Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’avertisseur de radars automatiques par GPS utile

L’avertisseur de radars automatiques par GPS utile

L'avertisseur de radars automatiques sur GPS est très utile car il oblige les automobilistes à ralentir aux endroits dangereux. Depuis cinq ans, ils sont nombreux les conducteurs à n'avoir pas eu un seul accident. Mieux, cet avertisseur de radars fixe et mobile permet d'avoir une vigilance accrue sur la route. Prévenu de l'entrée dans les zones à risques et des dépassements de limitations de vitesse par un signal lors de la conduite, l'attention du chauffeur se trouve particulièrement renforcée. L'interdiction gouvernementale de l'utilisation du dispositif est une catastrophe pour les uns, un bien pour les autres... Débats et polémiques ? Les conversations font rage dans les arrières cours du pouvoir... La nouvelle loi serait-elle un moyen de trouver un milliard d'Euros qui fait défaut depuis la suppression de l'ISF ?

Coyote, Wikango et Inforad, les trois principaux fabricants d’avertisseurs de radars ont du mal à encaisser l’annonce faite par le gouvernement mercredi 11 mai 2011 : l'interdiction des avertisseurs de radars afin de lutter contre : « le comportement irresponsable de ceux qui s'autorisent à rouler à des vitesses très abusives  ». 

Ces trois acteurs ont donné une conférence de Presse jeudi 12 mai dans laquelle ils ont appelé les utilisateurs de ces systèmes d'avertissement de radars à se mobiliser le 18 mai prochain dans les grandes villes de France.

L'argumentaire convainquant explique « le gouvernement  souhaite renforcer la vigilance au volant ? Toutes les études que nous avons réalisées prouvent que les avertisseurs permettent d’accroître la vigilance de chaque conducteur et de lutter contre les risques de somnolence.  »

Fabrice Pierlot, directeur général de Coyote précise : « les 4,7 millions d’utilisateurs de nos systèmes ne sont pas des délinquants mais des contributeurs actifs à la sécurité et à la prévention routière  ».

Nul doute que le débat soit lancé et que la suite que le gouvernement donnera à ce décret déjà mis en oeuvre dans le Doubs et en région parisienne risque une fois de plus de choquer les français dans la manière de procéder comme dans le jugement.

C'est la question du juste équilibre qui devrait peser en matière de sécurité routière, entre prévention et répression qui est mise en cause et fait polémique.

Mais les 3 acteurs français du marché des avertisseurs de radars comptent bien peser sur les décisions du gouvernement en mobilisant les usagers.


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 19 mai 2011 15:09

    Je suis pour une vraie police de la route qui traquera les vrais chauffards, et non
    pour “pigeonner” celui qui va bosser le matin en roulant à 65 au lieu de 60. Je suis
    pour une vraie police de la route, formée pour assurer la sécurité et capable
    d’apprécier réellement la dangerosité des erreurs de conduite, en abandonnant toute
    idée de quotas. Je suis pour une vraie police de la route, dégagée de toute pression
    statistique, qui préfère la prévention et la discussion à la contravention
    systématique.
    Je suis pour supprimer les moyens automatiques de contrôle-sanction, qui sont là
    plus pour faire du fric que pour sensibiliser les conducteurs au danger de la route.
    Je suis pour que vous lisiez ce petit article :
    http://2ccr.unblog.fr/2011/05/16/je-suis-pour/


    • Micka FRENCH Micka FRENCH 20 mai 2011 12:55

      Des nouvelles amusantes de l’Ecossaise...

      « La FRANCE (de Monsieur SARKOZY) a peur » !!!!!

      ET encore, au lieu de suivre les aventures de Monsieur DSK, le braves et intelligents Français avaient suivi le projet de nouvelle Constitution totalitaire UMPiste, ils émigreraient en Ecosse...

      Micka FRENCH
      ... qui ne dit pas que du bien de ses contemporains sur Internet depuis 1995..
      http://mckafrench.unblog.fr


    • bloggerfou bloggerfou 19 mai 2011 15:36

      Vous avez raison... C’est le bras séculier de l’Etat qui se met en oeuvre.


        • jymb 19 mai 2011 15:50

          En d’autres terme, pour ceux qui ne souhaitent pas lire le lien , il est temps de passer à l’action politique, via la création d’un parti/ mouvement spécifique. les situations extrêmes créées par certains malveillants appellent des actions conséquentes qui secoueront les urnes


          • K K 19 mai 2011 16:33

            L’avertisseur de radar par GPS est effectivement utile pour les radars fixes qui sont en général connus de tous les usagers locaux. Certains radar sont de véritables pièges à touriste car si on ne voit pas l’unique panneau de changement de vitesse, ce qui est possible en doublant un poids lourd, un monospace ou un gros 4X4, on se fait flasher. 

            L’option la plus utile est néanmoins le rappel permanent de la vitesse autorisée su l’écran du GPS.
            En vingt cinq ans de permis, je n’ai eu qu’un seul excès de vitesse : une semaine après avoir eu le permis ! Pourtant je roule beaucoup en France, en Europe et en amérique. Aux Etats Unis, la chasse aux excès de vitesse est bien plus raide qu’en France !

            • Fergus Fergus 19 mai 2011 19:50

              Bonjour, K.

              Entièrement d’accord avec vous. Le coup de clagon des automobilistes privés de leur Coyote permet d’entendre uun florilège d’arguments de mauvaise foi. Personnellement, comme vous, je roule (environ 15000 km par an tant en ville qu’à la campagne) en faisant attention aux limitations de vitesse et à la signalétique en général. Résultat : entre cette manière de conduire respectueuse de la signalétique et sans doute un peu de chance, je n’ai pris que 2 PV en 600000 km parcourus, dont un seul pour excès, le jour de la naissance de mon petit-fils. Ce jour-là, j’avais un peu la tête ailleurs...


            • titi 19 mai 2011 18:03

              "Fabrice Pierlot, directeur général de Coyote précise : « les 4,7 millions d’utilisateurs de nos systèmes ne sont pas des délinquants mais des contributeurs actifs à la sécurité et à la prévention routière  ».

              Arfffffffffffff.... trop drole....

              Il a fait l’école du rire ce garçon.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 20 mai 2011 12:20

                Ça commence bien, la mauvaise foi, dès la première ligne de cet article...

                « L’avertisseur de radars automatiques sur GPS est très utile car il oblige les automobilistes à ralentir aux endroits dangereux. »

                Lire, après réajustement sémantique : « L’avertisseur de radars automatiques sur GPS est très utile car il oblige les chauffards à ralentir aux endroits dangereux. »

                Bande de malades... Avouer ouvertement que vous ne tenez pas compte des limites, et réclamer qu’on vous prévienne de quand et où il s’agit de redevenir un bon citoyen... Et venir nous le présenter comme une réaction civique à une coercition de plus... j’y crois pas... Ce serait carrément comique sans les chiffres...


              • bloggerfou bloggerfou 19 mai 2011 18:17

                Ben ouais mon cher ami, c’est comme ça !

                Entre 20 et 40 ans je roulais beaucoup et j’avais plein d’infractions...
                Entre 40 et 45 ans je roulais peu et donc j’avais peu d’infractions...
                Entre 45 et 52 ans je roule beaucoup et grâce au GPS détecteur de radar automatique qui m’avertit si je franchis la limitation de vitesse, je suis devenu beaucoup plus calme, je connais à l’avance les lieux dangereux et je ne freine pas comme un malade dès qu’une voiture de poilice m’est signalée... Le système d’avertisseur de radar et le tomtom trafic qui me dit où sont les radars fixes ont complètement régulé ma façon de conduire...
                A tel point que j’ai tous mes points sur mon permis, que je suis beaucoup plus prudent et que dès que je me trouve sur la route je ralentis quand il le faut.
                Le détecteur de radar a fait mon éducation routière à postériori !
                 Mieux lorsque je me trouve dans une grande capitale, je suis complètement détendu en conduisant et je peux mieux apprécier la route et la sécurité des autres.
                Le comble, j’ai eu un jour un procès en Suisse, là ou une déviation forcée m’a fait prendre un couloir de bus... J’ai rectifié grâce au GPS mais malheureusement trop tard.
                Je n’ai plus eu de procès en France depuis 2005.

                • Fergus Fergus 19 mai 2011 19:52

                  Bonjour, Bloggeurfou.

                  Voir ci-dessus mon commentaire en complément de celui de K.


                • Emmanuel Aguéra LeManu 20 mai 2011 12:22

                  Et le mien juste au dessus... bon citoyen !


                • bloggerfou bloggerfou 19 mai 2011 18:37

                  Ah bon, j’ai l’air d’un tueur , ou d’un valet du grand capital ?


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 20 mai 2011 12:22

                    Oui. 


                  • slipenL’air 19 mai 2011 18:53
                    Cette vidéo montre les erreurs commises par certains radars embarqués.
                    N’oublions pas que ces machines peuvent être très lourds de conséquences pour certains automobilistes flashés à tort.

                    Dans les Landes, les contôles radars c’est à pile ou face.
                    Les boulles

                      • astus astus 19 mai 2011 19:03

                        J’aimerais savoir s’il existe des études prouvant que les avertisseurs de radars ont un influence sur le nombre d’accidents. En l’absence de ces recherches le gouvernement opte pour une attitude peu rationnelle qui vise vraisemblablement à augmenter les recettes. Que se passera-t-il, en cas d’interdiction maintenue pour les personnes qui ont ces avertisseurs déjà intégrés à leur GPS, ou achetés et installés légalement avant l’interdiction sur leur smartphone ? Je considère qu’un policier sans commission rogatoire qui viendrait fouiller dans ces appareils, notamment les téléphones, pour vérifier s’il a ou non ce genre d’avertisseur commettrait une violation de propriété privée et personnellement je m’y opposerai fermement.


                        • who_cares 20 mai 2011 15:14

                          Moi J’aimerais savoir s’il existe des études scientifiques indépendantes et sérieuses prouvant l’innocuité - ou non - des ondes radar sur la santé...


                        • bloggerfou bloggerfou 19 mai 2011 19:17

                          Depuis l’instauration du plan vigie-pirate, les services de police et de gendarmerie ont quasiment tout pouvoir d’investigation. La voiture n’est plus considérée comme une partie de domicile.

                          Et un téléphone portable peut être un élément inquiétant ou de nature à nuire, déguisé en simple téléphone... Alors plus rien n’empêche ces services de procéder à leurs investigations.
                          Déjà, bien avant que les décrets sur la sécurité renforcée soient en vigueur, ces services ne s’en privaient pas non plus, car ils supposaient que la personne en face d’eux étaient en infraction !

                          • bloggerfou bloggerfou 19 mai 2011 19:27

                            Cher ami, comme je l’ai indiqué plus haut :

                            Entre 20 et 40 ans je roulais beaucoup et j’avais plein d’infractions...
                            Entre 40 et 45 ans je roulais peu et donc j’avais peu d’infractions...
                            Entre 45 et 52 ans je roule beaucoup et grâce au GPS détecteur de radar automatique qui m’avertit si je franchis la limitation de vitesse, je suis devenu beaucoup plus calme, je connais à l’avance les lieux dangereux et je ne freine pas comme un malade dès qu’une voiture de poilice m’est signalée... Le système d’avertisseur de radar et le tomtom trafic qui me dit où sont les radars fixes ont complètement régulé ma façon de conduire...
                            A tel point que j’ai tous mes points sur mon permis, que je suis beaucoup plus prudent et que dès que je me trouve sur la route je ralentis quand il le faut.
                            Le détecteur de radar a fait mon éducation routière à postériori !
                             Mieux lorsque je me trouve dans une grande capitale, je suis complètement détendu en conduisant et je peux mieux apprécier la route et la sécurité des autres.
                            Le comble, j’ai eu un jour un procès en Suisse, là ou une déviation forcée m’a fait prendre un couloir de bus... J’ai rectifié grâce au GPS mais malheureusement trop tard.
                            Je n’ai plus eu de procès en France depuis 2005.

                            Je ne sais pas si il y a une étude statistiques sur les zones accidentogènes et la fréquence de baisse des accidents dans ces zones depuis l’utilisation des GPS et des avertisseurs de radar.

                            Mais je doute qu’avec la baisse des recettes de l’Etat suite à la disparition du bouclier fiscal et à la quasi-disparition de l’ISF, le Gouvernement soit prêt à laisser échapper ce type de recettes.

                            Selon le journal du Net économie : 

                            sur 2009, les recettes issues des amendes de radars automatiques devraient atteindre 542 millions d’euros. Sur cette somme,212 millions d’euros serviront à entretenir les radars existants, en installer de nouveaux et traiter les procès-verbaux. Légalement, c’est la destination prioritaire des recettes générées par les radars.

                            Deuxièmes dans les priorités de versement, lescollectivités territoriales devraient recevoir 130 millions d’euros, dont 30 pour les départements et 100 pour les communes et leurs groupements. Enfin, l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) perçoit chaque année le solde du produit des amendes radar, soit 200 millions d’euros pour 2009.


                            Donc CQFD


                            Merci pour votre contribution à cet article.


                            • titi 19 mai 2011 19:48

                              Bah moi aussi je roule beaucoup.

                              Et j’ai tous mes points.
                              Pas grace au coyotte ou au tomtom.

                              Parce quand il y a un panneau « 90 » je roule à « 90 ».

                              N’est ce pas plus simple ? Et surtout moins hypocryte.




                            • bloggerfou bloggerfou 19 mai 2011 19:57

                              Erratum : il fallait lire avertisseur de radar et non détecteur de radar.


                            • bloggerfou bloggerfou 19 mai 2011 20:01

                              Moi aussi je reste dans les clous, lorsque la limitation est là je la respecte...

                              Mais cela me fait beaucoup de bien si j’entend un bip et que par malheur j’ai dépassé de quelques kilomètres heures la vitesse limite. Parfois on se trouve dans un cas que l’on a pas bien su regarder... Un panneau pas toujours visible... Le petit bip est rappel à l’ordre immédiat ! 

                            • Emmanuel Aguéra LeManu 20 mai 2011 12:24

                              Ce « par malheur » s’appelle une contravention, citoyen-conducteur exemplaire et donneur de leçons !


                            • Marc Bruxman 19 mai 2011 20:52

                              Non seulement il est utile mais il est très vite rentable car il évite de se faire plumer par les sarkomatons.

                              Enfin on dirait que les députés de l’UMP ont compris et vont mener la vie dure. Avec un peu de chance, certains vont l’avoir dans le fillion ;)


                              • jymb 19 mai 2011 22:28

                                Je ne sais pas ce que vous avez fumé avant de pondre ce galimatia verbeux, mais par pitié, ne prenez pas le volant ce soir ! attendez d’avoir cuvé !


                                • loco 19 mai 2011 23:21

                                   Avec cette politique, on part d’un conducteur banal muni de son bonus maximum, ce qui confirme qu’il ne cause aucun dégât, et on en arrive quelques inattentions (et quelques centaines, voire milliers d’euros) plus tard, au même, toujours sans accident et sans autre victime que lui-même, qui roule sans permis et sans assurance, pater familias devenu délinquant pour ne pas perdre son boulot et continuer à prendre soin de sa famille dans ce monde du « tout à la bagnole » voulu par nos gouvernants et leurs amis, vous savez, ceux qui comme Renault, lancent en fanfare le nouveau moteur des autos ordinaires et sont fiers de ses 130 chevaux.... pour rouler à 50 de moyenne...    ce serait cocasse si.........


                                  • ddacoudre ddacoudre 20 mai 2011 00:46

                                    bonjour bloggeurfou

                                    depuis qu’est engagé la lutte pour la sécurité routière des résultats ont été obtenu, et il faut savoir que cela dure depuis 1973. ce gouvernement en a fait un cheval de bataille électoral en se fixant des objectifs, par exemple descendre en dessous de 4000 mort par ans.
                                    pourtant il y a une chose qu’il faut savoir, c’est que plus l’on cherche à réduire le nombre de tué sur les routes plus les moyens pour y parvenir deviennent inversement proportionnellement plus drastiques.
                                     c’est une affaire de seuil infranchissable, nous ne parviendront jamais à aucun mort sauf à supprimer ou les routes ou les voitures ou les conducteurs, mais tant que ces trois sources de risques existeront nous aurons des morts sur les routes. il y a donc un seuil incompressible fluctuant de morts que nous semblons avoir atteint, il se situe entre 4000 et 3000, et toutes les mesures de répression n’y changeront pas grand chose si ce n’est de rendre la conduite un peu plus schizophrénique, ou bien doter les voitures de moyens technologiques qui en feront des robots que nous n’auront plus à conduire.

                                    en attendant ce gouvernement rend encore une fois de plus la vitesse responsable de la fluctuation du seuil actuel sa jamais en faire la démonstration, j’ai eu l’occasion de l’écrire il n’a jamais été démontré que c’est le dépassement de la limite qui été responsable de tous les accidents. fidèle à ces pratiques il prend pied sur un événement réel pour en faire une mesure générale. c’est sa pratique d’amplifier toute pénalité, on l’a vu au pénal et il fait de même sur ce sujet, au point que personne n’ose s’insurger contre ce qui devient et deviendra de la tyrannie sécuritaire face au seuil incompressibles.
                                    ddacoudre.over-blog.com .
                                    cordialement.


                                    • Krokodilo Krokodilo 20 mai 2011 11:18

                                      Cette histoire de seuil incompressible est totalement fausse : imaginez que nous roulions tous à 20 à l’heure, vous croyez vraiment qu’i’l y a aurait toujours 4000 morts et X blessés ? Non, c’est une courbe, inconnue puisque aucun pays n’a fait l’essai à différentes vitesses, mais il y a évidemment une courbe en fonction de la vitesse.


                                    • Emmanuel Aguéra LeManu 20 mai 2011 13:48

                                      En fait vous confirmez la courbe. Krocodilo a donc raison, nous nageons dans l’ésotérisme avec cette histoire de « seuil infranchissable... »

                                      Tous les avertisseurs (machines ou panneaux) sont par nature des dispositifs permettant au sombre connard de rouler au-dessus de la limite sans se faire pincer au niveau du flash.

                                      J’attends la démonstration du contraire, et pas ésotérique comme ci dessus...

                                      De plus, en passant au niveau du panneau ou après avoir entendu le bip avertisseur, le sus-dit connard moyen freine ou ralentit inopinément, en général trop, occasionnant un bordel souvent générateur d’accidents dans le trafic à proximité immédiate. Il ne se passe pas un voyage sans que je ne le vérifie.

                                      Aussi vrai, qu’un téléphone main libre ou pas, provoque des comportements si révélateurs... qu’on devine le gars qui téléphone juste à constater sa conduite erratique décontextualisée par rapport à la réalité du trafic.

                                      Soit on est honnête et responsable et on roule sous la limite, soit on a besoin d’avertisseurs à la con ; c’est aussi simple que cela.


                                    • Emmanuel Aguéra LeManu 20 mai 2011 13:54

                                      Bravo.
                                      Je suis assez éberlué de l’innocence ouvertement affectée de ce front national des chauffards, bientôt le port d’armes pour tous, avec radar anti-flics, on y va tout-droit...
                                      Bande de connards.


                                    • Krokodilo Krokodilo 20 mai 2011 14:18

                                      Eh oui, c’est un festival d’hypocrisie en ce moment... Seul bémol, je reconnais qu’il y a un problème pour les motards ; en tant qu’ancien, je sais qu’on ne conduit pas de la même façon, la décélération est bien plus rapide en moto.


                                    • Dzan 20 mai 2011 09:08

                                      Ce qui a motivé les ires des princes qui nous gouvernent, l’augmentation du nombre de morts, n’a jamais pris en compte, que cette année est exceptionnelle de manque de pluie.
                                      Ce qui entraine une augmentation du trafic, et surtout des 2 roues, qui paient un lourd tribut.
                                      Mais tout est bon pour racketter les automobilistes ;
                                      Nos beaux Messieurs, eux, ont des chauffeurs, vont en WE en Falcon.
                                      Je suis possesseur d’un Tomtom, et depuis, je suis beaucoup plus décontracté sur la route. Non seulement pour les radars, un instant d’inattention, et vous ètes bon, pour 90 € et 1 à 2 points, mais aussi pour le respect strict, de limites de vitesses.
                                      Je conduis depuis 1963 autant moto que voiture, j’ai ( pour l’instant) mes 12 points . Mais maintenant conduire sur de longs trajets, me fait peur. Il faut ètre constamment sur le qui vive. Soudain, un panneau 70,(exemple) le temps de lever le pied, et de décélérer, on peut se faire flasher.
                                      Conduire n’est vraiment plus un plaisir.
                                      Question.
                                      Comment vont faire les policiers pour les GPS intégrés dans les tableaux de bord ???


                                      • kitamissa kitamissa 20 mai 2011 14:57

                                        et les gens qui habitent à la campagne et qui n’ont que ce moyen de transport que la voiture ?


                                        tu crois ton raisonnement intelligent ? tu as songé un peu à tous ceux qui vont au boulot ou qui bossent avec la voiture ? 

                                        est ce que c’est un raisonnement intelligent ? est ce que tous les gens sont des beaufs de la route ?

                                        je ne sais pas ce que tu es toi,mais tu en tiens une sacrée couche !

                                      • Krokodilo Krokodilo 20 mai 2011 11:16

                                        Les avertisseurs servent-ils à ralentir quand c’est nécessaire ou à accélérer dès qu’il n y’ a plus de radars ?!


                                        • Emmanuel Aguéra LeManu 20 mai 2011 13:55

                                          C’est exactement ça, sinon ils ne serviraient qu’une fois.


                                        • joelim joelim 20 mai 2011 11:32
                                          Je comprends le point de vue de l’auteur, j’ai cependant 2 remarques.

                                          L’avertisseur de radars automatiques sur GPS est très utile car il oblige les automobilistes à ralentir aux endroits dangereux. 

                                          Je connais un autre moyen : les panneaux de limitation de vitesse. smiley Vous devriez essayer, c’est plus économique que le GPS. 

                                          Depuis cinq ans, ils sont nombreux les conducteurs à n’avoir pas eu un seul accident.

                                          Excepté naturellement ceux qui en ont eu un ou plusieurs. smiley 

                                          • nico10 20 mai 2011 11:51


                                            QUELLE HYPOCRISIE !

                                            S’il est vrai que je partage l’idée qu’il faut traquer les vrais chauffards et pas les honnêtes gens pris dans le radar (voir le post de ROBERT GIL), permettez-moi cher bloggerfou de relever l’hypocrisie de votre introduction !

                                            Ecrire : « L’avertisseur de radars (..) est très utile car il oblige les automobilistes à ralentir aux endroits dangereux » ou encore en parlant du chauffeur, dire qu’il est « prévenu de l’entrée dans les zones à risques », c’est d’une HYPOCRISIE, car c’est faire l’amalgame entre les zones dangereuses et les zones à radar. Ca n’a rien à voir et vous le savez bien ! C’est si vrai que ce sont les mêmes qui reprochent aux autorités de mettre les radars dans des zones généralement non dangereuses ! Alors arrêtez !

                                            Je suis le premier à déplorer le ridicule de certaines limitations de vitesse, et je préférerais un systeme plus « intelligent ». Mais si je dois choisir entre 2 mondes, l’un plus sévère à l’égard des « tricheurs » - appelons un chat un chat - et l’autre qui sous couvert de libéralisme renoncerait à tout pouvoir de controle - ça revient à ca vu la technique - eh bien je préfère le premier.

                                            L’argument souvent entendu par les défenseurs est de dire : « on ne triche pas, mais on ne veut pas etre pris pour des gamins ». Mais qui vous parle de gamins ? ...ça me fait un peu penser aux enfants qui disent « mais jssssuis grand ! ». Entre nous : si les utilisateurs de coyote respectent les vitesses, ça ne devrait pas les gêner qu’on l’interdise ! Non ?

                                            OUI, il y a des utilisateurs de coyote qui respectent les vitesses et utilisent leur coyote comme rappel. Ca existe.MAIS c’est une minorité, soyez francs : personnellement, tous les gens que je rencontre qui ont un coyote presque invariablement me disent : « c’est génial, ca te permet de rouler vite et dès que tu as un radar, tu lèves le pied. Et en plus, au prix du PV, tu rentabilises ton abonnement dès le premier PV évité ! ». Et je ne crois vraiment pas fréquenter que des voyous. Curieux non !?

                                            ALORS S’IL VOUS PLAIT ARRETEZ L’HYPOCRISIE !


                                            • Eric 20 mai 2011 11:59
                                              Bonjour à tous,

                                              et bien moi, je suis bien emmerdé !! En effet, je suis Belge et je circule souvent sur les routes françaises, n’ayez craintes, je conduis un petit break avec un petit moteur poussif et je respecte les limitations de vitesse. Mon soucis est que je possède un GPS Garmin que j’utilise principalement pour l’aviation ( c’est un GPS avion de 1800€ au départ !!) mais qui embarque aussi une cartographie automobile avec une base de donnée des radars fixes ..... et quoi ?? En Belgique il n’y a rien d’illégal à cela mais une fois passé la frontière française, le premier schtroumpf à sifflet qui m’arrête pour un simple contrôle va me le saisir et me coller l’amende de ma vie ???? Tant qu’on y est, il va fouiller dans les applis de mon IPhone pour y chercher un « Avertinoo » ou un « Wikango » ??? On pourrait même imaginer que nous allons devenir la cible de choix pour les forces de l’ordre car il y a plus de chance d’en trouver à bord de nos véhicules du fait de la légalité en Belgique et pas en France ???
                                              Il serait peut-être temps que l’Europe accorde ses violons sur ses législations routières car nul n’est censé ignorer la loi, OK, oui, mais laquelle ???
                                              Que les constructeurs automobiles arrêtent aussi de commercialiser des véhicules montant à + de 200 Km/h, ce serait déjà un premier pas vers une logique non-hypocrite et autre que lucrative.

                                              • nico10 20 mai 2011 14:41

                                                Le pire c’est que tu as raison. Surtout pour les véhicules qui roulent à + de 200. L’Europe devrait interdire. Pour ton info, Sarko avait essayé d’imposer certaines limites aux constructeuers mais ce sont les lobbys des contructeurs allemands qui ont finalement gagné la bataille.
                                                Sur la question des iphone et autres smartphones, tu as raison aussi, et on voit mal comment en pratique les policiers vont controler. Ou alors, la loi rend illégales les applications internet-3G permettant de relier les internautes avec leurs coordonnées gps.... 

                                                Ce qui est dommage, c’est qu’à force d’avoir developpé les coyote et autres astuces, l’etat va etre obligé de se cacher quand il fera des controles, et alors on en viendra à un controle façon Pays-Bas où tu as des caméras partout, bien discrètes, et ca c’est pire ! Et ceux qui se sont battus pour l’autorisation du coyote et auront été responsables de cette évolution seront les premiers à regretter le bon vieux temps des radars mobiles effectués par la gendarmerie, même s’ils étaient un peu cachés derrière un arbre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès