Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La cannabis n’est un problème que parce qu’on le veut (...)

La cannabis n’est un problème que parce qu’on le veut !

Le sujet du cannabis, comme bien d'autre (euthanasie, nucléaire) sont les victimes de notre système politique : Les politiques ne prennent pas des décisions QUE pour le bien de la France mais aussi et surtout pour être réélu.

Donc forcement, si 70% des gens ont un avis défavorable, même si ces 70% sont totalement ignorantes du sujet, et bien les politiques refusent tout simplement de se mouiller. Il n'y a donc pas de débat alors que débat, il devrait y avoir.

 Oui dépénaliser est une obligation car c'est une hypocrisie sans nom qui coûte réellement à la France (argent, énergie et temps). Contrairement à d'autres sujets qui vont dans le sens de cet article, je choisi de parler sans tabou, de tout mettre sur la table et de parler franchement, car il n'y a que comme ça que des opinions pourront changer. Voici donc les points qui vont dans le sens de ce que je dis :

 

- Le cannabis est un psychotrope comme un autre :

En France, nous sommes les premiers consommateurs de psychotrope sous prescription médicale. Nous somme également les premiers fumeurs de joints de l'Europe, qui est un psychotrope au même titre que les petites pilules. Sauf que nous avons d'un coté des gens qui se voient rembourser leur consommation par la SECU, et de l'autre des citoyens qui se font harceler par la police et qui de temps en temps prennent un an de prison "pour l'exemple". N'est-ce pas là la première des hypocrisies.

 

- La fumette c'est dangereux ?

A ceux qui avancent que la fumette c'est "dangereux". Il faut savoir que dans toute l'histoire de l'humanité, il y a zéro mort par overdose de cannabis. En est-il de même pour la malbouffe, l'alcool ou le tabac ? Donc on autorise l'alcool et le tabac, qui eux, font des morts tous les jours malgré le fait que ces deux dernières font l'objet d'une politique publique de santé ? Et entre nous, il n'y a qu'à voir l'état d'un fumeur et d'un alcoolique pour se rendre compte rapidement de qui est l'épave. Donc cet argument est tout simplement irrecevable ou alors il faut accepter l'incohérence et la justifier.

 

- Le marché du cannabis est un marché" comme un autre :

Ensuite, je cible cet argument aux détracteurs du cannabis, de la classe des réactionnaires, osons le "conservateur", qui prônent le libéralisme, la liberté d'entreprise avec la démission de l'état sur les marchés. Donc, à ces personnes précisément, j'ai envie de leur dire, que sur le marché du cannabis il y a de la demande. Et si on écoute les théories libérales, là ou il y a de la demande, l'offre se crée, quelle que soit la législation. Si un marché légal n'est pas possible, alors un marché sous terrain se crée. C'est la loi du marché, c'est comme ça, ça sera toujours comme ça. Donc à partir de ce point de vue, est-il toujours utile de dépenser tant d'argent dans une répression qui sera et restera inefficace et inutile, plutôt que de profiter du marché pour rapporter de l'argent via les embauches, les taxes et impôts ? Là ou nous devrions gagner de l'argent, par pure hypocrisie, non seulement nous n'en gagnons pas, mais en plus on en perd ! N'est-ce pas là non plus d'une stupidité hors norme ?

 

- La prohibition entretien une "rupture" population - état :

Pourquoi considérer qu'un fumeur a sa place en prison ? Pour faire peur ? Est-ce là, la seule raison de mettre un citoyen en prison ? Prenons l'exemple d'un cadre qui travail, paye des impôts, consomme, cotise etc... Celui-ci rentre du travail et se roule un gros bob-marley ! (plutôt que de se servir un pastis) Cette personne est-il un danger pour lui même ou pour quelqu’un d'autre ? Quelle est la justification qui permette de mettre en prison cette personne ? Sérieusement. Cette politique répressive ne va que mettre cette personne au banc de la société et va stupidement se passer de ce qu'apporte cette personne à la société par pur principe et idéologie moyenâgeuse ? N'est-ce pas là d'une stupidité sans nom ? Donc en gros, on nous explique que pour être un "bon français", plutôt que de fumer son joint, il faut aller au PMU s’enfiler une dizaine de bières ! Est-ce la le message qu'il faut transmettre ?

 

- Légaliser le cannabis ne va pas favoriser les drogues dures, au contraire :

Un argument souvent avancé contre la légalisation est : Si le marché noir du cannabis n'existe plus, que vont devenir les dealers... que vont-ils vendre. Les gens qui avancent ce genre d'argument n'y connaissent absolument rien au marché de la drogue. Car les dealers de cannabis, (pas le petit de 14 ans qui vend au coin de la rue pour se faire de l'argent de poche), mais celui qui achète et vend "en gros", vend déjà tout type de produit. Le cannabis ne rapporte pas assez. Donc lui enlever le cannabis ne fera que lui enlever une partie de son marché. Mais c'est là où il faut réaliser quelque chose : Sur les 5 millions de fumeurs de cannabis en France, 100% sont obligés d'aller au contact de ces dealers, et en plus du risque d'agressions, d'arnaques ou d'acheter des produits dangereux et non contrôlés, ces clients se voient également se faire proposer des drogues dures alors qu'ils n'avaient pas, ni l'envie ni le besoin de s'en procurer. Soyons honnête : Si demain des Cannabis-shop ouvrent, combien de fumeurs vont toujours se rendre dans les cités pour se procurer de la fumette ? Aucun ! Donc il y aura une réelle rupture de contact entre le fumeur de base et les dealers dangereux, et donc le fumeur lambda ne se verra plus "obligé" de se voir proposer des produits qui ne l'intéressaient pas et/ou de se faire approcher par des "cadeaux", gratuit au début puis payant, l'arnaque habituelle.

 

- La prohibition empêche une "bonne répression" :

Pour satisfaire une politique de chiffre de la police, celle-ci n'est quasi mobilisée QUE pour traquer des ados fumeurs de joints qui sont des affaires très facilement classées comme "résolu". Cela marginalise la jeunesse, entretient une relation police-population haineuse et j'en passe. Et le pire !! C'est que harceler les fumeurs, certes ça fait des bons chiffres pour la police, mais pendant qu'ils perdent leur temps à travailler leurs primes, lorsqu'un citoyen lambda a besoin de la police pour une intervention, il n'y a plus un policier de libre (surtout que les effectifs diminuent fortement). Je rajouterai que c'est dans l'intérêt des chiffres d'arrêter un fumeur de joints inoffensif, plutôt que de faire une enquête longue, sans garantie de résultat sur un trafic d'armes ou de drogues dures. De plus si il n'existe plus de dealers de cannabis, la police aura la certitude que tout dealer qui subsiste sera une personne qui trempe dans des choses pas très net ! Et là, la répression active sera justifiée car ciblée et sera beaucoup plus facile et soutenu, même par les fumeurs de joints !! Alors qu'à l'heure actuelle, quel est l'intérêt d'un fumeur de dénoncer son dealer... ? En confondant dans le même panier ces deux catégories de personnes, la répression se tire littéralement une balle dans le pied !

 

Avec l’appui de ces arguments, il y a une chose que les détracteurs de la dépénalisation doivent se rendre compte, c'est que leur position d'interdire le cannabis dessert littéralement leur cause. Tant économique que sécuritaire ou cohésion social. Il serait temps que la population se pose enfin des questions, fasse preuve d'un peu d'ouverture d'esprit et alors peut-être que nos politiques oseront se lancer dans une révolution qui sera de toute manière inéluctable et fera avancer les choses dans le bon sens du vivre ensemble !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 juin 2012 10:05

    Bonjour,

    « dépénaliser est une obligation car c’est une hypocrisie sans nom qui coûte réellement à la France (argent, énergie et temps). » Le chanvre pourrait avoir des facultés contre le cancer. Le puissant lobby pharmaceutique n’a donc nullement intérêt à ce que son usage ou sa production soit dépénalisé et même légalisée, donc vulgarisée et dédiabolisée...

    « En France, nous sommes les premiers consommateurs de psychotrope sous prescription médicale. » justement, ce gigantesque marché de molécules synthétiques brevetées avec officine à pignon sur rue s’écroulerait devant la substance naturelle cultivée à domicile pour ornement et tisanes du soir .

    Comme la pervenche de Madagascar et ses 90 alcaloïdes décelés dont on extrait la raubasine, disparue du catalogue des anti cancer à domicile ; http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/03/17/1459637_selon-michel-drucker-cancer-considerable-enjeu-economique.html

    «  Sur les 5 millions de fumeurs de cannabis en France, 100% sont obligés d’aller au contact de ces dealers, » parmi ces derniers, un petit nombre cultive lui même cinq pieds entre deux rangées de tomates et tournesol chez son grand père compatissant. La qualité est au rendez vous et le rapport financier absolu.

    « Il serait temps que la population se pose enfin des questions, » si tous ceux qui votent et avalisent la loi avec accord passif fumaient un pétard, ils laisseraient tout tomber immédiatement. Ce serait la révolution verte et la fin des prohibitions, privations et captations à des fins privées de l’espace public gratuit et libération au profit de l’intérêt général...

    Je vous le dis ça fait rêver... 


    • xray 9 juin 2012 17:45


      Qu’elle soit matérielle ou cérébrale, la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
      (Le malade, l’industrie première.) 

      Dans le cadre de la construction européenne,  la drogue est un excellent complément aux croyances,  aux religions et aux terreurs pour soumettre les populations. 

      Drogue, SILENCE ! 
      http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/16/drogue-silence.html 



    • Yurf_coco Yurf_coco 9 juin 2012 22:38

      @xray, parce que pour toi, les fumeurs de joins sont de gentils pions de la société, qui se taisent ? Que cette catégorie ne remets pas en cause la société ?


      Moi je crois pas. Et j’en dirai pas autant des piliers de bars qui claquent leur retraite en PMU.
       

    • kemilein 9 juin 2012 23:30

      non, mais créer un tabou facilement transgressable dans une société castratrice a justement pour objectif de catalyser tous les rebelles, d’autant plus efficace si l’état second engendré par la consommation est perçu collectivement comme inconvenant afin de les ostraciser.
      (oué un charabia de PGM, ca fait toujours « genre »)


    • Yurf_coco Yurf_coco 10 juin 2012 11:27

      C’est la théorie du complot votre truc.


      Il y a 1,2 million de fumeurs réguliers...

      Mais 10 000 000 de chercheurs d’emplois, 6 000 000 de mal-logés, 4,5 millions de gens qui vivent en dessous du seuil de pauvreté.

      Si c’est une diversion, elle est bien ridicule, pour canaliser tout ça.

    • Sword 4 janvier 2013 21:03

      Très juste, sauf que les chiffres de la consommation sont tirés du nombre d’interpellations soit officiellement quelques 3.5 millions de consommateurs.

      Mais l’OFDT précise que ces données ne représente qu’une personne interpelée sur 6 !

      Ce qui porte alors le nombre total estimé à.. 21 millions !

      On est loin des chiffres officiellement rabâchés à longueur d’année, mais on est proche du tiers de la population favorable à la dépénalisation résultant du dernier sondage de 2012.


    • Deneb Deneb 9 juin 2012 10:47

      Le refus de la classe politique de débattre sur le cannabis n’a qu’une seule raison : corruption. La deuxième économie de France (après le pétrole) leur rapporte bien trop dans l’illégalité pour avoir la moindre envie de la légaliser. Pas question de partager la pactole avec la populace.
      L’exercice de contre-vérités auquel il se livrent avec toute la mauvaise foi dont ils sont capables nous démontre juste que leurs bénéfices sont loin d’être négligeables.

      Si les choses évoluent ainsi, dans quelques années en France il y aura 2 chaines de télé pour les petits veinards que nous sommes. TF1, privée, mais consacrée à la propagande officielle. Puis la 2, publique, où la programmation sera réduite à un petit bonhomme avec son index menaçant, répétant inlassablement : « Zappez à la 1ère, zappez à la 1ère.... !!! »


      • soimême 9 juin 2012 10:56

        Bonjour véritablement,il aura toujours des combattants folkloriques qui trouveront toujours qu’il est plus important de défendre le droit à turpitude que de se positionné sur qu’est en trains de devenir le monde aujourd’hui !

        Que deux tiers de la population mondial n’a pas accès à l’eau potable exit !

        Qu’une bonne partie croupie dans la pauvreté exit !

        Qu’une bonne partie meurs de faim, exit !

        Maintenant parlons de la France !

        Qu’il est une masse grandissante de chômeur, exit !

        Qu’il est une crise économique, exit !

        Qu’une partie de Français n’arrivent pas à ce logé exit !

        Que la France soit un pays qui a perdue ses repaires, exit !

        Non ce il est plus important de légalisée le cannabis, il est vrais avec un paradis artificielle, il est plus facile de refaire le Monde.

        Je n’avais pas compris le sens de votre démarche, le cannabis va réglé tous les problèmes du Monde et en particulier en France.

        Donc adhérons sans réserve à votre vue d’esprit !

        Merci sans vous je serais Mort idiot !
         


        • Yurf_coco Yurf_coco 9 juin 2012 11:12

          Je n’avais encore jamais entendu ce genre d’argument : « Il y a des problèmes plus important ».


          Moi je pense au contraire qu’il faut s’y arrêter. Alors qu’aujourd’hui l’état ne peux plus grand chose, imaginer le potentiel de la légalisation en terme d’emploi, de gain de temps pour la police qui pourra s’occuper de choses plus importante, d’union nationale opposé à la marginalisation d’une partie de la population. Tout ce temps de gagner et cet argent pourra enfin servir les causes que vous citez !

          Mais là n’est pas le plus important. La chose qu’il ne faut pas occulter, c’est que aujourd’hui, des citoyens sont en prison parce qu’ils ont fumer du cannabis. 

          Alors vous estimez peut être que ce n’est pas votre problème, moi j’estime qu’il est important de se battre pour qu’on arrête de supprimer la liberté, qu’on arrête de confisquer la vie de nos citoyens, pour la seule raison d’avoir fumer.

          Je vous souhaite que cela ne vous arrive pas, ni à vous, ni à vos proches, ni vos enfants ou vos futurs enfants. Car si cela arrive, vous comprendrez ce dont je parle.


        • ninou ninou 9 juin 2012 11:16

          La légalisation du cannabis ne réglera certes pas tous les problèmes du monde, mais il peut contribuer à certaines solutions alternatives à des problèmes environnementaux et industriels cruciaux.
          Non, le cannabis (autrement dit, le chanvre) n’est pas seulement un psychotrope :
          http://www.dailymotion.com/video/x3208d_conspiration-contre-cannabis-sativa_news?start=3
          ou encore :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Chanvre


        • Yurf_coco Yurf_coco 9 juin 2012 11:22

          Et puis entre nous, c’est quand même beau de penser qu’on va régler des problèmes tel que la crise économique, le chômage ou la faim de le monde, alors qu’on est bien incapable de gérer un problème aussi trivial que la cannabis.


        • Deneb Deneb 9 juin 2012 11:26

          Soi-même : « Qu’une partie de Français n’arrivent pas à ce logé exit ! »

          Que l’on se fiche de ortografe, exit !


        • soimême 9 juin 2012 11:38

          De tes commentaires vénéneux Deneb exit !


        • Algunet 10 juin 2012 08:35

          « des citoyens sont en prison parce qu’ils ont fumer du cannabis »

          Quelle source ?

          Parce-que pour aller en prison en 2012, il faut en faire des conneries...


        • Yurf_coco Yurf_coco 10 juin 2012 11:39

          Voici un exemple concret :


          J’en donne un autre : Un homme a fumé sur un joins et à subis un test 2 mois après, Bien que les tests ont montrés qu’il n’était plus sous emprise (plus d’effet donc), le juge à été strict avec la règle, donc pour un citoyen qui travail, il a eu :
          retrait de permis, 2 mois ferme et une forte amende...
          Source :

          Et comme je l’ai dis, le pire problème c’est pas la condamnation annuelle pour exemple, mais le harcèlement permanent de la police envers les petits fumeurs... C’est cette répression qui est mauvaise pour notre société.

        • Loule 9 juin 2012 11:21

          Ce que vous dites n’a pas de sens et encore moins avec votre orthographe déplorable...

          retournez à l’école...

          • Loule 9 juin 2012 11:23

            Je m’adressais bien sûr à par soimême...


          • soimême 9 juin 2012 11:29

            Retourne à ta fumete, car tu vas mettre du temps à comprendre que t’es creux !

             !


          • Yurf_coco Yurf_coco 9 juin 2012 11:41

            En tout cas @soimême, ne pas fumer, ne te rends pas spécialement plus civilisé. 


            Tu devrais essayer, on sait jamais.

            (Et je suis sûr, malgré mes efforts, d’avoir également laissé quelques fautes) ^^

          • nondefini 9 juin 2012 12:59

            « Retourne à ta fumete, car tu vas mettre du temps à comprendre que t’es creux ! »

            tu as beaucoup trop d’à priori quant à la consommation du cannabis, étant moi même consommateur à mes heures rien ne m’empêche d’avoir toute ma tête, d’avoir créé mon entreprise qui marche du feux de dieu, d’avoir une épouse et deux enfants magnifique et d’être en pleine forme à seulement 24 ans... et pour réagir à ton expérience passé avec ton collègue qui à failli faire le grand saut, j’ai moi même il y a quelque temps travaillé en hauteur avec quelqu’un sous l’emprise de l’alcool cette fois, il titubait, faisait n’importe quoi et lui n’as pas eu la même chance que ton collègue malgré la rambarde de sécurité sur la nacelle, il a fait une chute d’environ vingt mètres, il n’a bien sur, pas survécu ... le cannabis n’est pas plus, pardon, n’est pas aussi dangereux que l’alcool, enfin bref c’est un débat sans fin !  


          • soimême 9 juin 2012 13:37

            @ nondefini, figure toi, j’ai fumé du cannabis, j’ai fréquenté ce beau monde et j’en est faire le tour de leur obsession, leur définition de leur liberté tourne en fin de compte à leur petit plaisir soit légalisé !

            On s’en fous que l’argent dépensé dans ce foin, en définitif tombe dans des mains mafieuses, le revendeur de graines,il est sympathique. Il parage les mêmes valeur pourquoi se préoccupé qui à la main sur tous cela ? Pourquoi s’en préoccupé, combien de fumeur du dimanche se préoccupe de tous ses junkies qui sont tombés comme des mouches pendant les années 70.

            C’est de l’histoire ancienne, comme l’alcool et le tabac, c’est vrais la liberté est bien le choix de s’autodétruire.

            Et bien non, je te dis non à votre merditude !
             


          • soimême 9 juin 2012 13:38

             - Il partage les mêmes valeur -


          • nondefini 9 juin 2012 13:47

            @soismême
            effectivement c’est un sujet sans fin... j’aurais plusieurs remarques à rétorquer mais on vas tourner en rond ça ne sert à rien :) tu as tes opinions, j’ai les miennes, si j’ai juste un conseil à te donner c’est simplement d’être un peu plus courtois avec les gens qui t’entoure sur les forums smiley, sur ce ! moi je vais bosser ! bonne journée à tous(tes) les internautes


          • soimême 9 juin 2012 11:37

            Un joue j’ai eu l’expérience de travail avec quelqu’un sous l’emprise du cannabis.

            Il était hilare, lent, certes il était de bonne compagnie, mais en haut d’une échelle de 14 mètres pour mettre en place des barres pour des racks de stockages,mon seulement nous avons doubles notre temps de travail et j’ai due aussi le retenir par le collet pour qui ne tombe pas.


            • Deneb Deneb 9 juin 2012 11:43

              à l’hauteur de 14 mètres, il n’avait que vous même comme protection anti-chute.
              Je ne sais pas ce qu’il a fumé celui qui a organisé ce travail, mais c’était du lourd !


            • Yurf_coco Yurf_coco 9 juin 2012 11:46

              Je comprends le propos, et je suis bien d’accord avec vous. 


              Fumer n’est pas anodin, au même titre que boire.

              Je peux vous en raconter des histoires ou je me suis fait mal en picolant un peu trop, et je suis sûr que vous en avez.

              Fumer, au même titre que boire, nécessite de prendre des précautions et de faire preuve de maturité. Une répression en cas d’abus ou d’actes stupides est également nécessaire. 

              Ne pas prendre sa voiture par exemple juste après, par exemple.

            • soimême 9 juin 2012 11:49

              Oui c’était du lourd, j’ai eu la plus grand peur de ma vie qui s’étale comme une crêpe.


            • foufouille foufouille 9 juin 2012 12:11

              « Oui c’était du lourd, j’ai eu la plus grand peur de ma vie qui s’étale comme une crêpe. »

              ca devait etre du black et trop de vinasse pour ne pas respecter la securite


            • soimême 9 juin 2012 12:49

              Non de l’intérim !


            • foufouille foufouille 9 juin 2012 13:31

              la securite est quand meme obligatoire


            • soimême 9 juin 2012 13:42

              Figure toi, il avais des harnais et casque obligatoire !
              Et dans cette situation même sécurisé, quand tu as un gus incontrôlable, cela deviens dangereux !


            • foufouille foufouille 9 juin 2012 15:47

              dans ce cas c’etait pas bien grave
              pas plus que le picrate


            • jef88 jef88 9 juin 2012 11:40

              Ben non le canabis n’est pas dangereux ! l’auteur a fumé ?

              Article paru ce matin dans l’est républicain
              http://www.estrepublicain.fr/actualite/2012/06/09/j-ai-vu-des-corps-voler

              Il ne faut pas confondre une dose médicamenteuse , contrôlée et une addiction !


              • Yurf_coco Yurf_coco 9 juin 2012 11:51

                Il ne faut pas confondre fumer des joints dans un cadre récréatif, et comme le dis votre article, boire de l’alcool et fumer des joints et foncer dans la foule avec sa voiture.


                Ne mélangez pas la stupidité humaine et l’effet du cannabis.

                De plus, et soyez de toute franchise : Entre les hippies qui fument des joints et les mecs dans les boites, les bars, les bals de campagnes, laquelle de ces deux catégories est sujet à des actes violents et stupides ?? 

                Ne soyez pas de mauvaise foi ! 

              • jef88 jef88 10 juin 2012 11:30

                Ah ! bon ?
                C’est moi qui suis de mauvaise foi ?
                Ou alors celui qui ne veut voir que le bon côté des choses


              • Yurf_coco Yurf_coco 10 juin 2012 11:42

                Bah enfin... L’article par le d’un fou qui certes à bu, et fumer... et vous en concluez que le cannabis est la cause de la folie ?


                Et ensuite je disais que les comportements violent viennent bien des mecs bourrés qui font n’importe quoi.

                Moi en boite, dans des bars, je me suis fait plein de fois emmerder par des types tout bourrés... jamais je me suis fait agresser par un mec avec des dreads... Vous ça vous est arriver peut être ?



              • nondefini 10 juin 2012 13:28

                attention, comme tu l’as bien dit jef88 il ne faut pas confondre dose controlée et addiction hors même quelqu’un de dépendent n’est pas forcément un danger pour la société, il y en à certes, mais c’est une minorité, ayant été dépendant de longues années et pour avoir cotoyé des gens tout aussi dépendants que moi (voir plus) ni moi ni personne de mes connaissance n’avons ni tué ni volé ni agréssé qui que se soit et je rejoint yurf_coco la dessus : « Ne mélangez pas la stupidité humaine et l’effet du cannabis »,
                le cannabis a pour effet d’amplifier les émotions si vous fumez étant triste vous serez encore plus triste après avoir fumé, dans son cas ce fou furieux a fumé étant énervé il en est ressortit 1000x plus énervé certes, mais ce n’est pas le cannabis qui lui a fait faire cette chose absolument innommable ! je pense qu’il devais déjà être bien timbré à la base !!


              • Yurf_coco Yurf_coco 11 juin 2012 00:05

                Le cannabis fait plus ressentir les émotions mais attention, contrairement à l’alcool ou la coke ou autres drogues dures, le cannabis lui, est le seul a ne pas avoir un effet désinhibant.


                Donc une personne qui se laisse allez à la colère et ne plus se mettre de limite, l’alcool ou autre drogue, mais pas le cannabis va les aider à passer le pas.

              • Daniel Roux Daniel Roux 9 juin 2012 12:02

                L’origine de la prohibition du Cannabis est une campagne mensongère de l’industrie US du tabac, dont les fausses allégations sont reprises encore de nos jours par les perroquets médiatiques habituels.

                Sa prohibition, après celle de l’alcool, s’est généralisée petit à petit à tout les états américains puis à l’Europe.

                Ces conséquences sont identiques à la celles dues à la prohibition de l’alcool finalement abandonnée au vue de ses conséquences néfastes : Apparition et renforcement des mafias, guerre des gangs, crimes, victimes collatérales, économie parallèle en expansion, enrichissement rapide de crapules, corruptions..

                L’état gaspille ses forces et sa crédibilité en menant une guerre absurde contre des millions de citoyens majeurs et responsables qui se veulent libres de faire ce qu’ils veulent tant qu’ils ne portent pas atteinte à autrui.

                Le pouvoir ferait bien mieux d’obliger les consommateurs réguliers et officiels de psychotropes à remettre leur permis de conduire au commissariat avant que les pharmaciens soient autorisés à les servir. Cela éviterait de très nombreux accidents.


                • soimême 9 juin 2012 12:57

                  Le problème du cannabis est bien celui d’une plante médicinale détourné pour un autre usage.

                  < Originaire des contreforts de l’Himalaya, le cannabis ( ou chanvre indien ) a été utilisé par l’ homme depuis des millénaires en Extrême-Orient, et au moyen-Orient.

                  Cultivé pour ses fibres destinées à la fabrication de cordages, de papiers et de tissus, sa résine était utilisée autrefois comme médication pour soulager les spasmes, les troubles du sommeil, la douleur.

                  Introduit en Europe au début du XIXème siècle par les soldats de Bonaparte et par des médecins anglais de retour des Indes, le cannabis fut utilise en médecine pour le traitement des migraines, de l ’asthme et de l’ épilepsie.

                  Aujourd’hui, les propriétés thérapeutiques du thc contre la douleur et les vomissements sont reconnues scientifiquement. Dans quelques États des Etat-Unis et en Grande-Bretagne, sa prescription est autorisée au cours des chimiothérapies anticancéreuses et pour certaines affections liées au sida. >


                  Toutes l’ambiguïté est là, avec le détournement d’une plante médicinal à un autre usage !

                  Quand vous avez affaires à une personne qui use et abuse de la drogue, qu’elle est votre marge éducative pour l’aidé, surtout quand il c’est enferrer dans une addition qui le rend amorphe et irresponsable ? 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yurf_coco

Yurf_coco
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès