Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’UNAF a une présidente

L’UNAF a une présidente

JPEG

Le Conseil d’Administration de l’UNAF s’est réuni le 26 juin 2015 pour élire un nouveau président.

Pendant une semaine toutes les tractations de couloirs ont fait bon train.

Le catholique bien à droite, voire intégriste, Laurent Clévenot, secrétaire général de l’UNAF et prétendant au « trône » a tout tenté, y compris en tenant des promesses : « si tu me soutiens, tu pourras avoir tel poste ».

Ce fut du grenouillage…..

Thierry Damien, homme droit, ancien président de Familles rurales, candidat déclaré et défendant une orientation de redressement : l’UNAF est la maison de tous…. avait peu de chances de l’emporter.

L’UFAL, la toute petite association familiale laïque, regroupant à peine deux mille familles a essayé de jouer de sa petite musique en adressant à la presse un communiqué dénonçant à juste titre une candidature dissidente de « Familles rurales » pour torpiller celle de Thierry Damien.

Comme d’habitude, l’UFAL qui veut devenir plus grosse que le bœuf se déclare : la seule association familiale laïque indépendante….

L’indépendance s’exprime certainement dans le vote de l’UFAL dans plusieurs départements pour un candidat catholique contre celui du CNAFAL, le grand frère qui se déclare indépendant par rapport aux partis et au gouvernement.

De toutes façons, la messe était dite.

Clévenot a ramassé 8 voix sur 39 au premier tour.

C’est une claque magistrale, ce qui n’empêche pas l’intéressé d’aller jusqu’au bout dans sa tentative d’OPA :

 Thierry Damien est battu au deuxième tour,Marie-Andrée BLANC rafle la mise…..

  Elle a été soutenue par la droite de l’UNAF et par Clévenot au deuxième tour, celui-ci espérant pouvoi rester secrétaire général et présenter sa candidature dans un an si Madame Blanc n’arrive pas à guider le grand navire.

Que va-t-il se passer ?

Tout est possible : le meilleur et le pire

François Fondard, homme de « gauche », provenant de la CSF ( Confédération Sociale du Logement) a été un président particulièrement passéiste et réactionnaire durant 9 ans, Madame Blanc saura peut être devenir une présidente de rassemblement permettant à l’UNAF de devenir une grande union nationale représentative, solidaire et unitaire.

Jean Féraud

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • soi même 29 juin 2015 13:07

    Bof, les hirondelles ne font pas le Printemps... !


    • bonnot 25 août 2015 14:38

      Il se peut très bien que cette présidente soit plus unitaire et moins à droite que le précédent

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès