Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La laïcité française à l’épreuve du burkini

La laïcité française à l’épreuve du burkini

Maintenant qu’est-ce que ce burkini ? Une tenue couvrant tout le corps féminin de la tête au chevilles et aux poignets. En somme une sorte d’habit assez proche des tuniques anti UV ou anti-méduses, très usitées sur les cotes australiennes, réputées abriter les méduses les plus méchantes. Si c’est la souche « burk » qui gêne car renvoyant au mot sulfureux « burqa » alors pourquoi dans tos les présentoirs des pâtisseries de France on continue à exposer ce gâteau dit « tête de nègre » et que l’on avale sans gêne ni honte ?

« La barbe ne fait pas le philosophe. » Devenue proverbiale, cette citation qui passe pour être l’équivalent antique et laïc du proverbe français « L’habit ne fait pas le moine » n’est pas tout toujours vérifiée. Outre le fait que l’habit fait le philosophe sinon pourquoi ces derniers portaient le pallium, l’habit fait le moine. Du moins en ce qui concerne les fonctionnaires de l’Etat dans l’exercice de leurs fonctions. Les militaires, les juges, les avocats, les policiers, les médecins etc. portent tous quand ils sont en service un vêtement distinctif appelé toge, blouse ou uniforme. Règle vestimentaire séculaire dont seront exclus les prêtres au lendemain de l’adoption en France de la loi sur la laïcité dite de « séparation l’Eglise et l’Etat en 1905. Lors des débats houleux sur la laïcité à l’Assemblée nationale au printemps 1905 dont l’homme politique et diplomate Aristide Briand fut le rapporteur, ce dernier oppose notamment « qu’il serait contradictoire d’interdire le port de la soutane quand on instaure, par la séparation, +un régime de liberté + et qu’avec la laïcité, la soutane devient + un vêtement comme les autres+ ». Suite à quoi une proposition d’amendement à cette loi de 1905 sera faite par le député radical socialiste Charles Chabert pour soutenir l’interdiction des signes religieux ostentatoires, mais elle n’a pas pu t faire l’unanimité. Ainsi, le projet de loi d’Emile Combes a été supplanté par Aristide Briand qui a déclaré que la loi 1905 va instaurer « un régime de liberté » : « la soutane devient, dès le lendemain de la séparation, un vêtement comme les autres, […] seule solution […] conforme au principe de la séparation. » (*)

Je n’irais pas jusqu’à dire ne serait-ce que parce que c’est évident qu’en période de crise économique et identitaire et dans un contexte d’Etat d’urgence de campagnes électorales présidentielle et législative toute diabolisation de l’autre est bonne à prendre pour les politiciens en mal d’idées.

Donc si la soutane devient dès le lendemain de la séparation un habit comme les autres alors pourquoi toute cette polémique sur le burkini 111 ans plus tard ? Je n’irais pas jusqu’à dire ne serait-ce que parce que c’est évident qu’en période de crise économique et identitaire et dans un contexte d’Etat d’urgence de campagnes électorales présidentielle et législative toute diabolisation de l’autre est bonne à prendre pour les politiciens en mal d’idées. D’ailleurs la plus haute juridiction administrative a dit le droit et son mot en cassant les arrêtés anti-burkini pris par la collectivité locale de Villeneuve-Loubet en région PACA. Mieux l’ordonnance du Conseil d’Etat publiée le vendredi 25 août 2016 à 15h00 GMT+2 emploie des mots très forts. L’ordonnance du CE précise notamment que « l’arrêté litigieux a (…) porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ». Que demande le peuple ? Le débat est clos même si certaines mairies ayant pris des arrêtés similaires ont annoncé qu’elles continueront à les appliquer et que certains hommes politiques de droite fait savoir qu’ils déposeront une loi nationale anti-burkini dès la rentrée en septembre etc. Maintenant qu’est-ce que ce burkini ? Une tenue couvrant le corps féminin du front au menton, du menton aux chevilles, du menton aux poignets. En somme une sorte d’habit assez proche des tuniques anti UV ou anti-méduses, très usitées sur les cotes australiennes, réputées pour abriter les méduses les plus méchantes. Si c’est la souche « burk » qui gêne car renvoyant au mot sulfureux « burqa » alors pourquoi dans tos les présentoirs des pâtisseries de France on continue à exposer ce gâteau chocolaté dit « tête de nègre » et que l’on croque sans gêne ni honte ? Mieux encore : outre le fait que le caractère ostentatoire du burkini est manifestement négligeable, à rappeler au passage que la femme dévêtue manu militari par quatre policiers sur une plage du sud de la France, ne portait pas le burkini mais un voile, le burkini est « pour les femmes qui le portent un compromis entre la modernité et la foi » soutient Olivier Roy sur francetvinfo. Et le spécialiste de l'islam et politologue de continuer sur le même support qu’« en 1995, on était dans une logique d'intégration, dans la foulée de +la marche des beurs+. Mais dans l’esprit de la gauche, à l’époque, intégration signifiait sécularisation. Aujourd'hui, ce que la gauche ne pardonne pas aux immigrés maghrébins, c’est d’avoir fait des enfants musulmans. Elle s’attendait à ce que la deuxième et la troisième génération soient sécularisées et a été très surprise de découvrir une génération de croyants. » Ceci étant il semble que le voile et le burkini ne dérangent qu’en France. « Le port du voile islamique par les femmes musulmanes est désormais autorisé dans la Gendarmerie royale du Canada, a annoncé, mardi 23 août, le gouvernement canadien. La décision « de permettre aux membres féminins de confession musulmane de porter le hidjab, si elles le désirent » vise à encourager ces dernières « à envisager une carrière avec la Gendarmerie royale du Canada », a déclaré Scott Bardsley, porte-parole du ministère de la sécurité publique. De même Scotland Yard autorise le port du hijab dans ses rangs. La pratique était déjà courante : les policières pouvaient porter ce voile. « Comme nombre d'employeurs, particulièrement dans le secteur public, nous voulons faire en sorte de représenter au mieux la population pour laquelle nous agissons », s'est félicité le chef de la police écossaise, Phil Gormley.

Alors…

 

(*)Jean Baubérot, Les 7 laïcités françaises, Clamecy : Les Presses de la nouvelle Imprimerie Laballery, Juin 2015, page 43.

http://chankou.over-blog.com/2016/08/la-la-cite-francaise-a-l-epreuve-du-burkini.html

La laïcité française à l’épreuve du burkini

Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Crab2 29 août 11:28

    Enfourlardées et enburkinidées

    Toute personne motivée pour défendre les " Droits de la Femme et de la Citoyenne " se verra accusée de racisme ou d’islamophobie
    Paroles paroles  : depuis Mitterrand « nos » gouvernants français issus gauches, des centres et des droites par électoralisme ou lâcheté ont tout fait progressivement de compromis en compromis pour introduire la religion dans la politique en cédant aux pires pressions des hiérarchies monothéistes ;
    avec une préférence marquée de « nos » gouvernants socialistes pour...
    Suites  :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/08/enfourlardees-et-enburkinidees.html

    ou sur

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/08/29/enfourlardees-et-enburkinidees-5841099.html




    • tf1Groupie 29 août 11:41

      Mes convictions personnelles m’interdisent d’être verbalisé par une femme ... Alors ?


      • César Castique César Castique 29 août 11:55

        On peut aussi formuler le sujet ainsi ::



        La laicité française à l’épreuve de l’exhibitionnisme intégriste

        • Alpo47 Alpo47 29 août 12:03

          Il est évident à tous que ces « histoires » de burkini -et autres- servent d’abord d’écran de fumée au pouvoir afin de faire oublier la généralisation de la crise et son impuissance.

          Dans le même temps, il s’agit aussi pour les musulmans -curieusement les extrémistes sont très opposés au burkini car les femmes ne doivent pas, selon eux, aller s’exposer à la mer- de grignoter encore un peu sur le mode de vie Français en imposant progressivement leurs coutumes et manière de vivre aux autochtones..
          On ne peut que constater que ces faits marquent la fin de l’intégration à la française, qui n’a fonctionné que pour l’immigration européenne et au vu des foules en marche vers l’europe, la situation ne peut que s’aggraver.


          • flourens flourens 29 août 12:09

            la prochaine revendication des policières voilées, ne plus patrouiller ni avec un homme ni avec une femme non voilée, cela choque leurs convictions, cédez quelque part avec ces gens là et c’est tout qui part, donnez le bout du doigt et c’est le bras qu’ils dévorent
            c’est exagéré, on verra bien, mais j’ai peur d’avoir raison, l’expérience le prouve
            effectivement rapprocher le burkini du protège méduse est osé, de quoi protège le burkini, quel est son utilité pragmatique et médicale et pourquoi dans ce cas l’homme qui accompagne la femme ne porte pas cette protection
            non, vous voulez des femmes pot de fleur, vous vous cachez derrière la liberté pour priver de liberté, c’est pas glorieux, la République Laïque est clairement attaquée elle doit secréter ses anticorps, si vous ne voulez pas entendre raison, on sera bien obliger de le faire pour vous, vous êtes prévenus, n’allez pas pleurer victime après, l’agresseur c’est vous, et vous savez quel sera la réaction, je préfèrerai qu’elle soit pacifique mais il semble que ce n’est pas votre but
            et assez de comparer à la shoa, les juifs allemands faisaient tout pour être de bon allemands, d’ailleurs beaucoup n’ont appris leur judéité qu’à ce moment, jamais ils n’ont provoqué les nazis
            heureusement la France n’est pas et ne sera jamais nazie, alors profitez de l’accueil de la République au lieu de revendiquez au non d’un dieu qui n’existe pas


            • njama njama 29 août 12:13

              « Aujourd’hui, ce que la gauche ne pardonne pas aux immigrés maghrébins, c’est d’avoir fait des enfants musulmans. »

              Depuis quand la gauche devrait s’occuper de religion ?

              S’il lui reste un tant soit peu de marxisme dans l’âme (dans l’hypothèse où elle ne l’aurait pas égarée), la religion (qui abrutissait le prolétariat, l’opium du peuple ...) ne saurait être un problème et certainement pas la solution d’un socialisme avant tout pragmatique, ancré dans le temporel.

              Qu’aujourd’hui la gauche surfe sur le communautarisme, juif et musulman surtout bien que l’un et l’autre soient culturellement très minoritaire en France, serait plutôt symptomatique qui ne lui reste rien de ses sources idéologiques, ni d’âme.


              • César Castique César Castique 29 août 12:52

                @njama

                « Aujourd’hui, ce que la gauche ne pardonne pas aux immigrés maghrébins, c’est d’avoir fait des enfants musulmans. »



                C’est parfaitement exact.


                « Depuis quand la gauche devrait s’occuper de religion ? »


                La gauche ne devait pas s’occuper de religion, elle comptait simplement sur un processus de désislamisation spontanée étalé sur deux ou trois générations. Il faut dire qu’en règle générale, les relativistes ne comprennent rien au phénomène religieux. 

              • franc 29 août 14:15

                @njama

                Au contraire si le marxisme considère que la religion aliénante est l’opium du peuple c’est qu ’il a le droit et le devoir de la combattre et donc de l’interdire.


              • Taverne Taverne 29 août 15:26

                @njama

                « Depuis quand la gauche devrait s’occuper de religion ? »

                Ma réponse sera celle-ci : en 1968, la gauche a voulu anéantir toute idée de morale et d’interdits. Ensuite, elle a fait pris la morale en main, une nouvelle forme de morale, et s’en fait depuis un monopole.

                Si des maires prennent une décision commune de passer à l’offensive pour semer le trouble dans le cadre de la campagne de Sarkozy, le semeur de discorde, le gauchiste Valls se targue de donner son aval. Puisque la gauche est la tenante de la morale supérieure, il est bon d’obtenir sa bénédiction.

                La confrontation de la laïcité avec le burkini aurait dû remettre à la laïcité de s’afficher plus clairement, de s’exprimer et de s’expliciter. Hélas, on a vu les vrais visages qui se cachent derrière cette noble idée. Des visages que la pudeur commanderait de voiler. Je pense au visage de Valls en particulier.

                Le très intransigeant premier ministre, qui ne peut se défaire de sa rigidité catholique, se mêle de religion, comme toute la gauche d’ailleurs, même (surtout ?) quand elle n’est pas croyante. Tout ce qui relève de la morale (y compris le religieux) et pour un gauchiste son territoire à défendre. Vous le savez bien, tous ces artiste qui nous font la leçon : Noah et compagnie.


              • Taverne Taverne 29 août 15:28

                « ...aurait dû permettre à la laïcité de s’afficher plus clairement »


              • fred.foyn fred.foyn 29 août 12:29

                La « Case-Neuve » du gouvernement, veut un islam à la Française ?
                Faut être un peu juste du neurone pour dire cette connerie..L’islam est l’islam tout court et la laïcité mise en avant ne changera rien...Les laîcs-chrétiens (enfin certain..) veulent changer cette religion pour en faire une nouvelle plus dans les cordes des malades en gouvernances...
                Et dire que des gens ont mis des bulletins dans l’urne pour ces paranoïaques... ?
                On va bien rire pour 2017...


                • Yanleroc Yanleroc 29 août 23:29

                  @fred.foyn

                  « un islam à la Française ?  » ?

                  HOUELLEBECQ, encore !
                  Vous avez aimé ,
                  vous allez adorer !

                  « Rire en 2017 » , n’est au programme de personne !
                  A moins que ce ne soit le Chant du Cygne... 

                • njama njama 29 août 12:32

                  Ne nous y trompons pas, les policières « voilées », Canada, Écosse, ... c’est en raison du Commonwealth le Royaume de Sa Majesté assume son histoire, ...

                  Vu de France voiler des policières !!! la pilule ne passerait pas ! la transgression serait BLASPHÉMATOIRE de la république, et de la loi de 1905 puisque la laïcité ne s’applique pas à la société civile, mais bien à l’État, à ses institutions, et à ses représentants.

                  Nous ne pouvons pas raisonner sur l’Europe (ou le monde) avec notre concept très particulier de « laïcité française », chaque État ayant ses propres conceptions de la laïcité, héritées de son histoire particulière et des relations qu’il entretenait avec la (les) religion(s).

                  La laïcité « à la française » n’est pas soluble dans l’Europe, tout comme son corollaire est aussi vrai, aucune laïcité d’un autre pays européen n’est transposable en France. Si nous voulons la garder, et ne pas sombrer dans une libanisation de la France, il faudra la défendre bec et ongles.

                   


                  • Yanleroc Yanleroc 29 août 23:59

                    @njama



                    Quelle France ??

                    Elle a déjà était bouffée par l’oncle Sam, 
                    essayez, vous allez l’adopter
                    l’Islam, 
                    c’est au programme.


                    La France n’est déjà plus la France depuis longtemps, au moins depuis Edern-Hallier, et n’est pas prête à le redevenir. On ne renvoi pas toute une planète dans le passé, ça demanderait trop d’énergie voyons !
                    La laïcité à la Française risque bien d’être victime de ses failles qui sont autant d’autoroutes. 

                    C’était le but des F.M, entre autres mondialistes.

                    il va falloir inventer une « autre France »..ou pas !
                    mais je ne crois pas q’on puisse revenir en arrière à moins de tueries qui infléchiraient de toute façon l’ Histoire de France.
                    A moins de zapper tous les musulmans de France, oui, ils y aura beaucoup de musulmans en France, dans les années à venir, mais comme les Anciens vont s’éteindre peu à peu, les musulmans s’intégreront au paysage, peu à peu, au milieu des jeunes habitués à leur présence, à moins bien sûr qu’ on ne désire les élever dans la haine les uns des autres, avec la bénédiction de la laîcité à la française.



                    Il n’y a de Laïcité, que tant qu’il y a des Religions !

                    Spirituality is the best.

                  • Spartacus Spartacus 29 août 13:14

                    Le « Burkini » n’existe quasiment pas sur les plages en France.

                    C’est un faux problème.

                    Sur cette plage, c’est un acte d’agression monté par une femme qui n’avait d’autres intention que de choquer.
                    Pas de serviette pour aller dans l’eau ou s’allonger normalement pour profiter de la palge, mlais une exposition délibérée pour provoquer de naïfs policiers sous tention.

                    Elle se positionnent en dessous de la jetée ou 115 personnes se sont faites massacrées par un véhicule conduit par un Mulsulman qui a tué au nom de cette religion.

                    C’est comme si un Americain 1 mois après que son pays a envoyé la bombe atomique, se pavanait sur les ruines au milieu de gens qui essayent de sortir de leur deuil en se rendant à la plage.


                    Est on obligé de vivre sa religion de manière ostentatoire ou comme au moyen age ? 
                    En fait cette religion oblige ses adeptes en une relation aux autres agressive et colonialiste au lieu de chercher à s’intégrer en harmonie dans la société comme les autres religions.

                    Exploiter à outrance des manipulations sans équivoque en misérabilisme, n’est pas plus intelligent que ceux qui voudraient interdire les libertés.

                    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 29 août 15:08

                      @Spartacus
                      Pas de serviette pour aller dans l’eau...
                      Pas de sable non plus sur cette plage de gravats


                    • Taverne Taverne 29 août 15:32

                      @Spartacus

                      En ce cas, on pourrait dire aussi : « comment tous ces gens osent-ils se rendre à la plage après le drame qui nous a frappés ? Cela montre leur total manque de respect pour leurs compatriotes, leurs voisins, leurs familles, leurs amis. Honte sur eux ! »


                    • Spartacus Spartacus 29 août 16:19

                      @Abdelkarim Chankou


                      Et oui !
                      Savez chose « extraordinaire »,« incroyable », « étonnante » voire « stupéfiante »...
                      A Nice la majorité des gens qui viennent profiter de la plage viennent avec une serviette de bain pour y apprécier l’endroit....

                      Mais comme l’objet est de créer de la victimisation, l’important c’est d’avoir un preneur de vidéo, pas d’avoir une serviette de bain...
                      Simplement parce que cette personne ne voulait pas se baigner ou profiter de la plage.

                      Elle voulait faire le buzz et que des idiots-utiles reprennent en boucle pour argent comptant une manipulation misérable.

                      @taverne
                      Non on ne peut pas se le dire. 
                      Ne cherchez pas a justifier l’injustifiable sous prétexte que vous voulez être forcement contre par principe. C’est une manipulation grossière.

                    • njama njama 29 août 16:47

                      @Spartacus

                       c’est un acte d’agression monté par une femme
                      un acte d’agression ? qui donc agressait-elle ? vous vouliez peut-être dire provocation ?
                      ou du moins que sa présence vous provoque, vous agresse à postériori (?)

                      Elle se positionnent en dessous de la jetée ou 115 personnes se sont faites massacrées par un véhicule conduit par un Musulman qui a tué au nom de cette religion.

                      Elle n’était pas seule à se positionner là, si j’en crois la photo !
                      Attentat de Nice : une victime sur trois était musulmane, donc nous avons affaire à un chtarbé qui a tué indistinctement n’importe qui. Vous ne devez pas ignorer que le terrorisme n’a pas attendu l’islam pour exister ... le stay-behind (guerre froide) n’avait pas plus de préférence pour telle ou telle victime que l’OAS, le FLN, le Mossad, la CIA, le KGB et autres factions barbouzes ... 

                      « L’émotion que suscitent des attentats meurtriers est mauvaise conseillère. Dans les précedents historiques qui ont endeuillé l’Europe, comme à Bologne (1980) ou Moscou (1999), les revendications étaient fausses et les coupables, trop rapidemment désignés, n’étaient pas les bons. »

                      http://www.voltairenet.org/article12840.html

                      Ne jetez pas trop vite la pierre, daech revendique tout et n’importe quoi après coup, la moindre explosion, les avions qui tombent, ... je m’étonne même qu’il na pas encore revendiquer que le tremblement de terre en Italie était une sentence d’Allah pour avertir les mécréants ...


                    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 30 août 01:15

                      @Spartacus
                      La police n’avait qu’à ne pas pas tomber dans le piège


                    • Spartacus Spartacus 30 août 08:58

                      @njama

                      Une provocation est une forme d’agression tout simplement, et la personne voilée est visiblement mal intentionnée volontairement. Ca ne veut rien dire d’autre.
                      Tout simplement

                      Dans mes propos, il n’y a pas de rapport à Daech, et j’ai le même avis sur la récupération. 
                      Que le problème n’est pas Daech, mais le fondement de la religion musulmanne, qui entraîne une relation aux autres anti-libertés et anti-équité et anti-égalité.


                    • Zolko Zolko 29 août 14:38

                      @ l’auteur : votre mauvaise foi est sidérante.
                       
                      « Le port du voile islamique par les femmes musulmanes »
                       
                      prouvez que le « voile islamique » est effectivement une chose religieuse. PROUVEZ-LE ! Dans quel texte, pour quelle raison est-ce exigé ? Donnez vos sources. Il ne suffit pas de le dire pour que ce soit vrai. Car si vous ne le prouvez pas, cela n’existe pas, c’est juste un effet de mode que vous cherchez à imposer. Et autant le coran peut être vu comme un livre religieux, autant la sharia est un texte politique à tendance fasciste qui devrait être interdit en Europe.
                       
                      Si une femme se baladait avec une plume dans le cul en prétextant que c’est l’islam qui l’exige, que diriez-vous ? Si un hurluberlu se promenait avec une croix gammée en se référant à « mein Kampf » comme étant sa religion, que diriez vous ?
                       
                      Le problème est tout simple : qui définit ce qu’est l’Islam ?


                      • hermes123 (---.---.241.1) 29 août 14:40

                        Un uniforme de SS est-il un vêtement comme les autres ?
                        Si elles portent cette défroque, ce n’est ni par pudeur ni pour se protéger des UV ou des méduses mais pour afficher leurs convictions islamiques. Pour créer une sépararation entre musulman et non musulman et accessoirement signifier que les femmes qui ne portent pas l’uniforme islamique sont « de la viande à l’étal » pour reprendre les délicates paroles d’un imam australien


                        • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 30 août 17:24

                          @hermes123
                          monolithisme = fascisme


                        • hermes1234 (---.---.159.82) 30 août 20:59

                          @Abdelkarim Chankou sophisme trahissant votre incapacité de me faire une réponse argumentée


                        • oncle archibald 29 août 14:59

                          La photo des deux policières qui se trouve au bas de l’article dit tout : désormais il n’y aura plus « la police » mais deux polices, l’une avec le petit chapeau des bobys l’autre avec le hijab des musulmans.

                          Faire connaitre sa religion en mêm temps que son état de policier est pour moi incompatible absolument avec notre république laïque et égalitaire. Quand on est policier on n’est plus ni catholique ni musulman ni juif. On est le représentant de l’état qui est laïque et neutre.

                          Souvenez vous de cela : le général de Gaulle était catholique pratiquant mais quand il représentait l’état à une cérémonie religieuse, par exemple les obsèques nationales d’une personnalité, il ne communiait jamais respectant la laïcité attachée à sa fonction. Certains devraient méditer ce genre de choses.


                          • zak5 zak5 29 août 15:37

                            @oncle archibald
                            on ne sait pas encore sur quoi va aboutir cette expérience des anglo-saxon qui autorise l’habille liturgique dans les services publics.

                            Pour moi c’est complétement irresponsable.

                            être verbalisé par un musulman qui affiche sa religion avant de montrer sa carte d’habilitation c’est s’exposer a des dérives (des deux cotés) incontrôlables.


                          • njama njama 29 août 16:17

                            @zak5
                            @oncle archibald

                            Il y a autant de laïcité qu’il n’y a de pays ou presque
                            Le Canada et l’Écosse qui acceptent les policières voilées font partie du Commonwealth ... et vivent avec leur passé colonial
                            Les Sikhs sont autorisés à garder la barbe et le turban quel que soit le travail , police compris, à Londres et à Washington

                            dérive islamique ou dérive coloniale ?
                             smiley


                          • oncle archibald 29 août 17:12

                            @njama : les anglo saxons ont leurs habitudes mœurs et traditions et nous les nôtres. Que je sache il n’y a pas de séparation de l’église et de l’état dans ces pays là .


                          • njama njama 29 août 17:58

                            @oncle archibald

                            Et qu’est ce qui empêcherait des habitudes culturelles / cultuelles de coexister ensemble ?
                            je n’y vois pas d’inconvénient vous savez, au contraire, être cosmopolite ne veut pas dire de tomber dans le communautarisme. Nous avons un socle républicain qui est une excellente base de vivre ensemble dont se sont inspirées bien des nations pour leur Constitution.

                            Si vous y regardez bien, l’ensemble des pays européens par exemple ont chacun leur laïcité singulière qui est le produit de leur histoire (l’Angleterre a coupé ses liens avec le Vatican il y a bien longtemps, les princes allemands ont vu dans Luther une aubaine pour se défaire de la tutelle papale ce qui explique le fort protestantisme commun au nord de l’Europe etc.) , et, à des degrés plus ou fort une séparation de l’État (la chose politique) de la religion.
                            Nous avons des histoires différentes, nos laïcités sont différentes. A mon sens l’harmonisation est du domaine impossible, la laïcité n’est pas un concept universel, et toutes tentatives au forceps dans ce sens conduiraient je crois à la guerre civile.

                            Chez nous, en principe (sauf peut-être en coulisses pour influencer diplomatiquement certains sujets) la chose politique - le denier de César - et la chose religieuse - Rome - sont bien distinctes, et leur autorité respective (et relative) ne peuvent se croiser, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’elles ne pourraient pas être synergiques. Nous ne connaissons pas par exemple de Concordats comme plusieurs de nos voisins (sauf cette exception d’Alsace de 1918).
                            Je crois que la loi de 1905 a mis en harmonie et en cohérence le principe républicain avec lui-même, à savoir séparer le pouvoir religieux du pouvoir politique, la république ne connaît que les citoyens, indistinctement de leurs convictions religieuses ou athées.
                            La république n’empêche nullement les croyants de s’impliquer dans la vie publique, de postuler un mandat politique, syndical, de mettre en actes leurs hautes vertus morales dans une activité politique, syndicale, associative... et Dieu sait combien la vie politique aurait grand besoin de plus de probité, d’honnêteté, et de franchise ...

                            Qu’attendriez-vous donc au juste d’une restauration de la relation religion - État puisque vous semblez déplorer cette séparation ?
                            L’ autre question, très technique, comment assurer la représentativité démocratiques de tous les cultes ? et en définir leurs rôles et fonctions.
                             


                          • oncle archibald 29 août 19:02

                            @njama : « La république n’empêche nullement les croyants de s’impliquer dans la vie publique, de postuler un mandat politique, syndical » ....

                            Bien sûr, à condition qu’ils ne fassent pas étalage de leur croyance. Ce que l’on reproche à certains musulmans c’est d’étaler leur foi avant de dire bonjour. En France ça ne fait pas plaisir. C’est l’ostension de la foi qui fout le bordel, pas la foi. C’est l’instrumentalisation de la foi à fin politique qui est la règle dans les pays de confession musulmane et qui horripile dans les pays laïques.

                            Cette tendance n’existait pas jusqu’à il y a quelques années et nombre de jeunes femmes de famille musulmanes ne portaient ni voile ni encore moins burka hijab burkini et autres joyeusetés. C’est récemment que les barbus illuminés ont pris les choses en main et désormais même celles qui n’en ont pas envie s’habillent « exotique » pour avoir la paix dans leurs quartiers.


                          • OMAR 29 août 21:54

                            Omar9

                            @zak5 « ...être verbalisé par un musulman qui affiche sa religion avant de montrer sa carte d’habilitation.... ».

                            Comme si le flic musulman qui verbalise, se présente avec une djellaba et des babouches, et non pas avec une tenue réglementaire identifiant sa fonction.....
                            Et puis, de quelle manière un flic musulman affiche-t-il sa religion ?

                            Enfin, avec ta logique pour chtarbés, si un flic black te verbalise, tu l’accusera d’afficher sa race....

                            Va jouer à ta hasbara à la knessett, va....


                          • eugene eugene 29 août 23:42

                            @njama
                            La dernière tentative de s’accommoder d’un totalitarisme date des années trente, et même si certains ont été conciliants, trouvant monsieur Hitler et ses idées après tout respectables, le résultat n’a pas été probant. L’islamiste radical parti avec ses fusées à ogives en forme de minarets des pays du golf les plus féodaux, tente avec toutes les pièces de l’échiquier dont elle dispose, de pousser son avantage, ses prises. 

                            La dedans ces pièces de tissu en forme de cabine de bain, ou de tenue d’apiculteur, dont tout le monde, y compris les musulmans ignoraient l’usage il y a encore une génération, (sauf peut être l’Afghanistan que j’ai parcouru dans les années 70), font sens, et prosélytisme. ..
                            Ces vêtements ont une signification et un sens : La confiscation des corps, de la jeunesse, de la beauté, la honte, la peur, le péché, la violence, le refus de la vie, de l’échange, la soumission, transpirent à grosses gouttes à l’intérieur.
                            .Le but proclamé ne l’oublions pas, c’est de faire de la terre entière un califat. Objectif débile mais néanmoins on le voit avec daesh, ces gens là ne doutent de rien, n’hésitent pas à mentir comme leur a conseillé le coran pour parvenir à leur fin, et n’hésitent surtout pas d’utiliser la force et et la terreur là où elle peut être exercé. 
                            Ailleurs, on fait comme les bigoudenes , un savant ouvrage de dentelle patiente pour parvenir à ses fins. 
                            Je me suis bien amusé hier à regarder « Mars attaque » hier soir, Film finalement assez prémonitoire : Tout y est : De la destruction des statues emblématiques par les martiens, j’allais dire les salafistes, comme ils l’ont fait à Bamyan ou à Tambouctou. L’utilisation du mensonge pour séduire les crédules, et finalement leur vulnérabilité à tout ce qui tout à l’art et à la grâce. Les martiens seront en effet détruits par la musique, genre qu’ils ne supporte pas, tout comme les salafistes, on le sait. La grâce, la beauté, les corps nus, voilà tout ce qui les insupporte, ou dont ils veulent récupérer l’énergie pour l’orienter vers les territoires de la mort. 

                          • epicure 30 août 06:29

                            @njama

                            La laïcité est un concept qui n’a son expression qu’en France, les autres systèmes en sont pas laïques, il y a souvent un mélange du politique et du religieux sous une forme ou une autre.

                            Les athées peuvent avoir des valeurs éthiques plus élevées que certains croyants.
                            Les sociétés à forte influence religieuse ont été des sociétés sexistes, esclavagistes où l’on pratiquait les mutilations et torture, donc concrètement les religions n’apportent pas de hautes valeurs morales aux sociétés.

                            Cela signifie quoi la représentation démocratique de tous les cultes.
                            Ceci n’a pas sa place dans la république laïque, car c’est un système démocratique où tout le monde est égal que l’on ait ou pas de religion


                          • christophe nicolas christophe nicolas 29 août 15:42

                            J’ai une bonne idée de roman. Imaginez que Dieu le Père se présente pour donner des conseils à l’humanité qui s’égare, un peu comme Dieu le Fils le fit à son époque. Des policiers assistés des plus hautes autorités morales, scientifiques, politiques et patrimoniales assistés des services secrets et autorités religieuses plus ou moins trompées ou corrompues créeraient une entente pour l’obliger à se mettre à poil. Dieu le père s’exécuterait et leur montrerait leurs erreurs mais ces autorités mentiraient pour ne pas perdre la face devant les peuples, crucifiant sa pensée préférant conduire les peuples dans l’abîme que de se repentir.


                            Nul doute que la colère de Dieu fera frémir les cieux et elle le fera.





                            •  C BARRATIER C BARRATIER 29 août 18:37

                              tLes islamistes utilisent nos lois lorsque ça les arrange, mais ne les respectent pas. Dans l’afaire corse, le problème n’était pas le burkini, mais le fait que des jeunes muslmans avaient chassé de la plage ainsi que son compagnon une touriste qui se baignait les seins nus. Atteinte à la laïcité qui comprend la liberté de se baigner les seins nus. La femme au burkini ne représente que le drapeau de ce nouveau combat : les mêmes qui voudraient interdire les jupettes, les seins nus à la plage, font parallèlement la promotion de l’habit hallal !Les Français ne sont pas dupes. Au dessus du conseil d’Etat il y a le référendum...Essayons le d’un même coup sur la burla, le voile, le burkini dans tous les lieux publics, et sur touts les autres signes ostentatoires. La sagesse du peuple s’exprimera...Et du même coup demandons l’égalité dans l’étiquetage des viandes : on a droit à l’étiquette hallal ou cascher, mais pas à l’étiquette "abattage apres etourdissement..Un accomodement qui aboutit à une inégalité...
                              Voir en table des news :

                              Voile, ostentations en sorties scolaires : halte aux accommodements

                               

                              http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=193


                              • Le421 Le421 29 août 20:03

                                Merci d’avoir écrit cet article. Le sujet nous manquait beaucoup car en ce moment, il se fait rare à la radio, à la télé, dans les journaux, les magazines, les cours de récré bientôt, etc, etc...

                                Ah là là !! De quoi parlerions-nous sans ça !!

                                Et puis, pour rameuter les populistes, y’a pas meilleur chiffon rouge !!

                                (copier coller pris sur les innombrables articles liés au burkini)


                                • Taverne Taverne 29 août 22:47

                                  Lisez cette phrase écrite par un commentateur : « c’est un acte d’agression monté par une femme qui n’avait d’autres intention que de choquer. »

                                  Et bien, c’est exactement de cette façon qu’un violeur justifie son acte !

                                  Celui qui cède à sa pulsion en pensant trouver une bonne raison dans la prétendue provocation de la femme, fait preuve de faiblesse et il n’assume pas sa faute. Il trouve très normal de s’en prendre à une personne sans défense.

                                  La violence est injustifiable en-dehors des cas de légitime défense.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès