Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La mariée n’était pas vierge ! La femme, victime d’une (...)

La mariée n’était pas vierge ! La femme, victime d’une discrimination ignoble !

La polémique lancée par la décision du tribunal de Lille d’annuler un mariage sur la base de l’article 180 du Code civil, mais au motif particulier que l’épouse avait menti sur sa virginité à son mari pose la question de l’égalité des femmes et des hommes en droit. Les réactions vives se justifient face à une décision de justice rétrograde.

Ce matin en me levant, j’ai entendu cette information, qui sur le moment m’a scandalisée : un mariage avait été annulé pour cause que le mari avait découvert lors de sa nuit de noces que son épouse n’était plus vierge contrairement à ce qu’elle lui avait déclaré. La présentatrice de France Inter n’avait alors pas caché sa réaction indignée.

Ce midi, faisant ma pause, je zappe sur Google histoire de voir où en est cette information, je ne trouve qu’un seul article sur le site d’Europe 1 sous le titre : « Elle n’était pas vierge, son mariage a été annulé ».

En rentrant, ce soir, c’est le buzz qui démarre sur internet, France 2 l’évoque dans son Journal télévisé de 20 heures montrant même le porte-parole du ministère de la Justice en personne expliquait doctement que le mariage n’avait pas été annulé parce que l’épouse n’était plus vierge, mais parce qu’elle avait menti à son futur mari sur son état de virginité (il faut préciser, pour ceux qui ignorent encore tout de cette histoire survenue dans le nord de la France à Lille, vous voyez maintenant où c’est le pays des Ch’tis, que les deux époux sont de confession musulmane dixit les différents commentateurs, ce fait devant, à leurs yeux, constituer un élément signifiant de la situation). L’avocat du mari dépité, lui aussi sans se démonter, de nous expliquer qu’un article du Code civil prévoit expressément la possibilité d’annuler le mariage :

article 180 : « Le mariage qui a été contracté sans le consentement libre des deux époux, ou de l’un d’eux, ne peut être attaqué que par les époux, ou par celui des deux dont le consentement n’a pas été libre, ou par le ministère public. L’exercice d’une contrainte sur les époux ou l’un d’eux, y compris par crainte révérencielle envers un ascendant, constitue un cas de nullité du mariage.

S’il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l’autre époux peut demander la nullité du mariage. »

Et là tout le monde s’emballe, les associations militantes comme Ni Putes, Ni Soumises ou des personnalités comme Élisabeth Badinter, connue de sa lutte en faveur de la cause des femmes s’offusquent de ce qui s’est passé au tribunal de Lille. Même au sein du gouvernement, la solidarité tant prônée par le président lui-même risque de souffrir une nouvelle fois devant la pression de l’actualité. Ainsi, la secrétaire d’État au droit des femmes, Valérie Létard s’est dite « consternée » contredisant de fait le porte-parole du ministère de la Justice qui tentait de minimiser cette affaire.

Il faut dire que cette information, pour le moins déroutante à notre époque, au lendemain de la publication la loi n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations a de quoi ébranler la sérénité d’une société qui se veut laïque et moderne, respectueuse de l’égalité des droits même entre les sexes.

Car ce qui est choquant dans cette affaire, c’est de savoir que malgré toutes les déclarations qui vont pouvoir être faites désormais, le mal est fait. La Femme avec un « F » se trouve une nouvelle fois considérée avant tout comme un objet que l’on acquiert et dont on peut se débarrasser avec mépris. L’avocat de l’époux n’hésite pas ainsi à faire une comparaison, au sujet de la tromperie et du mensonge de l’épouse, en prenant exemple de l’achat d’un tableau de Picasso pour lequel on s’apercevrait qu’il ne s’agit pas d’un Picasso (la femme en question appréciera certainement l’objet de la comparaison, l’avocat aurait pu pousser son impair plus loin en évoquant l’achat d’un appartement, d’une voiture, ou de n’importe quel appareil informatique) !

Il pousse même plus loin l’ignominie (mais en cela il aura été suivi par la juge) en déclarant : « Il faut ramener la question au mensonge. La solution aurait été la même pour quelqu’un ayant caché quatre pages de casier judiciaire, le fait d’avoir été plusieurs fois marié ou de s’être prostitué. C’est la question d’une qualité qui a été dissimulée. L’exemple traditionnel qu’on donne aux étudiants, c’est celui d’une femme qui a épousé un homme sans savoir que c’était un ancien bagnard. C’est le fameux arrêt Berthon, qui date de 1868. »

Quant au « fameux arrêt Berthon », qui ne date pas de 1868 mais de 1862, c’est celui par lequel la Cour de cassation avait… refusé de reconnaître la nullité du mariage contracté par une jeune fille avec un ancien bagnard.

En fait, les réactions à l’arrêt Berthon sont à l’origine de l’évolution de la loi, qui jusque-là ne permettait la reconnaissance de nullité du mariage qu’en cas d’erreur physique sur la personne (des jumeaux, par exemple). On a donc ensuite ajouté l’erreur « sur les qualités essentielles », sans autre précision. Mais la jurisprudence dit que celles-ci doivent être « objectivement constatées, c’est-à-dire apparaître essentielles dans l’opinion publique ». Ce n’est évidemment pas le cas de la virginité d’une jeune femme, en 2008, dans notre société (Source).

Ce qui est choquant dans cette affaire, c’est qu’elle est en soi totalement contradictoire avec la loi sus-visée et constitue, à mon sens (mais je ne suis pas spécialiste) une discrimination des plus odieuses. Car, enfin, si le motif de l’annulation du mariage est fondé en droit et légitime, il doit pouvoir s’appliquer pour les deux parties, non ? C’est-à-dire que la femme, la Femme avec un « F », doit pouvoir elle aussi demander à annuler un mariage au motif qu’il y a eu tromperie sur la « marchandise », si elle vient à découvrir que le mari, qu’elle vient de prendre ou d’accepter (tout dépend de la conception du mariage), et qui se prétendrait « vierge » (notons au passage que pour un homme, il est plus d’usage de désigner cet état sous le terme de « puceau », comme signifiant non une qualité comme le cas de la Femme, mais au contraire une tare)... Seulement, voilà, comment prouver qu’un homme n’est plus vierge, si ce n’est qu’en faisant témoigner celle qui l’aura dépucelé !

Personnellement, je pense qu’il y a là manifestement discrimination au sens de la nouvelle loi du 27 mai 2008 à l’égard des femmes. Et que les hommes dignes devraient manifester leur soutien face à ce nouvel affront. Nous sommes donc loin d’une égalité entre les hommes et les femmes, et ces dernières doivent se dire que voilà bien des signes inquiétants.

Ce qui est triste, c’est que cette affaire relance des haines sourdes, liées à la religion qui feront encore une fois le lit d’extrémismes de tout poil (cf. « Le tribunal de Lille juge selon la Charia », dans Le Journal chrétien).

Au fait, puisque le monsieur s’estimait « trompé », pourquoi n’a-t-il pas demandé le divorce ? « Ah, mais monsieur, chez ces gens-là, on ne divorce pas... », voilà peut-être ce que l’on nous répondra un jour. Ah, non c’est vrai, le divorce dans ce cas ne se justifiait pas comme l’explique l’avocat...


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

517 réactions à cet article    


  • el bourrico 30 mai 2008 10:50

    C’est le moyen-âge qui reviens, c’est la tendance, le retour de la religion, tout ça... c’est dans l’air du temps.


    • Internaute Internaute 30 mai 2008 13:51

      Avec leur refus de défendre les valeurs françaises, les députés sont entrain d’imposer la charia en France. Les femmes sont brûlées, répudiées, le charcutage sexuel bat son plein dans notre pays. Les violences en tout genre qui n’existaient pas il y a à 25 ans sont aujourd’hui chose commune et les bien-pensants refusent toujours de trier le bon grain de l’ivraie.

      En angleterre on apprend que les "jeunes anglais" deviennent violent, 250 assassinats au couteau ayant eu lieu l’année passée. Quand on rentre dans le détail, les jeunes en question n’ont rien d’anglais car ils sont des africains à 95%.

      Le premier des droits de l’homme est celui des européens à vivre en paix chez eux. Le reste c’est de la trahison. Les Martine Aubry et autre pétasses qui poussent à la mixité sociale, au métissage et à l’apartheid dans les piscines municipales sont entrain de préparer notre malheur à tous. Cependant, Martine Aubry espère bien que jamais on ira loger une famille de maliens sur son palier.

      Les députés doivent défendre nos valeurs. Sinon, ils ne servent à rien. Nous ne pouvons pas compter sur ceux du PS et de l’UMP pour cela. La preuve en est faite tous les jours.


    • Niamastrachno Niamastrachno 30 mai 2008 17:53

      Pour toutes celles et ceux qui pensent que c’est une bonne chose qui lui est arrivé, une petite réaction d’une internaute qui me semble on ne peut plus explicite sur la réalité de la situation (ICI - Ni putes Ni soumises)

      Nisrine


      Comment faire pour sortir de cette galère ! Ou qu’est-ce qu’il ne faut pas faire ?

      Mode d’emploi féminin !
      1 ne pas avoir de petit copain, tu sais pourquoi !
      2 ne pas faire de sport tu risques de…
      3 ne pas naître sans hymen (surtout pas !)

      Quelques solutions au cas ou :
      1 reconstruction de l’hymen
      2 délivrances de certificat de la virginité

      Sinon annulation de mariage garanti par la justice.
      Femme, vous êtes prévenu, gardé les jambes fermées, avancé droit, la justice française s’y met.
      Parents, familles, frères, entourage et justice.

      Je crois pas qu’on puisse faire plus clair.


    • Kalugolo 1er juin 2008 12:40

      Bonjour à tous,

      Je suis également choqué par cette décision de justice. Je me demande bien ce que ce genre de litige d’un autre âge, d’un autre monde, vient faire dans mon pays.

      Mais en même temps, je me demande bien ce qu’aurait été la vie de cette femme si elle avait dû rester marié à un demeuré pareil. Le juge a peut être tout simplement pensé que de toute manière, elle était coincée. Et qu’il valait peut être mieux l’éloigner du "perfectionniste".

      Annuler ce mariage ??? Obligé.

      Mais verser des dommages et intérêts à la "mariée", pour atteinte à la vie privée et renvoyer le mari dans un coin du monde où son mode de vie est la règle.

      France, Pays des Droits de l’Homme... ???... Seulement des crapules alors ?!

      En tout cas, j’ai la désagréable impression que nous allons devoir nous habituer, puisque rien n’est fait pour la défense de notre mode de vie et de nos valeurs.

       


    • tvargentine.com lerma 30 mai 2008 10:53

      Entièrement d’accord avec vous,cette affaire est vraiment une grosse caricature de la bétise


      • mike57 30 mai 2008 10:55

        Lille n’est-ce pas la ville dont la mairesse est Martine Aubry réélue avec un score "africain", laquelle soutenue par Guigou a permis dans des piscines de Lille la séparation hommes-femmes et des horaires spéciaux pour les musulmans depuis de nombreuses années ?

        Ce Juge n’est-il pas un juge -acquis au- du sérail Aubry ? Chaque fois que des affaires provinciales comme ça sont jugées on devrait indiquer le nom du juge ! car ils ont quand même une relative liberté individuelle et doivent engager leur responsabilité personnelle en se nommant devant l’opinion.

        En République Française laïque cette décision d’un juge est incroyable et contrevenant gravement à notre Civilisation millénaire.

        Ensuite pourquoi pas le divorce civil gratuit en Mairie pour "tromperie" et puis etc. etc. en dévidant la pelote.

        La Ministre de la Justice devrait casser immédiatement ce jugement "chiarique" Anti-Républicain.

         Aucune réaction dans ses journaux et chez ses dirigeants sur les emprisonnements de 3 ans ferme à Tiaret Algerie pour 7 musulmans convertis au Christianisme. Et la "bête immonde" au sens Voltairien continue sa montée, alors que s’il y avait un peu de virilité de sa part, au sens antique de vertu, ça pourrait, associée à la droite sur ce point, s’arrêter très vite.


        • mike57 30 mai 2008 10:58

          Dans notre pays, la femme a acquis des droits depuis quelques décennies.
          Sa sexualité avant mariage ne saurait en aucun cas lui être reprochée et pas davantage à raison de moeurs et de coutumes usitées dans d’autres pays sous la férule de religions encore en volonté de mettre les femmes dans une situation de soumission totale vis à vis de leurs maîtres et seigneurs que sont leurs époux, sous la responsabilité des pères, oncles, grands-frères etc...
          Répudier une femme - car c’est bien de cela dont il s’agit - est inconvenant et déplacé.


          IL FAUT ABSOLUMENT QUE NOTRE MINISTRE DE LA JUSTICE RÉAGISSE !
          LE FERA-T-ELLE ? Il faut à tout prix faire casser ce jugement pour que cette jeune femme ne se sente pas stigmatisée et condamnée.



          Oui, où va la France avec ces jugements dignes de la Charîa la plus orthodoxe ? ===> En Eurabia, doucement, mais à coup sûr


        • gaiaol 30 mai 2008 11:32

          mike Il faut à tout prix faire casser ce jugement pour que cette jeune femme ne se sente pas stigmatisée et condamnée.

           

          elle l’est déjà de fait....

          c’est au nom de la confiance que le mariage a été annulé puisque l’union a été "batie sur le mensonge". c’est au nom de la confiance que la cour a tranché... sur le coup la justice n’a rien à se reprocher... et les reproches à son encontre sont nuls.

          et la religion n’a rien à voir...

          par contre la dramatisation...

           

           


        • Nobody knows me Nobody knows me 30 mai 2008 13:12

          En Eurabia, doucement, mais à coup sûr

          Amis néo conservateurs adorateurs d’aigles majestueux, on se calme svp... Eurabia vous dîtes ?


        • Niamastrachno Niamastrachno 30 mai 2008 14:07

          Si je tenais son avocat sous la main tiens...


        • 1984 30 mai 2008 14:21

          "la justice est indépendante"


        • Odal GOLD Odal GOLD 30 mai 2008 23:12

           Léon a écrit :

          "Le problème est que la justice est indépendante et que la seule chose que puisse faire le gouvernement c’est de demander que le ministère public fasse appel de cette décision. Mais je me demande si les délais ne sont pas passés..."

           

           @ Léon, Léon, Léon :

           

           

           Le Moyen Age n’effraie nullement une multinationale comme Carrefour. Durant l’épisode des caricatures danoises, dans tous les Carrefour du monde, il y a avait de grands panneaux qui affichaient : « We don’t sell Danish Product ! ».

           Ce sont bien les marchands et ce gouvernement de marchands qui dominent la Justice avec un soi-disant grand J. Ce sont les seuls à pouvoir vraiment se payer ces mercenaires ultimes que sont les avocats.

           Quand à ces marchands et à ce gouvernement de marchands, qui nous dominent physiquement et mentalement, ils soutiendront toujours ceux qui, croient-ils, leur feront faire des bénéfices et surtout l’économie (sic) d’un peu de courage.

           

           Il paraît donc qu’il n’y a de sérieux que le travail et surtout l’argent, et c’est une vérité qui éclaire heureusement nos médias et notre vie de tous les jours - et nous fait choisir aussi nos médias, nos dirigeants, notre Justice et notre gouvernement.

           

           Et si tu dis le contraire, c’est que tu manquerais déjà le sens de l’histoire et le sens de notre civilisation. Ce gouvernement est animé par un profond « idéal bourgeois », et cette association de mots ne le fait pas rire.

           Ce sont les gens qui veulent ça, et il n’y a donc pas de problème.

           

           

           > Foi de Samouraï

           


        • Odal GOLD Odal GOLD 30 mai 2008 23:22

           (…) « Je savais bien que les prêtres et les riches, tous et toujours du même avis, ne demandent pas mieux que de voir les gueux fabriquer des enfants. Les baptêmes, les mariages et les enterrements rapportent gros aux curés, surtout aux curés bretons. Et pour les riches exploiteurs et parasites, plus il y a de gueux, plus ils trouvent à choisir de serviteurs bons marché, et leurs jouissances en ce monde sont d’autant plus grandes qu’ils voient des misères et des souffrances autour d’eux. »

           

           « Mais ces prolétaires méritent certainement ce qu’ils ont, par leur ignorance, leur bassesse et leur lâcheté. Les peuples ont, dit-on, le gouvernement qu’ils méritent, ces stupides prolétaires ont aussi les maîtres qu’ils méritent. »

           

          Mémoire d’un paysan Bas-breton de Jean-Marie Déguignet 1834-1905 (Pocket)

           


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 mai 2008 00:48

          Ce cas est un effet. cherchons la cause. Corrigeons-la

          Ce genre de situation est la conséquence d’un décalage entre la loi telle qu’elle est et l’ethique qui prévaut dans la société, compliquée par le fait que les parties à ce litige n’ont PAS la même éthique que celle qui prévaut dans la société actuelle...

          Tout un enchevêtrement, donc, de subterfuges pour cacher d’abord que le mariage est a devenir un contrat purement consensuel et non de droit public et, deuxiemement, que certains citoyens ne font pas consensus sur les mêmes choses que la majorité... Ce qui est bien leur droit... si, mais seulement si, le mariage est purement consensuel.

          Pierre JC Allard

          http://nouvellesociete.org/5045.html

          http://nouvellesociete.org/5184.html


        • Pierre de Vienne Pierre Gangloff 30 mai 2008 11:01

          Ce qu’il me parait le plus consternant, c’est la participation de la justice de mon pays à l’humiliation d’une jeune femme, la mise à nu de sa vie privée, pour faire plaisir à des religieux tarés, obsédés par des principes et des comportements d’un autre âge.


          • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 30 mai 2008 11:03

            Ce jugement pour le moins bizarre au XXIème siècle, est certainement l’expréssion actuelle de dérives (pour ne pas dire d’incompétence généralisée) inadmissibles de la part des juges . J’en veux pour preuve l’attaque contre l’avocat Bernard Rippert que les juges trouvent trop libre de parole lors des audiences. Il faut défendre les droits des citoyens contre l’arbitraire incroyable qui sévit actuellement dans les prétoires. Outreaux n’en est que la partie la plus visible. Recherchez sur les moteurs de recherche, "deni de justice" par exemple,vous serez étonné tellement l y a de la matière.
             

            Permettez moi de vous faire partager l’info sur "la mise au pli de maitre Rippert.

            " La justice continue à s’acharner contre Maître Ripert, Avocat grenoblois, dont elle n’accepte pas la liberté de parole et de ton qu’il emploie pour défendre. Aujourd’hui, de nombreuses lois et une certaine pratique judiciaire, de plus en plus répandue veulent réduire le rôle de l’avocat et les droits de la défense (peines automatiques ; secteur du droit déjudiciarisé ; systématicité des condamnation, etc…)

            Maître Ripert est un avocat qui n’accepte pas que la justice ne tolère plus qu’une défense soumise et déférente. Savez vous que l’on oblige les avocats à quitter leur ceinture et leurs chaussures pour les autoriser à pénétrer en Maison d’arrêt pour rencontrer leurs clients !!!! Maître Ripert se bat pour rester un homme qui défendra debout et face à l’attitude de certains juges ou de certaines juridictions ; il ne conteste pas avoir tenu des propos acerbes, offensifs, mais fondés.

            C’est ce qui lui est reproché ! « On » veut le condamner pour cela. Il doit être jugé à l’audience du 11 septembre 2008 (à 9 heures) du Tribunal Correctionnel de Dijon.

            Non satisfait de ces poursuites pénales, le procureur général de Grenoble vient, à nouveau, de saisir le conseil de discipline de deux demandes à son encontre, de poursuites disciplinaires, pour les mêmes motifs. Il est clair que la justice veut faire taire Maître Ripert. Elle cherche par tous les moyens à l’empêcher de continuer d’exercer son métier. Il est clair que la justice n’accepte plus la liberté de la défense, quand celle-ci va au bout de ses droits !

            La justice se pense t’elle parfaite, au-dessus de toute critique et de toute erreur ? Les juges seraient-ils parfaits et intouchables si nul n’a le droit de les mettre en cause, de les critiquer ?

            Pour la liberté de la défense, pour le respect de son immunité, pour le droit de la liberté d’expression de l’Avocat, il est indispensable de soutenir la défense lorsqu’elle est attaquée. Nous pensons comme Maître Ripert, que chaque fois qu’une liberté recule, le fascisme avance. Une réunion publique d’informations et de préparation de son procès est organisée le Mercredi 11 juin 2008 à 19h00
            à la Maison de l’Avocat (45 rue pierre SEMARD à GRENOBLE)"

            Edifiant non ? Non à la régression des liberté publiques.

             


            • dapeacemaker911 30 mai 2008 11:07

              Je pense qu il y a totale meprise...

              Le mariage repose sur une relation de confiance (il me semble)...

              La rupture du mariage est legitime si il y a mensonge... apres l objet de ce mensonge.. c est une autre affaire.

              Faites attention a l instrumentalisation faites par les medias... detournement d attention...

              il y a, me semble t il, bien plus grave et bien plus preoccupant, en ce moment meme et sur les memes sujets "religieux".

              ...c est vraiment la mode de brasser de l air.


              • katalizeur 30 mai 2008 11:18

                .il y a en France 1000 annulation de mariage par an

                pourquoi commenter cette annulation et pas toutes les autres

                mais des qu’il s’agit des musulmants on peut sortir l’artillerie et les pourrirs avec l’aide des medias .

                 je defie tous les beaufs de services de me dire ou dans le CORAN et des les ecrits musulmants il est demandé que la femmes ou l’homme soit vierge.


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 mai 2008 11:36

                on lit pas le coran , on lit " autant en emportent les cons "


              • hans lefebvre hans lefebvre 31 mai 2008 00:09

                parfaitement, la précision s’imposait avant que les islamophobes de tous poils s’emparent du sujet opportunément, à l’image de nos médias, toujours prompts à stigmatiser au nom d’une pseudo pensée dénonciatrice d’injustice. Enfin, je rappelle vivement à Mme Amara que nos tribunaux rendent des arrêts, des jugements, des décisions, MAIS EN AUCUN CAS DES FATWAS (avis rendu par un mufti sur un point de jurisprudence à préciser) ! N’en rajoutez pas dans la confusion Mme le ministre ! Un peu de distance, ne serait-ce par respect pour cette jeune femme dont l’histoire fait désormais la une de tous les médias ! N’y a t-il pas d’autres sujets ? Ne vaut-il pas mieus évoquer les 120 homicides commis sur les femmes chaque année en France, sans oublier que seules 10% des femmes victimes de violences portent plainte !

                http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/violence/index.htm


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 mai 2008 11:37

                patron , un pastis pour Papy ...ou deux ....


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 mai 2008 11:39

                D’ ailleurs s’il avait consenti , il aurait concédé ...


              • Serpico Serpico 30 mai 2008 13:10

                Leon : "sauf que le mariage, s’il repose sur le consentement, n’est pas un contrat ! Le contrat de mariage est une disposition annexe qui règle la question des biens des époux."

                 

                ***************

                 

                Il vaut mieux lire ça qu’être aveugle.

                 

                C’est un contrat, point.

                 

                Dans ce cas précis, c’est une occasion de sauter sur le musulman. Les chialeurs professionnels et les indignés habituels vont nous assourdir avec leurs slogans cucul.

                 

                Il s’agit d’abord d’une relation basée sur la confiance. la fille a menti en connaissance de cause : elle adhère donc à la vision machiste et rétrograde de son ex-mari.

                 

                On ne peut bâtir un mariage sur l’absence d’honnêteté et le juge a sanctionné le mensonge.

                 

                On va assister à un beau détournement avec cette "affaire".

                 

                L’Islam n’a rien à voir avec les traditions que veut respecter ce type (s’il s’agit de traditions
                car il se peut aussi que le type soit un possessif tout simplement)

                 


              • Medkorp Medkorp 30 mai 2008 13:13

                Salut !

                Vous avez tout à fait raison, elle sera plus heureuse sans cet abruti


              • Niamastrachno Niamastrachno 30 mai 2008 14:15

                Plus heureuse ! pas si sûr ! Imaginez la gueule de sa famille en apprenant que leur fille n’est pas vierge !!! Elle aura de la chance - si sa famille n’est pas conservatrice - si elle ne se fait pas renvoyer au bled avec un type de la pire espèce !

                Une femme qui se marie dans ces conditions, je ne sais pas pour vous, mais çà ne m’a pas l’air d’un mariage franchement heureux, tout d’un mariage arrangé, je vois la famille d’ici :

                "tu n’es plus ma fille, tu as trompé tout ton monde, dégages salope de merde"

                Non mais qu’est-ce que vous croyez ? Qu’elle va revenir à la maison tout tranquilou ? C’est vraiment le pire que je lui souhaite, et si c’est le cas, amen - si j’ose dire - mais j’y crois pas trop...


              • 1984 30 mai 2008 14:31

                "S’il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l’autre époux peut demander la nullité du mariage. »

                La virginité d’une personne est-elle une qualité essentielle de cette personne ???

                En France je ne pense pas et nous sommes en France !


              • Olga Olga 30 mai 2008 14:36

                J’ai une proposition à vous faire. Approuvée par la CIA, le Mossad et le FSB.

                On passe, au détecteur de mensonge, tous les tourtereaux qui veulent convoler en justes noces. Là, trois cas de figure se présentent à nous :

                1) Si l’un d’eux a menti à l’autre, pas de mariage, retour à la case départ, sans passer par la prison.

                2) Si les deux mentent. Pas de mariage. Pas de gamins non plus. Avec deux menteurs pareils, on imagine les gamins...

                3) Il n’y a pas de troisième cas...

                 Désolé, j’ai honte...


              • Niamastrachno Niamastrachno 30 mai 2008 14:38

                Il s’agit d’abord d’une relation basée sur la confiance. la fille a menti en connaissance de cause : elle adhère donc à la vision machiste et rétrograde de son ex-mari.

                Non mais franchement, vous pensez honnêtement que cette femme a eu l’occasion d’adhérer à quoi que ce soit ? ’Faut pas confondre musulmans rétrogrades et jeune fille émancipée du XXIème !


              • meuzky 30 mai 2008 15:24

                ""S’il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l’autre époux peut demander la nullité du mariage. »

                La virginité d’une personne est-elle une qualité essentielle de cette personne ? ? ?

                En France je ne pense pas et nous sommes en France !"

                Non mai il y a bien eu erreur DANS la personne (ok je sors)


              • RilaX RilaX 30 mai 2008 15:41

                Elle savait que c’etait une qualité essentielles pour son ex epoux qu’elle soit vierge. Elle a sciement menti pour pouvoir l’epouser en sachant qu’elle ne correspondait pas a ce qu’il recherchais. Il y a eu tromperie ; pas sur la marchandie, sur la personne.

                Et ce genre de jugement n’est pas sexiste, une femme peut très bien annuler son mariage si son mari lui a menti sciemment sur une qualité qu’il savait importante pour elle (sa nationalité, son casier judiciaire, sa capacité reproductrice, ...).

                 

                Tout ce qui tourne autour de la virginité et de leur confession, n’est qu’un moyen très peu subtil pour detourner l’attention.

                 

                Lisez maitre eolas, il analyse le jugement, et donne beaucoup d’explications : http://www.maitre-eolas.fr/2008/05/30/969-n-y-a-t-il-que-les-vierges-qui-puissent-se-marier


              • Niamastrachno Niamastrachno 30 mai 2008 17:34

                Enfin je vois déjà plusieurs coté pervers de l’application de cette décision :

                • La multiplication des rapports anals (mals de dos, opérations anales récurrentes)
                • Le boum de la vente de lubrifiants
                • Une activité clinique effrénée (restauration de l’hymen)
                • Un boum des divorces (tribunaux engorgés)
                • Des aller simples vers le maghreb à prix ultra réduits (hausse de la fréquentation)
                • La mise en place de la charia dans de nouvelles écoles de filles (rendu possible depuis peu)
                • Un créneau financier sur des ceintures de chasteté (en complémentarité de la vente de lubrifiants - très lucratif)
                • Etc...

                Brrrr


              • marc 30 mai 2008 19:39

                papy

                 

                sauf que du coup cette jeune femme ne bénéficie d’aucun des droits dont elle bénéficierait avec un divorce par exemple.

                elle a menti sur sa virginité ? la question que le juge devrait se poser c’est : est-ce que le mari avit le droit de poser cette condition. Je me demande si la juge en question n’est pas elle-même une bigotte du même genre mais en catho ou en judéo.


              • maxim maxim 30 mai 2008 11:18

                là ,on fait marche arriére jusqu’au temps de l’inquisition ...

                non mais ,merde ! en France en 2008 ? et on on est à faire le procès de la non virginité ?

                qu’est ce que c’est que ce bordel ...

                et on baisse notre froc devant des exigeances dignes du moyen âge par une communauté qui veut nous imposer ses moeurs ?

                qu’en disent un peu les ligues vertueuse des défenses des droits de l’homme et de la femme ?

                 


                • katalizeur 30 mai 2008 11:27

                  @ maxime

                  la communauté que vous pointez du clavier n’a rien demandé.

                  crachez votre venin sur la justice et sur le juge islamoterrerogauchiste

                  PS : je fais parti de cette communauté comme vous dites et l’entre jambe de cette dame ou demoiselle ne me regarde pas


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 mai 2008 11:41

                  c ’est vrai Katalyseur , un vagin n’ a pas d’ oeil ...


                • chmoll chmoll 30 mai 2008 11:19

                  c vrai ça toujour la femme, s’que l’gus était core puceau lui ??


                  • el bourrico 30 mai 2008 11:19

                    DIs donc, Depeacemaker , tu t’es demandé pourquoi elle avait menti ? as tu réfléchi plus loin que le bout de ton nez ?

                    Il y a de chances qu’elle ai menti parcequ’elle savait qu’elle aurait des problèmes à cause de ça. Et pourquoi devrait elle avoir des problèmes avec ça, ici, de nos jours ? réponds à cette question avant de parler de brassage d’air ou de désinformation.

                    C’est un symptome d’une dérive, et ça n’a rien d’anodin.


                    • Nobody knows me Nobody knows me 30 mai 2008 12:02

                      Il y a de chances

                      Voilà, "il y a des chances". Qui mise combien sur quoi ? Un peu approximatif ça.

                      Qu’on voit le type comme un imbécile qui porte plus d’importance à la virginité de sa femme qu’à l’amour qu’il porte pour elle, je veux bien. Encore qu’on est peu de chose pour juger de qqn sur ses principes.

                      Mais qu’on foute ça encore sur le dos de l’Islam, va falloir changer de disque les gars. Et les autres religions ? Il me semble que la virginité est plutôt importante chez les catholiques et dans d’autrs cultes également non ?

                      Tout ça, c’est les médias qui veulent encore relancer un débat de merde car ils sont mauvais (au sens de "ce sont des timbales"), un point c’est tout. Comme il est dit plus haut, des divorces pour "mensonge" sont validés à longueur d’année. Mais il faut qu’on choisisse celui-là.

                      Bonne journée.


                    • Nobody knows me Nobody knows me 30 mai 2008 12:04

                      Il y a de chances

                      Voilà, "il y a des chances". Qui mise combien sur quoi ? Un peu approximatif tout ça.

                      Qu’on voit le type comme un imbécile qui porte plus d’importance à la virginité de sa femme qu’à l’amour qu’il porte pour elle, je veux bien. Encore qu’on est peu de chose pour juger de qqn sur ses principes.

                      Mais qu’on foute ça encore sur le dos de l’Islam, va falloir changer de disque les gars. Et les autres religions ? Il me semble que la virginité est plutôt importante chez les catholiques et dans d’autrs cultes également non ?

                      Tout ça, c’est les médias qui veulent encore relancer un débat de merde car ils sont mauvais (au sens de "ce sont des timbales"), un point c’est tout. Comme il est dit plus haut, des divorces pour "mensonge" sont validés à longueur d’année. Mais il faut qu’on choisisse celui-là.

                      Bonne journée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

citoyen

citoyen

 


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès