Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La catastrophe de l’A320, c’est la folie de qui (...)

La catastrophe de l’A320, c’est la folie de qui ?

La catastrophe de l'A320, c'est la folie ultra-libérale, et rien d'autre. Toutes autres causes apparentes sont des effets induits. Ce crash est celui du système en perdition.

Après les juges et les médecins, voici que les experts s'expriment ; au début, on ne demande qu'à les croire...

Le problème est que leur parole est utilisée dans un contexte d'enfumage général, par des professionnels de la désinformation et de la propagande, Canal+ et BFM entre autres, J-M. Apathie en particulier. Dans ces conditions, tout est sujet à caution, même le témoignage de techniciens compétents et sincères. D'où tu parles ? comme disait l'autre...

L'art de la mystification fait appel à plusieurs techniques, dont celle du faux débat : « la version officielle présenterait des incohérences...  ». Ah ! On va en apprendre des choses ! Alors, on appelle un homme du métier pour en « débattre », c'est-à-dire répondre à un jeu de questions truquées par des saltimbanques aux ordres du système ; la pompe à brouillage est amorcée. Pendant le faux débat, on fera semblant d'oublier provisoirement le cas médical du co-pilote, preuve d'une immense ouverture d'esprit... L'essentiel est de ne JAMAIS, au grand jamais, toucher au seul vrai problème : celui des méthodes de gestion capitaliste low-cost. Pour contourner ce sujet, toute diversion est bonne à prendre, qui permettra d'embrouiller les esprits en feignant d'examiner des questions techniques invérifiables, si possible incompréhensibles, qui finiront par s'ajouter à la désignation du coupable officiel.

De toute façon, ce co-pilote énigmatique est déjà devenu un personnage de fiction, un idiot utile, un « dans son tort » idéal ; depuis le début, il est traité comme tel par les médias, les procureurs et enquêteurs, et par l'opinion publique manipulée, qui n'en perd pas une miette. Comme à l'ordinaire, un roman-feuilleton ultra-médiatisé nous est concocté et servi comme biberon officiel. Or, tout est bâti sur des indices cachés (le prétendu « secret de l'enquête », le prétendu « secret médical », le prétendu mystère de la haute technologie, bla bla bla). Avec de l'invérifiable et de la trouille, on nous fait penser ce qu'il est utile que nous pensions. Car depuis le début, il s'agit de faire accroire, de faire avaler, tout cela dans un but qui n'est jamais désintéressé.

Dans quel but ?

Se poser la question c'est déjà y répondre.

Il est évident que deux interprétations de ce drame seraient nuisibles aux dominants :

  • 1) l'acte terroriste (engageant théoriquement la responsabilité du pouvoir politique)

  • 2) l'abus outrancier du « low cost » (engageant à coup sûr la responsabilité du système marchand)

De ces deux interprétations, la plus redoutée par le système n'est pas celle du terrorisme. Le pouvoir politique nous a montré récemment qu'il savait très bien exploiter la sidération populaire face aux crimes dits terroristes. Qu'est-ce qui reste ? Faites la déduction vous-même.

Le système marchand ultra-libéral mondialisé développe cyniquement sous nos yeux sa machine à sous de dernière génération : le transport low cost. Il s'agit de transporter des pauvres en exploitant des travailleurs précaires, et en affichant un mépris ricaneur pour toutes les législations du travail et de la sécurité. Quant aux transportés, n'en parlons pas : rien n'est compris dans le prix du billet, à part le mouvement de l'avion ; on a vu jusqu'où... Ces compagnies outlaw sont fières de gagner beaucoup d'argent de cette façon, et elles ont des raisons de l'être, vu qu'elles sont l'emblème du système global qui veut que le grand nombre (les pauvres) enrichisse perpétuellement le petit nombre (les riches) grâce au trucage des échanges appelé « commerce ».

Cet accident de l'A320 allemand est un scandale, oui. Mais ce n'est pas la faute d'un co-pilote endormi ou dépressif. En truquant le jeu, des compagnies-voyous ont réussi à ce que leurs pilotes apparaissent comme travailleurs indépendants ! Quand ils ne sont pas en vol, ils ne gagnent rien. Leur temps de repos n'est pas rémunéré, ni leur hôtel payé. Pour leur formation, ils ont d'abord dû payer 30.000 euros. N'étant pas des salariés, ils n'ont aucune protection sociale. Leur santé est à leur charge. L'arrêt-maladie ne donne droit à aucune indemnité, sauf s'ils ont cotisé à une assurance privée entièrement à leur charge. Ils n'ont aucune garantie d'emploi ni espoir de carrière, étant « indépenadants », c'est-à-dire endettés. Ce traitement négrier génère une ambiance détestable dans le travail, qui peut pousser les plus fragiles au désespoir, comme à La Poste, par exemple, ou ailleurs dans le joli monde de la marchandise.

Dans ces conditions, pour ne pas perdre son pseudo-emploi, le pilote (comme les autres « employés ») va au bout de ses forces. Même fatigué ou malade, il va au travail. Et s'il s'endort sur son siège, on sait pourquoi. Et si son souffle de dormeur est enregistré dans la boîte noire, on n'a pas à s'en étonner. Et si ce souffle est inaudible, comme dit l'expert, on s'en moque complètement, car ce n'est pas le sujet !

Un dernier mot sur le coupable officiellement désigné : ce qui est certain, c'est qu'une grande saleté est passée sur ce pilote pauvre, une grosse broyeuse mécanique, qui s'appelle le libéralisme avancé.

Voilà le vrai coupable !


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • P-Troll P-Troll 30 mars 2015 10:03

    « ...le libéralisme avancé.

    Voilà le vrai coupable ! »


    100% d’accord avec le fond de l’article.

    Mais, histoire de pinailler, la mode tournant ces derniers temps autour de la notion : « responsable n’est pas coupable », je dirais que le libéralisme est à l’origine (ou responsable) de cette catastrophe. Mais c’est la compagnie et plus particulièrement ses direigeants qui sont coupables. Ce sont toujours des hommes concrets qui sont coupables et non pas des concepts abstraits !


    • SamAgora95 SamAgora95 30 mars 2015 10:16

      Les mesures sécuritaires délirantes prises après les attentats du 11 septembre 2001 sont directement responsable de cet événement !


      Alors même que les attentats de ce type sont très rares lorsqu’ils sont organisés par ceux qui les dénoncent et ne se produisent quasiment jamais dans la vie réelle (sans truquage).

      Nous en sommes arrivé à accepter des mesures de sécurité totalement disproportionnées en rapport avec le danger, même terroriste !

      Ce qui est arrivé à cette avion pourrait arrivé à tout un pays plongé dans le trop de sécurité, vidéos surveillance à chaque coin de rue, internet et donnée personnelles sous la loupe des gouvernements. De ce fait un président ou une organisation malfaisante au commande d’un pays et pourquoi pas de la planète deviendrait intouchable, car toute tentative de pénétrer ce pouvoir sera mise en échec, du fait qu’il deviendra impossible de se regrouper de s’unir et de s’informer et de critiquer sans être traqué !



      • ASTERIX 30 mars 2015 15:48

        @SamAgora95

        LA FOLIE du staff de LUFTHANSA de la DRH et des neuros psys qui le suivaient il suffisait d’aller

         sur sa page facebook ses problèmes devaient s’y étaler.......................AINSI QUE SA MAUVAISE

        VUE et de prévenir le service médical ou la drh  ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ; 149 PERSONNES ONT EU UNE MORT affreuse alors qu ’un simple observateur aurait vu que ce type était malade.... a enfermer mais surtout pas dans un cockpit seul !!!!!!


      • SamAgora95 SamAgora95 30 mars 2015 17:24

        @ASTERIX

        On ne sait jamais ce qui se passe dans la tête d’une personne, il aurait très bien pu apprendre une très mauvaise nouvelle dans la journée, par contre imposer par la technologie qu’au moins deux personnes soient présentes dans le cockpit pour permettre le verrouillage de la cabine est possible !

      • Spartacus Spartacus 30 mars 2015 10:52

        Tu tombes de vélo c’est la faute à l’ultra-libéralisme....

        Tu fais dérailler un train, c’est la faute à l’ultra-méga-archi-maxi-enormo-libéralisme.

        C’est beau d’être gauchiste, y’a toujours les riches, le libéralisme, les américains, le secteur marchand, la CIA, et vils coupables capitalistes désignés....Les autres.

        En phase à cette belle phrase de gauche, c’est « responsable mais pas coupable »......

        C’est beau l’irresponsabilité individuelle permanente....


        • Fergus Fergus 30 mars 2015 11:27

          Bonjour, Spartacus.

          Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec vous : les procédures en place, dans les différents domaines de l’activité humaine, ne doivent pas servir systématiquement de boucs émissaires aux dérives personnelles. 


        • oncle archibald 30 mars 2015 11:48

          @Spartacus : bien d’accord et j’ajoute que ces bobos-gauchos sont aussi les spécialistes de la négation de toute part de hasard ou de « fatalité » dans nos existences. 


          Tout est planifiable, tout est prévisible. Ben non ! Un co-pilote sur moyen courrier d’une compagnie low-coast fol-dingo de désespoir parce qu’il a compris qu’il ne serait jamais commandant de bord sur longs courriers à la Lufthansa, qui est deshinibé par les médicaments qu’il prend pour cacher sa dépression majeure et qui précipite l’avion et ses passagers sur une montagne ça n’est pas planifiable ! 

          Les footballeurs qui doivent rentre chez eux au Danemark et qui au dernier moment décident de ne pas prendre cet avion parce qu’ils ont trouvé un vol avec moins d’attente à la correspondance, ça existe aussi. Ils sont surement étonnés d’être encore vivants .. bref .. la vie et la mort c’est imprévisible et heureusement !

        • oncle archibald 30 mars 2015 12:02

          @Spartacus : C’est beau l’irresponsabilité individuelle permanente…. et c’est beau aussi cette espèce de certitude des mêmes gauchos-bobos qu’il y a des raisons à tout, que tout est planifiable.


          Ben non ! Un mec qui était arrivé à cacher sa dépression majeure et volait en qualité de copilote sur une compagnie low-coast rêvait depuis toujours d’être commandant de bord sur longs courriers à la prestigieuse Luftansa. Un jour il comprend qu’il ne le sera jamais. Que ce mec deshinibé par les médicaments qu’il prend pour cacher sa dépression décide de se tuer et de se « venger » de son avenir contrarié en précipitant avion et passagers contre une montagne c’est imprévisible.

          Que des footballeurs qui devaient prendre cet avion pour rentrer au Danemark se rendent compte au dernier moment qu’il y un autre vol avec moins d’attente pour la correspondance et ne montent pas dedans, c’est imprévisible aussi. Ces mecs la doivent se demander pourquoi ils ne sont pas morts ! 

          La vie et la mort c’est imprévisible et c’est tant mieux. N’en déplaise à ceux qui font jouer leur assurance pour qu’elle prenne en charge les frais de pressing s’ils ont mouillé leur pantalon en pissant face à la Tramontane. Ca c’était pourtant vachement prévisible.« Ma soun cougns » (phonétique) ces parisiens comme disent les catalans !



        • oncle archibald 30 mars 2015 12:03

          @oncle archibald : scusi pour le doublon, le message n’était pas parti au premier essai.


        • bourrico6 30 mars 2015 12:13

          Ben oui, c’est bien entendu encore un coup des Bolchéviques, c’est évident....


        • oncle archibald 30 mars 2015 12:32

          @bourrico6 c’est vrai qu’eux aussi aiment bien que tout soit planifié et prévisible, ce fut même une de leurs spécialités.


        • bourrico6 30 mars 2015 12:36

          @oncle archibald

          Mais oui tête de noeud, pour paraphraser Spartacul, un avion qui tombe, c’est les gauchistes, un train qui déraille, c’est les gauchistes, ta femme qui se fait prendre en gang bang, c’est les gauchistes, etc, etc.

          Bande de crétins.


        • Trelawney Trelawney 30 mars 2015 14:32

          @Spartacus
          Vous n’avez décidément rien compris. Quand on paie quelque chose à son juste prix, ça n’est pas suffisant, car il y a forcément de l’exploitation quelque part et en plus le produit sera mal fabriqué ou le service sera mal rendu, car la personne n’est pas payé à sa juste valeur.

          Tout cela est bien évidemment de la responsabilité du libéralisme.

          En France, et cela depuis 1981, les politiques ont très bien compris cette situation et se sont donc payés à leur juste valeur (valeur qu’ils se sont eux même attribués). Depuis tous nos députés et sénateur ainsi que les présidents et ministres font du très bon travail.

          Quand on vous le dit Mr Spartacus, il suffit de mieux payer les français (surtout les chômeurs) et nous sortirons de la crise

          Deux articles que je lis sur l’A320. Jamais vu autant de conneries. Ca démarre fort ce lundi.


        • oncle archibald 30 mars 2015 15:00

          @bourrico6


          Mais bougre de tête d’âne tu n’as même pas vu que ce que Spartacus et moi osons avancer c’est qu’il n’y a que les gauchistes pour essayer d’expliquer l’inexplicable, il leur faut des explications à tout et personne, individuellement, n’est responsable de ses actes. C’est toujours parce qu’il était malheureux quand il était petit, que son père l’empêchait de jouer aux navions, que sa mère lui confisquait la casquette de commandant de bord de son uniforme que le pauvre pilote a déprimé etc etc .. 

          Ben non, nous qui savons ce qu’est la responsabilité personnelle, nous qui croyons que les hommes ont le choix, nous pensons que c’est un mec malade et parano qui a fait une grosse connerie, tout seul comme un grand, et que ceux qui connaissaient son état dépressif et ne l’ont pas empêché de piloter un avion plein de passagers sont eux aussi peu ou prou responsables individuellement de ce qui est arrivé. La fatalité a voulu que ce soit sur ce vol Barcelone Dusseldorf qu’il passe à l’acte et détruise d’un coup la vie de 149 êtres humains qu’il avait entre ses mains.

          Est-ce si compliqué à comprendre ou bien est-ce que seuls les gochos-bobos et les bas du front national ont le droit à s’exprimer ici, ce qui justifierait vos insultes ?

        • mmbbb 30 mars 2015 19:17

          @Trelawney ET pourtant les employes D’air France ont un statut tres protecteur et il y eut des accidents par negligence Le crash du vol Rio Paris dû aux sondes defectueuses Pitot qui auraient dues etre ramplacees malgre les divers rapports il suffit de relire la presse Les pneus du concorde avaient des faiblesses et la aussi des rapports preconisaient des pneus plus solide Michelin proposa des pneus renforces qui certainement auraient resistes a cette lamelle en titane Cette compagnie n’est meme pas classee dans les compagnies les plus sures Que se sache les vols de Concorde n’ont jamais ete en Low Cost et le serieux d’Air france en a prix un cout dans l’aile Les compagnie low cost propose des prix plus bas parce que les frais de fonctionnement sont etudier a la baisse Lorsque quil ny a pas de concurrence les pris sont exorbitant surtout ceux pratique par Air France


        • Agafia Agafia 30 mars 2015 22:50

          @oncle archibald
          Bizarre d’être moinssé x fois quand on s’excuse pour un doublon.... smiley

          Y a vraiment des trucs que je ne m’explique pas sur ce forum...

        • njama njama 30 mars 2015 11:04

          Autre hypothèse intéressante à vérifier, d’importantes manœuvres aériennes militaires avaient lieu dans la zone au même moment !

          piochés dans les commentaires qui font suite à l’article de Nice-Matin du mardi 24 mars 2015, « Crash d’un A320 : les dix dernières minutes du vol 4U9525 » ICI

          A 10h31, le vol 4U9525 passe entre Marseille et Toulon, à une altitude de croisière de 38 000 pieds (11 500 mètres d’altitude).

          bruzzisi 24/03/2015 à 19h14
          Descente rapide, mais contrôlée par les pilotes (ou le pilote auto) ; faute de quoi l’inclinaison aurait été bien plus forte. Si panne ou incendie moteur, la vitesse aurait bien diminué également (surtout avec 1 réacteur sur 2 éteint). Donc, pas de panne moteur. Pas de détérioration majeure de la structure non plus, car l’avion serait parti dans une série de vrilles avec une descente proche de 3000 mètres par minutes (voire même plus) et avec un impact au sol en 2 à 3 minutes (et non, au bout de 10 mn). Perte de pressurisation ? C’est possible. Dans ce cas, les pilotes effectuent une descente de 3000 pieds par minute (environ 1000m/mn) pour rejoindre une altitude proche de 3000m. Par contre, l’élément qui me trouble un peu, c’est la présence d’un avion ravitailleur de l’Armée de l’Air, dans la zone où l’Airbus a commencé sa descente fatale. Ce ravitailleur faisait ses rotations (ce qui est normal pour une station service volante) à 40000 pieds (13000m) et se trouvait à moins de 10 km de l’Airbus. Des avions de chasse (dont on ignore la nationalité) se trouvaient également dans la zone du ravitailleur (pour faire le plein). Les témoins « sonores » du crash les ont entendu et vu quelques instants après la déflagration liée au crash...
          -----------
          Bilice06 25/03/2015 à 02h18
          A vrai dire, c’est vrai qu’un ami habitant le nord des Alpes-maritimes, m’a dit qu’il a remarqué une forte activité de forces aériennes dans le coin, dont le dernier qui est passé tellement bas que de son jardin’ il pouvait presque voir le pilote, et qui a fait peur à ses enfants et fait sortir sa femme en panique. L’armée serait-elle responsable en partie de cette tragédie ? Une nouvelle technologie qui a fait chuter l’avion, brouillant les communication ...
          -----------
          bruzzisi 25/03/15 à 10h38
          Le truc, c’est que l’avion a commencé à amorcer sa descente (qui s’est faite sur une distance de 150 km en environs 10 mn) peu après être passé au dessus de La Ciotat. Que s’est-il passé à ce moment là ? Dépressurisation de la cabine ? Si tel est le cas, tout ce qui n’était pas attaché dans l’avion a été aspiré vers l’extérieur (y compris d’éventuels passagers ou hôtesses de l’air, si le trou dans la carlingue est suffisamment gros). Ce ne serait pas la première fois qu’un passager essaye de sortir de l’avion en plein vol ! On devrait donc retrouver des objets de cet avion dans les environs du lieu où la descente s’est effectuée. Mais ça, je ne sais pas si les autorités vont faire effectuer des recherches dans ces secteurs.
          ---------


          • njama njama 30 mars 2015 11:13

            En fait le crash de l’A320 serait une sorte de drame Bugaled Breizh mais en version aérienne ...
            des témoignages attestent d’importantes manœuvres militaires aériennes, et l’État est bien silencieux à ce sujet ...


          • Fergus Fergus 30 mars 2015 11:29

            Bonjour, Njama.

            Désolé, mais c’est du grand n’importe quoi dans la ligne des complots multiples qui ne cessent de se développer sur le web. Ne donnez pas foi à ce genre de théories, vous valez mieux que cela !


          • njama njama 30 mars 2015 11:49

            @Fergus
            nous en sommes toujours au stade des hypothèses ...
            super intéressantes les déclarations de ce pilote ! non ?
            Crash de l’Airbus : des incohérences relevées dans la version officielle
            http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/crash-de-l-airbus-des-incoherences-49415
            le suicide ? faut-il plier aussi vite cette cause du crash ?
            je ne faisais aucunement allusion à un complot, mais serait-ce idiot de supposer des interférences radio, des brouillages ...  ?
            (par contre le vol MH17 a bien été descendu par un missile air-air ... et comme les séparatistes n’ont pas d’aviation, que faut-il en déduire ... mais c’est un autre sujet).
             


          • ASTERIX 30 mars 2015 16:00

            @Fergus

            ayant recruté et cotoyé les pilotes de chasse francais ils n’aurait pu faire une saloperie pareille

            sur 40 candidats il y a un seul qui recoit son macaron de pilote ;; ;;ce sonnt des BONS !!!

            ces pilotes sont suivis sur base continuellement par des médecins spécialistes aeronautique !!! et vont au CEMPN tous les 6 mois FAIRE UN EXAMEN MEDICAL TRES COMPLET ET APPROFONDI

            SI LE CEMPN allemand n’était pas a la hauteur le notre est « draconien » SURTOUT POUR LA PSY ET LA VUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            cempn  : centre d’expertises médicales du PERSONNEL AVIGANT


          • Alex Alex 30 mars 2015 19:03

            @njama

            «  [En cas de dépressuriastion rapide], les pilotes effectuent une descente de 3000 pieds par minute (environ 1000m/mn) »

            Merci pour cette info qui n’est pas une coquille puisque la valeur de la Vz est indiquée 2 fois.
            Elle prouve que vos sources sont hyper-fiables...
            Je la transmets à l’OACI pour qu’elle la dispatche aux compagnies.

          • Alex Alex 30 mars 2015 22:02

            @ASTERIX


            « ayant recruté et cotoyé les pilotes de chasse francais... »

            Références impressionnantes ! À quel stade les avez-vous recrutés ? L’épreuve de dictée ?

            « un seul sur 40 » 
            40 quoi ? 

            Racontez-nous comment se fait le « dépistage psy » à Balard.
            Il y a quelques années, il devait être réalisé au moyen de micros espions et de caméras vachement bien cachées...


          • lloreen 30 mars 2015 22:10

            @ASTERIX

            Sauf votre respect mais les pilotes allemands sont les meilleurs au monde et la sélection est extrêmement rigoureuse.
            C ’est vraiment une injure faite à leur honneur que de pouvoir imaginer qu’ un pilote suicidaire mettrait le pied dans le cockpit et de toute façons n’ importe qui ayant un brin de jugeotte a bien compris depuis le moment où le président Obama a ouvert la bouche pour proclamer que ce n’ est pas un attentat, de quoi il en retournait. Quand le New York Times, voix de son maître a pris le relais, il ne subsiste plus l’ ombre d un doute qu’ où vient le coup...

            Faire passer Andreas Lubitz pour un dépressif suicidaire est digne d’ un esprit à la limite de la débilité ou de la psychopathie.C ’est carrément signé.


          • agauchtoute agauchtoute 2 avril 2015 15:49

            @njama

            N IMPORTE QUOI !!!!

            si les « cons »volaient le drh.... le pdg et de directeur de LUFTHANSA seraient chefs d ’escadrille !!!!!


          • bakerstreet bakerstreet 30 mars 2015 11:07

            Extraordinaire.

            Mais je ne vous reçois pas vraiment 5 sur 5..
            Hier un article déresponsabilisait là aussi le pilote, soi-disant victime d’une éducation maltraitante. Il ne pouvait qu’en être qu’ainsi.....

            L’ultra libéralisme....Voilà un autre cadre proposé.....
            Les allergiques vont mettre aussi en cause demain le gluten que ce type aurait ingurgité à son corps défendant sur le plateau repas. 

            Pour quelle étrange raison les gens refusent de voir la réalité, préférant imposer leur lobby, même en forceps, dans le siège pilote ? 
            Tant pis s’ils perdent de l’altitude, ils ont mis leur intelligence en pilote automatique ?

            Il serait peut être temps d’ouvrir cette porte, bordel !

            • chantecler chantecler 30 mars 2015 18:02

              @bakerstreet
              Ouais, en attendant ce n’est pas pour rien que certaines compagnies , même low cost , imposent deux présences permanentes dans le poste de pilotage .
              Et si cela avait été il n’y aurait pas eu 149 victimes .
              Donc l’analyse n’est pas entièrement fausse .
              De plus parler responsabilité individuelle d’un type malade , apparemment suicidaire ça ne colle pas trop non plus .
              Les règles, les lois sont là pour justement baliser les comportements individuels .Et protéger la collectivité .
              Et ça le néolibéralisme les rejette.
              Ici un crash aérien , bientôt un énième crash bancaire lié à la démesure ,à la dérèglementation, à la cupidité et à l’irresponsabilité .
              Et qui paiera ?
              Je vous laisse deviner.


            • njama njama 30 mars 2015 11:07

              autre hypothèse médicale en dehors du suicide

              Andreas Lubitz aurait-il fait une crise de somnambulisme  ?
              (Source Ouest-France) 
              Cette théorie est très sérieusement défendue par le Quotidien du Médecin [1]

              Selon le professeur Patrick Clervoy, chef du service de psychiatrie de l’hôpital militaire du Val de Grâce, spécialiste du stress et psychiatre référent du centre d’expertise médical des personnels navigants (CEMPN) de Toulon, « l’enregistrement de sa respiration régulière jusqu’au crash ne prouve pas que le copilote est dans une démarche volontaire, et par conséquent qu’il est en état de conscience, mais atteste qu’il est en vie, simplement en fonction végétative et inconsciente. Il semble dans un état dit de coma vigile, communément appelé état de rêve éveillé, ou encore état crépusculaire  ; (...) le sujet est en capacité d’effectuer des gestes automatiques. En revanche, il n’est pas en mesure de réagir aux signaux que constituent les alarmes et les cris. (...) Cela corrobore aussi l’hypothèse somnambulique ».

              [1]Crash de l’A320 de Germanwings : l’hypothèse somnambulique est la seule médicalement envisageable à ce jour
              Christian Delahaye, 27.03.2015 ICI


              • njama njama 30 mars 2015 11:56

                désolé, cette hypothèse est forcément erronée, puisque il serait impossible d’entendre ni la respiration du co-pilote, ni le bruit de l’activation du système de descente :
                Gérard Arnoux, le président du comité de veille et de la sécurité aérienne et ancien commandant de bord, a relevé des « incohérences » dans la version dévoilée ce jeudi par le procureur de la République Marseille.

                  Selon l’ancien pilote, invité sur la plateau du Grand Journal jeudi soir, trois éléments ne collent pas avec la version officielle.

                http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/crash-de-l-airbus-des-incoherences-49415


              • boris boris 30 mars 2015 15:06

                @njama

                Si c’est le cas le réveil a été plus que brutal !


              • njama njama 30 mars 2015 23:29

                @boris
                y-a-t-il eu réveil Boris ?


              • TicTac TicTac 30 mars 2015 11:09

                Mais bien sûr.


                J’aurais adhéré à l’article si ce pilote avait décidé de de foutre en l’air dans les alpes en ulm.

                M’enfin là, faut quand même pas déconner.
                Je n’ai pas l’impression que ce mec ait eu des difficultés de fins de mois et il existe d’autres moyens pour les revendications syndicales. 

                • Agafia Agafia 30 mars 2015 23:47

                  @TicTac
                  Vous savez, je crois, à en lire divers articles sur le sujet, que le temps du pilote de ligne roi du ciel, riche et un peu superman, soit révolu... Le bizness et le low-cost sont passés par là et la nouvelle génération de pilotes en ont subi les conséquences.


                  Ils sont devenus, à leur tour, esclaves du système, même si ce sont encore un peu des esclaves de luxe.

                • Ariane54 Ariane54 5 avril 2015 10:51

                  @TicTac
                  Si la version officielle est exacte, on ne doit pas s’étonner que le pilote ait choisi d’emmener avec lui tous les passagers. Dans son analyse, il a très bien pu se dire que les passagers n’étaient pas innocents, mais responsables de sa situation par le principe même que c’est le consommateur, par ses exigences toujours plus folles d’obtenir ce qu’il veux à un prix toujours plus bas, qui induit la situation délirante des compagnies lowcost.


                • fred.foyn Le p’tit Charles 30 mars 2015 11:15

                  Il y a longtemps que l’évolution de l’humanité est en régression...Alors ce genre de catastrophe (il y en a eu d’autres) est devenue pour les médias un passe temps de quelques jours...Passons à la prochaine.. !


                  • Fergus Fergus 30 mars 2015 11:24

                    Bonjour, Jacques.

                    Qu’il y ait des dérives du système libéral, c’est une évidence, et les pratiques du low-cost n’arrangent évidemment rien.

                    Pour autant, il semble que, dans ce drame, les choses soient relativement claires et ne justifient pas des extrapolations tendancieuses. Des pilotes suicidaires, il y en a déjà existé. Or, le profil médical de Lubitz accrédite le coup de folie d’un individu au profil dépressif qui, ayant reçu les commandes lors de la sortie du commandant de bord, a soudain pris conscience de ce qu’il allait perdre si la Lufthansa lui retirait son permis de vol en brisant le rêve de sa vie.

                    Dénonçons les pratiques du low-cost, mais en évitant de faire des amalgames inappropriés.


                    • P-Troll P-Troll 30 mars 2015 11:43

                      @Fergus
                      évitons aussi de prendre pour argent comptant ce que raconte le New-York Times avant même que l’enquête soit close ou le « tabloïd » (pour ne pas dire la poubelle) Bild.

                      Si le co-pilote présentait toute ces caractéristiques, il est grave qu’un encadrement compétent n’ait rien perçu.
                      - ou bien les informations qui circulent tous azimuts sont vraies et la direction de l’exploitation de la compagnie est entièrement responsable d’avoir confié le pilotage d’un avion à ce type
                      - ou bien elles sont fausses. Alors, il faut vite les faire cesser et fournir les bonnes.

                    • P-Troll P-Troll 30 mars 2015 13:12

                      @Fergus

                      évitons aussi de prendre pour argent comptant ce que raconte le New-York Times avant même que l’enquête soit close ou le « tabloïd » (pour ne pas dire la poubelle) Bild.

                      Si le co-pilote présentait toute ces caractéristiques, il est grave qu’un encadrement compétent n’ait rien perçu.
                      - ou bien les informations qui circulent tous azimuts sont vraies et la direction de l’exploitation de la compagnie est entièrement responsable d’avoir confié le pilotage d’un avion à ce type
                      - ou bien elles sont fausses. Alors, il faut vite les faire cesser et fournir les bonnes.

                    • TicTac TicTac 30 mars 2015 11:48

                      De toute façon, je ne croirai rien d’autre que ce que Morice en dira.


                      • In Bruges In Bruges 30 mars 2015 11:56

                        @TicTac
                        Pas mieux.
                        Un Momo, sinon rien.
                        Plutôt le silence assourdissant du grand chantre de l’école de pilotage de cocottes en papier de Tourcoing, que le vrombissement stérile des experts auto-proclamés. Na.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jacques


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès