Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La malle aux souvenirs de Cavanna

La malle aux souvenirs de Cavanna

Cavanna nous a fait rire...Ses articles et chroniques d’un humour ravageur ont « bercé » la jeunesse de beaucoup de militants...
Il a atteint l’âge « où ceux qui font métier d’écrire n’écrivent plus »...Il continue malgré la maladie dont il nous parle, malgré l’âge avance...
Il veut continuer, malgré tout à charmer et à indigner...
Il y réussit pleinement dans son dernier roman... mais est-ce un roman ? S’interroge t-il  !
Ce qui est certain c’est qu’il se livre et nous livre un message avec une causticité si appréciée chez lui.

« Lune de miel » de François Cavanna, éditions Gallimard, décembre 2010, 280 pages, 18,50 €

La malle aux souvenirs

François Cavanna écrit encore pour notre plaisir et parce que l'écriture, c'est une passion chez lui..

Il continue malgré « Mademoiselle Parkinson » comme il l'appelle...

Elle ne le lâche pas d'une semelle !

L'humour reste une constante chez le journaliste « militant » malgré les difficultés liées au vieillissement et à cette maladie qui le touche au point le plus sensible : ses mains qui couraient sur le papier pour transcrire les idées.

« Le parkinson est affaire de symptômes m'avait expliqué le neurologue. Ils vont, ils viennent, s'installent ou disparaissent. Il y a ce que nous nous plaisons à nommer des « lunes de miel », la maladie s'estompe jusqu'à donner le l'espoir...Faux espoir ! Elle revient. »

Je ne sais pas si l'on peut accrocher sur Cavanna comme il le propose, le nom « malade » !?

Ce qui est certain c'est qu'il est là, avec l'esprit vif, de la réflexion, des idées, des colères et l'envie de raconter et de revenir sur des moments importants de sa vie faite de combats.

Il nous sort de sa malle aux souvenirs, son départ involontaire au STP en Allemagne, son enfance à Nogent sur Marne, l'aventure difficile mais tellement enthousiasmante d'Hara Kiri...

Le lecteur passe d'une période à l'autre pour revenir ensuite à la précédente mais rien n'est décousu chez Cavanna, cela court, vient … et quel style ! Le sien avec truculence …

L'écriture pour Cavanna c'est indispensable, vital même, « jusqu'à l'ultime seconde, j'écrirai »dit-il avec conviction et émotion....

Les anecdotes, parfois inédites sont drôles ou dramatiques et donnent un éclairage particulier à ce personnage unique, gouailleur, généreux, parfois mordant et jamais courtisant avec les puissants...

Il a tout connu ou presque, il a même été comme beaucoup d'autres intellectuels de sa génération un militant communiste... un peu discipliné mais pas trop, ce qui l'a conduit à s'éloigner du « parti de la classe ouvrière » sans abandonner pour cela, bien au contraire les combats qui restent les siens contre la bêtise, l'injustice et les dominants.

Pour lui, tout compte mais « l'éblouissement » reste ce quart de siècle passé à Hara Kiri, cette concentration inimaginable de talents tellement différents et tellement complémentaires, une « bande prodigieuse » …

L'auteur ne regrette rien sauf peut être de ne pas avoir écouté Choron en 1992 ! Ce dernier avait refusé catégoriquement de rejoindre l'équipe qui a décidé de sortir Charlie hébdo de ses décombres....

Il avait peut être raison...

C'est ainsi que Cavanna revient sur l'épisode qui fit perdre à l'hebdomadaire plus de la moitié de ses lecteurs : l'exclusion de Siné...

Il fallait ne plus être totalement en marge et rester « politiquement correct »....Val voulait la peau de Siné, tout juste coupable d'une phrase assassine....

Tout cela pour que le directeur du journal puisse aller à l'ombre du pouvoir, le journalisme n'ayant été pour lui qu'un « marchepied vers des conquêtes sans cesse plus brillantes. » !

Le trait est dur, féroce mais si juste.

Nous avons été nombreux, lecteurs réguliers ou épisodiques d'Hara Kiri avant hier ou de Charlie d'hier à avoir été déçus, révoltés par cette exclusion brutale et bureaucratique de Siné....

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 février 2011 12:57

    entendu récemment dans une emission nocturne le dessinateur Cabu racontant , une fois arrivé à faire valoir ses droits à la retraite à l’ âge de 60 ans qu’ il lui manquait 19 années de cotisations .

    Le professeur Choron à la tête d’ Hara-Kiri avait tout simplement pas déclaré les salaires versés aux organismes sociaux en faisant des fausses fiches de paye .

    Ce qui n’ enlève rien aux capacités humoristiques de ces personnages , mais qui montre dans la réalité que la gauche est une posture , un simulacre , une attitude , bref une saloperie à combattre de toutes ses forces .


    • sisyphe sisyphe 5 février 2011 13:04

      Par rocla (haddock) (xxx.xxx.xxx.41) 5 février 12:57

      entendu récemment dans une emission nocturne le dessinateur Cabu racontant , une fois arrivé à faire valoir ses droits à la retraite à l’ âge de 60 ans qu’ il lui manquait 19 années de cotisations . 

      Le professeur Choron à la tête d’ Hara-Kiri avait tout simplement pas déclaré les salaires versés aux organismes sociaux en faisant des fausses fiches de paye . 

      Ce qui n’ enlève rien aux capacités humoristiques de ces personnages , mais qui montre dans la réalité que la gauche est une posture , un simulacre , une attitude , bref une saloperie à combattre de toutes ses forces .

      Ah ! 

      Parce que le Professeur Choron, c’était « la gauche » ! 

       smiley 

      Quand on fera danser les couillons, rocla, c’est sûr que tu ne seras pas à l’orchestre ! 

      Quant à « la saloperie à combattre de toutes ses forces », si c’est la connerie, tu vas te faire du mal ! smiley 


    • CHALOT CHALOT 5 février 2011 13:00

      Cette attitude est répréhensible mais non ne peut pas en déduire que la gauche serait par nature ce que vous affirmez un peu vite


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 février 2011 13:11

        Par nature ceux qui s’ auto-proclament détenir la vérité sont autant voyous que ceux qui ne disent rien .

        Expliquez en quoi le mouvement des magistrats majoritairement de gauche décidant une semaine de grève lorsque le chef de l’ état parle de dysfonctionnements en mettant dans la nature un potentiel assassin ? 

        Ces mectons bariolés , en dehors de leur statut les mettant en dehors des lois regissant la vie des citoyens ordinaires , leur octryez-vous la moindre crédibilité sachant que le juge Burgeau est rémunéré jusqu’ à la fin de sa vie en étant responsable de morts , divorces et des années de prison à d’ innocentes personnes .

        Et Burgau est l’ arbre qui cache la forêt . Je répète la gauche s posture ses simulacres et ses attitudes sont à combattre de toutes nos forces .


        • sisyphe sisyphe 5 février 2011 13:25

          Pauvre imbécile de rocla, qui prend le parti du kondukator de l’Elysée, contre la justice. 

          C’est avec des abrutis comme toi qu’on en arrive à des régimes des Pinochet, Franco, Ceaucescu, Ben Ali, Moubarak, et autres tyrans. 

          Dans une démocratie, la justice est indépendante du pouvoir exécutif, pauvre tronche.

          Encore faut-il qu’elle ait les moyens de s’exercer. 

          Quand un régime supprime, petit à petit, la moitié du personnel enseignant, il détruit l’école, la moitié du personnel judiciaire, il démolit la justice, la moitié des forces de sécurité.......... ah, tiens, là ; ils manifestent, et le pouvoir recule.... 

          Tu raisonnes vraiment comme une cloche, avec un QI d’huitre ; va te noyer, c’est le combat le plus juste que tu puisses mener. 

        • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 février 2011 13:30

          t’ es l’ copain de la cloche JL toi ,

          ton opercule est bouché pareil ....



          Quand un régime supprime, petit à petit, la moitié du personnel enseignant, il détruit l’école, la moitié du personnel judiciaire, il démolit la justice, la moitié des forces de sécurité.......... ah, tiens, là ; ils manifestent, et le pouvoir recule.... 

          ça fait depuis que je suis né que les fonctionnaires en tout genre se plaignent de n’ avoir pas ce qu’ ils voudraient pour vivre dans leur monde de bisounours ,

          mais espèce d’ operculé tu dis rien rapport aux dysfonctionnements de la justice , ce qui intéresse les gens de gauche c ’est «  envoyez le pognon et on s’ occupe de vous faire caguer  »



          • sisyphe sisyphe 5 février 2011 13:47

            Oui, on le sait, rocla, on connait ta haine des fonctionnaires, tu as même dit ; « un bon fonctionnaire est un fonctionnaire mort » ; c’est prouver le niveau de ton intelligence.


            Pauvre con ; s’il n’y avait pas de fonctionnaire, tes enfants ne seraient jamais allés à l’école, tu ne pourrais pas te faire soigner, ni prendre le train, ni avoir de courrier, ni l’électricité ; tu serais comme un pauvre imbécile (que tu es, anyway), à pleurer misère. , 

            Les dysfonctionnements de la justice, il y en a, et, pour la plupart, sont dûs aux manques de moyens, pauvre ignare... Mais ça ne peut pas rentrer dans ton esprit formaté par tant d’années de pensées creuses et de poncifs rassis... 

            Les fonctionnaires, ils SONT UTILES à la nation, aux citoyens, quand toi tu n’es utile à rien qu’à faire des bulles qui puent en pataugeant dans ta fiente....

            Va t’acheter un chien, et épargne nous ton incommensurable bêtise... 

          • JL JL 5 février 2011 13:49

            Comme je suis insulté ici alors que je n’y suis pas intervenu, je demande la censure du post incriminé : ce sont des méthodes qui font du tort à la liberté d’expression et comme telles, doivent être pourchassées.

            Merci d’avance à la modération.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 février 2011 13:54

            la censure nouvelle méthode de la gauche .... smiley


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 février 2011 13:59

            tout ce qui marche au fonctionnaire est très souvent en grève , un truc à réformer .

            quand il n’ y aura plus aucun fonctionnaire on parlera d’ égalité dans ce pays vicié par les droits exhorbitants d’ une classe qui se voudrait supérieure et qui finalement est accrochée à ses privilèges datant d’ avant la révolution .

            Si aujourd’ hui on inventait de nouveaux moyens de transports crois tu un instant qu’ on mettrait des droits acquis pour les faire fonctionner  ?


          • JL JL 5 février 2011 14:15

            ce n’est pas de la censure, c’est le rappel qu’il ne faut pas dire du mal des absents, ce n’est pas conforme à la charte.

            Maintenant, ce ne sont pas les fonctionnaires qui se croient supérieurs à rocla - pf ! quelle prétention il a ce type sous ses apparences pleurnichardes - c’est rocla qui se croit inférieur aux fonctionnaires !

            Si cela parait contradictoire c’est que le bonhomme est pétri de contradictions ! Mais assez parlé de lui, ça va encore le rendre malade !

             smiley


          • sisyphe sisyphe 5 février 2011 13:35

            Cavanna est un bon mec, et un très bon écrivain. 


            Il a, avec les géniaux dessinateurs auxquels il a donné leur chance (Gébé, Cabu, Reiser, Wolinski, Willem, et autres), enchanté toute une génération avec Hara-Kiri, puis Charlie...... jusqu’à la « reprise » ; totalement malhonnête, d’ailleurs (Delfeil de Ton l’a parfaitement expliqué dans Siné Hebdo) du titre par l’arriviste Val, avec Cabu comme compère..

            Choron, c’était autre chose ; un genre d’anar magouilleur, plutôt versé dans la gaudriole...

            A relire les romans de Cavanna ; les ritals, et autres récits...

            Pour les imbéciles, aussi, qui n’ont toujours rien compris, il a écrit : « Gauche, droite, piège à cons ». 

            Hara-Kiri n’avait rien à voir avec la « gauche » ; c’était un journal anar et iconoclaste ; c’est sûr que ce n’est pas de la droite que ça aurait pu venir....

            • 2102kcnarF 5 février 2011 13:52

              Effectivement Hara-Kiri était un ramassis de vieux cons réacs ... au premier rang desquels Choron et Cavanna. Vous avez farpaitement raison sisyphe !  smiley

              Suis trop consterné d’apprendre que Choron avait arnaqué l’autre grande gueule de seulement 19 ans de cotisations retraite !! AH AH AH AH !!!  smiley smiley


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 février 2011 13:49

              pour les idiots qui ont tout compris Cabu disait dans son emission nocturne que le Figaro l’ avait sollicité pour produire des dessins et que c’ était au-dessus de ses forces de dessiner dans un journal de droite .

              Cabu dessinateur à Kiri est un homme de gauche et si Choron ne l’ a pas déclaré il est encore plus bête en croyant qu’ un mec comme lui  allait le faire .

              La gauche le bisounourssisme à l’ extrême ....


              • TSS 5 février 2011 15:34

                Cabu dessinateur à Kiri est un homme de gauche

                Cabu ne serait ce point ce dessinateur genial mais aussi l’enc..é qui a soutenu Val contre

                Siné ?  !!

                malheureusement pour lui Choron n’etait pas boulanger sinon il aurait trouvé grace aux yeux de

                Haddock ... !!


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 février 2011 17:40

                  un enculé de génie ....pas comme toi .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès