Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’homophobie en Italie

L’homophobie en Italie

Au cours de l’année 2009, l’Italie connait une phase d’agressions homophobes inquiétantes. Les causes de cette homophobie italienne sont à rechercher dans le poids du catholicisme en Italie. Enfin l’Italie depuis quelques années effectue un virage à droite

Au cours de l’année 2009-2010, plusieurs agressions homophobes dans la péninsule sont venues mettre en lumière la réalité de l’homophobie en Italie.
 
A Rome, en août 2009, deux gays qui s’embrassaient, on été attaqués à l’arme blanche. Dans la nuit du 27 au 28 juillet 2010, deux hommes gays ont été agressés à Pesaro. Au début juillet 2010, une chorale gay avait été exclue d’un festival à Pesaro. En janvier 2009, la chaine Arte diffusait un intéressant documentaire intitulé Homophobie à l’italienne. A cette occasion, on pouvait y entendre des propos que l’on ne croyait plus devoir entendre dans un pays de l’Europe. Du reste, L’Italie n’a toujours pas prévu de structure juridique pour les couples de même sexe : en 2006 le DICO (diritti e doveri delle persone stabilmente conviventi) échouait. Alors que l’Espagne a institué le mariage et que le Portugal l’a promulgué en 2010.
 
Comment expliquer cette homophobie dans la société italienne ? Le poids de l’Eglise catholique dans la péninsule et la société italienne explique cette situation. En avril 2010, Monseigneur Tarcisio Bertone, secrétaire d’état du Vatican, faisait un amalgame douteux entre homosexualité et pédophilie. De fait, la doctrine de l’Eglise en matière de sexualité a un poids encore certain sur la société italienne. Les personnes interrogées dans les rues de Rome au cours de l’émission d’Arte assimilaient l’homosexualité à une maladie, voire un handicap. On perçoit dans ces réflexions l’influence de la doctrine sociale de l’Eglise. Ceci explique aussi le retard juridique de la péninsule. De plus la culture machiste populaire en Italie assimile volontiers l’homosexualité chez un homme à un défaut de masculinité : la journaliste Caterina Soffici traite l’Italie de pays le plus machiste d’Europe.
 
Parallèlement, l’Italie depuis le retour de Silvio Berlusconi au pouvoir a effectué un virage à droite. Il faut souligner le poids de l’Alliance nationale issue du parti néofasciste MSI et de la Ligue du Nord. En octobre 2009, Une loi réprimant l’homophobie, proposée par Paola Concia député italienne du centre gauche a été déclarée inconstitutionnelle. La question des couples de même sexe n’avance pas.
 
De ce fait, l’Italie accuse un retard. Hors, au XIXe siècle, le climat social en Italie sur l’homosexualité semblait moins répressif que par ailleurs. Egalement, au début du XXe siècle, plusieurs intellectuels notoirement homosexuels se réfugièrent dans le sud de la péninsule.

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • anty 7 octobre 2010 12:51

    Encore un article hétérophobe qui brille surtout par le ridicule de ses arguments.

    A l’auteur

    sachez le

    qu’aucune institution institution ,aucune organisation aucune idée ne doit échapper a la critique acerbe des vivants

    Que vous mettiez toute critique envers les homos sous la rubrique grotesque d’homophobie c’est votre droit

    mais n’empêchez pas les autres d’avoir un œil critique et suspect envers un groupe humain qui ne se comporte pas comme la majorité des gens

     c’est leur droit le plus strict

    Beaucoup trop d’arguments pourtant évident sont balayées d’un revers de main par ce groupe minoritaire qui se pose en donneur de leçon .....

    Une fois pour toute dans une démocratie une minorité ne doit pas imposer son point de vue à la majorité sinon on l’appelle ce système la dictature....


    • Hylas 7 octobre 2010 21:00

      L’article de Pastorello évoque en en-tête les agressions dont sont victimes des personnes du fait de leur homosexualité. C’est de là que découle son argumentaire. Aprés cela personne ne veut imposer un quelconque point de vue à une quelconque majorité ! D’ailleurs dans cette majorité il y a aussi des gens qui estiment que l’homosexualité peut être un mode de vie tout à fait acceptable !


    • anty 7 octobre 2010 21:28

      L’article de Pastorello évoque en en-tête les agressions dont sont victimes des personnes du fait de leur homosexualité. C’est de là que découle son argumentaire. Aprés cela personne ne veut imposer un quelconque point de vue à une quelconque majorité ! D’ailleurs dans cette majorité il y a aussi des gens qui estiment que l’homosexualité peut être un mode de vie tout à fait acceptable !

      Non c’est un nouveau article qui veut promouvoir une cause ou la posture victimaire des homos désormais classique est un prétexte à un argumentaire en général faux et anachronique pour faire croire à l’opinion public que les homos sont des victimes expiatoire d’un quelconque complot ourdie par des méchants hétéros qui se posent juste de questions pertinentes sur ce groupe et qui surtout l’expriment ....

      Je pense aussi que contrairement à ce pense la plupart des homos la majorité non homo à un mode de vie tout à fait acceptable...


    • thundo 7 octobre 2010 22:00

      Tu parles d’un article hétérophobe ?
      Tu saisis ce que tu écris ?
      Où trouves-tu des insultes, de la discrimination, ou de la haine à l’égard des hétérosexuels ?
      tu as vécu des insultes à l’égard de ton orientation sexuelle dans la rue, dans ton entourage ?
      Tu as vécu le rejet, des moqueries, des agressions physiques ou morales parce que tu es hétérosexuel ?
      As-tu été molesté par un groupe d’homosexuel dans la rue parce que tu as osé embrassé ta petite copine dans la rue ?
      Avant de dire n’importe quoi réfléchis un peu ! Tu donnes une bien blele image de l’hétéro, une fois de plus.
      Cet article parle de ceux que subissent les homosexuels en Italie, pour le simple fait d’être homosexuel, et l’auteur essaie d’en donner les raisons, qui sont tout à fait exactes : la religion homophobe, le machisme, l’ignorance, la peur de la différence, la bêtise humaine ! Tout ça par la faute des hommes hétérosexuels qui s’imaginent être mieux que les autres parce qu’ils ont juste eu la chance dans ce monde d’être hétéro et dons majoritaire.
      La majorité ne signifie pas la totalité ! On a tout autant le droir de vivre, sans être importuné par des ordures homophobes. ça changera quoi ? un homo restera un homo, qui d’ailleurs a été conçu par des couples hétéros, et toi comme les autres ne sont pas à l’abri de faire des enfants homosexuels.
      Et qui donne des leçons ? Ce ne serait pas plutôt les hétéros homophobes, qui voudraient juste que les homos n’existent pas en fait.
      Vous êtes un homophobe de première !
      Parce que les homos ne sont pas majoritaires, ça justifie les agressions physiques à leur encontre ?
      Donc les noirs sont minoritaires en france, il faut les insulter et les agresser physiquement ?
      Les malades du cancer, il faut les frapper ?
      Mais qui êtes vous pour donner des leçons ?
      Vous êtes juste hétérosexuel, vous n’avez rien fait ni mérité quoique ce soit pour l’être !
      L’homosexualité a toujours existé, ce n’est pas un choix !
      Sinon, vous pouvez entièrement être dégoûté par une pratique sexuelle qui ne vous tente pas. Ça ne justifie pas la haine. Personne ne vous obligera à faire quoique ce soit avec un autre homme (car je présume que vous êtes un homme) - si quelqu’un le fait ça s’appellera un viol, donc le fait que d’autres hommes aient des relations sexuelles entre eux peut vous dégoûter mais ne vous touche pas personnellement.
      Pour ma part je suis dégoûté par bien des pratiques sexuelles dont j’entends parler, mais ça ne fait pas en sorte que je considère que les gens qui les pratiquent entre adultes consentants et à qui elles apportent du plaisir doivent être méprisés et considérés comme des citoyens de deuxième classe. Cela ne me regarde pas. Ça me regarderait si une personne me proposerait ces pratiques et alors je dirais juste non, ça ne m’intéresse pas. En général, lorsque je parle à quelqu’un, je ne me demande pas ce qu’il fait dans son lit ni avec qui.
      Ce que je fais avec mon ami dans la chambre à coucher ne regarde que mon ami et moi ! A moins que vous soyez un pervers !
      Et sachez que l’homosexualité n’est pas « qu’une pratique sexuelle », tout comme l’hétérosexualité n’est pas qu’une pénétration vaginale, cela va au-delà de cela il me semble, non ? : les sentiments amoureux, le désir d’aimer et être aimé, partager une vie à 2, etc...ça ne vous parle pas ?
      On n’impose rien, c’est VOUS les hétérosexuels, qui nous imposez de vouloir vivre comme vous ! Les mecs comme vous retournent toujours les situations, alors que c’est l’homophobie le problème, pas l’homosexualité ! Désolé, mais je suis homo, je vis avec mon ami, et que cela vous gène ou non , ça ne vous regarde pas ! je paie mes impots, j’ai une belle maison, je travaille honnetement, j’ai ue famille hétérosexuelle, des amis hétéros et homos. Alors puisque j’ai les même devoirs que les hétérosexuels, je demande qu’une chose : qu’on nous foute la paix ! 
      Allez plutot brandir votre haine envers vos amis hétérosexuels qui insultent les femmes, les frappent, les violent, les agressent ! Tous les jours je lis des histoires sordides concernant des couples hétérosexuels. Alors avant de critiquer les homos qui ne demandent juste qu’à vivre simplement sans devoir être agressé pour le seul motif d’être homo, commencez par balayer devant votre porte !
      Faites votre vie, et moi je fais la mienne !


    • anty 7 octobre 2010 22:06

      Avant décrire ces genres des bêtises longs et fastidieux pour ne pas dire plus
      lis attentivement ce que j’ai écris...


    • anty 7 octobre 2010 22:22

      Par ailleurs si tu veux être entendu positivement et avec acclamation tu n’as qu’à t’adresser chez tetu (un journal fascho )qui lui n’accepte jamais des avis contraire à la doctrine officielle des homos...

      Merci


    • Hylas 7 octobre 2010 22:24

      Encore une fois tu te laisses entraîner par tes propres préjugés ! En fait si je dois coller une étiquette d’homophobe c’est bien à toi qu’elle revient ! En fait tu détestes les pédés (les lesbiennes aussi, dis-moi ? Car bcp d’hétéros apprécient au contraire semble-t-il de mater leurs ébats) et tu les considèrent comme une quantité négligeables et bruyantes que tu appelles de tes voeux à la disparition. Allez on trace un trait sur une parcelle d’humanité irritante et on passe au suivant !Toi qui aimes les stats (quoiqu’on aimerait connaitre tes sources) renseigne-toi sur le suicide des ados. Tu apprendras avec grand plaisir qu’une grande partie est liée à la découverte de leur désir homosexuel ! Et puis bien sûr tous les homos crachent sur la photo de leurs parents en les insultant ! C’est bien connu ! Et aussi ils s’attaquent aux couples d’hétéros qui s’embrassent sur les bancs publics ou se proménent main dans la main sur les quais !


    • Hylas 7 octobre 2010 22:26

      Je crois qu’il t’a trés bien lu au contraire !


    • thundo 7 octobre 2010 22:29

      Si tu veux être entendu toi aussi, va sur le site facho de « fde souche », je suis sur que tu y seras à ta place.


    • thundo 7 octobre 2010 22:34

      Merci Hylas !
      L’autre là est bourré de préjugés comme d’hab !
      On attaque les homos, et cet homophobe s’imagine qu’il faut rester sans rien dire, sans rien faire !
      Lui, dès qu’on l’attaque, c’est bizarre, mais il répond.
      Va rejoindre ta femme monsieur l’homophobe, je crois qu’il y a des choses bien plus importantes dans la vie d’un hétérosexuel que de vouloir s’intéresser à la vie des homosexuels, à moins que tu sois intéressé...
       


    • Hylas 7 octobre 2010 22:47

      qui lui n’accepte jamais des avis contraire à la doctrine officielle des homos...

      C’est quoi cette doctrine ! !? je ne la connais pas encore ! (ce doit être parce que je ne lis jamais Têtu !)


    • jymb 7 octobre 2010 13:23

      Une chorale gay ???? faut-il se rouler par terre en pleurant de rire ou sangloter devant une telle absurdité ?

       Quel rapport avec l’amour du chant ou de la musique ? A t-il fallu faire ses preuves avant d’avoir le droit de toucher à une partition ?


      • Hylas 7 octobre 2010 22:49

        Ben non ! Yen a même plusieurs en France ! smiley Mais on m’a laissé entendre qu’il y avait aussi des hétéros dans ces chorales ! Tout se perd !


      • Hylas 7 octobre 2010 23:01

        T’as raison, il se fait tard ! Je vais rejoindre ma moitié ! smiley


      • Hylas 7 octobre 2010 23:06

        T’as raison, il se fait tard ! Je vais rejoindre ma moitié ; ce message était pour Anty ! Me suis trompé smiley


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 7 octobre 2010 14:57

        « Hors, au XIXe siècle » ...

        « Or », plutôt.

        Sans doute faut-il invoquer aussi la baisse du niveau moyen d’instruction, comme dans d’autres pays d’Europe ; relever ce niveau serait plus efficace que de créer un « délit d’opinion ».


        • NeverMore 7 octobre 2010 15:50

          Sont islamophobes tous ceux qui n’apprécient pas cette magnifique secte d’amour et de paix.

          Sont homophobes tous ceux qui n’apprécient pas de se faire ...

          Quant aux raisons de se réfugier dans le sud, André Gide les avait bien comprises.


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 7 octobre 2010 16:03

            La liberté sexuelle des uns doit être conciliée avec la liberté de conscience et d’opinion des autres.

            L’Italie doit retrouver l’esprit de la tolérance de la Rome antique avant son envahissement par le judéo-christianisme qui causa sa décadence.


          • La sentinelle La sentinelle 7 octobre 2010 22:55

            Bonjour

            « l ’esprit de la tolérance de la Rome antique  ».

            La tolérance de la Rome Antique, C’est une plaisanterie ??

            A+


          • italiasempre 7 octobre 2010 23:03

            La tolérance de la Rome antique n’est bien sûr pas une plaisanterie.
            Et si le sujet vous intéresse je peux vous donner d’excellentes références.


          • ffi ffi 8 octobre 2010 01:18

            Comme Néron qui avait castré un gamin, le couvrait de baisers ostensiblement à chacune de ses sorties et voulait l’épouser (dixit Salluste). C’est vrai que les Romains étaient très tolérants en matière de moeurs... tolérants ou décadents ?


          • La sentinelle La sentinelle 8 octobre 2010 20:23

            Bonjour italiasempre

            Oui, le sujet m’intéresse depuis une bonne trentaine d’année. Si vos références ne sont pas Romaines évidemment, elles m’intéressent. Je suis très curieux d’avoir la définition de la forme de tolérance que Rome généreusement apporté aux « Barbares ».

            Merci


          • italiasempre 8 octobre 2010 21:18

            Bonjour Sentinelle

            -Rome et la conquête du monde méditerranéen (deux tomes) - Claude Nicolet
            -Rome et la Méditerranée occidentale jusqu’aux guerres puniques - Jacques Heurgon
            -Rome et l’intégration de l’Empire (44 av JC/ 260 apr. JC) - Claude Lepelley
            -l’ Antiquité Romaine - Catherine Salles
            Deux auteurs anglophones -L’Empire romain économie société culture- Peter Garnsey Richard Saller

            Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que vous entendez par références Romaines, en tout cas Tacite mettait en lumière l’originalité de la politique romaine
            Pourquoi Lacédemone et Athènes sont-elles tombées, malgré la gloire de leurs armes, si ce n’est pour avoir toujours repoussé les vaincus en qualité d’étrangers ? Notre fondateur Romulus, au contraire, eut assez de perspicacité pour voir en un même jour dans la plupart des peuples des ennemis et des concitoyens.
            Pour ma part j’ajoute que la romanisation -que la plupart des gens aujourd’hui reprouve sans s’être penché véritablement sur le sujet- a tout de même abouti au II siècle ap.JC à ce que 80% des citoyens soient des descendants d’esclaves...


          • La sentinelle La sentinelle 9 octobre 2010 01:03

            Rebonjour Italiasempre.

            Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que vous entendez par références Romaines,

            Ce que j’entends par « références romaines » sont les ouvrages écrits à partir de sources Romaines.

            à ce que 80% des citoyens soient des descendants d’esclaves...

            C’est précisément un des points très discutable de la « civilisation Romaine » ; pour constituer 80% de son peuple avec des descendants d’esclaves, il suffit simplement de se demander d’où venait ces gens...et comment ils sont devenus esclaves et surtout pourquoi.

            Si l’on veut parler de « tolérance », parlons simplement de la position de la femme dans la société Romaine antique.

            A+


          • italiasempre 9 octobre 2010 01:36

            Donc Polybe devrait vous convenir. Lisez-le.

            La place de la femme à Rome ? Sérieusement ?
            Je vous envoie d’autres références ?

            Le reste de votre commentaire me parait anachronique et idéologiquement orienté, pas de discussion possible.


          • La sentinelle La sentinelle 9 octobre 2010 20:27

            Bonjour

            Vous avez raison, pas de discution possible

            PS ; J’adore votre ton condescendant.

            A+


          • La sentinelle La sentinelle 9 octobre 2010 20:30

            Bonjour

            OOOOPS, pardon « discussion ».

            A+


          • italiasempre 9 octobre 2010 21:48

            J’adore me semble un tantinet disproportionné... smiley


          • La sentinelle La sentinelle 10 octobre 2010 12:49

            Bonjour

            J’adore me semble un tantinet disproportionné...

            Pas forcement, cela dépend de la période, à 20 ans, c’était normal, à 30 j’étais plutôt indifférent, à 40, cela m’agaçait prodigieusement, à 50, j’adore de nouveau..

            Bonne continuation.

            A+


          • anty 7 octobre 2010 17:54

            Bertone, secrétaire d’état du Vatican, faisait un amalgame douteux entre homosexualité et pédophilie.

            Je me la pose cette question moi aussi

            en tout cas rien ou aucune étude sérieuse n’indique le contraire

            par contre certains éléments sûrs pourraient donner raison à Bertone

            Aux E-U comme d’ailleurs dans d’autres pays plus tard on s’est aperçu il y a cinq ans que

            85% des victimes des pédophiles dans les églises américaines étaient des garçons.

            Sachant qu’un hétéro ne touche jamais aux garçons il est facile de conclure qui étaient les agresseurs de ces petites victimes.


            • Hylas 7 octobre 2010 21:48

              Et des études annoncent qu’un femme sur cinq a été violée au moins une fois dans a vie dans le monde, 1 femme meurt tous les jours en France de violence conjugale, 1 jeune fille sur 10 dans les quartiers dits difficiles débutent sa vie sexuelle par un viol (souvent collectif) - sachant qu’un pédé ne touche jamais aux femmes, il est facile de conclure qui étaient les agresseurs des ces victimes...
              Ton argumentation revient à dire que les pédophiles étant des homosexuels, l’homosexualité est une perversion  ! Autant dire que la maltraitance des femmes étant majoritairement du fait des hétérosexuels, l’hétérosexualité est une perversion ! Donc à te lire si t’es homo ya des chances aussi que tu sois pédophile ! Virez les gamins ya le pédé qui rapplique ! Là faut vraiment que j’en parle aux parents de mon filleul qui a 6 ans qu’ils s’inquiètent un peu ! ! Là c’est faire de l’homophobie ! Je ne fais pas de militantisme, ni de proselytisme, pas même je me pose en victime ! Et je suis d’accord pour que ceux qui n’aiment pas ce que je suis ne m’aiment pas mais surtout qu’ils me fouttent la paix, c’est tout ! 
               


            • anty 7 octobre 2010 22:01

              Oui l’homophobie un prétexte facile pour les homos qui ont peur qu’on se pose des questions sur eux

              En tout l’étude que je viens de citer est réel et tout le monde peut la retrouver sur l’internet..

              Quant au l’argumentation que tu viens de citer est absurde et franchement ne tient pas la route intellectuellement parlant

              On trouve autant des pervers chez les homos que chez les hétéros...

              Quand Bertone liait l’homosexualité à la pédophilie il pensait évidement à ce problème là
              que tout le monde connait et qui résurgira dès que les oppositions politiques et psychologiques seront moins fortes


            • thundo 7 octobre 2010 22:12

              Sachant qu’un homo ne touche jamais aux petites filles, il est facile de conclure qui sont les agresseurs de ces petites victimes !
              je me pose la question, vu le nombre de petites filles violées par leur entourage, et au vue des faits divers, si il n’y a pas une corrélation entre hétérosexualité et pédophilie. 


            • Hylas 7 octobre 2010 22:39

              Je n’ai peur de rien et surtout pas qu’on se pose des questions à mon sujet ! D’ailleurs bcp s’en sont posés sans que je les considèrent comme homophobe pour autant ! Ceux qui ml’ont traité de pédé ou de tapette étaient peut-être homophobes ou non, peut-être avaient-ils simplement peur de se poser à eux des questions ! Moi j’ai rien demandé ni les pédés en général et surtout pas de se faire traiter de « pédé » ou de se faire tabasser (un sport qui s’appelle le cassage de pédé du à des persones minoritaires je l’espère qui n’ont que du mépris) - il y a eu des lois dscriminatoires dans ce pays jusqu’en 1981, il y a des pays on l’a dit où les homosexuels sont emprisonnés, torturés ou exécutés. En Allemagne nazie 100 000 personnes ont été arrêtées sur accusation d’homosexualité, 50 000 condamnées et 15000 sont mortes dans les camps. Va sur le net tu verras si le sujet t’intéresse (ce dont je doute) Alors considérer que l’homophobie serait une arme inventée par les homos qui refuseraient quoi d’ailleurs ? qu’on les insulte ? qu’on les pénalise ? je répète on peut tjrs discute mais sur des ases saines ! Les tiennes ne me le paraissent pas !
















            • anty 7 octobre 2010 22:40

              Exact

              mais on est dans le cercle restreint des victimes de l’église ou les analyses lgtb n’étaient jamais prolixes

              Ceci dit je n’ai jamais affirmé que la pédophilie n’existait pas dans les autres milieux
              Par contre j’ai toujours affirmé que les homosexualité était très répondu dans le milieu SA
              puis SS en allemagne d’hitler

              Après le succès électoral de septembre 1930, Adolf Hitler le rappelle pour reprendre en main les SA. En 1932, les sections d’assaut comptent près de 400 000 hommes, dont les méthodes brutales et souvent incontrôlables, ont une influence négative sur les résultats électoraux. Mais Ernst Röhm souhaite pousser encore plus loin l’élan révolutionnaire en absorbant la Reichswehr, et fait des SA le bras armé de l’aile socialisante du NSDAP.

              Officiellement, il fut exécuté pour homosexualité[10]. Pour les Allemands, ce massacre renforce leur confiance dans le régime, la grande majorité estimant que Hitler a sauvé l’Allemagne du chaos[11].....


            • Hylas 7 octobre 2010 22:43

              On trouve autant des pervers chez les homos que chez les hétéros...

              ce n’est pas ce que ta première intevention laissait supposer. C’est sur cette base que je t’ai répondu. Mais je note que pour une fois tu mets l’homosexualité et l’hétérosexualité sur un pied d’égalité : il y a du progrès ! smiley


            • anty 7 octobre 2010 22:57

              Il est s^r que vers 23 heures l’esprit ne doit plus être très frais...


            • Hylas 7 octobre 2010 22:58

              Rohm était bisexuel cela est prouvé et lorsqu’Hitler a décidé de se « passer » de ses services l’homosexualité a été en effet une des accusations reprises contre lui. Nous sommes donc d’accord qu’il y a eu une politisation du « fait homosexuel » comme il y a eu dès les origines celle de la judaicité, de la part du régime nazi : dans les deux cas, deux groupes considérés comme dénaturant la nation allemande. Le paragraphe 175 instauré par Bismarck et pénalisant fl’homosexualité a été alors renforcé.L’ abolition des mesures les plus radicales aura lieu au début des années 60 en RDA d’abord suivi de prés par la RFA.


            • anty 7 octobre 2010 23:14

              Entre nous hitler avait aussi disant une sexualité incertaine
              et ce n’est pas Eva qui dirait le contraire
              et à mon avis Ernest devait en savoir quelque chose...


            • diego149 diego149 7 octobre 2010 18:26

              D’accord avec Nevermore . Ne pas approuver certaines pratiques sexuelles ne veut pas dire qu’on est ... phobe. Dans les années 50 l’homosexualité était considéré en France comme un délit ,maintenant c’est présenté comme une chose normale sous la pression de certaines associations, qui font plus de mal à la cause qu’elles défendent, que de bien, notamment par les nombreuses provocations ( kiss in). Certains se sentent agressés, d’autant plus qu’ en France on ne peux plus rien dire si on sort du politiquement correct .Des Coluches, des Desproges maintenant auraient beaucoup de mal à faire des sketchs. L’Italie n’est pas le seul pays soit disant homophobe. Le continent sud américain excepté l’Argentine entre guillemets, qui vient de faire passer une loi, est tout aussi « homophobe ». Vous parlez de la pression de l’église catholique ? Mais les églises américaines, évangélistes, baptistes, mormones qui commencent à pulluler sur ce continent sont encore bien plus homophobes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès