Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’arabe se développe à l’école primaire

L’arabe se développe à l’école primaire

La réforme dite de l’initiation aux langues a été instituée il y a maintenant quelques années. Un premier bilan très encourageant est d’ores et déjà possible : à l’heure actuelle, 86% environ des élèves font de l’arabe, les autres s’initiant soit à la langue régionale, soit à l’allemand, essentiellement dans les régions frontalières et selon les disponibilités des PDE (professeurs des écoles, ex-instituteurs et -tutrices), et leurs compétences validées dans les IUFM (Institut de formation des maîtres).

   
 Les technologies informatiques sont venues moderniser l’enseignement des langues : il sera possible dès demain à de nombreuses classes primaires de converser avec un locuteur arabophone natif. Ainsi, nos enfants pourront s’imprégner d’un accent authentique et être en situation.

 Par ailleurs, le nombre d’intervenants arabophones sous contrat avec les Académies a été augmenté. Nul besoin d’organiser de complexes séjours linguistiques, ce sont les langues qui viendront dans nos classes.

 Tout récemment, grâce au dynamisme de notre ministre de l’Éducation, Xavier Darcos, des cours de soutien en semaine et des stages d’été d’arabe seront organisés pour tous les élèves qui en feront la demande, et seront totalement gratuits, car, comme l’a dit le ministre, il faut faire de la France une nation bilingue.
 L’égalité des chances, pilier de l’école républicaine, sera ainsi respectée, car les enfants de l’élite, ayant la possibilité d’immersion linguistique parce que leurs parents sont ingénieurs ou commerciaux expatriés, étaient évidemment favorisés.

 De son côté, Mme Pécresse a dit qu’il fallait briser le tabou de l’arabe dans les institutions européennes, et a regretté que l’arabe ne soit pas davantage appris dans les facultés françaises. Il est bien évident que l’arabe est indispensable à la formation des élèves ingénieurs des grandes écoles, quand on sait combien de grands travaux et de chantiers pharaoniques ont été lancés dans les pays arabophones, par exemple, ou quel potentiel de développement niche dans les pays émergents. Les pays arabes sont d’ailleurs les seuls acheteurs de notre avion de chasse Rafale, dont il faudra assurer l’après-vente, formation et maintenance.

 Quelques parents et associations de parents d’élèves ont certes protesté qu’ils auraient préféré que leurs enfants fassent de l’anglais, de l’espagnol, du russe ou du chinois, mais ceux-là ne comprennent pas que le monde change, que l’anglais recule dans le monde, que la diversité linguistique façonne jour après jour un monde multipolaire :
 « Avec l’essor de son trafic entre l’Europe et l’Asie, Finnair améliore son offre internet en proposant une plus grande sélection de langues étrangères pour le confort de ses passagers. Les passagers Finnair peuvent maintenant réserver leurs vols via internet sur les pages en français, en espagnol, en italien, en russe et en chinois. Au total, le site propose désormais 11 langues. »
(Lu sur Inttranews)

 Quelques associations de parents d’élèves se sont également plaints que leurs enfants qui avaient fait de l’initiation à l’arabe ne puissent ensuite en 6e faire une autre langue, car les établissements secondaires recommandent de poursuivre la même, dans l’intérêt du suivi pédagogique.
Il n’est pas interdit de voir dans ces réactions de l’antiarabisme primaire, un refus de reconnaître la grandeur des civilisations arabes passées ou présentes, le poids culturel de cette grande langue, le nombre de ses locuteurs, et c’est heureux que le système scolaire passe outre les préjugés des parents et donne sa chance même aux enfants dotés de parents peu ouverts à la modernité.
Alors, oui, l’arabe est imposé à l’école primaire - puisque le choix n’est quasiment jamais proposé aux parents- , et c’est tant mieux : nos pédagogues et nos décideurs ont organisé au mieux l’initiation aux langues vivantes dans l’intérêt des enfants. En ces temps de crise, le système d’autrefois où l’on choisissait sa langue étrangère paraît désormais un luxe choquant.

L’arabe est devenu, peu ou prou, une matière obligatoire au même titre que les maths ou le français, et le fait que la majorité des parents aient bien accepté la disparition du choix des langues, et que nos médias n’en aient jamais parlé, est bien la preuve que ces réformes, nécessaires, ont été bien conçues, dans l’intérêt supérieur des enfants.

 D’ailleurs, la pédagogie elle aussi n’est pas en reste, qui a fait d’énormes progrès - les spécialistes parlent plutôt de didactique des langues. L’enseignement des langues est maintenant davantage intégré aux autres matières, mis en situation (le « learning by doing »), ainsi l’élève doit idéalement être capable de passer spontanément du français à l’arabe tout au long des activités scolaires, qu’il s’agisse de chant, de calcul, d’écriture, tandis que le maître, de son côté, pourra utiliser indifféremment des mots français et arabes durant les leçons.

 Conclusion :
Sous peu, notre nation, montrée du doigt par l’UE pour sa défense passéiste du français, pourra rejoindre le chœur des nations bilingues ; et, à moyen terme, nous pourrons même inscrire l’arabe dans la Constitution comme deuxième langue du pays, officialisant ainsi notre ouverture au monde plurilingue.


Erratum : il semble qu’une erreur de traitement de texte se soit produite. Il convient de lire « anglais » en lieu et place de « arabe », et réciproquement, ainsi que « anglophone » pour « arabophone ». C’est l’anglais qui est imposé à 86% des élèves du primaire, et non l’arabe.
Que les lecteurs veuillent bien nous pardonner cette erreur, totalement imputable à l’ordinateur, à Windows et à Microsoft. 





Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

232 réactions à cet article    


  • pouerf pouerf 8 janvier 2009 16:18

    "Sous peu, notre nation, montrée du doigt par l’UE pour sa défense passéiste du français, pourra rejoindre le chœur des nations bilingues ; et, à moyen terme, nous pourrons même inscrire l’arabe dans la Constitution comme deuxième langue du pays, officialisant ainsi notre ouverture au monde plurilingue."

    ==> Pourquoi l’arabe et pas le portugais, l’espagnol, l’italien, le chinois, le breton ou l’occitan ?

    Cet article serait pertinent si le monde arabe était une zone qui comptait réellement de nos jours. Mais hormis pour son pétrole et ses conflits armés, qui s’intéresse au monde arabe ? Quelles sont les innovations, concepts novateurs, modèles sociétaux ou courants de pensées issus du monde arabe ces dernières décennies ? S’il faut "s’ouvrir sur le monde", autant apprendre le chinois, l’indien, le coréen, l’espagnol, le portugais, ou encore le japonais.


    • licorne 8 janvier 2009 17:14

      il serait deja bien que les francais arrivent tous a lire et ecrire francais, ce qui n’est pas le cas...

      Pourquoi l’arabe ? je sais pas faisons une recherche demographique sur la france peu etre ? ou plutot un recherche de discrimination positive ? Quoique, je comprend qu’il peut etre utile de comprendre l’arabe en france : pour comprendre les gens dans la rue et pour evité de se faire insulter.... et sa doit meme etre a la mode de parler arabe...

      Au fait le francais est encore parlé ? ou est ce un langue que l’on tue methodiquement, en faisant appel a l’arabe la ou l’anglais a echoué ? 


    • licorne 8 janvier 2009 17:57

      laisse c’est de la propagande mais faut pas le dire sinon c’est de la discrimination.... 


    • skirlet 8 janvier 2009 18:22

      86% d’élèves, selon les statistiques des sites consacrés à l’éducation, "choisissent" l’anglais en LV1. Le choix ne doit pas être trop drastique, car le plus souvent on choisit entre l’anglais et l’anglais.


    • licorne 8 janvier 2009 18:31

      alors ca c’est fort :

      "Erratum : il semble qu’une erreur de traitement de texte se soit produite. Il convient de lire « anglais » en lieu et place de « arabe », et réciproquement, ainsi que « anglophone » pour « arabophone ». C’est l’anglais qui est imposé à 86% des élèves du primaire, et non l’arabe.
      Que les lecteurs veuillent bien nous pardonner cette erreur, totalement imputable à l’ordinateur, à Windows et à Microsoft."


      Microsft a beaucoup de defaut mais le bug qui ecrit "arabe" a la place de "anglais"j’y crois pas.... franchement c’est pas credible, l’erreur d’inatention on y aurait cru mais la, non...

      vous avez pris vos reve pour des realité ? 


    • skirlet 8 janvier 2009 18:36

      Bravo licorne ! Si vous êtes vraiment sérieux, vous m’épatez...


    • Wlad Wlad 9 janvier 2009 17:29

      Pour une fois, je suis bien d’accord avec la Camarade Skirlet. Autant de neuneus sur une seule page web, c’est très fort...


    • Asp Explorer Asp Explorer 9 janvier 2009 22:06

      Wlad, tu seras tondu à la libération pour avoir couché avec l’ennemi.


    • Wlad Wlad 10 janvier 2009 10:46

      AAAAAAAAAAH, désolé Asp ! Je vais me flageller sur-le-champ !


    • skirlet 8 janvier 2009 18:21

      il serait deja bien que les francais arrivent tous a lire et ecrire francais, ce qui n’est pas le cas...

      Apparemment, certains n’arrivent pas à lire et comprendre le français... ou ils se contentent à lire juste le titre de l’article smiley


      • Philippe D Philippe D 8 janvier 2009 18:24

        Drôlement Futé !

        L’auteur tend un piège à tous ceux qui ne le liront pas jusqu’au bout.
        Il espère des centaines de réactions indignées, ce qu’il n’aurait pas eu s’il avait avoué au début que sa cible était l’anglais.

        Bref, Anglophobie ordinaire de Krokodilo. smiley

        Ceci dit, en plus de l’anglais, j’aurais beaucoup aimé apprendre l’arabe.


        • skirlet 8 janvier 2009 18:33

          Encore un qui ne connaît pas le sens des mots français. Ouvrez le dico et lisez la définition du mot "phobie"... ainsi que "manie", car mettre une majuscule au mot "anglophobie" peut uniquement un anglomaniaque.


        • Krokodilo Krokodilo 8 janvier 2009 18:35

          J’aimerais quand même comprendre par quel miracle dialectique un plaidoyer pour la liberté de choisir sa ou ses langues étrangères peut- être qualifié d’anglophobie...


        • skirlet 8 janvier 2009 18:37

          Le miracle de l’aplatventrisme, bien sûr. Il affecte la perception de la réalité en la déformant de façon significative.


        • gormux 9 janvier 2009 11:29

          Que voilà un magnifique commentaire imbécile. Plutôt que de réagir au commentaire, voilà qu’une attaque est faite sur la forme, une simple majuscule dont on se fout éperdument au demeurant. Et qui ne fais en rien de son auteur un anglomaniaque, ca peut être une faute de frappe.

          Par contre, lorsque l’on se permets d’attaquer quelqu’un sur une simple majuscule, on se doit au moins de parler un français convenable : "mettre une majuscule au mot "anglophobie" peut uniquement un anglomaniaque."... Ce n’est même pas français...

          En plus d’un commentaire stupide, vous faites donc montre d’une incapacité à vous exprimer convenablement.


        • skirlet 9 janvier 2009 12:26

          Le retour d’aspique. Salut !


        • gormux 9 janvier 2009 12:35

          Ah non non, même pas. Moi y’en a être gormux. Aucun rapport.
          Je copyrighte donc moi-même en usant d’un angliscisme par simple provocation.

          Et toc.


        • skirlet 9 janvier 2009 12:42

          Meuh oui, aspique, il était génial, vot’ "angliscisme" smiley


        • gormux 9 janvier 2009 12:52

          J’aimerais comprendre ce qui vous pousse à me prendre pour quelqu’un d’autre ? J’ai simplement exprimé mon opinion, et j’aimerais assez que l’on me l’attribue. Il n’y a rien, de plus, qui pourrait laisser penser que je suis quelqu’un d’autre...

          Et cette façon de détourner la conversation est d’un courage exemplaire, bravo.

          Tiens et après, l’argument merveilleusement à propos, ça sera quoi ? Multipseudo ? Pourquoi pas, facile à démonter, on risque pas d’avoir la même IP. Dommage d’ailleurs qu’elle apparaissent pas entière, puisque cette plage est réservée à mon entreprise.
          Et quand bien même, je ne vois pas pourquoi s’il décidait de participer au débat, il ne le ferait pas en son nom, comme d’habitude (et oui, il m’est arrivé de suivre certains autres "débats" du même type).

          En attendant, je vous serais reconnaissant de ne pas me confondre avec quelqu’un d’autre. Mon pseudo c’est gormux, une simple recherche sur le net peut montrer que j’ai une vie active sur le net en d’assez nombreux endroits, et qui n’ont aucun rapport avec les activités de l’individu pour lequel on me prends.


        • gormux 9 janvier 2009 12:56

          Ah ouais tiens, une faute de frappe. Comme je le disais précédement, ça peut arriver. Au moins, ma phrase est en français.


        • gormux 9 janvier 2009 12:57

          Même qu’il manque des "s" dans le précédent commentaire. Et je vous crois assez stupide pour ne relever que cela plutôt que de répondre, je vais donc faire de la prévention.


        • Hermes Hermes 9 janvier 2009 13:05

          ca va l’aspique, bien heuruex de faire son malheureux mal compris, du reste ne cherchez pas à comprendre ce que veut dire aspique, votre groupe à des petites diffcicultés à comprendre ce mot comme d’autres d’ailleurs, mais je vous rassure je ne vous insulte pas ou si peu, enfin ceux qui savent savent


        • gormux 9 janvier 2009 13:07

          Ah ouais, en fait, sur le média citoyen, on a pas le droit de réagir aux commentaires.
          Ca montre bien le niveau...
          Je préfère m’adonner à d’autres activités, j’aime pas les imbéciles.

          Et les connards.


        • gormux 9 janvier 2009 13:12

          Ah ouais, tiens, je vais préciser un truc :

          Je m’appelle Julien Gormotte, j’habite à Lille. Je bosse dans l’informatique, j’ai une copine, un chat, et tout un tas de trucs sympas dans ma vie.

          Vous pouvez vérifier, hein. Comme ça, on ne m’accusera pas d’être quelqu’un d’autre.

          Et j’en ai rien à faire de mettre des informations comme ca, en fait. Elles sont facilement trouvables par quiconque a la jugeote de faire une recherche rapide. Je pense qu’il est même possible de trouver mon numéro de téléphone, mon adresse, les noms de mes amis, de ma famille (enfin une partie du moins)...

          Je persiste donc, vous êtes des imbéciles.


        • Hermes Hermes 9 janvier 2009 13:18

          bien bien bravo l’aspique du vent, enfin pas le même que l’autre, enfin je me comprend, enfin me comprend avec d’autres, plouf, plouf.


        • gormux 9 janvier 2009 13:26

          J’aime bien la façon de détourner la discussion. Je me demande pourquoi je persiste en fait, ca sert à rien de commenter.. Si c’est pas pour lécher les couilles du rédacteur, on a une armée de ses potes qui nous tombent dessus, et détournent la conversation pour rendre tout débat impossible.


        • Hermes Hermes 9 janvier 2009 13:32

          s’il le dit, on va le croire ???? en fait non, vu le niveau de commentaire de départ , donc du vent bybye


        • gormux 9 janvier 2009 13:34

          Ah nan, en fait, pardon, j’avais pas compris : vous êtes resté sur le même "argument", que vous ressassez inlassablement. Je n’étais pas visé, en fait. Quiconque a une opinion différente de la votre reçois le même...

          Désolé d’avoir voulu discuter avec quelqu’un de visiblement déficient mentalement.


        • Hermes Hermes 9 janvier 2009 13:53

          difficille de chercher à discuter sur cet article puisque normalement son but ne semblait pas aller à la discution puisque c’est de l’humour, sinon le reste mettez un miroir devant vous et vous deviner la suite


        • gormux 9 janvier 2009 14:01

          Bien sûr que cet article est humoristique, mais pas pour les raisons que vous croyez.
          Il y a un sujet de fond tout à fait évident, le combat contre les méchants envahisseurs anglophones. Une couche de poudre aux yeux pour faire de "l’audimat", en gros. Et c’est le sujet de fond, et non la pitoyable tentative de voilage du véritable sujet, qui est humoristique.

          Quand aux miroirs, désolé, je ne me reflete pas dedans.


        • Hermes Hermes 9 janvier 2009 14:05

          vous y avez vu un fond, pas moi en tout cas, sinon pour le miroir mais si faites un effet vous pouvez le faire


        • gormux 9 janvier 2009 14:12

          Vous voulez dire que l’article est vide de sens ?
          Hum, je n’irai pas jusque là, en tout cas, vide d’interêt. A part celui de pouvoir se confronter à des imbéciles tellement éloignés de la réalité qu’on les croirait fictifs, presque. Si on allair jusque là.
          Bon, sur ce, je vais me cacher dans mon bunker, j’ai peur que les anglais débarquent maintenant, armés de méthodes Assimil.

          Ah, quand à l’histoire des miroirs, devait y avoir un petit démon à coté, mais il semble avoir croisé un paladin dans les méandres du POST (enfin je suppose que c’est la méthode utilisée). Moi, ca m’aurait fait marrer.


        • skirlet 9 janvier 2009 14:51

          Je bosse dans l’informatique

          Bien sûr, un informaticient smiley


        • gormux 9 janvier 2009 14:57

          Serait-ce un mauvais jeu de mots avec "scient" ?
          En tout cas, contrairement à ce que ce petit smiley laisse entendre, y’a pas de quoi rire...


        • Hermes Hermes 9 janvier 2009 20:31

          oui un des aspects de cet article est aussi de voir qui est idiot ou pas et vous savez quoi vous en faites partie comme dna ciuciu et autres aspiques, sans compter les arabophobes


        • Krokodilo Krokodilo 8 janvier 2009 18:53

          Hercule Poirot et l’anglophile S. Holmes eussent repéré cet indice dans le premier tiers de l’article :
          " De son côté, Mme Pécresse a dit qu’il fallait briser le tabou de l’arabe dans les institutions européennes, "
          Ce n’est pas une langue officielle de l’UE, même si des dizaines d’autres langues que les 27 sont parlées sur le sol européen - catalan, par exemple, qui revendique ce statut.

          Que les puristes francophones me pardonnent une concordance approximative "Tout récemment... les stages seront organisés" , le français est un long et difficile chemin vers la veillesse lettrée !


          • SojaRouge 9 janvier 2009 10:34

            L’Arabie Saoudite fait partie du continent Asie, et non du continent Afrique. Ah, les préjugés...


          • antovador 11 janvier 2009 17:10

            Certes mais l’Europe, l’Afrique et les autres continents font parties d’un ensemble appellé la Terre. Si vous n’aimez pas vos voisins vous n’avez qu’á faire avec, point final.


          • Schweitzer 8 janvier 2009 18:55

            Texte prémonitoire, dont la seule question à laquelle il ne répond pas, est de savoir dans combien d’années - cinq ? dix ? quinze ? - il se matérialisera...


            • bumpdat 8 janvier 2009 20:14

              J’adore cet article...

              Et alors vu la teneur des premiers commentaires, on va se régaler !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès