Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’arroseur arrosé ?

L’arroseur arrosé ?

Notre rapport avec la télévision est complexe. On la voudrait à notre image, et c’est en cela qu’elle nous déçoit forcément, car elle répond aux besoins moyens de tous ceux qui la regardent. Et parfois la déception est grande quand cela touche nos émissions institutionnelles. Pour moi, c’est Les Guignols de l’info.

Pour faire le tri entre les gentilles personnes (humaines / de gauche / salariée / philanthropes / écologistes / altermondialistes - rayez la mention inutile) et les méchantes (libéraux/de droite/mondialistes - idem), il existait une méthode simple. Il suffisait de demander aux gens "tu aimes Les Guignols  ?" et la réponse les plaçaient dans une des deux catégories ci-dessus. Caricatural, mais pas que. Car cette émission est l’exemple systématique de la prétendue liberté de la télévision. Oublions Groland, trop obscur et méchant, et Arrêt sur images, terminé. Ca nous fait un bon 8 mn par jour, générique compris. Si on compte uniquement 5 chaînes très regardés (avouez que je suis gentil), que nous multiplions par 24 heures de diffusion, les 8 mn représentent 0,1 % de cette diffusion. Allez, je vous le fais à 0,2 %, ça repasse le midi sur Canal+. Avouez que ça fait pas lourd quant à la place de la critique.

Mais regardons de plus près cette critique, puisque c’est soi-disant la dernière, l’ultime cocon où l’on peut dire enfin la vérité.

Pas plus tard qu’hier (10 septembre), je regarde cette émission, comme tous les jours, et j’ai soudain comme un goût bizarre dans la bouche. Je regarde mon assiette, mais elle est vide, ça ne vient donc pas de là, même s’il est l’heure de manger. C’est d’autant plus étonnant que je constate ce phénomène depuis plusieurs jours (mois ?). Toujours vers 8 heures, à l’heure de mon rendez-vous avec la liberté télévisuelle.

Peut-être cela vient-il de ce que je vois à l’écran. Peut-être cela est-il dû au fait que, sur huit séquences abordées aux Guignols, sept impliquent le président de la République actuel. Peut-être que ce goût étrange dans la bouche est dû au fait que ce jour-là, précisément, son nom est prononcé onze fois. Sur une durée de 8,49 mn, cela fait en moyenne une fois toutes les 48 s. Peut-être est-ce aussi dû au fait qu’on voit physiquement le président plus de la moitié de l’émission. Tous les sujets abordés impliquent le président. La France perd au rugby ? C’est sa faute d’une manière ou d’une autre. La France aurait gagné ? Il n’y aurait été pour rien. La France ne joue pas ? Les joueurs ont mangés chez lui. Vos WC sont bouchés ? Ne cherchez pas...

Cette ultra monopolisation du sujet est d’autant plus gênante que Les Guignols de l’info la dénoncent en parlant de cette fameuse association pour une journée sans parler du président. Ils dénoncent la surmédiatisation, mais ils ne parlent que de lui. Je me demande donc où se situe la liberté des Guignols quand eux-mêmes jouent un jeu qu’ils dénoncent. Se situe-t-elle en fin d’émission quand ils dénoncent la bérézina au PS (où ils se débrouillent pour placer pour la 11e fois le nom du président) ? Le sujet est-il si délicat et tabou qu’il faille le précéder par 7 mn de monopole people ?

La crainte qu’on puisse avoir est qu’à force de systématiquement crier au loup, plus personne n’écoute. Les Guignols ont fait une fixation sur notre président, il n’est plus un problème pour la France comme ils voudraient le dénoncer, il est devenu leur problème à eux seul.

A croire que Les Guignols ne soient pas pour la télévision un étendard de la liberté, mais un paravent pour se donner bonne conscience. Un paravent au goût de faux, ce goût que je cherchais depuis le début.

Nota : J’ai tenu à ne pas citer le nom de la personne impliquée dans ce texte, afin de rester en accord avec mes propos. Mais ce n’est pas facile.


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Philippakos Philippakos 13 septembre 2007 13:48

    Il n’y a pas que les Guignols, hélas... Tous les journaux s’y mettent aussi, même ceux qui, comme Marianne, prétendaient tenir un discours différent tombent dans la même ritournelle. C’est un cercle infernal, il n’y a qu’à constater sur AV combien de commentaires recueillent les articles sur Sarko pour réaliser que le président est un sujet porteur, mais à force de « porter » sur le même sujet on finit par s’épuiser et devenir un simple canaliseur de haine qui n’a plus rien d’autre à dire que l’expression d’un mécontentement... et donc par tourner à vide. A trop vouloir caresser le spectateur (lecteur) dans le sens du poil on risque de ne plus être crédible, ni même intéressant, en s’enlisant vers un curieux nivellement.


    • le pen la vie la vraie 13 septembre 2007 14:00

      je suis peut-être trop attentif à ce genre de choses mais j’ai noté depuis la reprise des sketchs ou des bouts de sketchs pas vraiment drôles. N’était-ce qu’une impression ? j’ai vite fait l’association (trop vite je n’en sais rien) avec le départ de bruno gaccio. Le « beauf misogyne » haï par une partie de l’intelligentsia a une qualité que ces personnes n’ont jamais remarqué : c’est un génie de l’humour. Ses comparses disaient qu’il n’intervenait plus beaucoup déjà même avant son départ, agissant seulement comme « superviseur ». Il est possible donc que je me trompe et que je cherche ce que je veux trouver. Nous verrons bien. Mais un déclassement des guignols correspondrait bien à la guimauve minable de denizot entre 55 pubs et l’invitation de tout ce paris compte de gens convenus, aux prises (entre autres) avec les pathétiques interventions de la gourdasse de prisunic.


      • le pen la vie la vraie 13 septembre 2007 14:02

        je suis d’autant plus prudent que j’avais déjà vu les comparses en question « en chair et en os » sur un plateau de télé et je les avais trouvés plutôt marrants


      • Vincent 13 septembre 2007 15:45

        « Allez, je vous le fais à 0,2 %, ça repasse le midi sur Canal+. Avouez que ça fait pas lourd quant à la place de la critique. »

        Houla comme vous y allez, vous !!!

        Et Ruquier, c’est d’la merde ?

        Et l’autre hystérique sur M6 qui veut empêcher tous le monde de dormir ?

        Et Morandini ?

        Bon oui c’est vrai là je pousse un peu, mais bon.

        Les guignols, ne m’ont pas beaucoup fait rie, pourtant y avait de la matière en cette rentrée avec la coupe du monde de Rugby et les anciennes intervention de Laporte qui étaient excellentes.

        A dire vrai maintenant les interventions du vendeur de jambon ne me font plus rire, est-ce parce qu’elles sont rattachée à notre président, sûrement.

        Cela dit, ils mettent en évidence l’hyper médiatisation du locataire de l’Elysée et puis ils rentrent de vacances, faut bien qu’ils se remettent dans le bain, accordons leur un petit répit de rodage.


        • Rälph128 13 septembre 2007 23:06

          "Et Ruquier, c’est d’la merde ? Et l’autre hystérique sur M6 qui veut empêcher tous le monde de dormir ? Et Morandini ?"

          Je prend ces remarques comme un humour corrosif ! smiley

          Pour M. Fogiel, on pourrait faire un bouquin de ses méthodes d’interview, c’est du très grand journalisme du XXIeme Siècle comme on risque d’en voir pas mal dans la nouvelle génération.


        • Gilles Gilles 16 septembre 2007 09:31

          Fogiel un journaliste ? Faut pas délirer, juste un amuseur public qui a trouvé son créneau en jouant l’insupportable roquet. Si passer à la télé, c’est être journaliste maintenant, merde alors...


        • NPM 13 septembre 2007 17:04

          « A croire que Les Guignols ne soient pas pour la télévision un étendard de la liberté, mais un paravent pour se donner bonne conscience. »

          Un « étendard de la liberté » ? Sur une chaine créer par et pour le PSF ??? Vous deraisonnez ! Ces gens là sont payé pour faire de la propagande de gauche, c’est tout.


          • Dégueuloir Dégueuloir 15 septembre 2007 19:54

            quelle gauche ??


          • Forest Ent Forest Ent 14 septembre 2007 02:14

            Je ne regarde pas l’émission dont vous parlez. Si elle est anti-Pinocchio, ça doit bien être la seule. Elle ne justifierait pas à elle seule l’achat d’un appareil.

            Si cette émission ne vous plait pas, ne la regardez pas. Il vous restera 23h52 de pub. Faites mieux, ne regardez pas la télé. C’est une perte complète de temps. Jetez l’appareil. C’est simple et radical. Vous économiserez la redevance.

            Pour ce qui est de Pinocchio lui-même, je pense que répéter tous les jours toutes les heures que c’est un pauvre type serait bien utile, mais insuffisant pour équilibrer la masse de propagande qu’il passe sa journée à déverser.

            Enfin, maintenant qu’il est au pouvoir et ne peut plus se prétendre irresponsable, on va peut-être finir par pouvoir juger sur les faits.

            A part ça, vous avez vu quoi de bon récemment ?


            • Rälph128 14 septembre 2007 02:57

              « Pour ce qui est de Pinocchio lui-même, je pense que répéter tous les jours toutes les heures que c’est un pauvre type serait bien utile, mais insuffisant pour équilibrer la masse de propagande qu’il passe sa journée à déverser. »

              Ce n’est pas le sujet de mon texte, j’ai préféré metre en lumière les méthodes que certains dénoncent mais qu’ils utilisent aussi (à leur insu ?). Peut-être le matraquage est-il le seul moyen que dispose la télé pour éduquer (drésser ?) le plus grand nombre. L’exemple est flagrant dans la publicité où on voit jusqu’à 50 fois le même spot par jour. Sauf que dans le cas des guignols, je trouve que c’est pas génial pour une émission sensée revendiquer un sens critique. En dehors de tous ces débats, il ne faut pas oublier que le mélange images animées+sons est le moyen le plus naturel de faire passer une information. En ce sens la télévision est intéréssante, bien plus qu’une radio ou un journal papier. Reste à lui ajouter un peu d’intéractivité afin de choisir nous même nos programmes et ce serait bien mieux. Il faut attendre 5 ans et internet aura remplacé nos télés (mais j’ai bien peur que nos grands groupes médiatiques restent majoritaires sur la toiles comme ils le sont actuellement en télévision).

              « A part ça, vous avez vu quoi de bon récemment ? »

              C dans l’air est une très bonne émission, qui explique clairement et posément les évènements sans tomber dans le burlesque habituel. Laisser le temps de répondre à une question est quelque chose de rare sur le petit écran aujourd’hui et ils le font. L’absence de promotion déguisée et systématique est tout aussi raffraichissante. C’est vrais que ça fait pas lourd comme bons cotés pour garder une télé chez sois mais que voulez-vous, j’ai une PS2 smiley


            • Forest Ent Forest Ent 14 septembre 2007 03:36

              « j’ai une PS2 »

              Bon, alors enlevez l’antenne. smiley


            • ddacoudre ddacoudre 15 septembre 2007 12:51

              Bonjour Forest toujours incisif.

              « Et si la vie devait tout au hasard » avec un excellent interview de Boris Cyrulnik. Ensuite j’aimerai que les médias me résume ce qu’il sait dit au grand rendez vous de la géochimie en Allemagne où se sont réunis 2300 spécialiste à la conférence de Goldschmidt car je ne suis pas anglophone pour le lire sur Internet. Je ne jette pas ma télé car c’est une fenêtre sur nous même, mais bien sur il ne faut pas vouloir y trouver les réponses à ses questions. Mais malgré son effet loupe elle donne un certain nombre d’indication sociologique. Et puis parfois on y trouve de merveilleux reportages sur des endroits du monde où je n’irai jamais, même si ces images sont choisis et donc pas un regard sur la réalité de ses régions.

              Cordialement.


            • pyro 14 septembre 2007 05:28

              Tout ce que l’on peut esperer des Guignols, c’est que leurs gags soient basés sur la surenchère et l’inflation, qui sont les piliers de la com’ de Pinnochio.

              Jusqu’à la nausée...


              • goc goc 15 septembre 2007 13:15

                je pense que « les guignols » sont nécessaires (mais pas suffisant)

                certes ils tapent toujours sur le nabot, mais apres tout, c’est lui qui a decidé de se mettre toujours en première ligne, donc il n’a que ce qu’il mérite, et je dirais meme qu’il périra par là ou il a péché

                c’est a dire qu’a force de vouloir tout gérer, le jour ou ca ira mal il ne pourra pas faire jouer un « fusible », pratique ancienne tres prisée des présidents. En cela, les guignols participent a cette radicalisation et donc a ses conséquences.

                au fait, vous avez entendu parlé de cette info ??, il parait qu’on aurait un premier ministre depuis plusieurs mois


                • Mango Mango 15 septembre 2007 15:05

                  Bonjour.

                  Je ne comprends pas très bien le sens de l’article.

                  Les guignols se présentent sous forme de caricature de JT, or force est de constater que nos JT actuels n’en ont que pour NS, par la force des choses puisque ce dernier est PARTOUT. Pas un sujet où il ne mette son grain de sel : un « café du commerce » à lui tout seul, mieux que les commentateurs d’Avox, (moi la première, quoi que j’évite généralement de réagir sur des sujets auxquels je ne connais rien).

                  C’est bien simple : c’est tout juste si ça m’étonnerait de le voir un matin me vendre ma baguette, distribuer mon courrier ou me coller une prune pour avoir dépassé mon temps d’horodateur !

                  Les guignols reprennent donc cet état de fait en y ajoutant l’outrance propre à la caricature.

                  Je ne vois pas ce qu’il y a de surprenant.

                  Ce qui me paraîtrait curieux,et même inquiétant, ce serait bien qu’ils n’en parlent pas !

                  Maintenant, s’il s’agit de descendre les guignols, rare îlot d’irrévérence surnageant encore sur l’océan sirupeux du paf, il ne devrait pas être difficile de trouver des critiques pertinentes.

                  Quant à la nausée qui nous prend parfois devant l’écran, il existe un bon moyen de s’en prémunir : changer de programme, ou éteindre.


                  • Dégueuloir Dégueuloir 15 septembre 2007 19:53

                    détruisez vos télés,avant qu’elles ne vous détruisent,c’est déja trop tard pour certains !le web est un peu radio Londres du temps de l’occupation et la télé plutôt radio Paris.....


                    • forum123 16 septembre 2007 09:03

                      En faisant abstraction du côté intolérable, le bruit médiatique assourdissant de l’ancien maire de Neuilly, qui a prouvé son efficacité, remplit parfaitement son rôle :

                      Pendant ce temps il remercie ces potes, à savoir :

                      - Le milieu affairiste : smig+2%, tva sociale,visite MEDEF, nouveau CDI=flexibilité ...
                      - les pro USA-Israel : écran fumée Darfour , Bush, ONU en IRAK
                      - Médias : lois p2p, brevet logiciels ...


                      • El Nasl El Nasl 16 septembre 2007 09:54

                        Les seuls responsables du contenu des chaînes de télé c’est nous .La télé est à notre image ,tout comme nos hommes politiques d’ailleurs . Comme Forest Ent , je n’ai plus de télé ...mais il y a moyen de visionner les guignols sur leur site à l’heure qui vous convient , tout comme cdanslair par exemple .

                        un peu de manichéisme : http://www.dailymotion.com/video/xe5pv_invasion-los-angeles-they-live_shortfilms

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès