Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La course à la performance, la course à l’inutile ?

La course à la performance, la course à l’inutile ?

Le progrès, c’est une bonne chose. Mais pas lorsqu’on nous l’impose...

Noël est déjà derrière nous, avec son cortège de cadeaux high-tech, de machins et bidules divers que, vous comme moi, nous avons offert à nos proches avec les meilleures intentions du monde : appareils photos numériques, écrans plats, lecteurs MP3...
Mais sans tomber dans la nostalgie de bas étage, pour Noël et pour le reste, n’avez-vous parfois pas l’impression de donner dans le gadget ? De quelles évolutions réelles avons-nous pu être témoins récemment, et auxquelles avons-nous pu vraiment échapper ?

Prenons le cas des écrans de télévision plats. Actuellement, si vous voulez un écran LCD familial de marque, doté d’un contraste raisonnable, il vous en coûtera un minimum de 700 euros. Avez-vous déjà songé à remplacer votre cathodique par... un autre cathodique ? Non ? Pourtant, vous diviseriez le prix par deux, et à bien y regarder, le rendu de l’image n’est pas beaucoup plus mauvais ; sur le réseau hertzien, si c’est toujours celui que vous utilisez, il sera même carrément meilleur, car la "trop bonne" définition des écrans LCD/plasma a pour résultat une pixellisation de la réception.
Le lecteur MP3 dernière génération ? Un peu moins évident, là il y a vraiment un gain dans l’écoute par rapport aux médias analogiques, et les potentialités de mémoire sont plus étendues. Soit, admettons que dans ce cas, notre bon vieux baladeur peine dans la comparaison. Ceci dit, du temps des cassettes, personne ne nous menaçait avec un arsenal juridique parce qu’on se copiait la compil’ de Dorothée depuis la cassette d’un ami - mais je m’égare...
En informatique, la course artificielle à la performance a fait les choux gras des constructeurs et des éditeurs pendant bien longtemps ; c’était à celui qui aurait la plus grosse carte graphique, la meilleure carte son, la carte mère la plus rapide... Et, bien entendu, les nouveaux logiciels qui sortent demandent toujours plus de mémoire et plus de rapidité, et donc ne fonctionnent que sur les PC dernière génération. On se demande souvent, par exemple, pourquoi Word 2000 rame tant sur les vieilles bécanes alors que la version 97 fonctionne très bien, le tout pour des performances semblables... Personnellement, je me satisferais aisément d’une version 97 d’Office sur mon PC actuel, ça irait plus vite et ça coûterait moins cher. Mais à chaque fois qu’on sort des ordinateurs plus performants, on sort aussi les logiciels plus lourds, plus lents, moins bien programmés, qui vont avec, alors...

Mais le cas le plus probant, peut-être, est la voiture. Après des innovations sécuritaires indubitablement utiles, telles l’ABS, les airbags, les matériaux compressibles, les constructeurs ne savent plus quoi inventer pour nous faire croire qu’ils vont de l’avant. Outre les airbags surnuméraires qu’on nous place maintenant un peu partout (on ne change pas une équipe qui gagne, la tête, les jambes, les genoux, les pieds, bientôt les oreilles, les lèvres, l’entrejambe... ?), on nous rebat les oreilles avec des gadgets technologiques qui, pour pratiques qu’ils soient, sont à des années-lumière de l’indispensable. Le régulateur de vitesse, OK, pour ceux qui sont incapables de regarder leur compteur. Ensuite, le radar de recul, pour ceux qui sont incapables de faire un créneau. Puis, les essuie-glaces qui s’enclenchent tout seuls, pour ceux qui sont incapables de voir quand il pleut. Les phares automatiques, pour ceux qui sont incapables de voir qu’il fait nuit... Et, bien sûr, les clignotants dans le rétroviseur, pour ceux qui... heu, on n’en sait rien, mais c’est joli et surtout le rétro coûte maintenant 200 euros au lieu de 40, la belle affaire.
Je passe rapidement sur les "incroyables innovations" dont nous gratifient régulièrement les fabricants de brosses à dents (elle nettoie la langue, le palais, l’intérieur des dents, purifie l’haleine, bientôt détartre votre lavabo et vous prépare le café le matin) et de rasoirs (cinq lames maintenant, on dirait une tondeuse à gazon, ils n’ont donc pas peur du ridicule ?) ; pas besoin de sortir de Polytechnique pour comprendre qu’une bête brosse à dents de discount et un rasoir Bic feront l’affaire presque aussi bien, pour cinq fois moins cher.

Alors, face à cet océan d’absurdités, je tiens à dire STOP au marketing débilitant qui tente de nous faire confondre performance brute et innovation véritable, confort et gadgétisation, et malheureusement y parvient la plupart du temps... Mais je veux également saluer les initiatives de certaines marques (car elles existent !) qui tentent réellement de suivre l’envie du consommateur... et non pas d’ajouter une couche sur ce que tout le monde sait faire et dont personne n’a besoin, en vendant à grands coups de pub.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (112 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • eugène wermelinger (---.---.216.105) 24 janvier 2007 11:47

    Enfin un ingénieur qui voit clair. Un clair de lune à Maubeuge ? Je viens d’acheter le mois passé un tourne disques à l’ancienne pour les nombreux disques 33, 45 tours de ma jeunesse. Il est fabriqué en Chine, sans complexités inutiles, ce qui ravit aussi mon épouse. J’ai deux voitures une allemande et une japonaise de plus de dix ans. Je peux encore les amener à un mécano équipé à l’ancienne quand nécessaire, et je ne voudrais pas de ces machines où il faut un analyseur numérique pour te dire ce qu’il faut changer à très bon prix (enfin pas pour l’utilisateur). Si je devais changer d’automobile j’irais tout de même voir du côté de la Logan break qui, moins gadgetisée, ferait peut-être bien l’affaire. Il est vrai que la Prius hybride me tenterait aussi, car là il y a une véritable avancée technologique. Mais en attendant mes deux vieilles me conviennent parfaitement et me permettront peut-être d’attendre le véhicule à eau. Et tant pis s’il sera chinois, indien ou sud-africain. J’ai la nostalgie de ma DS, mais nos ingénieurs et surtout je pense dirigeants financiers français ont joué la mauvaise carte. Dans beaucoup de domaines. Le tout nucléaire est une autre absurdité et le projet Iter un gouffre dont notre recherche ne sortira pas vivante. Je sais que je suis pessimiste, en cette période où on nous promets la lune, et non seulement à Maubeuge !


    • kirinyaga 24 janvier 2007 12:47

      Hélas, le seul moyen de vendre aujourd’hui, c’est de convaincre les consommateurs de renouveler leur équipement. Au passage, tout le monde se met d’accord et on augmente les prix d’un facteur délirant.

      Lorsqu’ils essayaient encore de fourguer des télés LCD de faibles dimensions, on pouvait rigoler un bon coup en comparant les prix du marché bien policé de la hifi/vidéo et du marché de l’informatique à la concurrence acharnée. Certaines parties de ce marché échappent hélas aux bienfaits de la concurrence : les cartes graphiques (2 constructeurs), les OS (enfin, le singulier serait plus pertinent ici ...), les processeurs même (2 constructeurs aussi, mais l’un des deux étant à la limite de la rentabilité, la concurrence est nettement plus vive). L’élan s’est heureusement essouflé avec les cartes sons : ils ont bien essayé de nous refourguer du 6.1 puis du 7.1, et mème du 13.1 (si,si), mais ça marche moyen. Pour une raison qui m’échappe, les fabricants de souris réussissent malgré tout à sortir des « innovations » permettant de justifier des prix à 3 chiffres ...

      J’attends le constructeur automobile qui osera enfin mettre un port USB sur son ordinateur de bord, et qui fournira avec ses voitures un cd contenant un logiciel de diagnostic destiné à tout-un-chacun. J’espère aussi que Hulot réussira à imposer au prochain gouvernement l’interdiction des pièces de rechange vendues en blocs fonctionnels énormes et dont le total des prix est supérieur au prix de vente de la voiture neuve.

      Pour l’informatique, je crois que l’avenir est sombre hélas. Un PC vieux de 10 ans est parfaitement suffisant pour surfer tranquillement sur internet, pour visionner un film ou pour faire de la bureautique, mais la frénésie des versions incompatibles à dessein avec le matériel antérieur n’est pas près de s’éteindre.


      • Viv (---.---.152.234) 24 janvier 2007 13:00

        oui pour les souris c’est ridicule :

        Une souris c’est deux boutons, 1 roulette, un laser en dessous (et encore, une boule suffit...) et le tour est joué !

        ++


      • jcm (---.---.139.141) 24 janvier 2007 13:31

        Ah oui, parlez-moi de souris... ou ne m’en parlez surtout pas !!!

        Changeant d’équipement je change également de souris il y a 3 mois et prend celle d’un grand fabricant d’OS (si vous voyez...), une sans fil a petite lumière magique etc...

        Fonctionne correctement 2,5 mois et depuis 15 jours le clic du gauche devient très aléatoire, le double clic épuise l’index et les nerfs...

        La secouer modérément, souffler une éventuelle poussière... rien n’y fait.

        Si quelqu’un connaît un fabriquant de souris en bois, avec des ressorts et élastiques que l’on peut changer soi-même...


      • peter macaloai (---.---.200.11) 24 janvier 2007 13:40

        le laser, ou du moins l’optique en general a ete un grands pas en avant pour la souris, sans parler de l’encrassement tout les mois, la precisiosn entre les boules et l’optique et incomparable, peut etre pas pour un utilisateur lambda (encore que mes parents l’on remarqué) mais des que l’on touche aux jeux graphismes et autres application qui necessitent un minimum de precision les souris optiques sont reines.

        peter macaloai


      • Jaimz (---.---.101.8) 25 janvier 2007 11:29

        Perso j’ai une souris à boule depuis 3 ans, 5 euro à Mongallet, aucun problème, il suffit d’un coton-tige et d’un peu d’alcool une fois par mois. Néanmoins j’admets que l’optique est un plus... sauf sur une surface vitrée !


      • troll (---.---.82.132) 24 janvier 2007 12:48

        informatiquement parlant, votre solution est dans le monde de l’open source !... logiciels peu gourmands et fiables avec une diversite incroyable !...

        sinon entierement d’accord avec votre analyse...


        • Viv (---.---.152.234) 24 janvier 2007 12:57

          Très bon article, marrant et tout !

          5 lames, 5 fois plus de chances de se couper ! L’auteur a également oublié les téléphones-agenda-appareil phot-camera numérique-baladeur-radio FM-internet-télé...

          un téléphone, c un téléphone ! ensuite le reste, c’est du gadget. Je dis pas que toutes les options sont inutiles : les options baladeur par exemple ça peut etre plutot sympa, mais par exemple la télé et l’internet, dans un lucarne de 5cm sur 5... bon, faut pas pousser mémé !

          ++


          • Marsupilami Marsupilami 24 janvier 2007 13:16

            Excellent article. J’ai la nostalgie de ces appareils rustiques et pas bourrés d’électronique qu’on pouvait soi-même démonter et réparer quand ils tombaient (rarement) en panne. Les deux platines K7 de ma chaîne achetée il y a 3 ans viennent de tomber en panne à quelques jours d’intervalle (miraculeuse coïncidence commerciale). Les faire réparer me coûterait aussi cher qu’acheter une nouvelle chaîne. Il y a quinze ans, ce n’était absolument pas le cas : les matos étaient plus résistants et ça valait le coup de les faire réparer. Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

            Tout à fait d’accord avec l’auteur aussi sur les ordis et les logiciels « toujours plus ». Je bosse avec pas mal de logiciels, et jamais je n’échangerais les anciennes versions, rustiques, fiables et efficaces contre les versions dernier cri de plus en plus buggées et inutilement puissantes.

            On vit vraiment dans un monde de fous. Heureusement, les assiettes, les verres, les couteaux et les fourchettes (par exemple) restent encore à peu près normaux et durables puisque vierges de puces électroniques. Pendant combien de temps encore ?


            • LE CHAT LE CHAT 24 janvier 2007 13:24

              salut Marsu ,

              c’est bien pareil avec les bagnoles bourrées d’electronique qu’on te vend alors que t’es même pas demandeur et que maintenant c’est tout juste si on peut encore faire la vidange soi même ! halte à la course à la consommation , le moloch nous bouffera tous !


            • ZEN zen 24 janvier 2007 13:42

              @Le Chat, chat-lu

              Et ne parlons pas des croquettes pour chats dont les variétés connaissent une croissance exponentielle (« bio »,etc..) ! Comment fais-tu ton choix, cher Matou ? smiley

              Ma voiture a dix ans, mon ordi va atteindre ses huit ans, et il marche, la preuve ! Le seul domaine où je me laisse séduire bêtement, c’est le vélo : le dernier modèle carbone monobloc Colombus tout « ultégra » (les aficionados comprendront) livré par le Père Noël....nobody is perfect !


            • LE CHAT LE CHAT 24 janvier 2007 14:02

              @zen

              resalut à toi ,il est sage de se faire plaisir de temps à autre , sinon tu pêtes les plombes comme me disent mes gamins ! hier j’ai été voir Apocalypto , quel zénitude , ces indiens vivant en symbiose avec leur milieu ! malheureusement la civilisation est arrivée smiley


            • panama (---.---.198.59) 24 janvier 2007 17:39

              Sans civilisation, pas de chauffage pour les matous ! Pas de croquettes non plus, faudrait chasser pour manger, et pas pour le plaisir !


            • caramico (---.---.227.229) 24 janvier 2007 18:43

              Au prix au kilo ça doit faire cher !


            • wein (---.---.193.107) 24 janvier 2007 22:12

              @Zen« Le seul domaine où je me laisse séduire bêtement, c’est le vélo : le dernier modèle carbone monobloc Colombus tout »ultégra«  »

              tu n’es pas le seul ... je lorgne sur les vélos couchés mais c’est encore un peu trop cher pour moi, même d’occasion smiley


            • ZEN zen 25 janvier 2007 17:46

              @wein

              Bonjour. le vélo couché, c’est épatant pour ceux qui ont des problèmes de dos. J’ai essayé, je n’ai pas été emballé. Mais peut-être plus tard, quand j’aurai plus de 80 balais...Cyclistement.


            • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 26 janvier 2007 11:28

              Salut Marsu,

              J’ai exactement le même problème avec ma chaîne, les deux lecteurs de K7 ont pété en même temps, et le même diagnostic : trop cher à réparer. Il ya de l’avenir pour les réparateurs de matériel hi-fi. Dans ma région reculée, il existe un répérateur de télé, qui ne fait que ça, mais vraiment que ça, chez lui. Il bosse sans arrêt, tout le monde lui apporte des télés ! En Afrique, il existe des milliers de « docteurs voiture », « docteurs batteries », « docteurs télé », qui font des merveilles. L’immigration choisie s’impose !!! smiley Je te parie que dans 10 ans, non seulement, on fera nos courses chez « l’épicier arabe », mais on fera réparer tout notre matos chez le « réparateur noir » du coin.

              Dans le genre « nouveauté débile », n’oublions pas tout le cirque qu’on nous fait avec la vidéo sur portable : on pourra « enfin » regarder la télé sur son portable (PPDA ou Christine Aguilera format timbre-poste, quel pied !) ou (n’ayons pas honte, allons-y carrément) le cinéma : J’attends avec impatience le Seigneur des Anneaux en 3 cm sur 4...


            • milla (---.---.24.131) 2 février 2007 22:05

              Eh oui, sans civilisation, pas de maison,pas de médecine, pas d’antivirus (quelqu’il soit), pas de moyens de communication, rien quoi, quand à la consommation=économie, plus il y a de choix moins c’est cher,enfin en théorie, maintenant, en pratique à vérifier !!

              Ca me fait un peu penser à Vania dans le livre de Roy Lewis, « pourquoi j’ai mangé mon père » smiley

              Retour à l’état de nature... wait and see...

              Milla smiley


            • (---.---.229.236) 24 janvier 2007 13:23

              Personne ne vous oblige à acheter des LCD ou es MP3, ou des rassoir à 55 lames. Laissez donc tranquille ceux que cela amuse.


              • UGH (---.---.29.92) 24 janvier 2007 13:35

                Suis d’accord smiley Ma petite télé a 12 ans, payée 100 € (bon, à l’époque, c’était en FF) Tombée en panne il y a 6 ans, je n’ai pas écouté la FNAC pour qui la réparation coutait plus chere qu’une nouvelle télé. Tombé par hasard sur un petit réparateur, la pièce à changer me coûte 20 euros ! (encore en FF...) Et depuis, elle marche nickel !


                • wein (---.---.193.107) 24 janvier 2007 22:23

                  Problème à peu près similaire .J’ai une machine à laver le linge 1390 f de 1998 ,donc environ 200 euros .La pompe de vidange a claqué ...je m’en suis tiré pour 35 euros,le prix de la pièce ! vive le système D


                • (---.---.28.230) 24 janvier 2007 14:11

                  Un gros problème de fiabilité, c’est indéniable. Je travail au développement pour une grosse boite d’équipement électronique et je peux vous dire que rien n’est fait pour palier à ce problème. Ca pourrait meme passer pour une stratégie qui pousse au renouvellement. Maintenant, une fois que l’appareil est en panne, quoi faire ? L’érosion des prix sur le matériel électronique est tel qu’il est plus avantageux de le changer par un appareil fabriqué dans une usine où le prix de la main d’oeuvre est dérisoir que de le faire réparer par un gars de chez nous qui gagne sa vie comme il peut. C’est mathématique, ya presque pas le choix (je passe sur le fait que les pièces de rechange ne sont sans doute plus disponibles)


                  • Jaimz (---.---.101.8) 25 janvier 2007 11:36

                    J’ajouterai un complément à ce commentaire, ayant des amis travaillant dans l’industrie (si si ça existe encore en France) : il faut savoir que la durée de vie et la fiablité d’une pièce sont calculées à la conception. Notamment l’aspect « pièces de rechange » est très clairement défini par contrat avec les fournisseurs, c’est à dire que des éléments sont choisis et définis exprès pour « casser » au bout d’un laps de temps choisi (exemple, dans l’industrie automobile 30% des éléments périphériques du moteur ne doivent pas tenir plus de 5 ans). Ainsi on peut produire des pièces de rechange à l’avance, avant même la commercialisation du modèle.


                  • bulu (---.---.1.42) 24 janvier 2007 14:19

                    en textile, on pourrait parler de l’inflation des produits techniques : du goretex 3 couches ultra-respirant et etanche facon North Fake vendu au randonneur du dimanche qui se contenterait bien d’un vieux K-way ou qui de toute facon ne sort pas par gros temps.

                    On echange notre temps contre de l’argent, comme l’inverse n’est pas possible, on depense cet argent en futilites...pour ceux qui gagnent assez.


                    • verbatim (---.---.197.6) 24 janvier 2007 15:16

                      Résumé de l’article et des commentaires :

                      — À bas l’usage unique du sceptique !!
                      — Vive la décroissance économique pour que vive la planète humaine !!


                      • Zozo (---.---.79.1) 24 janvier 2007 15:18

                        Votre article est intéressant car il s’attaque au fondement même de notre système, aujourd’hui planétaire : un système concurrenciel faisant jouer pleinement le penchant naturel de l’homme à rivaliser avec son prochain. Après l’effondrement du collectivisme, ce système est devenu l’unique modèle et la question est de savoir qui mènera la course parmi les grandes nations dans les années et les décennies à venir. Les français eux se demandent s’ils ne sont pas en train de décrocher, d’où, peut-être cette boulimie de consommation, traduction d’un acte d’achat compulsif. Le consommateur français aurait même est-il dit, ces dernières années, sauvé le taux de croissance national et permis de le maintenir à des niveaux relativement acceptables. Cigale plutôt que fourmi.

                        Mais tout ça pourquoi ? Car fondamentalement, même si ce système est jusqu’à maintenant celui qui permet au mieux de produire de la richesse et d’améliorer le sort de l’humanité, il est permis de se poser des questions sur le bien-fondé de cette course au confort matériel toujours plus effrénée. L’impact environnemental est évidemment énorme. Les esprits sont affectés probablement autant, avec tous les dégâts que ça suppose : abrutissement, aliénation, désirs mimétiques répétés à l’infini. Nous sommes dans l’ère du désir industriel. L’uniformisation nous guette à l’échelle planétaire. Il est probable qu’à ce rythme-là le modèle culturel sera ramené dans un avenir plus ou moins proche au modèle unique.

                        J’ai trouvé par contre votre conclusion un peu calamiteuse en contredisant ce que vous développez à travers vos exemples. Vous ne donnez pas de noms sur ces fameuses marques que vous saluez pour leurs heureuses initiatives. Dommage...


                        • plop (---.---.39.132) 24 janvier 2007 15:48

                          « ..sauvé le taux de croissance national et permis de le maintenir à des niveaux relativement acceptables... »

                          Pouvez-vous préciser ce qu’est un « taux de croissance acceptable » ?

                          http://lenairu.blogspot.com/


                        • Zozo (---.---.79.1) 24 janvier 2007 16:03

                          à Plop

                          ...c’est un taux supérieur à zéro...


                        • La Courgette La Courgette 24 janvier 2007 19:42

                          Effectivement, il est facile de pointer le ridicule, moins de montrer ce qui ne l’est pas. En ce qui me concerne, deux exemples actuels :
                          - Renault et Dacia, qui ont mis fin à l’inflation d’équipements sur les véhicules ;
                          - Nintendo, qui a préféré fabriquer une machine simplement amusante, mais moins puissante que celle de ses concurrents.

                          A noter que dans les deux cas, l’extension de l’offre a été bénéfique pour le marché concurrentiel, et que les consommateurs ont suivi (pour ceux qui m’accusent d’être communiste)...


                        • aquad69 (---.---.33.228) 24 janvier 2007 15:42

                          Bonjour La courge,

                          merci pour votre article, il est tellement évident et raisonnable que l’on se régale à le lire.

                          Mais dites-moi : vous êtes vraiment ingénieur, vous ??? Où étiez-vous quand on a vacciné vos collègues contre la simplicité ?

                          Allez ! Dites-nous quand vous aurez obtenu les 500 signatures-parrainages de Maires et on vote pour vous !

                          Cordialement Thierry


                          • panama (---.---.198.59) 24 janvier 2007 17:36

                            Je ne suis pas du tout d’accord !

                            - les écrans cathodiques : vous en trouvez où ? Ca existe encore ?

                            - comparer un lecteur MP3 qui a toute votre CDthèque dans un petit format avec un banal walkman à cassette (70 minutes de musique avec les sifflements) : no comment !

                            - les voitures : le régulateur de vitesse ? Vous n’en avez pas et ça se voit ! Pour mes derniers 700 km d’une traite sur autoroute, quelle bonheur, quelle confort de laisser le pied droit bien tranquille. Pour les airbags, ça protège, le jour où...

                            - radar de recul : vraiment le truc utile quand on se gare, avec nos pare-chocs peints. J’en ai un sur ma golf.

                            - les PC : bof, de toute façon, ça ne vaut pas plus cher, alors...

                            Qui avait utilisé ce slogan : le progrès n’est valable que s’il est est partagé par tous (EDF ??? SNCF ??).

                            Le consommateur est impitoyable : contrairement à vous, je pense que si une innovation ne lui convient pas, ça ne se vend pas ! Matraquage commercial ou pas.

                            Exemple : les rasoirs électriques avec la réserve de crème hydratante : un bide absolu.

                            Personnellement, je vous vois comme une sorte de post-soixantehuitard écolo, roulant dans une vielle R5 polluante et ultradangereuse en cas de crash, avec des fringues ethniques fabriquées par des petits enfants pakistanais...

                            Non, en fait, vous appartenez à une mouvance anti-libérale, anti-consumériste, anti-mondialiste qui a ressurgi depuis quelques années.

                            Grand bien vous fasse : laissez moi rouler dans ma voiture ultra-équipée, écouter mes MP3 sur mon lecteur SONY, surfer son mon IMAC MacIntel, prendre des photos sympa avec mon téléphone SonyEricsson ...

                            Comme le disait le grand Voltaire : « le paradis terrestre est où je suis. »

                            J’en profite.


                            • caramico (---.---.227.229) 24 janvier 2007 18:46

                              t’as oublié : Mon chien, ma femme..


                            • caramico (---.---.227.229) 24 janvier 2007 18:50

                              autre chose qui me chiffonne c’est le rapport entre le poids du véhicule, et le nombre de kilos de viande transportée, cherchez l’efficacité dans tout ça quand on voit la petite bourge du coin prendre son 4/4 pour aller chercher son moufflet à l’école catho du coin (image vécue au quotidien)


                            • c.d.g. (---.---.234.158) 24 janvier 2007 19:20

                              et pourquoi vous avez des pare chocs peints ?

                              n est ce pas un truc qui sert a rien ? voire au contraire si vous avez un accident


                            • La Courgette La Courgette 24 janvier 2007 19:30

                               smiley Plusieurs éléments m’indiquent que la compréhension de cet article ne s’est pas entièrement fait jour dans votre esprit brillant, et néanmoins consumériste et assumé :
                              - des écrans cathodiques, on n’en trouve effectivement plus beaucoup, c’est bien le problème. il faudrait qu’on ait le choix.
                              - je n’ai effectivement ni régulateur de vitesse, ni radar de recul. Pour les airbags, si vous (re)lisez cet article, vous constaterez que je les classe parmi les innovations utiles.

                              Maintenant, passons sur la façon dont vous me voyez ; je dois bien dire que c’est plutôt marrant, alors je vais me permettre de répondre sur le même ton. Pour les gros pleins de soupe capitalistes et libéralo-consuméristes dans votre genre, inconscients de l’impact de leur cigare sur la couche d’ozone et la reproduction des nénuphars malgaches, le simple appel à la raison en matière de progrès pour qu’il aide vraiment les gens plutôt que de financer vos stock-options résonne forcément comme un appel à la Révolution... C’est sans doute pourquoi vous craignez si ouvertement que des hippies bariolés et dangereusement subversifs dans mon genre viennent un jour vous dévaliser, briser votre lecteur MP3, transformer votre Palm en boulier et votre Golf en R5 de 1982.

                              Je vous laisse, je dois retirer ma soupe d’algues du feu de cheminée, je reçois aujourd’hui des amis qui sont venus en bus au colza. Et puis j’en ai marre de pédaler pour faire tourner mon PC...


                            • Jaimz (---.---.101.8) 25 janvier 2007 11:42

                              Moi je préfère mon vieux tube cathodique, l’image y est nettement moins flou ! Le LCD fait ressortir les défauts graphiques et les parasites de transmissions. C’est très flagrant avec les DVD (MPEG2) dont l’image peut-être salement dégradée par la compression numérique.

                              Et c’est encore pire avec la TNT, que le gouvernement essaie d’imposer au « peuple docile ». Quand on a fait un peu d’étude technique dans sa vie (niveau terminale) on sait très bien que l’on perd de la qualité quand on passe de l’analogique au numérique... mais c’est pas important à première vue, pourvu que l’on déclenche une révolution de principe !


                            • panama (---.---.198.59) 25 janvier 2007 15:13

                              (...) dans votre esprit brillant, et néanmoins consumériste et assumé : (...) Merci, on me dit souvent que je suis brillant. C’est pourquoi j’ai fait une très belle carrière et j’ai un très bon salaire.

                              « Pour les gros pleins de soupe capitalistes et libéralo-consuméristes dans votre genre » :

                              Vous êtes contre les personnes obèses ? Tesss... Pas politiquement correct tout ça. Et puis, 75Kg pour 1m85, on ne peut pas dire que je sois gros. Capitaliste ? Oh oui, ET SURTOUT PAS COMMUNISTE !!! Consumériste ? Oui. Je profite de la vie, je l’ai déjà dit.

                              « inconscients de l’impact de leur cigare sur la couche d’ozone et la reproduction des nénuphars malgaches, »

                              Je ne fume pas : mauvais pour la santé. Pour les nénuphards malgaches, désolé, adressez-vous aux malgaches eux-mêmes qui défrichent à tout va. Au fait, pourquoi un nénuphar malgache ? Vous vous y connaissez en nénuphars malgaches ?

                              « le simple appel à la raison en matière de progrès pour qu’il aide vraiment les gens plutôt que de financer vos stock-options résonne forcément comme un appel à la Révolution... »

                              Mais c’est bien ce que j’ai dit : « le progrès, etc. ». Relisez mieux svp.

                              « C’est sans doute pourquoi vous craignez si ouvertement que des hippies bariolés et dangereusement subversifs dans mon genre »

                              Ah non vraiment, les branleurs aux neuronnes explosées au chichon made in Morocco ne me font pas peur. Ils feraient peur à qui d’ailleurs ?

                              « Je vous laisse, je dois retirer ma soupe d’algues du feu de cheminée, »

                              Mais c’est un menu très Bo-Bo ça ! Allez, avouez-le : vous roulez en Avantime V6 essence et vous nous faites une petite crise d’auto-flagellation écolo. Non ???? Vous êtes sûr ???

                              Je vous laisse à votre culture de peyotl, à votre lecteur de cassette qui marche encore 20 ans après, à votre ordinateur à pédale (un prototype, sans doute ?), et retourne au XXIème siècle.

                              Mais vous m’avez bien fait rire !


                            • Tom@ (---.---.27.227) 26 janvier 2007 09:12

                              « Personnellement, je vous vois comme une sorte de post-soixantehuitard écolo, roulant dans une vielle R5 polluante et ultradangereuse en cas de crash, avec des fringues ethniques fabriquées par des petits enfants pakistanais... »

                               smiley smiley smiley alors là je me suis bien bidonné merci !

                              Juste pour info, travaillant dans le même bureau que l’auteur de cette article... je précise qu’il doit avoir moins de 40 ans (mais il veux pas que je dise son vrai age... qu’il est pudique) roule en RER ou en métro (pour le peu de fois où je voyage avec lui) et pourrais plutôt être décris comme « un jeune cadre dynamique » (enfin quand il est pas malade comme en se moment... smiley )

                              Par contre je trouve assez formidable de faire des raccourci pareil afin de ridiculiser l’auteur car on a pas trouvé de meilleur axe pour démonté son argumentaire !

                              Mais malheureusement... pauvre france... c’est toujours la méthode utilisé quand on a rien à dire en suivant l’adage « C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’on va fermé ça gueule » ! smiley


                            • La Taverne des Poètes 24 janvier 2007 17:51

                              C’est rafraîchissant les nouveaux auteurs ! Merci pour cet article.

                              Le rasoir à 5 lames c’est pas idiot, au contraire : ce n’est pas le nombre de lames qui compte mais la symbolique du chiffre cinq. Cinq doigts de la main, cinq piliers de l’Islam, cinq jours de la semaine travaillée, cinq continents (et cinq anneaux olympiques), cinq sens, 5ème élément, 5ème République chez nous. Bref le message, on le reçoit 5 sur 5 !

                              Cinq you very much.


                              • Tom@ (---.---.27.227) 26 janvier 2007 09:15

                                Eux... moi je peu vous faire un retour sur le rasoir à 5 lames.

                                En effet, mon père étant fan de gadget, mais ayant la barbe et ne se rasant donc pas... m’a offert ce rasoir.

                                Et bien je peu dire que c’est vraiment pas terrible. Et surtout si vous mettez en route la fonction vibreur... alors là le rasage devient impossible. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès