Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’armée dans nos rues ? Sûrement pas ! Soutenons les forces de (...)

L’armée dans nos rues ? Sûrement pas ! Soutenons les forces de l’ordre

Grenoble nous offre une situation inédite, une cité est devenue le fief du grand banditisme local. Il ne s’agit pas de l’expression d’un mal-être des jeunes de cette cité mais d’une guerre des gangs qui a déjà fait une vingtaine de mort en 2 ans dans les rues de Grenoble.

La mise au vert des éléments de la BAC de Grenoble ayant défendu l’intérêt public face au grand banditisme grenoblois en ripostant à un tir d’arme de guerre fait la une des quotidiens . C’est un soutien total que j’apporte aux forces de police aujourd’hui. Un soutien sans concession à la guerre contre le grand banditisme grenoblois qu’ils mènent depuis des années. Et je voudrais en profiter pour une mise au point. On entend beaucoup dans rue : « il faut envoyer l’armée » quand ce n’est pas la présence des légionnaires. L’armée n’est nullement équipée, entrainée et organisée, tout simplement faite pour effectuer une mission de maintien de l’ordre. Un exemple simple et choc : une colonne prise sous le feu d’un tireur isolé comme cela est arrivé à la Villeneuve ? La règle d’engagement militaire classique met fin à cela au mortier… Chacun son métier. Nos forces de police/gendarmerie sont entrainées à gérer les situations de maintien de l’ordre, pas les troupes de combat question de proportion dans les modalités d’action. Souvenez-vous qu’en 2005 l’ordre fût rétablit sans aucun mort ni même blessé. Vigipirate mobilise les troupes me direz-vous… Grenoble est en guerre contre le banditisme pas contre le terrorisme.

Grenoble nous offre une situation inédite, une cité est devenue le fief du grand banditisme local. Il ne s’agit pas de l’expression d’un mal-être des jeunes de cette cité mais d’une guerre des gangs qui a déjà fait une vingtaine de mort en 2 ans dans les rues de Grenoble. Le fameux 93 n’en est pas forcément à cette densité. Il s’agit d’une lutte contre la criminalité, c’est le travail de la police. Si ces gens de la BAC ont été mis au vert c’est parce qu’en face nous avons une mafia et non une bande de jeune de cité. L’annexe de la Mairie de Grenoble du quartier de Villeneuve est incendiée à l’aide d’une voiture ? Ce n’est pas une action de révolte comme certains voudraient le faire croire pour faire monter la tension dans les cités mais une réponse à la découverte d’une cachette d’armée de ces bandits de grand chemin moderne. Il s’agit ni plus ni moins d’une opération de vendetta et doit être traitée en tant que telle.

Les français font confiance à leur police, cette notion d’armée dans les rues n’est rien d’autre que la volonté de ces derniers de voir la force publique occuper l’espace commun et protéger les habitants et ainsi faire face à ce sentiment d’insécurité montante. Par l’armée, les français en appellent à l’autorité de l’état pas à la présence de blindés au coin des rues.

Alors comme moi, soutenez sans limite l’action des forces de l’ordre, des forces de police. Soutenez les familles de ces hommes et de ces femmes. Eux seul peuvent agir avec la finesse et les moyens efficaces pour protéger les habitants de ce quartier et le libérer de l’emprise des gangs mafieux. Cela avec l’aide d’une justice implacable et d’une action de sape des soutiens dans les quartiers.

Grégory Sansoz


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • jaja jaja 28 juillet 2010 12:06

    Agoravox devient un énorme commissariat de police en ce moment et ça cogite dur sous les képis... smiley

    Je soutiendrais vos forces de l’ordre le jour où elles arrêteront les auteurs de la casse sociale de vos amis de l’UMP....

    Gageons qu’il y aura moins de délinquance, celle des cités que vous dénoncez ici mais aussi celle de vos amis qui se gobergent sur le dos du peuple...


    • plancherDesVaches 28 juillet 2010 13:51

      Jaja, ne t’embête pas : c’est de la propagande sarkosiste pour surfer sur l’insécurité. Rien de plus.

      Et, à priori, pas grand monde n’est dupe smiley


    • jaja jaja 28 juillet 2010 15:52

      Eh ben tant mieux .... smiley


    • kabreras kabreras 28 juillet 2010 17:08

      Oui .. le plus drole de ce texte

      « Les français font confiance à leur police »

      Bin tien, j’ai bien rigolé en lisant ca moi !
      Remarquez je ne fait pas plus confiance à l’armée hein...


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 28 juillet 2010 20:00

      Lol, la BAC qui me fout une boulette de shit dans la poche en me « fouillant » à la sortie d’un concert (je sais pas si c’est fréquent, j’ai eu affaire 2 fois à la BAC, toujours en sortie de concerts) pour faire du chiffre. Heureusement que c’est de notoriété publique que je ne bois ni ne fume, sinon j’allais au poste...


    • PUCK 28 juillet 2010 23:25

      Mon pauvre Jaja ,la casse sociale aura lieu sans l’UMP !
      Vos amis socialistes l’ont bien entamée en privilégiant l’assistanat tous azimuts aux dépens
      des salariés et des entreprises .Il arrivera bien un moment où ni les uns ,ni les autres ne seont en mesure de continuer .


    • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 12:10

      L’armée et la Police n’ont pas la même fonction.

      Les force de l’ordre sont la pour faire respecter l’ordre. C’est donc leur boulot que d’aller essayer de faire le menage dans ce marasme.
      L’armée elle est là pour des mission de guerre ou de maintien de la paix dans des zones conflictuelles.
      Je ne vois pas ce qu’ils iraient foutre dans une cités.
      Déjà les munitions civile et militaire ne sont pas identiques. Une balle d’un flingue civile est corte, et elle a la particularité de transpercer les corps qu’elle rencontre de telle manière a effectuer des bellsures graves mais soignable. Les munitions militaires disposent d’une vrille dans le canon, et sont plus longues. Ainsi lorsqu’une balle militaire pénètre dans le corps, comme elle tourne sur elle même elle produira de bien plus grave dégas, puisqu’elle vrillera sur elle même dans le corps et salopera tout. Le but étant de tuer.
      Après ’ils veulent envoyer des gendarmes , qui appartiennent à l’armée ils font ce qu’ils veulent.

      J’aimerai bien quand même que les flics se prennent une rouste, ca leur apprendra à jouer les caids, les chauds, les caw by comme dit Jiache.... Moi je ne les mets pas tous dans le même panier parce qu’ils sont trop nombreux, mais c’est pas loin


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 juillet 2010 13:18

        @ l’auteur,

        tout à fait d’accord, il faut soutenir nos forces de l’ordre dès qu’ils ne rackettent pas sur les routes, c’est à dire dès qu’ils font ce pour quoi on les paye.

        @ KAB,

        Vous connaissant défenseurs des rappeurs, j’ai le plaisir de voir que vous êtes néanmoins bien plus mesurés que certains. Les gendarmes sont en colère et ruent dans les administrations. Gageons qu’un vent de solidarité et de justice naitra de ces évènements, ce qui en soi pourrait rassurer tout le pays, bien plus que l’armée en embuscade.

        Cordialement.


      • Massaliote 28 juillet 2010 14:01

        « Déjà les munitions civile et militaire ne sont pas identiques. » Oui mais la racaille possède des armes de guerre 


      • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 14:43

        C’est faux Massaliote, si la racaille possedait des armes de guerre on serait dans une situation bien plus dramatique.

        Pour faire plus simple, il y a effectivement quelques gros braqueur qui doivent avoir une mitraillete militaire, en revanche la majeure partie des arme rencontrées dans les cités sont des armes civiles.... C’est quoi ? Des flingues (9mm, ou 6.35, ou du 45), du fusil à pompe qui est je le rapelle un fusil de chasse, et eventuellement du pistolet mitrailleur.

        Il ya quelque kalash et autre mitraillet, mais c’est quand même extrémement rare.

        Et puis après les armes il faut trouver les munitions, ce qui n’est pas non plus une mince affaire.

        Est ce que vous avez des infos de ce que vous avancez, ou vous dites cela comme ca, sans savoir..... ? Quand vous entendez aux infos balles réelles, ca ne veut pas dire munitions militaires....

        Quand bien même il y aurait des munitions militaires dnas les cités, j’aimerai bien savoir d’ou elle provienne, et qui les laisse rentrer.....


      • anvil mac lipton anvil mac lipton 28 juillet 2010 15:39

        Il n’y a pas d’armes « civiles ». les armes sont faites pour tuer, elles n’ont rien d’inoffensif.

        Au dela de cette reaction épidermique sur le qualificatif de « civil » pour les armes, je tiens à dire que l’article est biaisé et pue la préparation électoraliste à plein nez. Le débordement de la violence, partout en France, est le constat de l’échec d’une politique sécuritaire repressive sans accompagnement préventif autre que l’incarcération, la « mise en cage ».
        Nous avons eu, à droit ou à gauche, des ministres de l’intérieur compétents. Malheureusement, la personne en charge de la sécurité intérieure depuis 2002 n’a pris quasiment que des décisions à visée purement électoralistes sans prendre en charge la réalité du problème. Une seule chose pourrait être portée à son crédit : la diminution du nombre de morts sur les routes, et encore, c’est un vol médiatique d’une idée de Gilles de Robien, qu’il n’a pris au bond que lorsqu’il a vu que c’était accueilli plutôt favorablement,e t que les premières expérimentations en avaient montré l’impact positif.

        Alors oui, l’insécurité devient un problème chaque jour plus important. Mais pour avoir vécu - et pour vivre - dans des quertiers dits « sensibles », la progression de l’insécurité réelle n’a pas de communbe mesure avec la progression de la médiatisation de l’insécurité dans les médias - y compris ici. Et alors qu’auparavant je m’adressais avec tranquilité aux policiers pour demander mon chemin, ou lorsque j’avais un souci, j’évite maintenant de le faire de peur de me retrouver en garde à vue, avec une plainte pour « outrage » sur le dos.

        La sécurité, c’est un grave problème, mais un proverbe sioux dit « fou est le chasseur qui se contente d’une seule flèche pour chasser le bison dans la prairie »... A n’imaginer qu’une seule façon de traiter les problèmes de sécurité, on se retrouve nez à nez avec un bison que d’autres flèches auraient pu arrêter...


      • PUCK 28 juillet 2010 23:29

        Vous avez raison pour l’essentiel ,la différence des armes .
        Pour les roustes ,je trouve qu’ils en prennent assez comme ça .


      • Spip Spip 28 juillet 2010 12:55

        « Un exemple simple et choc : une colonne prise sous le feu d’un tireur isolé comme cela est arrivé à la Villeneuve ? La règle d’engagement militaire classique met fin à cela au mortier… »

        Holà ! d’où sortez-vous ça ? d’un jeu vidéo ? Votre jeune âge vous a dispensé d’un service militaire aujourd’hui disparu, mais quand même, ça n’autorise pas à balancer n’importe quoi pour faire « choc », donc peur - Tout ce qui est excessif est insignifiant disait Talleyrand, un connaisseur.

        Bien sûr que l’armée n’a rien à faire dans le maintient de l’ordre (sauf dans les dictatures) et ce n’est pas une question de proportion mais de nature, ce n’est pas son métier.

        « Les français font confiance à leur police » Laquelle ? Celle qui traite des citoyens lambda comme vous et moi, en les plaquant à terre avec menottage pour la moindre infraction contestée ? Certaines Municipales (avec trois mois de formation) qui jouent aux Cow-Boys susceptibles et demandent plus d’armements ? C’est cela aussi qu’il faut soutenir « sans limite » ?

        Quand j’entends parler de police autour de moi, ce n’est pas le mot confiance qui vient spontanément... Ceci étant dit, le fond du problème reste entier : il est inadmissible qu’il existe des zones de non-droit chez nous, mais :

        - Qui/quoi les a laissé se créer et se développer ? (droite et gauche confondue)
        - Qui a supprimé la connaissance de ces milieux au profit d’interventions aussi spectaculaires qu’aveugles, avec des résultats souvent ridicules ? (mais très médiatisées)

        Puisque vous aimez les références militaires, sachez que la première règle d’engagement est la connaissance du terrain et des forces en présence, avant toute action...


        • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 13:10

          Bonjour Spip.

          En fait ce que l’on appelle un zone de non droit,c’est une zone ou l’on laissé s’entasser des personnes issues des anciennes colonies francaises, dans des immeubles construits dans les années 70, et délabrés. Ce sont des zones ou la police ne va plus depuis plus de 30 ans (et pas hier), ou l’on a laissé rentrer la drogue, parce qu’après tout un noir qui crève d’overdose, c’est pas grave aux yeux de ceux qui sont responsable. En laissant des populations qui sont le moins concerné par la culture Occidentale, dans des quartier sans force de l’ordre, qu’il y ait des jeunes issus principalement de famille monoparentale, alors que culturellement ils vivaient dans un univers ou le patriarcat était très fort, que ce soit la loi de l’homme le plus fort qui domine.
          Aujourd’hui on voudrait tout nettoyer en disant qu’on se débarasse de sauvageons que nous avons nous même crées....
          J’aimerais bien voir ce que vont faire les kepis... MAis a mon avis tout cela sera reglé dans la brutalité, à des fins electoralistes....

          Et puis pendant ce temps, les 1000 autres zones de non droit continueront d’empirer, et aucun problème ne sera resolu, sauf que Mister Nabot va tout faire pour se faire réelir !


        • Spip Spip 28 juillet 2010 15:09

          @ King Al Batar

          Assez d’accord, hélas.

          Pour la drogue, avant l’overdose, on a laissé faire en pensant que ça les ferait se tenir tranquille.
          C’était avant les nouveaux speeds synthétiques et la coke à bas prix...

          Pour ce qui est de l’influence parentale, ou de son absence et quelque soit l’ethnie, que pèse un père (s,il existe) chômeur ou surexploité ? Rien, c’est même un contre-exemple.


        • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 23:23

          A pasou, Renaud les Beru, les keupons, et tout ca tu connais ? Cétait pas des bronzés et pourtant il trouvaient que leur hlm puaient la merde....


          Les « gaulois »..... pov con va !

        • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 29 juillet 2010 00:27

          En plus traiter les bretons de gaulois ...


        • Trashon Trashon 29 juillet 2010 02:43

          L’analyse est parfaitement fausse. Ces zones étaient dans le temps habitée par des « gaulois »

          C’est ça mais dans tes rêves, dans les années 70/80 ces citées étaient déjà multi-ethniques mais il y avait surtout une grande mixité sociale,à l’époque j’avais des voisins toubib, avocats, etc.
          Ensuite, l’état ne voulant plus assurer la construction de logements sociaux, il à préféré pondre des lois plafonnant les revenus des locataires de HLM, du coup les habitants aisés ont été contraint de partir pour être remplacé par des foyers aux revenus les plus modestes. 
          Et devinez quoi, les foyers aux revenus les plus faibles étaient bien souvent issus de l’immigration, c’est bizarre hein !
          Du coup on se retrouve effectivement avec des quartiers à très forte densité avec pour seule mixité sociale une fourchette variant du RSA au smic, effectivement non « gaulois » 
          Au fait c’est quoi pour vous un gaulois, un mélange de Romains, de Barbares, de Huns, de Vandales, de Wisigoths, de Saxons de Burgondes, voir même de sarrasins ou juste un blanc ?


        • King Al Batar King Al Batar 29 juillet 2010 09:41

          @ Trashon,

          Ben oui, mais l’autre dégénéré raciste raconte n’importe quoi...

          Putain le mec il parle de Gaulois, d’africain qui détériore.... Son discours est vraiment puant de haine, de racisme et de bétise.....

          J’espere que sa fille épousera un noir, ca me fera bien marrer !


        • ravach' vito 28 juillet 2010 13:09

          « Eux seul peuvent agir avec la finesse et les moyens efficaces pour protéger les habitants de ce quartier [...] »

          c’est clair que la police est réputé pour sa finesse, surtout la BAC smiley


          • LE CHAT LE CHAT 28 juillet 2010 13:15

            Bigeard et ses boys avaient nettoyé la Casba d’Alger , pourquoi l’armée ne serait pas compétente pour faire le job ? Les politiciens ne veulent pas se salir les mains , à part les coups de menton du gnome et les incantations de son doberman Hortefeux , ça va pas aller bien loin ...


            • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 13:46

              Ouais super on ne sair toujours pas comment ils l’ont nettoyé la casba, et on jamais eu le chiffre concernant les morts....

              Qu’est c que vous voulez qu’on aile la bas pour les executer. IL ne faut pas confondre ordre et justice. Si un fils de P... de pedophile ne chope pas la peine de mort, alors qu’il a défonser le trou de balle d’un gamin de 5 ans (je suis choquant exprès pour qu’on réalise bien), je ne vois pas au nom de quoi on irai tuer des jeunes rebelles et paumés, dans un monde ou il ne trouvent pas leur place, et ou on ne leur en a jamais laissé.....


            • Massaliote 28 juillet 2010 14:12

              King, je ne vois pas pourquoi on laisserait vivre ce genre d’individus : Une mère agressée avec son bébé dans les bras - 08/07/2010 ... Des rebelles paumés de cette espèce sont des nuisibles.


            • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 14:56

              Ben tout simplement parce que la peine de mort est abolie en France.

              Pourquoi on laisse vivre les violeurs de gosses, meme les violeurs tout court, les assassins, les tueurs en serie etc....

              Parce qu’on est pas des connards d’amerlock ou de sauvages, et qu’on vit dans un pays ou même nos monstres on ne les tuent pas..... Mais bon apparement l’évolution intellectuelle ne concerne pas tous les citoyens.....

              Je précise que je dis cela (que je suis contre la peine de mort) en théorie aujourd’hui. Si un jour on retrouve mon enfant violé et egorgé, je pense que je serai pour. Mais là on rentre dnas le domaine du subjectif.

              En tout cas, je suis un peu surpris d’imaginer que des citoyens (sympas en plus parce que c’est ton cas) puissent penser qu’on a qu’à tuer toute cette racaille pour resoudre le problème.


            • LE CHAT LE CHAT 28 juillet 2010 15:01

              @albatar

              t’es sur que c’était pas un boxeur thailandais quadragénaire ? smiley


            • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 16:44

               smiley  smiley  smiley


            • Jiache 28 juillet 2010 13:46

              Tiens c’est ma première fois : snip snap mon commentaire

              ---------%<------------------


              • CAMBRONNE CAMBRONNE 28 juillet 2010 14:03

                SALUT

                L’auteur a raison . Moi aussi j’entends souvent de braves gens de mon village souhaiter l’intervention de la Légion (pourquoi pas ?) dans les banlieues difficiles .

                En tant qu’ancien officier de Légion en particulier et de l’armée en général je ne souhaite pas que l’armée soit engagée dans ce merdier . Ce n’est plus son rôle . Ce le fut (petit rappel historique) tout au long du XIX ème siècle . Nous fêtons ces jours ci les trois glorieuses 27, 28, 29 juillet 1830 . il y eu 1848 , la commune et la répression , les révoltes de viticulteurs de l’Aude et les braves soldats du 17ème qui ont levé la crosse en l’air .

                La création des CRS et de la gendarmerie mobile a permi à l’armée de se consacrer à son métier : la défense du pays .La bataille d’Alger est une autre affaire et pour cela il faudrait des effectifs que nous n’avons plus .

                C’est en 1947 sous les ordres de jules Moch ministre socialiste de l’intérieur que les Militaires ont tiré sur les grévistes insurrectionnels remontés par le PCF .Ce fut la dernière fois .

                Il n’est malheureusement pas impossible qu’on soit un jour obligé de faire appel à l’armée mais franchement ne le souhaitons pas même si cela fait partie du possible , ce ne sera pas bon signe .

                Comme l’a dit un intervenant le tir militaire est fait pour tuer et là nous serions en situation de guerre civile , n’ayons pas peur des mots .

                Vive la république quand même et la police aussi !


                • Traroth Traroth 1er août 2010 14:07

                  Oui, quand l’armée intervient contre la population, ça n’est pas bon signe. C’est le signe qu’il faut prendre les armes, abattre le gouvernement et présenter ses membres à la guillotine.


                • Massaliote 28 juillet 2010 14:15

                  « nous serions en situation de guerre civile » Mais mon cher, nous y sommes, une guerre sournoise, larvée, encouragée par des traîtres. La population désarmée face à la racaille ne peut attendre de secours que d’elle-même mais tout est fait pour l’en dissuader. Le lavage de cerveau merdiatique fonctionne à plein.


                  • foufouille foufouille 28 juillet 2010 16:18

                    ajoute avec des flics qui bougent pas leur cul sauf si ya du sang


                  • Spip Spip 28 juillet 2010 14:54

                    @ cambronne

                    Comme toujours, ce sont les civils qui en en appellent à découdre alors que les militaires sont plus circonspects (à juste raison).

                    Ce rappel historique est le bienvenu, surtout au milieu de déclarations guerrières (cf. Élisabeth Lévy) qui désignent des français comme une sorte d’ennemi intérieur.

                    Dans un autre article, j’avais réagi à propos de l’utilisation revendiquée de drones pour des missions de police. Certes, ce ne sont pas des Predators capables d’ouvrir le feu mais tout cela ne sent pas bon et l’Armée n’a rien à y faire, sauf à risquer d’y perdre sa considération.


                    • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 15:00

                      C’est vrai c’est toujours les petites tapettes qui souhaitent les solutions les plus radicale, du haut de leur grand courage..... hein massaliote !

                      tu dois certainement savoir ce que ca fait de tenir quelqu’un en joug, quelqu’un qui n’est pas forcément armé, qui est un jeune paumé, qui n’a tué personne, mais qu’on a labelisé racaille.

                      Tu schlingue la lacheté à plein zen.....


                    • Massaliote 28 juillet 2010 15:42

                      @ BATAR, C’est toujours les plus grands connards qui insultent les autres hein sombre tâche ?


                    • Massaliote 28 juillet 2010 15:52

                      @Batar, sur le fond de la question, je n’ai pas fait cette expérience, qui devrait me réjouir d’après vous, mais je suis certaine que le premier tordu qui s’attaque aux miens n’aura pas le loisir d’apprécier les « joies » de la vie communautaire carcérale. Je n’ai AUCUNE confiance dans le justice de ce pays.


                    • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 16:43

                      C’est bien ce que je dis c’est vachement plus facile de dire, faut envoyer des mecs armés faire le ménage.... Mais toi du haut de ton Azerty t’en serai bien incapable car à mon avis c’est pas le courage qui t’étouffe.....

                      En fait, ce que tu souhaite au fond c’est qu’on fasse un petit Gaza en France, c’est ça ???!


                    • Massaliote 28 juillet 2010 17:08

                      « tu dois certainement savoir ce que ca fait de tenir quelqu’un en joug, quelqu’un qui n’est pas forcément armé, qui est un jeune paumé, qui n’a tué personne, mais qu’on a labelisé racaille. » « un petit Gaza en France » Fantasmer à ce point n’est pas donné à tout le monde. Je suis certaine que ça se soigne. smiley Je ne retire rien de ce que j’ai dit et je ne vois pas pourquoi je me laisserais traiter de lâche par quelqu’un qui trouve toutes les excuses à des salauds (oh, c’est vrai ce sont des rebelles !) capables d’agresser(légitimement, d’après vous) des personnes, de dévaster leurs commerces, de brûler leur voiture et de tirer sur les flics avant d’appeler maman et les copains à la rescousse. Le gouvernement devrait faire intervenir le RAID au lieu d’organiser la fuite de la BAC et de mobiliser sur Grenoble le tiers des forces de l’ordre. :->


                    • Massaliote 28 juillet 2010 17:18

                      @Batard Témoignages sur les « rebelles paumés » de Grenoble : Marianne2 "David Desgouilles a recueilli le témoignage d’un ex-directeur de maison de jeunes à Grenoble dans les années 80. Jules D. raconte comment sa volonté de responsabiliser les « jeunes » s’est heurtée à un assistanat généralisé et à un angélisme ravageur. Pour le pire.


                      Je me suis retrouvé rapidement en complète dissonance avec ce milieu : pour l’institution, les « jeunes » étaient par définition des victimes de la société. Ils n’étaient pas responsables de leur situation. Pour la mairie et pour les associations, le seul indicateur de performance était la quantité de moyens déversés sur le quartier. Le mot « jeune » avait une dimension sacrée, christique, et aller aux jeunes était vivre une sorte de chemin de rédemption.

                      Dans les sorties de ski que j’organisais avec « les jeunes », ceux-ci me donnaient leurs lunettes à porter quand il n’y avait pas de soleil pour les reprendre ensuite « Tu es payé par la mairie pour t’occuper de nous. »

                      L’assistanat généralisé était la seule règle. Rien n’était assez beau : on payait aux « jeunes » les plus beaux équipements. Les « jeunes » arboraient narquois l’argent du chômage en précisant qu’ils refusaient de contribuer à quoi que ce soit. (…)
                      J’avais commencé à travailler à un plan d’action éducative avec le proviseur du Lycée Jean-Bart, André Argouges. Celui-ci se battait comme un beau diable pour obtenir une clôture pour son lycée, las des incursions de « jeunes » pénétrant dans les classes pour agresser les lycéens (NB : dans cette novlangue, les lycéens ne sont pas des « jeunes »). Les éducateurs l’ont traité de réactionnaire, arguant que les crédits seraient mieux employés à créer de nouveaux postes d’éducateurs qu’à faire une clôture.

                      Deux ans plus tard, André Argouges a été assassiné par une « jeune » entrée indûment dans l’établissement, qui lui planta une paire de ciseau dans le cœur

                      J’ai pu engager un éducateur, Mohamed, venu des bas-fonds et qui connaissait les règles du jeu de ce milieu, qui partageait mes convictions (…) J’appris quelques années plus tard qu’il s’était suicidé. Sur ce tissu social pourri fleurit aujourd’hui le trafic de drogue dans ce qui est la ville la plus criminelle de France." smiley

                       

                       


                    • King Al Batar King Al Batar 28 juillet 2010 18:12

                      OK alors qu’est ce que tu veux demontrer avec ton temoignage.... ?

                      Que le mec il s’est fait tuer par un sale petit con jusque là je suis d’accord. mais je crois que tu ne comprend pas mon propos, en fait.

                      Déjà un, je suis, j’étais et je serai toujours opposé et très critique aux agressions et à la violence gratuite. Moi même ayant grandi dans une cité, et etant plutot bagareur dnas ma jeunesse, je refusait systématiquement de me battre lorsqu’on était en position de force. Cela n’avait aucun interet pour moi de taper 2 mecs si on est 5. Question de principe martiaux.... En revanche defendre mes potes si les mecs d’en face sont plus nombreux, ca me parait evident, normal et logique. Mais moi meme du bout de mes trentes ans, je suis déjà dépassé. A mon époque les bagarre entre quartier étaient beaucoup plus fréquentes qu’aujourd’hui, ou les jeunes préfèrent les agressions de riches..... MAis bon.

                      Donc je n’excuse pas tout dans les comportements. Aujourd’hui on a un braqueur, bon des braqueur y en a toujours eu, c’est pas les immigrés qui les ont inventé (Mesrine, Bellaiche des postiches etc....) Le mec qui monte au braqo c’est déjà qu’il plus rien a perdre. Comme on dit sa vie n’a que deux issues : la mort ou la prison. Il vivra riche le temps qu’il lui reste, mais ca ne dure jamais longtemps. C’est la regle ! Il joue il perd, mais il le sait déjà en jouant.

                      Ensuite, il y a les mecs qui vivent la dedant, qui ne sont ni des agresseurs, ni des braqueurs, mais qui sont quand même dans la meme merde que les autres. Ceux la (dont je faisait partie) trouve des solutions pour subvenir à leur besoin, pas toujours légalement, mais pas dans la violence. Quand tu vend du shit, tu rend autant service à la cité qu’au fils de bourge qui vient l’acheter. Ce sotn ces gosses là, la majortié, qui déconne parce qu’ils sont jeunes, qui ne sont pas méchants, qui sont un peu violent parce que le monde est violent avec eux, qui sont à palindre, et c’est la grande majorité des gosses de cité. Le mec s’il a pas fait de la taule (pour deal de shit, aouh le grand criminel violent) et si’il est encore en vie, il travaillera comme tout le monde et paiera des impots comme tout le monde, à 23 ans quand il aura compris que la vie de merde, la défonse et l’alcool n’apporte rien.

                      Moi aujourd’huiu j’aimerai que tu reponde à des question simple : qui controle l’entrée du shit au frontières, qui laisse rentrer les armes, qui fait venir la came de colombie ? et pourquoi elle se retrouve toujours dans les mêmes endroits. L’état a organisé la destruction de la jeunesse de ces quartier par la déchéance et c’est programmé ainsi depuis plus de 20 ans. Alors il y a les gros cons qui font n’importe quoi. Il y a les jeunes cons qui suivent mais qui ne sont pas mechant ce sont juste des jeunes cons (cons parce que jeune devrais je dire) et puis il y a les studieux dont on ne parle jamais.

                      Mais Mr Massaliote il a decider que tous pourris, alors il faut envoyer l’armée faire le menage pârce qu’on est en guerre civile. je cite tes propos. Mais en cas de guerre civile mon grand, si on envoie l’armée, qu’est ce qu’il vont faire à ton avis. 1° isoler le quartier, ca veut dire controler les entrées et les sorties, et 2 nettoyer les éléments perturbateurs..... Oh mais tiens ca me rappelle Gaza ! C’est une solution ca franchement. Alors que c’est les politiques qui sotn responsable de cette merde. Qui ont construits les cités exprès poour laisser les immigrés originaires d’afrique dnas la merde, et les empecher de s’integrer. LEs flics ils ne rentraient pas dans les cités bien avant que ces gosses là soient adultes, ca a été une fuite organisée depuis 1980, et vous vous croyez que le problème est lié a l’origine des mecs de cités. Mais vous n’avez rien compris...... Mr le grand nettoyeur, qui ne veut pas se salir les mains.

                      Mais toi tu voudrais envoyer l’armée pour tout nettoyer.


                    • Massaliote 29 juillet 2010 10:21

                      @Batard, «  Mr le grand nettoyeur, qui ne veut pas se salir les mains.Mais toi tu voudrais envoyer l’armée pour tout nettoyer. » A mourir de rire, qui a décidé que je voulais pas me salir les mains ? Je suis tout à fait d’accord pour participer si je peux contribuer utilement. Mais que l’armée fasse le travail ne me dérange absolument pas parce qu’elle est bien plus compétente. Et les « Mr » et autres « tapette » sont tout à fait déplacés. Je suis une femme. Et je pense devoir préciser pas « gouine » non plus. Ni pédophile ou zoophile. Bon, c’est démodé, je sais smiley Ca va calmer vos fantasmes ? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès