Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’effarant portrait de femmes voilées du Monde

L’effarant portrait de femmes voilées du Monde

Il y a une semaine, le magazine hebdomadaire du Monde a publié un long article de 7 pages « Derrière le voile  » affirmant décrire le « quotidien de jeunes femmes Françaises (…) qui ont choisi de porter le hijab  ». Un portrait à sens unique, complaisant, et sans le moindre recul journalistique.

 
Quand le Monde milite pour le port du voile
 
C’est peu de dire que la présentation faite par le Monde des jeunes femmes qui portent le voile est partiale. Sur plus de 300 lignes de textes, une dizaine seulement évoquent le cas de jeunes filles poussées à porter le voile par leurs parents. Et encore, la première dit le porter « avec conviction  » et l’autre y voit une raison légitime et culturelle… Les 97% de texte restant sont à sens unique, décrivant ainsi des jeunes femmes bien dans leur peau, ouvertes, pleinement dans leur époque : « prises en tenailles entre les rigoristes qui leur reprochent une approche occidentale de l’islam et les laïcards qui les décrivent comme des femmes soumises, les jeunes femmes croisées ce jour-là aux Halles semblent s’être construites une identité apaisée, française et musulmane (…), libre et voilée ».
 
 
Déjà, dans cette conclusion, le Monde ose faire un parallèle effarant entre les rigoristes islamistes et les laïcards ! Que l’on sache, les seconds ne produisent pas aujourd’hui de terroristes meurtriers… Il est tout de même assez incroyable de verser dans une forme de xénophobie aussi crue à l’égard de ceux qui pensent que le port du voile n’est pas compatible avec les valeurs de la République, dont tant ne peuvent pas être soupçonnés du moindre racisme. Cette inversion des valeurs est stupéfiante et conduit à un article sans le moindre recul, beaucoup trop à sens unique pour être crédible. En quoi les jeunes femmes qui vont aux Halles tout en portant le voile sont-elles représentatives des jeunes femmes qui portent le voile ? N’est-ce pas totalement partiel, outre le fait d’être partial ?
 
 
Le Monde aurait du rencontrer des femmes que l’on force ou que l’on a forcée à porter un voile contre leur volonté. Et il est assez effarant de ne pas remettre en cause le discours de jeunes femmes qui affirment que la religion musulmane impose le voile, alors qu’il me semble que la question n’est pas aussi tranchée, ainsi que le démontrent les photos d’Iran ou d’Afghanistan dans les années 1970. Dans le monde imaginé par le Monde, il n’y a pas de nuance. Les méchants, se sont ceux qui critiquent les jeunes qui choisissent de porter le voile (puisqu’elles le font toutes librement). Pas la moindre réflexion sur le rôle de ce voile dans la société, sur l’évolution des sociétés où il s’est imposé, ni encore sur ce que représente le projet de vie de la France, dont il faut bien reconnaître qu’il semble opposé au voile.
 
Encore une fois, le Monde révèle sa superficialité, le caractère aussi partiel que partial de ses « analyses ». Pourtant, le sujet est intéressant. Et même s’il décrit une réalité qui existe, il en passe sous silence une autre et passe totalement à côté du débat légitime sur les fondements de notre République.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • njama njama 28 mai 11:12

    De l’Afghanistan à la Syrie : Droits des femmes, propagande de guerre et CIA
    Par Julie Lévesque, 14 avril 2013
    Les droits des femmes sont de plus en plus utilisés comme instrument de propagande favorisant des desseins impériaux.

    Les chefs d’État occidentaux, les représentants de l’ONU et les porte-paroles militaires font invariablement l’éloge de la dimension humanitaire de l’invasion de l’Afghanistan d’octobre 2001, menée par les États-Unis et l’OTAN, laquelle aurait pour but de combattre les fondamentalistes religieux, d’aider les petites filles à aller à l’école et de libérer les femmes soumises au joug des talibans.

    La logique d’une telle dimension humanitaire de la guerre d’Afghanistan est contestable. N’oublions pas qu’Al-Qaïda et les talibans ont été appuyés par les États-Unis dès le début de la guerre soviéto-afghane, et ce dans le cadre d’une opération clandestine de la CIA.

    lire l’article :
    http://www.mondialisation.ca/de-lafghanistan-a-la-syrie-droits-des-femmes-propagande-de-guerre-et-cia/5331097


    • Muslim 29 mai 01:42

      « Pas la moindre réflexion sur le rôle de ce voile dans la société, sur l’évolution des sociétés où il s’est imposé, ni encore sur ce que représente le projet de vie de la France, dont il faut bien reconnaître qu’il semble opposé au voile. »

      « Le projet de vie de la France » ? Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ? C’est dingue de lire à quel point vous êtes à la ramasse tous autant que vous êtes. Vous ne devriez pas vous donner autant de mal, dites simplement que vous ne voulez plus d’immigration et s’en est terminé des débats interminables sur « Voile ou pas voile ? ».
      Les guerres que vous menez aux musulmans, sur tous les plans, ne font que vous détruire, alors même qu’elles renforcent la conscience musulmane. Le port du voile est une injonction islamique, et est fortement recommandé, une musulmane qui ne souhaite pas le porter ne le portera pas, point de contrainte en religion. Cela étant dit elle ne niera jamais que le voile n’est pas une injonction islamique, sauf s’il s’agit d’une « musulmane de culture ». Et pour tout dire on en sourit, de vous lire communier entre extrémistes laïcards. Le Monde n’est pas la France, et le France s’agenouille aujourd’hui devant le Monde ... et plus si affinités.
      Sachez qu’aucun musulman n’attend de lire de leçons de votre part, soit vous interdisez le port du voile purement et simplement, pour mieux renforcer la conscience musulmane, soit vous leur laisser la liberté de porter le voile, mais votre volonté d’indifférenciation, d’homogénéisation et votre frénésie égalitariste va finir par vous consumer totalement. Vous débordez d’une haine que vous n’arrivez plus à étouffer. Le Monde que vous espérer sans musulmans n’est pas encore pour aujourd’hui, mais il viendra, nous en sommes sûrs.


    • njama njama 29 mai 15:30

      @Muslim

      De mon point de vue cela n’a rien à voir avec l’immigration, ni avec la religion
      Regardez plutôt vers l’orient avec une grille de lecture politique comment les événements majeurs s’enchainent depuis quelques décennies ... Israël, Iran, Afghanistan, Irak, Libye, Syrie.
      L’islamisme (l’islam politique) est une création récente, du XIX° - XX° siècle ... en réponse à des pressions coloniales.

      Le port du voile est une injonction islamique, et est fortement recommandée
      vous vous dévoilez smiley « islamique » vous dites, mais c’est une interprétation d’oulémas
      et pas coranique.
      ...
      AN : Comment le voile est-il évoqué dans le texte du Coran ?

      Mahmoud Azab [1] : Le terme « voile » en français, celui que l’on porte sur la tête, est utilisé comme traduction du mot arabe « hijab ». Et du point de vue du linguiste, cette traduction est un glissement de sens. Le thème du hijab est abordé huit fois dans le Coran. Et pas une seule fois pour désigner l’habit dont la femme devrait se couvrir la tête.

      AN : Vous nous dites donc que les musulmans qui utilisent le mot « hijab » pour désigner le voile qui couvre la tête des femmes commettent un contre sens ?

      MA : Oui. Ils commettent un contre sens linguistique par rapport au vocabulaire coranique. Et les femmes musulmanes qui disent que le hijab est cité dans le Coran se trompent sur le sens du mot. Elles doivent comprendre le sens donné au mot.

      AN : Au delà de ce contre sens de mot, ceux qui incitent les femmes à se voiler, ne commettent-ils pas d’autres contre sens ?

      MA : Au contre sens linguistique, il faut ajouter un contre sens de but.

      Le contre sens de but est le suivant : le voile devait désigner les femmes libérées de l’esclavage , parce qu’elle rejoignent la nouvelle religion. La communauté prendra désormais en charge les besoins de celles qui ne parviennent pas à subvenir à leurs propres besoins seules. C’est donc une « libération » à l’époque. J’insiste sur le mot « à l’époque ». parce qu’aujourd’hui, dans beaucoup de cas, le voile apparaît comme un asservissement de la femme. Ainsi donc il produit un effet contraire à celui qu’il doit atteindre. Que faut il alors privilégier ? Le voile coûte que coûte ou sa portée symbolique ? Faut il vouloir la forme plus que la liberté ?

      La question que nous posons en réalité est celle de l’historicité du texte. La révélation se fait tout de même sur vingt trois ans de vie prophétique. Durant cette période, le Prophète fait bien entendu appel à sa raison pour mettre en adéquation la révélation, qu’il ne conteste pas !, avec la réalité.

      ...
      [1] Après des études à l’université d’Al Azhar au Caire, Mahmoud Azab obtient en France un Doctorat en études sémitiques (Sorbonne 1978). Il a été professeur de langues sémitiques à l’université d’Al Azhar au Caire. Il a été professeur coopérant chargé de l’enseignement bilingue au sein de nombreuses universités africaines (Niger, Tchad.). Il a également été délégué de l’Université d’Al Azhar aux conférences internationales de dialogues interculturels. Il a été nommé en 1996 à Paris comme professeur associé d’arabe classique (langue et littérature) à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (langues « O ») où il est professeur titulaire d’islamologie depuis 2002.
      http://www.oulala.net/spip.php?article1263


    • Muslim 29 mai 17:23

      @njama

      L’Islam, c’est le Q’ran et la Sunna. Le voile est une prescription religieuse, je n’en débattrais pas comme un sujet politique.


    • njama njama 30 mai 10:53

      @Muslim
      La Sunna est au Q’ran, ce que le Talmud est à la Torah, ce que la théologie est aux Évangiles, des écrits d’hommes.
      Les interprétations du Q’ran, ne sont pas plus partagées par tous les musulmans, que les interprétations rabbiniques du Talmud par tous les juifs, que les interprétations conciliaires et synodales par tous les chrétiens. En ceci, les interprétations sont « relatives », et les 3 religions sont sœurs jumelles sur ce plan. Issues du même tonneau, du même creuset humain, c’est en partie logique, l’homme est l’homme.
      Je ne vous donne pas tort selon votre point de vue sunnite, qui est une lecture humaine, influencée peut-être et certainement par des traditions juives, judéo-nazaréennes, mais selon de Q’ran, Parole incréée, Verbe de Dieu, rien ’n’indique clairement l’évidence de votre interprétation, ce serait plutôt le contraire, et face aux doutes bien légitimes, il me semble que l’humilité, la tolérance, s’imposent de fait, autant que le respect mutuel de celles qui suivent ou non cette prescription , et qu’il n’y a pas lieu de faire de cette prescription « religieuse » une Observance divine. Chaque religion colporte des traditions et des observances superfétatoires qui ne trouvent aucune justification explicite dans les Écritures. Sous un voile peut se dissimuler autant la vertu, la piété, que l’inverse, l’hypocrisie, les mauvaises pensées, l’impiété, l’habit ne fait pas le moine comme dit l’adage. Nulle contrainte en religion ...


    • njama njama 30 mai 11:38

      @Muslim

      « ...je n’en débattrais pas comme un sujet politique. »
      dans la mesure où c’est un sujet de société, il est forcément politique quelque part ...
      Les époques se suivent mais ne se ressemblent pas toujours ...

       smiley
      jolie peinture du XIX° « Maronites à la fontaine », (Émile Vernet-Lecomte, 1863)


    • Muslim 30 mai 15:35

      @njama
      « La Sunna est au Q’ran, ce que le Talmud est à la Torah, ce que la théologie est aux Évangiles, des écrits d’hommes. »
      Pour cette raison que je n’en discuterais pas avec vous, vous ignorez même ce qu’est la Sunna, pourtant sur Agoravox les intervenants sont tous plus ou moins islamologues. La Sunna n’a absolument rien d’approchant le Talmud ou la théologie chrétienne. Et ce qui concerne les musulmans et leur foi ne se discutent pas ici, cela se discute entre musulmans.
      Maintenant la chose qui peut vous intéresser, c’est l’interdiction totale ou partielle de la pratique de l’Islam en France, c’est la seule chose qui peut être discutée entre nous, mais pour ce qui regarde ma pratique de l’Islam ou celle des musulmans, de juger si elle est bonne ou non, cela ne vous regarde pas. Le voile est une obligation clairement mentionnée dans le Coran, la Sunna appuie fortement sur ce point, cela n’est pas discutable. Et oui vous pourrez trouver par-ci par-là un gus pour vous dire le contraire, vous serez tout fier de l’exhiber en ignorant l’avis de la majorité des Savants en Islam, ce qui prouve justement votre malhonnêteté et votre volonté de ne pas admettre l’évidence.
      Pas une seule lettre du Q’ran ne sera remplacée, jusqu’à ce que l’Islam disparaisse.


    • njama njama 30 mai 21:28

      @Muslim
      eh dire que sur ce site je passe pour un musulman à défendre chaque fois que je peux et dans la mesure de mes moyens l’islam contre l’islamophobie stupide ... 
      Ne vous en déplaise, par analogie, vous suivez la Sunna comme d’autres suivent le catéchisme , ou la Halakha
      Je ne préjuge pas de votre foi, votre pratique de l’islam vous regarde, n’en imposez pas la rigueur à d’autres qui n’y adhérent pas pour des raisons aussi valables que les votres...
      La Sunna ne vous y autorise pas, vous ne pouvez mettre sur le même plan des paroles humaines, et Celles du Q ’ran, les divergences de vue entre musulmans devraient pour un minimum de réflexion (ijtihâd) vous conduire à cette modération.
      Bien à vous


    • Muslim 30 mai 23:53

      @njama
      La Sunna ne vous y autorise pas, vous ne pouvez mettre sur le même plan des paroles humaines, et Celles du Q ’ran, les divergences de vue entre musulmans devraient pour un minimum de réflexion (ijtihâd) vous conduire à cette modération.

      Je vous prie de garder vos leçons et ce ton condescendant pour d’autres, un débat stérile de ce type ne m’intéresse pas, il n’y a aucune divergence sur le voile en Islam, point final. Vous ne savez pas de quoi vous parlez, et à vous avoir déjà lu il me semble que vous êtes particulièrement friand des copié/collé d’articles, ce n’est pas discuter ou débattre que de se jeter au visage des intermédiaires qui vous disent ’oui’ et me disent ’non’. Si cela s’appelle ’connaissances’ pour vous ... je profite de ce commentaire pour éclairer faiblement votre lanterne, la Sunna est une source de connaissance pour nous Musulmans, unanimement reconnue comme telle. A part une minorité ridicule de coranistes qui l’ignorent, qu’il n’est d’ailleurs pas nécessaire de mentionner, mais je le fais par honnêteté.

      n’en imposez pas la rigueur à d’autres qui n’y adhérent pas pour des raisons aussi valables que les votres...

      Je n’impose aucune rigueur à qui que ce soit, mais ce débat est tranché pour nous musulmans, pour les lecteurs occidentaux cela est sujet à discussion ... parce que vous appréciez déblatérer et répéter les mêmes sempiternels sujets.
      Bref, vous parlez de choses qui vous dépassent, avec une suffisance toute occidentale. L’Islam ne vous concerne pas, vos musulmans français si.


    • njama njama 31 mai 00:23

      @Muslim
      Je ne pense pas que votre propos et votre radicalité servent l’Islam ...
      A_Dieu Muslim, je ne vous importunerai plus.


    • Muslim 31 mai 10:41

      @njama
      Que voulez-vous que je vous dise d’autre ? Vous vous attendez à ne surtout pas être confronté à ce genre de données, que vous n’acceptez. L’Islam est régit pas des règles, que les musulmans acceptent tacitement. Au sujet du voile il n’y a aucune divergence, c’est une donnée factuelle que vous devez accepter pour mener un débat sain avec un musulman. Si vous ne l’acceptez, effectivement nous n’avons rien à nous dire. Vous manquez d’ouverture en réalité, sous des dehors respectables. Il vous faut accepter cette réalité tout simple, qu’au sujet il n’y aucun débat chez nous. La musulmane qui ne veut pas le porter ne le porte pas, point. Et pourtant elle ne fait pas tout ce cinéma que font les non-musulmans sur le sujet.


    • njama njama 28 mai 11:18

      petite dédicace au Journal l’imMonde

      « Tea-party » à la Maison Blanche avec les islamistes talibans :
      la légende de cette photo qui a été récemment retirée de quelques sites est :
      Ronald Reagan rencontre les moudjahidines (talibans) en 1985 : « Ces hommes sont l’équivalent des pères fondateurs des États-Unis. »

      https://politicalfilm.wordpress.com/2013/04/08/parry-vs-hanks-re-afghanistan/reaganmeetstalibanwhitehouse/

      En 1982, le président Ronald Reagan a même dédié la navette Columbia aux « combattant de la liberté », les islamistes appuyés par les États-Unis en Afghanistan, à savoir Al-Qaïda et les talibans.

      « Columbia représente les plus grandes aspirations de l’Homme dans le domaine de la science et de la technologie au même titre que la lutte du peuple afghan représente les plus grandes aspirations de l’Homme à la liberté. »

      https://www.youtube.com/watch?v=uqZ-ToXjCz0

      Zbigniew Brzezinski : Oui. Selon la version officielle de l’histoire, l’aide de la CIA aux moudjahidine a débuté courant 1980, c’est-à-dire après que l’armée soviétique eut envahi l’Afghanistan, le 24 décembre 1979.

      Mais la réalité gardée secrète est tout autre : c’est en effet le 3 juillet 1979 que le président Carter a signé la première directive sur l’assistance clandestine aux opposants du régime prosoviétique de Kaboul. Et ce jour-là j’ai écrit une note au président dans laquelle je lui expliquais qu’à mon avis cette aide allait entraîner une intervention militaire des Soviétiques.

      http://www.voltairenet.org/article165889.html


      • alinea alinea 28 mai 13:01

        @njama
        Mieux vaut les talibans que les communistes
        Mieux vaut Hitler que le front populaire.
        Rien ne change.
        Aujourd’hui, mieux vaut DAESCH que Bachar el Assad. hier que Kadhafi.


      • lsga lsga 28 mai 13:18

        @alinea
        oui, Bachar et Kadhafi... ces oligarques milliardaires et autoriatires étaient de vrais communistes.... t’es vraiment un petit bourgeois idéaliste.


        Hier, alors que le prolétariat européen s’apprêtait à faire la révolution, la bourgeoisie nationaliste a déclenché la première guerre mondiale. Hier, alors que la pensée communiste se rependait partout à travers le monde, les bureaucraties US et Soviétiques divisaient le prolétariat mondial à travers la guerre froide. Rien à changer. 
         
        Les impérialisme US, Russe et Français jouent à faire la guerre en Syrie, et divise le prolétariat mondiale en autant de factions crétines abruties par le nationalisme. 

      • alinea alinea 28 mai 15:39

        @lsga
        Tu lis trop vite Isga ; cependant, Kadhafi a fait autre chose de la rente pétrolière de son pays que nos amis saoudiens ! et toi qui aime l’Afrique, tu ne peux pas nier l’importance qu’il a eu pour eux. Et je te garantis qu’aujourd’hui, ils le regrettent.


      • Ratatouille Zoblard le terrible 28 mai 23:25

        @alinea 
        j’ai l’impression qu’il ne fait pas, dans sa vie que lire trop vite.


      • alinea alinea 28 mai 23:37

        @lsga
        L’accent sur le « a », dois-je le prendre pour un super lapsus ? ou bien est-ce le fond de ta pensée ? sans parler du « er » au lieu de « é ». Ça s’aggrave !


      • Pie 3,14 28 mai 11:39

        Les photographies que vous montrez méritent un commentaire car ces publicités et cette image prise à Kaboul laissent croire que ces tenues étaient la norme dans les années 70.

        En réalité seule la classe supérieure de Kaboul était occidentalisée. Partout ailleurs dans le pays toutes les femmes étaient couvertes. Kaboul a toujours été une exception dans cette société très pauvre, agricole et tribale.
        En Iran, pays plus développé et urbanisé, l’occidentalisation à marche forcée menée par le Shah a produit une population habillée comme en Europe dans les villes. Depuis la mise en place de la théocratie chiite les femmes doivent porter un voile et des tenues couvrantes. Il y a là un vrai changement. Cela dit, elle sont plutôt moins couvertes et ont plus de latitude que dans les monarchies wahhabites (on le voit très bien dans le cinéma iranien).

        Vous ne supportez pas que l’article ne diabolise pas le port du voile. Pourquoi se couvrir le crâne serait-il seulement l’apanage des intégristes ? La religion est en France une affaire privée. Si un catholique veut se promener avec une croix sur la poitrine, un juif avec une Kippa, une musulmane avec un voile, un sikh avec un turban, je ne vois pas où est le problème à partir du moment où ce n’est une obligation légale pour personne.

        Vous avez une interprétation intégriste de la laïcité. Pour moi c’est la tolérance, y compris bien entendu de ceux qui comme moi n’ont pas de religion et c’est l’absolue neutralité de la République.
        Faire du voile un point de focalisation au motif que certains intégristes ultra-minoritaires dans ce pays en ont fait une arme symbolique consiste à tomber dans le piège qu’ils vous ont tendu.

        Au lieu de vous insurger, vous devriez vous réjouir que des musulmanes récupèrent le voile confisqué par les intégristes pour en faire un joli turban à la Simone de Beauvoir. Cette réponse de musulmans à d’autres musulmans est à mon avis beaucoup plus efficace que vos atermoiements.

        • Coriosolite 28 mai 14:41

          @Pie 3,14
          Bonjour,

          Ouf ! une intervention mesurée et calme.

          Même si je reste persuadé qu’une société multiculturelle risque bien à terme de devenir une société multi-raciste et multi-conflictuelle, je suis opposé à toute mesure discriminatoire qui ne fait qu’envenimer les relations entre communautés.

          Particulièrement sur un sujet comme le voile dit islamique qui me parait être un sujet vraiment mineur.

          En tout cas si vous continuez à débattre ici, je vous souhaite bon courage. Vous risquez d’entendre des noms d’oiseaux à vous en rendre sourd.

          Cordialement.


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 mai 13:16

          Le but du journal « Le Monde » est limpide, il s’agit de faire accepter toutes les manifestations extérieures de la religion musulmane afin de l’aider à subvertir notre type de société et le transformer à terme en pays musulman.
          Le Monde a choisi son camp, à vous de choisir le vôtre.


          • Pie 3,14 28 mai 13:23

            @Gilles Mérivac

            Donc le but du Monde est de transformer la France en pays musulman...

            La seule chose limpide dans votre raisonnement c’est son incohérence.

          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 mai 13:52

            @Pie 3,14
            Pour votre cas, il existe un adage bien connu : « faire l’âne pour avoir du son ».


          • mmbbb 28 mai 14:10

            @Gilles Mérivac Voyez Aubry a Lille Et que font ces petasses de feministes, elles font voter une loi pour interdire l’usage de « Mademoiselle » Quelle régression. A contrario, les integristes laicards portent plainte lorsque les mairies en decembre montent des creches Le journal le Monde depuis Pleynel et Berger est devenu un journal de chiotte. Je ne supporte pas Pleynel ni Berger. 


          • mmbbb 28 mai 14:12

            @Pie 3,14 Vus etes assez idot pour feindre de ne pas voir la realite. Le Monde est un faiseur d’opinions il est la pour preparer les esprits Que ce journal creve comme Libe


          • Pie 3,14 28 mai 15:21

            @Gilles Mérivac

            A propos d’âne vous devriez enlever vos œillères.

          • Pie 3,14 28 mai 15:26

            @mmbbb

            Il y a des gens qui parlent sans accent et d’autres qui écrivent sans accents...c’est idiot.

          • DanielD2 DanielD2 28 mai 14:54

            La complaisance de la gooooche pour l’islam est incompréhensible à 1ere vue.


            Si on creuse un peu, j’imagine que tout ça a avoir avec le libéralisme, le mondialisme, etc. Les gens qui nous dirigent veulent les frontières grandes ouvertes, alors forcement, pour qu’elles le restent, il faut endormir les Français sur la religion des gens qui débarquent. 

            Ca n’empêchera pas tout ça de finir très mal. Les musulmans détestent profondément notre mode de vie. Ils ne viennent en Europe que pour l’argent et nous méprisent. Parler 5 minutes avec des femmes musulmanes voilées, le masque finira par tomber et elles vous diront que les femmes qui ne portent pas le voile sont des putes qui iront en enfer. 

            • Pie 3,14 28 mai 15:23

              @DanielD2

              Continuez à creuser, ça ne peut pas faire de mal. Pardon, à creueueueuser puisque vous aimez multiplier les voyelles.

            • ouam2 (---.---.41.186) 28 mai 22:21

              @DanielD2

              « elles vous diront que les femmes qui ne portent pas le voile sont des putes qui iront en enfer. »

              Aimant le factuel, je l’ai encore entendu hier de mes propres oreilles avec deux jeunes filles qui le disaient (en passant à coté d’elles)

              Apres tout ce sont peut etre elles qui ont raison ?, allez savoir ?

              Le jour ou elles seronts majoritaires, elles auront raison, car « force fait loi », et tant pis pour les autres, l’addition à régler de la cécité collective arrivera à un moment ou un autre, c’est certain.


            • Clofab Clofab 28 mai 16:15

              Plus de 6 millions de muzlims en France ; ça en fait des bulletins de vote pour la gôchiasse !


              Cherchez pas plus loin ! Le reste n’est que littérature de la bien pensance ! 

              Plus de gôôôche au pouvoir en France pendant 1000 ans !

              • Antenor Antenor 28 mai 17:56

                Le problème du voile n’est pas d’être un symbole religieux mais anti-égalitaire. C’est comme si elles se baladaient avec une pancarte « je suis un être inférieur ». Comment peut-on prétendre être de gauche et défendre un tel symbole ?

                Le Coran a bon dos, les Epîtres de Paul traitent les femmes de la même manière et pourtant on ne voit pas de chrétiennes voilées.


                • Pie 3,14 28 mai 18:38

                  @Antenor

                  Premièrement être de gauche ne consiste pas à se mêler des convictions religieuses des autres. C’est la gauche républicaine qui a imposé la laïcité. Elle fait de la religion une affaire privée et impose à l’Etat tolérance tant que les lois de la République sont respectées et neutralité.

                  Deuxièmement cela ne m’empêche pas d’avoir une opinion sur la manière dont les religions en général traitent les femmes. La plupart leur confèrent un état d’infériorité que je déplore mais qui concerne les croyants dont je ne fait pas partie. Je suis pour l’égalité homme/femme et trouve aussi déplorable que les femmes catholiques ne puissent pas accéder à la prêtrise alors qu’elles font tourner les paroisses la plupart du temps et que les protestants ont depuis longtemps appliqué l’égalité dans leurs communautés.

                  Troisièmement les femmes catholiques ont toujours caché leurs cheveux. La première d’entre elles, la Vierge est couverte par un pallium. Je me souviens que ma mère, mes tantes, les femmes en général mettaient un foulard sur leur tête encore dans les années 60 dès qu’elles sortaient de la maison. Cette habitude a disparu récemment avec la déchristianisation massive et la sécularisation de nos sociétés. Les musulmanes suivront le même processus à terme car contrairement aux apparences, le raidissement religieux des sociétés musulmanes est une réaction vouée à l’échec à la sécularisation en marche. 

                • ouam2 (---.---.41.186) 28 mai 22:11

                  @Pie 3,14 :

                  « ...Troisièmement les femmes catholiques ont toujours caché leurs cheveux.... »

                  Les seules « catholiques » qui se couvrent encore les cheuveux en 2016, c’est avec un parapluie, lorsqu’il pleut, ou les nones au vatican, mais la on sort du cadre.

                   

                  « Les musulmanes suivront le même processus à terme car contrairement aux apparences, le raidissement religieux des sociétés musulmanes est une réaction vouée à l’échec à la sécularisation en marche. »

                   

                  La separation entre la religion et le civilisationnel n’existe pas dans la oumma.

                  Ce n’est pas parce que tu n’a plus de culture que les autres doivent faire de meme, à ce niveau ce n’est plus de la prétention ou un sentiment de supériorité, c’est bien au dessus.

                  Je trouve cela bien les gens qui s’accrochent à leurs reperes et à leurs cultures, si tu n’en a pas tu disparaitra, de nombreuses cultures ont disparu avant la tienne, pourquoi pas la tienne ?


                • foufouille foufouille 28 mai 22:55

                  @ouam2
                  « de nombreuses cultures ont disparu avant la tienne, pourquoi pas la tienne ? »
                  ben par ce que ça finira très mal pour la tienne .............


                • ouam2 (---.---.41.186) 28 mai 23:59

                  @foufouille

                  « ...ben par ce que ça finira très mal pour la tienne ............. »

                  Ouhla, moi j’ai pas de « chapelles » je ne suis juste la que en tant « qu’ observateur ».

                  J’observe des faits, je contate et analyse rien de plus, c’est cette partie sociologique qui m’interesse vraiment (on est dans une époque formidable pour ca smiley ).

                  Si par cécitée d’une part et d’autres, les gens veulent se lancer dans une balkanisation (ou libanisation ou etc..au choix) le jour ou ils se réveilleronts pour leurs différentes « chapelles », cela sera sans moi, c’est sur.

                  Par contre je vous invites juste à vous souvenir à jamais qui aura eu l’interet à créer cet état de fait, qu’il est difficile à ce jour de nier, pour preuve ton message.


                • Aristide 29 mai 12:14

                  @Pie 3,14


                  A vouloir trop démontrer vous énoncez des erreurs, sur le port du foulard dans les années 1960. Regardez les images de la libération, les photos des rues de Paris par Douisneau , etc ... Vous constaterez que le port du foulard était réservé aux paysannes travaillant dans les champs et à quelques vieilles personnes âgées. Pour ce qui est de la quasi totalité des femmes, elles avaient abandonnés depuis longtemps le port du foulard. Même dans les églises, les usages ont changé radicalement et la plupart des femmes avaient arrêté de se couvrir. 



                • Pie 3,14 29 mai 13:01

                  @Aristide

                  Je n’ai peut-être pas été assez clair. La notion de diachronie est importante en Histoire. Elle signifie que les évolutions ne se font pas au même rythme partout.

                  Jusqu’au début du XXème siècle, une femme convenable, une dame ne sort pas dans l’espace public sans couvre chef ou foulard. Seules les fillettes et les jeunes filles peuvent se le permettre. Les choses commencent à changer dans les années 1920 avec le découvrement du corps (le maillot remplace la tenue six pièces en vigueur à la plage jusque fin XIXème), le maquillage, les coupes de cheveux plus courtes. Chanel exprime bien ces changements. Ces nouveaux critères de beauté sont particulièrement véhiculés vers les masses par le cinéma. C’est le cinéma et ses gros plans de visage très maquillés qui persuade les américaines que celui-ci n’est pas l’apanage de la prostitution et lance l’industrie de la cosmétique (E Arden, H Rubenstein).

                  Peu à peu, marcher tête nue, découvrir ses jambes et ses bras, se maquiller deviennent des pratiques acceptables adoptées par les jeunes générations, d’abord dans les grands centres urbains, puis les villes moyennes et enfin les campagnes.
                  J’habitais dans une petite ville dans un département rural. Dans les années 60, les femmes mettaient encore un foulard ou un chapeau quand elles sortaient. Cette habitude a complètement disparu avec les générations du baby boom.

                  Les images dont vous parlez montrent des femmes urbaines parisiennes plus affranchies que la majorité et pour la Libération une situation de liesse populaire bordélique où les convenances pouvaient être oubliées.

                  Le basculement des critères de beauté et de convenances s’effectue dans les années 20 d’abord aux USA puis en Europe, de l’urbain vers le rural, de la bourgeoisie libérale vers le monde paysan avec de nombreux décalages temporels et géographiques.

                • Pie 3,14 29 mai 13:28

                  @ouam2


                  « La separation entre la religion et le civilisationnel n’existe pas dans la oumma ».

                  La Turquie ? Atatürk ?

                • Attilax Attilax 29 mai 21:59

                  @Pie 3,14
                  Raté, la spécificité de Mustapha Kemal était justement d’être laïque et d’avoir imposé une Turquie laïque...


                • oncle archibald 30 mai 17:11

                  @Pie 3,14 ; totalement d’accord ! Ma mère qui voulait être « à la mode » pour son mariage en 1926 s’était fait couper les cheveux très courts, « à la garçonne » disait on ! Ma grand mère était absolument consternée, une jeune femme « comme il faut » ne doit pas avoir les cheveux courts mais arranger ses longs cheveux dans de savantes coiffures prenant des heures chaque matin ! Elle ne doit « lâcher ses cheveux » que devant son mari et bien entendu les couvrir d’un chapeau ou d’un foulard pour sortir dans la rue !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès