Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La manipulation sécuritaire

La manipulation sécuritaire

Le jour où se tient une réunion de superflics à l’Elysée pour jeter à la vin dicte publique les Roms et les Gens du Voyage, est publié un opportun et prévisible sondage sur le sentiment d’insécurité jaugé par l’ Ifop pour France Soir à paraître ce mercredi 18 juillet . En juillet 2010, 59 % des Français ont le sentiment que "ces derniers mois la délinquance a augmenté... »

Ainsi on fait coup double : Sarkozy a raison de déclarer la guerre aux populations décrétées dangereuses et subrepticement il fait passer le sentiment d’insécurité pour un état objectif de violence et de délinquance généralisée. Ce n’est pas nouveau mais le procédé est toujours efficace pour faire avaler des couleuvres et parler d’insécurité afin d’occulter les injustices et les inégalités.

La crise de confiance envers le Président et son gouvernement est aujourd’hui particulièrement forte. L’été est difficile sur de nombreux fronts pour Sarkozy, le feuilleton Bettencourt-Woerth n’arrange rien.

Quoi de plus naturel que de rhabiller le costume de premier flic de France en gravissant un nouvel échelon dans les déclarations guerrières et la désignation de l’ennemi. On a eu les racailles de banlieues, les islamistes polygames, les délinquants du 9-3 en Ferrari, etc... Aujourd’hui on est sûr de faire un tabac avec les Roms et les Gens du Voyage, s’appuyant sur les préjugés les plus odieux qui traînent dans l’imaginaire collectif.

On remarquera à ce propos que ce ne sont pas des personnes qui sont désignées comme fauteurs de troubles mais des catégories de population vouées à la vindicte publique au mépris des principes du Droit qui récusent tout recours à la responsabilité pénale collective. Notre président commet l’indignité d’exhiber dans sa fonction ce qui ne peut être toléré même au café du commerce : s’en prendre à des groupes « quitte » à attiser des réflexes racistes.

Ce dernier sondage est donc une aubaine : si le sentiment d’insécurité augmente, il faut faire la guerre à ces catégories dangereuses qui deviennent une sorte d’ennemi intérieur.

Mais qu’en est-il dans la réalité ?

Vogelsong cite ainsi Laurent Mucchielli, sociologue au CNRS, qui oppose les faits au bourrage de crâne sécuritaire politico-médiatique.

"Les actes barbares décrits pour achalander le client s’inscrivent en marge de l’approche sociale des violences faites aux personnes. C’est-à-dire un phénomène spécifique ultra minoritaire. On transforme un fait divers en fait de société. Phénomènes mis bout à bout qui donnent l’impression d’une tendance lourde. Dont l’opinion se verra abreuvée.

L’attrait est indéniable pour les politiciens qui depuis une vingtaine d’années se sont lancés dans une course éperdue contre l’insécurité. Qu’ils soient de droite, ce qui est normal, c’est un fond de commerce séculaire, mais aussi de gauche, comme M. Valls qui ne déçoit jamais à ce propos et proposera même “un Grenelle de l’insécurité”. Éluder la question des violences dans la société est irresponsable. Tracer un sillon dangereux nourri de mythologie, idées reçues et sensationnalisme l’est tout autant. Car les faits et les chiffres sont têtus.

Au-delà de l’amateurisme plumitif, il y a la réalité, les diagnostics et les vraies questions. Mauvais coucheur L. Mucchielli, sociologue, reviendra aux tristes réalités de l’insécurité en France. La première mauvaise nouvelle tombe, le nombre d’homicides en France en 2009 s’élève à 819. Soit moitié moins qu’en 1989. Bigre. La violence “décuplée” serinée à longueur d’antennes des jeunes barbares produirait moins de pékins calenchés. Ou bien la violence ultra violente “n’est plus ce qu’elle était ma bonne dame”.

Seconde catastrophe médiatique pour la violence dite gratuite ou sans raison, 80% des actes sur les personnes se font dans le cercle des connaissances. 30% serait dans le cercle marital, 20% en y ajoutant la famille proche, et 30% supplémentaires avec les connaissances.

Quant aux viols ils sont majoritairement un phénomène familial. Bien dommage ! Le mythe de l’attentat la nuit sous un porche humide prend du plomb dans l’aile. Troisième affliction, les jeunes de tout temps furent violents. Ni plus ni moins qu’en 2009.

En écumant les tribunaux depuis 1995, on observe que les actes relevant de coups et blessures, le nombre de jours d’incapacités de travail n’a pas augmenté. Seules les poursuites pour des faits moins graves ont connu un accroissement. Résultat quelque peu contre-intuitif face à la panique (organisée) dans les médias."

On voit bien ici que les faits de violence observables et dénombrables sont très éloignés de l’image de violence sur laquelle on nous fait fantasmer, non seulement, ils ont diminué depuis 20ans (et non 10ans) mais les faits les plus graves n’ont majoritairement parlant peu de rapports avec les faits divers des quartiers sensibles montés en épingle depuis une dizaine d’années.

Mucchielli a raison, les faits sont têtus et contredisent sans aucun respect tous ceux qui sont tentés par le réflexe sécuritaire pour se refaire démagogiquement une santé politique, en particulier dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 29 juillet 2010 11:30

    "On voit bien ici que les faits de violence observables et dénombrables sont très éloignés de l’image de violence sur laquelle on nous fait fantasmer,"

    sauf que les stats sont faites par ceux qui gouvernent !


    • Mimi93 29 juillet 2010 16:27

      Et on le sait, elles sont manipulées.
      Par ex, les stats sur la délinquance sont exclusivement issues des plaintes faites à la police et gendarmerie et n’inclut pas les plaintes envoyées directement à la justice. Or ces dernières sont de plus en plus nombreuses devant le refus de la police à prendre les plaintes (en mentant si nécessaire « ah mais on ne peut pas porter plainte pour ça, vous ne pouvez que faire une main courante ») ou à ne pas les transmettre au parquet.
      Sont donc exclues des stats : les plaintes envoyées directement au parquet et les faits qui ne font pas l’objet de plainte (perso, on m’a volé mes pneus : la franchise de l’assurance a fait que je n’ai pas déclaré le vol et attendre 2h au commissariat pour qu’un policier daigne prendre ma plainte, tout en sachant que ça ne servirait à rien ...)


    • LaEr LaEr 29 juillet 2010 12:17

      Et bien sûr, moi qui suis en Belgique et qui voit la même montée de violence « fantasmée », c’est encore une manipulation.... Et les flics que je connais qui ne font que confirmer, ils font aussi parti du complot ?

      Est-ce que votre sociologue est sortie de son 16ème ces 20 dernières années ?


      • Elisa 29 juillet 2010 14:49

        Laurent Mucchielli est sociologue et historien de formation. Directeur de recherches au CNRS, il travaille au CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales), laboratoire qu’il a dirigé pendant 6 ans (2004-2009).

        Si vous souhaitez en savoir plus : http://www.laurent-mucchielli.org


      • LaEr LaEr 29 juillet 2010 16:48

        Et alors ? La délinquance, je ne l’étudie pas, je vie avec !


      • birdy 29 juillet 2010 13:22

        C’est une manipulation de grande échelle, à l’échelle Européenne, que dis-je planétaire, que dis-je galactique, pour faire croire au gens qu’ils ont des problèmes de sécurité.


         smiley  smiley  smiley


        • Marc.M Marc.M 29 juillet 2010 13:59

          RAPPEL : Madame MEDEF (Laurence Parisot) émarge à l’IFOP. Quand on sait que les commanditaires et « financeurs » de Sarkozy et de l’UMP sont les actionnaires et conseils d’administration du cac40, ça donne une idée de l’échelle de crédibilité des sondages de cette « auguste et intègre » entreprise.


          • liberta 29 juillet 2010 14:18

             
            Et si on demandait un sondage sur les dégâts causés par Sarkozy et sa cour ?


            • Mimi93 29 juillet 2010 15:03

              Certes ce qui se passe actuellement est intolérable, mais il reste qu’il y a un sérieux problème avec les Roms. Savez-vous, par exemple, que les Roms, même sédentarisés, sont exemptés de l’obligation de scolarisation de leurs enfants ? Il y a des écoles spéciales Roms où les enfants ne vont que DEUX HEURES par semaine et sans aucun controle (y compris pour les sédentarisés)

              J’ai habité un immeuble avec pleins de roms dedans. Ils étaient adorables : aucune dégradation (et même mieux parce que trouvant les parties communes pas assez propres, ils les nettoyaient eux-mêmes), les enfants polis (toujours bonjour, ils faisaient demi-tour dans le couloir pour aller vous tenir la porte etc.), toujours à venir vous aider si vous aviez un truc lourd à porter, un meuble à déménager etc. Bref, des voisins de rêve (en plus ayant plusieurs apparts et aimant être dehors, il y avait toujours du mouvement et donc aucun cambriolage !). Mais la fille de mes voisins (née et élevée en France) ne savait pas lire, à 20 ans (son père refusait qu’elle aille à l’école). Les enfants n’allaient pas à l’école (ils m’ont expliqué qu’ils n’en avaient pas besoin : les filles se mariaient, les garçons prenaient la suite du père). Le refus de scolarisation avec la complicité active de l’Etat est un moyen de refuser toute intégration

              Que les gens veuillent avoir un style de vie dépassé et marginal, c’est leur problème, mais ce n’est pas à la société de s’y adapter et de le financer. Non seulement ils doivent respecter la loi (y compris la scolarisation des enfants) mais c’est à eux de financer les aires de stationnement. Qu’ils achètent/louent des terrains, qu’ils les aménagent en camping en respectant les normes que tout à chacun doit respecter. Etre une minorité ne veut pas dire faire financer sa culture et son mode de vie par la solidarité nationale, en refusant totalement de s’intégrer dans la société.

              Pourquoi les communes ne veulent pas créer ces espaces ? Parce que celles qui l’ont fait, les ont vu saccagées immédiatement et que ça devient des dépotoirs sans aucun contrôle. Quand il y a l’eau, tout est cassé pour que l’eau coule en permanence, comme une fontaine etc. Il y a aussi une réalité à prendre en compte.

              Hortefeux veut faire des controles fiscaux à cause des grosses bagnoles ? Mais elles sont toutes à d’autres noms, immatriculées un peu partout. Les 9 (neuf, on croit rêver) controleurs ne pourront rien prouver. Il faudrait commencer par faire respecter la loi : un étranger de l’UE ne peut pas rester plus de 3 mois en France sauf à prouver qu’il a des revenus (ou ayant-droits d’une personne ayant des revenus)


              • crawfish crawfish 30 juillet 2010 00:14

                Merci, Mimi, de remettre les pendules à l’heure : pas plus tard que ce matin, je lis dans mon quotidien régional, en page locale, que l’aire aménagée pour les gens du voyage dans notre canton a été fermée pour cause de vandalisme ( installations sanitaires volées, portes cassées, impacts de balles dans les portes...). Dans la petite commune où je réside, il y a quelques années, un grand pré que son propriétaire venait d’aménager en terrain de polo a été dévasté par un groupe de deux cents caravanes ( les fameuses « missions évangéliques qui écument les zones côtières pendant l’été) malgré l’opposition du maire qui a failli se faire écraser... Le stade d’à côté est entouré de fossés profonds,et l’entrée en est barrée par de gros rochers qui ne laissent que le passage à une voiture de taille modeste. Si vous trouvez ça normal, braves gens...
                Ajoutez le témoignage de mon neveu, cuisinier : » Ils se pointent à quinze au restaurant, commandent les plats les plus chers et partent sans payer« , celui d’une amie de ma fille, caissière dans une grande surface : » Ils partent sans payer après avoir terrorisé tout le personnel", les personnes âgées arnaquées pour de prétendus travaux de rénovation...
                Bref, on devrait se réjouir de leur présence ??? Il serait temps, de nos jours, de cesser de fantasmer sur L’enfant et la rivière et de voir en face une réalité effectivement assez déplaisante...


              • amipb amipb 30 juillet 2010 07:20

                Hormis vos commentaires sur l’alphabétisation que je comprends parfaitement, j’ai du mal à saisir votre jugement « Que les gens veuillent avoir un style de vie dépassé et marginal ».

                Etre nomade n’a rien de dépassé. C’est, au contraire, une bonne solution pour ouvrir son esprit aux cultures des autres lieux.

                La sédentarisation a, elle, une forte propension à dissoudre la capacité de réflexion dans le confort moderne. Le nomadisme oblige la remise en question perpétuelle.


              • LADY75 LADY75 30 juillet 2010 08:44

                Lady Panam’ réagit :

                « Le nomadisme ? Bien sûr que c’est moderne !

                Le patronat en rêve : il appellera cela »mobilité« . Le salarié du futur, joyeusement, bondira d’aires de stationnement en aires de stationnement avec son mobil-home, au gré des mutations ou des contrats précaires.

                A France Telecom, y z’avaient même institué un programme de mouvement perpétuel joliment dénommé :

                 »It’s time to move !"

                Trêve de plaisanteries..

                On notera dans ce fil la récurrence du fantasme des aires de stationnement pour gens du voyage encombrés de limousine de luxe. Curieux : ce lieu commun de comptoir, si répandu, ne s’est jamais vu illustré de la moindre photographie !


              • JL JL 30 juillet 2010 09:26

                Lady Panam a écrit : « (le nomadisme) Le patronat en rêve : il appellera cela »mobilité« .

                Vous ne pensez pas si bien dire. Il y a quelques années je lisais dans un quotidien dit de référence, ou son clone, un article signé Athalli, à moins que ce ne soit Minque, ou quelque chose comme ça, et qui développait cette idée sous le titre, et là je n’invente rien : »A capitaux mobiles, travailleurs mobiles".


              • brieli67 30 juillet 2010 09:53

                A LA « DIT » qui déserte son bar aux volets clos :

                 
                un rappel le Maire Député UMP vice-président du CG68 


                Quelle poisse !! pas de bière avec au zinc :


              • LADY75 LADY75 30 juillet 2010 09:58

                Lady Panam’ répond à M’sieur Briely :

                « Eh oui ! La guinguette a fermé ses volets... mais les joyeux triolets de l’accordéon ne fusent guère ! Dommage... A moins qu’avec l’âge je n’devienne difficile !

                Vu y a peu la vraie Mme Léonie dans un navet fin des années cinquante où elle retrouvait son vieux complice Blier. La dame, encore fort bien conservée, regarde la tenue d’une jeunette et dit :

                 »Tiens.. Un soutien-gorge ! A son âge, j’n’en portais pas !


              • brieli67 30 juillet 2010 10:49

                ah l’Apothicaire Robert et ses tétines.

                ai déniché un mois de celà
                en n/b aux Puces de Mannheim de l’épouse Ponti
                Era lui... Si !si !
                visiblement vu la collec de roman_photos : un « amoureux » nous a abandonné sa caverne.

                Dites, il fût un temps : on se délectait de tels fils.

                ps : racines....
                Registres paroissiaux et d’état civil en ligne
                 Adeloch et ses caprices.... l’hôte de mes nuits.


              • Mimi93 1er août 2010 04:45

                Le nomadisme est effectivement un mode de vie dépassé dans la société actuelle qui veut qu’on ait un domicile, une scolarisation des enfants dans la même école, au moins par cycle, au minimum pour l’année. Si on veut être nomade, soit, pourquoi pas, mais ce n’est pas à la société de le financer.

                Quant à dire que ça ouvre sur d’autres cultures, laissez-moi rire, vous ne connaissez pas les Roms : mariages obligatoirement entre eux, religion dans leur propre église entre eux etc, ils vivent entre eux, sans aucun apport extérieur. En plus, j’ai rarement vu plus raciste envers les noirs et les arabes (ils les détestent)


              • Mimi93 29 juillet 2010 15:21

                Voilà qui est solidement argumenté, félicitations


                • jak2pad 29 juillet 2010 15:48

                  c’est à mourir de rire, tellement c’est cousu de fil blanc :

                  la « Elisa », probablement un avatar, ou un clone, ou la cousine, peut-être le « Laurent-M. » lui-même, vient nous faire un déballage sur la manipulation que nous subissons : rien n’est arrivé, le saccage d’une ville par des « gens du voyage » en furie, le saccage d’un quartier de Grenoble par des bandes de trafiquants - braqueurs, tout cela n’est pas vrai.

                  Un éminent sociologue, « Laurent-M. », Directeur de je ne sais quel « labo » dans notre CNRS bien-aimé, oui oui, ce CNRS qui fait l’admiration du monde entier par la qualité, le sérieux et la pertinence de ses recherches, ce Laurent-chercheur a donc depuis longtemps fait sa petite recherche, et il a bien sûr trouvé sa petite solution, ce qui lui permet de rester le front haut et l’air serein dans son fromage-CNRS.

                  Il a mis en évidence que tout ça, c’est de la manip’, et si vous n’êtes pas d’acord, vous aurez droit à la bordée d’insulte d’un autre avatar, ou copain, ou cousin, qui sous le pseudonyme de Rouxel, (enfin un Français de souche), va vous traiter de noms d’oiseaux.

                  Cette courte histoire montre bien comment fonctionne notre microcosme gaucho-intello, dont les productions suscitent une hilarité planétaire, mais qui se satisfait si bien de ses prébendes qu’il en perd le sens des réalités les plus élémentaires.

                  Allez en paix Laurent, Elisa et Rouxel, vous portez haut nos couleurs !


                  • Duralex Duralex 29 juillet 2010 17:30

                    @jak2pad

                    L. Mucchielli ne nie pas que tel ou tel fait divers soit arrivé !

                    Pour simplifier, il prend la totalité des faits divers et se demande ce qu’ils montrent. Par exemple :

                    «  le nombre d’homicides en France en 2009 s’élève à 819. Soit moitié moins qu’en 1989 »

                    De deux choses l’une :

                    - soit ces chiffres sont faux, mais alors il faudrait donner les bons,
                    - soit ils sont exacts et en ce cas il faut bien admettre qu’il y a une baisse plus que sensible de l’insécurité réelle. 


                  • foufouille foufouille 29 juillet 2010 17:44

                    « - soit ces chiffres sont faux, mais alors il faudrait donner les bons, »
                    pas forcement
                    une donnee seule veut rien dire
                    pour exemple le nombre d’agression a augmenter, le refus de plainte aussi
                    et le nombre de garde a vue a exploser


                  • William7 30 juillet 2010 10:09

                    Foufouille,

                    Sur quels points seriez-vous en désaccord avec Mucchielli ici ???


                  • jak2pad 29 juillet 2010 19:14

                    @ duralex :

                    vous me répondez en lieu et place de Laurent M., pour m’expliquer ce que je dois comprendre, et en lieu et place de « Elisa », auteur(e) de cet article passionnant.

                    Vous faites partie du même groupe ?

                    Je vis en Seine St-Denis,et je suis ravi d’apprendre que notre CNRS-fierté nationale, a diagnostiqué une baisse de la délinquance, et une hausse de la manipulation politico-étatique.
                    La France étant le pays de Courteline, et aussi d’Ubu, je me réjouis d’avoir la chance de partir sous peu à l’étranger, ce qui me donnera un privilège rare : observer de l’extérieur ce qui ressemble de plus en plus à l’effondrement d’une société, et assister aux contorsions intellectuelles d’un petit groupe de copains qui vont nous en expliquer toutes les raisons.

                    Il n’y a vraiment aucune raison de s’affliger du niveau pitoyable de nos comiques professionnels nationaux , puisque Gad Elmaleh, Dany Boon et Debouze réunis n’arrivent pas à la cheville d’un chercheur au CNRS.


                    • Duralex Duralex 29 juillet 2010 22:26

                      Je ne fais pas partie du « même groupe » et je ne connais ni Elisa, ni Muchielli, ni personne du CNRS. Je vis loin du 93 et de la région Parisienne.

                      Je me demandais seulement s’il était vrai que le nombre d’homicides volontaires avait diminué de moitié en France en 20 ans et, si c’est vrai, quelle conclusion en tirer ?

                      On peut certes trouver cette question ubuesque si l’on place son ressenti personnel, et l’émotion que l’on éprouve à la suite d’un reportage télé, au dessus de la réalité.

                      Mais j’essaie de me conduire en citoyen responsable et c’est la réalité qui m’intéresse.


                    • plancherDesVaches 29 juillet 2010 20:06

                      Laissons faire.

                      La droite est tellement dans la merde à l’heure actuelle que nous allons sympathiquement ne pas, en plus, lui enfoncer la tête sous l’eau.

                      Par contre, je vais renforcer mon attention sur la sécurité de certains retraités de mes voisins. Histoire de ne pas donner de grain à moudre à ce p..n de « président ».


                      • birdy 30 juillet 2010 00:53

                        Pour compenser les affirmations sans sources voici une page de l’insee qui montre une constante augmentation de la criminalité et ce dans tous les domaines : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=T10F082


                        • Elisa 30 juillet 2010 10:40

                          Les résultats auxquels vous faites référence concernent non pas une augmentation de la criminalité générale mais l’évolution des décisions de justice.
                          On pourra observer en particulier l’évolution particulièrement clémentte du traitement des délits commerciaux.

                          Par ailleurs il y a loin entre l’évolution observable sur ces tableau et l’augmentation exponentielle de la violence et de la criminalité que l’on veut nous faire avaler à tout prix pour mieux masquer les plus graves problèmes économiques et sociaux.


                        • birdy 30 juillet 2010 11:04
                          Ah bon ? Laissons les lecteurs juger par eux-même combien vous tachez de les induire en erreur en prétendant la criminalité en baisse :

                          atteinte aux personnes
                          Année 2000 : 103 013
                          Année 2007 : 113 281
                          Année 2007 : 116 397
                          homicides volontaires
                          Année 2000 : 461
                          Année 2007 : 557
                          Année 2007 : 535
                          viols
                          Année 2000 : 1 623
                          Année 2007 : 1 668
                          Année 2007 : 1 684
                          coups et violences volontaires
                          Année 2000 : 53 755
                          Année 2007 : 70 112
                          Année 2007 : 73 437

                          Et encore ce sont là des chiffres certainement sous-estimés par l’insee qui en tant qu’organisme d’état n’est certainement pas neutre !

                          Alors elle est où votre diminution de la criminalité ailleurs que dans des mensonges éhontés ? 

                        • Elisa 30 juillet 2010 14:31

                          Merci pour ces chiffres qui relativise considérablement l’exagération des propos dans ce forum. Surtout si on tient compte de l’évolution du chiffre de la population française qui s’est accrue de 2 millions entre 2000 et 2006.


                        • NîmoisNiToi 30 juillet 2010 09:16

                          Il y a un réel problème d’incivilité chronique avec les gens « du voyage » , mais le gouvernement s’en prend a eux pour d’évidentes mauvaises raisons.
                          Le village ou je vis a la particularité de comporter plusieurs camps d’accueil des gens du voyage. La plupart sont a peine remplis. On a par contre des campements sauvages, au bord de la nationale , voire parfois carrement sur le parking du supermarché.
                          On a leurs enfants a la maternelle et la la primaire, du coup.
                          Quand ma fille était a la maternelle, un jour en rentrant elle nous a décrit un rapport sexuel , que lui avait raconté une petite camarade de classe gitane. Je suppose que quand on vit en famille dans une caravane, il peut arriver que les enfants voient certaines choses qu’ils ne devraient pas voir ??
                          Quand ils arrivent faire leurs courses, ils vont direct sur les places handicapés avec leur fourgonette.
                          La fille d’un voisin c’est fait casser 2 dents a la derniere fete votive par une jeune gitan.
                          Ma fille a moi c’est fait plusieurs fois insulter a l’arret de bus par des jeunes gitan en grosse voiture ( tu suces ??? t’est bonne ?? ).
                          Une autre copine a elle c’est fait agresser et raquetter dans le transport scolaire par des filles gitanes.
                          Les cambriolages repetés dans le village sont sans doute l’effet de mon imagination.
                          Dernierement un voisin a remarque un grosse mercedes noire a l’arret dans la rue a des manouches a l’interieur qui a demarre quand il s’est approché.
                          Et aucun ne bosse.. ou alors la nuit peut être. je voudrais bien savoir comment ils se paient leurs bagnoles.
                          Alors je n’ai pas de haine contre eux, mais franchement, je ne les apprécie pas.


                          • William7 30 juillet 2010 10:04

                            Je trouve que Mucchielli nous aide à nous défendre intellectuellement contre l’expérience subjective érigée en vérité et dont le destin pratique consistera en une politique « sécuritaire » au service du néo-libéralisme.

                            D’ailleurs, je ne vois pas en quoi, dans cette vidéo, ce sociologue serait hors de la réalité ?

                            http://www.dailymotion.com/video/xblznp_les-chiffres-de-la-delinquance-l-mu_news

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Elisa


Voir ses articles







Palmarès