Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’identité 2.0 étant inévitable, autant s’y préparer

L’identité 2.0 étant inévitable, autant s’y préparer

Identité numérique, moi virtuel, notoriété, crédibilité, réputation, gestion de l’identité, sphère perso-professionnelle, anonymat, pseudonymat, patronymat, etc., autant de concepts nés ou prenant un sens nouveau avec Internet, liés de gré ou de force à notre présence sur le Web. Trois étapes : 1) en prendre conscience 2) prendre nos responsabilités 3) prendre des mesures.

Comme le Beaujolais, l’identité nouvelle est arrivée, indépendamment de la manière dont on veut bien la nommer, elle est là et bien là. Identité 2.0 est une dénomination commode, qui a au moins le mérite de susciter une compréhension quasi immédiate, même s’il ne s’agit en fait que de l’extension de l’identité 1.0 appliquée à Internet, avec les problématiques et les spécificités propres à ce média (dont les facettes sont fort bien analysées par Fred Cavazza ici et ).

Mais de quoi parle-t-on ? Voyons le Petit Robert :

  1. Caractère de deux objets de pensée identiques (similitude)
  2. Caractère de ce qui est un (unité)
  3. Identité personnelle, caractère de ce qui demeure identique à soi-même. - Identité culturelle, ensemble de traits culturels propres à un groupe ethnique (langue, religion, art, etc.) qui lui confèrent son individualité ; sentiment d’appartenance d’un individu à ce groupe. * Le fait pour une personne d’être tel individu et de pouvoir être légalement reconnue pour tel sans nulle confusion grâce aux éléments (état civil, signalement) qui l’individualisent... * Usurpation d’identité. Pièce d’identité, pièce officielle prouvant l’identité d’une personne. Relevé d’identité bancaire. Identité judiciaire : service de la police judiciaire chargé spécialement de la recherche et de l’établissement de l’identité des (personnes)...
Or sur Internet, la question fondamentale qui caractérise l’identité, Qui suis-je ?, est plus que jamais duale. En effet, de même que lorsque vous vous la posez face à la glace, la question que vous renvoie le miroir n’est plus Qui suis-je ?, mais Qui es-tu ?, sur le Web c’est le Qui êtes-vous ? qu’on retrouve en permanence dans le regard des autres, l’une faisant pendant à l’autre.

Deux dimensions, les autres (Qui êtes-vous ?) et moi (Qui suis-je ?), qui reprennent à la perfection les deux premières acceptions du terme : la similitude (le moi - qui est par excellence identique à moi-même - vu dans le regard des autres) et l’unité (le moi vu par moi-même). Un distinguo fondamental qui me permet de séparer clairement la réputation (le moi vu dans le regard des autres) de l’identité (le moi vu par moi-même). Avec un concept tout aussi fondamental qui fait la navette entre les deux : la crédibilité.

Nous avons ainsi un concept identitaire en 3D :

Identité - (Crédibilité) - Réputation

La réputation fait d’ores et déjà l’objet de dépôt de brevets, et il y a fort à parier que l’identité suivra bientôt le même chemin, si ce n’est déjà fait...

Deuxième constatation, qu’elle soit 1.0 ou 2.0, l’identité, ça se construit, ça se forge, autre similitude entre vie réelle et virtuelle, et c’est étroitement lié au sens que chacun/e donne à sa présence sur Internet, et aux propres réponses qu’il ou elle apporte à ces deux interrogations, spéculaires : « Pourquoi et comment être sur Internet ? » : « pourquoi » renvoyant au sens de ma présence, « comment » évoquant autant le contenant (volet technique) que le contenu (volet qualité) de ma présence.

Idem pour l’identité 2.0, donc, où le volet technique est indissociable du volet contenu, la forme indissociable du fond.

Une dualité - moi et les autres - que l’on retrouve à tout instant sur Internet, exactement comme les deux faces de la même médaille.

Avec à chaque fois le va-et-vient entre la sphère personnelle (ce que je fais/dis de moi, ce que je montre / cache [essaie de cacher] de moi) et la sphère collective (ce que les autres font/disent de moi, ce que les autres savent de moi [ce que je sais qu’ils savent - ce que j’ignore qu’ils savent]) et l’arbitrage, voire le compromis, de la crédibilité, avec une échelle à curseur prenant les différents degrés entre le vrai et le faux suivant les moments, les circonstances, les personnes, etc.

Donc, prendre conscience du problème identitaire sur le réseau est une première étape, préalable à la prise de responsabilités, après quoi chacun/e sera libre de prendre - ou de ne pas prendre - les mesures nécessaires. Pour celles et ceux qui souhaitent approfondir...

Décidément, gérer son identité numérique, ce n’est pas simple, et ça le sera de moins en moins. Or comme dit l’autre, mieux vaut prévenir que guérir. Donc autant y réfléchir le plus tôt possible ! Qu’en dites-vous ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Manuel FLURY (---.---.9.14) 29 novembre 2006 12:05

    D’ailleurs des outils de gestion d’identité permettent d’aller très loin, il suffit de chercher sur le web « Identity and Access Management »


    • ropib (---.---.27.229) 29 novembre 2006 13:53

      L’identité numérique est aujourd’hui aux mains des techniciens. Autant dire que les solutions trouvées seront efficaces théoriquement. Les comportements de contournements ou même les perversions ne sont pas étudiées, le sens de ce qui est produit n’est pas théorisé.

      L’identité 2.0 existera bien entendu. Mais les identités 3.0 et 4.0 aussi jusqu’à ce que des personnes aient l’intention de réfléchir. Autant ne pas se préparer à l’identité 2.0 qui sera d’actualité pendant 2-4 ans maximum.


      • Mezigue Mezigue 29 novembre 2006 21:26

        kesaco 3.0 ect ?

        2.0, j’ai pigé depuis 10 ans.

        En ligne, j’ai moi, d’une part, et l’autre, « on » anonyme, d’autre part, dans la mesure de la légalité.


      • (---.---.237.156) 1er décembre 2006 09:14

        Il n’y aura pas d’identité 2.0 ou autres ! Big the Brother est tombé dans un piège ! Vous ne le voyez pas encore ?

        Ha ! les fausses informations !

        Ha ! les fausses affirmations !

        La matrice ne fait plus la différence !

        Même un poisson s’y noie !

        Phil the gri

        Philgri

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès