Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La délation ? Non, merci !

La délation ? Non, merci !

Aujourd’hui avec internet, tout le monde peut être livré à la vindicte populaire ...
C’est un peu ce qui se passe pour cette directrice d’école qui a commis plus qu’une erreur mais qui ne mérite certainement pas d’être dénoncée à ses supérieurs hiérarchiques.

Comme beaucoup de laïques je suis étonné, stupéfait même de voir qu’une directrice d’école ait pu faire visiter une mosquée en demandant à toutes les filles de se couvrir la tête !

Ces faits se situent en Lorraine mais auraient pu se dérouler ailleurs.

Comme laïque et respectueux du droit des enfants, je ne peux pas comprendre qu’on puisse ainsi imposer aux enfants un diktat religieux dans le cadre de l’école.

Je partage l’analyse d’un de mes camarades, militant laïque et syndicaliste : cette « affaire » dénote encore une fois

« l’inculture (au sens de non savoir) laïque du personnel enseignant organisée par l’administration, nos syndicats et paradoxalement les grandes associations laïques. »

Que faire ?

Il resterait deux alternatives : dénoncer ou se taire ?

Il n’est pas acceptable qu’une association comme « Regards de femmes » puisse écrire au Ministre de l’éducation nationale et appeler les citoyens et citoyennes à adresser des courriers de protestation auprès du ministre, de l’inspection et en plus une copie au maire.

Il s’agit ainsi implicitement de demander une intervention hiérarchique, voire politique pour sanctionner la directrice.

Doit- on rappeler qu’il y a un siècle les premiers syndicats d’instituteurs et d’institutrices ont du combattre pour qu’enfin les enseignants ne soient plus soumis au bon vouloir du maire, du député ou du curé ?

Doit-on rappeler que les instituteurs et institutrices, bravant les sanctions qui ont conduit certains d’entre eux à la révocation ont défendu leur indépendance pédagogique et leur liberté d’expression dans le cadre du respect des programmes nationaux ?

Aujourd’hui une association « laïque » intervient auprès des autorités politiques contre une enseignante à propos du non respect de la laïcité.

Demain ce sera SOS Education ou un autre groupe réactionnaire qui dénoncera tel enseignant.

C’est là un précédent lourd de conséquences.

J’estime que les laïques auraient dû s’adresser à cette directrice, discuter avec elle, lui montrer qu’elle n’avait pas respecté les principes républicains de séparation des églises et de l’État.

J’estime que « Regards de femmes » qui est et reste une association laïque et féministe courageuse a commis là une erreur en réagissant ainsi, très vite.

La délation est une arme dangereuse qu’il ne faut pas utiliser.

Je ne me ferais pas des amis auprès de certains militants laïques, tant pis, il y a des vérités qu’il ne faut pas masquer.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • suki18 suki18 15 septembre 2010 19:59

    "Comme laïque et respectueux du droit des enfants, je ne peux pas comprendre qu’on puisse ainsi imposer aux enfants un diktat religieux dans le cadre de l’école."

    Se couvrir la tête en signe de respect pour les fidèles d’un lieu de culte s’apparente désormais pour nos talibans de la laïcité à un diktat, pauvre France qui ne sait plus sur quel pied danser !
    Il serait nécessaire d’arrêter la masturbation intellectuelle ça nuit gravement à la lucidité !


    • elbecko elbecko 15 septembre 2010 21:20

      vous avez raison. cette bonne dame a voulu se montrer respectueuse et c’était le meilleur moyen d’encourager ses hôtes à faire de même lorsqu’ils ne sont pas à la mosquée !
      je trouve cette mise en immersion culturelle des plus pédagogiques.

      Au vu et à l’odeur du jus de chaussette qui fermente dans les godillos de certains pré-ados peu hygiéniques je pense que l’humiliation suprême pour eux aurait pu être le fait d’y enlever ses chaussures ! heureusement ce jour là il n’y a pas eu de drame.


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 15 septembre 2010 20:16

      Il est inacceptable que des fillettes soient contraintes à une humiliation sexiste (porter le voile) sans avoir été aucunement volontaires pour visiter cette mosquée.


      Cette directrice mérite des sanctions.


      • CHALOT CHALOT 15 septembre 2010 20:20

        Le sujet de l’article ne porte pas sur la condamnation qui est aussi la mienne de l’attitude de la directrice mais de la « manie » de dénoncer des instits et profs à la hiérarchie


        • birdy 15 septembre 2010 22:13

          J’ai comme l’impression monsieur Chalot, que vous cherchez toujours un vice de forme à toute procédure lancée contre les islamistes et leurs acolytes.


          Quand même étrange cette histoire de délation que vous nous sortez de votre turban pour invalider une action citoyenne.

          Surtout quand vous proclamez qu’on devrait se passer de l’aval des curés pour organiser des concerts dans les églises mais ne vous offusquez pas que des imams veuillent voiler des enfants en simple visite. 

          Bref je ne crois pas beaucoup m’avancer en pressentant chez vous l’archétype du gauchiste bouffeur de curé mais prêt à toutes les concessions avec les mollahs.

        • romaeterna romaeterna 15 septembre 2010 21:39

          Mr Chalopt, je ne comprend vraiment pas votre point de vue.
          Encore une fois, il s’agit d’enfant, alors franchement votre directrice d’école, si elle ne connait pas le sens du mot laïcité : qu’elle change de boulot.
          La religion musulmane est une religion inquisitrice qui opère dès le plus jeune age un lavage de cerveau à ses enfants. Et toutes nos chères têtes blondes (ou brunes) non encore pollués par des préceptes religieux moyenageux : qu’on laisse tranquille avec le bourrage de crane. Ils en ont souvent assez chez eux.

          Pourquoi dénonciation ? Ces gens (les mahométans) font courir un grave danger à nos enfants car les imams et autres religieux ayant un pouvoir, savent bien manipuler les adultes...alors les enfants !

          Et n’oubliez pas qu’ils vénérent un pédophile !!!!

          Vous confondez combat corporatiste et combat pour la laïcité (et celui-ci est un combat beaucoup plus important  !).
          A vous lire !


          • UltraLord 16 septembre 2010 09:47

            Faites visiter une mosquée, et tout le monde s’indigne. Faites visiter une église, et tout le monde est content, c’est « notre patrimoine ». Mais quelle hypocrisie ...

            Et maintenant, on lis quoi, que les musulmans sont des pédophiles. Non mais sérieux ... En attendant, pour l’instant, je crois que c’est les catholiques qui font parler d’eux dans tous les pays sur ce sujet ...

            Bref, à vous entendre, on devrait carrément supprimer l’histoire et la géographie de l’éducation ... parce que ce serait les manipuler ...


          • birdy 15 septembre 2010 21:42

            L’auteur appelle délation une action civique et citoyenne.


            Mais passons sur ce détail et sans ergoter sur les mots plusieurs choses m’intriguent :

            - Comment une religion d’amour de tolérance et de paix oblige des enfants à se voiler pour une simple visite culturelle des lieux ?

            - Pourquoi la directrice n’a laissé aucun choix aux enfants et parent d’élèves autre que d’accepter ce voilage ?

            - Pourquoi la directrice a annulé toute la sortie au lieu de n’annuler que la visite à la mosquée.

            Cette directrice devrait se retrouver au chômage pour faute lourde, car non seulement elle impose aux enfants les caprices d’extrémistes et une fois sa forfaiture révélée se venge en privant les enfants de toute une journée culturel.  

            Ce qui veut nettement dire que les autres visites prévues n’étaient qu’un paravent pour l’endoctrinement qu’elle souhaitait.

            • tvargentine.com lerma 15 septembre 2010 21:44

              Moi ce qui m’étonne c’est la faux d’orthographe dans la lettre

              Ensuite,les mosquées n’ont aucunes légitimité historique en France

              Ensuite,nous voyons bien que les militants d’extrême gauche n’hésitent plus à utiliser leur fonction dans l’administration pour établir des contacts avec les islamistes et légitimer leur présence

              http://www.tvargentine.com


              • UltraLord 16 septembre 2010 09:50

                Moi ce qui m’étonne, c’est quand quelqu’un s’indigne d’une faute d’orthographe, et en fait une encore plus belle : « faux d’orthographe ».

                Et ça y est, c’est reparti sur les mosquées c’est le mal ... Mais faudrait pas oublier que laïque, ça ne veut pas dire anti-musulmans ... Parce que ça aurait été une église, y’aurait eu légitimité historique ... alors c’est pas grave ...


              • Le Hobbit Reporter Le Hobbit Reporter 15 septembre 2010 22:47

                La sacro-sainte laïcité finira par pousser notre pays dans la décadence et le fascisme.

                Personne ne s’est posé la question que l’enseignante a peut-être fait visiter une mosquée à ses élèves pour leur enseigner la tolérance et le respect d’autrui ? Pour leur apprendre que la sommes des différences culturelles créent la richesse d’un pays ?

                Quand on entre dans une maison on respecte la façon de vivre de ses habitants, on applique leurs coutumes, sans pour autant les adopter comme son propre credo.

                Les laïcards sont d’une bêtise parfois... qu’ils en sont venu à faire le lit de l’extrême droite.

                Les démocraties qui tiennent la route ce sont celles qui sont capables d’intégrer leurs minorités qu’elles soient religieuses, sociales, ou ethniques.

                En tant que chrétien je prie pour que l’Europe continue d’avoir le courage politique de sanctionner la France pour ses mensonges éhontés sur sa politique d’immigration.

                Si la France est sanctionnée, de par son poids démographique et politique au sein de l’Europe, la plupart des autres pays s’aligneront et reverront aussi leur politique d’immigration, de manière à mieux intégrer leurs minorités.


                • romaeterna romaeterna 15 septembre 2010 23:10

                  Mr le reporter (pas hobbit, j’aime trop Tolkien ! )

                  « La sacro-sainte laïcité finira par pousser notre pays dans la décadence et le fascisme. »

                  Voyez-vous, moi je suis persuadé du contraire ! Ce sont des personnes comme vous qui poussent les humanistes vers l’extrême-droite car vous faites le lit du nazislamiste tranquillement, gentiment, par œcuménisme sans doute

                  Les chrétiens sont d’une bêtise parfois... qu’ils en sont venu à faire le lit de l’extrême droite....comme ils l’ont toujours fait !
                  Retour au source sans doute... ah ! le moyen-age, l’inquisition, ..l’europe chrétienne.

                  Triste...les chacals reviennent


                • Le Hobbit Reporter Le Hobbit Reporter 16 septembre 2010 09:26

                  @ roma : le moyen-âge !? Sais-tu que les anglo-saxons disent Middle Age ? Pour ne pas tomber dans ces stéréotypes ridicules des manuels scolaires avec lesquels nous avons grandi, qui disaient que cette période était un âge d’obscurantisme abject, où le prolétaire était exploité par son seigneur, où les banquiers lombards aux doigts crochus et les Templiers impis vidaient les caisses de notre bon Roi, et surtout où les petits africains qui étudient encore dans les mêmes manuels (parce qu’on pille leurs ressources naturelles en leur laissant que nos déchets) apprennent que « nos ancêtres les gaulois » ont vaincu deux fois la Rome décadente, et que les sarrazins ont été boutés à Marignan... Ces manuels, pondus par l’école laïque et républicaine, tu ne me fera pas croire que ce sont des jésuites qui les ont rédigés ! smiley

                  Le moyen-âge a au contraire était une période très riche à tous points de vue. Penses au sud de l’Espagne, où vivaient en bonne entente juifs, musulmans, chrétiens, et qui a produit des thèses scientifiques et philosophiques qui sont encore enseignées dans les universités du monde entier.

                  Et pour conclure, la laïcité est importante certes, mais elle n’est pas tout.
                  Vouloir cantonner le fait religieux dans la « sphère de la vie privée » est aussi stupide que d’expulser un des plus vieux peuples d’Europe dans des charters à des fins de politique intérieure.


                • docdory docdory 16 septembre 2010 18:48

                  @ Le Hobbit reporter 

                  La laïcité , c’est, entre autres : « la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte » ( article 2 de la loi de 1905 )
                  En faisant visiter une mosquée et en obligeant les petites filles à subir l’humiliation du port du voile, cette directrice reconnaît implicitement le culte musulman, et oblige ses élèves à s’y conformer. C’est tout simplement illégal , c’est un viol des consciences enfantines, et c’est une insulte fait aux parents d’élèves.

                • CHALOT CHALOT 15 septembre 2010 22:58

                  Birdy !

                  La dénonciation n’a jamais été une marque de citoyenneté, bien au contraire.
                  J’ai expliqué qu’aujourd’hui c’est à propos d’une erreur commise par une directrice, demain parce qu’elle aura puni un élève et une autre fois pour une autre raison
                  Le hobbit reporter lui voit des laïcards partout alors qu’il s’agit du respect de l’enfant à qui on ne peut pas imposer le voile et du droit à l’erreur d’une instit que certains vouent à la vindicte populaire !

                  • Rough 15 septembre 2010 23:14

                    Chalot vous êtes élu sous quelle étiquette ? coco ? gaucho tendance NPA ? ou façon Arlette ?...
                    Vous êtes complètement à la masse....Cette directrice d’école mérite le knout pour avoir été aussi conne !....
                    Je ne suis pas encore cinquentenaire et pourtant lorsque j’étais à l’école primaire dans le 93 nous sommes allés visiter la Mosquée de Paris qui est un véritable monument historique et un cas très particulier d’entorse à la loi de 1905, ça je l’ai appris ce jour là et notre institutrice ne nous a pas fait un pathos sur le vivre ensemble, la biodiversité ou les chances pour la France...Non, juste les faits....Mosquée construite en 1926 en hommage aux soldats de coloniaux de confession mulsulmane pour leur conduite durant la première guere mondiale....Rien à dire d’autre....Et aujourd’hui l’on entend des ignares comme houria benmachin truc, ou djamel deux bouses nous expliquer que la France à délibérement occulté le rôle des coloniaux pendant les deux guerres mondiales et que la République serrait redevable du prix du sang....Ces deux dégénérés qui n’ont même pas le BEPC ne savent pas qu’en dépit du rôle essentiel joué par les Américains au cours des mêmes guerres mondiales aucun gouvernement n’a daigné ériger un monument à leur gloire en plein coeur de Paris...Non les seuls qui y ont eu droit sont les soldats musulmans de l’empire et leur arrière petit fils râlent encore car ce n’est pas assez...
                    Et vous savez que nous n’avons même pas enlevé nos chaussures....à cette époque la mosquée de Paris était plus MH que mosquée....tout comme Notre Dame aujourd’hui....ou les touristes nippons et autres bataves peuvent y déguster tranquillement glaces ou Mac Do....


                    • Png persona-nongrata 16 septembre 2010 16:40

                      Allez dire ça aux anciens combattant sénégalais et marocains morts aujourd’hui pour la plupart avec une retraite mensuelle de 40 euros depuis des décénnies ....

                      Ensuite si vous jugez l’intelligence des personnes à leurs cursus scolaire en effet vous faites un bon petit soldat de la franc maconnerie qui a faconné votre pensée bancale , et il si il y’a un dégénéré c’est bien vous .

                      N’oubliez jamais que le prophéte de l’Islam (pbsl) était illéttré et ça ne l’a pas empéché de fonder un empire en moins de 100 ans et 15 siécles plus tard son empire est encore en expansion :) :)

                      Enfin on se fiche de vos souvenirs d’enfance , le monde évolue et vive le retour du sacrée et fuck Mac Do , funck mai 68 , fuck vos manuels scolaires maçonniques !!!

                      Votre civilisation est en faillite , un peu d’humilité face à ce constat cuisant .





                    • CHALOT CHALOT 15 septembre 2010 23:26

                      Le knout c’est pas mon truc.

                      Je suis élu sur une liste de gauche et suis président du groupe « démocratie et citoyenneté »
                      Aujourd’hui n’importe quel groupe de pression peut se permettre en quelques minutes de mener campagne et de détruire quelqu’un qui  aurait fauté ou qui ne serait pas dans la ligne !
                      C’est de l’inquisition moderne et cela est insupportable


                      • birdy 15 septembre 2010 23:32

                        Et allez c’est reparti avec délation, vindicte populaire...

                        Le fait est que j’ai lu les articles qui donnaient aussi bien le mail de l’instit que celui de la dirlo donc contrairement à vos affirmations, les intéressées ont bien été jointes. 

                        Il y a aussi cette phrase qui me fait hurler de rire : 
                        Doit- on rappeler qu’il y a un siècle les premiers syndicats d’instituteurs et d’institutrices ont du combattre pour qu’enfin les enseignants ne soient plus soumis au bon vouloir du maire, du député ou du curé ?

                        J’espère que vous comprendrez pourquoi.

                        • CHALOT CHALOT 15 septembre 2010 23:45

                          Birdy ! On hurle de rire comme on peut !

                          Dès que l’information fut connue les dénonciations ont été adressées aux autorités.
                          Pour élargir la discussion, voici ce que m’a envoyé un bon copain :
                          "Cette histoire pourrait être rapprochée de celle de la prof d’histoire (« juive », comme toute la presse s’est évertuée à le souligner, de façon plus ou moins malsaine) qui a été suspendue semble-t-il pour avoir organisé des voyages scolaires dans les camps nazis ?
                           
                          Cette histoire, encore très mal connue, multiplie les paradoxes inédits :
                           
                          1 - Une prof punie pour avoir accompli le devoir de mémoire (légitime d’ailleurs) des souffrances et du martyre des victimes juives exterminées par le nazisme, qui est pourtant hyper-sacralisé par la classe politique (y compris réactionnaire) depuis 30 ans  ;
                           
                          2 - Une punition qui aurait été réclamée non pas par l’administration mais par le SNES et le SGEN de son lycée (! !!) ? Avec pétition à l’appui ? Un lynchage entre collègues ? Instrumentalisé par notre glorieuse hiérarchie inspectorale ? Cela devrait nous préoccuper en tant que syndicalistes ;
                           
                          3 - Un seul motif concret mis en avant, étonnant pour une sanction aussi lourde et infamante : qu’elle aurait eu le tort d’employer le terme de « Shoah » (au lieu d’ « extermination » ou génocide ?), alors que le premier terme est consacré par tous les intellectuels officiels et officieux, qui font autorité depuis des années, à tort ou à raison.
                           
                          Finalement, on croit comprendre qu’ il est reproché, très bizarrement, à cette prof : d’une part d’avoir pris au sérieux les injonctions de la classe dominante pour remémorer en priorité ce crime spécifique contre l’humanité (peut-être à l’exclusion de toute autre crime plus dérangeant pour le capitalisme contemporain, encore que la dénonciation des complicités pétainistes entre 1940 et 1944 entâche forcément les agissements répressifs du pouvoir actuel) et d’autre part, d’être juive, sous-entendu je suppose : communautariste partiale, ce qui est sans précédent dans l’éducation nationale et dans la vie publique française, ceci depuis très-très longtemps. Et ce n’est pas un progrès, loin de là.
                           
                          Ces trois paradoxes expliquent peut-être l’embarras évident sur cette affaire des milieux de gauche et d’extrême-gauche. Mais hier l’association des profs d’histoire a déclaré la soutenir."

                          • birdy 16 septembre 2010 00:25

                            Je connais parfaitement l’histoire de cette prof sanctionnée pour de simples visites dans les camps nazis, mais vous remarquerez qu’aucune sanction n’a été appliquée contre l’instit qui voulait voiler ses élèves.


                            Et tout ça on le doit à quoi sinon à l’invasion musulmane soutenue par la collaboration des gauchistes ?


                          • CHALOT CHALOT 16 septembre 2010 08:05

                            Encore la confusion entre la religion et l’intégrisme !


                            • birdy 16 septembre 2010 18:47

                              Ah bon ? Eh bien expliquez moi qui d’autre que les trés modérés imams de la mosquée on demandé de voiler les visiteuses ?


                              Assez de vos balivernes d’islam modéré ou d’islamisme, aucune autre autre religion n’a droit à ces considérations.

                              Et en plus vous parlez à un type né musulman, et ce n’est pas à moi que vous allez des cours sur l’islam.

                              Il suffit de cette arrogance à prétendre mieux connaitre l’islam qu’un musulman natif et lui renvoyer des laïus de langue de bois.

                              L’islam modéré n’existe pas ! 



                            • Litha Litha 16 septembre 2010 09:26

                              CHALOT Que sont censé faire les parents ? Vu qu’on ne leur a pas laisser le choix de la visite ou non de la mosquée en étant voilée.
                              Et que beaucoup de directeur ne prennent pas en compte ce que souhaite les parents ?

                              Si quand vous allez parler à la directrice celle-ci ne vous écoute pas, es-ce de la délation que de faire son possible pour que cela ne se passe pas ?


                              • UltraLord 16 septembre 2010 09:57

                                Vous pouvez aussi ne pas amener votre enfant à l’école avec un mot d’excuse du genre :

                                « Ne souhaitant pas que ma fille visite une mosquée voilée, je me vois dans l’obligation morale de ne pas vous déposer ma fille ce jour. »

                                Et si personne ne vient le jour J, et bien la directrice écoutera forcément ... Pas nécessaire de délationner pour faire bouger les choses. Une réunion avec les parents tous d’accord, et voila ...

                                Mais c’est tellement plus simple de faire des polémiques ...


                              • kiouty 16 septembre 2010 14:14

                                "Comme laïque et respectueux du droit des enfants, je ne peux pas comprendre qu’on puisse ainsi imposer aux enfants un diktat religieux dans le cadre de l’école."

                                En tant que laïque, je ne vois pas pourquoi il ne faudrait pas respecter - lorsque cela ne demande pas non plus une contrainte de dingue - les coutumes religieuses sur les lieux ou se pratiquent ces religions.

                                J’ai beau détester les religions, ça ne me viendrait pas à l’esprit de garder ma casquette en rentrant dans une église juste pour faire chier les cul-bénis, c’est une attitude provocatrice d’adolescent rebelle ridicule.


                                • BlackMatter 16 septembre 2010 15:38

                                  Neanmoins, la loi interdit à tout fonctionnaire -pendant ces heures de services- de porter tout signe religieux.
                                  La loi interdit aussi le port à l’école des signes ostentatoires.
                                  Et même pendant une sortie d’école, on est encore sous le régime de l’école.

                                  Cela dit au fond, il paraitrait que le voile ne soit pas une prescription religieuse ???
                                  Pourquoi vouloir les contraindre alors ?

                                  Bon reconnaissant tout de même que s’il s’agit d’une maladresse de la directrice, ça n’est pas non plus bien grave et ca ne vaut même pas les quelques lignes que je viens d’écrire.


                                • docdory docdory 16 septembre 2010 18:41

                                  @ Klouty

                                  J’ai envoyé mes enfants à l’école pour qu’ils y apprennent la lecture , l’écriture, la grammaire, le calcul, les 4 opérations la géométrie, l’histoire de France ( y compris Charles Martel ) et sa géographie, le dessin, la musique, et non pour qu’ils y visitent des mosquées ou autres lieux de culte, ce qui ne présente aucun intérêt pédagogique, et par ailleurs les soumet à un endoctrinement religieux. .

                                • oncle archibald 16 septembre 2010 14:15

                                  Monsieur CHALOT : la première chose à faire avec cette institutrice soutenue par sa directrice c’est de les envoyer toutes deux faire un peu de recyclage car elles ignorent le sens des mots qu’elles sont sensées apprendre à nos enfants. Le patrimoine c’est l’héritage du père .. par extension c’est l’héritage culturel de la nation ... En quoi la visite d’une mosquée neuve et hideuse de surcroit est elle une initiative à prendre dans le cadre de la semaine du patrimoine ?? N’y a t-il pas en Lorraine de patrimoine digne de ce nom qu’on en soit réduit à aller visiter une architecture d’une pauvreté à pleurer pour fêter le patrimoine ?? 

                                  Quand les enseignants auront compris qu’ils doivent se contenter d’instruire nos enfants et ne pas intervenir dans le débat politique en abusant de leur position très particulière, on pourra alors à nouveau parler d’un des plus beaux métiers qui soit, transmettre le savoir et le gout d’apprendre à nos enfants. 
                                  Un bon enseignant c’est celui qui fait découvrir à un enfant qu’il est intelligent et qu’il peut tout apprendre et qu’il pourra une fois instruit faire les grands choix de sa vie .. pas celui essaye insidieusement de lui coller dans la tête sa propre opinion politique.

                                  • Annie 16 septembre 2010 16:04

                                    Je serai d’accord avec votre commentaire si l’on attendait pas non plus des enseignants qu’ils gèrent les problèmes sociaux. Un enseignant n’est jamais tout à fait neutre, comment pourrait-il l’être ? Je dois dire que je n’ai pas été terriblement choquée par cette histoire, mais c’est peut-être parce que je n’habite pas en France. Je reconnais que dans le contexte actuel, il était forcé que cette initiative soit érigée en faute, mais de là à faire de cette femme une victime expiatoire... cela en dit long sur la largeur d’esprit des tenants de la laïcité, qui est finalement devenue un dogme comme un autre, et malheur aux contrevenants.


                                  • oncle archibald 16 septembre 2010 16:29

                                    Annie il s’agit d’enfants scolarisés en primaire. Qu’au collège ou au lycée dans le cadre des cours d’instruction civique on apprenne aux élèves qu’outre des églises bien visibles dans notre paysage français il existe d’autres lieux de culte ou d’autres personnes n’ayant pas le même passé historique et culturel que nous vont prier, c’est très bien. Mais dans le cadre des journées du patrimoine et pour des enfants de 8 ou 9 ans c’est absurde. En plus dans le contexte très tendu qui résulte de l’instrumentalisation par nos hommes politiques à fins électorales d’un problème de société c’était plus que maladroit, encore une fois stupide ou carrément de parti pris politique. Et je ne peux accepter que des femmes normalement intelligentes chargées d’éduquer nos enfants décident de passer outre à la raison et aillent s’enferer dans une sale histoire. J’ai tendance à penser qu’elles ne sont pas dignes du métier qu’elles ont choisi qui impose à l’école de la république de respecter sereinement les convictions de chacun et non pas d’aller allumer le feu de la discorde en violant la sensibilité de certains.


                                  • docdory docdory 16 septembre 2010 18:35

                                    @ Annie 

                                    Cette directrice anti-laïque ne « servira pas de victime expiatoire » mais aura une sanction des plus minimes, à supposer qu’elle en ait une.

                                  • diogene95 16 septembre 2010 16:50

                                    franchement, vous n’avez jamais été dans une église dans le cadre de l’école ? Moi je peux vous dire que si, un paquet. Par contre, jamais dans un édifice musulman. Le côté laïque ne voudrait-il pas qu’on évite de s’intéresser à une religion plutôt qu’une autre ?

                                    Et il n’y a aucune règle vestimentaire à l’église, est-ce que pour autant on ne doit pas les respecter s’il y a en a dans d’autres lieux ? Ailleurs, ils auraient du être pieds nus, ou habillés de blanc et j’en passe si on s’intéresse à des religions moins présentes chez nous. Je crois que les élèves devraient simplement avoir le droit de refuser, que ce soit église, mosquée ou autre. Et s’ils rentrent, ils s’adaptent à la religion.

                                    Ces associations qui passent leur temps à s’outrager de tout et rien sont fatigantes et hypocrites. Comprenez : « enseignants, emmenez vos classes dans des églises, pas près du Coran. »


                                    • oncle archibald 16 septembre 2010 18:20

                                      Diogene j’ai fait toute ma scolarité au Lycée Pierre de Fermat à Toulouse, il y a une immense et magnifique église attenante, les Jacobins, jamais on ne nous a mené la visiter dans le cadre des cativités scolaires. On faisait la gym dans le cloitre des jacobins ! la musique dans la salle capitulaire, c’étaient des batiments civils !! Ils ont été soustraits au Lycée et récupérés depuis par le ministere de la Culture pour en faire un magnifique musée. 

                                       En 1956 on m’a fait enlever une médaille de baptème grosse comme une piece de 20 centimes et qui était dans ma chemise, parce que l’été on pouvait la voir avec des cols ouverts. C’était très bien comme ça. Pourquoi maintenant faudrait-il que l’école ne soit plus laique ?? C’est dingue. Sous des prétextes de liberté et de mixité les enseignants d’aujourd’hui sont beaucoup moins respectueux de la laicité que ceux d’hier et se melent beaucoup plus ouvertement de politique. Je trouve ca nul . En tout cas ca participe à entretenir le détestable climat de clivages forcés qui ne sert qu’à couper artificiellement la france en deux camps. C’est bien commode pour tous les politicards professionnels quand il s’agit de justifier pour qui voter. Ca leur évite de fnous dire qu’ils ne peuvent plus rien pour nous, que les budgets, l’emploi, l’agriculture, voire la santé et les retraites, ce ne sont plus eux qui les maitrisent et que peu à peu les industriels, les banquiers et les grands groupes de distribution se sont substitués à eux pour « faire la loi » et nous manipuler comme des marionettes. Honte à l’éducation nationale d’y preter la main. Pire encore, aveuglés par leur idéologie, peut etre ne voient-ils pas eux même qu’ils sont manipulés. Il va falloir quils soient très forts nos enfants quand ils seront devenus adultes pour remettre de l’ordre dans ce merdier.

                                    • CHALOT CHALOT 16 septembre 2010 16:59

                                      Litha !

                                      Aller voir la directrice, lui parler, lui dire qu’on n’est pas d’accord, ce n’est pas de la délation, c’est du débat
                                      Je vois que le débat se poursuit et au moins j’ai uni contre mon propos les quelque peu communautaristes qui voient des « laïcards » partout et ceux qui ont peur de l’islam qui nous envahirait...
                                      Dur, dur d’avoir des principes et de refuser l’action des forces de pression qui s’empressent de dénoncer à la hiérarchie des « conduites » ou comportements qu’ils n’acceptent pas.
                                      Mais bon je continue et trouve tout compte fait le débat intéressant

                                      • adeline 16 septembre 2010 17:54

                                        Bravo Chalot, ne pas entrer dans le système, la matrice , c’est urgent et nécessaire et citoyen


                                      • docdory docdory 16 septembre 2010 18:33

                                        @ Chalot

                                        Personnellement, suite à l’article de Roger Heurtebise paru dans « riposte laïque » au sujet de cette directrice, j’ai envoyé des mails de protestation à la directrice, au maire et au recteur d’Académie, comme le conseillait l’article à titre d’action SITA .
                                        Je pense qu’il faut arrêter l’angélisme. La discussion avec la directrice que vous préconisez dans votre article n’aurait eu aucune utilité, et aurait valu à celui qui aurait tenté de discuter des accusations de racisme, et en tout cas n’aurait pas fait annuler la scandaleuse visite de cette mosquée et l’accoutrement requis à cet effet. Le fait est que, suite aux protestations, cette visite à été annulée, et les petites filles de cette école n’ont pas eu à subir l’infâme humiliation publique consistant à porter le voile contre leur gré et contre le gré de leurs parents !
                                        Il existe dans l’éducation nationale un certain nombre d’enseignants et de proviseurs qui, non seulement n’en ont rien à foutre de la laïcité, mais l’assimilent au racisme. En témoignent les affaires de barbecue hallal dans les kermesses d’école, les menus sans viande dans les cantines lyonnaises , les enquêtes de police religieuse dans les collèges, et autres atteintes scandaleuse à la laïcité dont se rendent quotidiennement coupables les enseignants et directeurs d’école.
                                        Lorsque un ou deux directeurs d’écoles se seront fait taper sur les doigts pour avoir violé la laïcité à l’instar de cette directrice, cela se saura dans l’éducation nationale, et plus aucun directeur d’école n’osera proposer ces très anti-laïques visites de mosquées.
                                        En envoyant ces mails de protestation, je ne pense pas avoir fait de la délation, mais avoir défendu mes intérêts de contribuable ( les enseignants sont payés par mes impôts et ceux de tous les français , et ne doivent pas fouler au pied les valeurs républicaines qu’ils sont censés promouvoir ) et également mes intérêts de parent d’élève ( cela évitera peut-être que dans les établissements d’enseignement public que fréquentent mes enfants, un proviseur ait l’idée de ce genre d’initiatives saugrenues et anti-républicaines ) .
                                        Cela dit, je ne crois pas que cette directrice risque grand chose : au pire une mutation disciplinaire, qu’elle aurait bien mérité, mais à mon avis cela se limitera à une simple convocation chez le recteur.... ou plus probablement à un simple courrier de rappel à la laïcité.

                                        • Katouch53 16 septembre 2010 18:56

                                          Merci Docdory vous avez tout dit. 


                                          Je commençais à bouillir en lisant toujours les mêmes propos digne du pays de Candie.
                                          Je constate aussi que les mêmes qui soutiennent les pratiques musulmanes d’un autre âge, se font toujours une gloire de nous remettre sur la table la religion Catholique qui bien que n’étant pas parfaite, loin de là, n’atteint pas du moins ces quelques derniers siècles, les sommets de barbarie que nous propose ICI et MAINTENANT cette « religion de paix et d’amour » qu’est l’islam. 

                                          Mais comme disait ma mémé : « on ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif » 

                                          • diogene95 16 septembre 2010 19:39

                                            A doctory,

                                            Demandez aux parents musulmans ce qu’ils pensent au sujet de leurs enfants, que les écoles emmènent régulièrement dans des églises. Sans demande particulière, et on entend pas couiner.

                                            Vos enfants feraient bien mieux d’apprendre le respect, du culte, de la culture des gens. Et apparemment, leur instit’ semble plus avisée que les parents pour ce point. Mettre un voile n’a jamais tué personne, ils n’ont pas demandé que les enfants se convertissent, mais respectent simplement les règles de l’endroit ( qui n’est pas laïque, contrairement à l’école ).


                                            • docdory docdory 16 septembre 2010 23:54

                                              Personnellement, j’ai fait toute ma scolarité dans l’enseignement public et je nne suis jamais aller visiter une église lors d’une sortie scolaire. Il est vrai qu’à l’époque, il n’y avait qu’une sortie scolaire par an, que l’on appelait « le voyage de fin d’année ». A cette époque, l’école, c’était fait pour travailler et non pour sortir !

                                              Par ailleurs, depuis le début de la scolarité de mes enfants,aucune sortie scolaire pour visiter des églises n’a jamais été programmée.
                                              Votre argument sur « les visites d’églises » est donc complètement bidon, c’est l’argument de mauvaise foi typique de l’islamogauchiste, du même genre que l’argument bidon que certains ressortent régulièrement dans les débats sur l’interdiction du voile intégral : « mais pourquoi interdit-on le niqab alors que l’on voit des adolescentes se balader en string » . 
                                              N’importe quoi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès