Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La minceur : une idée dépassée ?

La minceur : une idée dépassée ?

Depuis quelque temps, un nouveau phénomène est apparu sur les réseaux sociaux : « Strong is the new skinny », un mouvement qui encourage la femme à être forte et en santé à défaut d’être maigre. Ce phénomène apporte un vent de changement quant aux critères de beauté de la femme parfaite. La quête de la maigreur serait-elle une idée dépassée ? Probablement pas de sitôt, mais on peut entrevoir une lueur d’espoir pour les générations à venir.

Premièrement, d’où nous vient cet idéal axé sur la minceur ? Sans aucun doute, cela vient des médias ! La vision du corps soi-disant parfait dans les revues, les films ou sur internet influence notre jugement quant aux critères définissant le corps parfait. Pourtant, ces critères ne font aucun sens dans la réalité, à moins d’être né avec un métabolisme superpuissant. Donc, les jeunes filles se préoccupent de leurs poids, pour la plupart, dès leur arrivée au secondaire. Déjà que la plupart des adolescentes sont en pleine crise d’identité, celles-ci se torturent mentalement et physiquement pour atteindre une perfection inatteignable. Ce qui crée des adolescentes affamées et frustrées, bref, un véritable cocktail Molotov. Qui pourrait faire changer cette mentalité ? Ceux qui en sont à l’origine bien sûr, les médias. Justement, on observe un changement dans les médias quant à la définition de la beauté, des femmes plus en forme, musclées et moins maigres.

Effectivement, une partie de la communauté Facebook, twister, tumblr et instagram encourage les femmes à faire leur place dans l’univers du fitness en publiant de nombreuses photos de filles en santé. Les femmes plus en chair, il n’est pas question ici de graisse, deviennent peu à peu des modèles pour les autres femmes. Des abdominaux biens définis, des cuisses solides et des fesses bien rondes, c’est ça la nouvelle définition de la beauté. Bien sûr, cet idéal n’est pas plus facile à atteindre et il demande beaucoup de motivation, mais au moins la santé n’est pas remise en question. De plus, cela a un impact direct sur l’humeur des femmes, elles ont une meilleure estime d’elles-mêmes, elles sont motivées et fortes.

Il est temps de mettre fin à la mode des femmes filiformes et laisser place aux femmes en forme. Heureusement, la publicité suit le mouvement et la façon de penser des gens. Si de plus en plus de personnes estiment que la beauté n’est pas dans la maigreur, la publicité redéfinira elle aussi ses critères de beauté. Nous devons répandre ce message pour que toutes les jeunes filles l’entendent : « STRONG IS THE NEW SKINNY ». 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • denisfoy 16 mai 2013 09:07

    Il n’empêche qu’on continue à imposer des critères de beauté qui seront tout aussi insupportables et inatteignables pour beaucoup. Laissons ces jeunes fille être elles-mêmes, et arrêtons de leur imposer des critères absolus. Tous les goûts sont dans la nature et personnellement une recherche sur google image de « Strong is the new skinny » ne me dit rien qui vaille.



    • Cocasse Cocasse 16 mai 2013 11:39

      Je suis d’accord, laissons les gens être ce qu’ils sont, il n’y a pas de critères absolus.

      J’ai un ami qui aime les femmes minces, personnellement je préfère les grassouillettes, à chacun ses goûts. 
      Comme disait Brassens : la bandaison, ça se commande pas.

    • Franck 16 mai 2013 09:45

      D’où vient cette expression ? Un slogan pour une marque de t-shirt ? C’est comme si je dit « Option Fx is the new trade  ». Sérieusement, comment traduire «  Strong is the new skinny « ?
      « Le Fort est le nouveau Maigre » ! Donc apparemment ce concept renie la maigreur et prône le culturisme ? Où dans ce concept parle-t-on de rondeurs et de formes généreuses ? Attention à ne pas confondre pectoraux et poitrine. 90D est différent de 120A smiley


      • Ariane Walter Ariane Walter 16 mai 2013 11:06

        Manque de bol, la minceur , c’est la santé. On mange trop. On bouffe la planète. 

        J’adore ce mot désuet : frugalité ! Du sport, des légumes, un bon sommeil, un bon poids.
        Pour ne pas grossir, il faut manger très peu. C’est génial, non ? Economies !!

        • Cocasse Cocasse 16 mai 2013 11:44

          Non même pas, vous dites n’importe quoi.

          Je connais des grosses qui mangent une salade et des maigres qui s’empiffrent comme pas possible (et disposant d’un métabolisme naturel qui brûle tout).
          Des maigres en mauvaise santé, toujours malades, fragiles, des grosses pétillantes et énergiques.
          A certaines époques, il y avait plus de gros, les gens faisaient des réserves « corporelles » afin de mieux résister en période de disette ou de grands froids.
          Regardez la morphologie et la façon de vivre des esquimaux, grassouillets et en bonne santé, grâce aux graisses animales de poisson.


        • viva 16 mai 2013 11:56

          Pour survivre les esquimaux ont besoin de réserve, leur organisme c’est adapté, ce n’est pas le cas sous nos latitudes. Il est difficile de comparer une alimentation hyper calorique pour des raisons de survie et une alimentation trop riche nuisible à la santé.


        • Ariane Walter Ariane Walter 16 mai 2013 13:48

          Les maigres qui s’empiffrent finissent arthritiques. 

          Les grosses joyeuses s’essouflent ds les escaliers.

          Un peu de raison, svp.
          Mais etre maitre de ses impulsions en matiere de nutrition est tres difficile.

          Les gros ont été les beaux autrefois ...mais pas dans statuaire grecque.
           !!!!

        • lulupipistrelle 16 mai 2013 16:17

          Les déesses grecques statufiées ne sont mêmes pas minces... des costaudes, qui rentreraient avec peine dans un 46... 


        • epicure 16 mai 2013 22:17

          Manque de bol, il semblerait qu’un léger surpoids améliore l’espérance de vie.
          Comme le dit cocasse, ce n’est pas forcément la quantité de nourriture qui fait la minceur ou le surpoids, mais aussi le métabolisme.

          Chaque femme a donc sa propre quantité et qualité de nourriture pour ne pas grossir.


        • viva 16 mai 2013 11:50

          La minceur et la maigreur sont deux choses bien différente.l’une est souhaitable, l’autre morbide.


          L’excès de poids est nocif pour la santé, il convient donc d’avoir une bonne hygiène de vie, activité physique, alimentation saine, variée, et sans excès .....

          En fait tout est relatif, entre les deux extrèmes, il y a justement la minceur, considérer qu’elle est seulement souhaitable pour des raisons esthétique est très réducteur. C’est avant tout une question de santé publique.

          • viva 16 mai 2013 11:53

            Je rajouterais qu’un home sera naturellement attiré par une femme en bonne santé , c’est à dire ni trop maigre ni trop grosse, c’est ainsi que cela fonctionne pour la perpétuation de l’espèce.


            • lulupipistrelle 16 mai 2013 15:55

              Non, la fille athlétique est un idéal qui nous vient des jeux video.


              Les guerrières plaisent aussi bien aux filles qu’aux garçons...

              Les media courrent derrière une culture geek qu’elles ne peuvent contrôler .

              • lulupipistrelle 16 mai 2013 15:57

                PS Dans la plupart des jeux en ligne, on s’aperçoit que les joueurs masculins se font des personnages de filles toutes en seins, muscles et fesses... 


              • epicure 16 mai 2013 23:02

                ça manque de féminité tout ça, autant, que ce soit trop d’os ou trop de muscles apparents.

                Alors que rien n’est plus féminin, et à la fois beau, qu’un corps à la surface lisse, sans creux osseux, ni bosses musculaires ou graisseuses, ce qui demande un minimum de couche de graisse répartie régulièrement., comme peut l’avoir une femme normale.

                Ces modèles éloignés des tendances féminines naturelles, ne peuvent que génrer que frustrations auprès de la plupart des femmes, mais par contre ça fait touj,ours le bonheur financier d’autres personnes ( marché de la minceur ou du fitness ). 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Désilets94


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès