Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Société > L’embrigadement de la jeunesse et des femmes par le Califat

L’embrigadement de la jeunesse et des femmes par le Califat

Que ce soit par les réseaux sociaux ou par une interprétation radicale de l’islam, l’État islamique a mis en place une propagande digne des plus grands communicants. Les responsables de Daesh ont compris qu’une guerre ne se gagnait pas seulement par les armes mais aussi par la capacité à embrigader et à convaincre que son combat est juste. C’est ainsi que leurs parutions ciblent des recrues bien précises grâce aux messages construits de façon à convertir et attirer un maximum de personnes ; les femmes ont également un rôle spécifique et primordial dans le recrutement de nouveaux adeptes. Ils recherchent particulièrement une audience auprès d’un public jeune afin d’asseoir un pouvoir sur l’ensemble d’une population fragile et facilement instrumentalisable.

 

L’utilisation des réseaux sociaux

Aux fins d’optimiser au maximum ses divers comptes rapidement suspendus, les messages doivent être à la fois représentatifs des vertus islamiques (djihad, lutte contre les envahisseurs mécréants) et être une arme de propagande visant à recruter des jeunes en stigmatisant les manques spirituels de la société occidentale ainsi que son matérialiste, impie et athée. D’ailleurs, le 26 mars dernier le responsable de la communication du califat expliquait que le djihad médiatique revêtait une importance au moins aussi primordiale que le djihad de combat : « « Notre guerre est aussi une guerre médiatique. (…) Les États-Unis ou le Royaume-Uni ont déployé des armées sur le Net pour combattre l’État islamique. Allah les a vaincus. Ils n’ont pas pu arrêter les partisans de l’État islamique sur le Net. (…) Nous considérons ces gens parmi les moudjahidin et les appelons à ne pas renoncer et à persévérer sur ce chemin. Celui du soutien à Allah et à l’EI »[1] .

Cette guerre virtuelle a un but bien défini pour l’EI : pérenniser l’organisation en attirant un maximum de jeunes et que ceux-ci fassent circuler ses messages sur les réseaux sociaux. De cette façon, les propos perdurent malgré les fermetures de comptes ; les sympathisants peuvent accéder à la propagande et c’est la raison pour laquelle la lutte contre cette diffusion semble vaine. En effet, toutes les mesures prises n’empêchent pas la prolifération des comptes ralliant la cause islamique et, par conséquent, les valeurs djihadistes restent relayées à travers le monde. Pourtant, toutes les hautes instances des pays occidentaux ne cessent de rappeler à l’ordre les réseaux sociaux afin qu’ils éradiquent rapidement ce phénomène. Malheureusement, ils ne contrôlent plus les monstres créés, ces outils numériques sont devenus des maillons forts de la divulgation de messages en faveur de Daesh. Il est cependant curieux que, dans cette guerre électronique, le Département du Travail et de la retraite britannique fournit, officiellement sans le savoir, des adresses IP aux groupes islamiques radicaux[2]. Plus étonnant encore, le site internet allemand Spiegel révèle » que des sociétés européennes fournissent sciemment à l’organisation jihadiste un accès internet via satellite. Révélation gênante : l’implication du groupe français de satellites Eutelsat (dont la Caisse des Dépôts, bras financier de l’Etat, est actionnaire) »[3] .

Le recrutement en France

Dans « l’art de la guerre » Sun tzu déclarait : « Qui connaît l’autre et se connaît lui-même, peut livrer cent batailles sans jamais être en péril ». C’est ainsi que peut se résumer un des objectifs du djihadisme en France : recruter de l’intérieur permet de connaître parfaitement son ennemi, de le harceler plus facilement et de le toucher directement. Pour ce faire, la méthode employée via les réseaux sociaux est, comme nous l’avons vu précédemment, incontournable. L’autre intérêt du média informatique est de toucher un maximum de personnes mais pas seulement des jeunes désœuvrés de banlieue.

Les principaux attentats réalisés en France ont certes été le fait de jeunes issus de classes défavorisés (Kelkal, Merah, Nemmouche, les Kouachi ou les Coulibaly, …) sur lesquels la propagande islamique agissait comme un remède sur leur passé de délinquants ou sur leur acculturation. La violence dans laquelle ils ont grandi a favorisé leur adhésion aux messages belliqueux transmis par les organisations terroristes. Le manque de repères qui est la caractéristique de ces jeunes, permettent également aux propagandistes islamistes de leur proposer une alternative tout autant structurée que morbide, et donc de les faire passer d’une errance mentale à un projet qui les met en avant, chose qu’ils n’ont jamais connue jusqu’alors. Une fois la rupture consommée avec leur passé et avec la société occidentale, rien ne peut plus les arrêter, l’islam radical devient leur combat car ils ne sont plus stigmatisés comme des parias ou de simples anonymes mais considérés comme des héros, des martyrs. Si certains pensent s’élever en participant à des émissions de téléréalité, d’autres se retournent vers les faits-divers sanglants. Une recherche de vaine gloire : sic transit gloria mundi.

Malheureusement ces « banlieusards » ne sont plus les seuls à rejoindre les rangs de l’extrémisme. Depuis peu, et surtout à cause des réseaux sociaux, des jeunes convertis issus de la classe moyenne sont de plus en plus attirés par cette scission sociétale : le combat d’une vie contre une société vide de sens, fruit amer de la laïcité. Ces adolescents sont animés par une vision strictement manichéenne de la lutte du bien contre le mal, où leur patrie est perçue comme le mal, celui qui détruit les civilisations pour des raisons matérialistes et pécuniaires. L’individualisme, tel un oxymore, est devenu insupportable pour ces jeunes qui jadis le défendaient mais qu’ils abjurent aujourd’hui. Le manque de repères est également un point sur lequel s’appuient les recruteurs de Daesh. Ils montrent que leur rigorisme permettrait un retour à une société structurée, où l’amour de Dieu prime sur l’amour de soi. Ils utilisent la même rhétorique que nos philosophes, tels Blaise Pascal, qui proclamait que le moi est haïssable. Cet environnement délétère de la société consumériste occidentale pousse certains jeunes vers l’islamisme qui pensent retrouver dans ce mode de vie une sécurité affective : Selon le général Pierre de Villiers, « tous cherchent un cadre et des valeurs qu’ils ne trouvent plus dans la société. Les uns vont dans une direction morbide, chez Daesh , croyant se rassurer, espérant trouver un sens à leur vie »[4].

Le rôle des femmes

Souvent montré comme misogyne, le califat s’appuie néanmoins sur un nombre croissant de femmes qui occupent d’ailleurs une place de choix dans leur organisation. Comme pour les hommes, le recrutement s’effectue dans les classes populaires et moyennes, parmi les adolescentes voire des femmes plus âgées. Il apparaîtrait que le nombre de femmes converties est équivalant à celui des hommes. En revanche, pour recruter ces femmes, Daesh adapte sa propagande : celle-ci s’établit non plus sur des valeurs guerrières mais plutôt sur des valeurs humanitaires. Par exemple, la communication du califat montre le côté humanitaire de l’engagement des femmes auprès des victimes d’Assad, l’hérétique, qui n’hésite pas à massacrer des musulmans pour conserver le pouvoir. L’autre axe de propagande se situe au niveau du mari idéalisé, c’est-à-dire d’un homme qui se sacrifie pour un idéal commun[5] : l’intérêt est de mettre en avant l’engagement sans défaut d’un homme dans le combat d’une vie. Encore une fois, cette image masculine s’oppose complètement à celle développée par la société occidentale où la différence entre les hommes et les femmes tend à disparaître. Ce retour aux sources, ajouté à celui de la stabilité des relations grâce au mariage, invite les femmes à rejoindre Daesh. Les anciennes valeurs chevaleresques ont été reprises par les islamistes afin de remettre au goût du jour la vision de l’homme viril et de légitimer leur violence. Cette manipulation semble fonctionner car les rangs des nouveaux convertis sont en expansion constante, tout comme les vagues de combattants vers la Syrie ou l’Irak.

Le rôle des femmes prend tout son sens au cœur même de l’État islamique : ces dernières deviennent des agents de propagande pour recruter un maximum de jeunes filles. Ces muhajirats deviennent des combattantes à proprement parler : certaines d’entre elles sont chargées de surveiller les femmes-esclaves capturées, qui sont là pour satisfaire sexuellement leurs hommes. Beaucoup de ces converties sont membres de la brigade Al Khansa qui met en place la Charia contre les femmes. Cette police des mœurs, exclusivement féminine, montre que les femmes sont les premiers vecteurs de la stabilité islamiste car elles sont les gardiennes des traditions : ce sont elles qui vont inculquer aux enfants les textes rigoristes tout en assurant le soutien médical sur leur territoire.

Ce type d’émancipation féminine s’oppose encore aux concepts occidentaux, mais il montre également comment la propagande maîtrisée de Daesh donne l’impression à ces femmes et à ces hommes d’exister au sein d’une communauté où chacun semble avoir sa place.

Nouvel objectif de Daesh : s’attaquer à l’école de la République[6]

Paru dans le magazine « Dar al Islam », un article incitait les parents musulmans à retirer leurs enfants des écoles françaises voire à tuer leurs enseignants ! Cet outil de propagande entre dans la longue panoplie mise en place par Daesh afin d’enrôler le plus d’individus pour frapper leurs ennemis de l’intérieur. D’autre part, les valeurs islamiques prônées sont en inadéquation avec la Charte de laïcité (dont nous nous occuperons plus tard) affichée dans toutes les écoles publiques. Pour « Dar al islam », cette charte, tissu de mécréances, est l’ennemi à combattre car elle entraîne les jeunes musulmans vers la négation de leur religion et loue des principes qui lui sont contraires telles que la mixité ou la tolérance religieuse. Ce journal demande aux musulmans français d’aller combattre directement cette idéologie qui s’attaque, aux fondements de leur religion, ainsi qu’au principe de la famille.

Y a-t-il un lien de cause à effets ? En décembre 2015, l’Éducation nationale a recensé 857 cas de suspicion de radicalisation[7]. Depuis les attentats du mois de janvier, l’école s’est efforcée de combattre la propagande djihadiste en diffusant des messages de tolérance et en organisant des débats qui ont souvent tourné au fiasco car les enseignants étaient sans réponse face aux sarcasmes et aux provocations de quelques élèves musulmans. Des outils ont été proposés aux enseignants afin de repérer les élèves fragiles qui pourraient se radicaliser[8] mais aucune action viable n’a été instituée pour que ces élèves ne basculent pas du côté obscur. La charte de la laïcité paraît ridicule par rapport à ce que propose Daesh, puisqu’elle ne fait que répéter le discours éculé de soi-disant tolérance et d’égalitarisme où rien n’est individualisé. Comment amener la jeunesse vers une construction ou mettre du sens à leur vie dans notre système où nous ne sommes plus que des numéros ?

C’est là que réside la force de Daesh comme de tous les extrémismes : embrigader des enfants afin de leur donner une vision à long terme. Cette technique a été utilisée par toutes les dictatures nihilistes et principalement par le IIIe REICH[9] ou par le Stalinisme.

Embrigadement des enfants ou comment préparer la guerre

Les jeunesses hitlériennes ont succédé aux formations primaires qui montraient l’inégalité des races aux élèves allemands, justifiant l’utilité de la violence et l’intérêt du chef suprême. Il n’existait pas une journée où les jeunes allemands ne voyaient pas défiler devant leurs yeux cette propagande instituée par le pouvoir et pour le pouvoir. Dans « Mein Kampf », Hitler exposait déjà les raisons qui l’obligeaient à créer cette société : il fallait préparer son peuple à la guerre, légitimer la violence pour que les soldats soient prêts au combat final pour régénérer une civilisation décadente. De plus, la glorification du chef, à travers son culte, remplaçait à cette époque la religion chrétienne mise au ban de la société par les dignitaires nazis. Son autorité prévalait sur toutes sortes d’institutions civiles ou religieuses. Toutes autres formes de gouvernance ou de communication étaient prohibées et largement répréhensibles. C’est cette doctrine suprématiste qui fut condamnée, avec vigueur, par l’Eglise Catholique dès 1937 dans l’encyclique de Pie XI[10].

Les objectifs sont les mêmes pour tout état totalitaire : contrôler sa population, créer des hommes nouveaux afin d’établir une nouvelle société car l’actuelle serait viciée soit par ses valeurs soit par un autre peuple. L’encadrement de la jeunesse, et de surcroît sa population, ne sont pas l’apanage des états totalitaires, nous le verrons dans un prochain article. La philosophie nihiliste de ces états, souvent manipulés par des financiers (voir banksterthon), a toujours entraîné des guerres. Les étranges similitudes entre le mode de fonctionnement de Daesh et celui des nazis ne sont pas compliquées à établir. L’embrigadement de la jeunesse a toujours été la genèse des guerres mondialisées, car derrière nos élus sont présents des ploutocrates, comme derrière Daesh se cache les alliés américains (Qatar et Arabie Saoudite) qui reçoivent leurs ordres des lobbies pétroliers et donc bancaires. Au bout du compte, à qui profitera un conflit issu de rivalités économiques et de propagande occidentale et extrémiste ? La politique expansionniste et néo-colonialiste de l’Occident, comme nous l’avons déjà mentionné à plusieurs reprises dans les différentes lettres, est un facteur clé du futur conflit. Cette gouvernance mondiale n’a aucune vision sociétale pour la jeunesse, à part imposer la charte de laïcité qui fera l’objet d’une étude approfondie dans un prochain numéro.

Gabin

Article tiré de la lettre d’Analyses et d’Informations Libre n°9 (janvier 2016). Vous pouvez soutenir votre média 100% indépendant en vous abonnant à l’Agence Info Libre.

[1] http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/03/28/comment-l-etat-islamique-a-reorganise-son-armee-numerique-sur-twitter_4602551_4408996.html

[2] http://www.agenceinfolibre.fr/des-hackers-remontant-la-trace-de-comptes-twitter-de-letat-islamique-sont-parvenus-jusqua-des-adresses-internet-liees-au-departement-du-travail-et-de-la-retraite-britannique/

[3] http://www.liberation.fr/direct/element/qui-fournit-internet-a-letat-islamique_25829/

[4] http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/pourquoi-les-jeunes-se-tournent-vers-Daesh -selon-le-chef-d-etat-major-des-armees-522435.html

[5] http://www.europe1.fr/faits-divers/attentats-du-13-novembre-lepouse-de-samy-amimour-est-fiere-de-lui-2641607

[6] http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/pourquoi-les-jeunes-se-tournent-vers-Daesh -selon-le-chef-d-etat-major-des-armees-522435.html

[7] http://atelier.leparisien.fr/sites/attentats-novembre-2015-paris/2015/12/09/comment-lecole-fait-face-a-la-radicalisation/

[8] http://www.leparisien.fr/societe/video-education-nationale-857-eleves-signales-pour-radicalisation-04-12-2015-5339701.php

[9] Keysers (Ralph), L’Enfance nazie, Paris, L’Harmattan, 2013

[10] https://fr.wikipedia.org/wiki/Mit_brennender_Sorge

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.48/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Etbendidon 29 mars 10:27

    EXCELLENT article

     

    Pour avoir lu un numéro de DAR AL ISLAM j’ai été effaré par la qualité professionnelle de cette revue

    Mise en page pro, images chocs, textes parfaitement écrits sans fautes de français et d’orthographe, style persuasif et racoleur.

    Des PROS DE LA COM (les cocosaures qui nous gratifient d’un TRACT tous les 2 jours devraient en prendre de la graine)

     smiley

     

    IL Y A manifestement DEUX CLASSES chez DAECH

    -  L’élite, des types très intelligents (Ex généraux de Sadam Hussein) qui se foutent complètement du Coran mais l’utilisent pour leur revanche.

    -  Et les gogos (paumés et incultes) qui avalent la propagande et qui serviront de chair à canon (pour les hommes) et de putes esclaves (pour les femmes)

     

    Le sexe obsède les islamistes

    Témoin cette vidéo totalement débile

    https://youtu.be/XuOgQRwZXHs

    la diffuser serait le meilleure moyen de lutter contre DAECH

     smiley


    • blablablietblabla blablablietblabla 29 mars 13:41

      @Etbendidon
      Ma bien fait rire la vidéo , pétard voilà les crétins de musulmans qu’on a en France terrible et ils y croient à leur paradis et les vierges ils doutent de rien ces tarées. J’ai bien aimé les commentaires qui ont suivi la vidéo, si c’est pas des débiles mentaux c’est quoi !


    • Donbar 29 mars 14:27

      @Etbendidon
      Un câlin qui dure quarante ans ? Misère ! Un seul, j’espère.


    • elpepe elpepe 29 mars 15:36

      autant dire que ces connards n hesiteront pas a massacrer nos enfants pour aller tirer un coup ....
      vive l islam


    • Anthrax 29 mars 19:57

      @Etbendidon

      Pour les pros de la com, j’ai peur que tu aies raison.
      Beaucoup dans la profession, estiment que des agences de communication et de publicité ayant pignon sur rue en Europe participent activement à la propagande très sophistiqué des fascistes islamistes. 

    • spartakus 29 mars 20:32

      @Etbendidon Incroyable ta vidéo ! « Une étincelle de science », énorme smiley Ceux qui parlent d’« islamo-racailles » ne sont pas forcément d’infâmes fachos racistes à côté de la plaque. La connexion est bien présente...


    • spartakus 29 mars 22:49

      @Anthrax Tu es l’archétype même du mec qui n’a rien compris : utiliser l’argument complotiste qui consiste à les prendre pour de gros imbéciles, de parfaits incapables est une immense erreur ! 


      A noter le de degré de sophistication des derniers attentats par cette cellule belge pléthorique (ils doivent être pas loin d’une centaine !!!). Regarde aussi leurs vidéos de propagande de décapitation : du travail parfaitement léché en hd avec bruitages, ralentis, zooms, musique envoûtante... 
      Va pas croire pour autant que les auteurs de ces vidéos macabres sont en lien étroit avec les producteurs d’Hollywood. Si ? On est sur AV après tout... smiley 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mars 08:33

      @spartakus
      Vous ne vous étonnez pas que les adeptes « de l’ Islam du désert » et « du retour aux sources anti modernité et anti Occident », utilisent tous les outils modernes de la communication, Internet, téléphones portables, propagande, marketing et les méthodes les plus avancées du recrutement des sectes ? ?


      Cela ressemble davantage « aux révolutions colorées », qu’à l’ Islam du désert avec chameaux, bédouins et tasses de thé sous la tente, non ?

      Lors de la chute de Tripoli, la vidéo avait été tournée au préalable... au Qatar. Elle a été retransmise par les télés du monde entier, sans qu’aucun journaliste ne vérifie quoi que ce soit, étonnant, non ?


    • spartakus 1er avril 00:31

      @Fifi Brind_acier Pointer les contradictions de Daesh comme argument est assez savoureux à lire... Ça met dans le ton d’emblée ;) 


      Les terroristes de base seraient donc des bédouins entourés de chameaux en train de boire du thé... Parfait ça ! ;)
      Continuez donc de ne pas voir la puissance d’embrigadement, d’endoctrinement de Daesh, de les prendre pour des débiles, de simples arriérés ; ils semblent beaucoup plus « modernes » que vous... 

      Et s’ils utilisent « les outils modernes de communication, Internet, les téléphones portables, la propagande, le marketing », ce n’est pas pour rien car ils ciblent une certaines catégories de jeunes, ceux qui vivent chez l’ennemi, à l’intérieur ; connaissez-vous la signification de « Dar Al Islam » justement ? Ce n’est pas pour rien que Daesh l’a choisi comme titre de leur magazine officielle : pas une faute d’orthographe ou de syntaxe, une ponctuation parfaite, avec des arguments pour le Djihad diablement bien étayés et référencés, et que penser de leurs vidéos de propagande morbides dont la mise en scène (avec bruitage, zooms, ralentis...) est digne d’Hollywood... Toute cette technologie, cette modernité pour toucher ceux sur qui cela a une réelle prise justement, à savoir les jeunes candidats « européens » côtoyant cette modernité et rejetant ce même monde occidental dans lequel ils s’estiment rejetés !

      A noter le rôle de leur musique puissante et ensorcelante qui participe grandement à cette exaltation... Tout cet enrobage pour mieux faire passer -à tous ces déçus du mode de vie occidental en quête d’un idéal- leur vision de l’existence d’un véritable musulman ; à savoir la solidarité communautaire, le refus du racisme, la notion de dévotion à Dieu, de combat, de sacrifice, de fierté, de dessein, de destin, d’héroïsme bref à des années lumières de leurs misérables vies insignifiantes...

    • leypanou 29 mars 10:54

      car les enseignants étaient sans réponse face aux sarcasmes et aux provocations de quelques élèves musulmans : parce qu’ils se laissent faire.

      Si on est incapable de faire un minimum de discipline, il vaut mieux ne pas enseigner. C’est une accumulation de laxismes qui fait un monde invivable, avec de futurs caïds qui se croient tout permis.


      • Cadoudal Cadoudal 29 mars 17:26

        @leypanou

        Vous pensez que je me joue de vous ?

        Non. Cela va si loin que désormais les doctrinaires du pacifisme en viennent à se demander si les “salafistes non-violents” ne sont pas “des alliés contre le djihadisme”.

        Je cite la journaliste gouvernementale Valérie Le Nigen (France Bleu), militante de gauche bon teint, qui écrit dans un article (lire ici) sur le prédicateur salafiste de Brest Rachid Abou Houdeyfa :

        Certains imams radicaux sont-ils des remparts contre le terrorisme ? La question est sensible mais mérite d’être posée.


        http://borislelay.com/index.php/2016/03/23/chaque-attentat-accroit-la-capitulation-des-elites-pas-linverse/#comment-89

      • Anthrax 29 mars 20:02

        @leypanou

        Laxistes, je ne crois pas. Incultes oui. 
        Les enseignants sont sans réponse parce qu’ils n’ont pas de réponse, parce qu’ils n’ont pas été préparés à ça et parce que eux-même sont incultes, n’ont aucune notion de l’histoire des religions, ni de l’histoire tout court d’ailleurs, confortés en cela par les délires de la ministre de l’éducation actuelle.

      • franc 30 mars 17:02

        @Anthrax

        Les enseignants ont surtout peur et ils ne sont pas soutenus par leur hiérarchie


      • GeronimoLaden 31 mars 03:00

        @franc Les enseignants ont surtout les mêmes questions que se posent leur propre élèves, apporté aux élèves des ministres plutôt que de vulgaires enseignants.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mars 10:26

        @GeronimoLaden
        Reponse :
        « Aucun des 50 principaux leaders de Daesh n’est musulman ».
        Ce sont d’anciens officiers irakiens laïcs.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mars 10:28

        @Fifi Brind_acier
        Erreur, je me suis trompée de vidéo.
        C’est ICI.


      • Cadoudal Cadoudal 3 avril 18:05

        @Fifi Brind_acier
        D"après les dernières infos aucun des terroristes n’étaient des musulmans, tous des Belges et des Français...


      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 29 mars 12:53

        Marre de l’islam...TOUS des intégristes... !


        • Cadoudal Cadoudal 29 mars 17:38

          @Le p’tit Charles
          « Allah est le Messie, fils de Marie (…) ;lorsque vous rencontrez des infidèles eh bien tuez-les au point d’en faire un grand carnage et serrez fort les entraves des captifs (…) vous les combattrez les infidèles ou bien ils se convertiront à l’Islam (…) Oh musulmans , vous qui croyiez , ne prenez point pour amis (…) chrétiens , juifs. »
          http://borislelay.com/index.php/2016/03/23/chaque-attentat-accroit-la-capitulation-des-elites-pas-linverse/#comment-89


        • franc 30 mars 17:05

          @Le p’tit Charles

          -

          Oui car l’islam est par nature intégriste étant une idolâtrie du coran incréé ,objet créé par des humains imparfaits déifié en paroles divines parfaites .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mars 08:43

          @franc
          Du grand n’importe quoi... , plus de 80% des victimes sont musulmanes.
          Et la majorité des attentats a lieu en Afrique et au Moyen Orient.


          Le Djihad contre les autres religions est une invention des salafistes, pour justifier les nettoyages ethniques, et mener des guerres par procuration qui conviennent aux pays occidentaux et aux 7 soeurs du pétrole.

          Les migrants et les attentats n’ont rien à voir avec l’Islam, mais tout à voir avec Erdogan (frère musulman) qui a ouvert les portes des camps de réfugiés et se venge de la France et de la Belgique.

        • Cadoudal Cadoudal 3 avril 15:07

          @Fifi Brind_acier

          "On peut voir là l’étrange manie des Occidentaux de traduire toutes les réalités sociales et politiques dans une forme d’universalisme radical qui les rend incapables de penser la pluralité humaine et les conflits qu’elle peut engendrer. En se délivrant de l’universalisme radical qui culmine dans la logique des droits de l’homme, les Occidentaux auraient l’impression de commettre un scandale philosophique. La promesse la plus intime de la modernité n’est-elle pas celle de l’avènement du citoyen du monde ? Celui qui confessera douter de cette parousie droit-de-l’hommiste sera accusé de complaisance réactionnaire. Ce sera le cas de Freund. « 

           » Qui de mieux placé pour savoir désigner l’ennemi q’un homme qui a été l’otage de l’armée allemande en juillet 1940,« coffré » par la Gestapo en novembre 1940, qui était un des premiers à faire partie de la résistance en France (J.Cavaillès), qui a fait 2 ans de prison et de camp...,s’est évadé en juin 1944 pour combattre dans le maquis jusqu’à la libération du territoire !"
          http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/04/01/31001-20160401ARTFIG00349-attentats-a-paris-et-a-bruxelles-c-est-l-ennemi-qui-nous-designe.php


        • Ein Reich Ein Volk Ein Fûrher en version orientale : merci à Daech et à Abu Bakr le faux calife de rappeler que la bêtise est universelle...


          • colere48 colere48 29 mars 14:09

            Djihadiste, un profil psychologique qu’on ne rencontre que chez certains musulmans

            Pourquoi de tous les endoctrinements religieux le seul qui engendre des monstres est l’islam ?

            Ni le judaïsme, ni le christianisme, ni les Témoins de Jéhovah, ou les Évangélistes, ne semblent faire naître chez leurs fidèles même les plus fondamentalistes des vocations nihilistes, suicidaires, négatrices de la vie, ultra-violentes, comme dans la religion musulmane.

            Si la majorité des musulmans semble immunisée contre le virus djihadiste, tous ne peuvent en dire autant et ils laissent supposer qu’il existe des sujets plus prédisposés que d’autres à la contamination virale djihadiste.

            Comme s’il s’agissait d’un déficit immunitaire spécifique à certains musulmans.


            • OMAR 29 mars 20:21

              Omar9

              T’as raison, @colere48

              D’ailleurs Anders Behring Breivik est un djihadiste avéra...
              http://www.europe1.fr/international/oslo-un-fondamentaliste-chretien-640273

              Quant à G. W. Bush, c’est Allah qui lui a ordonné d’anéantir l’Irak
               http://lci.tf1.fr/monde/2005-10/dieu-parla-bush-4901754.html

              @colere48, tu ne serais pas le fils d’une blonde ?


            • spartakus 29 mars 21:32

              @OMAR Pas faux, son élan était un peu péremptoire et caricatural... Daesh agit pour justement pour que les non musulmans aient de telles réactions, pour ensuite dénoncer l’islamophobie qui leur sert ensuite d’arguments, de terreau pour recruter et faire pousser ces pousses djihadistes. 


              Je ne parle pas pour vous mais ce qui m’effraie le plus ce sont les Musulmans modérés qui, se sentant facilement stigmatisés, ont souvent une absence d’auto-critique, de recul, en se drapant derrière une posture victimaire, accusant les autres pour mieux se détourner en maniant la culture de l’excuse de manière pavlovienne... 

              C’est le cancer de l’Islam, pourquoi aussi peu d’initiatives et de motivation pour tenter de régler cette vision intolérante, nihiliste et mortuaire en interne ? Au lieu de scander « pourquoi on devrait s’excuser ? » Alors que personne ne leur a demandé de s’excuser, les médias et politiques dominants nous intimant tous d’une même voix à ne stigmatiser personne sur fond du fameux « pas d’amalgames », mais non ils se sentent montrés du doigt, préférant s’estimer victime du système, d’une machination contre eux plutôt que de faire face à ce problème intrinsèquement lié -qu’on le veuille ou non- à cette religion, leur religion...

              Mais tous les islamophiles sont bien aidés en cela par l’idéologie de la gauche rampante et soumise : de Todd à Plenel en passant par Autain, Besancenot, Bouteldjha ou Soral, tous sont dans la simple posture idéologique, du pur déni de réalité, juste car cette dernière va à l’inverse de leurs convictions, de leur dogme... Mais personne ne peut masquer ce problème, l’article explique très bien la puissance argumentaire du discours islamiste, ses arguments ciselés et précis envers l’Occident et la France, ses valeurs ; cela fait mouche auprès des « islamo-racailles »... Des milliers de bombes à retardement, je demeure pessimiste...

              Peace...

            • colere48 colere48 30 mars 14:33

              @OMAR

              Non
              mais toi tu serais un fils de pute que je ne serais pas étonné !!

              Tu tente de donner le change en te faisant passer pour un bon et gentil « muslim »
              Mais voilà, ça ne prend pas , tu n’est qu’un propagandiste 

              L’islamisation commence lorsque, dans un pays, les musulmans sont assez nombreux pour revendiquer des privilèges religieux.

              Quand des sociétés politiquement correctes, tolérantes et multiculturelles plient devant les exigences des musulmans en leur accordant des privilèges, certains autres phénomènes tendent à s’insinuer dans la brèche.


              L’islamisation de l’Occident mode d’emploi ÉDIFIANT NON ??


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mars 08:48

              @colere48
              Les pays de l’ OTAN ont tué 4 millions de personnes, majoritairement musulmanes, depuis l’Afghanistan.


            • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 29 mars 14:11

              Et si tous nos malheurs
              n’étaient que le fruit de la frustration
              de nos 150000 « sans diplôme »
              que nous pond l’Education Nationale chaque année depuis 50 ans ?


              • Etbendidon 29 mars 14:24

                @Gilles BERTIN
                De la frustration sexuelle des muslims ?
                regardez la vidéo dans mon comment plus haut
                 smiley


              • blablablietblabla blablablietblabla 29 mars 14:35

                @Gilles BERTIN
                Je suis ps d’accord avec vous , j’ai aucun diplôme , j’ai 54 ans et deux métiers dans le bâtiment , je bosse pour moi . ça va très très bien .
                En revanche les « diplome » sont loin d’immuniser une personne de la connerie cher monsieur y a qu’à voir Tarik Ramadam !


              • Sozenz 29 mars 17:17

                @Gilles BERTIN
                oui , mais pas uniquement . il faut plusieurs déclencheurs « sourds » pour qu ils ne soient pas trop vite « repérables » et que la manipulation puisse être faite sur du long terme.
                c est un peu comme les pesticides . quand vous en utilisez un seul , il « n est pas forcement en lui même dangereux » faites un savant mélange , et ça devient mortel et vous finissez par ne plus savoir celui qu il faut retirer . alors qu il faudrait agir sur l ensemble.


              • Sozenz 29 mars 17:20

                @Gilles BERTIN
                pour ajouter de l eau à mon moulin vous voyez par rapport à certains commentaires ; qu un seule source n est pas renforcement le déclencheur . donc certain vont dire faux à votre suggestion alors qu’elle n est pas fausse mais partielle .^^


              • kader kader 29 mars 21:45

                @Etbendidon
                ah ah ah mort de rire...


              • @Gilles BERTIN
                Les terroristes des sans-diplômes ? A voir... De plus ce n’est pas l’EN qui pond des marginaux mais notre société, qui produit et facilite la reproduction sociale de la pauvreté.


              • aimable 30 mars 13:46

                @Gilles BERTIN
                ce n’est pas le sans diplôme qui fait des frustrés mais la société actuelle , celle de la consommation débridée et des paillettes
                on peut réussir sa vie sans être obligatoirement sous les feux de la rampe .


              • franc 30 mars 17:14

                @Gilles BERTIN

                -

                pas tout à fait ,les terroristes des attentats de Londre et de Madrid ,étaient des ingénieurs ,des techniciens supérieurs qui vivent dans des super villas des quartiers chics ,fréquentés des écoles huppées et leurs complices étaient des patrons commerciaux ou banquiers .Et je ne parle pas des commanditaires qui sont milliardaires du Qatar ,des Emirats Arabes et de l’Arabie Saoudite .


              • Sozenz 29 mars 17:35

                .il faut être folle de la part d une femme « de donner des armes » à son bourreau.

                et pour les gamins .. les pauvres . ils suivent juste l autorité. ils n ont pas encore construit par eux mêmes leur complète compréhension de ce qu ils sont . ils se font modeler par l extérieur comme tout enfant se fait modeler par l image de ses parents, par son environnement. ils « construisent des Hommes qui seront gravement malades » et qui auront beaucoup de mal à « se soigner ». 
                 


                • Cadoudal Cadoudal 29 mars 17:49

                  @Sozenz
                  J’ai cru comprendre que les petits français appartenaient a la république socialiste et étaient placés sous la responsabilité d’une conseillère du roi du Maroc, protecteur des croyants.

                  Nul doute qu’ils seront bien soignés...

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

Agence Info Libre

Agence Info Libre
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès