Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La FCPE de Peillon crache sur les instituteurs

La FCPE de Peillon crache sur les instituteurs

C'était il y a trente ans. J'étais écolier à l'époque de l'émergeance des associations de parents d'élèves, dont la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves. Une mémére BCBG "représentait" les parents de ma classe de CM2. Sa fille, comme cette dame, était infecte et odieuse avec la maîtresse. Madame travaillait comme bijoutière si je me souviens bien. Comme il se doit elle savait embêter le monde : la bouffe était froide à la cantoche, les couloirs mal nettoyés (mais faisait-elle le ménage chez elle ?), les maitresses trop souvent malades etc.

Quand on a ce type de repère on les garde en mémoire. Trente ans plus tard donc je suis à mon tour maître d'école (depuis maintenant seize ans). Et les à priori que j'avais envers cette association se sont confirmés ; je n'ai rien contre les assos de parents et j'ai toujours eu un bon contact avec mes parents d'élèves... il est vrai que je m'entendais mieux avec ceux de la PEEP et des APE (concurrents de la succursale officielle du ministère), plus indépendants et surtout plus courtois. Après, c'est une question de personnes.

Je ne suis pas contre une réforme des rythmes scolaires qui profiterait à toute la communauté éducative, à commencer bien sûr par les enfants. Des journées plus courtes sur une durée annuelle plus longue, comme à l'étranger, pourquoi pas après tout. L'école finit bien à 14h00 en Bavière, parait-il. Mais en France les mentalités sont tout autres...

Les décrets Peillon, bâclés et imposés de force, ont déclenché un incendie qui laissera des traces. Seules 20% des communes se sont lancées dans l'aventure "dans l'intérêt des enfants"... avec à la clé souvent des journées aussi lourdes agrémentées de jeux d'animation. Alors que le samedi-matin était il y a quelques années la 9ème demi-journée c'est aujourd'hui le mercredi qui est privilégié car il ne faut pas obliger les gens à se lever le samedi pour mener leur progéniture à l'école. Beaucoup ont oublié que le mercredi était une pause sanitaire pour couper les épidémies... bonjour l'absenteisme de fin de semaine des enfants comme des enseignants.

Mais le plus irritant c'est le côté "basse politique" de la chose. Qui est pour les décrets Peillon ? Le parti socialiste et ses satellites, dont bien sûr la FCPE et les syndicats UNSA et Sgen ! Hasard ? De plus, pour mieux faire passer la pillule ces hypocrites s'appuient sur les "chronobiologistes", chercheurs payés deux fois le salaire d'un instit' pour douze heures de recherches hebdomadaires et qui étudient vos enfants comme des hamsters... ces "savants" en ont déduits que l'enfant était par exemple plus attentif à 15h après deux heures de cantoche et des jeux de ballon ! Histoire surtout de faire passer la réforme sans trop se casser la tête. Et de permettre aux gens de la FCPE de continuer de se décharger de leurs tâches éducatives sur l'école jusqu'en fin d'après-midi. Heureusement dans beaucoup de communes des parents sensés et des collègues se sont mobilisés contre ces fadaises, et ont obtenu des projets moins farfelus pour les enfants que les délires des pro-Peillon.

Mais c'est que la FCPE a décidé de ne pas en rester là. Sa section de Bourgogne a ainsi publié une diatribe en règle contre ces fainéants d'instits' qui saboteraient la réforme pour s'échapper de leur école à 15h30 ! Il est croustillant de constater que les "socialistes" ne se gênent plus pour crâcher désormais sur les fonctionnaires. Sans jugeotte. Car pourtant ce sont les maitresses d'école (profession féminisée à 90%) qui s'occupent des enfants et qui connaissent leurs besoins. Par des charlatans de laboratoires qui parlent pour eux ou des maires et des représentants de parents vendus à un ministre arriviste et arrogant.

On s'apercevra rapidement de l'inutilité (en plus du coût !) de cette farce "gauche bobo". Les enfants n'apprendront pas mieux car le problème de l'école n'est pas dans les emplois du temps... je vous renvoie à mon article sur les "800 postes vacants dans le 93"...

De plus cela générera une dégradation des conditions de travail des instits' : plus d'aller-retour, emplois du temps hâchés d'où risques socio-psychologiques plus élevés. Certains d'entre vous s'en gausseront, mais que monsieur Peillon nous explique comment il s'y prendra pour remplacer les maitresses absentes en fin de semaine... nous sommes des êtes humains, pas des robots. On peut compter sur les kapos de la FCPE pour harceler les instits' ; tiens ça me rappelle la fois où j'ai été absent deux jours pour cause de grippe intestinale : comment aurais-je pu faire classe en étant cantonné aux WC que j'aurais en outre infectés ? A mon retour une maman FCPE m'a écrit pour me demander comment je comptais rattraper le temps perdu. Comme il y a trente ans, j'avais affaire à une vedette ; son fils était paresseux et bavard, sa mère sans gêne. Je lui ai rétorqué que puisque les leçons de conjugaison comptaient plus que ma santé je l'invitais à apprendre à son fils le présent des verbes "respecter" et "éduquer" (la classe travaillait alors sur les verbes du 1er groupe...). Elle ne m'a pas répondu...

Donc pour la FCPE les instits' sont des feignasses, les parents lucides et sensés des "fachos" de droite. Nous saurons nous en souvenir. J'ai voté pour Hollande au deuxième tour de la présidentielle - bien fait pour ma poire me direz-vous - mais je suis guéri... comme beaucoup de mes collègues nous avons compris. Autrefois ce milieu votait très à gauche ; c'est beaucoup plus hétérogène aujourd'hui, vous comprendrez pourquoi... 

Heureusement des gens courageux résistent face aux beaufs socialos. Ce maire de l'Essonne qui refuse de ruiner sa commune pour une réforme sans intérêt. Un autre dans l'Oise qui fait marche arrière. Des parents qui occupent les écoles. Un ministre qui répond par le mépris et la violence (gazage des maitresses par les crs le 12 février dernier lors d'une manif)...

Le premier dimanche du mai 2017 je n'irai pas départager Valls et Fillon... si Marine est au second tour l'idée pourrait me venir de voter pour elle rien que pour faire ch... la FCPE et autres caniches du pouvoir. Comme beaucoup d'entre vous ; le peuple en a marre de ces voyous qui sabotent la société à commencer par l'école.

Mais le républicain que je suis ne se laissera pas aller. La guerre ne fait que commencer et nous ferons tout pour torpiller les sinistres desseins des "peillonistes"... 

Oui à une vraie réforme de l'école où profs et parents seront unis. A un système à l'allemande avec 20 mômes maximum par classe. A un système où chacun sera respecté et valorisé : enfant, parent, instituteur... au moins la FCPE montre son vrai visage : qui sème le vent du mépris récolte une tempête dans les dents. A bon entendeur, donc...

en photo : Peillon et son ami président des parents d'élèves socialistes FCPE


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • jacques jacques 16 octobre 2013 16:50

    Je n’ai pas réussi à finir l’article ... J’ai compris l’essentiel la FCPE c’est le mal.


    • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 16 octobre 2013 18:09

      Le « mal » c’est tout le système PS


    • jacques jacques 16 octobre 2013 18:34

      Vous avez une meilleure vue que moi, je ne voit pas la différence entre PS et les autres (l’UMP et consort).


    • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 16 octobre 2013 20:46

      D’ailleurs les projets Peillon sont une reprise des projets Châtel : ces gens gagneraient du temps en fusionnant...


    • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 16 octobre 2013 18:18

      Cher Vincent, vous larguerez bientôt votre ministère pour un siège plus pépére de député européen ; à moins de vous faire gazer à votre tour aux élections européennes par les électeurs... après vos exactions contre l’école vous avez perdu la clientèle de mes collègues et des parents d’élèves non asservis par vos services de propagande.


      • sophie 16 octobre 2013 18:34

        salut camarade !!! c’est qui viencent ;,,,,


      • AlainV AlainV 17 octobre 2013 16:00

        vincent, c’est son ministre adoré !


      • le naif le naif 16 octobre 2013 18:34

        @ L’auteur

        Vous êtes mur pour rejoindre le Collectif Racine je vous conseille l’écoute de cette émission, ils sont sur la même ligne que vous.

        Bon courage


        • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 16 octobre 2013 20:45

          Il y a une institutrice de ZEP dans le collectif, Valérie Laupies, qui officie autour de Marseille... mais c’est chapeauté par le FN et je ne crois pas dans ce parti (voir mes articles précédents).


        • le naif le naif 17 octobre 2013 11:55

          @ Fabien Marcel Bonaparte 

          "c’est chapeauté par le FN et je ne crois pas dans ce parti (voir mes articles précédents).« 

          Certes c’est chapeauté par le FN, mais dans la mesure ou votre article dépasse le dogmatisme habituel de beaucoup d’enseignants ( j’en ai dans ma famille et les repas dominicaux sont parfois assez agités...) Je trouve la démarche de ce collectif intéressante et très courageuse dans un milieu aussi hostile. Leurs propositions me semble juste empreinte de bon sens...

          J’ai été élève, je suis aujourd’hui parent, j’ai été également représentant des parents d’élèves (non affilié) le moindre que je puisse dire c’est que dans ces trois »rôles« je n’ai pu que constater d’immenses dysfonctionnements qu’il serait trop fastidieux d’énumérer...

          Je partage en grande partie le constat de votre article, je serais un peu moins sévère que vous sur le rôle assez symbolique des parents d’élèves, vous avez une vision de l’intérieur, j’ai une vision de l’extérieur (hors organisation). Maintenant, ce constat assez juste effectué, que pouvons nous faire pour réformer le »mamouth" comme disait Allègre... Telle est la grande question


        • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 17 octobre 2013 21:56

          J’adhère totalement à votre point de vue de A à Z... sauf pour les parents avec qui j’ai toujours eu de bonnes relations. Pour nous il y a les boulets syndicaux ; pour vous c’est la FCPE : il y a des Bastilles qui méritent de tomber !


        • ecolittoral ecolittoral 16 octobre 2013 20:04

          Encore un frustré d’instit.

          Vivement qu’on puisse les recruter ET les licencier localement.

          • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 16 octobre 2013 20:42

            Bien vu papy ! Ainsi nous pourrons postuler où nous voudrons et il n’y aura plus d’affectations forcées sur des postes non choisis comme aujourd’hui... 


            • JEAN 17 octobre 2013 01:43

              Je crois cher monsieur « Bonaparte », que vous avez eu un choc traumatique dans votre enfance avec cette bijoutière !
              Vous devriez allé consulter, cela se soigne assez bien l’anti FCPE.
              Heureusement que mes enfants ne vous ont pas comme maître d’école. BRRRR !!!

              Je pense que vous devriez lire « l’appel de Bobigny », où enseignants, parents, associations d’éducation populaire et collectivités territoriales appeler à : « alléger la journée et adapter le travail scolaire aux temps favorables aux apprentissages, alterner et équilibrer dans la journée les différentes formes de regroupement, les différentes activités et disciplines, les formes de travail, garantir la pause méridienne, refuser la semaine actuelle de 4 jours et prioriser un rythme annuel alternant 7 semaines scolaires et 2 semaines complètes de vacances intermédiaires, définir un volume annuel d’heures d’enseignement. »
              http://www.laligue.org/.../uploads/2013/09/appel_bobigny.pdf

              Mais bon c’est surement tous des « hypocrites » !!!
              Je vous invite aussi à apprendre le présent du verbe « respecter », mais ce verbe ne semble pas faire parti de votre vocabulaire.
              Au moins un chose est claire, vous avez montré votre vrai visage plein de haine.
              A oui, juste pour info, on a changé de président à la FCPE, il va falloir changer la photo.
              Bonne soirée !!!!


              • AlainV AlainV 17 octobre 2013 16:01

                Jean, ils vous ’moinssent’, mais votre intervention est TRES bonne.


              • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 17 octobre 2013 22:07

                Erreur ! J’ai d’ailleurs officié à Bobigny avec son difficile public et j’ai toujours respecté élèves et parents... Votre « collectif » de rigolos planqués ne m’intéresse pas, en seize ans de carrière j’ai appris à comprendre les besoins de mes élèves. Ne parlez pas de « respect » vous n’en avez pas pour les instits’, ni pour vos détracteurs... et contrairement à vos amis socialos j’ai toujours accepté les postes ZEP : il y a ceux qui parlent (comme vous) et ceux qui agissent... 

                Donc gardez vos leçons de morale laique à deux balles et occupez-vous d’éduquer vos enfants au lieu de vous décharger sur autrui... 

              • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 17 octobre 2013 22:08

                Alain tu es un « collabo » !!! Tu n’as pas honte ; attends que ces gens te tombent dessus si tu chopes une gastro carabinée ou la grippe !


              • JEAN 18 octobre 2013 02:59

                Cher monsieur « Bonaparte »
                Erreur où ?
                Je vous conseille de lire l’appel de Bobigny, vous me répondez que vous avez officié à Bobigny ???
                Aucun rapport !
                Quand à votre respect pour les parents, je ne peux que douter, au vu de votre diatribe diarrhéique.
                J’ai le plus grand respect pour les instits (étant d’une famille d’instits), mais aucun pour vous !
                Il faut dire qu’ils ont des valeurs bien au-dessus des votres.
                Ah oui, au fait prenez un sachet de Smecta !


              • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 18 octobre 2013 10:31

                Je vous conseille le seresta de votre côté Jean ; vos commentaires c’est l’hôpital qui se moque de la charité... maintenant je peux concevoir que d’une section FCPE à l’autre il y ait des différences de points de vue. Mais vous ne répondez pas sur le fond non plus.... quand dans l’hiver il n’y aura plus d’instits dans les classes pour garder vos enfants vous réviserez votre point de vue, peut-être...


              • Kern Kern 17 octobre 2013 02:04

                Désolé l’auteur

                Quand vous écrivez que vous allez voter pour le FN : je ne vous crois pas

                Vous êtes trop formaté pour çà et le prétexte est trop mince

                Ces Parents d’élèves qui vous « embêtent » aujourd’hui ; qui leur a donné l’importance qu’elles ont aujourd’hui ?

                Vous, les enseignants ( dont beaucoup sont au pouvoir actuellement) , pour faire chier la droite lorsqu’elle était au pouvoir

                Comme Mitterrand l’a fait pour le FN

                Aujourd’hui cela se retourne contre vous et c’est tant mieux


                • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 17 octobre 2013 22:10

                  Votre commentaire crétin « formaté » à la kronenbourg est inutile, retournez au bistrot au lieu de vous mêler de choses sérieuses !


                • ecolittoral ecolittoral 17 octobre 2013 08:57

                  « Bien vu papy ! Ainsi nous pourrons postuler où nous voudrons et il n’y aura plus d’affectations forcées sur des postes non choisis comme aujourd’hui.. »

                  Erreur d’interprétation !
                  Le recrutement doit se faire sur les capacités d’un individu à transmettre un ou plusieurs savoirs.
                  Par conséquent, les postes d’enseignants doivent revenir à des individus ayant DES expériences professionnelles et non pas à des individus qui sortent de l’école pour y revenir en tant qu’enseignants.

                  Parmi les laissés pour compte (chômeurs), il y a quantité d’hommes et de femmes ayant « vécus » des expériences professionnelles et donc crédibles devant des enfants ou des jeunes.
                  Aujourd’hui, un enseignant n’est qu’un diplômé qui à réussi à revenir à l’école. 
                  Nos gamins valent mieux que ça.

                  • le naif le naif 17 octobre 2013 11:37

                    Entièrement d’accord avec vous.Ecolittoral

                    Une grande réforme à mener serait de fixer une limite d’age minimum et de supprimer la limite d’age maximum pour pouvoir postuler aux concours de la fonction publique. Il y a effectivement beaucoup de gens très qualifiés, qui ne demanderaient pas mieux que transmettre leur savoir et leur expérience. A partir de 50 ans, cela devient vraiment difficile pour ne pas dire impossible de retrouver un emploi à la hauteur de ses compétences. L’enseignement, la justice, le social gagneraient beaucoup à accueillir des gens un peu plus âgés venant de la société civile.
                    Quand je vois des profs à peine plus vieux que leurs élèves, sans la moindre expérience de la vie autre que l’école, je me demande bien comment ils peuvent avoir la moindre crédibilité vis à vis de leurs élèves... Surtout que les moins expérimentés sont envoyés directement au « casse pipe » dans les quartiers les plus difficiles...
                    Autre petite remarque, si les femmes sont sous représentée dans beaucoup de secteurs d’activité, dans le domaine de l’enseignement, elles sont par contre sur représentées, un rééquilibrage ne ferait peut-être pas de mal...


                  • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 17 octobre 2013 22:14

                    Surprenant comme point de vue ; il y a de tout chez les profs...


                  • Taverne Taverne 17 octobre 2013 10:33

                    La loi sur le mariage gay et la réforme pédante et arbitraire du sieur Peillon constituent le seul bilan du gouvernement. Pour le reste (les choses importantes), ce n’est que reniements, remises à plus tard ou pseudo réformes (justice, démocratie, institutions, collectivités locales, fiscalité, transparence, cumul des mandats, pouvoir d’achat, politique de l’emploi...) ou plus exactement des non réformes.


                    • Radix Radix 17 octobre 2013 14:23

                      Bonjour

                      Vous dîtes : «  L’école finit bien à 14h00 en Bavière, parait-il. Mais en France les mentalités sont tout autres... »

                      Ce n’est pas une question de mentalité mais une question pratique, combien de femmes en Bavière travaillent ?

                      Uniquement celles qui n’ont pas d’enfants.

                      Radix


                      • AlainV AlainV 17 octobre 2013 15:20

                        Affirmer, c’est facile, démonter, c’est autre chose.
                        En 2011, en Bavière, 59 % des hommes de 15 à 65 ans avaient un emploi, contre 51% des femmes.


                      • Radix Radix 17 octobre 2013 15:40

                        La Bavière ne fait-elle pas partie de l’Allemagne ?

                        En Allemagne le travail féminin est nettement moins développé qu’en France du fait du manque de crèches et des horaires scolaires.

                        http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/12/17/en-allemagne-la-mauvaise-image-des-meres-au-travail-pese-sur-la-natalite_1807529_3214.html

                        http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/08/01/la-situation-professionnelle-des-femmes-s-ameliore-peu_3456119_3234.html

                        Radix


                      • AlainV AlainV 17 octobre 2013 15:55

                        L’Allemagne est composée de 16 Etats indépendants.
                        C’est une Fédération.Il y a donc 16 Ministères de l’Intérieur, 16 Ministères de l’Education, 16 ... Seules l’armée et les affaires étrangères n’existent qu’au niveau fédéral (= à Berlin).

                        La Bavière est très différente des autres Länder, mais assez proche du Bade-Wurttemberg, à ceci près que ce dernier est dirigé par un Vert avec l’aide des sociaux-libéraux (SPD).
                        Les Etats du Nord de l’Allemagne sont très différents, n’ont pas la même police, ni le même système scolaire (hyper-élitiste en Bavière). A l’Est, plusieurs länder sont dirigés par le SPD avec Die Linke (ancien parti communiste - ce qui fait rager beaucoup de Bavarois, plus proches du national-socialisme que de Lénine.

                        Il faut être un Français peu instruit pour affirmer que la Bavière et l’Allemagne, c’est pareil.


                      • Radix Radix 17 octobre 2013 17:21

                        Je ne sais pas si je suis peu instruit sur l’Allemagne mais vous l’êtes en ce qui concerne la France !

                        Le rythme scolaire de Peillon n’est qu’un alignement sur ceux du privé qui pratiquent ceux-ci depuis longtemps.

                        Radix


                      • France Europe République Fabien Marcel Bonaparte 17 octobre 2013 22:12

                        Cher ami vous êtes prof de lycée où l’approche de l’enseignement n’a rien à voir avec celle du primaire... et vous défendez des gens qui n’en valent pas la peine. 


                      • legrind legrind 18 octobre 2013 11:26

                        J’aimerais bien voir la tête à claque de la FCPE dans une « cité sensible », combien de temps tiendrait-il ?


                        • verdad 17 novembre 2013 18:32

                          Je ne suis peut-être plus dans le coup, 92 Printemps aux Ides de Mai.

                          Je n’ai que 6 petits enfants donc nul en la matière mais, envoyer des
                          gamins et des gamines à l’école pour quelques petites heures le
                          Samedi matin c ’est la négation totale du Week-End Britannique et
                          International je le présume.Je ne suis pas un Fan des Britisch,car ayant consciencieusement
                          potassé l’Histoire, j’ai appris très jeune que les Britisch étaient et, je n’ose pas l’écrire ;
                          nos ennemis héréditaires 7 , je dis Sept Coalitions Européennes contre la France, en
                          23 ans de 1792 à 1815 un détail !!!
                          Bon sang mais c’est bien sur, pourquoi ne pas les laisser dormir le plus longtemps possible ? ces gamines et gamins ils n’en seront que mieux. !
                          En outre, ceci éviterait d’ajouter aux. 70.000 Profs supplémentaires promis,
                          quelque 70.000 nouveaux enseignants pour combler les activités nouvelles
                          du Samedi.
                          Autre, j’avais en Angleterre une de mes petites filles, la maman ne lui parlait qu’en Français,
                          le Papa Péruvio-Britanique, ne lui parlait qu’en Espagnol et les petites voisines en Anglais.
                          à cinq/ Six ans elle parlait les trois langues. le lui fazisais faire les dictées sur l’Ordi,World
                          afin qu’elle apprene à se corriger seul Dictionnaire en dernier ressort.
                          Arithmétique  j’ai éssayé lees dominos, ça ne fonctionnait pas. j’ai axheté des cubes en
                          trois dimensiosn différentes, plus aucun problème, puis sont arrivée les tables de multiplications tous les enfants butent, j’ai décidé de les lui faire apprendre en chantant mais
                          à la seule condition qu’elle choisissent les airs des chansons apprises à l’école anglaise......
                          elle apprit ainsi très facilement les tables de multiplications dans les trois langues qu’elle
                          aurait à utiliser plus d’autres systèmes c’est ainsi qu’elle était la première de la classe
                          en Anglais avec l’accent depuis cinq ans qu’elle est en France et depuis 3 ans, une langue
                          supplémentaire l’Allemand, sa maman c’était le Français, l’Espagnol, l’Anglais le Japonais.
                          Prière d’excuser les longueurs du texte

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès