Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La grande frayeur de Carlos Ghosn

La grande frayeur de Carlos Ghosn

Il ne se passe pas un mois sans qu’on apprenne que les PDG de grandes sociétés se font octroyer par leur Conseil d’Administration des émoluments qui sont à vomir. Trois exemples récents suffiront à alimenter notre nausée.

No comment... {GIF} * Le PDG de Sanofi, Olivier Brandicourt : plus de 16 millions d’euros pour 2015.

* L’ex-PDG d’Air-France, Alexandre de Juniac : + 65% en 2015, à 1,065 millions d’euros. Rien ne dit que son successeur, Jean-Marc Janaillac, soit revenu au montant antérieur).

* Le PDG de Renault, l’indétrônable Carlos Ghosn : 7,2 millions par an côté Renault, + 8 millions côté Nissan.

Ces chiffres, même le plus petit des trois, ne disent rien aux gens normaux comme vous et moi, sauf quand on fait des comparaisons avec nos revenus. Ainsi, sachez que M. Ghosn s’estime digne de gagner 41 000 euros par jour, soit l’équivalent de 34 Smic par jour. D’après Marianne, les dirigeants du CAC40 gagnent 200 fois le salaire moyen. Dans les années 70, c’était 20 fois. Sait-on qu’Henry Ford, patron pourtant peu sentimental (et sympathisant du IIIe Reich), estimait que son salaire ne devait pas excéder 40 fois celui du dernier de ses ouvriers ? Aujourd’hui, on a dépassé la proportion de 1 à 400.

À force d’entendre valser ces chiffres, on en devient anesthésié. Car c’est irréel, vertigineux, fou - et irrépressible. Mais tous ces patrons ont des arguments en béton pour justifier leur orgie financière : ils font valoir qu’ils méritent ces ponts d’or dont ils ne savent pas quoi faire sous prétexte qu’ils ont redressé la société (ce qui n’est même pas toujours le cas). Les 7 500 salariés de Renault mis au chômage pour prix de ce redressement, les 5 500 personnels virés d’Air France et les pilotes à qui on demande de baisser leur salaire apprécieront. Mais attention : si jamais vous n’êtes pas assez généreux, menacent les super-PDG, on ira se faire payer plus grassement ailleurs. Sans nous, que deviendriez-vous ?

Là-dessus, j’ai un avis très simple : chiche ! Puisque vous pillez à ce point les revenus des entreprises que vous dirigez, allez vous faire engraisser ailleurs. Nous ne perdrons pas au change. Nous avons davantage besoin de PDG talentueux que de PDG cupides. Il y en a plein qui attendent de prendre votre place. Vos revenus sont sans commune mesure avec vos prétendus talents.

Macron très fâché…

Mais le salut pointe à l’horizon. Le Conseil d’Administration de Renault étant passé par-dessus les réticences des actionnaires dont l’État fait partie, Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, a menacé Carlos Ghosn. On aura remarqué à quel point Carlos Ghosn redoute ce jeune ministre à la fibre sociale volant au secours des masses populaires qui commencent à gronder dans les rues et sur les places ; ce jeune ministre qui, il y a quelques mois, fixait comme idéal à la jeunesse de notre pays (je cite) : « Ayez envie d’être milliardaires ! » Trêve de plaisanterie. Ni le Président de la République, ni son gouvernement ne feront rien contre « leur ennemi la finance », pas plus qu’ils n’iront protéger les lanceurs d’alertes dont ils ont pourtant reconnu l’utilité.

…et Dieu encore plus fâché

Il existe un texte de la Bible (pas isolé ; les prophètes en regorgent) qui est une menace très violente adressée aux riches. Ils en feront ce qu’ils voudront, mais l’avertissement est là. Il concerne leur avenir éternel (sujet dont on se soucie peu sous nos latitudes ; mais il n’est pas anodin) et, peut-être, leur avenir immédiat :

 

« Maintenant, faites attention, vous, les riches ! Pleurez ! Criez à cause des malheurs qui vont venir sur vous ! Votre richesse est pourrie, les vers mangent vos vêtements ! Votre or et votre argent rouillent, et leur rouille va vous accuser, elle va dévorer votre corps comme un feu. Le monde va bientôt finir, pourtant vous conservez des richesses en réserve ! Et même, vous gardez pour vous le salaire des ouvriers qui font la récolte dans vos champs ! Alors ils se plaignent, et les cris de ces ouvriers arrivent aux oreilles de Dieu, le Seigneur tout-puissant ! Sur la terre, vous avez vécu au milieu des richesses, vous avez fait ce qui vous plaisait. Vous avez bien mangé pendant que des gens mouraient. Vous avez condamné des innocents et vous les avez tués. Ils ne vous ont pas résisté. »

 

Hélas, la concentration accrue des richesses entre quelques mains rapaces n’est évidemment pas un phénomène français mais un phénomène mondial. Et ce ne sont pas des comités d’éthique ou des instances de régulation fantoches qui y changeront quelque chose. Malheureusement, le changement risque de survenir de manière beaucoup plus brutale…

N° du 6 mai 2016, p. 27.

La Bible, lettre de Jacques 5.1-6 (traduction Parole de Vie).


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 9 mai 15:36

    Carlos Tavarès a dit quelque chose de très intéressant à propos des salaires « indécents » des managers :



    - Je me considère comme un footballeur ou comme un pilote de formule 1. Il y a un marché...


    Ça veut dire quoi ? - On me donne ce qu’on pense devoir me donner pour m’engager et pour me garder.


    Je ne vois pas qu’objecter à cela, sinon qu’il gagne bien moins que beaucoup de ceux qui font mumuse avec une balle ou un bolide, et avec beaucoup plus de responsabilités et d’heures de vrai travail.

    • Phoébée 9 mai 15:44

      @César Castique

      ’De vrai travail’ La dernière fois que vous êtes descendu au fond de la mine, c’était quand ?

      ’Il y a un marché’ et donc de la spéculation, beaucoup, trop de spéculation ? Nous le saurons au prochain épisode, quand Carlos voudra revendre Renault-Nissan pour payer ses honoraires. smiley

      Bien à vous le Moldu !

      C’étaient les années 2010, on rigolait bien encore, c’est après que ca c’est gâté !


    • Jean Pierre 9 mai 23:16

      @César Castique
      Si Lemarché est votre nouveau dieu devant lequel vous vous prosternez humblement matin, midi et soir, grand bien vous fasse. La France est une république laïque et je vois mal pourquoi vos croyances obscurantistes devraient s’imposer partout.



    • César Castique César Castique 10 mai 01:02

      @Jean Pierre


      « Si Lemarché est votre nouveau dieu devant lequel vous vous prosternez humblement matin, midi et soir, grand bien vous fasse. »


      Je suis agnostique en tous domaines, y compris face à la religion des Drouats de l’Hom’, mais je trouve la réflexion intéressante, parce que je ne vois pas pourquoi un type à qui on propose dix millions pour occuper une fonction à haute responsabilité, ou à un footeux pour donner des coups de pied à une baballe, dirait : 


      - Meeeeuuh noooon... Filez-moi dix mille euros par mois, de toute façon, je ne dépenserai même pas tout...

    • izarn 10 mai 10:31

      @César Castique
      Oui, c’est le marché des gens qui sont achetés par la finance. Et qui doivent fermer leur gueule et raconter des salades sur la « reprise »
      L’entreprise est devenue un gage, un « mortgage », pour la spéculation financière. Et le seul moyen de nous faire croire que « le capitalisme, ça marche ».
      Plus de 50% des actifs de ces entreprises sont financiers. Ils gagnent du pognon exclusivement garce à la spéculation des marchés.
      Le mauvais patron c’est celui qui utilise la dette pour investir dans le capital matériel !
      Le bon patron investit la dette, dans le capital financier !

      Preuve aux USA, US Department of Commerce, BEA :
      (Pour l’’Europe impossible à trouver les chiffres, des comptes « non publiés » ?)

      http://www.bea.gov/national/nipaweb/Ni_FedBeaSna/TableView.asp?SelectedTable=5&ViewSeries=NO&Java=Yes&Request3Place=N&3Place=N&FromView=YES&Freq=Year&FirstYear=2007&LastYear=2014&3Place=N&Update=Update&JavaBox=no#Mid

      Voir financial assets et non financial assets.

      Bon le gogo peut déchirer la chemise de Ghosn, mais ce n’est pas le probème véritable, ce n’est que le sommet de l’iceberg. Le diable se dénonce toujours par quelque sottise.
      Tout ce balabla c’est du faux socialisme, du faux populisme à la sauce biblique...La religion, l’opium du peuple.
      C’est un moyen de nous faire croire que le système continue à s’enrichir, alors qu’il surnage grace à de la fausse monnaie de Monopoly....


    • César Castique César Castique 10 mai 11:24

      @izarn


      « Oui, c’est le marché des gens qui sont achetés par la finance. »


      C’est secondaire. Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est que le type se voie comme un footballeur. On investit en spéculant sur ce qu’il est susceptible d’apporter à l’« équipe » et au « club ». Faut pas chercher plus loin.


      Le reste, c’est de la politique, et là, comme je ne vois que les idéalistes chimères du collectivisme - auxquelles il n’y a plus qu’une poignée d’intellos pour croire encore - se poser en remplaçantes du capitalisme, je préfère encore le statu quo. On peut en espérer une sortie autre que les rationnements en tous genres.

    • @César Castique

      tavares et ghost GAGNENT EN UN JOUR CE QUE LE SALARIE GAGNE EN 3 ANS SOIT 1095 FOIS TROP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      vive les ripoux blicains et ps ( parti snob)


    • Rincevent Rincevent 9 mai 16:56

      Henry Ford, patron pourtant peu sentimental (et sympathisant du IIIe Reich), estimait que son salaire ne devait pas excéder 40 fois celui du dernier de ses ouvriers ? Eh oui, mais ça c’était du temps du capitalisme de production. Ford payait ses ouvriers pour qu’ils puissent acheter ses voitures.

      Aujourd’hui c’est le capitalisme purement financier, quasi virtuel, où produire est moins intéressant que manipuler son cours de bourse en fermant, par-ci par-là, une usine, rachetant/vendant une branche ou une autre. C’est de l’économie hors-sol avec des dirigeants logiquement hors-sol aussi.


      • Pale Rider Pale Rider 9 mai 17:20

        @Rincevent
        Merci pour ce commentaire parfaitement exact. On est complètement dans une économie de casino poussée à de tels extrêmes qu’on parvient même relativement à se passer des consommateurs. En tous cas des consommateurs occidentaux en tablant sur les consommateurs des pays émergents. Mais (on le voit aux rouspétances sociales qui émergent en Chine), la donne est en train de changer. On verra. Mais on n’est pas sorti du marasme.


      • GB 9 mai 22:38

        Les directeurs surpayés ont autour d’eux des exemples qui ne les incitent pas à la modestie. L’ex-président de région, ami du premier ministre vient de se voir proposer un poste à 150000 €. Payé avec les impôts des smicards, majoritaires dans le pays, il va pouvoir faire le beau avec cent fois le Smic. Il n’a pourtant pas laissé un souvenir d’efficacité exceptionnelle dans la région. Il a des amis ça compense.

        Si Carlos Ghosn se compare à lui, il va penser qu’il est mal payé, et il aura raison. Renault et Nissan sont florissants, ils dégagent de gros bénéfices et emploient des milliers de gens. Combien va dégager de profits la nomination de l’ex-président ? Et surtout, à l’inverse de Ghosn, pourvu qu’il ne crée aucun emploi synonyme d’impôts supplémentaires. Ils alourdiraient un peu plus encore la réforme des régions qui ont diminuées en augmentant le nombres de fonctionnaires.


        • Jean Pierre 9 mai 23:34

          @GB
          Il y a longtemps Renault se vantait d’être le premier exportateur de France. Cela supposait des dizaines de milliers d’emplois et était excellent pour la balance commerciale. Renault est aujourd’hui encore la marque la plus immatriculée en France. Mais je suis persuadée que cette marque est principalement importatrice de véhicules. Ses véhicules les plus vendus sont surtout des petites voitures qui sont toutes construites ailleurs. Ghosn a largement participé à ce processus de délocalisation. Les actionnaires sont contents. Les salariés virés, les villes qui ont perdues leurs industries, nettement moins.

          Par ailleurs justifier le salaire de Ghosn en le comparant au salaire d’un incapable, surpayé et pistonné, c’est un peu gros (d’ailleurs vous devriez le citer nommément). A ce compte là des millions de salariés Français qui font correctement leur travail mériteraient eux aussi mieux que ce cas limite. Curieusement, vous ne comparez cet individu qu’avec Ghosn. Pas avec eux.

        • izarn 10 mai 10:50

          @GB
          Vous devriez vérifier les comptes de ces sociétés qui font de « gros benefices »....Ca va etre difficile en passant par les paradis fiscaux...
          On se demande comment ils font alors que la majorité de la planète est en récession et que tous les occidentaux, les consommateurs les plus riches, s’appauvrissent....
          Mystère...Plutot : De la planche à billet. Et le capital financier de ces entreprises. Les cours de bourses truqués (Cf Delamarche, Jovanovic, etc...) qui ne veulent rien dire. Il suffit d’observer le BDI :
          http://investmenttools.com/images/wfut/crb/bdi_sp_log.gif
          Cette image montre ou passe la planche à billet (SP500) alors que le commerce réel ne fait que s’effonder(BDI) . Voila d’ou viennent ces « gros bénéfices ». Des billets de Monopoly.
          C’est trés simple !
          Ensuite un bénéfice est « gros » par rapport à un chiffre d’affaire, si celui-ci diminue, cela ne veut pas dire grand chose au niveau général de l’économie.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 10 mai 07:42

          Le système dans lequel nous vivons n’est pas reluisant en effet...mais la faute à qui.. ?

          Aux personnes qui glissent des bulletins de votes dans les urnes pour mettre en place au pouvoir des mafieux... !


          • devphil30 devphil30 10 mai 08:13

            @Le p’tit Charles


            Oui mais allez expliquer aux Français qu’il faut voter pour d’autres candidats , qu’il faut voter pour autre chose que le droite LR ou la pseudo gauche PS.

            Avec le dernier président peut être que les Français vont mieux réfléchir en 2017 mais j’en doute , il y aura toujours un faiseur d’opinion et de bonheur futur qui envoutera les électeurs.

            J’ajouterais plutôt que rendre le vote obligatoire , rendont les élections invalides si la participation est insuffisante de manière et faire revoter les Français.
            Si le programme ne plait pas alors on refait le programme et on revote !

            Philippe

          • Pale Rider Pale Rider 10 mai 08:25

            @devphil30
            Très bonne suggestion.
            Ironie de ce jour : en ouvrant cet article, je vois qu’y trône un bandeau publicitaire pour le Renault Espace !
            Je sens que je vais garder ma R25. De toutes façons, à 25 ans, 289000 km et un magnifique périple en Ecosse vaillamment assuré cet été, elle devrait m’éviter d’engraisser Ghosn encore longtemps...


          • fred.foyn Le p’tit Charles 10 mai 08:37

            @devphil30...D’accord avec vous, mais tout est une question d’honneur il me semble...les électeurs en manquent ils..cela dure depuis des dizaines d’années et rien à l’horizon..J’ai l’impression que le bout du tunnel débouche sur un trou noir.. ?


          • cevennevive cevennevive 10 mai 08:44

            @Pale Rider, bonjour,


            Il vous faut installer ADBLOCK +, vous n’aurez plus de publicités intempestives.

            Moi, j’ai une Opel Corsa diesel de 1993, vaillante et sobre. Il m’étonnerait que les Renault m’aient donné autant de bons services.

            J’ajoute que les émoluments énormes de ces messieurs me dégoûtent. In fine, c’est nous qui les payons en achetant leurs produits (Sanofi ???)...

            Essayons de bien réfléchir avant d’acheter quoi que ce soit. Demandons-nous : « ai-je vraiment besoin de ceci ou de cela ? » ’Vais-je encore augmenter les profits des actionnaires et des dirigeants de cette société ?"

            Bien à vous.



          • Pale Rider Pale Rider 10 mai 09:16

            @cevennevive
            Bonjour, Cevennevive,
            Mon Adblock + était désactivé ! Je viens de le remettre en service, merci.
            Comme je suis un richard, j’ai aussi une Opel Astra décapotable qu’on m’a donnée : elle n’a que 20 ans et 200000 km ; et encore une 106 qui a 16 ans et seulement 74000 km. Avec des gens comme nous, Ghosn et consorts seraient à la rue... peut-être aussi les ouvriers qui sont encore en poste, mais je n’ai jamais pu obéir aux injonctions de consommer.
            Il y a quelque chose de protestant dans la sobriété quotidienne, qui n’est pas l’ascétisme. Personnellement, ma famille et moi ne manquons absolument de rien. Nous n’avons aucun crédit, la maison est payée depuis longtemps. Si, au lieu de surchauffer l’économie, on se contentait du nécessaire, voire d’un petit peu de superflu, ladite économie ne serait pas à bout de souffle. Que voulez-vous qu’on achète quand on est, soit chômeur, soit suréquipé ? Vous aurez remarqué que « suréquipé » est un argument de vente des automobiles. Ce qui laisse augurer de superbes pannes d’électronique...
            En attendant, nous continuons avec nos confortables vieilles bagnoles sous-équipées et hyper fiables. smiley


          • izarn 10 mai 10:54

            @Le p’tit Charles
            Hé oui, soit les mafieux, soit les fachistes....
            C’est ça le capitalisme financier.
            Alors sagement tu va voter mafieux....
            Cosa Nostra sait faire aussi du socialisme....
            La carotte pour les anes...


          • Rincevent Rincevent 10 mai 17:21

            @cevennevive

            ai-je vraiment besoin de ceci ou de cela ?
            Il semblerait que beaucoup commencent à se poser la question (crise oblige ?). Puisqu’on parle de Renault, la voiture la plus vendue chez eux en Avril a été la Dacia Sandero, c.a.d. par chère, fiable et sans gadgets : http://www.autoactu.com/04-05-2016.shtml

            Quand elle est sortie, Renault ne voulait pas la vendre en France au prétexte qu’elle ne serait pas assez « sexy » pour ses clients. C’était encore l’époque où il fallait en avoir une plus grosse que le voisin…


          • devphil30 devphil30 10 mai 08:09

            41.000 € par jour c’est le prix approximatif d’une Talisman en concession.....


            Ceux qui achètent cette voiture peuvent avoir la grande chance le jour de signer le chèque de ce dire qu’ils sont peut être ceux qui payent le salaire journalier de Goshn...... !

            Sinon 41.000 € c’est pratiquement 2 smic annuel 

            En remettant les montants en perspective on voit l’absurdité de tel salaire mais comme les conseils d’administrations sont des arrangements entre amis , pas de souci le profit continue et les licenciements aussi.

            Philippe 

            • izarn 10 mai 11:09

              @devphil30
              C’est absurde parceque tu ne vois pas le capital financier, financé par la dette de l’entreprise qui est derrière. Un CAC40 à 5000 est totalement débile. La boite gagne sur le CAC40 boosté par la planche à billet de la BCE.
              Voila tout.
              La production d’auto si rentable ? Ca se saurait !


            • Rincevent Rincevent 10 mai 17:25

              @izarn

              Il est vrai qu’il y a eu une année (pas retrouvé laquelle) où Renault avait dégagé plus de bénéfices avec ses produits financiers qu’avec sa production de voitures…


            • Spartacus Spartacus 10 mai 09:17

              Quoi ces gens gagnent de l’argent plus que vous diantre quel scandale !!!


              Les vaches sacrées regardent les tains qui passent en ne changeant jamais de prairie pour voir si l’herbe est plus verte...
               smiley smiley smiley
              Mais au fait petits bobos bourgeois avec vos 2000€ mensuels ne gagnez vous pas 2000 fois plus que 50% de la population mondiale ?
              Quoi vous ne partagez pas 70% de vos revenus ???
               Mais quel bande de salopards êtes vous !

              Vous vous rendez compte que 50% de la population mondiale a 2000 fois mois que vous ?

              Ou est votre indignation ? Ou est votre morale ?

              Ha mais la gamelle de gauchiste, c’est La môôôôôraâââle des jaloux et donneurs de leçons qui ne se sentent jamais concernés par ce qu’ils voient chez les autres... smiley smiley smileyComparer un revenus mondial sur des gens qui dirigent des chiffres d’affaire supérieurs à certains états au bobo parisien fonctionnaire statutaire.....

              Dramatique marxisme ambiant qui n’est que jalousie de l’argent des autres..

              • Pale Rider Pale Rider 10 mai 09:30

                @Spartacus
                Je suis personnellement loin des 2000 euros par mois : heureusement que je ne suis pas le seul à bosser chez moi. J’ai pourtant des diplômes, de l’expérience, mais je travaille dans des domaines où on est peu, voire pas payé. A force de me lire, vous devriez comprendre que je n’ai pas la moindre jalousie de ces gens qui crèvent dans leur fric. Je ne souhaite même à personne de devenir comme eux, je ne prêche pas cet avenir ignoble à mes gosses ; je leur demande simplement de bosser suffisamment afin d’être capables d’avoir un boulot qui les nourrisse correctement, c’est tout.
                Quant à ce que notre foyer donne à diverses associations, c’est notre affaire. Mais oui, on a encore de quoi donner, et c’est tant mieux.
                Ce matin, Douste-Blazy faisait remarquer que presque tous les adultes du monde (même en Inde, même en Ethiopie), ont un téléphone portable, alors qu’ils n’ont même pas de quoi se soigner. ça prouve qu’ils ont cédé aux sirènes du superflu. En ce qui me concerne, mon téléphone fixe me suffit, et mon PC de bureau complètement hors d’âge aussi.
                Avec ces quelques infos personnelles, peut-être vous parais-je moins antipathique. En tous cas, mes voisins doivent me prendre pour un demi-ferrailleur plutôt que pour un bobo... smiley


              • samuel 10 mai 09:41

                @Spartacus

                Ce qui est comparable, c’est l’écart de revenu entre le PDG et le plus petit salaire de l’entreprise.

                Désolé d’être un coeur de pierre, mais l’indien ou le pakistanais n’ont rien à voir dans cette histoire... 

                Le revenu de ces PDG vient bien de quelque part. Il ne font rien de plus de leur 24h/jour pour disposer d’un pouvoir d’achat aussi élevé sinon concentrer le pouvoir de l’entreprise par leur position. Mais sans la multitude, ces gens là ne sont rien !



              • cevennevive cevennevive 10 mai 10:38

                @Spartacus, bonjour,


                Non, non ! Ce n’est pas une question d’argent ou de jalousie !

                C’est simplement du gaspillage des richesses. Vous pouvez comprendre cela puisque vous parlez de Pays où l’on ne gagne même pas de quoi se nourrir.

                J’ai accompagné un groupe de personnes âgées pour un voyage à Menton. Il y avait tellement de bateaux de plaisance que l’on ne voyait même pas la mer ! Et je me suis laissé dire que la plupart de ces bateaux ne sortaient que quelques jours par an et coûtaient par mois au mouillage 1 200 euros en moyenne... A qui profitent des pratiques aussi superfétatoires ?

                 


              • Spartacus Spartacus 10 mai 10:57

                @cevennevive

                Pas de la jalousie ???
                Mais ce n’est que cela votre morale. Ajouté au principe de connerie.

                A Menton il n’ y avait que des bateaux ? Quid des ingénieurs, constructeurs marins, portuaires et autres qui vivent de cette richesse sans avoir à quémander.

                Le Real de Madrid a toujours payé des revenus dithyrambiques aux meilleurs avec de fortes disparités. 
                Le Real de Madrid fait les meilleurs résultats emploie des centaines de personnes. 

                L’équipe de Valenciennes a un rapport entre le moins payé et le plus payé de 1 à 10. C’est un club quasi local et il y peu d’employés.

                Et pourtant la caissière du Réal est pas moins bien payée que celle de Valencienne..... 

              • Spartacus Spartacus 10 mai 11:03

                @samuel


                « c’est l’écart de revenu entre le PDG et le plus petit salaire de l’entreprise. »

                Que sais tu des revenus des salariés Renault ?
                C’est avec Gosnh qu’ils sont les mieux payés. Faudrait croire qu’avec un autre moins payé ils le seraient moins ? Absurde. 

                Avant la reprise de Nissan les japonnais étaient au bord de la faillite avec un boss moins payé. Aujourd’hui ils embauchent avec un Gosnh très bien payé....

              • Pale Rider Pale Rider 10 mai 11:09

                @cevennevive
                Récemment, je suis allé sur la Côte d’Azur, que je n’avais jamais vue. A Saint-Tropez, je gare ma vieille caisse devant un yacht qu’arrosait un type qui n’avait rien d’autre à faire. Entre nous et lui, le compte en banque devait différer de quelques zéros (ou alors, c’était un larbin ?). Mais dans l’heure qui suivra, je découvrirai d’autres yachts, toujours en cours d’arrosage (alors qu’on n’a souvent pas assez d’eau pour les jardins) à côté duquel celui que j’avais vu semblait une coquille de noix misérable. Et sans doute pouvait-on trouver pire ailleurs. Oui, des bateaux qu’on lave parce qu’ils prennent la poussière à ne pas bouger pendant 11 mois de l’année... J’étais dans un autre monde. Et je crois que ce voyage m’aura suffi. La côte est magnifique, ça valait le coup d’être vu, mais on arrête là. Les modestes villages perchés 50 ou 60 km dans les terres m’ont parlé beaucoup plus.
                J’ajoute que ce qui m’a frappé dans cet univers richissime, c’est une impression d’ennui profond... smiley


              • Spartacus Spartacus 10 mai 11:13

                @Pale Rider

                Pas antipathique. J’aime bien tout le monde. Juste misérabiliste.

                Au nom de quoi le portable serait superflue ?
                Bien au contraire c’est un moyen de communication, pendule petit ordinateur, calculatrice, jeux, accès internet et j’en passe.

                Se venter de disposer du minimalisme et s"en contenter c’est votre affaire. Du misérabilisme.

                Au nom de quoi vouloir le meilleur, la performance, un haut revenu, ferait de ces gens, des gens moins bien que vous ?

              • Pale Rider Pale Rider 10 mai 11:39

                @Spartacus
                Le portable est superflu pour moi, aujourd’hui. Peut-être finirai-je par en avoir un, mais tant que je n’en ai ni envie ni besoin, je ne vais pas me forcer.
                Je n’ai pas une vie minimaliste. Je viens de lire Les règles des moines : par rapport aux Franciscains, je suis en plein hédonisme ! Ce que je veux dire, c’est que le matérialisme, c’est comme les films de cul : plus on en voit, plus on en veut. Et surtout, ça ne donne vraiment aucun sens à la vie. Vous avez vu sur ma fiche qui sont mes références et mes modèles : tous ces gens ont aidé le monde à viser un peu plus haut, et notamment à se soucier aussi du bien de leur prochain. Le matérialisme est le culte du moi-je (couverture de Marianne de cette semaine). C’est un peu étriqué, vous ne pensez pas ?
                Si vous trouvez un riche profondément heureux, vous me le direz. Moi, je n’en ai pas trouvé. Des gens modestes qui rayonnent de bonheur et qui le partagent, j’en ai rencontré (et même interviewé) plein. Ce sont des lumières, des gens dont la joie de vivre me rend heureux. Eux, j’ai envie de les imiter.


              • samuel 10 mai 12:21

                @Spartacus

                Justement. Je ne me targue pas de tout savoir sur tout et par conséquent de balancer des analogies foireuse entre les conditions de vie en Ethiopie et en France.

                Il est juste facile de remarquer qu’à l’échelle d’une entreprise les disparités sont très fortes. Point !

                Chez Sanofi le patron est augmenté mais il y a au contraire licenciement. Parce qu’il décide et ça n’est pas normal que l’arbitraire patronal foute des gens sur la paille !

              • samuel 10 mai 14:20

                @Spartacus

                « Au nom de quoi vouloir le meilleur, la performance, un haut revenu, ferait de ces gens, des gens moins bien que vous ? »

                En aucune façon il ne peut leur être fait reproche de cela. Tant qu’il le font par leurs propres moyens ( i.e seuls, sans salariés à qui mettre la pression. Qu’ils s’asservissent eux-même ! )

              • Spartacus Spartacus 10 mai 14:29

                @samuel


                La visite donc un pays pauvre est à la portée de tous.....
                Va donc comparer ton revenu avec le leurs. 

                Comme la visite d’ fonctionnement d’une entreprises. sic !

                « L’arbitraire patronal ». J’ai jamais vu un employeur décider par plaisir de licencier, mais encore faudrait il connaitre l’entreprise.


              • samuel 10 mai 14:48

                @Spartacus

                Je vous répondrai bien, encore faut-il que je puisse vous comprendre.

                Ce n’est même plus une question d’orthographe mais tout simplement de grammaire, de syntaxe et de respect vis à vis de l’interlocuteur.

              • Jean Pierre 10 mai 15:04

                @Spartacus

                Deux petites remarques pour vous signaler que vous dites absolument n’importe quoi.

                 Votre commentaire m’apprends que « 50% de la population mondiale a 2000 fois moins » que le français qui gagne 2000€ par mois. Donc 50 % de la population mondiale a moins d’un € par mois dans un système qui est capitaliste sur 90% de la planète... ! Votre système capitaliste est donc loin d’être aussi performant que vous le dites.

                D’autre part vous ne cessez de vomir sur le modèle français, ses impôts et ses fonctionnaires qui ne peux, selon vous, que conduire à la ruine économique. Vous nous dites maintenant que ce modèle désastreux (selon vous) fait que les Français sont 2000 fois plus riches que 50 % des habitants de la planète. Pas si mal pour un modèle économique que vous trouvez nul, non ?


                Et enfin, vous arrivez à glisser 5 ou 6 insultes dans ce seul commentaire totalement vide de sens. Essayez, juste une fois, si vous le pouvez, d’inverser les proportions : plus de sens et moins d’insultes. Merci.

              • Jean Pierre 10 mai 22:14

                @Spartacus
                Donc, créons des milliers de Real de Madrid avec des millions de budgets (et souvent des déficits gigantesques, ce qui vous échappe) qui embaucherons des milliers de personnes...

                 Il y a juste un petit détail qui vous échappe dans votre belle fable. Il n’y a qu’une poignée de club en Europe qui gagne régulièrement les grandes compétitions qui justifient les gros budgets. Il n’y a par exemple qu’une ligue des champions. Prenez les choses comme vous le voulez, mais vous ne multiplierez pas les grands clubs gagnants
                Alors, il est chez qui le « principe de connerie » ?

              • eric 10 mai 13:40

                Poudre aux yeux sans grand intérêt...

                Par construction, les patrons du CAC sont 40. Jacques Marseille avait fait le calcul pour l’ensemble des principaux dirigeants des boite du CAC et pas seulement les PDG. Il arrivait à des trucs du genre 0,00 quelque chose pourcent du CA géré pour le total du cout de leurs rémunérations ( stock charges,bonus and co compris).

                Entre un bon et un mauvais patron, la différence peut être dividendes et plus valus ou faillite. On comprend que dans une certaine anxiété, surtout par les temps qui courent, les propriétaires soient prêt à aller assez loin pour avoir le sentiment de mettre les moins mauvais à la tête de leur patrimoine. Quitte à ce que cela leur coute plus de leur argent.

                Comme tous cela, c’est de l’humain, ce ne sont pas des sciences exactes. Il y a des patrons payés plus ou moins que ce qu’ils valent, des bons qui font faillite quand même, des mauvais qui ont du bol, etc...

                Au bout de tous cela, on ne peut pas demander à des gens ignorant largement le monde de l’entreprise d’avoir des idées dépassionnée sur tous cela ; Au moins de faire la part des choses.

                SI les patrons coutent je ne sais plus, 0,002% des CA gérés, tous le monde s’en tire encore bien. Les remplacer par des smicard, des 40 fois plus ou des bénévoles ne changera rien à quoi que ce soit d’un point de vue économique et social.

                Le salaire de Gohsn divisé par le nombre d’employés de Renault, c’est en gros rien par personne.

                Montrer du doigt ces rémunérations extrêmes atypiques, artistiques devrait on dire, sert surtout à camoufler les vrais problèmes.

                Picasso peignait, le moldave qui a repeint mon appart. aussi. Les couts sont proches, les prix très différent. Quand les pleurnicheurs auront compris que diriger un grand groupe sans le planter est un art et pas une science, ils comprendront pourquoi il n’y a pas vraiment de critères objectif de fixation de la rémunération sans tomber dans de la moraline à deux balle sur qui est heureux ou pas avec quelle somme d’argent.

                Nous vivons dans un pays ou l’état dépense 57% de la richesse produite. Si il était plus efficace dans son fonctionnement, on dégagerait de quoi résoudre la plupart de nos problèmes sociaux.

                Montrez moi quelqu’un qui est passionné par le salaire d’un patron de grosse boite, je vous montrerai quelqu’un de bien naïf ou qui n’est pas trop pressé qu’on se demande d’où viennent ses propres revenus.

                Enfin, je dis lui...Je veux bien sur dire sa catégorie, Sa classe sociale...Parce qu’ils sont nombreux et la jouent groupé. Il y a 40 PDG du CAC, et ils couteraient au pire quoi 40 multiplié par 10 ou 16 millions de l’argent de leurs actionnaires. 400 millions ? et les résultats, on les voit. Les intermittents sont 120 000 et nous coutent beaucoup plus de notre argent à nous. Celui de nos cotisations chômage à nous seuls employés du privé. Cela largement pour abonder les budgets des chaines de TV du service public mal financées.

                Les 1,8 millions de travailleurs du secteur associatif subventionné nous coutent 10% du PIB, chiffre croissant depuis les années 80, pour une aggravation de la plupart des maux sociaux qu’ils sont censé combattre.

                Enfin,nous avons un des ratios les plus élevé d’agent public par habitant dans le monde développé qui sont à la fois mal traités, mal payés et très peu efficaces si on les en croit. En effet tous leurs syndicats constate la dégradation continue de la qualité du service public.

                Alors oui, parlons du salaire de Goshn, il gagne combien dites vous . Et en milième de seconde du cout de la seule augmentation de notre dette suite au décision de Hollande d’arroser une nouvelle partie de ses troupe alors qu’il n’y pas de croissance mais aussi pas d’inflation ?

                Vous ne parviendrez pas toujours à détourner l’attention des pauvres de l’usage fait ce qui est leur argent, en montrant ce que des actionnaires font du leur.


                • Jean Pierre 10 mai 15:41
                  Ghosn critiquait moins la dépense publique quand l’Etat via les primes à la casse et le bonus/malus « écologique » relançait l’entreprise Renault . 
                  Ne détournons pas les yeux, en effet, sur l’escroquerie qui a consisté par ce biais a subventionner des productions entièrement délocalisées (petites voitures) et à pénaliser des productions locales (plus gros véhicules). On ne soutenait donc pas l’emploi, mais bien l’actionnariat. Double escroquerie, puisqu’on a appris ensuite que les chiffres qui justifiaient ce bonus/ malus étaient entièrement falsifiés (trucages des tests).
                  Qui détourne l’attention des pauvres de l’usage qui est fait de leur argent ? Vous ou moi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès