Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La justice n’hésite plus à condamner des élus (euh...)

La justice n’hésite plus à condamner des élus (euh...)

 Tout de suite, vous pensez à des grosses pointures, des Balkany, Tibéri, ou d’autres Dassault, Santini, mais non, faut pas exagérer quand même.

Notre courageuse justice, fatiguée d’être continuellement accusée d’être à la solde du politique, a décidé de prendre son courage à 2 mains et donc, de faire appliquer la loi sur les financements des campagnes.

Tiens, on chercherait des crosses à Sarkozy dont les comptes de la Présidentielle n’étaient pas des plus clairs ? Non, faut pas être naïf, On cherche bien des poux dans la tête à un ex candidat à la Présidentielle de 2007, ok, le problème, c’est que le candidat en question, c’est Gérard Schivardi, celui qui, un temps, très court, eu droit à quelques émissions du PAF.

Le Gérard Schivardi en question était intronisé bouffon médiatique pendant quelques temps, plouc invité à faire rire à ses dépens sur les plateaux ardisonniens.

Pensez donc une aubaine pour nos médias en manque de pittoresque, un type avec un bel accent de l’Aude, artisan maçon, ça aussi c’est exotique à la télé ; mieux, le gars représente un parti que personne ou presque ne connait et qui frôle les 0.5 % d’intentions de vote.

 Que le même candidat se déclare en plus socialiste républicain et laïc sur les plateaux de Boboland entièrements acquis à la mondialisation heureuse, fût-elle forcée, renforce cette impression d’extra terrestre du PAF et du PPF ( paysage politique français ).

Vous ai-je dit qu’en plus il s’appelait Gérard ? Enfin, toutes ces raisons firent la popularité de Schivardi, ainsi peut être qu’un certain charisme et des convictions ancrées, tranchant sur le ton lisse habituel des pseudos débats où les diiférences d’opinions des intervenants ne sont pas toujours flagrantes.

Pour anecdotique qu’ait été son score, la présence de Schivardi en a énervé plus d’un, notamment avec cette polémique sur son droit à revendiquer le parrainage des maires de France.

La présidentielle passée, on avait un peu oublié le tonitruant Schivardi, là, il revient dans l’actu, rendu inéligible pour...avoir payé de sa poche une facture d’imprimerie.

Facture d’un montant colossal, pensez donc, 223.45€, le hic, c’est que le conseiller général de Ginestas aurait dû ouvrir un compte de campagne, ce qu’il n’a pas fait.

Boum, les foudres de la Justice s’abattent sur lui, plus promptement et durement que sur d’autre élus, mis en cause, eux, dans des affaires où les sommes évoquées sont hors de proportions avec cette facture d’imprimerie.

Mais il faut bien que la justice redore son blason.

Voyez, passer à la télé ou faire de politique ne vous met pas à l’abri (si, si, on y croit).
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • LeGus LeGus 2 juillet 2009 11:03

    Absolument répugnant.
    Allons poser une gerbe sur la justice défunte.


    • Reinette Reinette 2 juillet 2009 21:57


      Pas étonnant qu’avec cette « in-justice » qui est impitoyable avec les citoyens ordianaires et docile avec les élites, qu’aux dernières élections en France, 60% des électeurs aient préféré partir à la pêche !



      Cette affaire « Gérard Schivardi » est à comparer avec l’affaire Pierre Bédier ! (est-ce passé à la tv ?)


      L’affaire BEDIER Pierre (secrétaire d’Etat à la Justice) !

      (Déclenchée début 2002 suite à une dénonciation visant Michel Delfau, un homme d’affaires à la tête de sociétés sous contrat avec plusieurs municipalités, l’enquête préliminaire avait débouché, le 21 mai 2003, sur l’ouverture d’une information judiciaire pour « abus de biens sociaux, abus de confiance, complicité et recel » et l’incarcération de M. Delfau.)

      En décembre 2006, le tribunal correctionnel de Paris avait jugé Pierre Bédier, maire de Mantes-la-Jolie entre 1995 et 2005 et actuellement président du conseil général des Yvelines, coupable de « corruption passive » et de « recel d’abus de biens sociaux » et l’avait condamné à 18 mois de prison avec sursis, 50.000 euros d’amende et trois ans de privation des droits civiques.

      L’avocat général a également requis la confirmation des peines de Jacques Masdeu-Arus, maire de Poissy depuis 1983, et de son ancien adjoint, Gilles Forray. En première instance, ils avaient été condamnés respectivement à deux et trois ans de prison avec sursis, 150.000 euros d’amende, ainsi que cinq ans de privation des droits civiques.

      Les trois élus sont soupçonnés d’avoir octroyé un certain nombre de marchés publics aux sociétés de nettoyage de Michel Delfau, aujourd’hui décédé, en échange de contreparties : enveloppes d’espèces et autres avantages comme les services d’une femme de ménage pour Masdeu-Arus de 1996 à 2002 ou un appartement à Marrakech pour Forray.

      De manière méthodique, l’élu a réfuté tous les griefs, produisant tantôt un emploi du temps attestant qu’il n’avait pas déjeuné avec Delfau tel jour, contrairement à ce que suggère l’accusation, tantôt des extraits de compte, montrant que depuis 1997, « mois après mois, la famille Bédier retire 4.000 à 5.000 francs d’argent liquide » pour répondre à ses besoins. Ce qui contredit les allégations selon lesquelles le montant de ses retraits variait au gré des enveloppes qu’il aurait reçues de Delfau.

      « Comment expliquez-vous qu’avant votre arrivée (à la mairie), il n’y avait pas de marchés de nettoyage confiés au groupe Delfau, mais qu’après il ait eu l’intégralité des marchés ? », lui a demandé le président Jean-Baptiste Avel.

      Réponse : « si j’avais voulu tricher, je n’aurais pas agi comme ça ». Ainsi des remises d’enveloppes qu’il n’aurait jamais acceptées « au vu et au su de tout le monde dans un restaurant », comme le suggère l’accusation.

      http://www.denistouret.net/constit/affaire_Bedier.html#mise%20en%20examen

      http://www.denistouret.net/constit/affaire_Bedier.html

      (14 septembre) Son étrange « suicide »

      (9 septembre) La concubine du premier adjoint victime d’une crise cardiaque lors de sa garde à vue


    • Rounga Roungalashinga 2 juillet 2009 11:08

      Merci pour cette article très instructif et qui nous fait rire jaune.


      • Loup 2 juillet 2009 11:25

        Spectacle désolant que cette justice-là...

        J’aurais aimé pour ma part un peu plus d’équilibre dans cette (longue) introduction qui ne cite que Sarkozy et ses « amis » au nombre des abuseurs publics.

        Personne n’est exempt de critique pour ce qui est du financement de campagne, de frais de fonctionnement divers et autres cadeaux.


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 2 juillet 2009 11:28

          Je suis très étonné de la mansuétude du tribunal. Normalement, on aurait dû l’envoyer en quartier de haute sécurité, saisir tous ses biens, lui coller une accusation d’insulte au Président de la République, le rendre inéligible à vie, puis l’émasculer à la pince pour lui apprendre à vivre. Quand on pense que Jean Valjean, pour un pain volé, il est allé au bagne !

          Décidément, la Justice s’avachit.


          • Trashon Trashon 2 juillet 2009 13:08

            HOUAIIIIII qu’on le décapite à la petite cuillère !!!!


          • heliogabale boug14 2 juillet 2009 13:00

            Mon dieu, le condamner pour ça...il n’a rien volé...mieux il a payé de sa poche...ce qu’il devait considérer comme un geste tout à fait normal...en général, un politique essaye de ne rien payer...lui, fait le contraire et se fait condamner.
            Par rapport aux faits reprochés ou imputés à Balkany, la justice s’est montré très rapide et aucun parti politique pour le soutenir !


            • Gabriel Gabriel 2 juillet 2009 13:49

              Bonjour,

              Monsieur Schivardi je ne suis pas tout a fait d’accord avec vos idées mais vous avez la l’honnêteté et le candeur des utopistes et vous ne pouvez pas faire le poids face à ce monde de pourris. Bravo pour votre parcours et soyez certain que tout citoyen humainement respectable est à vos côtés et crache sur cette pseudo justice. 


              • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2009 14:03

                moralité , il vaut mieux voler un boeuf qu’un oeuf ! et voler que pas voler !

                à noter que la justice est d’une vitesse husseinboltienne quand il s’agit de juger Le Pen pour ses phrases à la con dont tout le monde se fout car on sait qu’il devient gâteux !


                • Marianne Marianne 5 juillet 2009 15:31

                  « quand il s’agit de juger Le Pen pour ses phrases à la con dont tout le monde se fout car on sait qu’il devient gâteux ! »

                  Premièrement, tout le monde ne s’en fout pas et deuxièmement il n’a pas attendu de devenir gâteux pour les prononcer. Paul Touvier qui a envoyé des enfants juifs dans les camps nazis aussi était « gâteux » lorsqu’il a dit lors de son procés : « je ne regrette rien ». Des salopards gâteux comme ceux-là, comme Pinochet, doivent être condamnés comme de jeunes salopards. L’âge ne fait rien à l’affaire.


                • astus astus 2 juillet 2009 14:17


                  Dans « Les Animaux malades de la peste »
                   
                  (http://www.jdlf.com/lesfables/livrevii/lesanimauxmaladesdelapeste)

                  Jean de Lafontaine écrivait déjà :

                  ...« haro sur le baudet »...« Sa peccadille fut jugée un cas pendable »....

                  « Selon que vous serez puissant ou misérable,
                  Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».

                  Rien n’a donc changé depuis et ce n’est pas ce gouvernement, qui ment et prépare la répression, qui inversera les choses. Mais pourquoi donc les français l’ont-ils choisi ? Pendant ce temps le NO fait la pub de notre « grand » Kondukator (deux couvertures successives) et les affaires d’état (Karachigate) ne l’intéressent pas. Ce climat de pétainisation rampante devrait appeler à la résistance de tous ceux qui se considèrent encore comme des citoyens.


                  • Reinette Reinette 2 juillet 2009 22:08

                    TOUT pouvoir qui s’appuie, pour se maintenir, sur une idéologie adverse est imbécile, donc dégénérescent et agonique


                  • Juju Dredd 2 juillet 2009 16:47

                    Son problème c’est qu’il ne sait pas s’exprimer aussi bien que Sarko.
                    Notre problèle c’est que Sarko ne sait que s’exprimer (et encore en massacrant la langue française).


                    • ASINUS 2 juillet 2009 16:57

                      belle justice !

                      tant de robes cachent tant d échines courbées


                      • Marianne Marianne 5 juillet 2009 15:41

                        Je l’ai déjà dit, il ne s’agit pas à proprement parler d’une mafia (puisqu’une mafia est illégale) mais d’un système économique et politique tout à fait légal qui a pour nom capitalisme.

                        Et le FN dont vous semblez être un partisan comme le Chat ne s’attaque pas au capitalisme que je sache... Non, lui ce qu’il veut c’est des bouc-émissaires (les juifs, les arabes, la classe politique et j’en passe). Pour prendre la place et...profiter à son tour des largesses du système, avec en prime une répression féroce contre les bouc-émissaires et ceux qui lui feraient de l’ombre en politique.

                        Ah oui, elle serait belle la justice avec de tels justiciers !


                      • L.S.B 2 juillet 2009 19:31

                        Toute personne susceptible de faire de l’ombre à notre grand timonier en 2012 doit être exécutée ! On commence seulement par les plus petits. Comme cela, il y aura moins de monde pour protester lorsqu’on s’approchera des derniers... Tout est question de stratégie en SARKOLAND ! Le meilleur des mondes est à notre portée ... Qui peut s’en plaindre !


                        • Zord Zord 2 juillet 2009 20:23

                          Qu’on adhére ou pas aux idées de cet homme, c’est tout simplement révoltant ...


                          • Super Toto Super Toto 2 juillet 2009 21:18

                            Tibéri à Paris et les faux électeurs,
                            Alduy à Perpignan et l’affaire de la chaussette,
                            Larrat à Carcassone et les fausses procurations,
                            etc...

                            ...et ses gens sont toujours en lice.


                            • Super Toto Super Toto 2 juillet 2009 21:21

                              En fait le rôle du Palais de Justice,
                              n’est pas de rendre la justice,
                              mais der protéger la pyramide.


                              • Le péripate Le péripate 2 juillet 2009 22:56

                                Un élu condamné ?! Ah bon, c’est un communiste... Ouf...

                                Blague à part, je conseille à tous ceux qui s’intéressent à nos chers (très chers même) élus, visitez anticor, et lisez l’étude de Lemenicier sur contribuables associés,

                                Désolé, c’est 100% libéral.


                                • Rébus Rébus 2 juillet 2009 23:17

                                  Désolé de répondre si tard et merci à tous pour vos réactions.

                                  Que l’on partage ou non les idées de Schivardi, le rendre inéligible pour ces faits est, allez, soyons gentils, étonnant.

                                  Application stricte de la loi dira-t-on, loi qui prévoit la création d’un compte de campagne , ce que Schivardi a négligé. 

                                  Mais il n’y a pas d’accusaton de magouilles, financements douteux ou surgonflés, comme d’autres campagnes, comme rappelé par des intervenants.

                                  Alors, ok, application stricte de la loi, mais pourquoi dans un seul cas, et à l’encontre d’un petit candidat ?


                                  • chmoll chmoll 3 juillet 2009 09:10

                                    a décidé de prendre son courage à 2 mains

                                    pour bien s’écrater l’fion


                                    • nortydal 5 juillet 2009 03:31

                                      Douce france...


                                      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 5 juillet 2009 11:13

                                        le message est on ne peux plus clair.
                                        l’honneteté, en politique, ne paye pas.
                                        avis...(aux futurs politicards)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès