Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La France, raciste ?

La France, raciste ?

Avec la monté de l’extrême droite en Europe et la multiplication des actes racistes en France je me suis posé LA QUESTION : Les Français sont-ils racistes ?? Conscient de parler d’un sujet plus que délicat, je me permets de vous donner mes impressions.

Premièrement, sous couvert d’un universalisme indissociable des valeurs républicaines laïques, on veut absolument uniformiser les gens, et, je crois que l’on s’offusque à la moindre différence renforçant ainsi le sentiment de communautarisme et de clivage.

Ensuite, le racisme a évolué depuis un demi-siècle vers une forme plus perverse et moins identifiable. Le racisme primaire, celui que je qualifierais de « génétique » voir animal, figure de proue du colonialisme et du nazisme, a pratiquement disparu. On n’entend plus vraiment dire qu’un noir est plus sauvage qu’un blanc ou qu’un asiatique est fondamentalement plus intelligent qu’un caucasien. Le racisme est plutôt entrain de bifurquer vers une tendance culturelle, religieuse, et, cela a des effets pervers.

Car, de nos jours, on ne peut plus débattre objectivement ou intelligemment sur des éléments culturels ou sociétaux sans être taxé de raciste et s’attirer les foudres des associations de défense des minorités. Prenons le cas du voile ou de la burka : malgré le vote d’une loi, il y a quelques années, et l’approbation de cette dernière par SOS Racisme, certains musulmans se sont sentis pointés du doigt et victime d’un racisme caractérisé. Ce qui freine tout débat de fond qui pourrait aider à l’intégration et à l’acceptation de l’autre.

Par ailleurs, vouloir débattre d’enjeux culturels et communautaires a aussi généré une instrumentalisation dangereuse et des élans nationalistes. Par exemple, ce faux-procès de la viande « Hallal » ou « Cachère » m’a énervé car, d’une part, dans les années 60, les méthodes d’abattage en France étaient pratiquement identiques à ces méthodes religieuses sans que cela pose de problèmes, et, d’autre part, cela a rejeté 2 catégories religieuses : musulmans et juifs.

En aparté, sur les musulmans, les gens ont tendance à caricaturer et les identifier comme « le peuple arabe », pratiquant ou non. Je pense qu’ici il y a un amalgame vraiment dangereux. J’aime aussi rappeler qu’Antisémite est un terme qui renvoi à la haine du « peuple de Sem », constitué des juifs mais aussi des arabes. 2 religions, 2 peuples qui s’entretuent au Moyen Orient mais qui ont une même origine…

Enfin, je pense qu’inconsciemment une part de racisme sommeille en chacun de nous et que la France qu’on le veuille ou non, par son passé impérialiste, coloniale possède certaines racines que l’on ne peut ignorer et qui sont très proches du racisme. N’oublions pas qu’il y a encore 1 siècle, les français se déplaçaient dans certains parcs pour observer des Pygmées, des Indigènes ou des Africains tels des animaux de zoo.

Pour conclure, je dirais qu’en période de crise, historiquement, le racisme émerge souvent et constitue à tort, un des modèles alternatifs de contestation…


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (54 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès