:30

      oui Ourston Nethan et les autres, c’est tout a fait cela
      merci de repondre a ma place en qq sorte ..
      perso meme si Rue89 n’est pas ma tasse de the
      car trop marque ideologiquement, je me demande d’ailleurs
      si ce quotidien en ligne ne devrait pas s’intituler plutot Rue1984 (lol)
      je rends cependant hommage a l’honnetete de nombre de ses lecteurs
      qui ont compris avoir subi une operation d’intox et s’en indignent a juste titre, topez la !


    • Yohan Yohan 13 octobre 2010 23:37

      Ouaip, toujours est-il que Rue 89 a mis un embargo sur les commentaires acerbes contre sa journaliste, pretextant au passage la venue en meute de la fachosphère. Rien que Du Morice, façon rue89 en somme. l est vrai que la démocratie c’est quand tout le monde est d’accord avec le media si moyen, of course....


    • ourston 14 octobre 2010 05:02

      Ce que l’on relate sur rue89 n’est plus digne de confiance.


    • morice morice 13 octobre 2010 10:55

      « Il y a quelque chose qui ne tourne plus rond dans notre belle France,  »


      oui, y’a trop de mecs d’extrême droite comme vous qui attisez la haine....

      • Vinipou 13 octobre 2010 14:59

        En quoi ces propos relèvent-ils d’une pensée d’extrême-droite ?

        C’est un peu facile de traiter tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous de fascistes et de fermer ainsi la porte à toute discussion.

      • non667 13 octobre 2010 16:28

         
        décidément vous mollissez morice vous oubliez de jeter le bouchon un peu loin !
        et les rn et les hlpsdnh ????? -))


      • morice morice 13 octobre 2010 11:01

        CETTE AFFAIRE est un fake depuis le début. Mais toute la presse l’a relayée : or qui a joué le plus du tambour ? Les sites de l’extrême droite... la « fachosphère » qui a envahi aussi Agoravox avec la fausse boudhiste venant nous chanter tous les jours les louanges de « Marine ».


        « Le dernier épisode en date, qui nous vaut une attaque en piqué de « trolls »dépêchés par Fdesouche et consorts, est cette affaire d’injures racistes à Aix-en-Provence

        d’où viennent les TROLLS ici ? ça fait longtemps que je le dis !

         »Cette affaire a déclenché une campagne d’une rare violence, contre Chloé Leprince et contre Rue89, accompagnée, chose rare, de menaces téléphoniques contre notre journaliste."’

         on a la même chose dès qu’on parle d’israel...

        • voxagora voxagora 13 octobre 2010 12:50

          Je plusse pour votre intro : cette affaire est un fake depuis le début.

          Et je poursuis : au lieu de sauter dessus comme la misère sur le pauvre monde,
          si nous essayions de la démonter, depuis le début, 
          dans tous ses tenants et ses aboutissants ?

        • COVADONGA722 COVADONGA722 13 octobre 2010 12:56

          hé hé regardez ce bon professeur , meme les doigts pris dans le pot de confiture il se refuse à admettre l’évidence et c’est cet homme qui etait censé dispenser la verité des faits et des choses à nos enfants et c’est ce meme individu qui devait vanter la« rigueur intellectuelle ».
          Vous allez voir qu ’il vas nous démontrer un complot pfffuuiiiiiiit


        • Massaliote 13 octobre 2010 13:53

          Covadonga, bien vu :« un complot pfffuuiiiiiiit »

          Un complot organisé par le Vatican infiltré par la CIA aux ordres du Mossad. smiley

          Même qu’il était prévu de faire croire que la « victime » était un émissaire de Ben Laden.

          Mais grâce à la vigilance des salafistes et de l’imam de Tourcoing, le méchant docteur n’a pas pu faire endosser au gentil consultant ce mauvais rôle.

          Mais que fait l’Ordre des Médecins ? Pourquoi n’a t’on pas encore vu de manif de SOS Racisme ? Tout fout le camp smiley


        • Shaytan666 Shaytan666 13 octobre 2010 14:02

          Et je poursuis : au lieu de sauter dessus comme la misère sur le pauvre monde,

          En bon français on dit « Comme la petite vérole sur le bas clergé »  smiley Enfin moi ce que j’en dit c’est uniquement pour faire ch*** le bas peuple ))


        • barrere 13 octobre 2010 14:14

          le tambour ! le tambour !

          il a résonné sur rue 89 avant que fdesouche arrive..............elle s’est fait chloé le bec par pas mal de gens de gauche habitués du site


        • Jaime Horta Jaime Horta 13 octobre 2010 15:33

          Lorsque la presse cite le Docteur Dillinger, en le mettant en avant comme témoins principal, en appuyant sont témoignage à force de charge contre l’ophtalmologiste, et que vous apprenez que les journalistes en tout en connaissance de cause savaient que ce généraliste n’était pas présent sur lieux, quelles sont les conclusions à en tirer ?

          Ensuite, nous voyons la presse et notamment Rue89 s’étonner que le Dillinger se soit rétracté, et nous suggérer à travers ça que c’est forcément suspect.

          On croit rêver !

          Vous croyez que les gens ont besoin d’être des commentateurs de Fdesouche, pour qu’ils aient envie de vomir devant une manipulation des plus crasses.

          D’autant plus que malgré l’évidence le directeur de Rue89 persiste et signe en déclarant « on ne saura jamais la vérité » laquelle vérité est clairement suggérée, c’est à dire la culpabilité de l’ophtalmologiste.

          Malgré cet état des lieux absolument accablant et sans appel, Rue89 s’étonne d’avoir déclenché le courroux des internautes à grand renforts d’anathèmes aussi creux que racistes, fachos etc...

          Je pense personnellement que l’on peut être de gauche et avoir un minimum de bon sens, ce n’est pas interdit, mais je commence à avoir des doutes.

          On a même assisté à des commentateurs, qui postait en boucle, le nom, l’adresse et le n° de téléphone de l’ophtalmologiste.

          Je suppose que ces personnes ne sont pas bien entendu des fachos, et que leur compte n’a pas été bloqué ?


        • Hieronymus Hieronymus 13 octobre 2010 18:13

          « CETTE AFFAIRE est un fake depuis le début »
          pour une fois tout le monde est d’accord

          mais aller pretendre ensuite que une « fachosphere » a instrumentalise cette affaire depuis le debut, voici un reversement de sens qu’il fallait oser et vous avez ose ..
          Chloe Leprince et Rue89 seules victimes ?
          alors que depuis vendredi ils ont jete en parture a la vindicte populaire sans aucune prudence ni retenue (Paris Match a fait fort aussi) ce medecin parfaitement respectable sur la foi des simples allegations de la seule supposee victime !
          ou sont les dementis ? ou sont les excuses de leur part ? nenni ..
          l’article est reste tel quel en l’etat depuis vendredi avec ses fausses affirmations
          ils ont meme l’impudence de se poser en « victimes » d’une « fachosphere » entrainant l’indignation de nombre de leurs lecteurs parmi les plus moderes, c’est vrai qu’il fallait oser :
          http://www.rue89.com/making-of/2010/10/12/sur-rue89-la-fachosphere-ne-passera-pas-170683


        • Bill Grodé 13 octobre 2010 11:09

          Monsieur M. (le plaignant ) semble aussi accessoirement coutumier des arrêts de maladie, si j’en crois l’article du nouvel obs.


          • Annie 13 octobre 2010 11:23

            Je prends les devants avant que l’on puisse m’accuser de hurler avec la meute. Pour avoir défendu hier la version initiale de la culpabilité de cet ophtalmologiste sur la base de plusieurs articles consacrés à cette affaire qui parlaient de témoin(s) confirmant les propos tenus dans une interview, je voudrai soulever quelques points retrospectivement : 

            Il y a un problème sérieux concernant le professionnalisme des journalistes qui ont donné le nom du médecin incriminé, mais qui ont aussi omis de vérifier les informations reprises dans d’autres journaux, et surtout voulu crédibiliser leur reportage en mettant en ligne l’interview du présumé témoin. Ce témoin confirme ou n’infirme en rien la version du père, et ne constitue donc pas une preuve. Que plusieurs journalistes aient utilisé cet enregistrement comme évidence est choquant. 
            Mais je suis beaucoup plus choquée par la réaction de Pierre Haski dans son article publié hier sur Rue89, qui assumait la responsabilité collective des erreurs de la journaliste, mais qui ne faisait rien, au contraire, pour dissiper l’impression qu’un témoin avait confirmé les dires du père et s’était ensuite retracté. Ce sont les mots qu’il emploie en parlant de ce témoin, en disant qu’il avait fait très rapidement marche arrière. Selon les articles publiés, ce témoin serait l’autre médecin généraliste ou une secrétaire employée par le médecin.
            Je ne commente normalement pas sur Rue89, mais je l’ai fait hier, pour protester moins contre le reportage de cette journaliste qui a fait une faute professionnelle, et même plusieurs, que contre la réticence d’un patron de journal à admettre ses erreurs en continuant à laisser planer un doute sur la culpabilité de l’ophtalmo. Soit il est coupable, soit il ne l’est pas. Mais Rue89 ne s’en sortira pas avec les honneurs en recourant à des insinuations. 
            Je trouve personnellement que cette affaire est très grave et je suis étonnée qu’elle ne soit pas traitée dans les journaux de la presse. Mais elle est aussi très salutaire, une piqure de rappel aux journalistes qui doivent respecter leur propre déontologie et aux lecteurs qui doivent faire preuve de plus d’esprit critique, dont moi qui ait l’impression à quelque part d’avoir été trompée.


            • Hieronymus Hieronymus 13 octobre 2010 18:27

              merci Annie pour l’honnette et la sincerite de votre message
              oui ils y vont « un peu fort » a Rue89 ds leur facon de tacher de se disculper
              vous pensez que cette affaire est tres salutaire ?
              puisse le ciel vous entendre, perso j’en doute comme je l’ai ecrit :
              .. ce qu’il y a de plus désolant, c’est que les erreurs passées ne servent pas de leçon ou si peu ..
              je crois qu’ils seront un peu plus prudents durant un temps, le temps « qu’on oublie »
              puis ils retomberont ds les travers de leur ideologie, voyez deja l’article pirouette de P.Haski
              Outreau c’est 14 personnes dont la vie a ete brisee (1 s’est suicidee en prison)
              et je suis convaincu que s’ils n’avaient pas ete si nombreux, ils seraient toujours en prison, c’est l’enormite de cette charrette qui fait qu’elle a completement explose a l’audience !


            • bo bo 13 octobre 2010 12:20

              J’ai un nom un peu compliqué...je suis donc aller chercher une lettre recommandée à la poste...le guichetier (pas très finaux) a annoné mon mon à haute voix : la carte d’identité nationale en main et a conclu « compliqué votre nom c’est pas français (ce qui est vrai !)...et par un oh la la !.... (du plus mauvais goût)
              Derrière moi, 2 personnes sont intervenues en le traitant de »raciste« ...ajoutant j’ai tout entendu...il faut porter plainte !!!...et ont fait beaucoup de bruit...
              Le guichetier est devenu violet et, a bégueillé des excuses (que je lui demandai pas : je suis habitué et ne trouve rien de »raciste« à voir mon nom annoné, estropié régulièrement, etc et réponds volontiers sur l’origine de mon nom....tout le monde ne peut pas s’appeler MARTIN ou GARCIA. J’’avais affaire à un imbécile...(il y en a pas mal et pas seulement derrière les guichets administratifs <où ils sont quand même »sur-représentés« >....
              Il est surprenant de voir les réactions de personnes qui voient le mal partout et pas l’imbécilité.....j’ai rassuré mon imbécile de guichetier....et me suis entendu »faire la leçon par un des intervenants« me disant que j’avais TORT de réagir comme cela...... et a conclu en me donnant son nom et celui d’une association qu’ils étaient à ma disposition, si je changeai d’avis........
              Depuis mon enfance, mon nom a fait l’objet de »raccourci« de surnoms (plus ou moins heureux ou »affectueux« ) de la part de mes copains de classe, puis à l’armée, puis au boulot....c’est si je dois dire »naturel« et il n’y a rien là de »raciste« , de mépris à y trouver.... c’est la vie....j’ajoute que la vie en société (classe, armée, boulot) c’est cela et c’est plus ou moins agréable...mais ce n’est pas du »racisme"
              Le racisme est un sujet bien plus sérieux et qui ne doit pas être traité sans retenue et appliqué moindre propos.......pour une vie sereine en société


              • barrere 13 octobre 2010 14:11

                j’ai moi aussi un nom « écorchable » d’origine normande , moi vivant dans le sud ouest

                écorché involontairement parfois volontairement et pas par les plus cons intellectuellement parlant :: la derniere fois par un prof agrégé voulant faire rire la classe ou était ma fille.........

                je lui ai répondu par un billet humoristique, le pauvre s’appelait mr Maudire..............

                il s’est rattrapé aux branches en lisant mon courrier........ dans une autre classe...........

                il faut faire du judo avec les cons, pas du karaté  :))


              • bo bo 13 octobre 2010 14:13

                désolé pour les nombreuses fautes de grammaire et d’orthographe...je n’ai pas bien relu mon mail...et il n’y a pas de volonté d’agresser la langue française...


              • easy easy 13 octobre 2010 15:45

                Oui Bo,

                Tout à fait d’accord.

                Dans les phénomènes hystériques, une majorité va au plus facile, au plus sûr, au plus protégé. Classique. Mais il arrive toujours un moment où la bidule ayant été trop déséquilbré dans un sens, se met à partir dans le sens inverse.

                Ceux qui jouent les victimes et alimentent cette tendance se retrouvont eux-mêmes accusés par des gens se posant en victimes.

                Je fais de la moto et on y a davantage conscience qu’on bascule constamment d’un côté puis de l’autre. J’ai l’impression que concernant la pensée dite unique (la voie de la facilité en fait) elle oscille aussi. Un coup on dénie les violences faites aux immigrés et 25 ans après (il faut une génération) on se retrouve à devoir sortir, même par beau temps, le parapluie victimaire.



              • Hieronymus Hieronymus 13 octobre 2010 18:34

                merci Bo de votre temoignage
                vous avez la sagesse de vous placer au dessus des reactions epidermiques de certains de nos contemporains, toujours prompts a saliver des qu’ils percoivent une attaque facile ..
                j’approuve grandement votre conclusion


              • OMAR 13 octobre 2010 19:43

                Omar T.

                Bonjour bo : Votre histoire témoigne que vous avez été plus intelligent que ce stupide guichetier.

                Et c’est à votre honneur.

                Cependant, et peut-être vous en aviez été le témoin, certains comportements ou paroles à connotations racistes sont, dans certaines conditions, exaspérants sinon inacceptables.
                Et, malheureusement, toutes les victimes n’ont peut-être pas votre intelligence ou patience.


              • Hijack Hijack 13 octobre 2010 14:12

                Hum ! Bizarre cette affaire ... Bien que ce soit assez gros qu’un Ophtalmologue prenne le risque devant témoins d’être aussi con et raciste ...d’être rayé de l’ordre des médecins.

                Les médias ne font pas leur job comme d’hab ... mais j’ai bien entendu lors du début de cette affaire, que le médecin refusait de s’exprimer ... si c’est vrai, c’est un tort ! A moins que cela lui avait été conseillé par son avocat.

                Cela étant, cela est la faute des médias et surtout des associations soi disant anti racistes ...
                Ce plaignant, s’il est vraiment victime de racisme, aura du mal à ce qu’on le croit ...

                Bref, je vois mal un tel comportement devant témoins d’un médecins ayant pignon sur rue, ayant plusieurs patients arabes, et soignant la fille de l’ingénieur arabe depuis un moment.


                • ourston 13 octobre 2010 20:41

                  Il me semble que le médecin qui refusait de s’exprimer, c’est celui qui avait accusé l’ophtalmologiste de racisme, alors qu’il n’était pas présent au moment des faits. Il répétait imprudemment les propos du patient. Lorsque sa version a été mise en doute, il a refusé de répondre à la presse.


                • Hijack Hijack 13 octobre 2010 23:10

                  ok ! Quoi qu’il en soit, rien n’a été clair dès le début.

                  Et puis ... la soi disant victime, j’ai du mal à le croire ... surtout lorsqu’il dit avoir été bousculé violemment par le médecin et qu’il a eu plusieurs jours d’arrêt de travail.


                • barrere 13 octobre 2010 14:17

                  il y a surtout que chloé le prince a sauté sur le rable de ce medecin comme la misere sur le pauvre.
                  un véritable reflexe pavlovien


                  • Massaliote 13 octobre 2010 14:19

                    L’anti-racisme et son matraquage mediatique n’ont pas fini de faire du dégât. Dès qu’il y a ne serait ce qu’une présomption de racisme nos vertueux merdias oublient toute retenue.

                    Papy Galinier, soupçonné d’être raciste, est toujours incarcéré parce qu’il lui est interdit d’être discriminé . Extrait copié sur Défrancisation : « La Cour d’Appel de Montpellier A REFUSE DE LE LIBERER au motif que « une mise en liberté pourrait susciter l’incompréhension dans l’ethnie d’origine des victimes et faire craindre des représailles à l’égard du mis en examen ». Le motif de ce refus de libérer Galinier tombe sous le coup de la loi. Il s’agit, d’évidence, d’une stigmatisation (ils adorent ce terme, alors allons-y…) d’une ethnie supposée potentiellement violente par les juges eux-mêmes. »

                    Un exemple de dérive du communautarisme encouragé par nos « élites » : il voulait « venger l’honneur des arabes »">Meurtre de Millau : il voulait « venger l’honneur des arabes »


                    • Jaime Horta Jaime Horta 13 octobre 2010 15:17

                      Petit précision qu’on ne nous dit pas, c’est que les jeunes filles en question ont été totalement abandonnées par leur famille, et que pour l’une d’elle connu de la police il semblerait qu’elles appartiennent à un réseau qui les exploite.

                      Bref, on est dans le cadre d’un système mafieux, crapuleux où les considération etniques et familiale n’ont pas grand chose à voir, et son même avérées.


                    • Yohan Yohan 13 octobre 2010 18:13

                      Exact Massaliote
                      Il faudra s’interroger sur les buts de certains officines prompts à clouer au pilori toute personne ou catégorie suspecte par avance de racisme « génétique » (recruteurs, patrons de discothèque, employeurs, commerçants, policiers). A qui profite le crime ?


                    • Yohan Yohan 13 octobre 2010 18:37

                      Comme un fait exprès, ce genre d’affaire est en augmentation depuis l’arrivée des barbus sur notre sol. L’objectif pourrait être de provoquer des tensions entre communautés pour permettre d’asseoir le communautarisme qui, comme on le sait, est dans la méthode des mollahs.
                      Jouer sur le racisme supposé des gens pour légitimer les actes de vengeance dans le sang.
                      Ce médecin a eu bien de la chance de ne pas tomber sur un égorgeur de service avant d’avoir eu le temps de s’expliquer devant la presse.
                       Imaginons ce qui se serait dit s’il était trouvé égorgé dans son cabinet : un raciste de moins auraient dit certains, comme il s’en trouve sur ce site . Suivez mon regard.....


                    • Yohan Yohan 13 octobre 2010 18:40

                      N’oublions pas de saluer le bon billet de Hyéronimus


                    • Hieronymus Hieronymus 13 octobre 2010 18:48

                      oui « l’anti-racisme » n’a pas fini de faire des degats ;
                      le MRAP et SOS racisme, surs de leur bon droit et de leur vertu auto proclamee, n’ont toujours publie a ce jour ni dementi ni excuses envers la personne injustement diffamee, pourtant leur responsabilite est considerable ds ce genre d’affaires car ils « en vivent » et ne se font pas faute de souffler sur les braises ..
                      il est parfaitement scandaleux que ces machines de guerre du politiquement correct, dont la raison d’etre est purement ideologique, continuent a etre grassement subventionnees !


                    • 65beve 18 octobre 2010 10:02

                      Massaliote,

                      Le tireur sur des jeunes roms désarmées et non menaçantes a été libéré mercredi dernier.
                      http://www.ladepeche.fr/article/2010/10/15/928152-Libere-apres-avoir-tire-sur-des-jeunes-Roms.html
                      Renseignez vous avant d’écrire n’importe quoi.

                      cdlt
                      bv


                    • 65beve 18 octobre 2010 10:07

                      Massaliote,

                      Oups !
                      Post anterieur à la libération.
                      Au temps pour moi
                      bv


                    • docdory docdory 13 octobre 2010 14:23

                      @ Hieronymus

                      Il est certain que , dans certains domaines, des accusation calomnieuses seront toujours considérées comme vraies sans aucune distance critique par des journalistes paresseux :
                      1°) Un des meilleurs moyens d’emmerder quelqu’un est de l’accuser de propos racistes. Comme la chose est en général non prouvable, c’est toujours la victime alléguée qui sera écoutée par les médias,
                      2°) Il en va de même que l’accusation d’abus sexuels, qui est un des moyens les plus efficaces que tentent d’employer certaines femmes pour essayer de faire supprimer un droit de garde paternel accordé après un divorce .
                      3°) On voit le même phénomène pour les accusations sans fondement contre certains vaccins. On se souvient d’une émission de FR 3 restée célèbre , au cours de laquelle le vaccin contre l’hépatite B était accusé de tous les maux. Des études ultérieures ont amplement prouvé que ces accusations n’avaient strictement aucune base scientifique, néanmoins , à ma connaissance , FR 3 n’a jamais programmé d’émission rectificative ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès