Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’utopie au vert

L’utopie au vert

JPEG Dans les années qui ont suivi la grande grève de mai juin 68 et la révolte étudiante, si décriée à tort aujourd’hui, des milliers de personnes ont voulu vivre autrement.

Beaucoup sont parties à la campagne pour constituer des centaines de communautés de vie.

Il leur fallait vivre autrement en mettant tout en commun ….

Le travail était partagé, les revenus aussi, parfois…..

Après plusieurs années quelques communautés ont survécu, même si les relations étaient parfois difficiles, d’autres ont mené le combat avec les paysans, au Larzac et ailleurs, beaucoup de ces communautés ont éclaté….

Quarante ans après cet exode choisi et assumé, de nouvelles générations ont repris le flambeau.

Ces générations ont à la fois suivi la voie tracée et à la fois modifié les modalités comme si elles avaient effectué une évaluation des erreurs pour ne pas les reproduire.

Je viens de passer une dizaine de jours, non dans une communauté-le terme et la philosophie ne conviennent pas mais dans une micro commune dans l’ouest de la France.

Les initiateurs du projet : huit personnes, seules ou en couples ont décidé un jour d’acheter en commun une ancienne ferme, dotée de bâtis et de 50 000 M2 de terrain…..

Aucun aurait pu seul ou en couple « s’établir », ce sont pour la plupart des anciens punks, toujours adeptes du hardcore, peu argentés qui voulaient trouver un lieu pour vivre, pour y travailler, pratiquer leur musique et se retrouver.

Ils ont constitué une SCI et chacun ou chaque couple a aménagé son logement

Ce n’est pas une communauté mais des logements séparés et des communs : grande salle de convivialité et une salle de concert.

Ils s’y retrouvent quand ils en ont envie

Do it yourself = fais-le toi même, c’est leur devise.

La deuxième non écrite pourrait être celle-ci : « ensemble ou séparés quand on veut »

Tous les mois, les huit personnes se retrouvent pour faire un bilan comptable et envisager des investissements communs comme ce four à pains qui vient d’être inauguré.

Combien de temps ce projet tiendra-t-il ?

Longtemps puisque chacun a son indépendance, un peu comme dans un village.

Un couple, végétalien a installé, sur le site une mini exploitation agricole produisant des légumes biologiques vendus sur le marché.

ET LES VOISINS DU CRU ?

Les relations ont été nouées dès le départ : les porteurs du projet ont invité les voisins plusieurs fois à venir casse la croûte et participent à la vie du village dont dépend leur lieu-dit….

Un vendeur de viande ami avec un producteur végétalien devenant amis ? Il fallait le faire, ils l’ont fait.

Comme quoi, des gens que tout semble séparer peuvent vivre ensemble.

L’hospitalité est de mise… Des femmes et des hommes peuvent y trouver le gîte et le couvert pour quelques jours….Il y a suffisamment de place dans le corps de ferme.

La solidarité et la convivialité règnent sur ce lieu-dit.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  1.81/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  •  
    68 ards bien connus ... Taupes de la CIA (article HUMA)
     
    Cohn le tripoté castiste UE
     
    Barroso maoïste
     
    Rompuy idem
     
    Jüncker, idem
     
     
    « Jean Monnet était un agent américain payé pour détruire les états européens  »
    Marie France Garraud (chez Taddeï qui depuis a été mis au pas ...)
     
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1Atyvt9TlcQ
    http://www.upr.fr/actualite/europe/la-cia-finance-la-construction-europeenne
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=nwS0E1N1OCg


    • CHALOT CHALOT 11 août 2015 14:41

      Quel rapport avec le texte ?
      Aucun de ces personnages n’a été un jour un de mes proches en politique....


      • non667 11 août 2015 15:44

        @CHALOT
        Quel rapport avec le texte ?

        il en est de chalot comme du gouvernement
        « sont ils cons ?ou le font-ils exprès ??????????????????????????????? »
        l’article conforte le mythe que mai 68 a été une tentative de doux rêveurs alors que pour faire court cela a été une tentative de coup d’état « judéo -américain contre »de Gaulle "
         détail : ex ouvrier gaucho-68tard voila comment j’en suis arrivé à cette conclusion !

        mai 68 = aussi spontané que les printemps arabes = aussi vrai que les armes de destruction massive ou le 9/11 !
        explication :
        mai 2008 ,commémoration de mai 68
        mars 2008 .incident politique : on apprend que le frère de ségolène royal serait fiché ,espionné par le ministère de l’intérieur !
        scandale ! ça nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire ( lhlpsdnh )
        un matin sur rmc chez jj bourdin un auditeur retraité des R.G. a expliqué que le fichage de tous les hommes politiques et de leur entourage faisait parti de leur travail normal !
         il a ajouté en exemple que les R.G.  savait en décembre 1967  qu’il y aurait des évènement très important au printemps 68
        ouvrier 68 tard pour avoir vécu les événements et les avoir suivi médiatiquement par la suite
        cette remarque  m’interpella ! !
         mai 68 n’était donc pas une révolte de potache revendiquant pour les garçons le droit d’aller dans le dortoir des filles comme le disait cohn bendit ???????? 5 semaines de grève pour ça ?
        si ce n’était pas la vraie raison qu’elle était-elle ????????????
        une évidente :  renverser DE GAULE 

        - qui ? la gauche ? les syndicats , ? les partis ? ce ne sont pas eux qui ont initié le mouvement !
         ils y sont rentré à retardement et en trainant un peu les pieds !

        -qui d’autres ? au départ était cohn bendit entouré de la coordination étudiante (une dizaine ) dont il a dit à propos d’une réunion : s’il n’y avait pas eu ( bensaid -juif séfarade ) on aurait pu la faire en yiddish (language juif allemand ) ! après son refoulement en allemagne est sorti le slogan  « nous sommes tous des juifs allemands  » qui signait l’origine du complot !
        pourquoi ce complot ?
        degaulle = nationaliste patriote - indépendantiste pour tous les peuples discours de Phnom penh -vive le Québec libre ! non aligné ,pour une europe des patries souveraines (de l’atlantique à l’oural ) contre l’europe supra nationale comme actuelle !contre l’entrée de l’angleterre dans l’ue ,pour une monnaie nationale détachée du dollars ,suivant les conseils de jacques rueff il voulait rapatrier l’or français stocké aux usa (cet or sensé y être n’existe plus il est remplacé par du nickel plaqué or )
        s’il n’avait été le 1°opposant à hitler ,il serait décrit aujourd’hui comme un nazi !
        mais cela ne datait pas de 1967 !
        que s’est-il passé en 1967 ?
        un petit tour sur le net nous rappelle qu’il y a eu la guerre des 6 jours opposant israël (avec la finance ,la cia ,la logistique ,les armes usa ) aux arabes !
        à ce propos de gaule qui souhaitait un rapprochement avec ces derniers avait dit parlant d’israël : « les juifs, jusqu’alors dis­persés », de « peuple d’élite, sûr de lui-​​même et domi­nateur ». ce qui sachant la puissance des juifs signait sa mort politique

        http://www.france-palestine.org/La-...

        nous ouvriers avons fait sans le savoir 5 semaines de grève pour défendre les sionistes ! et le N.O.M. américano-judéo-mondialo capitaliste !
        nous continuons en votant umpsmodemeelv +fdg


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 août 2015 17:30

        @non667
        Et en 1958, que s’est-il passé ? Le coup d’état de De Gaulle soutenu par l’armée...
        On pourrit croire vos élucubrations sur mai 68 si cette révolte de la jeunesse n’avait eu lieu qu’en France, mais ce fut un embrasement ailleurs également.
        Nous en avions assez de cette pensée bourgeoise et sévère. Pour moi, mai 68 c’est aussi des gens qui se disent bonjour dans le métro et d’autres dans les files d’attente des cinéma qui élaborent ensemble un poème :« J’aime les tas d’ordure le soir dans les rues de Paris... ». Vous vous souvenez que les éboueurs étaient en grève ? Ca sentait les ordures, mais il y avait aussi un petit vent de liberté.


      • non667 11 août 2015 20:27

        @Danièle Dugelay
        il faut être un sacré troll de mauvaise foi, une o..... pour sortir 1958 (hors sujet ! ) et essayer de faire passer de gaulle pour un dictateur !

        je rappelle que la constitution de la 5° république en 58 a été soumise a référendum (79%) ainsi que l’élection du général . Mitterrand qui à écrit « la 5°= coup d’état permanent  » s’est bien gardé de la changer une foi au pouvoir ?

        j’ajoute qu’en 1968 pour résoudre la crise de gaulle encore une foi a fait appel au peuple en provoquant des élections législatives dont il est sorti largement vainqueur. cohn bendit a reconnu que si c’était les révolutionnaires qui l’avaient demandé les résultats auraient été différents (mais ça ne leur est même pas venu à l’idée à ces démocrates de pacotille !!! )

        je rappelle que par la suite le général s’est retiré suite à un référendum défavorable portant sur la régionalisation (réalisée par deferre -Mitterrand !!!! ) et la suppression du sénat (inutile et couteux ! qu’aucun autre gouvernement n’osera ! ) alors qu’il n’était pas obligé.


      • bakerstreet bakerstreet 11 août 2015 16:07

        Une dizaine de phrases sur fond de pseudo nostalgie plus ou moins greffée, avec abondance de clichés, et une moralité soulignée au crayon gras, 

        Comme quoi, des gens que tout semble séparer peuvent vivre ensemble.
        suffit il à faire un article ?
        C’est les vacances, mais tout de même

        Sinon, lire plutôt « les musiciens de Brème » qui traitent de la même affaire !

        • foufouille foufouille 11 août 2015 16:14

          un peu court comme article. ça manque de photo et de liens internet.
          ça doit être cinq hectares de bois et encore, car sinon c’est réserver aux agriculteurs.


          • France Europe République Fabien de la Beauce 11 août 2015 17:25

            CHALOT : jetez-donc un coup d’œil à l’article sur Bernard Maris, économiste, maçon philanthrope et patriote républicain...


            • fred.foyn Le p’tit Charles 11 août 2015 17:48

              Pauvre chalot...il y croit... ?


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 11 août 2015 19:29

                Une fois encore, Chalot publie et la meute se déchaîne !

                On peut penser ce qu’on veut de 68 (encore que les délires de certains relèvent de la psychiâtrie !) mais l’on peut aussi trouver sympathique l’expérience dont notre polygraphe trotskiste nous rend compte. Dans le cas contraire, il faut argumenter plutôt que de railler.

                Et si l’on pense que l’article ne vaut rien, on peut toujours l’ignorer...


                • bakerstreet bakerstreet 12 août 2015 11:53

                  @Jean J. MOUROT

                  L’article pourrait être intéressant dans son thème et son développement, mais il simplement bâclé. Il ne tient pas la route. On dirait que l’auteur n’y croit même pas, comme une rédaction qu’un gosse doit rendre pour la fin du week-end.
                   Ecrit entre deux bières entre deux siestes, au fond d’un hamac suspendu dans la grange ; un ensemble de poncifs laborieux dormant au soleil de mai 68 ou de 36, ayant mal digéré « la joyeuse équipe » de Duvivier, si ma mémoire est bonne. 
                  Argumenter quoi au fait, quand un texte vous donne envie de dormir ?...
                  .Les bonnes intentions, c’est comme les bons sentiments, ça ne suffit pas à engendrer la relation, et la passion, quand le bâillement vous guette. 
                  On peut toujours passer son chemin comme vous dites, ou alors dénoncer la supercherie. C’est un choix, et la rançon pour l’autre quand il veut tirer la couverture s’en assurer un minimum, au niveau du contenu !

                • HELIOS HELIOS 12 août 2015 01:39

                  Pour avoir vecu Mai 68, le message de Chalot n’a rien a voir.


                  Les punk et autres déboussolés ont profité de l’ouverture qui se faisait pour donner de la voix.
                  La majorité des étudiants comme des plus jeunes mais également des plus vieux ont été entrainés dans un tourbillon d’autant plus important que les autorités s’y sont prises comme des manches.

                  Tout le monde savait que la reprise en main allait se faire, tout le monde savait qu’il fallait un beau matin retourner travailler. Le beau temps, les hormones et les agitateurs ont fait également leur boulot.

                  La seule sincérité qu’il y avait, c’est celle de la liberté. Il y en avait marre de ne pas avoir le droit d’écouter sa propre musique, se vêtir et se coiffer comme on le souhaitait et de faire tomber quelques murs, comme l’obligation du passeport pour franchir la frontière en Europe... et le communisme ne faisait pas parti du décors, sauf pour quelques illuminés : nous avions l’experience de l’est en direct-live !

                  Mai 68 ne fut qu’un point d’orgue dans une libération des mœurs au sein d’une pensée unique, un carcan tres proche de celui que nous subissons aujourd’hui. C’est pour cela que je dis a mes enfants qu’ils n’ont plus de cou..les car jamais je n’aurai attendu autant pour virer la classe politique que nous avons aujourd’hui... du temps de mes 20 ans !

                  Quand a la suite, les plus jeunes, ceux qui n’ont pas connu l’avant Mai 68 mais qui l’ont vecu sans y participer, en ont modifié le sens et cela nous a conduit aux nombreuses conn...ries par simple surencheres , que nous connaissons aujourd’hui ... je vous les laisse imaginer.


                  • Paulpoule 12 août 2015 09:20

                    @HELIOS
                    La seule sincérité qu’il y avait, c’est celle de la liberté. Il y en avait marre de ne pas avoir le droit d’écouter sa propre musique, se vêtir et se coiffer comme on le souhaitait et de faire tomber quelques murs

                    Dans le genre revendications prolétariennes c’est le top !!! smiley


                  • HELIOS HELIOS 12 août 2015 10:54

                    @Paulpoule
                    Qui a parlé de révolution prolétarienne en 1968 ?

                    Ce n’est pas parce que quelques communistes et trotskistes ont voulu en faire une vitrine qu’il y a eu révolution prolétarienne !

                  • Paulpoule 12 août 2015 14:37

                    @HELIOS
                    pas vous, ça c’est sûr.
                    mai 68 étudiant et ouvrier parfaitement irréconciliables sont pourtant présentés comme une révolte contre l’autoritarisme et le gaullisme, la vieille société patriarcale par tous les partis de gauche.


                  • Spartacus Spartacus 12 août 2015 09:07
                    Ils savent lire un bilan ?

                    Et ils sont encore de gôôôche ?


                    • Paulpoule 12 août 2015 09:17

                      Charles Manson, Pierre Conty ou l’altermondialiste teigneux écologisant teufeur avec un anneau dans les naseaux, toujours les mêmes petits chefaillons autoritaires dans la haine du père. On ne parlera même pas de la Beauvoir et de toute sa marmaille « héritière ».

                      Cette haine et cette peur sont tellement grandes qu’on continue encore à avaler toute cette lavasse idéologique qui a fermenté dans toutes ces têtes creuses depuis l’après-guerre.

                      Du hippy issu de la nouvelle classe sociale profiteuse, alliance de la petite, moyenne et grand bourgeoisie au bobo qui la joue radical : d’un arriviste flic de la pensée à  l’autre.

                      « Comme un charognard, il (le hippy) s’installe dans la misère rurale. De la désertification, il fait un décor bucolique. De la restauration archaïque et artisanale -au noir- une source de revenus » (Clouscard)

                      On comprend qu’ « ils » (les fils et filles à « papa et...grand-papa UDR ») y tiennent à leur mensonge d’un mai 68 libérateur. ça n’a jamais libéré personne d’autre que le BOURGEOIS OU LA BOURGEOISE.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès