Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La disparition de la société de consommation

La disparition de la société de consommation

Depuis une dizaine d’années environ, le population dispose d’un nouvel outil de communication prodigieux : Internet.
 
Maintenant , depuis n’importe quel endroit , chacun accède à des informations pléthoriques, multimédia, très diverses et qui lui parviennent du monde entier en temps réel. N’importe qui sachant lancer un navigateur va pouvoir rechercher lui même l’information pertinente et ne va plus se contenter d’être passif dans sa démarche comme devant un journal télévisé ou en lisant la presse. Au contraire, la difficulté grandissante devient le tri ou les capacités de filtrage de ces informations tellement elles sont abondantes Alors quelle sont donc ces informations palpitantes que l’on peut obtenir avec cet outil magnifique ?
 
J’en vois déjà une que l’on peut facilement trouver, mais qui n’est jamais apparue dans les médias traditionnelles : la disparition de la société de consommation occidentale, telle que l’on a pu la connaître depuis le seconde guerre mondiale. Qu’est ce que la société de consommation ?
 
Voici la définition que donne Wikipédia :
 
Une société de consommation est une société dans laquelle l’achat de biens de consommation est à la fois le principe et la finalité de cette société. Dans celle-ci, le niveau moyen de revenu élevé satisfait non seulement les besoins considérés comme essentiels (alimentation, logement, éducation, santé,…) mais il permet aussi d’accumuler des biens (par plaisir, pression sociale ou publicitaire) et de les utiliser ou juste les montrer (pour des raisons esthétiques ou autres), dépenses que certains jugent superflues[4]. Son symbole est l’objet « consommable » qui s’use et qu’il faut renouveler, voire l’objet jetable. S’il est possible de produire des objets plus résistants, celà augmenterait leur coût et leur durée de vie, ce qui nuirait alors à la consommation.
 
Concrètement , à quoi ces besoins peuvent-ils correspondre dans la vie de tous les jours d’une famille avec 2 enfants dont le mari et la femme travaillent ? Rien que cette année, lorsque je fais l’inventaire de tout ce qui va être remplacé ou qui risque de l’être chez moi , voici le résultat que cela donne :
La voiture : Ah oui , une des 2 voitures a déjà presque 200 000 km et mon travail est à 40 km de la maison. Je dois prévoir un budget dés cette année, car en cas de grosse réparation, la dépense sera importante ou même je devrai finalement la remplacer si le coût de la réparation est supérieur à la valeur argus.
Les ordinateurs : Nous avons chacun un ordinateur à la maison (2 stations et 2 portables), mais celui de ma femme est un vieux portable de 2003 et cela fait plusieurs fois qu’elle me dit qu’elle en a marre d’avoir une vieillerie. Il va falloir le changer dès que possible.
Les téléphones portables : A nous quatre , on doit bien en posséder 7 ou 8 , Et avec les points fidélité que mes filles accumulent avec leur abonnement , elles vont bientôt en avoir chacune un de plus ...
Les travaux dans la maison : Je voudrais bien pendant les vacances d’été agrandir le salon et faire par la même occasion le chauffage par le sol et l’isolation des murs. Mais pour minimiser les coûts , je ferai les travaux moi même. Ce sont les premières dépenses qui me viennent à l’esprit.
 
A cela , il faut ajouter toutes les sollicitations extérieures au cercle familial et qui vont sûrement allonger cette petite liste. Les sollicitations sont multiformes et de tous les instants :
Le démarchage par téléphone au domicile pour vous vendre des abonnements internet , des alarmes électroniques , des cuisines intégrées, des piscines ,...
La boite aux lettres inondées des pubs de la grande distribution pour vous proposer du vin , des tondeuses , des voyages , des produits de beauté , etc ...
Les panneaux publicitaires qui vous proposent du luxe , du rêve , du paraître , du toujours jeune, des promos fantastiques , ....
La pression sociale qui pousse l’individu à acheter les objets que les autres possèdent déjà, afin d’appartenir au groupe , de ne plus être le ringard de la bande, C’est notre mode de vie actuel et nous nous transformons tour à tour en destinataire ou en instigateur sans même nous en rendre compte.
 
Aujourd’hui consommateur , demain démarcheur. Je n’ai jamais vu ou connu quelque chose de différent depuis que je suis en âge de comprendre le monde qui m’entoure.
 
Pourquoi, avec seulement un peu de bon sens et les bonnes informations, peut-on prévoir cette disparition qui va changer notre modèle de société de façon irréversible ?
 
Il faut commencer par définir la triade : Je reprends ici la définition succincte de Wikipédia :
 
En économie, le terme Triade désigne l’ensemble des trois aires qui dominent l’économie mondiale et la conduite de la politique internationale : l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada), l’Europe occidentale (Union européenne + Norvège + Suisse) et l’Asie-Pacifique (Japon et Corée du Sud) avec 3 pôles dominants : les Etats-Unis, l’Union Européenne et le Japon. Ils réalisent entre eux environ 80 % du commerce mondial (70% de la production mondiale, 90% des opérations financières et 80 % des nouvelles connaissances scientifiques). Ce sont donc aussi des acteurs essentiels de la mondialisation et de l’internationalisation.
 
 
Mais qu’en est il de la population composant la triade ? Sur le site de Planishères et Cartes du monde , on peut trouver les chiffres des populations pays par pays pour l’année 2005.
 
PAYS ou union POPULATION en Million d’habitants
États-Unis 296,5
Canada 32,2
25 pays de l’Union européenne 461,1
Norvège 7,4
Suisse 4,6
Japon 127,7
Corée du sud 48,3
Total de la triade 977,8
 

Ce qui fait ,en arrondissant, une population de 1 milliard d’habitants.
 
Cette population de seulement 1 milliard d’habitants a consommée la majeure partie des ressources mondiales pour son développement jusqu’à aujourd’hui. Les énergies fossiles , les minerais , les forêts , les océans , les sols , l’eau , la nourriture , tout ce qui pouvait être exploité , sur-exploité , pressée jusqu’à la moelle, l’a été au profit presque exclusif de ces 3 zones économiques. A tel point que les ressources commencent à s’épuiser de façon dramatique pour les prochaines générations.
 
Un article était paru déjà en 2007 sur le site de NaturaVox signalant ce phénomène et on ne peut pas dire que les choses se soient améliorés depuis cette date. Je cite :
 
Le problème de la disparition des matières premières

Il y a un phénomène plus inquiétant que la disparition du pétrole, ce problème c’est la raréfaction générale des stocks de matières premières de la planète.
 
L’occident est en train de découvrir ( pour ceux qui veulent bien entendre et voir ) que la planète n’est pas extensible.Nous avons touché les limites maximum.
 
Et voila qu’arrivent maintenant les BRIC. Je cite à nouveau Wikipédia :
 
Le terme BRIC est un acronyme pour désigner le groupe de pays formé par le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine.
 
Voici ensuite un tableau des populations respectives (toujours de 2005), ainsi que la croissance annuelle du PIB de chacun en 2008 :
 
PAYS POPULATION en Million d’habitants Croissance annuelle 2008
Brésil 184,2 4,5 %
Russie 143 6,1 %
Inde 1103,6 10,2 %
Chine 1303,7 11,2 %
Total 2734,5 néant
 
 
Ce qui fait une population de plus de 2,7 milliard d’habitants . Ces 4 pays ont une population énorme et une économie en pleine expansion ,si on compare avec les 2 % de la France. (au moins jusqu’en 2009). La Chine est la pays ou il se vend le plus de voitures , devant les USA, et ses importations sont en constante progression
 
Les BRICs sont en train de refaire le coup des 30 glorieuses qui avaient suivi en Europe, les destructions terribles de la seconde guerre mondiale.
 
Si ces 2,7 milliard d’habitants veulent tous un travail, un logement, une voiture, un frigo, un ordinateur, une télévision et un téléphone, sans vouloir être ni pessimiste ni alarmiste, toute personne sensée peut se rendre compte qu’il va y avoir un très gros problème.
 
Il n’y aura que 2 solutions : partager ou s’entre-tuer.
 
Et pour qui sera-t-il plus facile de se passer de voiture ?
Celui qui en possède 2 dans son garage ou bien celui qui n’en a jamais eu ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Gourmet 10 septembre 2009 10:48

    Va falloir s’entre-tuer je pense afin de ramener la population mondiale à un niveau décent pour la planète, disons 3 milliards.

    db


    • monbula 10 septembre 2009 17:25

      Va falloir s’entre-tuer je pense afin de ramener la population mondiale à un niveau décent pour la planète, disons 3 milliards.

      Je vous en prie, après vous....


    • Gourmet 10 septembre 2009 10:50

      Pour qui cela va-t-il être le plus facile ?
      Pour celui qui a perdu l’habitude de se battre tout auréolé de certitudes ou pour celui qui se castagne depuis des générations afin de survivre ?
      db


      • marcel 10 septembre 2009 11:32

        « Il n’y aura que 2 solutions : partager ou s’entre-tuer. »

        N’oublions pas dame nature comme troisième hypothèse : nettoyage démographique par
        virus / cataclysme ou autre qui ramènerait la population de bipèdes à 1.5 milliard .
        Elle a plus d’ un tour dans son arsenal de régulation démographique .


        • JL JL 10 septembre 2009 13:04

          « Trois ingrédients sont nécessaire pour que la société de consommation puisse poursuivre sa ronde diabolique : la publicité, qui crée le désir de consommer, le crédit, qui en donne les moyens, et l’obsolescence accélérée et programmée des produits qui en renouvelle la nécessité. Ces trois ressorts de la société de croissance sont de véritables pousse-au-crime ».(Petit traité de la décroissance sereine : Serge Latouche).

          « La misère c’est la pauvreté sans les moyens de subsistance » (Majid Rahnema et Jean Robert) :

          La société capitaliste alias la société de consommation alias la société d’abondance est en réalité la société de la rareté. En effet, le moteur du capitalisme c’est les inégalité. Elle est incapable d’éradiquer la pauvreté puisqu’elle engendre la misère, elle ne peut qu’éradiquer les pauvres comme l’Anpe éradique les chômeurs. Le modèle occidental pour tous est impossible : la société capitaliste est fondamentalement malthusienne. Cette société capitaliste porte en elle le génocide.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 10 septembre 2009 15:10

            J’ ai la berlucide ,


            • HELIOS HELIOS 10 septembre 2009 16:53

              (mode humour : ON)

              On peut rajouter quelques conneries ?

              par exemple, il suffit de ramener, autoritairement parlant, la population a 1 Milliard, puisque c’est la valeur qui fonctionne bien selon vos chiffres....en leur refilant une chtouille innomable ou en les vaccinant...

              ou bien, il suffit de foutre les 1 milliard précédent au niveau des 5 autres milliard, comme ça, pas de jaloux...

              ah, autre solution, on peut aussi revenir au communisme style Corée du nord, ça preserve la planete evidement...

              tiens une dernière, on peut aussi demander aux petits hommes verts, ceux avec qui on discute depuis quelques temps, de nous aider a faire le ménage....

              A moins qu’on leur paye un tiket de soucoupe pour qu’ils nous emmenent ailleurs, la ou il y a un monde tout neuf...


              moi, je trouve qu’il y en a pas mal, des solutions !

              (mode humour : OFF)


              • Ali 10 septembre 2009 17:31

                en ce qui me concerne je pense à la guerre pour s’approprier des richesses
                genre guerre bush/saddam


                • nortydal 10 septembre 2009 20:57

                  Les USA ont tout misé sur le militaire.
                  Les Bric sur l’industrie et le contrôle des matières premières.
                  L’Europe, après avoir sacrifié son industrie, sa technologie, son agriculture, sa démographie mise tout sur des technocrates.


                  • Gnetum Gnetum 10 septembre 2009 23:17

                    le titre est vraiment mal trouvé ... vu que tout indique que les pays émergents (dont la population est plus nombreuse) s’engagent pleinement dans la course à la consommation (la voiture « bon-marché » de l’indien Tata en étant une bonne illustration.


                    • Blé 11 septembre 2009 08:26

                      Très bon article, lucide.

                      Il y a des solutions pacifiques, solidaires, mais « la main invisible » de l’économie de marché ne les veulent pas. La culture de l’entreprise a pris le pas sur la civilisation.

                      La guerre où le partage, je pense que si les peuples avaient le droit à la parole, ces derniers choisiraient sans doute le partage.

                      Mais je n’apprendrais rien à personne en disant que les guerres, les conflits rapportent plus aux élites mondiales (industries, banques) que la vie et les joies simples souhaitées par les peuples.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès