Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’Olympe des Infortunes

L’Olympe des Infortunes

C’est une plongée humaine et émouvante dans une société dans la société, souvent niée, méprisée à tort alors que cette « communauté » aurait tant à nous montrer !

«  L’Olympe des Infortunes  »

roman de Yasmina Khadra

éditions Julliard

NOS AMIS LES SDF

Nous les rencontrons en ville, dans le métro ou sur la route. Affirmer que ce sont des déchets humains, c’est émettre un jugement rapide, quelque peu méprisant et irresponsable.

Ces SDF, ces paumés qui vivent et dorment dehors dans des conditions difficiles, qui sont-ils ?

L’auteur nous entraîne dans un milieu inconnu et révèle un univers où se côtoient des paumés, des obscurs, des victimes de la vie mais aussi des personnes ayant un jour effectué un choix parfois induit.

Ces êtres humains dont nous partageons pour quelques heures la vie sont chaleureux et très humains. Ils possèdent leur codes collectifs et individuels de conduites et forment une communauté où l’égoïsme côtoie la fraternité.

Les personnages de ce roman vivent sur un terrain vague situé entre une plage et une décharge publique craignant deux dangers : la ville et une descente de police.

Chacun a son secret -parfois terrible- qu’il ne livre pas sauf s’il y est acculé par un incident de la vie individuelle ou collective qu’il mène ici.

Quand l’un d’entre eux part à l’aventure pour rejoindre la ville et la civilisation, il n’y rencontre ni entraide ni fraternité mais un univers où le chacun pour soi prime.

La chute est terrible et leur vérité semble malheureusement crédible : « Je voyais nettement qu’il y a rien de plus beau que notre cher terrain vague, et qu’aucun paradis n’arrive à la cheville de ces soirées que l’on partageait autour d’un feu quand, soûls comme des bourriques, on se fichait du monde comme d’une teigne.  »

L’auteur montre ici un talent de conteur qui nous charme tout en nous faisant découvrir une société ignorée où la chaleur humaine et sociale fraye avec la solitude.

Les personnes sont attachantes et très vite, dès les premières pages du roman, le lecteur les accompagne un bout de chemin pour partager leurs peines, leurs joies et leurs soulagements.

Comme tout un chacun, ces hommes se posent des questions sur le sens de la vie et si l’un d’entre eux, Ach le Borgne magnifie les clochards, il ne s’empêche pas lui-même et les autres de penser qu’ils ont «  choisi  » un monde de mirages !

Et l’autre monde, «  l’extérieur  » est-il vraiment à envier ?

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 19 avril 2010 13:58

    Je n’ai pas encore lu ce livre ; mais, apparemment, la critique littéraire lui a réservé un accueil chaleureux si j’ose dire. Je partage votre point de vue concernant le talent de narrateur hors pair de l’auteur Yasmina KHADRA. Il représente merveilleusement bien la littérature algérienne d’expression française. 


    • Gabriel Gabriel 19 avril 2010 14:13

      Yasmina Khadra est un fabuleux conteur qui sait dépeindre la misère et la violence (Voir les enquêtes de l’inspecteur Llob…) avec des mots simples et une tournure poétique. Cet humanisme désabusé et cette fraternité de la misère décrite ici me fait penser à celle que l’on retrouve dans la cité de la joie (Dominique Lapierre). Dans sa bibliographie j’ai adoré « L’écrivain et l’imposture des mots » Je ne comprend pas que cet écrivain n’est jamais été sélectionné pour le goncourt !.... Il est bien réel que c’est ceux qui ont le moins qui partage le plus.


      • ELCHETORIX 19 avril 2010 22:57

        @ L’auteur , bon article
        je lirai ce livre à la médiathèque ou bien je l’achèterai , car je suis le sort des déshérités de la vie ne me laisse pas indifférent .
        En d’autres termes , je me sens plus proche d’eux que du monde de la classe moyenne , égoïste et méprisante .
        RA .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès