Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La France du “touche pas”

La France du “touche pas”

Hadopi et collectivités locales, deux symptômes de la mentalité particulière à la France : l’autoritarisme et les Zacquis. Dans la série « touche pas à », le fromage des zindustries du divertissement s’ajoute au fromage des zélus avides de petit pouvoir, même tout petit et peu rémunéré. Bourdieu avait montré à l’envi que le « capital » n’était rien moins qu’économique mais surtout social. Qui possède un pouvoir, par son statut, ses diplômes ou ses réseaux, est nanti d’un capital social bien plus important aujourd’hui que son capital à la banque.

Or les pouvoirs sont des Zacquis, l’un des rares mots inventés par la gauche depuis 30 ans - qui aurait dû l’être pourtant par la droite. Est-ce mimétisme ? On évoquait volontiers l’État UDR aux temps gaullistes, gardé par les vigilants du SAC en métropole et l’éminence grise Jacques Focart pour les ex-colonies. Depuis le Mitterrand final, les Zacquis sont l’une des clés de la politique à gauche. D’où ces « touche pas » qui couvrent tout et n’importe quoi (mon pote, mon hôpital de proximité, mon tribunal, ma liberté universitaire, ma recherche, ma formation des maîtres, ma méthode de lecture, ma retraite, mes fromages au lait cru…). Le dernier « touche pas » vaut notamment pour la pléthore d’élus dont les compétences se marchent sur les pieds, qui se construisent des édifices de fonction et commandent des véhicules ad hoc, en ne créant que des emplois de chauffeurs ou d’huissiers. Alors quand il s’agit de regrouper les communes, d’élaborer un Gross Paris, de diminuer le nombre des régions, c’est un tollé d’élus qui craignent pour leurs fromages !

assiette-au-beurre.1236766025.jpg

Mais, soyons justes, il n’y a pas que la gauche. Les zélus de droite sont aussi zélés dans le zut aux réformes. Le Sénat, composé des zélus élus par des zélus est en première ligne : il avait déjà viré De Gaulle quand celui-ci en avait proposé sa réforme – pour le rendre plus démocratique, ouvert aux forces nouvelles de la société. Pensez-vous qu’il va voter son propre affaiblissement ? L’ex-député européen du centre, Jean-Louis Bourlanges, cite volontiers ce proverbe de la sagesse américaine : les dindes ne votent pas en faveur de Noël. Pourquoi voudriez-vous que des zélus votent en faveur de la diminution de la réserve des zélus ? Le parc national est un fromage à conserver, « touche pas »…

Soyons encore plus justes, il n’y a pas que les zélus à craindre pour leur fromage. Les zindustries de la pop et du cinoche craignent que la grande liberté d’Internet ne vienne braconner dans leur parc. Bien que largement subventionnés d’État pour le cinéma, par les collectivités pour les festivals, par les assemblées pour les droits, les zinvestisseurs des zindustries du divertissement se regroupent en troupeau pour faire front. Non à la liberté, non à la jeunesse, non à la nouveauté économique ! Le fromage de « l’Exception Culturelle Française » (ECF) est bien trop fait pour qu’on le laisse couler : « touche pas »… N’avez-vous pas remarqué que les seuls pays qui contraignent par la loi sont des pays catholiques ? La France, l’Italie et l’Irlande sont les seuls à interdire et à pénaliser le téléchargement. L’Allemagne, la Suède, le Royaume-Uni, les États-Unis – auraient-ils moins à perdre ? Non pas, mais ils sont plus pragmatiques, plus réactifs, moins conservateurs envers leurs Zacquis. Le rêve français est pour le salarié celui du fonctionnariat et pour le patron celui du monopole. Innovation ? Concurrence ? Quelle horreur – et ils clignent de l’œil. Le patronat français a longtemps prospéré à l’ombre de l’État et des dévaluations monétaires avant l’euro. Depuis, évidemment (et c’est ça la pédagogie de l’euro), il faut bosser, changer ses zabitudes, s’adapter à l’international. Mais s’il reste un zeste de monopole, surtout « touche pas » !

Et de prendre pour cache-sexe « les créateurs » - les pôvres ! - qui seraient réduits à la mendicité si le piratage était laissé à lui-même. Sait-on que lesdits créateurs ne touchent que 8% du prix hors taxe d’un livre ? 10% du prix HT d’un CD ? Le double est pour l’éditeur qui a au moins le mérite d’aider à la création en mettant correctement en forme. Mais les plus de 50% de reste ? - Ce sont tous les parasites du marketing, du support matériel, de l’État taxateur – tout ce qui disparaît justement dans le nouveau système du net ! Zut, mon fromage ! Et les zélus zélés de légiférer en urgence – pour une fois tous d’accord – pour conserver la motte à schtroumpf qui alimentent et ses trous où l’on reste au chaud. Il y a clair changement de modèle économique, mais les zindustries du divertissement crient au loup en appelant à leur secours l’État-flic. Plutôt que d’inventer du neuf, ils cherchent à conserver le vieux. Cela ne peut prendre que dans une société vieillissante, formatée catholique et bonapartiste : autoritaire, hiérarchique, conservatrice. Une société qui a la hantise de la liberté : celle de croire, celle de baiser, celle d’échanger sans passer par les monopoles, celle qui troque sans payer de taxes.

autoritaire-dessin.1236766014.jpg

La gauche là-dedans ? Reste-t-elle fidèle à son image favorable à la jeunesse, aux libertés publiques et à l’inventivité ? La gauche aurait-elle une proposition alternative ? Même pas ! Concernant les zacquis des zélus, Martine Aubry a dénoncé une entreprise politicienne – est-ce ainsi qu’elle voit la monde, Martine ? Est-ce ainsi qu’elle voit le socialisme, comme du politicien à tous les étages ? Manuel Vals n’est pas contre la réforme des collectivités locales – évidemment si ce n’est pas Sarkozy qui le propose. Mais n’avez-vous pas remarqué qu’il a 15 ans de moins que sa Générale secrétaire ? Concernant les zacquis des zindustries du divertissement, la gauche si volontiers anticapitaliste n’a pas de mots assez durs pour fustiger les libertaires qui veulent tout avoir sans rien payer, ou inventer sans les structures assistées d’État. Tous d’accord sur la loi au Sénat, droite et gauche confondues – on n’avait jamais vu ça.

Références :

Rapport du Comité pour la réforme des collectivités locales
Projet de loi Hadopi
Les opposants de la Quadrature du net
Un résumé du Monde sur la loi internet (abonnés)
La gratuité est-elle un modèle économique ? dans Fugues


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Le péripate Le péripate 12 mars 2009 10:42

     L’immense paradoxe, qui n’est qu’apparent, c’est que l’omniprésence étatique conduit à cette guerre de tous contre tous pour le partage du fromage. Un fait de civilisation, l’Etat, qui nous ramène droit à l’état de nature hobbesien.

    Comme l’URSS, la France est certainement irréformable. Trop d’intérêts accummulés, stratifiés et congelés. Deux scenari alors sont imaginables : le parasite tue l’hôte, ou l’hôte se débarrasse du parasite.


    • Christophe Christophe 12 mars 2009 15:11

      @Péripate,

      L’immense paradoxe, qui n’est qu’apparent, c’est que l’omniprésence étatique conduit à cette guerre de tous contre tous pour le partage du fromage. Un fait de civilisation, l’Etat, qui nous ramène droit à l’état de nature hobbesien.

      Je ne sais si vous avez raison ou tort ; je ne me positionnerais pas entre l’oeuf et la poule, si vous voyez ce que je veux dire.

      En fait, le billet de notre auteur ne pose pas de postulat de causalité : Est-ce l’Etat qui génère ce type de comportement ? ou est-ce le conservatisme français qui a besoin d’être rassuré par un Etat fort ?

      Ce qui reste certain est que le conservatisme est bien ancré, autant dans la population française que dans ses propres représentants politiques de tout bord ; et le vieillissement de la population, malgré un taux de reproduction plus élevé que nos voisins européens, ne fait que renforcer ce trait particulier.

      Le plus gros problème actuel est lié à la capacité d’adaptation ; c’est une marque de l’intelligence humaine. En ce domaine, nous pouvons être inquiet quant à la capacité française à s’adapter à de nouvelle conditions ; que nous soyons pour ou contre ces changements n’y change rien ; il existe nombre de solutions potentielles pour permettre à chacun de s’y retrouver, encore faut-il se creuser la tête !

      Mais il est souvent plus simple de ne pas réfléchir et de se radicaliser ; la levée de bouclier sur les zaquis de tout ordre tels que présentés par notre auteur me semble aussi abonder dans le sens d’une radicalisation des positions entre générations. Entre une frange de la population qui a du mal à se projeter dans l’avenir et ceux qui ne veulent pas que le système change, les tensions ne cessent de s’accroître ; ceci me semble dangereux dans le cadre de la cohésion sociale.


    • Parpaillot Parpaillot 13 mars 2009 00:47

      @ Christophe :

      " Ce qui reste certain est que le conservatisme est bien ancré, autant dans la population française que dans ses propres représentants politiques de tout bord ; et le vieillissement de la population, malgré un taux de reproduction plus élevé que nos voisins européens, ne fait que renforcer ce trait particulier.  "

      Dans l’ensemble, d’accord avec vos propos, sauf que le vieillissement de la population française n’y est pour rien. Comme vous le soulignez, la croissance démographique française est supérieure à la moyenne européenne et cependant d’autres pays européens à démographie plus faible - l’Allemagne par exemple - se sont quant à eux réformés. N’y voyez-vous aucun paradoxe ?
      Ce n’est donc pas le vieillissement de la population qui est la cause de ce conservatisme, mais plutôt une certaine culture de l’Etat protecteur, de l’Etat omnipotent et omniprésent dont on attend tout, ou presque ...

      @ Argoul :

      Très bon article, un peu caricatural certes, mais tellement vrai ...

      Cordialement !


    • Argoul Argoul 13 mars 2009 09:56

      Commentaire de Christophe avec lequel je suis en complet accord. C’est exactement ce que je veux dire, avec des perspectives en plus.


    • Argoul Argoul 13 mars 2009 10:04

      D’accord avec Parpaillot pour dire que le vieillissement de la population n’est pas la cause unique - puisque tout le monde occidental vieillit. Mais ce vieillissement prend des aspects particuliers en France. Dûs à l’histoire ? Au souvenir des années suivant 14-18 ? Le respect de tradition "catholique" ou "romaine" pour les chenus, hiérarchiquement haut placés ? Le pétainisme, esprit de vieux, est particulièrement fort dans le fond politique et mental français. C’est la nostalgie du monastère, du château fort, de l’entre-soi, particulièrement marquée dans les références à "l’Hexagone" - cette forterasse "naturellement historique" à la Vauban qui fait résister malgré soi à l’Europe ou à la mondialisation. Cela malgré cet autre aspect français lui aussi - l’universalisme des Lumières.

      D’où le divorce étonnant entre une gauche qui, par tradition, était plutôt du côté des Lumières, du progrès humain, de la jeunesse, du message au monde - et qui aujourd’hui est repliée sur ses petits zacquis locaux et idéologiques - et une droite par tradition conservatrice, jacobine et monopoliste - qui aujourd’hui apparaît plus dans le mouvement en proposant nombre d’initiatives pour adapter le pays au monde actuel.

      Sans prendre parti pour des personnes ou des programmes, c’est ça qui me turlupine, au fond.


    • chlegoff 12 mars 2009 10:49

      Soyons juste, l’oligarchie française a une tradition jacobine bien ancrée. Existera-t’elle encore dans la société de l’information à peine naissante, j’en doute. En attendant le remplacement de cette oligarchie, les conservatismes continueront d’être entretenues, l’ascenceur social restera en panne pendant que les modèles économiques obsolètes survivront grâce aux réseaux oligarques.

      Une bonne petite guerre rétablirait la discipline, voila ce que semble penser cette classe dirigeante plus soucieuse de ses privilèges que de l’intérêt général.


      • bob 12 mars 2009 13:07

        @ chlegoff,

        Une guerre n’est pas a souhaiter. La majeure partie des victimes seraient des gens comme vous et moi. Les "elites" s’en sortent toujours bien : regardez le parcours de Mitterand.


      • foufouille foufouille 12 mars 2009 11:49

        @ auteur
        pour info aux usa, c’est pire
        ils ont la RIAA et cie
        le CLUF des logiciels est aussi americain


        • jakback jakback 12 mars 2009 11:55

          Quand sortirons nous de cette société d’économie mixte, ou état et privé, se mélangent, s’entrecroisent, se subventionnent, s’invitent, partagent, pour le plus grand malheur des citoyens, ou seul les intérêts privés prime sur le bien commun.


          • Lapa Lapa 12 mars 2009 12:18

            Très bon article. Incroyable effectivement que la loi Hadopi soit passée à l’unanimité au senat.


            • beubeuh 12 mars 2009 15:09

              Pas si incroyable quand on connaît la moyenne d’âge des sénateurs... Je pense que la majorité d’entre eux n’a pas compris de quoi il était question.


            • bob 12 mars 2009 13:05

              Vous oubliez que les elus sont tres conservateurs sur leurs emoluments. Ecoutez cette interview de Francoise de Panafieu ou cette elue protege avec une vigueur et une energie de CGTiste les privileges dont sont nantis les "elus" du peuple.

              Par ailleurs, pourquoi attaquer ( encore une fois ) les vilain catholiques ??? Cela deprecie votre article et n’apporte rien sur un fond qui reste d’actualite.


              • Mougeon Mougeon 15 mars 2009 11:18

                -
                Françoise de Panafieu à déclaré. « La liberté, la liberté, les gens n’ont que ce mot-là à la bouche »
                ,

                Voila le genre de petite phrase, d’une personne, qui vient de se discréditée à vie à mes yeux, juste en prononçant une petite phase stupide.

                Et oui madame de Panafieu, et même des gens sont prêts à mourir pour cela, la LIBERTE...


                www.ecrans.fr/La-liberte-la-liberte-les-gens-n,6545.html


              • Argoul Argoul 12 mars 2009 14:35

                 @bob : je n’attaque pas "LES" catholiques mais "LE" catholicisme (ce pourrait être l’islam, mais nous sommes en France). Ce parti religieux pyramidal et mondialisé impose à toutes les sociétés sa vision unique et ses commandemants, même les plus ineptes (les évqêues mettent la capote à l’index, signe qu’ils ne savent pas comment on s’en sert...). J’attaque l’autoritarisme (Dieu est la vérité, donc "j’ai" raison, moi le Pape, vous devez obéissance), la hiérarchie (pas question de penser par soi-même, on obéit au Parti de Dieu comme un "chien" - c’est à peu près la devise des Jésuites...) et ce caporalisme de cheftaine, de patronage, de scouts toujours et autres embrigadements nés de l’Eglise et répandus par l’Eglise. Oh, je sais, le parti communiste a copié, Staline était un ancien séminariste et adorait la puissance mafieuse de l’Eglise ; il a voulu son Internationale rouge sur le modèle de l’Internationale noire vaticane. Ce pourquoi la France a été le plus béni oui-oui des pays attirés par le communisme, de 1921 à 1991, bien plus que l’Italie (pourtant pays catholique). C’est que se rencontraient non seulement la nostalgie du monastère (la vie communiste) mais aussi le bonapartisme (l’Etat c’est moi et je vous donne gloire dans le monde) et le caporalisme (curé, instit, adjudant, hygiénistes, services publics de surveillance des enfants, familles, etc.)

                @foufouille : non, aux USA ce n’est pas "pire". Pourquoi ? Parce qu’il y a des contrepouvoirs puissants du fait de la Constitution (Président face à un Congrès qui peut le virer cf. Nixon et Clinton qui a faillit l’être), tribunaux (la Cour Suprême a marqué son indépendance plus largement que nos Cour de Cassation et Conseil Constitutionnels) et fédéréralisme (qui décentralise nombre de décisions - justement ce qui est proposé dans cette réfrome des collectivités territoriales).

                @autres : c’est moins la guerre droite contre gauche que la guerre des vieux contre les jeunes : ceux qui se crispent sur leurs zacquis face à ceux qui voudraient bien entrer dans la société ou créer sans parasitisme. 

                Le plus drôle est que les blogs et le net sont en train de faire crever le modèle économique de la presse papier (voire du CD et du ciné-subventionné en prime) : journalistes amoureux des stars et des politiciens, chroniqueurs qui donnent la couleur de l’opinion qui "doit" être pensée, Syndicat du Livre ayant le monopole d’impression (avec des salaires mensuels 2 fois ceux de profs de collège), distribution NMPP par monopole, subventions publiques, etc.

                Pourquoi ne pas VOIR la réalité qui change et tenter de s’y adapter, plutôt que de faire du combat d’arrière garde en tentant de préserver des zacquis condamnés ?


                • foufouille foufouille 12 mars 2009 16:20

                  @ auteur
                  si c’est pire
                  j’ai oublie le FBI et tous les machins comme echelon
                  d’ailleurs les logiciel de cryptage et de protection sont en grande partie ricains


                • Argoul Argoul 13 mars 2009 10:16

                  Mais non, vous tombez dans la parano et la théorie du Complot. Nombre de logiciels de crytpages sont russes, vous savez... Ils ont toujours d’excellents mathématiciens en Russie/URSS. Savez-vous pourquoi ? Parce que les maths ne sont pas "idéologiques", Marx n’en a pas dit un mot, alors vous êtes libres de chercher ce que vous voulez. Quant au FBI, la CIA, Echelon, etc. vous regardez trop de films tournés à Hollywood. La propagande Hollywood est si bien faite qu’elle tente de nous faire croire qu’un missile guidé depuis le Texas était capable d’atteindre l’oeil droit de Saddam Hussein dans son palais blindé !

                  Et vous avez vu la réalité ? Saddam cherché durant 6 mois, capturé grâcé à la bonne vielle trahison des familles, pas du tout technique ni subtile ; Ben Laden qui court toujours malgré Echelon, les drones, les satellites et les big computers ; l’invasion de la Géorgie par les Russes pas prévue ; le retour des Talibans non plus ; la Corée du nord qui continue à faire ce qu’elle veut... A quoi ça sert, FBI, CIA, Echelon et tout ça si c’est pour accoucher d’insignifiantes souris telles qu’on les constate ? Ce ne sont pas ces bureaucraties qui sont dangereuses, mais les politiciens qui les utilisent. Aux USA, on en vire pour moins que ça : c’est exactement ce qui est arrivé à Bush, Cheney, Rumsfeld, et tutti quanti - pourtant présentés par les paranos comme les "maîtres du monde", ceux qui "tirent les ficelles".

                  Sauf qu’aux Etats-Unis il y a des contrepouvoirs démocratiques. Et ils sont puissants. Ne pas plaquer le modèle France Vème République au modèle américain, il n’a pas grand chose à voir !


                • Cardinal Cardinal 12 mars 2009 14:44

                  Vraiment incroyable que cette loi soit passée au sénat à majorité ump/ps ? Vraiment surprenant ? Cette loi arrange les 2 camps c’est évident !

                  http://frenchcarcan.com/


                  • elric 12 mars 2009 16:53

                     Regarde l’age moyen des senateurs.Parmis eux il doit en avoir un nombre non négligeable qui ne doit jamais avoir touché un ordinateur de leur vie,qui ne savent pas réellement ce que c’est qu’internet,ce n’est pas si incroyable que ça(si c’est de la loi hadopi dont tu parle.J’ai remarqué que les jeunes ,et cela quel que soient leurs opinions politiques y sont dans l’ensemble hostile.Je crois qu’on est en train d’assister à une fracture générationnelle


                  • Colure 12 mars 2009 15:08

                    Merci pour ce billet, z’ai bien rit zaune mais c’est tellement vrai smiley

                    Z’aimerait bien avoir des Zacquis pour les défendre zaussi

                    Bien z’a vous smiley



                    • Reinette Reinette 12 mars 2009 15:11


                      Jack Lang soutient le projet de loi Création et Internet

                      Christine Albanel pourra compter sur le soutien d’un ancien locataire de la rue de Valois, et d’un des hommes politiques les plus populaires en France. Jack Lang a demandé lundi aux députés socialistes d’approuver le texte du projet de loi Création et Internet.

                       

                      ... ancien locataire de la rue de Valois, et d’un des hommes politiques les plus populaires en France. Jack Lang a ... loi Hadopi défendait justement la vision .. numerama.com/magazine/12245-Jack-Lang-soutient-le-projet-de-loi-Creation-et-Internet...

                      • Mouche-zélée 12 mars 2009 15:45

                        Reinette

                        Jack Lang est député d’une partie de ma ville, c’est vraiment pas une référence ce type .
                        Chez nous il porte le nom de "Pascal Sevran" de la politique : Plus de lumière, plus de lumière ...
                        Tous ces vieux séniles maîtres de la traitrise passeront rapidement à la caisse, d’autant plus rapidement que c’est une crise sans précédent et installée pour un moment ...

                        Ceci dit ce n’est pas le seul traitre, il y a Attali et d’autres :

                        "Dominique Strauss-Kahn entre dans la course avec pour mission d’éliminer Fabius au dernier moment. Ce qu’il sera en mesure de faire grâce aux votes des militants « lambertistes » infiltrés, qui portent leur suffrages non pas sur son nom, mais sur celui de Royal.
                        L’opération est possible parce que Strauss-Kahn est depuis longtemps sur le payroll des États-Unis.
                        Les Français ignorent qu’il donne des cours à Stanford, où il a été embauché par le prévot de l’université, Condoleezza Rice [
                        8].
                        Dès sa prise de fonction, Nicolas Sarkozy et Condoleezza Rice remercieront Strauss-Kahn en le faisant élire à la direction du Fonds monétaire international."

                        La suite içi ...


                      • Reinette Reinette 12 mars 2009 17:43

                        Salut Mouche-Zélée,

                        Dominique Strauss-Kahn entre dans la course avec pour mission d’éliminer Fabius au dernier moment...

                        CA PASSE A LA TELE ? Je veux voir ça  ! un nouveau jeu de télé-réalité...



                      • bulu 12 mars 2009 15:43

                        Tres bon papier, d’ailleurs peu contredit.


                        • Nathan Nathan 12 mars 2009 16:01

                          poing rose


                          • Kalki Kalki 12 mars 2009 21:07

                            point godwin


                          • Castor 12 mars 2009 16:30

                            Magnifique !!!


                            • masuyer masuyer 12 mars 2009 16:31

                              Ah la loi Hadopi !

                              bien sûr que l’industrie de la culture est derrière. Elle envoie ses "vedettes" défendrent le truc. Dernier en date, le gentil et lisse Abd-el-Malik. A cause des baisses de ventes de disques, la création musicale serait en danger. Bizarre, on les entend jamais sur le statut des intermittents. Pourtant, la musique, c’est d’abord un truc vivant, non. Le disque n’est qu’un outil de diffusion. Et ils sont combien les zicos qui vivent des ventes de leurs disques en France ? Et puis Abd, elle te laisse combien par disque vendu ta major ?

                              Pour autant faut pas se leurrer. Derrière la lutte contre cette loi, il y a les industriels du net. C’est ça qu’est génial. Le marché est totalitaire, il veut s’occuper de tout. Tu crois défendre ton intérêt, ben c’est raté.

                              On peut jeter un oeil sur les premiers signataires, des gens désinterressés vraiment ?

                              Tiens Carlo en est.

                              Parce que si certains (dont moi même à temps perdu) travaillons gratos pour le plaisir de faire entendre leur opinion, une petite minorité se sucre un peu au passage.


                              • A. Nonyme Trash Titi 12 mars 2009 19:13

                                Excellent ! Tout y est ou presque, les z’aquis des z’uns et des z’autres, les baronnies, les fromages plus ou moins gros...

                                Seule manque peut-être un peu la sphère privée, ces grosses entreprises qui se partagent des gâteaux bien crémeux. Je ne critique pas la taille de ces entreprises ni leurs bénéfices.

                                Je déplore leur entente tacite qui crée une absence totale de concurrence et développe un joli z’aquis :

                                - fournisseurs d’accès internet (tout le monde à 29,90 quasiment smiley),

                                - télécom (c’est marrant : Orange n’a plus l’exclusivité sur l’i-Phone mais Bouygue et SFR proposent des forfaits strictement au même prix, re smiley),

                                - les grandes surfaces (tu parles qu’ils se tirent la bourre smiley)

                                - le pétrolier (dans le cas de Total, c’est simple il est tout seul excepté les grandes surfaces justement qui servent une essence issue des mêmes raffineries smiley),

                                - la FNAC/VIRGIN (faut s’accrocher pour trouver des CD à bon prix hors promo et une vraie différence de prix), etc...

                                Mais z’acquis profite le crime ?...


                                • Kalki Kalki 12 mars 2009 19:21
                                  		 	 Nadine Morano veut identifier les internautes l’insultant 			
                                  La secrétaire d’Etat à la famille a déposé une plainte pour "injure publique" suite à des commentaires postés sous des vidéos de Dailymotion et YouTube. La police demande aux sites de lui fournir les adresses IP des internautes

                                  http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/vu_sur_le_web/20090312.OBS8543/


                                  Cancer :
                                  "
                                  Paille et poutre

                                  C’est comme l’histoire de la paille et la poutre !

                                  C’est la personne la plus outrancière du gouvernement qui se plaint d’être victime d’outrance !"

                                  • Philibert 12 mars 2009 22:02

                                     Ca fait un peu débile de mettre des Z partout , mais sinon l’article est très pertinent et très zintéressant .


                                    • 12 mars 2009 23:59

                                      F’est de la pfychologie (Titeuf, Zep, Jean-Claude copain de Titeuf)


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 13 mars 2009 19:34

                                        Salut Argoul,

                                         Moi, j’ai eu ma version, elle est dans le lien ci-dessous.
                                         Mais je n’ai rien dit, voyons....  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Argoul

Argoul

Chroniqueur


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès