Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’affaire Merah lève le voile sur une réalité politique

L’affaire Merah lève le voile sur une réalité politique

Si l’opinion est unanime pour condamner les tueries de Montauban et de Toulouse, elle semble moins décidée à les qualifier d’acte politique. Pourtant ces fusillades ne sont pas l’œuvre d’un déséquilibré. Les faits sont là. Du Pakistan à l’Afghanistan, sous la houlette des fanatiques religieux Mohamed Merah, a suivi un programme de formation militaire et idéologique dont l’aboutissement est le djihad. Or, ce dernier est indissociable du projet de société défendu par les intégristes. Il le précède, et le constitue.

De retour des camps d’entrainement, c’est bel et bien un individu doté d’une véritable conscience politique qui a le plaisir de mettre « la France à genoux » et qui regrette de ne pas « avoir tué plus d’enfants juifs ». Ces paroles font mal. Elles nous ramènent à une évidence, le gouffre qui nous séparent du passé nazi produit de l’écho. Derrière ces propos d’une cruauté inqualifiable se profilent les spectres de l’extermination. On en discerne les contours dans tous les crimes perpetrés par les intégristes. Des GIA à Al Qaïda le mode opératoire révèle toujours la même determination. Froide comme les rouages d’un mécanisme de mort en rodage. Fort heureusement, la clandestinité ne leur laisse pas les moyens d’industrialiser leurs actions. Mais l’idéologie est là.

Dans son reportage rediffusé sur France 2 jeudi 22 mars, le journaliste Mohamed Sifaoui ne laisse aucun doute sur cette réalité. Karim Bourdi, l’intégriste piégé par Sifaoui s’explique : « les individus qui ne se soumettent pas à l‘islam sont pires ques des animaux ». En refusant l’humanité à une partie de la population, comme le faisaient les nazis dans les annes 30 à grands renforts de slogans, de caricatures et de mensonges, on crée les conditions de toutes les exactions.

Il n’y a, ici, aucun procès d’intention mais juste un constat qui devrait nous amener à considérer la menace sous un angle différent. Trés récemment Djamel Debouze a réagi sur l’affaire Merah en marginalisant l’individu et en exposant des circonstances qui atténuent la responsabilité du tueur. Bien sûr la misére sociale et l’exclusion sont à prendre en compte, elles créent des situations difficiles, mais elles ne doivent pas voiler la face d’une réalité politique. Des gens instruits, diplomés, émancipés font aussi partie de la mouvance terroriste. Leur soutien morale, intellectuel et financier les structurent. Si les boureaux de Tiberine ou Khaled Kelkal avaient porté une chemise brune et un brassard à croix gammée, aurions-nous eu la même approche du sujet ? La question mérite d’être posée dautant qu’il sont peu nombreux, à l’instar de Mohamed Sifaoui1 ou de Boualem Sansal 2, à oser faire le lien entre l’Islamisme et le nazisme.

Entretien accordé en 2008 au Middle East Quaterly
 2 Le village de l’Allemand, ou le journal des frères Schiller, roman éditions Gallimard 2008

Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • JL JL1 7 avril 2012 10:31

    Algiak : n’a jamais rien publié, ni article, ni commentaire avant ce jour.

    Mais il va tout nous dire !

     smiley


    • Deneb Deneb 7 avril 2012 11:08

      @ l’auteur : vous avez bien appris votre leçon, on voit que vous avez de la culture TF1 . Les incohérences et la récupération politique ne vous ont pas sauté aux yeux. J’imagine que vous êtes persuadés que Ben Laden est mort l’année dernière et que ceux qui ont commis les attentats du 11/09/2001 n’étaient pas manipulés pour un sou. Continuez, et n’oubliez pas de voter utile dans deux semaines.

      C’est vrai, l’Islam est un ramassis d’inepties haineuses, mais le christianisme n’en est-il pas tout autant ?


      • NeverMore 7 avril 2012 13:13

        Des tas de gens vous font des commentaitres du nouveau testament tous les jours et spécialement le week-end. Essayez d’y trouver une seule ineptie haineuse, et venez nous en parler.

        N’oubliez pas non plus de cracher sur vos parents et pisser sur vos ancêtres, c’est un « must » du moment.

         

         

         


      • Deneb Deneb 7 avril 2012 14:34

        Nevermore : vous voulez un exemple de la haine dans les évangiles. Jesus, par exemple :

        « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » (Luc 14, 26)

        Alors, encore dubitatif ?


      • JL JL1 7 avril 2012 15:10

        Deneb,

        vous êtes sûr d’avoir bien lu ? C’est une édition hébraïque ? Ou musulmane ?

         smiley

        Ceci dit, aussi longtemps qu’Allah acceptera des assassins dans son paradis - et celui qui tue sciemment des innocents, quelles qu’en soient les raisons qu’il invoque, est un assassin - alors, ce paradis ne sera pas fréquentable pour les honnêtes gens.


      • Jonas 7 avril 2012 15:50

        Il n’y a pas d’incohérences ni de récupération politique, c’est beaucoup plus simple que ça.

        La multiplication des Mosquées sur notre territoire diffusant une propagande islamiste, fait qu’il est de plus en plus difficile de contrôler les éventuels passages à l’acte.

        Ces dernières années, la DCRI a déjoué plusieurs attentats terroristes islamistes sur le sol français, quelques exemples parmi d’autres :

        En 1998, pour prévenir d’éventuels attentats lors de la Coupe du monde de football en France, une centaine de membres du Groupe islamiste armé sont arrêtés.

        En 2000, dix islamistes radicaux condamnés pour association de malfaiteurs à but terroriste après avoir été impliqués dans la tentative d’attentat contre le marché de Noël de Strasbourg.

        12 juin 2002 : Un Pakistanais et deux Français sont arrêtés puis mis en examen pour l’aide apportée en France à Richard Reid, Britannique qui avait tenté de faire sauter fin 2001 un avion Paris-Miami avec des chaussures piégées. Ils sont condamnés à 3 à 5 ans d’emprisonnement le 16 juin 2005.

        - 16 et 26 déc 2002 : Neuf personnes sont arrêtées à la Courneuve et Romainville (Seine-Saint-Denis) dans deux coups de filet contre les « filières tchétchènes » soupçonnées de projeter des attentats à Paris contre des intérêts russes. Trois ont fréquenté des camps d’entraînement en Géorgie et côtoyé des combattants tchétchènes et des membres d’Al-Qaïda. Le ministre de l’Intérieur Dominique de Villepin dira le 22 mars 2005 que cette cellule « préparait des attentats au gaz cyanuré ».

        - 6 jan 2004 : Dans les « filières tchétchènes », six personnes liées à l’imam de Vénissieux (Rhône) Chellali Benchellali, condamné en 2007 à cinq ans de prison, sont arrêtées à Vénissieux. Zinedine Khalid, présenté comme un islamiste très important, sera arrêté le 14 juin 2004 en Seine-Saint-Denis. La cour d’appel de Paris prononcera jusqu’à dix ans de prison ferme le 22 mai 2007.

        - 24-26 jan 2005 : Onze membres d’une « filière irakienne » du XIXe arrondissement de Paris sont arrêtés. Le 14 mai 2008, le tribunal de Paris prononce jusqu’à sept ans de prison contre sept prévenus.

        - 22 juin 2005 : Sept jeunes sont arrêtés à Limoges et Montpellier dans une enquête sur une filière irakienne. Quatre hommes et une femme seront arrêtés dans la région de Montpellier les 17-19 janvier 2006. Jusqu’à six ans de prison seront prononcés en novembre 2008. Plusieurs arrestations et condamnations liées à cette filière de recrutement de « volontaires français pour le Jihad en Irak » ont eu lieu en 2007 dans les Alpes-Maritimes, à Toulouse et dans le Lot.

        - 26 sept 2005 : Neuf personnes, soupçonnées d’avoir envisagé des attentats en France, sont arrêtés à Trappes Yvelines) et Evreux. Safé Bourrada, condamné pour son aide aux attentats de 1995, et trois autres, sont écroués. Bourrada sera condamné à 15 ans et les autres jusqu’à neuf ans en octobre 2008.

        - 14 fév 2007 : Onze personnes, dont neuf soupçonnées d’être liées à Al-Qaïda, sont arrêtées en région parisienne et à Toulouse. Six sont mises en examen, dont quatre écrouées.

        - 13 nov 2007 : Sept islamistes radicaux présumés sont arrêtés dans le Doubs, à Besançon et Pontarlier. Deux sont relâchés et les cinq autres (un Algérien et quatre Français d’origines bosniaque et algérienne) écroués à Paris.

        - 27 mai 2009 : Cinq personnes sont arrêtées dans le Rhône et en Haute-Savoie, soupçonnées de recrutement de combattants pour l’Afghanistan. En mai 2010, douze autres sont arrêtées en région parisienne. Cinq sont mises en examen.

        - décembre 2008 : arrestation de la DCRI déjoue un attentat terroriste à la voiture piégée prévu contre....le siège de la DCRI à Levallois ou au pied de la tour Eiffel. Rany Arnaud, Nadir Badache et Adrien Guihal interpellés en décembre 2008 à Paris et dans sa banlieue. Selon les enquêteurs, Rany Arnaud, un converti à l’islam de 29 ans, projetait alors d’acquérir de grosses quantités de nitrate, un produit pouvant entrer dans la composition d’explosifs.

        - octobre 2009 : arrestation de Adlène Hicheur, chercheur en physique des particules élémentaires au Cern à Genève, enrôlé par al-Qaida au Maghreb islamique, qui proposait comme cible le site du 27e bataillon des chasseurs alpins en Haute-Savoie.

        - juin 2010 : la DCRI démantele une filière franco-tunisienne entretenant des liens avec le Maroc. Les candidats au djihad partaient de la région parisienne pour les zones afghanes et pakistanaises. Certains sont morts au combat sur place. D’autres comptaient revenir commettre un attentat.

        - 9 nov 2010 : Cinq personnes sont arrêtées à l’aéroport de Roissy et à Paris, soupçonnées d’appartenir aux filières jihadistes de combattants formés à la frontière pakistano-afghane et de projeter l’assassinat du recteur de la mosquée de Paris Dalil Boubakeur. Quatre sont écrouées.

        - 10 mai 2011 : Sept membres présumés de milieux islamistes sont arrêtés à Paris et Stains (Seine-Saint-Denis) dans une enquête sur les filières jihadistes.

        etc...etc...

        Le cas Merah est un échec de la DCRI, l’islamiste est passé entre les mailles du filet, alors qu’il avait déjà été fiché par les services de renseignements français et était même interdit de séjour sur le territoire américain.
        Merah a été endoctriné en partie dans la mosquée Cambo-Basso de Toulouse par l’imam Mamadou Daffé qui explique aux fidèles chaque vendredi que « Dieu maudit les Juifs et les Chrétiens »
        http://islamineurope.unblog.fr/

        http://www.youtube.com/watch?v=-9bwshQaW5w
        http://www.france24.com/fr/20100929-projets-attentat-dejoues-france-royaume-uni-allemagne-sky-news
        http://actu.voila.fr/actualites/documents/2012/03/21/les-principales-arrestations-d-islamistes-en-france-depuis-dix-ans_2453318.html
        http://forums.france5.fr/cdanslair/Religions/noel-islamistes-france-sujet_240_1.htm
        http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=coupe%20du%20monde%20de%20football%2080%20gia%20terroristes&source=web&cd=8&ved=0CE8QFjAH&url=http%3A%2F%2Fwww.francetnp2010.fr%2FIMG%2Fpdf%2Flbre_blanc_terrorisme.pdf&ei=JIttT5L7DqK-0QXIrY2OAg&usg=AFQjCNEk3LVt8nVlqqTYiy2ZWu5-LI-mwA&cad=rja
        http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/06/29/01016-20100629ARTFIG00697-squarcini-nous-dejouons-deux-attentats-par-an.php
        http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-mysteres-de-l-affaire-hicheur_1094125.html
        http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/01/26/six-ans-de-prison-pour-avoir-projete-un-attentat-en-france_1635235_3224.html

        Il existe plus de 2000 Mosquées en France, et entre 150 et 200 sont actuellement en cours de construction. Autant dire que la DCRI a intérêt à revoir ses effectifs si elle ne veut pas se retrouver à nouveau dans une affaire « Merah » :
        http://islamineurope.unblog.fr/


      • Jonas 7 avril 2012 15:56

        L’essentiel est de comprendre quelle est l’idéologie diffusée par ces Religions ?

        Jésus Christ dans les Évangiles n’a jamais ordonné de tuer qui que se soit et n’a jamais levé d’armées ni lancé de guerre de conquête, de pillages ou de razzias, de soumission par la force. Chacun reste libre de suivre sa Parole.

        Le Prophète Mohammed, Guide Spirituel de tous les Musulmans, était un chef de guerre qui a mené plus d’une dizaines de batailles sous son commandement direct, et a même ordonné l’exécution de la tribu des Banû Qurayza, entre 600 à 900 Juifs par décapitation car refusant de se soumettre.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Batailles_de_Mahomet

        Les batailles de conquêtes contre les Juifs et les Chrétiens sont enseignées dans toute bonne mosquée qui se respecte (la Bataille de Badr en particulier, celles menées par le Calife Abou Bakr, etc...), alors que dans une Église, aucun Curé ne vous enseigne la guerre ou l’Art militaire.
        http://www.youtube.com/watch?v=Ak4MbymWLrQ

        La conquête militaire afin d’étendre l’Islam est indissociable du Dogme, car la vie du Prophète Mohammed est l’exemple parfait à suivre pour le Musulman. (Sunnah)

        Une plante ne peut verdir, fleurir et donner de beaux fruits si ses racines sont pourries à la base.

        « Il dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point. Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le : pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ? Le vigneron lui répondit : Seigneur, laisse-le encore cette année ; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier. Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit ; sinon, tu le couperas. »
        La Bible. Luc 13 : 6-9


      • Deneb Deneb 7 avril 2012 16:02

        JL1 : traduction du grec : miseo - aimer moins. Mais on retrouve le verbe haïr dans toutes les traductions dont je maïtrise la langue. En anglais « If any man come to me, and hate not his father, and mother, and wife.... »
        En italien :
        Se uno viene a me e non odia suo padre, e sua madre, e la moglie, e i fratelli, e le sorelle, e finanche la sua propria vita...« 
        Même en slovène, ma langue maternelle »
         »Če kdo pride k meni in ne sovraži svojega očeta, matere, žene, otrok, bratov, sester in celo svojega življenja, ne more biti moj učenec.

        Voila, c’est bien du verbe « haïr » dont il s’agit. Tous les traducteurs l’ont compris ainsi. Et vous, avez-vous une autre traduction à me soumettre ?

        Un édition hébraique ? Votre remarque est un brin antisémite, l’assumez-vous pleinement ?

        Bon c’est juste un exemple. En voulez-vous d’autres ?


      • Jonas 7 avril 2012 16:22

        « vous voulez un exemple de la haine dans les évangiles. Jesus, par exemple : » Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » (Luc 14, 26)
        Alors, encore dubitatif ?« 

        Jésus explique qu’il n’y a rien au-dessus de Dieu, »haïr« est vu ici non pas comme détester ses parents, mais aimer DIeu au-dessus de tout, suivre son Message et sa Parole de Vie.
         »Et Jésus répondit : Tu ne tueras point ; tu ne commettras point d’adultère ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère"
        Matthieu 19:18

        « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. »
        « En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »
        La Sainte Bible. Jean 1:1 ; 1-4


      • Deneb Deneb 7 avril 2012 16:31

        Matsada : Jesus non-violent ?

        "Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je suis venu apporter, non la paix, mais le glaive. Car je suis venu séparer le fils de son père, la fille de sa mère, et la bru de sa belle-mère ; et on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. (Mathieu 10, 34-37)

        On n’a pas la même notion de (non-)violence, c’est le moins que l’on puisse dire.


      • Jonas 7 avril 2012 16:40

        «  »Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je suis venu apporter, non la paix, mais le glaive. Car je suis venu séparer le fils de son père, la fille de sa mère, et la bru de sa belle-mère ; et on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. (Mathieu 10, 34-37)« 


        Relisez bien le texte, il s’agit de réveiller et de sensibiliser les humains aux souffrances des uns des autres, à s’entraider : s’agit-il d’un appel à la guerre ou au meurtre ( »guerre sainte« ), à lever une armée, à lutter et combattre par les armes un ennemi, un envahisseur par la force militaire  ?

        Vous sortez du bureau en ce mois de janvier glacial, il est tard, votre femme vous attend, elle a prévu un pot-au-feu bien gratiné pour lutter contre ce froid qui s’éternise, vous pressez le pas pour tenter de ne pas rater le train de 19h07.
        Une femme est là, assise sur ce trottoir humide, son chien dans une corbeille en osier recouvert d’une couverture vert sale, elle vous lance un regard insistant de ses yeux rougis, fatigués, un semblant de bonnet en laine recouvrant ses cheveux gras.

        1) vous vous arrêtez, vous vous accroupissez tout près d’elle, lui rendez son sourire, puis vous lui offrez votre manteau, (votre pull cravaté suffira à atténuer les morsures du froid jusqu’à la gare), vos gants, deux tickets restaurants, et lui adressez quelques mots réconfortants avant de reprendre votre route.

        2) Ou sinon...vous ne voyez toujours pas le glaive ? En fait...il n’apparaît qu’une fraction de seconde, pendant ce très court instant où il apparaîtra pour que vous puissiez faire tomber le mur effrayant vous séparant de cette femme, laps de temps ou vous refuserez ce glaive, baisserez les yeux, hâterez votre pas et passerez votre chemin, de peur d’affronter le regard de détresse de cette femme afin de retrouver au plus vite la chaleur de votre foyer.

         »Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi.« 
        La Bible. Matthieu 19:21
         »Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait."
        La Bible. Matthieu 5:46-48

        Tout Etre Humain est fait de Chair et de Sang, il a ses faiblesses, ses tentations (cupidité, gloire, puissance, orgueil, domination, etc...) tendre vers Dieu, c’est aussi s’offrir et aider l’Autre, ce qui implique un combat Intérieur (symboliquement le glaive dans le verset) contre ses faiblesses, son égoïsme.


      • Deneb Deneb 7 avril 2012 17:08

        Matsada : « Jésus n’était pas un chef de guerre, n’avait pas d’arme et n’a jamais tuer personne. »

        C’est vrai, ça. Pour une simple raison que son histoire est juste une légende, recopié des légendes bien plus anciennes. Quand on enlève des évangiles tout ce qui était recopié, il ne reste pas grand chose de votre mi-juif mi-fantôme cosmique, son propre père.


      • JL JL1 7 avril 2012 17:35

        deneb,

        antisémite, moi ? Alors vous aussi ! Parceq ue j’ai écrit : « vous êtes sûr d’avoir bien lu ? C’est une édition hébraïque ? Ou musulmane ? »

        Au cas où vous ne le sauriez pas, avec le christianisme, il y a trois religions monothéistes. Et il est de coutume que chacune des trois noircisse les deux autres, non ?

        J’aimerai qu’on m’explique comment on peut dire à la fois : « tu aimeras ton prochain comme toi-même » et " Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple."

        Mais je sais que la croyance s’affranchit du principe de non contradiction : les religions ne sont qu’affaire de croyance.

        Bon, de toutes manière, moi je n’adhère à aucune.


      • Deneb Deneb 7 avril 2012 18:41

        JL1 : « J’aimerai qu’on m’explique comment on peut dire à la fois : »tu aimeras ton prochain comme toi-même«  et » Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.«  »

        Moi aussi.


      • JL JL1 7 avril 2012 21:33

        Pas compliqué : de mauvaises traductions, c’est clair.

        « Traduttore, traditore ».


      • Deneb Deneb 7 avril 2012 22:17

        En 3 langues différentes ? Ca ne tient pas debout. C’est plutôt, comme vous dites, que les evangiles, et en règle générale, tous les écris sacrés, ne s’encombrent pas vraiment du soucis de cohérence. Essayer de trouver, par ex. quel était le nombre des apôtres du Christ - ça varie beaucoup d’un évangile à l’autre. C’est bien pour cela que la bible a été traduite très tardivement et celui qui l’a traduit s’est fait taxer de hérétique. Rendre compréhensible le charabia sacré le soumet au jugement humain, mauvais ça, avec tous les cadavres qui trainent dans les placards.

        Non, Jesus n’est pas, tél qu’il est décrit dans les évangiles, quelqu’un de très fréquentable. Egocentrique et imbu de lui-même. Colérique et moraliste. Il a envie de figues, et comme ce n’est pas la saison, il décharge sa mauvaise humeur sur le pauvre figuier qui sèche. Sa soi-disant humanité a été décrété par un empire en déclin qui n’en finit pas de mourir. Mais elle est juste un mythe, contenue dans un autre mythe, recopié en intégralité des mythes plus anciens, égyptiens, mésopotamiens. Combien de personnages, fictives ou réels, ont fait preuve de bien plus de sagesse, humilité, humanité que cette construction propagandiste.


      • JL JL1 8 avril 2012 09:26

        Deneb,

        sauf erreur de ma part, ces traductions sont issues d’un nouveau testament écrit en grec. Mais Jésus de Nazareth s’exprimait en hébreu, non ?


      • Deneb Deneb 8 avril 2012 09:31

        JL : li ne s’exprimait pas, puisqu’il n’a jamais existé, ce n’est qu’une légende. Mais d’après cette dernière, il s’exprimait en araméen.


      • Deneb Deneb 8 avril 2012 09:35

        De plus, Nazareth a été crée par les croisés. Jesus fut, d’après la légende, un nazaréen. L’adjectif nazaréen entendu comme « homme du village de Nazareth » résulte d’une erreur de traduction de compilateurs tardifs. « De Nazareth » ou « nazaréthain » se traduit en grec par Nazarethenos, Nazarethanos, ou Nazarethaios et non par Nadzarenos, Nadzôraios, Nadzôrenos ni même Nadzarénos comme on le trouve dans les Évangiles (= « Nazaréen »). Nazareth / Nazara s’écrivait en hébreu avec un Tsadé (qui est rendu en français par un Z), et en grec par un Sigma et non par un Dzéta.
        http://atil.ovh.org/noosphere/nazareens.php


      • JL JL1 8 avril 2012 10:07

        Au temps pour moi, Jésus s’exprimait en araméen ! Deneb, vous ne pouvez pas dire qu’il n’a pas existé, et dans le même temps citer ce qu’il a dit. Oui, je sais, vous allez me dire que ça ne change rien, c’est la religion catholique qui le dit. Bon, cette discussion va ressembler à toutes les polémiques minées.

        Cette discussion est hors sujet ici puisque que je ne crois pas que Mérah ait agi par conviction religieuse. Je ne suis même pas sûr que ce soit lui l’auteur de tous ces meurtres. En revanche, c’est sûr, ces meurtres lui sont mis sur le dos par l’Etat français..

        Merah a davantage le profil d’un néo-nazi que celui d’un fou de dieu. Il a le look d’un mannequin pour « agence de voyages à aller simple », commerce très lucratif si j’en crois ce qu’on dit. Je m’explique : Merah avait un air d’immigré - au point que la le Pen a parlé de « centaines de Marah qui débarquent en France par bateaux entiers » - , un immigré riche, preuve que c’est possible ! Bagnoles, belle vie, etc ...

        Les Merah, dans ces pays pauvres, sont présentés comme des stars, des témoignages que l’on peut réussir dans nos pays de Cocagne. Et elle est là, la source de l’immigration que l’infâme FN instrumentalise : je dénonce ici la complicité des pouvoirs publics qui permettent à ces voyous d’afficher un train de vie qu’ils ne peuvent pas justifier. De la même façon qu’ils permettent aux milliardaires de ne pas payer d’impôts.

        Même dans les milieux les plus informés on ose maintenant le dire : Merah était probablement un agent de liaison de la DCRI 

        Un agent de liaison, c’est une sorte de « public relation » occulte.
        Peut-être que Mérah était aussi un recruteur d’immigrants ?


      • Deneb Deneb 8 avril 2012 12:20

        JL : je précise « d’après la légende », lisez plus attentivement". Reste que, comme je le dis, dans les evangiles il y a autant de haine que dans le coran. Ces grimoires sont incompatibles avec l’éthique humaniste d’aujourd’hui.


      • Acnologia Acnologia 9 avril 2012 09:57

        Comment pouvez-vous savoir, vous ne les avez même pas lus. Et en ce qui concerne les passages cités, ce que je vois surtout, c’est qu’ils sont sortis de leur contexte. Ne parlez de choses que ne maîtrisez pas.


      • agathe agathe 9 avril 2012 14:36

        Sans vouloir vous offenser, pourriez-vous tenir compte de cette remarque ?

        Non odit en latin, Kaï ou miseï en grec, ne veut pas dire haïr, mais aimer moins. Ce qu’exprime le verbe grec miseïn, le verbe hébreu, dont a dû se servir Jésus, le dit encore mieux ; il ne signifie pas seulement haïr, mais aimer moins, ne pas aimer autant que, à l’égal d’un autre. Dans le dialecte syriaque, dont il est dit que Jésus usait le plus souvent, cette signification est encore plus accentuée. C’est dans ce sens qu’il est dit dans la Genèse (ch. XXIX, v. 30, 31) : « Et Jacob aima aussi Rachel plus que Lia, et Jehova voyant que Lia était haïe... »

        et de celle-ci aussi : Jésus n’a jamais rien écrit.


      • tinga 7 avril 2012 13:35

        En effet, l’affaire Merah lève le voile sur une réalité politique, mais tout autre que celle décrite par l’auteur, le terrorisme étatique, la france combat au coté d’al quaeda en Syrie, grâce à la france, c’est un membre d’al quaeda qui dirige l’armée en Libye, et l’affaire Merah révèle les pratiques lamentables des services secrets français.


        Vous écrivez :
         Fort heureusement, la clandestinité ne leur laisse pas les moyens d’industrialiser leurs actions.  
        Bien au contraire, le contrôle de ces actions par l’occident judéo-chrétien permet une déstabilisation de régions et de pays entiers.
        Article de pure propagande, en fait la police a déjà relâché toutes les personnes arrêtées sous les projecteurs médiatiques il y a 2 jour, flop, hélas le ridicule ne tue pas.


        • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 15:57

          Deneb  : Je vous demanderai d’avoir un peu de respect pour les croyants qui sont parmi nous. ce n’est pas parce que vous ne croyez pas en Dieu qu’il faut faire preuve d’irrespect envers les autres. 


          Pour ce qui est de cet article, on voit bien que l’auteur est un inconditionnelle de TF1. Il pense surement que les problèmes de l’immigration, de l’Islam, sont des sujets qu’il nous faut régler avant ceux du chômage, de la santé, du logement... Rendez-vous service, éteignez votre télévision.

          • Deneb Deneb 7 avril 2012 17:15

            Acnologia : Et moi je vous demande un peu de respect pour ceux qui ne croient pas à une entité supérieure avec laquelle ils communiquent par télépathie, mais qui ont la foi en l’Humain. Et accessoirement pour toutes les victimes tués au nom du Christ.


          • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 17:29

            Personne n’a dit qu’ils communiquaient par télépathie. Mais c’est quoi ces spéculations ? Bien sûr que c’est abominable de tuer des personnes juste au nom de sa religion, mais ce n’est pas pour autant que tout les croyants doivent être mis dans le même que deux ou trois malades. 


            Je ne vois pas pourquoi vous me demander d’être respectueux, je n’ai insulté personne, et je ne dénigre pas les autres contrairement à vous. On a l’impression de débattre avec des gamins de 8 ans parfois je vous jure.

          • Deneb Deneb 7 avril 2012 17:39

            Communiquer par la pensée, transmettre sa soumission en priant et en espérant que l’Être supérieur vous entende, moi j’apelle ça de la télépathie (transmission de pensée).

            Sinon, dites-moi à qui j’ai manqué de respect, sinon à un vieux grimoire propagandiste qui était compilé dans le but politique par un empire en declin.


          • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 18:09

            La télépathie désigne un hypothétique échange d’informations entre deux personnes n’impliquant aucune interaction sensorielle ou énergétique connue. Or, Dieu ne communique pas avec eux, il ne fait que recevoir leurs louanges et souhaits. Il n’est donc pas question de télépathie mais bien de prière.


            A qui vous avez manqué de respect ? A ceux qui pensent que ce « grimoire » comme vous dites est sacré. Vous faites preuve d’un dénigrement sans bornes, ce qui est totalement inacceptable si vous faites parti de ces personnes qui prônent le respect et la compréhension de l’autre. Et votre remarque est en plus totalement fausse. 

            Prenons le Judaïsme ou l’Islam, où la religion a émergé dans un contexte qui n’a rien à voir avec la politique.

          • Deneb Deneb 7 avril 2012 18:37

            Un grimoire n’est qu’un objet, rien d’autre. Les objets sont faits pour être utilisés, les humains sont fait pour être aimés. Les problèmes du monde viennent du fait que certains aiment les objets et utilisent les humains.


          • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 18:49

            En général, quand on dit d’un objet qu’il est sacré, c’est qu’il a une valeur spirituelle voire sentimentale aux yeux de la personne qui la considère comme tel. A travers le rejet de cet objet, c’est la croyance de l’individu qui est rejeté, on est donc bien dans le non respect d’autrui. 


            Libre à vous de ne pas croire en Dieu, mais aussi à ceux qui y croient.

          • Deneb Deneb 7 avril 2012 19:03

            Oui, je sais. Il y en a qui sont capable de tuer parce que l’on a souillé leur objet sacré. D’autres pour un dessin. Mettre la valeur d’un objet au dessus de la vie humaine, c’est bien la particularité des religions. Vous, qui respectez les croyances, si quelqu’un croit que son devoir est de vous tuer, vous respectez, j’espère.
            Moi je respecte les gens, pas les croyances irrationnelles qui ne font que semer la discorde et la guerre parmi les humains.
            Si vous désirez qu’un maximum de gens lit ces écrits « sacrés », imprimez les sur le papier toilette...


          • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 20:06

            Décidément... Heureusement que le ridicule ne tue pas. Personne ne voudra me tuer, parce que je respecte qui ils sont d’une part, et d’autre part parce que leur religion n’appelle pas au meurtre d’innocents. 


            Dans tout les cas, vous êtes une personne irrespectueuse qu’aucun enfant ne devrait prendre en exemple. Jeter toute une communauté dans un même sac à cause de méfaits qui sont commis par une minorité est une preuve d’intolérance. 

            Je vous invite à vous renseigner un peu plus sur le monde, parce que vous avez l’air d’être cruellement en manque d’informations...

          • Deneb Deneb 7 avril 2012 20:22

            Les religions ont fait tellement du mal aux humains que je crois fermement qu’il est de mon devoir sacré de blasphémer et les ridiculiser. Respectez ma croyance ! Allez vous torcher avec vos hadiths, au moins ils auront une utilité pour une fois.


          • epicure 7 avril 2012 21:06

            Donc tu penses qu’il faut attendre que certains problèmes soient réglés avant que d’autres soient pris en compte.
            Du genre tant qu’on n’aura pas éradiqué la grippe on ne soigne pas les autres maladies ?

            Que dirais tu de traiter divers problèmes en même temps ?
            Donc de pouvoir s’occuper du problème de l’intégrisme djihadiste en même temps que le chômage, la précarité etc... parce que les gens qui sont victimes de ces criminels politico-religieux eux n’attendrons pas pour être transformé en victimes. Surtout que ce ne sont pas les mêmes services, les mêmes problèmes, rien n’oblige à résoudre le problème du chômage avant de s’occuper des terroristes d’extrême droite.
            Par exemple dans les années 30, les gouvernements s’occupaient de la crise, et en même temps ils se sont occupés des groupuscules d’extrême droite pour limiter leur pouvoir de nuisance.


          • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 22:51

            Ce n’est pas une croyance mais une haine gratuite dénuée de sens. Allez plutôt à l’école, c’est le meilleur conseil que je puisse vous donner.


          • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 22:58

            C’est parti, prenons l’exemple de la santé pour vous montrer un peu comment on raisonne en médecine. Quand un individu est touché d’une grippe qui met sa vie en danger, et qu’il a à côté de ça une fracture du poignet, on soigne la grippe en priorité. 


            Dans la politique d’un pays, c’est exactement le même principe. Sauf qu’ici, on veut soigner la fracture du poignet (le problème du fondamentalisme religieux) et laisser la grippe (emploi, santé, logement) tuer l’individu. 

            L’exemple de la grippe était un très bon exemple, c’est bien vu epicure.

          • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 16:02

            Arrêtez de croire que l’Islam est un problème, ce n’est pas le cas. Le problème est la situation économique et sociale dans laquelle nous sommes aujourd’hui. On veut juste vous dévier des sujets importants. Ce que vivent les musulmans aujourd’hui est la parfaite réplique de ce que vivaient les juifs avant la seconde guerre mondiale : stigmatisation, rejet... Ils servent de bouc émissaire à un système qui ne marche plus, celui de la finance et des marchés.




            • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 17:22

              Non, tout est faux. Vous n’êtes pas en mesure de dire que telle chose est vraie ou fausse, étant donné que vous ne connaissez strictement rien à la religion musulmane. 


              Tout ce que vous avez sous la main, c’est des choses que vous entendues dans les médias (qui ne nous informent plus, maintenant ils se sont orientés dans le spectacle et le conditionnement à la pensée unique, étant donné qu’ils appartiennent aujourd’hui pour la grande majorité à des organismes privés, dont les propriétaires ne sont que des membres à part entière d’une oligarchie anti-démocratique), médias que vous écoutez en boucle, en ne retenant que des mauvaises choses sur l’Islam. La vérité c’est qu’en France les musulmans sont très bien intégrés (la preuve je vis dans un quartier où je suis entouré de musulmans qui me respectent et que je respecte tout autant). 

              Vous êtes juste une des nombreuses victimes du bourrages de crâne. vous ne réfléchissez pas par vous-même, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. 

              • Dans l’islam, on doit respecter les autres, mais ceux qui veulent tuer votre famille doivent être tués (règle de la légitime défense).
              • Musulmans contre images ou statuts ? Tout mes amis musulmans ont des posters dans leur chambre, écoutent la musique, et ont des albums photos.
              • Contre la modernité ? Quel imbécilité. Le système d’abattage de la viande halal elle-même est une preuve de leur modernité. 
              • Elle ne déteste pas l’Occident, c’est l’Occident qui la déteste.
              • La dernière choses est vraie, et je ne vois où est le souci. Dans le Judaïsme, on ne peut se marier avec un non juif, que l’on soit un homme ou une femme. Mais tout ça relève de leur croyance, chacun fait ce qu’il veut.
              Ces idées n’existaient pas avant le 11 septembre 2001. En effet, avant cette date, les musulmans étaient en paix avec nous. A en croire les médias, les musulmans sont arrivées en Occident y a deux ans. Réfléchissez avant de faire des déclarations dignes du plus grand mouton de la terre svp.

              P.S : moi je me renseigne avant de parler, j’ai lu le Coran, la Torah, il me reste encore la Bible mais on va y aller doucement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Algiak


Voir ses articles







Palmarès