Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La Corée du Sud vieillit beaucoup trop vite

La Corée du Sud vieillit beaucoup trop vite

Si au niveau national la Corée du Sud sait très bien qu’elle vieillit à un rythme beaucoup trop rapide, cela peut faire un peu plus mal lorsque les statistiques internationales sont publiées.

C’est un peu l’effet qu’à fait le rapport de l’OCDE publié hier qui analyse la vieillesse des pays du G-20 d’ici 2030. Le constat est là : la Corée du Sud va passer d’une dixième place en 2010 à une quatrième place vingt années plus tard. D’un point de vue démographique, la quatrième économie asiatique aura une population qui à 24.3% sera considérée comme sénior, à savoir 65 ans et plus.
 
Si le classement général bouge à peine entre 2010 et 2030, c’est surtout la Corée qui se distingue en faisant ce bond de 6 places. Japon, Italie et Allemagne représentent le trio de tête, avec une Allemagne qui prendra la deuxième place à l’Italie en 2030. En termes de parts, le Japon aura près d’un tiers de sa population au-dessus de 65 ans (31.8%), l’Allemagne sera à 27.3% et l’Italie à 24.3%. La France (5e), le Canada (6e), l’Australie (7e) et l’Angleterre (8e) seront également des sociétés âgées d’ici 2030 avec des taux tous supérieurs à 20%. Les Etats-Unis et la Russie ferment le Top 10 des pays du G-20.
 
Du côté des pays que l’on pourra qualifier de « jeunes », on retrouve l’Inde et l’Afrique du Sud pour qui les séniors ne seront que respectivement 8.8% et 7.5%. L’explication de la vieillesse de la Corée du Sud est simple : un taux de natalité le plus bas de la planète (1.15 en 2009 contre une moyenne de 1.73 dans l’OCDE) et des séniors dont l’espérance de vie est passée de 60 à 80 ans (environ) en même pas un demi-siècle. Les séniors se démultiplient depuis 1970 où le taux n’était encore qu’à 1.3% de la population. En 2005, nous étions à 9.1% et en 2030, ce sera donc 24.3%.
 
L’inquiétude est également croissance, car parmi le Top 4 des pays les plus âgés en 2030, les trois premiers se préparent à un système de retraite et de protection sociale adapté. Pour la Corée du Sud, le temps est encore et toujours à la réflexion. Et les réactions risquent d’être drastiques d’ici 2020 si rien n’est fait d’ici là. Ce pays risque de perdre en compétitivité, et donc en richesse et en savoir-faire si aucune décision n’est prise…
 
Bienvenue en Corée du Sud
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • bob 15 mai 2010 20:52

    Le gros problème de la Corée du sud est son traumatisme suite à l’invasion japonaise et à celle de l’alliance Corée du nord et Chine. Les personnes rescapées ont voulu créer un microcosme idylique pour leur progéniture tout en les coupant de la réalité du monde le tout sur fond culturel et comparatif de l’occident ( notemment des Etats-Unis).
    Au résultat, il apparait une population qui se marie tard, veut posséder des denrées dont les prix augmentent considérablement, le tout dans une culture confucianiste qui englobe les parents ( au sens large du terme).

    Hommes et femmes ne font plus d’enfants car cela ne fait pas partie de leurs priorités ( avoir un bon boulot, une bonne situation et surtout ... mieux que le voisin). L’aspect tardif des naissances diminue la notion de famille nombreuse et porte tout l’intérêt sur l’Enfant perçu comme un nouvel espoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès