Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La grève s’étend, le front syndical se renforce et une large majorité (...)

La grève s’étend, le front syndical se renforce et une large majorité des français exige le retrait de la #LoiTravail #manif2juin

Une campagne de haine est actuellement menée dans les médias contre les travailleurs qui luttent pour le retrait de la loi travail, c’est à dire contre le dumping social, contre la casse du code du travail. Cette campagne de haine, de haine de classe, visant particulièrement la CGT essaye de faire croire que la CGT est isolée. Le gouvernement Valls MEDEF et ses médias répètent en boucle cet élément de langage « la CGT est isolée et minoritaire ». C’est vouloir faire oublier un peu vite que le mouvement pour le retrait de la Loi Travail est largement majoritaire dans l’opinion. Qu’il mobilise des millions de travailleurs comme la pétition sur change.org l’a démontré. Et qu’il rassemble un très large front syndical. De la CGT à CFE CGC en passant par la FSU, SUD Solidaires, la CNT, FO, l’UNEF, l’UNL ou la FIDL. Et même dans les rangs patronaux, il faut rappeler que contrairement au MEDEF, les artisans et les professions libérales sont opposés à la Loi Travail

De fait c’est bien le gouvernement qui est isolé est minoritaire jusque sur les bancs de l’assemblée nationale.

Une large majorité de français pour le retrait de la Loi Travail

 Les derniers sondages parus le prouvent à une écrasante majorité, les français demeurent opposés à la loi travail et soutiennent le mouvement social pour son retrait.

Selon un sondage Elabe réalisé du 24 au 26 mai, 70% des français veulent que le gouvernement retire le projet de loi travail. Seul 14% sont opposés au retrait. 59% jugent que les principaux responsables des tensions sociales sont François Hollande et Manuel Vals. Pour les français c’est bien le gouvernement et le MEDEF qui bloquent le pays. Et 48% des français approuvent les actions de blocages.

Un sondage Ifop réalisé du 27 au 28 mai confirment ces résultats. Seuls 13% des français veulent conserver la Loi Travail. 46% exigent le retrait de la loi travail contre 40% qui veulent y apporter des modifications. 60% des ouvriers et employés veulent le retrait du texte. Le PS, la CFDT et le MEDEF sont donc bien ultra minoritaire dans le pays, alors que c’est bien l’intersyndicale et la CGT qui en demandant le retrait du projet de loi défendent ce que soutien l’opinion. La CGT et l’intersyndicale ont bel et bien un soutien massif des salariés. Le gouvernement, la CFDT et le MEDEF compte leurs plus forts soutien parmi les cadres et les professions libérales, moins concernées par le projet de loi. Les français sont une large majorité à refuser l’inversion de la hiérarchie des normes. 43% veulent ainsi que le temps de travail soit déterminé par le code du travail avec peu de dérogations. contre un tiers de moins qui accepteraient que cela le soit par un accord d’entreprise.

Minoritaire, François Hollande l’est assurément, lui qui ne rassemble plus que 11% d’opinion d’opinion favorable et moins de 5% de soutien.

loi travail euro brisons les chaines 49-3Au delà des sondages, c’est surtout l’extension des grèves, reconductibles, dans de larges secteurs stratégiques de l’économie, décidées démocratiquement en assemblée générale par les travailleurs qui démontrent que les travailleurs rejettent majoritairement cette loi et qu’ils sont toujours pret à défendre le code du travail et à obtenir le retrait de l’euro directive écrite par le MEDEF qu’est la Loi El Khomri. Dans l’énergie, la chimie, les transports, dans le traitement des déchets, et dans un grand nombre d’entreprises la mobilisation est toujours forte et cela malgré déjà près de 3 mois de conflit. Loin de s’essouffler, elle se renforce. Et la solidarité s’organise avec la création de caisse de grève pour tenir jusqu’à obtenir le retrait de la loi travail.

Au niveau international, des messages de solidarité des travailleurs de toutes l’europe, et même du monde entier affluent.

La CFE CGC pour le retrait de la Loi travail

badge-cfdtEt le récent congrès de la CFE CGC a confirmé également l’isolement total de la CFDT, cette officine patronale porte voix du PS et du gouvernement. Dans une récente interview au journal patronal les Echos, le nouveau numéro 1 de la CFE CGC François Hommeril confirme l’opposition de la central des cadres à la Loi Travail, demandant que le texte soit retiré.

La loi travail, justement, la CGC est-elle pour ou contre ?

La CFE-CGC est contre la loi travail. Le problème est déjà dans le titre : je ne vois pas ce qu’elle apporte de positif pour l’emploi. Ce n’est pas avec le compte personnel d’activité qu’on va faire baisser le chômage. En outre, je ne vois pas en quoi cela va améliorer la situation d’ensemble des entreprises. Et ce qui infuse partout dans cette loi, c’est une culpabilisation permanente des personnes qui travaillent. C’est exaspérant. La CFE-CGC sera toujours là pour démonter ce genre de discours.

Où sont les problèmes dans la loi travail ?

Il y en a de nombreux. Prenons les heures supplémentaires : les détaxer est une action anti-économique à tous points de vue. En permettant de baisser leur majoration dans l’entreprise, on crée les conditions d’un dumping social, on encourage les distorsions de concurrence. D’ailleurs, la CGPME est foncièrement contre. C’est la branche qui doit décider. Nous sommes contre l’inversion de la hiérarchie des normes.

Pourquoi alors n’êtes-vous pas dans la rue ?

Ce n’est pas dans les habitudes de la CFE-CGC. Mais il n’est pas vrai que nous soutenons cette loi comme le font la CFDT et la CFTC. Le gouvernement a pris l’affaire à l’envers avec le résultat que l’on voit. Et maintenant il ne sait plus comment s’en sortir.

Demandez-vous comme la CGT que le gouvernement ouvre des discussions ?

Le gouvernement devrait avoir le courage politique de faire marche arrière. Je veux négocier avec les employeurs. Il faudrait donc que l’exécutif ait la sagesse d’accepter de mettre de côté le projet qu’il a fait à l’envers et renvoie le sujet à la négociation entre les partenaires sociaux, en s’engageant à en accepter le résultat.

Source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/la-greve-setend-le-front-syndical-se-renforce-et-une-large-majorite-des-francais-exigent-le-retrait-de-la-loi-travail/


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 3 juin 10:05

    le gouvernement va niquer tout le monde sur ce coup la , il passera sa loi travail quel-qu’en soit le prix , il y travaille et il réussira a moins que la grève devienne générale .....et les atteint par le syndrome de Stockholm en 2017 revoteront pour lui, pour faire barrage au FN ou pire voteront pour un Juppé ex condamné pour emplois fictif ou un sarko roi de la malversation pour faire barrage au FN ..... on a ce qu’on mérite eut comme disait si justement George Orwell : Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traîtres n’est pas victime !.... il est complice.


    • ENZOLIGARK 3 juin 14:12

      @zygzornifle ... , ... « il est complice »  : Bienvenue chez les COLLABOS . FR  ; COLLABOS . FR , COLLABOS . FR , COLLABOS . FR , COLLABOS . FR ... , ... АФФ ИСС per Corsica * ...


    • izarn 3 juin 22:41

      @zygzornifle
      Panem et circenses...
      Foot in the hole of balle....(In the ass)


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 3 juin 13:25

      Petits poissons, regardez l’appât que je vous ai préparé, allez approchez, mon sceau est plein : quelques avantages à la SNCF, revalorisations pour les enseignants, primes diverses pour EDF et consorts, je vous ai gâtés, les cégétosaures n’ont plus qu’à se rhabiller.
      Bon, c’est suffisant, il faut qu’il reste de l’appât pour les électeurs ! Petits poissons ...


      • oncle archibald 3 juin 15:35
        La grève s’étend ? Combien de grévistes, osez nous annoncer le chiffre Messieurs les Cégétistes .... le front syndical se renforce ? Ah bon ? Je n’ai pas remarqué qu’il y ait foule autour des grévistes professionnels de la CGT. 

        Et une large majorité des français exige de pouvoir aller bosser normalement, même s’ils sont contre certaines dispositions de la loi travail, alors qu’une poignée de grévistes « pro » les en empêchent ...... Il semble qu’un vote à bulletins secrets ait donné 94 % de salariés pour la reprise du travail à la raffinerie de Donges ...

        Voila la vérité que vous essayez de travestir, voilà la réalité et vous essayez de nous faire prendre vos vessies malmenées par un dysfonctionnement de vos prostates pour le flambeau de la liberté éclairant le monde !

        • Croa Croa 3 juin 18:07

          À oncle archibald,
          Ta « majorité de français » exige quoi ? Qu’elle assure sa servilité sans broncher même si en toute logique elle travaille ainsi contre elle ?

          C’est évidemment faux que de prétendre à sa place qu’elle exigerait quelque chose. Comme si se rendre à son travail était une liberté !

          Non l’Oncle tout ça c’est de la propagande ! Celui qui « exige » c’est toi et tous les collabos de ton espèce !


        • oncle archibald 3 juin 18:53

          @Croa : et les salariés de la raffinerie de Donges ils font quoi ?? De la propagande pour Pierre Gataz ? C’est la stricte vérité que dans de très nombreuses entreprises le respect et le droit des non grévistes ne sont pas assurés, la majorité subit la loi d’"une poignée de mecs manipulés qui sont ravis de montrer leurs muscles !

          On n’est pas nombreux mais on peut emmerder tout le monde parce que c’est nous qui pilotons l’EDF, la SNCF, les dockers et la presse. C’est ça la CGT actuellement. Des mecs qui exercent encore les privilèges qu’ils ont obtenu à la libération. Vous trouvez normal qu’un imprimeur ne puisse pas embaucher sans que le candidat au poste à pourvoir n’ait été adoubé par la CGT ??

          Quand le peuple est vraiment en colère il descend dans la rue. Ce fut le cas notamment le 30 mai 1968 ! Malheureusement la couille molle qui réside à l’Élysée aujourd’hui n’a pas grand chose à voir avec le général de Gaulle, et en plus il a été élu par ceux qui gueulent et foutent le bordel aujourd’hui sans le moindre souci de risquer de faire planter les entreprises les moins solides !

          De toute façon, les employeurs étant tous des pourris, qu’est-ce qu’on en a à battre qu’ils se plantent, qu’ils aient de moins en moins envie d’entreprendre, d’embaucher, de grossir, etc etc .......


        • TSS 3 juin 19:16

          @oncle archibald
          Malheureusement la couille molle qui réside à l’Élysée aujourd’hui n’a pas grand chose à voir avec le général de Gaulle,

          A couille molle,couille molle et demie !! C’est bien de Gaulle qui en

           Mai 68 s’est sauvé en Allemagne pour se refugier dans les bras

           de Massu... !!


        • Ar zen Ar zen 3 juin 19:30

          @TSS

          Relire « le cid » de Corneille.


        • izarn 3 juin 22:45

          @oncle archibald
          Avec la majorité silencieuse des rampouilles ex collabos, la France est mal barrée...
          Il vont meugler devant leur euro de foot.
          Meeueuuuu ! Meuuuuuuuu !
          ...Bon aprés les veaux assez rigolé : Direction l’abattoir !


        • tf1Groupie 3 juin 22:47

          @Croa

          « C’est évidemment faux que de prétendre à sa place qu’elle exigerait quelque chose »

          Lis le titre et va expliquer ta theorie à l’auteur quant à ce qu’exige le peuple français.
          Comme « collabo » est déjà pris dans ton vocabulaire il te faudra trouver une autre désignation.


        • izarn 3 juin 22:51

          @oncle archibald
          J’oubliais, moi tes raffineries, à rien cirer, je vais en Andorre....(Y parait que Total ne raffine meme plus en France...Alors pour tout bloquer. Vous vous faites empaffer par le gouv qui se la joue cerné...C’est du n’importe quoi ! Ils gonflent le truc, pour terroriser les grévistes et les français. C’est de l’arnaque. Ce sont des empaffés....Qui les croit encore ? Quel est l’unique crétin sur Agoravox qui les croit ! Hahahahahha ! C’est impossible !)
          Allez y la CGT ! Faites les chier !
           smiley


        • oncle archibald 4 juin 07:58

          @izarn : c’est le comble du cégétiste, bloquer une raffinerie qui ne raffiné rien .... Qu’est ce qu’ils sont cons !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 08:00

          @TSS
          Mai 68 a sans doute été « une révolution colorée »..., pour faire partir De Gaulle, qui était contre la construction européenne dirigée par les anglo-saxons...


          « Le Mai 68 dont les médias n’ont pas voulu parler... »

          D’ailleurs, en 1972, Pompidou a organisé un referendum pour l’élargissement de l’ Europe, à l’Irlande, à la Norvège, au Danemark ... et à la Grande Bretagne.

        • rocla+ rocla+ 4 juin 08:10

          @oncle archibald


          Un CGETISTE    c ’est pas très raffiné , faut  dire .

        • Armelle 3 juin 17:41

          L’auteur,
          Désolée mais je pense que vous vous faite des illusions. ...Un monde de naïfs dans un autre monde de bisounours...
          Votre mouvement est déjà mort !!!
          Les mouvements qui aboutissent sont ceux qui s’intensifient par l’addition d’autres corporations, or celui-ci comme les autres commencent en fanfare puis les jours passant est en train de fondre comme neige au soleil. Vous êtes seuls, qqes pauvres clampins qui osent prétendre représenter le monde du travail. Cette grève est une grève cotporatiste comme toutes les autres. Que c’est risible !!!. Vous me faites de la peine finalement
          On a ce qu’on mérite

          Le tas de merde qu’est la CGT, la malfaisante sangsue se mettra les accords de branche je sais bien où, et les rétro-commissions avec !!! ça lui fera les pieds à Martiniaiz le bourrin

          Remarquez, ce qui est d’autant plus drôle c’est le calendrier, car Vals et sa grosse saucisse n’ont plus que qqes jours à tenir, la coupe des noeuds-noeuds va commencer, puis ensuite ce sera les vacances !
          Question ; « Pare que vous ne manifestez pas pendant les vacances ??? »
          Réponse ; « Ah bah nan alors !!! Et pis quoi encore !!! »

          ...Le cirque PINDER en tournée...Et cette année les clowns sont en vedettes...
          C’est pathétique !!!

          Bonne journée quand même...


          • izarn 3 juin 23:01

            @Armelle
            Ce que tu ne comprends pas c’est que la CGT ne bloque pas grand chose, car Total raffine sa majeure partie hors de France...A moins de bloquer les ports et les frontières inexistantes...
            Alors le Valls, les Gattaz et autres guignols crient au scandale que la France s’étouffe, que meme, ou meme, ils utilisent les réserves stratégiques ! smiley smiley
            Mort de rire ! Mais c’est du n’importe quoi !
            Les reserves stratégiques Hahahahahaha ! L’ultime connerie, on nous aura tout fait !
            A quoi sert l’UE alors ? On n’est plus en 1950....Libre circulation, pas de frontière...Hummm ?
            Ma pauvre !
            Tu vois pas qu’on te fait marcher ?
            Non tu plonges....
            Et pis tiens, je me casse, j’en ai marre de lire des conneries...


          • Onecinikiou 3 juin 23:58

            Je ne sais ce qui me ferait le plus plaisir : voir le mondialiste Gattaz ou bien son complice Martinez se balancer au bout d’une corde...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 08:06

            @Armelle
            La paille et la poutre... C’est vrai que le patronat, avec ses 173 milliards de niches fiscales par an, n’est pas une sangsue, pas vrai ?


            Ils se partagent pourtant bien les prébendes, le patronat et les syndicats, non ?
            Ils viennent de se partager des millions des caisses de l’ UNEDIC...
            « Quand syndicats et patronat siphonnent l’argent des chômeurs ».

          • rocla+ rocla+ 4 juin 08:23

            @Fifi Brind_acier


            En fait le patronnant en France Madame Fifine  , ça représente combien d’ emplois ?

            Et La Cégéterie  Générale  des bidons de la grève  combien d’ emplois perdus  ? 



          • Armelle 3 juin 17:46

            La preuve par 9 que ce site est un repère de gauchiste profondément atteint avec en sus des modérateurs tout aussi gauchistes car laisser passer un tel article qui n’est QUE désinformation c’est du foutage de gueule. Bravo messieurs les modérateurs, la connerie humaine n’a décidément pas de limite


            • Croa Croa 3 juin 18:13

              À Armelle,
              Effectivement cet article est vraiment très différent de ’’l’information’’ habituelle vue ou lu sur les médias autorisés, du Figaro à TF1 en passant par France télévision et Cie...
              *
              Ça te fait chier ça !  smiley smiley smiley smiley smiley


            • tf1Groupie 3 juin 22:41

              @Armelle

              Pas mieux !

              A croire que ce qu’on appelle un citoyen sur Internet c’est quelqu’un qui baratine son citoyen d’à-coté .


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 08:10

              @Armelle
              Vous avez peut-être un avis sur l’argent de la caisse noire de l’ UIMM donné aux syndicats « pour mettre de l’ huile dans les rouages »... ??
              Quand Didier Sauvagnac confirme les dons en liquide aux syndicats."


            • Armelle 4 juin 10:04

              @Croa
              Bonjour Croa,
              Ne vous emballez pas non plus !!! ça ne me fait pas hier à ce point, Je rigole même à voir ce qui se passe au terme de deux mois de... comment vous dites ? ... De lutte ? C’est ça ? Vos sacrées « journées d’action »
              Non ce que je vois et je me répète votre c’est que la CGT a bel et bien perdu, et la « grosse » grève du 14 sera encore un coup d’épée dans l’eau avec en sus une perte substantielle pour bon nombre de gens dont vous foutez éperdument
              Vous êtes des rigolos, irresponsables et égoÏstes.
              Va falloir penser à grandir maintenant, il est temps grand mon gros pépère !!! 


            • thomas abarnou 3 juin 19:20

              Article d’un dogmatisme affligeant. Il n’y a plus grand monde dans les cortèges. Les gens sont lassés des syndicats et du gouvernement d’ailleurs. Menez votre petite gueguerre pour des raisons politiques dans votre coin mais arrêtez d’emmerder les français. On peut être contre cette loi et contre les blocages. Ca me semble possible.




              • izarn 3 juin 23:04

                @thomas abarnou
                Je suis heureux de t’emmerder !
                Super !
                On continue ?


              • Pie 3,14 3 juin 22:24

                Ils doivent être les seuls à ne pas avoir compris que c’est fini.


                Qui se dévoue pour leur apporter une aide psychologique ?

                • izarn 3 juin 23:07

                  @Pie 3,14
                  C’est toi qui dois une etre anomalie sur terre car 75% des français sont contre la « loi travail »...
                  C’est officiel.
                  Mais bon , à force de bouffer du foin, ça rends bovin...
                  Meuuuuuu !


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 08:20

                  @izarn
                  Bien sûr que la majorité des Français est contre la Loi Travail !
                  Les réformes structurelles se déploient depuis 2012. Cf ce document publié par le Trésor.

                  « Depuis 2012, un ensemble d’actions est engagé au service du renforcement de la compétitivité des entreprises. Il s’articule autour de plusieurs axes : baisse du coût du travail et allégement de prélèvements obligatoires, simplification de la vie des entreprises, réformes des marchés des biens, des services et du travail, soutien à l’innovation, afin d’agir à la fois sur la compétitivité prix et hors prix. »


                  C’est exactement ce que demandait le FMI en 2012, dans sa feuille de route pour la France, reprise depuis par la Commission européenne et la BCE.

                  Pourquoi les syndicats, depuis 2012, n’expliquent pas aux Français que c’est notre appartenance à l’euro et à l’ UE qui est responsable de la Loi Travail ??
                  Et que Hollande, Valls & Macron, ne sont que les marionnettes chargées de faire appliquer les décisions de la Troïka ??

                • oncle archibald 4 juin 09:14

                  @Fifi Brind_acier c’est sûr : à quoi bon essayer de faire baisser le chômage et donner envie aux entrepreneurs de développer leurs entreprises. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, surtout ne touchez à rien ! UPR / CGT même combat !


                • TSS 4 juin 12:53

                  @oncle archibald
                  @Fifi Brind_acier c’est sûr : à quoi bon essayer de faire baisser le chômage et donner envie aux entrepreneurs de développer leurs entreprises. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, surtout ne touchez à rien ! UPR / CGT même combat !

                  Ah ! la belle plaisanterie !!

                   Où est le million d’emploi promis par Gattaz en contrepartie des 40 milliards

                   d’€ empochés (nada).

                   Cela fait 40 millions d’€ par emploi à comparer au salaire annuel d’un

                   SMICARD ,charges comprises ,environ 40.000€,

                   Maintenant ce qu’il veut c’est l’inversion des normes ,ce qui permettra aux

                   employeurs de ramener les ouvriers français au niveau de la Pologne ques

                   tion salaire et protection sociale.

                   Surtout que dans les 10 ans les robots intelligents remplaceront systematiquement

                   les ouvriers ... !!

                   .

                   


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 21:00

                  @oncle archibald
                  Rigolons un peu ! Vous croyez que les réformes vont créer de l’emploi ?


                • anamo 3 juin 22:34

                  Pour reprendre le titre :

                  Une majorité de français n’est pas pour la loi travail (sans pour autant être contre)
                  Une minorité de syndicaliste cherche à paralyser le pays pour la seule defense de ses attributions

                  Comme salarié, j’aimerais pouvoir être véritablement représenté, et ce, activement.. Pas par le biais d’une procuration, extorquée au nom d’une incertaine représentativité.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 08:22

                    @anamo
                    Ou bien, il s’agit de renforcer une pseudo « Gauche radicale », afin de servir de leurre, comme Syriza...
                    L’avenir nous le dira.


                  • tf1Groupie 3 juin 22:37

                    Affligeant.

                    Au final ce sont les SNCFISTES qui sont en train de faire passer LEURS revendications corporatistes, sous le pretexte de la Loi Travail. (on se rappelle qu’ils ne sont pas concernés).

                    Et les Taxis c’est pareil, en profitent pour soulever leurs revendications contre l’Uberisation.

                    Et les aiguilleurs du ciel ou autres « volatiles », itou.

                    Etc, etc ...
                    Donc en réalité qu’est-ce qui se passe vraiment ? C’est que les corporations sont en train de gérer leurs intérêts corporatistes alors que le discours syndical nous dit que le danger de la Loi Travail c’est qu’elle ouvre la voie à des negociations différenciées.

                    C’est phénoménal d’absurdité tout ça !


                    • TSS 4 juin 13:00

                      @tf1Groupie

                       Ce qui est phénoménal c’est que vous jugez d’après les médias aux

                       ordres et que vous n’avez ,vraisemblablement, pas lu le projet !

                       Il y a 130 pages à lire ,le futur des ouvriers c’est minimum le XIXème siècle... !!


                      • rocla+ rocla+ 4 juin 08:24

                        Syndicats caca . 


                        Krasuki  kiki .

                        • rocla+ rocla+ 4 juin 08:30

                          LE JDD de dimanche  a ce titre dans son journal :


                          Salut les cons  , Passez-moi Staline-Martinez  : 

                          Une journée au standard de la CGT  .

                          Ça va faire une semaine que ça dure« , râle Nickye, recroquevillée dans son fauteuil de bureau. Jeudi, au siège de la Confédération Générale de Travail, à Montreuil, le téléphone de l’accueil n’arrête pas de sonner. La standardiste prend une profonde inspiration avant de décrocher. »CGT, bonjour« . Une voix nasillarde réplique du tac-au-tac :  »Bonjour, je suis monsieur Connard, je viens m’inscrire à la CGT, je pense que j’y ai ma place« , puis raccroche dans la précipitation. Nickye repose le combiné et sourit, un peu gênée : »Ça va, c’est gentil. D’habitude c’est plutôt : ‘Salope, on va venir vous démonter.’" 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès