Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La Halde, ce nouveau censeur

La Halde, ce nouveau censeur

C’est la fin d’une époque. L’antiracisme hérité des années 80 ne joue plus sur le même tableau. La lutte contre les discriminations devient fructueuse. Non, on n’exalte plus les racines pour mieux dénigrer son identité, mais il est préférable de dénoncer les phénomènes de ghettoïsation, conséquence-même de cette exaltation des différences. Il est préférable de jouer à la concurrence victimaire discriminatoire ; la moindre minorité devant être reconnue comme quasi majoritaire. On réécrirait bien l’histoire pour l’ancrer dans une soi-disante modernité où le totalitarisme multiculturel sentirait bon le pot-pourri de toutes les névroses sociétales. Les fanatiques des associations traquent tous les dérèglements possibles, au point que le ridicule s’invite quotidiennement. Mais ces minorités, présentées comme rejetées, n’auraient-elles que des droits ?

L’ère de la banalisation du discours ethnique et culpabilisateur est en marche. Obama président, il faudrait son semblable en Europe. Au nom de l’antiracisme, les idéologues de la diversité parlent de couleur de peau.
Il est injuste de faire porter à la nation la responsabilité des « crispations identitaires », en ignorant les refus d’une partie de la population de répondre à un devoir d’insertion. La multiethnicité, qui n’a pas trente ans, gagnera ses places. Elles s’ouvrent déjà aux prix littéraires.

La Halde - Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité - a prouvé de brillante façon ces derniers mois sa position de (ridicule) censeur.
La culture du paradoxe fleurit un peu plus chaque jour : Faisons fi des différences pour mieux en avoir droit.
Ceux-là mêmes qui dénoncent la politique dictatoriale de Nicolas Sarkozy se transforment en apôtres de l’autoritarisme idéologique. C’est ce qui ressort du rapport sur "La place des stéréotypes et des discriminations dans les manuels scolaires".

Ainsi, la Halde reproche aux livres scolaires de ne pas assez valoriser l’islam, car elle est montrée comme une "religion étrangère à la France". Les femmes sont minoritaires, que ce soit dans la littérature, les sciences ou l’histoire, elles sont essentiellement mères, épouses ou domestiques. Les handicapés ne sont évoqués que par rapport à leur handicap. Quant aux homosexuels, il faudrait que l’on présente la famille homoparentale ou homosexuelle au même titre que la famille traditionnelle, ou encore que la présence de ces couples soient encouragés, même dans la sexualité des animaux !

"Les relations homosexuelles ne sont guère plus évoquées dans le cadre de la sexualité des animaux comme l’attestent les extraits issus de différents manuels :
“le rat est attiré par la rate en chaleur” (SVT section Terminale S, édition Bordas).
“les grillons mâles attirent leurs femelles par leur chant” “les mammifères femelles en période ovulatoire recherchent et acceptent les mâles” (SVT 4e éditions Nathan, 2007).
Ces ouvrages font bien référence aux comportements sexuels des animaux, mais l’attirance pour le sexe opposé est l’unique conduite envisagée."

Mais la cerise sur le gâteau est ce passage sur les seniors : "Certains textes pourraient contenir des stéréotypes. Par exemple, en français, le poème de Ronsard « mignonne allons voir si la rose » est étudié par tous les élèves. Toutefois, ce texte véhicule une image somme toute très négative des seniors. Il serait intéressant de pouvoir mesurer combien de textes proposés aux élèves présentent ce type de stéréotypes, et chercher d’autres textes présentant une image plus positive des seniors pour contrebalancer ces stéréotypes." On en rirait presque...

La machine de guerre s’est révelée et n’hésite pas à trouver "nécessaire de créer une instance appelée "comité de vigilance" chargée de l’observation des manuels scolaires et composée de divers spécialistes - et à ce titre les personnels de la Halde pourraient éventuellement y trouver leur place."
Soyons ainsi tous féminisés par la société, tous handicapés, réécrivons l’histoire, soyons issus de la diversité, ou encore mieux devenons métisses, la plus haute instance de réussite. Soyons victimes, faisons la fête. Toujours jeune, toujours beaux, toujours épilés mais surtout toujours tolérant, sauf envers ceux qui ne respectent pas le modèle de société que l’on nous propose. Et c’est là un des points forts des minorités : à court d’arguments, il faut nécessairement rejeter la faute sur les pourfendeurs réactionnaires.

On le voit par exemple avec les homosexuels qui revendiquent leurs droits sur une affirmation victimaire, victimes d’une sexualité différente car elle ne permet pas d’avoir des enfants comme les autres. Vouloir des enfants se fonde sur une même approche qui consiste à dire qu’être victime de la nature génère des droits positifs. La nature ne peut représenter un droit et il n’y a pas lieu de demander réparation à la société. Bien conscient de ce lieu commun, les coupables sont vite trouvés, en la personne de ceux qui osent ne pas se ranger derrière ces revendications.

C’est la fin d’une époque. Autrefois le combat faisait grâce, aujourd’hui la souffrance promet élection. L’élection de Sarkozy avait fait espérer un recul du politiquement correct : il revient en force avec l’obamania. Les nouveaux censeurs s’en donnent à coeur joie. Les bien-pensants et les catholiques de gauche se réjouissent à l’idée d’un monde où les différences sont banalisées. L’histoire nous a prouvé exactement le contraire. La corruption de l’antiracisme et des organismes comme la Halde font l’éloge du "tout va mal" au nom d’un avenir meilleur, toisé des plus belles intentions. Triste constat, triste piège. Paul Valéry n’avait pas tort, il faudrait peut-être commencer par "tuer la marionnette qui est en nous, même si elle a revêtu les beaux atouts de la générosité".




Rapport de la Halde : http://www.halde.fr/IMG/pdf/Etude_integrale_manuels_scolaires-2.pdf


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • morice morice 10 février 2009 15:10

     Ha, il y a quoi aujourd’hui chez notre Bushiste et grand admirateur de la bonne vieille droite ?? un texte de plus du même tonneau... des propos d’extrême droite ; carrément, cette fois, chez ce Zemmourien pure souche : l’antiracisme selon lui est une "corruption" !! faut oser l’écrire, celle-là : on en déduira obligatoirement que notre homme est donc... RACISTE, et que mieux encore il est négationniste, puisqu’il nie l’histoire ouvertement : "Les bien-pensants et les catholiques de gauche se réjouissent à l’idée d’un monde où les différences sont banalisées. L’histoire nous a prouvé exactement le contraire.", ose-t-il dire, à en oublier l’occupation espagnole de son propre pays, assemblages de tribus au même titre que le Royaume des Francs. Avant même, il y eût des Néandertaliens, là-bas, et à lire la prose régulière de notre Facebookien, on se dit que l’espèce n’est pas totalement éteinte. Car c’est NIER l’histoire que de dire ce que vous dites ! Ce sont les différences qui vous ont faites, mon cher, sinon, vous porteriez encore le front bas que je viens de citer !!! Mais il est vrai que notre bloggeur a de sérieuses amitiés politiques : sur son Facebook ; il crie son admiration pour Didier. Non, pas le chien, Didier Reynders, qui est à droite pour ne pas passer pour ce qu’il est : quelqu’un d’extrême droite, repéré comme tel depuis longtemps par ses collègues socialistes, et qui possède déjà une belle collection de surnoms qui lui vont comme un gant  : "l’homme qui parlait à l’oreille des riches", Tricky Didier, etc... magouilleur et traficoteur.. et qui ressemble même parfois à d’autres hommes politiques français, à se faire lui des sous avec de la pub. Elle est belle votre idole !

    Bref, chez bloggeur vous êtes une nouvelle fois venu exposer vos thèses, et elles puent, tout simplement. Achetez-donc plutôt une chemise brune, ça ira mieux avec votre teint.


    • Τυφῶν בעל Perkele winkiesman 10 février 2009 16:22

      Le royaume des Francs n’était un "assemblage de tribus" que dans le sens où un groupe conquérant un territoire sans beaucoup se préoccuper des Gallo-Romains qui pouvaient encore y vivre, lesquels n’avaient cessé d’être juste des Gaulois que grâce au divin Jules, j’en passe et des meilleures. L’histoire des peuples, c’est l’histoire des guerres entre les peuples, entre les tribus, les factions, les sectes.

      Telle que les romains la pratiquaient, la diversité culturelle ressemblait à "allons conquérir un territoire lointain et prélever un impot sur les populations qui y habitent, fortifions le terrain, et ne nous occupons pas de les emmerder en leur imposant notre culture. Mieux, ajoutons un de leurs dieux à notre panthéon, on ne sait jamais".


    • Bois-Guisbert 10 février 2009 17:51

       

       
      Et puisque j’en suis à parler de Louis Pauwels, de sida mental, de 1986 et de son éditorial du 6 décembre, voici le texte intégral du Monôme des zombies  :

      Il y a cependant de l’authentique dans ce qui pousse étudiants et lycéens à manifester. On ne s’est pas assez avisé de la dégradation de notre environnement culturel dans les années 1980.

      Ces jeunes avaient entre 8 et 14 ans en 1981. Ce sont les enfants du rock débile, les écoliers de la vulgarité pédagogique, les béats de Coluche et Renaud nourris de soupe infra idéologique cuite au show-biz, ahuris par les saturnales de “touche pas à mon pote”, et, somme toute, les produits de la culture Lang.

      Ils ont reçu une imprégnation morale qui leur fait prendre le bas pour le haut. Rien ne leur paraît meilleur que n’être rien, mais tous ensemble, pour n’aller nulle part. Leur rêve est un monde indifférencié où végéter tièdement. Ils sont ivres d’une générosité au degré zéro, qui ressemble à de l’amour mais se retourne contre tout exemple ou projet d’ordre.

      L’ensemble des mesures que prend la société pour ne pas achever de se dissoudre : sélection, promotion de l’effort personnel et de la responsabilité individuelle, code de la nationalité, lutte contre la drogue, etc., les hérisse.

      Ce retour au réel leur est scandale. Ils ont peur de manquer de moeurs avachies. Voilà tout leur sentiment révolutionnaire. C’est une jeunesse atteinte d’un sida mental. Elle a perdu ses immunités naturelles ; tous les virus décomposants l’atteignent.

      Nous nous demandons ce qui se passe dans leurs têtes. Rien, mais ce rien les dévore. Il aura suffi de cinq ans pour fabriquer dans le mou une telle génération. Serait-ce toute la jeunesse ? Certainement pas. N’ayant pas a courtiser les minus, osons dire que c’est la lie avec quoi le socialisme fait son vinaigre.

      Certains se demanderont pourquoi parler de ce texte ici et maintenant ?

      Et bien, pour une raison très simple : les étudiants et les lycéens dont parlait alors Pauwels, ce sont les quadragénaires et quinquagénaires qui, aujourd’hui,. mènent le bal de l’antiracisme !
       

       


    • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 10 février 2009 20:36

      Bonjour,

      Vous vous perdez dans des arguments ad hominem qui n’ont pour effet que vous discréditer. Parlez du fond et le débat deviendra intéressant (à moins que "vous êtes d’extrême droite" soit votre rengaine lassante). Vous êtes même parvenus à chercher mon profil Facebook, c’est plutôt caractéristique de votre maigre ingéniosité...affligeant !


    • K K 10 février 2009 20:38

      Bois Guibert :

      Votre amour de l’humanite, la bonte naturelle de vos propos et votre capacite a accepter les differences m’ont toujours epate.


    • morice morice 10 février 2009 23:30

      louis pauwels...décidément vos lectures vous représentent bien....


    • morice morice 10 février 2009 23:31

      votre profil facebook en dit long sur ce que vous êtes politiquement et tentez de faire ici....


    • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 10 février 2009 23:34

      Le complot extrémiste de droite, je sais...Je ris :D


    • Τυφῶν בעל Perkele winkiesman 10 février 2009 15:59

      Terrifiant. Surtout le passage sur Ronsard. ça me rappelle les éditions "améliorées" de Shakespeare qu’on sortait aux XIXème siècle, ces versions "bowdlerisées" , politiquement correct d’hier.

      Toujours, au nom de prétendues valeurs morales, de "ce qui est acceptable", de la norme sociale, fera’t’on taire les génies gêneurs, et leurs idées dangereuses.

      Typhon


      • Hieronymus Hieronymus 10 février 2009 16:15

        merci @ l’auteur
        pour cet article pertinent, bien ecrit et surtout tres juste
        c’est exactement ce que je pense, nous vivons une epoque ou la dictature du politiquement correct a atteint des sommets himalayens, ou l’absurde le dispute au grotesque ds l’obsession du bien pensant ;
        il est tragique de constater chaque jour un peu plus a quel point tous ces verbiages serviles sont d’un ridicule absolu ds cette escalade permanente envers le "plus cool que moi tu meurs" ..
        qd je pense qu’on ose se moquer des croyances de nos ancetres au Moyen Age et des proces de l’inquisition, nul doute que les chefs d’accusation d’heresie, pour contestables qu’ils fussent, avaient infiniment plus de logique que ces abominables salmigondis parfaitement indigestes dont a notre epoque les merdias officiels toujours plus rampants envers les dites "minorites victimisees" nous abreuvent jusqu’a indigestion complete !
        il ne s’agit pas d’une dictature politique traditionnelle (militaire ou policiere) mais d’une dictature morale ou chacun se doit en permanence d’apporter des brevets de bonne conduite et de censurer l’autre, le ressort de toute dictature c’est la peur, progressivement, lentement, insidieusement, tous les acteurs de la societe se sont mis en jeu, sont rentres ds le rang et ont construit, applique, developpe le systeme de cette dictature morale ..
        les quelques uns trop rares ayant ose s’y opposer se sont vu exclus, rejetes voire lynches et parfois s’en tirent de justesse, au prix d’extremes difficultes ils continuent a survivre marginalises !
        tout le monde ou presque est tetanise, personne n’ose plus "aller contre", ce serait du suicide ..

        ds le meme ordre d’idee je pense a ces merveilleuses associations se voulant genereuses (en fait ne defendant que leur lobby) que sont le MRAP, la LICRA et la Ligue d.l.h., j’ai ete tres choque de les voir se porter partie civile contre cette honnete hoteliere ds le cadre de cet (inique) arret Truchelut, nul doute qu’elles ont elles aussi depuis longtemps ete infestees du meme virus victimaire, censees defendre la liberte, elles se battent en fait pour la non liberte, la propagation absolue d’un nouvel ordre moral !
        il conviendrait d’analyser comment, par quel mecanisme s’est operee cette inversion maligne si dommageable ?

        sinon encore merci pour cette judicieuse analyse, trop rare sur AV et votre prise de position courageuse,
        bien a Vous


        • morice morice 10 février 2009 17:22

          c’est "courageux" d’être d’exrême droite et de l’afficher maintenant ? On voit bien que c’est la crise : les pires germes repoussent à une vitesse follle en ce moment ! le nazisme s’est bâti sur la crise de 29. On en prend le chemin, à applaudir comme vous le faites ces propos odieux.


          • morice morice 10 février 2009 23:32

            raté, je n’en suis pas... vous en revanche, le national-socialisme ; ah, ça, vous l’aimez !!


          • Varsass 10 février 2009 17:30

            Zut alors, les grillons et les rats sont homophobes...

            Donc je note, la diminution de la bio diversité est une bonne chose, elle met fin à 1 milliard d’année de pratique homophobe. Merci la Halde de m’ouvrir les yeux. Et dire que je considérais ça comme "normal", honte à moi.


            • Mouche-zélée 10 février 2009 17:51

              Je préférerai toujours voir la HALDE s’occupper de ces problèmes que de devoir laisser abuser des associations ...


              • docdory docdory 10 février 2009 18:26

                @ Frederic degroote

                 COMMUNIQUE DU CRAD 


                Le CRAD ( Conseil Représentatif des associations de Droitiers , chargé de la défense de l’intérêt des droitiers ) nous envoie le communiqué suivant : 
                " Au cours des trente quatre dernières années , la présidence des USA a été occupée pendant vingt deux ans par des gauchers , alors que ceux-,ci ne représentent que 10 à 12 % de la population , selon les dernières études . 
                L’élection à la présidence de Barack Obama , dont tout le monde a pu constater qu’il était de race gauchère, ne fait qu’aggraver la scandaleuse discrimination dont sont victimes la majorité des habitants des USA , qui sont de race droitière . 
                La France n’ayant malheureusement que trop tendance à suivre le mauvais exemple des Etats Unis dans tous les domaines , le CRAD exige que soient immédiatement établies des statistiques ethniques concernant la latéralisation des Présidents français , afin de vérifier que les membres de la race gauchère ne soient pas sur-représentés parmi les Présidents de la République . Si cette hypothèse venait à se vérifier , nous exigerons un quota de droitiers proportionnel à la population qui devra s’appliquer à l’avenir aux candidats à la magistrature suprême . Par ailleurs , le CRAD demande à la HALDE de faire un communiqué concernant la très préoccupante discrimination anti-droitiers qui règne aux Etats-Unis " . ( fin de communiqué ) .
                 

                • Τυφῶν בעל Perkele winkiesman 10 février 2009 18:44

                  Le porte-parole du CRAG s’indigne :

                  " voila bien, la majorité droitière dans ses oeuvres ! Escomptez vous, messieurs, par un habile tour de passe-passe statistique, nous faire oublier les siècles d’oppressions dont nous avos été victimes ? Dès le plus jeune âge, les gauchers étaient stigmatisés à l’école, recevaient des coups de baguette. Les gauchers devaient porter la rouelle. Souvenez vous du temps pas si lointain ou l’art gaucher était considéré comme "décadent". Mais, malgré toutes ces ignominies, le peuple Gaucher a su conserver son identité, ses traditions, ses valeurs, sa sensibilité. Après des siècles de lutte, nous avons finalement le droit de vote. Les gauchers ne sont plus regardés comme d’infâmes déviants, mais comme des êtres humains normaux, et ça, c’est la plus belle des victoires.

                  Alors, votre attitude, messieur, c’est ni plus ni moins que du négationnisme. Voila, c’est dit.
                  "

                  Quelle sera la suite de cette polémique ? Suspens !

                  Typhon


                • docdory docdory 11 février 2009 10:06

                   @ Winkiesman

                  Excellente réponse ! Toute ressemblance avec des polémiques existantes ou ayant existé ne serait , bien sûr , que pure coïncidence ...


                • jacques jacques 11 février 2009 10:25

                  C.R.A.A groupement représentatif des associations d’ Ambidextres,

                  qui se veut un pont entre les deux races tient a préciser quelle est prête a soutenir les efforts de paix pour faire la liaison entre c’est deux ethnies pour marcher main dans la main.


                • jacques jacques 11 février 2009 10:27

                  correctif.


                  C.R.A.A groupement représentatif des associations d’ Ambidextres,

                  qui se veut un pont entre les deux races tient a préciser quelle est prête a soutenir les efforts de paix pour faire la liaison entre ces deux ethnies pour marcher du bon pied main dans la main.


                • K K 10 février 2009 20:46

                  Je suis surpris de voir que les citoyens Belges residants dans leurs pays se sentent victimes des decisions de la HALDE qui est une institution francaise.

                  Si cet organisme existe, c’est qu’il y a eu des problemes serieux de discrimination. Cet organisme ne resoud pas tous les problemes, loin de la, mais il a le merite d’exister.

                  Si j’ai bien compris, ce qui deplait a l’auteur c’est la lutte contre le racisme, la lutte contre l’homophobie etc..

                  Bref, tout ce qui fait que les hommes puissent se rapprocher les un des autres.


                  • Τυφῶν בעל Perkele winkiesman 10 février 2009 21:10

                    La Belgique n’existe pas et n’a jamais existé, c’est prouvé ici.

                    Typhon


                  • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 10 février 2009 21:11

                    Je suis belge certes mais rien ne m’empêche de m’intéresser à l’actualité de la culture française au sens globale.

                    Je ne me sens certainement pas victime, j’émet un avis effectivement négatif, mais je ne vois pas l’intérêt de me complaire dans cette position.

                    Enfin, oui il y a des problèmes de discriminations, on ne peut pas le nier. Il y a des problèmes de racisme, idem...Le problème vient de la place que prend ces organismes (l’antiracisme exacerbé est tout aussi néfaste que le racisme lui-même).

                    Il ne faut certainement pas subir les inégalités, absolument pas, mais en accepter certaines oui. Ce sont souvent les associations qui donnent une image négative des minorités plus que ces dernières elles-mêmes.

                    Je n’ai pas de juste milieu à donner, mais la glorification du faible sans fin n’est pas la meilleure solution. Améliorer sa condition est un noble combat, mais ne se définir qu’à travers lui est dangereux...

                    Quant aux hommes qui se rapprocheraient les uns des autres, c’est une belle utopie quand on voit qu’on a déjà beaucoup de mal à s’entendre avec ses voisins ou ses connaissances...c’est de la masturbation intellectuelle sociale.


                  • Pie 3,14 10 février 2009 21:45

                    Frédéric Degroote vous avez gagné le prix des deux phrases les plus idiotes que j’ai pu lire sur ce site aujourd’hui et sachez que cet effort est tout à fait méritoire compte tenu de la concurrence acharnée que se livrent certains.

                    Prix de la connerie de conviction :

                    "l’antiracisme exacerbé est tout aussi néfaste que le racisme lui-même".

                    Prix de l’humour anglais involontaire :

                    "Il ne faut pas subir les inégalités, absolument pas, mais en accepter certaines oui".

                    La francophonie est décidément une très belle chose.


                  • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 10 février 2009 21:57

                    Je vous remercie vivement, je méprise souvent les honneurs mais venant de vous, ce serait injure de ne pas les accepter. Vous avez raison, les convictions et l’humour se perdent dans des espèces de diatribes inaudibles et somme toute banales !

                    C’est très juste ce que vous dites, franchement je vous complimente Monsieur, vous venez de saisir un point qui n’avait pas été soulevé jusqu’à présent !


                  • Pie 3,14 10 février 2009 22:22

                    Votre réponse est belge, c’est-à-dire décalée et finalement pleine d’humour.

                    Je vous remercie d’avoir pris mes sarcasmes avec flegme et si malgré tout, je persiste à trouver votre article mauvais ( Guisbert-boit s’en ait délecté , c’est un signe), je vous souhaite d’en réussir un meilleur par la suite.


                  • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 10 février 2009 22:34

                    J’apprécie aussi votre réponse ! Merci à vous. Au plaisir de débattre à nouveau !


                  • K K 10 février 2009 23:01

                    La ou je vous rejoins, c’est lorsque vous dites que l’antiracisme exacerbe est aussi mauvais que le racisme. Effectivement, les anti racistes extremistes haissent ceux qu ils pensent racistes sans ecouter leurs arguments.

                    Par contre, je suis utopiste a votre point de vue, mais je crois en l’amitie entre les peuples.

                    Je ne vous nie pas le droit de vous interesser a la France, je suis juste surpris des attaques contre la HALDE qui n’existe pas en Belgique. Tout n’est pas parfait dans cet organisme, mais il travaille et s’ameliorera avec le temps. S’il existe, c’est parce qu il etait devenu indispensable.


                  • Schweitzer 10 février 2009 23:25

                    Tout n’est pas parfait dans cet organisme, mais il travaille et s’ameliorera avec le temps. S’il existe, c’est parce qu il etait devenu indispensable.

                    Il faut avoir la franchise pour les uns et l’honnêteté pour les autres de reconnaître qu’un organisme comme la HALDE a pour but de forcer dans l’environnement des Français, certaines personnes qu’ils ne se souhaitent ni comme voisin(e)s, ni comme collègues, ni comme locataires, ni comme salarié(e)s, ni comme client(e)s, ni comme camarades de classe pour leurs enfants.
                     
                    Cela signifie que les Français, sans qu’on n’ait jamais sollicité leur avis, sont privés d’une liberté essentielle, à savoir le libre choix des gens avec qui ils veulent, respectivement avec qui ils refusent de, cohabiter que ce soit sur le lieu de travail, à leur domicile ou dans leurs activités de loisirs. Ils sont donc atteints dans ce que Jean-Paul II appelait « la souveraineté fondamentale que possède chaque Nation en vertu de sa propre culture ».
                     
                    Cela ne restera pas sans conséquences graves, à court, moyen ou long terme. Les indigènes, comme dit Azouz Begag, finiront par se révolter contre la dictature des minorités se prévalant d’une tyrannique diversité. Et alors les imbéciles, les cuistres, les utopiques, les mauvais maîtres et les idéalistes s’en étonneront.


                  • Schweitzer 10 février 2009 23:28

                     tout ce qui fait que les hommes puissent se rapprocher les un des autres.

                    Tu te rapproches de qui tu veux mon pote, mais ce serait bien que tu ne forces personne à en faire autant.


                  • morice morice 10 février 2009 23:34

                    (l’antiracisme exacerbé est tout aussi néfaste que le racisme lui-même).

                    on ne sera jamais assez antiraciste avec des gens comme vous...


                  • Schweitzer 10 février 2009 23:35

                    Par contre, je suis utopiste a votre point de vue, mais je crois en l’amitie entre les peuples.

                    Ton problème, c’est que tu te poses jamais la question de savoir si les autres peuples, ils veulent être copains avec toi ! Et cela, c’est particulièrement crétin. Parce qu’à un moment donné, tu vas avoir une sacrée sale surprise smiley

                    Peut-être qu’alors tu te souviendras de moi, qui sait ?


                  • morice morice 10 février 2009 23:36

                    Quant aux hommes qui se rapprocheraient les uns des autres, c’est une belle utopie quand on voit qu’on a déjà beaucoup de mal à s’entendre avec ses voisins ou ses connaissances...c’est de la masturbation intellectuelle sociale.

                    ne faites donc pas de votre cas une généralité. Votre prose suinte l’égoïsme à chaque mot.


                  • Frédéric Degroote Frédéric Degroote 10 février 2009 23:37

                    J’en suis heureux dès lors !


                  • Schweitzer 10 février 2009 23:40

                    on ne sera jamais assez antiraciste avec des gens comme vous...

                    Dans la mesure où l’antiracisme n’est rien d’autre qu’une posture intellectuelle tu la modules comme tu veux, en fonction des circonstances et des interlocuteurs.


                  • K K 11 février 2009 10:36

                    @ Schweitzer :

                    • Il n’y a pas en France de veritables aborigenes (ou indigenes pour reprendre votre expression) sauf peut etre les Basques, mais c’est sujet a discussion. Historiquement, la France est un brassage de populations diverses.
                    • Je n’oblige personne a faire quoi que ce soit
                    •  Mon metier m’oblige a voyager et j’ai presque partout ete tres bien accueilli. Il va de soi que ce n’est possible que si on manifeste du respect pour les gens. Je n’ai pas eu de "sacree surprise" du genre qui vous fait rire. Sauf une fois en Belgique a Anvers ou j’ai pris un coup de poing dans un estaminet apres avoir passe ma commande en Francais. Donc par des gens qui pensent plutot comme vous.
                    • L’antiracisme n’est pas une posture : les enfants en bas age ne sont jamais racistes et jouent les uns avec les autres. C’est plutot le racisme qui est une posture acquise sur le tard.
                    • La HALDE ne lutte pas uniquement contre les disciminations provenant de l’origine, mais contre toutes les discriminations (handicap, appartenance religieuse ou politique, orientation sexuelle, appartenance syndicale etc...)

                  • K K 11 février 2009 14:30

                    Populations diverses certes, mais procédant tout de même d’une grande homogénéité. Il s’agissait massivement de gens de race blanche, de civilisation chrétienne et de culture très proche de la nôtre

                    Les vikings qui ont occupe la Normandie etaient blancs, mais pas de civilisation chretienne. Les francs non plus. Ils le sont devenus par la suite pour des raisons politiques. Et les Berberes et les arabes sont aussi de peau blanche et ont une religion qui est bien plus proche de la civilisation chretienne que ne l’etaient celles des Huns, des vikings, des Francs, des Celtes ...

                    C’est faux, il n’est pas rare que des enfants soient moqués en raison de leurs origines, même si les enfants ont leur propres critères d’exclusion vis-à-vis de ceux qui ne s’intègrent pas complètement à leur communauté. Et ils sont souvent d’une impitoyable cruauté à l’égard de leurs « différents ».

                    jusqu’a quatre ans, ce comportement d’exclusion est inexistant. Allez dans une creche et vous verrez bien. Par la suite, c’est vrai que l’on trouve ce type de comportement. Etant donne qu’il est absent au depart, il est certainement le fruit de l’education. Dans ma famille, il y a une personne tres raciste dont pourtant les enfants jouent avec tous les autres (et la personne en et genee et le dit a ses enfants) Je pense que dans quelques annees, de remarques en remarques, ils vont developper un comportement d exclusion eux aussi.

                     Le racisme, au sens où je l’entends, c’est une réaction, un sentiment, un réflexe naturel basé, principalement, sur des critères culturels. Si on ne comprend pas cela, on ne comprend rien du tout.

                    Je comprends a vos propos que c’est le resultat d’un conditionnement dont vous n’etes pas responsable puisque vous ne le maitrisez pas. Pourtant, je pense que vous maitrisez parfaitement d’autres pulsions. Donc le cas n’est pas desespere. smiley

                    Je pense quand même qu’il s’agit de discrimination politique, à l’exclusion de celle qui frappe la droite nationale et identitaire… Quant à l’orientation sexuelle, je me demande comment sera reçue la première plainte émanant de milieux pédophiles, puisque pas plus que les homosexuels, les pédophiles n’ont choisi leur handicap.

                    Je n’ai strictement rien contre la droite et je ne pense pas qu’un organisme d’etat puisse se permettre de juger les opinions politiques des administres. Ce serait le debut d’une police de la pensee. Pour l’orientation sexuelle, vous me prenez au depourvu, j’attendais plutot les zoophiles que les pedophiles smiley
                    La Pedophilie est hors la loi, ce comportement est donc criminel. L’auteur e la plainte sera donc conduit a se soigner.


                  • Hieronymus Hieronymus 10 février 2009 21:14

                    et dire qu’on paie pour cet organisme la, un scandale !
                    des types charges de passer a la loupe les manuels scolaires afin d’y detecter s’il ne subsiste pas quelque relent insidueux de vision machiste des rapports sociaux au sein du couple ou si la sexualite des animaux y est bien presentee de facon harmonieuse, au fait les mantes religieuses ?
                    aie ca la fout mal, car ce sont des femelles qui tuent des males, rentre pas ds la grille de lecture ..
                    ds 10 ou 20 ans, comment jugera t on ce delire ?


                    • morice morice 10 février 2009 23:41

                      propos de réac notoire


                    • morice morice 10 février 2009 23:40

                      non mais vous avez vu d’où vous sortez vos sources, vous ???


                    • Yohan Yohan 10 février 2009 23:27

                      C’est toujours le même problème chez nous, GVT impuissant et lâche incapable de faire respecter ses propres lois, préférant créer des associations et comités théodules qui ne sont que des cache misère et qui, dans le désir de bien faire et de montrer leur utilité en viennent à faire de l’activisme, du chiffre et à surenchérir dans le ridicule parfois. C’est un grand classique....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès