Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La marche du 11 janvier 2015, un acte de guérison collectif face à la (...)

La marche du 11 janvier 2015, un acte de guérison collectif face à la terreur ?

La place de la République, 11 janvier 2015

 

Dimanche 11 janvier 2015…

Comme beaucoup de français, j'ai tenu à manifester dans la rue mon opposition à la terreur et mon attachement à la liberté d’expression, car mourir sous les balles parce qu’on est caricaturiste, journaliste, juif ou policier me révulse profondément.

Présent sur la place de la République à Paris, j’ai été impressionné par cette foule, ces personnes de toutes origines, de toutes religions, ces célébrités et ces anonymes, ensemble manifestant au nom de la vie et de la liberté d’expression face à un obscurantisme mortifère, effaçant l’espace d’une journée leurs divisions et nouant des liens d’affection ne serait-ce que pour un instant. Des individus qui se seraient sans doute croisés sans dire un mot quelques jours auparavant, se parlaient et se souriaient dans l’immobilité d’un cortège qui avait du mal à avancer.

Dans ce décor, j’ai été frappé par cette marée humaine en communion autour de la statue de Marianne, symbole de la République française, qui avaient été attaquée sur ses fondements que sont la liberté, l’égalité et la fraternité. Cette scène avait pour moi tout d’un cadre cérémoniel et entrait en résonance avec toutes ces communautés humaines du présent et du passé, qui s’adressent et s’adressaient, à la « grande mère divine » pour lui rendre honneur et lui demander protection face aux périls menaçants la communauté (maladies, protection face à la nature, protection contre la sorcellerie…). Quelque chose de très archaïque semblait être exprimé par le peuple français, choqué par ces événements et cherchant d’une manière groupale, à trouver le réconfort d'une « mère suffisamment bonne » - pour reprendre l’expression de Donald Winnicott -, qui semblait s’incarnait au travers de nous tous, dans l’expression de ce que nous avions de bon dans un subtile mélange de nuances.

L’horreur de ces derniers jours paraissait avoir été sublimée. A partir d’une matière brute et vile mêlée, hélas, au sang bien réel d’innocentes victimes, le peuple français accouchait d’une jolie oeuvre, dont les premiers traits avait été initié plus tôt par les éditorialistes de Charlie Hebdo.

marianne

 

Imposer ses valeurs par la terreur

Le terrorisme vise à employer la terreur à des fins politiques, religieuses ou idéologiques. La terreur est ainsi définie par le Larousse en ligne : « Une peur violente qui paralyse (…) Une pratique systématique de violences, de crimes en vue d'imposer un pouvoir (…) Une personne ou chose qui inspire une grande peur, qui effraie. » La terreur présente donc 3 caractéristiques que nous retiendrons ; la dimension de peur instiguée, de paralysie provoquée, et une pratique en vue d’imposer un pouvoir.

Dans le cas présent, ces attaques revendiquées officiellement par Al-Qaïda Yémen visaient donc à ébranler la société française et à favoriser l’émergence de lignes de fractures au sein de la population. Plus loin, les têtes pensantes de ces attaques cherchaient sans doute à poser leur pied en terre française, dans une recherche de pouvoir et d’imposition de leurs valeurs chaotiques.

Dans cette optique, attaquer un journal symbole de la liberté d’expression, des caricaturistes conforment à une certaine tradition française de dérision (et donc support d’identification pour de nombreux individus) de même que des personnes juives et des policiers, était potentiellement déstabilisant pour notre société se voulant ouverte à tous. La République française est en effet fille de la Révolution française et de la pensée des lumières. Elle se fonde sur un projet de vivre ensemble laïc et une grande part d’entre nous a largement été abreuvé à l’école par ces principes. Pas surprenant donc que nous ayons été tant marqué par ces événements ; nul doute que les instigateurs de cette attaque savaient quel symbole attaquer pour nous affecter.

 

La « Stratégie du choc »

Dans « la Stratégie du choc » Naomi Klein évoque l’utilisation de « traitement de choc » par des réseaux de pouvoir américains afin d’imposer le néolibéralisme à travers le monde. Ces entreprises menées à l’échelle de nations auraient été inspirées par des recherches réalisées en psychiatrie à l’Université McGill dans les années 50 et portant sur les effets de la privation sensorielle sur des individus.

Initiées au départ par docteur Dr Donald Hell, puis poursuivi par le psychiatre Donald Ewen Cameron, ces expériences sur la privation sensorielle étaient financées par l’armée et réalisées avec l’assentiment des services de renseignement. Elles furent utilisées sur des patients dans un désir de nettoyer et de restructurer leur esprit en se servant notamment d’un cocktail d’électrochocs, de médicaments, de privations sensorielles et d’interrogatoires. Ces expérimentations sinistres ont donné lieu à la mise au point de techniques reprises dans le manuel utilisé par la CIA pour mener des interrogatoires, le « KUBARK ».

S’inspirant de ce qui avait été appliqué sur des individus, Milton Friedman ainsi que d’autres pensaient qu’une thérapie de choc appliquée à l’économie pousserait la société à accepter une forme plus dérégulée de capitalisme. En sommes déstabiliser une société entière pour la réformer selon les préceptes néolibéraux. Ces traitements de chocs auraient commencé à être appliqué au Chili sous la dictature du Général Pinochet avant de s’abattre sur plusieurs pays, avec des résultats désastreux tant ils ont favorisé la violence et le chaos.

L’Irak fut un des derniers pays où la Stratégie du choc a été mis en place. A partir de l’intervention américaine de 2003, cet état constitua un véritable laboratoire pour les chantres du néolibéralisme apportant beaucoup de misère pour le peuple irakien. Sur ce terreau naquit un terrorisme assoiffé de revanche, abreuvé à l’idéologie de sectes violentes, et cherchant à imposer son emprise sur d’autres sociétés par la terreur, dans une sorte de réaction en miroir, d’identification à l’agresseur.

 

Documentaire inspiré de l'ouvrage "la Stratégie du choc" : 

 

 

Guérir de la terreur, guérir du trauma

Face à un choc, l’individu va s’appuyer sur ses ressources psychiques pour y faire face. Parfois, il arrive que celles-ci soient insuffisantes et l’expérience débordante fait traumatisme.

Le traumatisme psychique renvoie à un vécu terrible pour le sujet, décrit comme un état de choc paralysant et déstabilisant dans une rencontre avec la mort et une coupure de lien avec le reste de la communauté humaine. Il entraîne tout un cortège de symptômes, que l’on peut relier à l’émergence défensive d’une dissociation en soi divisant le psychisme entre aires saines, encore adaptées à la vie en société, et de véritables aires mortes, comme autant de réservoirs chaotiques d’images, d’émotions, de sensations en lien avec l’expérience traumatique n’ayant pu être intégré par le psychisme.

Dans l’après-coup d’une expérience potentiellement traumatique vécue par un sujet, des mesures de prévention du psychotraumatisme sont indiquées. Elles visent en particulier à favoriser l’intégration par le sujet de l’expérience et à une réassurance dans les liens noués avec le reste de la communauté humaine.

Lorsque le vécu a fait trauma, la prise en charge vise également à l’intégration par le sujet de l’expérience. Néanmoins le psychisme a ici été profondément affecté et la guérison de ce mal passera par une diminution du clivage entre parties saines et blessées. Ceci est rendu possible par un travail de remise en lien et plus loin d’injection de pulsion de vie dans les parties blessées, gouvernées par la pulsion de mort et le chaos. Ce travail de cicatrisation, s’il est efficient, ravive en soi un bon « objet » précédemment détruit, décrit symboliquement comme la réémergence d’une mère suffisamment bonne en soi.

En conclusion, la marche du 11 janvier 2015

De notre point de vue, en s’inspirant de la prévention et du traitement du psychotraumatisme, la marche du 11 janvier 2015 pourrait être considérée comme un acte de guérison collectif, marqué par l’intégration d'une l’expérience choquante et s’inscrivant dans une réaffirmation des liens à l’autre. C’était sans doute également, un moment de retrouvaille avec les valeurs fondatrices de la République française comme une tentative de retrouver un axe solide sur lequel s’appuyer.

Désormais de nombreux français se souviendront de ce 11 janvier 2015 et garderont dans leur coeur l’esprit de cette marche, de ces visages croisées, de ces sourires échangées, en dépit des secousses provoqués par l’entreprise terroriste.

Tout ceci nous amène à penser qu'il conviendrait sans doute à l'avenir, d’étudier davantage comment les sociétés peuvent guérir et se prémunir face aux vécus potentiellement traumatiques. Ce comparatif entre prévention et prise en charge du psychotraumatisme à une échelle individuelle et groupale reste en effet bien imparfait.


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 22 janvier 2015 11:03
    La marche du 11 janvier 2015, un acte de guérison collectif face à la terreur ?....Non..une réunion de zombies.. !

    • Robert GIL Robert GIL 22 janvier 2015 11:06
      Nous partageons les sentiments de celles et ceux qui sont descendus dans la rue. Mais ces manifestations ont été confisquées par des pompiers pyromanes qui n’ont aucune vergogne à s’y refaire une santé sur le cadavre des victimes. Valls, Hollande, Sarkozy, Hortefeux, Copé, Merkel, Cameron, Juncker, Erdogan, Orban, Netanyahu, Liebermann, Bennett, Porochenko, les représentants de Poutine, Bongo… : quel défilé d’abjecte hypocrisie. Cette mascarade indécente masque mal les bombes que les Occidentaux ont larguées sur l’Irak depuis une semaine sur décision de ce carré de tête ; les milliers de morts à Gaza où Avigdor Liebermann imaginait employer la bombe atomique quand Naftali Bennett se rengorgeait d’avoir tué beaucoup d’Arabes ; le million de victimes que le blocus en Irak a provoquées. Ceux qu’on a vus manifester en tête de cortège à Paris ordonnent ailleurs de tels carnages...voir

      • howahkan howahkan Hotah 22 janvier 2015 11:28

        Mai 68, la destruction d’un pays a commencé....en 2015, l’opération suit son cours.......avec force..a ce stade le totalitarisme devient inévitable car seule al fore pret de réaliser un tel plan démentiel au niveau planétaire , la chute du plan également.....

        Porochenko a trouver un soutien inattendu mais previsible en venant à Paris,depuis il bombarde et tue en Ukraine, Ukraine amie des us et de l’ue, nos amis ........elle est pas belle la vie de nos leaders du monde libre ???

        souvenez vous des Trotskistes de Lev davidovich Bronstein, et votez la similitude entre les deux destructions d’un pays...apprendre l’histoire du trotskisme par des sources multiples permet de mieux saisir ce qui se passe en France et en occident aussi...mais éclaire la situation française de manière étonnante ..ne pas oublier que à la place de Hollande le vrai Gagnant était Dominique Strauss Kahn ....tous les matins je me leve en me demandant ce que je peux faire pour L’ Israël

        Récemment Poutine a lui meme admis ce fait de la destruction de l’intérieur de la Russie par les Trotskistes...ce qui signifie qu’il sait qui a fait quoi et comment... ceci a commencé en 1917....2014, la Russie est de retours, La france va telle mettre presque un siècle à s’en remettre, si elle s’en remets...

        mais je divague, tout ceci est très loin de la source du mal......elle est en chacun...si l’humain ne retourne pas a ce qu’il est en profondeur..........devinez quoi ??

        moi coupable,responsable ? ça va pas la tête non ? faut te faire soigner ,tiens avec Dieudonné en psy les fous en psy !! smiley


        • Harmoniepsy 22 janvier 2015 12:45

          Bonjour,


          Robert Gil,
          La question de la récupération par des réseaux de pouvoirs occidentaux est évoquée dans cet article au travers de la référence à la Stratégie du choc.

          Pour ma part, j’ai désiré me concentrer sur la description d’une journée, d’un instant de communion, ou quelque chose m’a paru se passer, même s’ il existe mille raisons d’être pessimiste et qu’il ne s’agit pas de faire preuve de naïveté, je suis d’accords avec vous.

          Le p’tit Charles,

          Avez-vous participé à cette marche ? 

          Certains étaient peut-être en mode « zombie » (et après tout quelle est le problème, les zombies ont le droit de vivre), mais il me semble que ce serait voir un peu le monde en noir et blanc alors qu’il est en couleur. Par ailleurs, on peut participer à des manifestations de masse sans perdre son identité et se comporter en « zombie », c’est même une sacrée preuve de force intérieure il me semble. 

          Certains dans la dissidence sont aussi des « zombies » suiveurs ; l’autre face d’une même pièce. Il faut en avoir conscience je crois.


          • nours77 nours77 22 janvier 2015 13:45

            J ai deux ou trois questions a la con a poser, désoler d avance,

            Croyez vous que les réformes sur, la médecine du travaille, la pénibilité au travaille, les possibilité juridique du a la reforme des prudhommes, suppression des syndicats dans les petites entreprise, etc... serait passé aussi bien dans le climat avant l affaire charly hebdo ? Que ce serait il passé sans le drame de charly hebdo avec lequel on nous noie depuis 2 semaines a votre avis... ?

            http://www.actuel-rh.fr/ressources-humaines/recherche-detaillee.html?R=5072756427686f6d6d6573

            L arme du terroriste est la terreur, (quoi que maintenant qu ils ont plein d argent va falloir ce méfier...) on a pas arrêté de parler de terroristes et si on regarde comment marche le terrorisme, c est l inverse qu il aurait fallu faire, étouffé cette affaire et réduire l effet grossissant violent, inquiétant, la terreur est désamorcée en quelque sorte...Fin. Ce n est visiblement pas l objectif de notre gouvernement ni des journaliste qui nous matraque depuis 2 semaines maintenant, quel est il dans ce cas ? Ou ce situe l apologie de terrorisme (action qui encourage le terrorisme) ?


            • nours77 nours77 22 janvier 2015 13:58

              Désoler aussi pour l orthographe, j ai fini de bosser y a peut je vais aller me coucher dans pas longtemps et j e n est plus trop les yeux en face des trous...


            • SamAgora95 SamAgora95 22 janvier 2015 14:22

              Je dirais plutôt une course de moutons affolés par un épouvantail qui nous mènera tous droit dans précipice de l’ignorance, de l’hyper sécuritaire, du bridage de la liberté d’expression et de la mise en esclavage de l’humanité.



              La terreur ce n’est pas quelques crimes commis par des fous une fois tous les 30 ans, personne ne peu rien face à la folie, si ce ne sont pas des fous de dieu, ce seront des adolescent mal dans leur peau, surgissant dans une école, un cinéma pour y commettre un carnage.

              LA VRAIE TERREUR qui est insidieusement entrain de s’installer c’est l’instauration d’un état militarisé, avec une police de la pensé, une vie privé inexistante des taxes et impôts qui priveront les gents du fruit de leur travail, les réduisant en esclave tout juste bon à la consommation bas de gamme, sans loisirs, sans cultures, sans vacances, sans travail intéressant et de qualité.

              OUVREZ LES YEUX, TOUT EST LA !!

              • Gauche Normale Gauche Normale 22 janvier 2015 20:28

                Commentaire plein de sagesse. En bâtissant un État policier et sécuritaire qui restreint les libertés individuelles, le gouvernement est en train de faire gagner les terroristes.


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 janvier 2015 14:57

                Quelle naïveté !

                http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=162546

                Ce qui est sur par contre c’est que ce 11 machin finira la France comme l’autre 11 truc a bien fini les Visages Pales !!! Ce siècle de merde est un siècle de complots et de désinformation !

                LE POUVOIR TOTAL APPARTIENT AUX MÉDIAS !!!


                • JL JL 22 janvier 2015 15:01

                  LE POUVOIR TOTAL APPARTIENT AUX MÉDIAS !!!’

                  Et les médias, ils appartiennent à qui ?


                • Gauche Normale Gauche Normale 22 janvier 2015 20:23

                  À une poignée de familles milliardaires (dont une bonne partie sont des marchands de canons, d’ailleurs). Capitalisme et information ne sont absolument pas compatibles.


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 janvier 2015 15:22

                  ET LES MÉDIAS SONT AU SERVICE DE L’EMPIRE DE L’ARGENT  !

                  Un monde minable qui glorifie le comportement hors la loi et le vol ! Ils servent à quoi les Etats fantoches et les régimes pourris ?


                  • JL JL 22 janvier 2015 15:55

                    Les États sont le dernier rempart contre l’empire de l’argent.


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 janvier 2015 16:01

                    Hollande a réussi à piéger tout le monde dans le sac de la « peur » ! Un état de siège est mis en place, il sera très difficile de le lever !

                    http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=162546

                    Aujourd’hui que les politiciens sont des apprentis sorciers, il faut bien se méfier de leurs recettes : vieilles ou à coloration « Nouvelles technologies » ! Mon article proposé aujourd’hui et les autres qui sont prisonniers de la modération SONT UTILES POUR L’OPINION PUBLIQUE !

                    La démocratie est à double sens  : Quand le peuple ne comprend rien, il est médiocre et fait des boulettes, quand il comprend, il se prend en charge efficacement et s’émancipe !

                    N’oubliez pas que j’ai REFORMÉ LA CULTURE POLITIQUE FRANÇAISE, puis reformulé et redéfini tout ce qui est utile au REDRESSEMENT NATIONAL !


                    • Bob dit l'âne Bob dit l’âne 22 janvier 2015 19:02

                      Comme il a été si élégamment expliqué :

                       « la marche du 11 janvier des crocodiles suivant le syndicat des maroquiniers »

                      Monsieur Julien Boyer vite un saut à Davos et vous faites un sans faute !


                      • charlie cui banni charlie cui banni 22 janvier 2015 19:11

                        J’adore cet avatar : un chat de Melmac hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmm ! smiley smiley


                      • Bob dit l'âne Bob dit l’âne 22 janvier 2015 19:28

                        Je vous retourne le compliment, votre avatar est plein de sagesse...


                      • charlie cui banni charlie cui banni 22 janvier 2015 19:46

                        Nous aurons donc le loisir de nous croiser à nouveau avec le plus grand plaisir (pour moi c’est acquis) smiley


                        @pluche

                      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 23 janvier 2015 18:09

                        Le défilé du 11 est le degré ZÉRO de la réflexion et de la conscience politique.


                        • Julien Boyer 29 janvier 2015 14:08

                          Bonjour,


                          En réponse à vos réactions.

                          Je pense que vous confondez l’instant de la marche du 11 janvier 2015, qui pour moi était un « acte de guérison collectif », avec la récupération politique et médiatique de ces évènements faite par la suite.

                          L’article est centrée sur la question du trauma et de son utilisation pour influencer une société. Il me semble en effet que ces attaques (au-delà du débat sur ses instigateurs) visaient à diviser la population française, comme un choc peut amener au morcellement du psychisme. Ca c’est le fond de l’article. 

                          Cependant, peut-être n’ai-je pas été assez clair dans mes propos. J’en prends notes pour la suite.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Julien Boyer


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès