Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La France va-t-elle devenir une prison ?

La France va-t-elle devenir une prison ?

Les prisons françaises sont saturées, et demain de nouvelles prisons vont être construites, mais ne sommes-nous pas déjà prisonniers d’une logique ?

63 655 prisonniers pour 64,303 millions d’habitants : La France est en train de battre d’étranges records.

Où est cet avenir radieux que le candidat Sarkozy nous promettait ? Travailler plus pour gagner plus ?

Depuis quelques temps, c’est travailler autant pour gagner moins, et bientôt ce sera travailler plus pour gagner moins.

3 millions de chômeurs se profilent à l’horizon, donc encore plus de délinquants sociaux, et fatalement encore plus de nouveaux prisonniers :

Ceux qui ont déjà installé des bombes artisanales pour détruire l’outil de travail, ou séquestré leur patron, ceux qui sont tombés depuis longtemps dans le travail au noir, ceux qui ont planqué leur magot à l’étranger, ceux qui, profitant de leur mandat, détournent les fonds publics, et tous ceux qui, désespérés, ont décidés de franchir le pas de l’illégalité.

Les travailleurs menacés par le licenciement, sont prêts à en découdre, risquant de se retrouver sur le banc d’un tribunal.

Les règles du code de la route se durcissent, et pour un excès de vitesse, vous pourrez perdre votre permis.

Pour garder votre travail, vous roulez sans permis, et vous vous retrouvez en prison.

Nous ne sommes peut-être que des justiciables en sursis.

Or les prisons sont si saturées que récemment, des ex-incarcérés ont obtenus un dédommagement pour avoir partagé à six, une cellule prévue pour deux.

Même le chef de l’état s’y met, puisqu’il vient d’être pris la main dans le sac. La cour des comptes lui reproche d’avoir financé des dépenses privées à hauteur de 14000 € sur les caisses de l’état.

Que l’on se rassure, il n’ira pas en prison : il a reçu un avertissement poli. Et puis il assure que cela a été fait à son insu…

S’appuyant sur l’insécurité provoquée, les caméras ont fleuri, malgré les déclarations du candidat Sarkozy, qui n’en voyait pas à l’époque l’intérêt.

Aujourd’hui, les caméras sont partout, et l’on pourra bientôt compter sur les doigts de la main les endroits qui en sont dépourvus.

Et ce serait sans compter sans les investigations possibles grâce aux nouvelles technologies de communication que sont Internet, les téléphones mobiles, et les caméras espion numériques.

Aujourd’hui nous sommes tous sous surveillance.

C’est peut-être l’astuce que le Prez a choisi pour donner du travail à tout le monde, car pour surveiller toutes ces caméras, il faut du personnel.

Puis pour enfermer les justiciables, il faudra construire de nouvelles prisons, et relancer ainsi l’industrie du bâtiment.

Plus de prisonniers, c’est aussi plus de gardiens, plus de gendarmes, plus d’avocats, plus de juges.

En multipliant le nombre de caméras, on relance le secteur robotique, on relance le secteur administratif, qu’il soit juridique ou social.

Est-ce là le projet de relance de croissance voulu pour Nicolas Sarkozy ?

Les banlieues abandonnées par l’Etat continuent à s’enfoncer dans le rouge, frappées par un chômage des jeunes de plus en plus important, devenant des zones de non droit, et préparant de futurs délinquants.

Les bavures policières s’y multiplient, provoquant de nouvelles empoignades.

Du coup, les nantis, et les personnes âgées qui ont fait la victoire de Sarkozy, se sentent encore plus en insécurité.

Ils engagent parfois des milices armés pour les protéger, et définissent même des périmètres illégalement « sécurisés » pour mettre sous contrôle leur prison dorée.

Il existe déjà dans notre pays des « zones privées », couvrant des milliers d’hectares, avec gardien, barrière, et pour y pénétrer, il faut montrer patte blanche.

Les plus âgés, ceux dont les enfants ne veulent plus, se sont enfermés dans d’autres prisons : les maisons de retraite ou ils n’ont que les apparences de la liberté.

La seule question qui reste à résoudre est :

Une fois que tous seront emprisonnés, qui fera le boulot ? Les prisonniers, bien sûr.

Et pour des salaires défiant toute vraisemblance.

Il faut lire l’article très édifiant écrit par Jean marc Rouillan dans le monde diplomatique.

Car comme disait un vieil ami africain : « il vaut mieux être prisonnier de ses rêves que de ses cauchemars »


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • jondegre jondegre 23 juillet 2009 13:40

    He oui,

    c’est la révolution, pas « l’insurrection qui vient » espérée par de doux rêveurs, non la révolution néo-conservatrice, promue et instiguée par des gens très pragmatiques.

    Une recherche rapide sur internet retourne les réseaux néo-cons de notre illustre président.

    Le livre « la stratégie du choc » qu’on ne présente plus décrit très bien le business sécuritaire (la bulle ?) créé de toute pièce depuis 2001 (fin de la bulle techno/internet) aux US.


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 juillet 2009 20:13

      Jondegre,

      je ne peux que partager votre conseil de lire le magnifique livre de naomi Klein (acte sud)
      un ouvrage incontournable et tellement pertinent.


    • dapeacemaker911 23 juillet 2009 14:00

      La France va-t-elle devenir une prison ? = clairevoyance.



      si il n y avait que la france.... malheureusement, je ne trouve meme de contre exemple....
      on suit TOUS la meme voie absurde...

      weeeeiiiird !!!!


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 juillet 2009 20:14

        dapeacemaker,

        bien sur, il y a d’autres pays,
        mais pour la France, pays des droits de l’homme, le constat est dur.


      • dapeacemaker911 24 juillet 2009 11:57

        Mon propos n etait pas la pour adoucir le constat, bien au contraire.

        J ai honte de mon pays pour ce qu il est et tend a devenir.

        Comment se battre contre la machine ?

        suis je un dangereux terroriste anarcho autonome ?

        tout ce que je sais c est que si demain une portion du Peuple prend le taureau par les cornes j en serais mais sans etre defaitiste, depuis que le monde se regarde a travers le prisme de la TV (autrement appeler la boite-a-pret-a-penser), les luttes se diluent, se divisent, personne n est plus d accord avec rien.....

        J essaye de garder espoir....


      • calach calach 23 juillet 2009 18:37

        Soyez patients...
        Nous sommes sur la voie de la robotisation de l’esprit et nous atteindrons bientôt les rivages du « Meilleur des mondes » ! 
        1 - Les prisons, pas forcément entourées de grands murs, auront un rôle primordial de rééducation. Elles représenteront le noyau de la Nouvelle Société.
        2 -Tout citoyen, s’il ne le pratique pas encore, devra se déclarer volontaire pour l’emprisonnement afin d’écraser sa vieille conscience et la remplacer par le « Code de Comportement » , seule méthode pouvant donner accès à la « Philosophie Unique et Universelle » du « Meilleur des Mondes ».
        3 - Le clonage systématique diminuera le nombre de rebelles, ce genre de « poêtes » nés selon de trop vieilles méthodes de procréation (issues de l’amour, notion totalement désuette chez les philosophes du « Nouveau Monde ») . 
        4- Toutes les formes d’émotion susceptibles de rappeler le passé seront fortement déconseillées dans un premier temps du fait des risques de contaminations virales puis proscrites et enfin sévèrement condamnées.

        Prions pour que nos guides nous fassent aborder les nouveaux rivages le plus tôt possible car la Prison se confondra alors avec le Paradis.

        Gloire à leur savoir faire...


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 juillet 2009 20:17

          Calachn
          j’ai beaucoup apprécié votre humour au second degré,
          il est vrai que 1984 a déjà été écrit, mais vous le refaites à votre manière,
          espérant que cela va inspirer un futur scénariste.


        • Amada 23 juillet 2009 21:02

          Bonsoir monsieur Cabanel


          Très inquiétant, en effet.
          Le pire je crois que c’est l’orchestration des esprit.
          En tout cas vous relevez un conflit de génération
          que j’avais moi-mêle relevé. Que c’est triste !

          Cordialement
          Amada

          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 06:41

            Amada,
            bien sur,
            mais mon indécrotable optimisme me fait penser qu’en France, il finira par avoir un réveil, et ce réveil risque d’être douloureux pour ceux qui ont organisé la détresse sociale dans ce pays.
            attendons...
            je remarque que la période des vacances n’a pas fait faiblir la tension sociale, et que malgré tout les conflits s’intensifient, même si les médias préfèrent nous amuser avec amstrong, qu’il soit dans la lune ou sur un vélo.


          • boris boris 23 juillet 2009 22:36

            Un article de plus de l’ami cascabel qui démontre avec brillo sa clairvoyance.

            Faut pas s’affoler, ça va péter d’ici peu, un peu de prévoyance, de la préparation, un potager, une source, la montagne pas loin et vogue la galére.


            • boris boris 23 juillet 2009 22:41

              Heu, pardon Cabanel et non pas cascabel, déraille complet moi, j’ai du chopper l’A


              • Suldhrun Coyotin 23 juillet 2009 23:01

                Ouvrez l information encore et encore

                Amities a vous Cabanel

                De par LOL alias Coyotin


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 06:43

                Boris,
                pas de problèmes,
                les noms propres n’ont pas d’ortographe, meme si je reste attaché au mien, mais cascabel, c’est sympa aussi...


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 06:45

                Coyotin,
                ou LOL
                merci de vos encouragements,
                et bravo a agoravox qui ouvre l’information, qui contourne les médias officiels, et dont l’influence ne devrait que progresser, avec les autres médias internet, enrichissant les blogs, lançant des pétitions, et organisant quelque part les futurs retours de baton.


              • ykpaiha ykpaiha 23 juillet 2009 23:31

                Pompidou a eu beaubour
                Francois Mitterand la Bibliotheque et l’opéra Bastille
                j Chirac Le musée de arts premier
                Not « trou du cul du web » aura ses prisons, autre temps autres moeurs...
                http://www.numerama.com/magazine/13547-Sarkozyfr-Google-refuse-de-toucher-au-trou-du-cul-du-web.html


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 06:53

                  ykpaiha,
                  merci de rappeler cette anedocte amusante qui ne m’avait pas échappé, sur le « trou du cul du web »,
                  décidemment le prez n’a pas beaucoup de chance,
                  comme le canard enchainé l’avait écrit en tout premier lieu, il est essentiel de prononcer shar-kozy si l’on ne veut pas etre poursuivi pour injures au chef de l’état...
                  je l’avais rappelé dans un article sur l’étymologie.
                  le mot sarkozy signifie lieu ou l’on trouve de la boue,
                  mais si l’on prononce sarkozy au lieu de prononcer à la hongroise sharkozy, il ne s’agit plus de boue, mais de m...e, chère à Cambronne.
                  alors, a condition d’y marcher du pied « gauche », çà ne peut que nous porter bonheur.
                  la France écrasant du pied « gauche » un tas de m...e.
                  quelle image !


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 06:57

                  Rouxel,
                  merci d’évoquer le fromage, fleuron de notre pays, et dont certains jusqu’a présent se taillent une part démesurée et injuste,
                  mais ceux la oublient que nous aimons aussi le fromage, et que nous préférons que le partage soit équitable,
                  certains devraient y songer plus souvent, au risque de connaitre quelques déconvenues prochaines.


                • tvargentine.com lerma 23 juillet 2009 23:40

                  A lire l’auteur poete il faudrait relacher les criminels et ne pas courrir après les voleurs !

                  Je me rejouis de voir que la police républicaine fait son travail,mais il est du devoir de l’Etat de construire des prisons aux normes européennes et d’expulser les ressortissants étrangers car la meilleure des prisons est à ciel ouverte pas entre 4 murs

                  Si Jospin avait fait son travail dans le domaine de la sécurité au lieu d’envoyer la police jouait au foot avec la racaille,nous n’aurions pas eu le désastre de 2002

                  http://www.tvargentine.com/altagracia.html


                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 07:02

                    Lerma,
                    mettre deux « r » à courir ne permet pas d’aller plus vite.
                    vous évoquez le gouvernement jospin, en oubliant semble-t-il les efforts qui avaient été faits dans les quartiers difficiles, efforts annhilés par le gouvernement actuel..qui a finit par tenter de remettre un dispositif en place, en changeant son nom par pure vanité.
                    n’oubliez jamais que la prison n’est rien d’autre que la meilleure université de délinquance.
                    avez vous ouvert le lien proposé a la fin de mon article ?
                    il est édifiant, et ce témoignage ne soufre aucune contestation, lorsque l’on voit de qui il vient.


                  • Gazi BORAT 24 juillet 2009 07:02

                    « la meilleure des prisons est à ciel ouverte pas entre 4 murs »

                    Ce Lerma est un véritable poête... qui ne néglige pas cependant la réalité : une petite pub en fin de post pour son site consternant..

                    gAZi bORAt


                  • fhefhe fhefhe 24 juillet 2009 05:34

                    Les Actionnaires Majoritaires du CAC 40 sont-ils Français ?
                    A qui appartient les 3/4 des Grands Hôtels parisiens ?
                    Les 3/4 de nôtre jeunesse est « Macdonalisée »....qu’en est-il de nôtre bonne cuisine du terroir ?
                    Les Etats « Riches » cherchent une issue...pour sortir de la crise « enfantée » par des Elites...
                    — Qui est responsable des SUBCRIMES , si ce n’est des Femmes et des Hommes issus de milieux aisés qui ont pu apprendre les « Martingales » du Casino de la finance.
                    — Qui « Désindustrialise » la France ??....dernier exemple en date Alcatel-Lucen sous traiter la fabrication en Chine ainsi que les « tâches » administratives en Inde....
                    L’ aide à domicile est devenue « l’Eldorado » pour les chômeurs.... !!!!
                    80% de la population Française est et sera , encore , longtemps Vassale des SAIgneurs de la finance et de l’industrie....
                    Les Espagnols , les Portugais, les Anglais , les Hollandais , et les Français ont perdu leur colonies....1% de la population de ces pays est « Ataviquement » Esclavagiste !!!!
                    Ils ne leur restent que Leur Propre Population a colonisé... !!!!
                    Comment ? en développant les Emplois de service « non-coûteux » et de « Proximité ».... !!!
                    —Caissier(es)
                    —Aide à Domicile
                    —Employés de Parc d’attraction...
                    Etc....
                    La France est le Premeir Pays Touristique en nombre de Visiteurs mais 3 éme en recette, donc il faut « Rentabiliser » cette Industrie...
                    Finie la Sous-traitance Automobile , Aéeronautique, Nautique etc....
                    Quelle Position a la France dans les secteurs suivants...
                    — Informatique ,
                    — Téléphonie mobile
                    — Automobile
                    — Console de jeux , Hi-Fi , Electro-Ménager...
                    — Horlogerie...
                    La liste n’est pas exhaustive....mais revenez 50 ans en arriére et vous constaterez que les secteurs cités plus haut étaient des Fleurons Nationaux....
                    Enfin , même en Basse et Haute Criminalité nous sommes mal classé (Heureusement)...
                    Les véritables Banksters sont Anglo-Saxons....
                    Nos banlieues « défavorisées » sont des Havres de Paix à comparer aux favelas du Brésil , aux Quariers Populaires d’Afrique du Sud...etc....
                    Les dérives « Sécuritaires » de la société Française y sont beaucoup pour un meilleur acceuil de Nos Touristes.....
                    Demain nous serons l’Egypte ou le Maroc de l’Europe... Ces 2 pays sont -ils des vraies Démocratie ????
                    NABOTléon nôtre Empereur se doit de protéger « ses » Invités (comme Khadafi par exemple...) et surtout laisser faire « ses » Banksters« ....
                    Nôtre Beau Pays aux Touristes....quant à la majorité des Français dans la merde des Prisons 3 étoiles...voir 4 pour les »VIP" de la criminalité.... !!!


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 07:07

                      fhefhe,
                      joli tour d’horizon de ce qui se passe dans notre pays,
                      résumé saisissant et inquiétant,
                      la France a-t-elle comme unique vocation de devenir un gigantesque village de vacances, ?
                      avec ses animateurs sucrés druckerisés, ses zones de loisirs pour etre spectateur d’une nature un peu préservée ?
                      je crois que nous révons d’un autre avenir.


                    • frédéric lyon 24 juillet 2009 07:35

                      En effet, l’expulsion des délinquants étrangers permettrait de résoudre le problème de l’encombrement des prisons.


                      Les délinquants d’origine étrangères représentent 70 % de la population carcérale.

                      Personne n’a encore fait une estimation fiable des coûts directs et indirects que nous devons supporter du fait de l’immigration indésirable des populations originaires de nos anciennes colonies qui désertent à toute vapeur les indépendances qu’elles ont acquisent il y a soixante ans.

                      Parce que ces coûts sont très si élevés que leur publication provoquerait des troubles dans tout le pays !

                      Comment croyait-on que des populations en provenance directe du Moyen-Age, sans éducation ni formation dignes de ce nom, et fonctionnant sur des schémas mentaux archaïques allaient pouvoir trouver une place dans une société développées comme la nôtre ?

                      C’était une mission impossible.

                      Elles ne pouvaient qu’importer chez nous leurs problèmes de sous développement dans leurs bagages, et transformer nos banlieues en souk.

                      En attendant, les pays dont elles sont originaires déversent chez nous, sans vergogne, leurs bouches en surnombre, comme on balancerait ses ordures dans le jardin de son voisin. Une situation qui ne risque pas de changer si l’on n’y met pas bon ordre, puisqu’ils vivent de rentes sur des matières premières en voie d’épuisement.

                      Il est donc temps de placer tous ces pays en face de leurs responsabilités vis à vis de leur propres populations, des responsabilités dont ils se déchargent sur nous à présent. 

                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 08:28

                        Frederic Lyon,
                        outre que votre commentaire fleure un racisme de mauvais aloi, il est surtout complètement faux.
                        dans un article du 29 avril 2008, le Washington post relevait la surreprésentation des prionniers musulmans dans le système carcéral français.
                        l’article estime que 60 à 70 % des détenus en France sont musulmans, (et Français !)alors qu’ils représentent à peine 12% de la population totale du pays.
                        par comparaison, en grande Bretagne, 11% des prisonniers sont musulmans pour 3% de la population, en Belgique moins de 16% pour 2%... etc etc...
                        preuve une fois de plus de la pression raciste, bien illustrée par votre commentaire, dans notre pays.
                        en effet, vous qualifiez d’étrangers des prisonniers qui ne sont « que » musulmans.
                        que je sache, une religion n’est pas un pays.
                        et l’on peut heureusement etre musulman et français dans notre pays.
                        non seulement votre propos est raciste, mais il est faux.
                        il permet au moins de mettre le doigt là ou çà fait mal.
                        il permet de dénoncer cette injustice qui fait que lorsque l’on est musulman, on est plus menacé que si l’on est d’une autre religion.
                        ...je peux en parler d’autant plus librement que je ne suis pas musulman...


                      • Gazi BORAT 24 juillet 2009 08:28

                        @ Frédéric Lyon

                        Votre exposé à relents xénophobes repose sur un chiffre « 70% des détenus d’origine étrangères dans les prisons françaises », dont vous auriez du mal, en raison de l’impossiblité d’effectuer dans l’hexagone des statistiques « ethniques » à expliquer la provenance..

                        King Bounty, un peu plus loin, argumente dans votre voie, mais cite un exemple belge..

                        gAZi bORAt


                      • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 10:10

                        « vous auriez du mal, en raison de l’impossiblité d’effectuer dans l’hexagone des statistiques « ethniques » à expliquer la provenance.. »

                        Il est facile de faire une extrapolation avec ce que l’on observe dans les pays voisins, où l’on a pas les pudeurs de Marianne, lorsqu’il s’agit de regarder les réalités de la délinquance. Et pourquoi peut-on extrapoler ? Tout simplement parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets.

                        On ne s’expliquerait pas qu’une communauté particulièrement criminogène en France, ne le soit pas identiquement en Grande-Bretagne, en Belgique, en Allemagne, en Suisse, en Italie ou en Espagne !

                        « vous qualifiez d’étrangers des prisonniers qui ne sont « que » musulmans.
                        que je sache, une religion n’est pas un pays.
                        et l’on peut heureusement etre musulman et français dans notre pays.
                         »

                        C’est pour cela qu’il faudrait en finir avec des concepts comme « nationalité » ou « religion » et les remplacer par l’expression « appartenance culturelle », puisque c’est par elle que l’individu se définit.

                        Quand Azouz Begag parle des Gaulois pour désigner les de souche ou quand Ramatoulaye Yade affirme son intention de se faire enterrer au Sénégal - « au soleil, avec les miens » - c’est bien leur appartenance culturelle qu’il mette en évidence.

                        On peut répéter à s’en faire sauter les cordes vocales, que ce sont des Français comme les autres, ce n’est pas le cas, et ce ne le sera jamais. Leurs racines sont ailleurs, ils le savent et ils le disent implicitement ou explicitement !


                      • Gazi BORAT 24 juillet 2009 12:25

                        « une communauté particulièrement criminogène.. »

                        Où l’on revient aux conceptions racistes de l’anthropologie à l’ancioenne, visant à attribuer à tel ou tel groupe « ethnique » des comportemlents relevant de l’inné, en choisissant dans l’Histoire au besoin ce qui conviendra pour appuyer son discours.

                        Selon la même logique, le groupe en Europe ayant commis le plus grand nombre de crimes dans une période récente de l’Histoire serait plutôt à rechercher dans des populations autochtones Outre Rhin..

                        Mais Bois Guibert nous ressortira que Goethe et Wagner ainsi que la BMW sont la trace du génie de ce même peuple..

                        Quant au raisonnement par extrapolation, c’est la techniquee de base pour la construction d’amalgames..

                        gAZi bORAt


                      • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 15:19

                        Où l’on revient aux conceptions racistes de l’anthropologie à l’ancioenne, visant à attribuer à tel ou tel groupe « ethnique » des comportemlents relevant de l’inné,

                        J’en sais rien, en fait. Ce que je vois, c’est que les mêmes causes provoquent les mêmes effets et que les mêmes gens adoptent les mêmes comportements.

                        Il ne faut pas se cacher que l’anthropologie à l’ancienne n’a jamais été remplacée que par une anthropologie au goût du jour, qui se distingue de la précédente en étant idéologiquement très connotée, frénétiquement droits-de-l’hommiste et rabiquement égalitariste.

                        Comme la biologie, l’anthropologie au goût du jour reste foncièrement désarmée face à des phénomènes comme l’hérédité, l’atavisme, les prédispositions et les dons. On pourrait aller jusqu’à parler de disciplines suspectes quand un prix Nobel de biologie en vient à s’interroger publiquement :

                        « Faut-il persévérer si la génétique doit divulguer, sur la différenciation des races, des secrets dont la portée morale, politique et psychologique nous déborde ? »

                        Comme cette ahurissante question - rappelons qu’elle n’émane pas d’un fanatique religieux - remonte à une quarantaine d’années, on est bien obligé de se demander si elle ne suivait pas, ou ne précédait pas, quelques découvertes « insanes » qui resteraient disimulées aujourd’hui encore.


                      • XF XF 25 juillet 2009 21:39

                        A Rouxel

                        Vous devriez arrêter de boire avant de vous lancer dans la rédaction d’un message parce que là, c’est un peu confus.


                      • King Bounty 24 juillet 2009 08:10

                        la délinquance a bruxelles capitale de l europe est 80% maghrébine ( ce sont ces gens méprisant l aliénation matérielle , pour vous les situer ).
                        Donc la population carcérale explose parce que la 3eme génération de nos invités arrive a « maturité ».
                        Mais ça c est politiquement très très incorrect !!!


                        • Gazi BORAT 24 juillet 2009 08:18

                          @ King Bounty

                          Les caractéristiques de la population carcérales d’un pays, à un moment donné, est le reflet, d’une part du niveau de vie de cette population, du taux de chômage qui la frappe et surtout, de l’attention que lui accorde le pouvoir en place.

                          Si les prisons du sud des Etats Unis sont plus remplies d’afro américains que de « caucasiens » (selon la terminologie en vigueur aux Etats Unis), ce n’est pas en fonction d’une propension particulière, culturelle ou génétique, des Noirs américains aux actes délinquants.

                          gAZi bORAt


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 08:32

                          king Bounty,
                          vous emboitez le pas des propos nauséabonds de frederic lyon,
                          vous utilisez le mot « maghrebin » en laissant penser qu’ils sont des africains du Nord.
                          mais ils sont français comme vous et moi,
                          comme notre président, qui bien qu’il soit d’origine hongroise, se sent totalement français.
                          attention aux dérives racistes.
                          çà finit toujours mal.


                        • armand armand 24 juillet 2009 09:12
                          • Bonjour à tous,

                            Tout cela est en fait beaucoup plus compliqué.
                            Il n’y a pas une seule cause, et les phénomènes peuvent faire boule de neige.
                            Tout d’abord (je vais me faire éreinté par certains) décriminaliser le commerce des stupéfiants, en faire un monopole d’Etat (comme pour le tabac) et on fait tomber les chiffres de criminalité (et la population carcérale avec) de façon vertigineuse. Ceci dit, le premier homme politique qui le proposerait serait non seulement attaqué par ses pairs mais sans doute supprmié par la mafia...

                            Donc, restons sur terre.
                            Dans un phénomène semblable à celui de la ’poule et de l’oeuf’ il y a indéniablement une culture de l’illégalité, comme mode de vie, parmi beaucoup de jeunes et de moins jeunes.
                            Dans mon immeuble la quasi totalité des jeunes d’origine étrangère ont eu affaire à la police. Dans une famille en particulier les deux aînés sont en prison et le cadet, de 15 ans, en prend le chemin. Or aucune de ces familles n’est en souffrance économique. Faites un sondage dans les écoles, il y a de moins en moins de stigmates attachées à l’illégalité, c’est même souvent présentée comme ’cool’. En tout cas, plus valorisant à court terme que d’être un ’bouffon’ qui trime pour avoir de bonnes notes. De là à ce que la police considère cette catégorie comme, a priori, suspecte, il n’y a qu’un pas. J’ai récemment témoigné pour qu’un voisin, accusé de tentative d’effraction, soit disculpé - il chahutait (à 2 heures du matin quand même), et a heurté une porte vitrée qu’il a cassée.

                            Et ce n’est pas nécessairement le fait de jeunes - un professeur d’arts martiaux,chez qui je m’entraîne fréquemment, nous a fréquemment proposé de nous procurer tout ce dont on aurait envie en matière de bagnoles, de lots ’tombés du camion’, ou de substances censées agrémenter l’existence. Pourtant, cet homme est, à mon sens, plus méritant que nombre de sportifs dont on parle beaucoup plus. N’empêche qu’il pourrait, du jour au lendemain, se trouver en cabane. Et il a, dans sa jeunesse, fait l’objet d’un simulacre d’exécution de la part de quelques agents excités.

                            Concernant le Sud des USA, le facteur racial est évidemment présent. Il n’empêche que là aussi il y a un comportement qui donne prise à cela. Le révérend Jesse Jackson a raconté comment, un jour, il fut soulagé de constater que l’homme qui le suivait dans une rue sombre était blanc. Il dit avoir eu honte de cette réaction - mais incrimine aussi une culture de la délinquance.

                            Alors quoi faire ?
                            Si on sortait d’une culture du chacun pour soi, du repli sur la tribu, cela ferait beaoucp aussi. Il ne faut pas avoir peur de reprendre vertement s’il le faut, des gamins de onze-douze ans qui font des conneries. Mais on est de plus en plus encouragés à s’en remettre à la police et à la justice pour le moindre accroc.
                            Caractéristique bien française aussi, le recours à la détention provisioire, régulièrement dénoncé au niveau international.
                            On peut aussi généraliser le recours aux travaux d’intérêt général.
                            L’incarcération - sans faiblesse ni remise de peine irresponsable - devrait être réservée aux cas qui posent un véritable danger.
                            Quand a la surreprésentation étrangère dans les prisons, j’en conviens que la seule distinction que l’on puisse faire est de l’ordre de l’état-civil. On est français ou on l’est pas. Cependan, je ne vois pas pourquoi la collectivité française aurait pour vocation de garder des condamnés de nationalité étrangère - reste à savoir si le rapatriement de délinquants étrangers (et non d’origine étrangère, bien sûr) ferait de la place.
                            On a parlé de délinquants ’musulmans’ - or leur ’rédemption’ passe le plus souvent par une véritable découverte de leur religion, comme dans les prisons américaines les taulards qui ’découvrent’ Jesus. Il n’est pas plus opposé aux intégrismes que moi, mais force est de constater que de vagues bons sentiments ne constituent pas une morale suffisante pour garder dans le droit chemin des hommes turbulents. Surtout dans une société qui accorde une valeur suprême à l’assouvissement immédiat des désirs hédonistes.

                        • sisyphe sisyphe 24 juillet 2009 11:07

                          @ Armand

                          Entièrement d’accord sur les points suivants :

                          • .
                            Tout d’abord décriminaliser le commerce des stupéfiants, en faire un monopole d’Etat (comme pour le tabac) et on fait tomber les chiffres de criminalité (et la population carcérale avec) de façon vertigineuse.

                            Dans un phénomène semblable à celui de la ’poule et de l’oeuf’ il y a indéniablement une culture de l’illégalité, comme mode de vie, parmi beaucoup de jeunes et de moins jeunes.


                            Alors quoi faire ?
                            Si on sortait d’une culture du chacun pour soi, du repli sur la tribu, cela ferait beaoucp aussi. Il ne faut pas avoir peur de reprendre vertement s’il le faut, des gamins de onze-douze ans qui font des conneries. Mais on est de plus en plus encouragés à s’en remettre à la police et à la justice pour le moindre accroc.



                          • Caractéristique bien française aussi, le recours à la détention provisioire, régulièrement dénoncé au niveau international. 

                          • On peut aussi généraliser le recours aux travaux d’intérêt général.
                            L’incarcération
                            - sans faiblesse ni remise de peine irresponsable - devrait être réservée aux cas qui posent un véritable danger.


                          • Quand a la surreprésentation étrangère dans les prisons, j’en conviens que la seule distinction que l’on puisse faire est de l’ordre de l’état-civil. On est français ou on l’est pas.

                          • , mais force est de constater que de vagues bons sentiments ne constituent pas une morale suffisante pour garder dans le droit chemin des hommes turbulents. Surtout dans une société qui accorde une valeur suprême à l’assouvissement immédiat des désirs hédonistes.

                          Une société créé elle-même les délinquants issus de son système.
                          Il est totalement faux-cul de venir s’indigner de la tendance à la délinquance, de la formation de bandes, du repli communautaire, dans un système qui a rompu tout lien collectif, et instauré le chacun-pour-soi comme règle absolue de conduite, déresponsabilisant les citoyens, les opposant entre eux, catégories contre catégories, et prônant la satisfaction immédiate des besoins provoqués artificiellement, pour la satisfaction des marchands du temple.

                          Les Etats-Unis, dont le taux de prisonniers est, par habitant, le plus hallucinant du monde, est également le pays qui connait le plus grand taux de meurtres par armes, la plus grande violence, la plus grande délinquance.

                          La délinquance, le meurtre, la violence, ne sont que les symptomes d’un mal provoqué par le système lui-même. Tant qu’on refuse d’en changer les règles, donc de s’attaquer aux causes, qu’on ne fait que réprimer, et enfermer toujours plus dans ce véritable terreau de la criminalité qu’est devenu le système pénitentiaire, avec son taux de suroccupation, ses conditions honteuses de détention, sa promiscuité, on ne fait que renforcer les causes du mal, dans un cercle vicieux connu et dénoncé par toutes les études sociologiques et psycho-sociales portant sur le sujet.

                          La justice ne doit, certes, pas être laxiste, et prononcer les peines selon la gravité des atteintes au droit, en toute sérénité, mais ; et d’une, elle doit en avoir les moyens ; et de deux, elle n’est pas responsable des conditions d’exercice des peines prononcées, lorsque l’état n’est pas à la hauteur de l’accomplissement de ses tâches, et aggrave les causes de la violence et de la délinquance, par un système pénitentiaire obsolète, et facteur de violence.

                          p.s. : le post du schlinguant mcm est, évidemment, signalé comme abus et, je l’espère, sera supprimé. Pas la peine d’y répondre ; don’t feed the troll.


                        • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 11:10

                          notre président, qui bien qu’il soit d’origine hongroise, se sent totalement français.

                          Qu’est-ce que vous en savez ? Et, le cas échéant, que savez-vous de ce que signifie se sentir « totalement français » pour un type dont le père était Hongrois et la mère Grecque de confession juive ?

                          Croyez-vous sérieusement que se sentir « totalement français » revêt la même signification pour un issu de l’immigration de deuxième génération, comme Sarkozy, et pour un Lyonnais qui est parvenu à reconstituer son arbre généalogique jusqu’au XVe siècle ?

                          D’ailleurs, il faut être d’extraction étrangère pour être président d’un pays, tout en reconnaissant ne pas l’aimer, et pas davantage son histoire et ses paysages !
                           
                          A la différence des présidents français de la Ve République, Sarkozy n’est pas issu du terroir, et cela se transparait jusque dans ses façons d’être. Le bling-bling, comme ce qui n’est pas clair, n’est pas français !

                          Totalement français, tsssss... Vous savez ce que Zazie aurait répondu, je n’insiste pas.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juillet 2009 11:17

                          Armand,
                          merci de votre commentaire constructif, et qui permet d’aller encore plus au coeur du sujet,
                          en évoquant la décriminilasation des drogues dites douces, vous n’etes pas hors sujet, et c’est meme très intéressant, puisqu’une partie des incarcérés le sont pour ces raisons.
                          il est essentiel de faire un parrallele avec ce qui s’est passé au temps de la prohibition :
                          l’alcool (qui est une drogue, ne l’oublions pas) était interdit.
                          çà n’a pas empeché son commerce, et je pense meme que ca l’a stimulé.
                          le problème essentiel étant qu’il n’y avait aucun contrôle sur la fabrication de ces alcools,
                          or chacun sait que lorsque l’on distille, il y a au début de la distillation des esthers dangereux, et qu’en fin de distillation, il y a des goudrons, tout aussi dangereux.
                          sans controle, c’était donc des produits dangereux qui étaient mis en circulation.

                          le parrallele avec les drogues dites douces est facile à faire.
                          des l’instant ou c’est interdit, çà développe un commerce florissant lié au banditisme, et çà met en circulation des produits souvents dangereux, car coupés avec d’autres drogues permettant l’accoutumance, et néfastes à la santé, on s’en doute.

                          beaucoup d’entre nous ont oublié que la seita commercialisait tout a fait officiellement des cigarettes au hashich en afrique du nord, lorsque celle ci était française.
                          il y aurait beaucoup a gagner pour l’état, et pour la santé de ceux qui en consomment de rendre ces drogues légales.
                          il le fait bien pour l’alcool, et la cigarette, qui sont eux aussi des drogues.


                        • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 11:40

                          « On est français ou on l’est pas. »

                          C’est-à-dire qu’il y a un troisième cas de figure, c’est le citoyen français, ayant des papiers français, les mêmes droits que les Français, mais dont l’origine est ailleurs et l’attachement sujet à caution, comme la loyauté au demeurant.

                          « Il est totalement faux-cul de venir s’indigner de la tendance à la délinquance, de la formation de bandes, du repli communautaire, dans un système qui a rompu tout lien collectif… »

                          Le lien collectif n’existe que dans une société culturellement homogène. La diversité tue le lien collectif, tout naturellement. Qu’est-ce qu’un Français de souche, né en France, peut partager « collectivement » avec des paumés qui entrent subrepticement par la fenêtre et qui, presque aussitôt, se prévalent tapageusement de droits, avec un culot infernal ?

                           « Les Etats-Unis, dont le taux de prisonniers est, par habitant, le plus hallucinant du monde, est également le pays qui connait le plus grand taux de meurtres par armes, la plus grande violence, la plus grande délinquance. »

                          Cette affirmation stupide a été tirée au même tonneau que le reste de l’intervention. Les Etats-Unis compte dix fois moins d’homicides pour 100’000 habitants que la Colombie (6,2 les Etats-Unis ; 61 pour la Colombie), huit fois moins que la chère Afrique du Sud, cinq fois moins que la Jamaïque et le Venezuela…


                        • sisyphe sisyphe 24 juillet 2009 12:58

                          Comme d’habitude, Bois Guibert continue sa petite propagande éhontée, au mépris des chiffres.

                          Voici donc les statistiques mondiales de criminalité (recensées par un organisme américain : lol )
                          où chacun peut constater que les Etats Unis sont en tête...

                          Désolé, Bois Guibert, try another time...


                        • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 14:38

                          « écroulé de rire* de chez »écroulé de rire"

                          Grâce au génial Sisyphe, on sait désormais qu’il y a beaucoup plus de crimes aux Etats-Unis, où il y a 308 millions d’habitants qu’en Grande-Bretagne et qu’en France où ils ne sont que 60 millions...

                          Il doit en être a fumer le paillage des chaises de sa salle à manger...


                        • sisyphe sisyphe 24 juillet 2009 17:17

                          Ok....

                          Alors, au lieu de considérer l’ensemble des crimes (où, donc, les Etats Unis sont largement en tête), voyons les statistiques par rapport au nombre d’habitants (per capita) où les USA n’arrivent, les pauvres, qu’en 8ème position (sur 60).

                          Une contre-performance qu’on peut considérer rattrapée par le nombre....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès