Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La mort d’un mec bien...

La mort d’un mec bien...

Il y a près de 30 ans, un triste 19 juin, Coluche quittait ce bas monde, au volant d’une moto, dans des circonstances très particulières, restées troubles.

Enquête.

La première question que nombreux se sont posés concernent le chauffeur du camion qui a provoqué la mort de Coluche, puisque celui-ci à attendu 27 ans pour sortir de son silence.

Il s’appelle Albert Ardisson, et ce retraité de 78 ans affirme que cet épisode de sa vie est hanté par ce drame, la mort de Coluche étant un fardeau dont il n’aurait jamais réussi à se débarrasser, fardeau qui l’aurait plongé dans une sérieuse dépression, ajoutant que l’accusation qui a été porté contre lui... (Il aurait tué volontairement le fondateur des restos du cœur)... l’aurait terriblement blessé. lien

Au-delà de ça, il faudrait tout de même essayer de comprendre comment un tel accident a pu être possible, et sans tomber dans la parano facile d’une théorie du complot, il faut quand même avouer que de nombreux points noirs existent, et qu’il serait temps de tenter de les élucider.

Les faits :

Au volant de sa moto Honda 110, rouge et noire, sur la route qui relie Cannes à Opio, où se trouvait sa maison, accompagné de 2 amis, Ludovic Paris et Didier Lavergne, Coluche roule à 60 km à l’heure, vitesse raisonnable pour celui qui a été champion du monde de vitesse à moto, lorsque brusquement, sans raison apparente, un poids lourd, arrivant en face d’eux, leur coupe brusquement la route en tournant brusquement à gauche. (lieu de l’accident)

Premiers doutes : le chauffeur du camion affirme que lorsqu’il a tourné, les motards étaient très loin... déclaration contestée les amis de Coluche qui l’accompagnaient en moto...

Pour quelle raison la justice n’a-t-elle jamais tenu compte de la version des 2 amis qui accompagnaient Coluche, quasi roue dans roue, ne gardant que le témoignage du chauffeur du camion ?

Didier Lavergne, l’un des 2 amis affirme : « le camion a tourné sans mettre son clignotant, sous le nez de Coluche ». lien

Pourtant les médias n’ont pas hésité d’affirmer que « quand ils sont sortis du virage, le camion était déjà en travers ».

« Faux ! » s’exclame Didier : « le camion venait droit vers nous. Et il était loin ! (...) le camion a braqué soudainement ».

L’un des gendarmes qui s’était était présent sur les lieux de l’accident, affirme que tout ça n’est qu’un tissu de mensonges... à chacun de l’écouter et de se faire une opinion. vidéo

Le chauffeur du camion a affirmé que les 3 motards roulaient très vite, déclaration remise en question par l’expertise qui a été réalisée.

« Faux ! », affirme en effet Didier «  je me suis arrêté sans faire de traces sur le bitume, et sans tomber, devant la cabine du camion ».

L’autre ami, Ludovic confirme : « c’était un bon freinage quoi ! Pas en urgence. On n’allait pas vite. Encore une fois, on n’allait pas vite !  »

Didier en remet une couche : « il roulait vers nous (...) il a fait la manœuvre quand nous sommes arrivés (...) c’était comme s’il avait fait exprès, pour nous foutre en l’air... ».

Alors pour quelle raison, le juge Renard a-t-il choisi de ne garder que la version du chauffeur, chauffeur dont le témoignage à été contesté par une expertise, ordonnée pourtant par ce même juge, laquelle expertise affirme que le chauffeur avait menti sur la vitesse des motards ?

Le témoignage du chauffeur est dans cette vidéo, mais quelle crédibilité peut-on accorder à un homme qui se faisait passer pour le père de Thierry Ardison ? lien

Autre élément qui ajoute de la confusion à celle existante : le chauffeur ne travaillait pas ce jour là pour le compte de son employeur mais transportait des gravats provenant de la gendarmerie de Grasse.

Étrangement ce n’est pas ce qu’ont raconté les médias, affirmant que le camion devait livrer ces gravats dans un camping... or il n’y avait pas de camping dans les environs... dans d’autres témoignages, le chauffeur du camion affirmait qu’il devait déposer ses gravats dans une zone industrielle...Or à l’endroit où il a tourné, il n’y en avait pas... il n’y avait qu’un pré. lien

De plus pour accéder à ce lieu, il faut passer un pont limité à 8 tonnes, donc interdit à ce camion.

On pourrait aussi s’interroger sur l’état du casque, Coluche ne l’avait pas sur la tête et le portait au coude...comment expliquer qu’il ait pu être autant abimé ?

Allons un peu plus loin.

Alors que le chauffeur du camion s’inquiétait seulement de signer le constat, il ne se serait pas occupé un seul instant de l’état de Coluche, couché par terre contre le poids lourd.

Didier : « attend ! Mais le chauffeur, c’était incroyable ! Ça aussi, ça m’a choqué...il est pratiquement sorti tout de suite avec les papiers pour faire le constat ! Le type qui voit un mort au sol et il attend avec sa sacoche et ses papiers pour faire le constat, c’est un truc de fou ! Il ne s’est jamais approché de l’homme qui ne pouvait qu’être blessé par terre. C’est ce qui m’a choqué le plus ! »

Didier s’est approché du chauffeur : «  t’as vu qui t’as mis par terre ? C’est Coluche !!! Et il n’a pas fait de commentaires. Il ne s’est plus approché pour avoir un geste de compassion humain... c’était très bizarre  ».

Mais ce n’est pas tout.

Après l’accident, pendant de très longues minutes, la route était totalement déserte.

Il a fallu attendre plusieurs dizaines de minutes pour que les secours arrivent...alors que 10 minutes après l’accident, la gendarmerie de Grasse avait déjà mis en place un barrage. lien

Se pose alors la question de la possible préméditation de l’accident. 

Et puis, comment l’AFP a-t-elle pu publier une dépêche annonçant la nouvelle de sa mort une heure avant l’accident ? lien

Qui aurait pu être à ce point motivé pour attenter à la vie de cet humoriste qui dérangeait déjà pas mal de monde ?

Pour tenter de le comprendre, il faut savoir qu’à l’époque Coluche déployait toute sa verve et son ironie à dégommer le président de la République d’alors...un certain Mitterrand.

S’il faut en croire Philippe Boggio, qui s’exprimait dans les colonnes du Monde : « ‘ Coluche avait envie d’en découdre avec les socialistes ».

3 jours avant sa mort, Michel Denisot avait interviewé Coluche, pour le journal « Libération » : « les hommes politiques vont recevoir. Lors de mon dernier spectacle j’avais fait peur à certains homme politiques, mais là, je vais carrément leur faire honte ».

Il était en effet en train de préparer un spectacle au vitriol pour la rentrée, au Zénith, spectacle dont le titre était « y en aura pour tout le monde  », visant particulièrement Mitterrand, et la gauche caviar « qui ne faisait rien contre le chômage ».

De plus il avait l’intention de dévoiler l’existence de Mazarine, la fille cachée de Mitterrand, ignorée jusque là, d’autant que grâce à son secrétaire particulier, Jean-Michel Vaguelsy, il avait eu accès à beaucoup de secrets du « tout Paris ».

Dans les colonnes de « téléobs » du 13 juin 1986, Coluche déclarait : «  jusque là, on a bien rigolé, mais ils n’ont encore rien vu : cette fois, ils ne vont plus rire du tout !  ». lien

S’il faut en croire Fred Romano, sa compagne de l’époque, tout ce que Coluche avait écrit et enregistré pour ce futur spectacle a disparu : «  je n’ai jamais su trop quoi penser de cet accident, ce qui est certain, c’est qu’il était en pleine préparation d’un spectacle explosif, les bandes étaient enregistrées et elle ont disparu comme par miracle après l’accident (...) Il voulait aller beaucoup plus loin que les restos du cœur, s’attaquer à la répartition inégalitaire du travail et des richesses... il allait s’en prendre à tout le théâtre politique de l’époque. C’était lui ou eux. lien

En mai 2006, Antoine Casubolo et Jean Depussé ont publié un essai : « Coluche l’accident, contre enquête », (éditions Privé), qui reprend de nombreux arguments propres à faire le point sur ce qui s’est réellement passé. lien

En avril 1974, j’avais eu l’honneur de rencontrer Coluche...avec mon groupe Aristide Padygros, nous avions partagé le programme d’un cabaret TV de la télévision suisse romande, « à bâtons rompus » (vidéo) et il y avait donné pour la première fois son « histoire d’un mec »...

Sitôt l’émission finie, il nous avait invité à partager ensuite un repas, si nous trouvions un restaurant encore ouvert à Genève à cette heure tardive, et je garde un souvenir ému de cette soirée...soirée bien arrosée, que nous avions émaillé de nos histoires les plus drôles possible : Coluche avait sorti un petit carnet, et il notait celles qu’il préférait...

6 mois après, il nous invitait à faire la première partie de son spectacle au CafConç des Champs-Elysées, lieu qu’il inaugurait (lien)...et quitte à enfoncer une porte ouverte, je dois dire que j’ai rarement rencontré une si étonnante et si belle personnalité, en me demandant ce qu’il dirait aujourd’hui face à la débâcle politique de notre pays.

À revoir, cette vidéo émouvante avec Michel Denisot, accompagné de Philippe Gildas, et de Maryse, le lendemain de sa mort.

Comme dit mon vieil ami africain : « est-ce que celui qui vous dit « je mens » dit la vérité ? »

L’image illustrant l’article vient de bouffonduroi.over-blog.fr

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Coluche toujours vivant

de Coluche à Grillo

la revanche du clown


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

225 réactions à cet article    


  • Julien30 Julien30 17 juin 09:39

    Il fallait le voir cracher dans une émission télé à la gueule d’un ancien combattant sur le mode « la guerre c’est mal » (quel message puissant !), comme si le pauvre vieux était responsable des conflits armés sur terre pour comprendre que ce n’était pas un mec si bien que ça. 


    • bourrico 7 17 juin 09:45

      @Julien30

      Hors sujet, tâcheron.
      Et sinon, l’ancien comme tu dis, était-il fier de son passé d’ancien combattant ou pas ?
      Non parce que ça change tout.

      Tu le présentes comme un pauvre innocent victime d’un dangereux pacifiste (sous entendu qui méritait presque de crever donc), mais t’en sais rien en fait, escroc, baratineur, faux derche, lopette !


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 09:48

      @Julien30
      bien sur, personne n’est parfait...et je me souviens que le bon peuple l’a souvent trouvé vulgaire...jusqu’au jour où il a tourné dans Tchao Pantin...et qu’il a lancé les restos du coeur...


    • Julien30 Julien30 17 juin 09:59

      @bourrico 7

      Oula, c’est bon vous avez craché toute votre frustration ?
      « Non parce que ça change tout. »
      Non ça ne change rien, Coluche était, sur ce coup-là en tout cas, un crétin face à un type qui avait parfaitement le droit d’être fier, fier d’avoir combattu les nazis par exemple, vous trouvez ça honteux d’avoir combattu les nazis parce que « la guerre c’est mal » ?
      Pour le reste de votre commentaire je vais le laisser là où il est, vous n’êtes sans doute qu’un type malheureux et aigri et je n’aime pas enfoncer les gens dans votre situation.

    • penajouir penajouir 17 juin 18:51

      @Julien30
      Alors là avec le juju sa vole très haut... Plus de 2200 commentaires postés à donner son avis qui, est bien sur toujours le bon. C’est ca avec les cons, ils sont bourrés de certitude qu’il en oublie les soirs de grands vents qu’il ne faut pas pisser contre le vent. Cet énergumène est sans doute un des plus puant de prétention que l’on peut trouver sur ce site.


    • Michel Maugis Michel Maugis 17 juin 22:32

      @Julien30


      Mais Julien30 est une mec bien, car pour lui la guerre c’ est bien !!

    • Michel Maugis Michel Maugis 17 juin 22:39

      @penajouir

      « Cet énergumène est sans doute un des plus puant de prétention que l’on peut trouver sur ce site. »

      C’ est exactement ce que je pense de ce type, d’ailleurs la suffisance de ses propos apparaît dans son avatar de « philosophe » qui émet un avis définitif sans appel.

      on remarquera aisément que c’est toujours pour venir en secours des plus belles crapules sanguinaires de notre temps.

      On comprend qu’ il n’aime pas Coluche. Il ne doit pas aussi aimé Dieudonné

    • legrind legrind 18 juin 13:00

      @Julien30

      Et sinon, l’ancien comme tu dis, était-il fier de son passé d’ancien combattant ou pas ?
      Non parce que ça change tout.
      Ah bon pourquoi ? on parle d’un ancien combattant pas d’un ancien collabo.

    • eric39 (---.---.67.91) 19 juin 12:23

      @Julien30

      Bonjour, j’ai mieux, raconte par mon pote Serge Malik, un des types rameute par la joyeuse bande pour creer de toute piece l’officine nommee sos racisme, en la meublant avec des militants fictifs pioches dans les fichiers de la fen, du ps et de la,fcpe. Il l’vu lors d’une soiree joyeuse, descendre en trombe pour aller latter un sdf qui se serait trop approche de sa luxueuse voiture ou moto (oublie ce detail) a coup de ses santiagues de luxe Par la suite, Joxe, president de la CdC aida sa compagne a echapper aux consequences des detournement de fond des restau du coeur a travers leur boite de com. et d’imprimerie...


    • Croa Croa 19 juin 19:54

      À Julien30,
      *
      Coluche était iconoclaste. Quand on comprend trop on devient vulgaire, forcément !
      *
      D’un autre coté ménager les susceptibilité, au moins respecter les usages même si c’est con c’est la moindre des choses et ça Coluche ne savait pas faire : Personne n’est parfait ! smiley 


    • soi même 20 juin 00:51

      @olivier cabanel , tu me déçois l’esthète des alpages qui n’ose pas pété en public tellement , il trouve incorrecte de présente par ses fondements sa vulgaire conception du monde ... !


    • bourrico 7 17 juin 09:42

      Mouais.... un ènième avatar de théorie du complot.

      Qui en plus demande un sacré timing et des renseignements tip top et bien en amont.

      Amusez vous bien avec ce énième nonoss offert par monseigneur Vico.

      • Croa Croa 19 juin 19:57

        À bourrico 7,
        *
        Moi je trouve l’article bien argumenté. Ce n’est donc pas une « théorie » mais une thèse.


      • olivier cabanel olivier cabanel 20 juin 18:37

        @Croa

        du lourd... 
        d’après wikipédia Coluche a trouvé la mort à 16h35. lien
        or le communiqué de presse de l’AFP avait annoncé sa mort à 15h46. lien
        l’agence de presse tenait son information de la gendarmerie...
        faudra m’expliquer comment les gendarmes ont pu annoncer sa mort à 15H46...alors qu’il est mort à 16h35 ?
         

      • Trelawney Trelawney 17 juin 10:19

        Sans entrer dans une théorie du complot, on a l’histoire typique d’un transporteur de gravas qui parce qu’il a le poids pour lui se fiche totalement des autres conducteurs en se disant « ils vont bien s’arrêter ».

        C’est le même type de chauffeur que l’on rencontre dans la Champagne ou la Picardie lors de campagnes Betteravières.

        Donc le chauffeur faisait une « brocante » (il ne travaillait pas pour son patron) et transporter des gravas pour certainement carrosser un chemin privé. Il roulait sur une route limitée à 8T, mais comme les gravats venaient de la gendarmerie on devine aisément qui était la commanditaire de la « brocante ».

        Il tourne sans avertir personne en se disant « ils vont bien s’arrêter ». un motard touche le camion. il doit se dire « merde il a touché, merde il est mort et re merde c’est Coluche » .

        Comme la gendarmerie locale n’est pas banc bleu sur l’origine du camion sur cette route, elle va mettre cela sur la faute à « pas de chance » et essayer d’étouffer autant que possible l’affaire en désengageant la responsabilité du conducteur.

        J’en n’est rien à fiche que le chauffeur nous fasse une déprime et qu’il n’arrive plus à pointer à la pétanque , car je pense que s’il s’était pendu il aurait eu plus de panache.


        • ZenZoe ZenZoe 17 juin 10:37

          @Trelawney
          Pas bête du tout votre théorie. C’est la plus plausible que j’aie lue d’ailleurs.
          .
          On en revient au banal accident donc. Le plus logique. Même si je pense que Coluche pouvait être dans le viseur, et même si une exécution discrète ou deux n’effrayait pas le président d’alors, je ne crois pas à l’accident arrangé là. Comment auraient-ils su que Coluche et ses potes passeraient par là à un moment précis sans casque, pourquoi ne pas avoir utilisé un conducteur qui aurait pris la fuite, pourquoi le chauffeur du camion / agent secret aurait fait une dépression ?
          il aurait été infiniment plus facile de dégommer Coluche quand il était seul en plus, sans témoins gênants. Une petite overdose par exemple (il se camait un peu Coluche), ou mieux, une arrestation pour trafic de drogue pour le calmer un peu, ça marche pour d’autres...


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 11:17

          @Trelawney
          j’avoue avoir de la peine à me faire une opinion, pourtant la vrai question est : pourquoi une véritable enquête n’a pas été menée...tant il y a de points d’interrogation ?

          je n’en ai pas parlé dans l’article, mais le juge qui a traité ça si légèrement a été impliqué plus tard dans une bizarre affaire...un camion qui s’engage sur une route limitée aux 5 tonnes alors qu’il en fait 38...
          et puis je n’oublie d’autres morts mystérieuses...Balavoine...Beregovoy...voire Le Luron...Robert Boulin...
          je n’oublie pas non plus que la veuve de Mitterrand avait déclaré : « mon mari avait le droit de mort sur n’importe quelle personne que ce soit »
          je n’oublie pas non plus que son garde du corps, qui était aussi un de ses bons amis, avait été assassiné lorsque Coluche était candidat...
          et puis rappelez vous du Rainbow warrior...

        • cevennevive cevennevive 17 juin 12:46

          @olivier cabanel,


          Tu oublies François de grossouvre...

        • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 13:24

          @cevennevive
          et quelques autres !

          le crime d’état est une vieille histoire... il serait temps qu’il soit pénalisable
          merci

        • Le421 Le421 17 juin 18:40

          @olivier cabanel
          Je vois très mal les gens que nous élisons et font les lois dire spontanément combien ils gagnent vraiment, même si ce devrait être fait, combien de profits parallèles et d’avantages divers ils bénéficient et de combien de passe-droits ou abus de toutes sortes ils disposent.
          Autant se tirer une balle dans le pied.
          Nous vivons dans un pays latin qui veut magouiller à l’anglo- saxonne, prendre tous les avantages et pas les inconvénients.
          Finalement, la France est une république bananière de tout premier plan.
          Les italiens avec leur réputation peuvent se rhabiller. Et de loin.
          Le moindre petit maire de campagne se chauffe au bois pas cher.
          Alors, devinez arrivé au ministère...

          Et si quelqu’un moufte de trop !!


        • JBL1960 JBL1960 19 juin 21:34

          @olivier cabanel Je suis certaine que vous avez dû lire le livre de Vincent Nouzille « Les Tueurs d’État » Nouzille avait fait une interview à propos de ce livre = https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/18/par-la-bush-dhollandouille/ Je ne dis pas que j’ai aucun doute, mais ce devait être très facile à la Mitte effectivement d’organiser cela. Quant on ressent le plaisir qu’a eut FH à réactiver tout cela. Comme on entend beaucoup Coluche en ce moment, et pour notre plus grand plaisir, puis-je me permettre de vous rappeler un sketch, d’une actualité mordante et bien cruelle, de Thierry Le Luron ? Tenez, si vous le souhaitez c’est ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/27/adolf-benito-glandu/ C’est un extrait de son spectacle « Le Luron Interdit » François le Second ne devait pas apprécier du tout, non ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 20 juin 18:38

          @cevennevive

          du lourd... accroche toi !...
          d’après wikipédia Coluche a trouvé la mort à 16h35. lien
          or le communiqué de presse de l’AFP avait annoncé sa mort à 15h46. lien
          l’agence de presse tenait son information de la gendarmerie...
          faudra m’expliquer comment les gendarmes ont pu annoncer sa mort à 15H46...alors qu’il est mort à 16h35 ?
           

        • francesca2 francesca2 20 juin 18:42

          @olivier cabanel

          Oh mon Dieu...

        • microf 17 juin 10:41

          Repose en Paix, « POTE », Paix que tu n´as pas pu avoir sur la terre. Que la terre de France te soit légère comme on dit.


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 11:06

            @microf
            je partage, merci


          • Etbendidon 17 juin 10:41

            Bon il est temps de révéler la VERITE sur cet accident

            C’était un coup monté : le chauffeur du camion père de thierry ARDISSON voulait faire de la pub à son fils
            En plus il était encarté à la CGT que Coluche appelait le CANCER GENERAL DU TRAVAIL
            d’ailleurs ré écoutez cette vidéo de Coluche sur la CGT et les cocos
            https://youtu.be/gVIY-0EXEhQ
             smiley
            Elle est toujours d’actualité
             smiley


            • Alren Alren 19 juin 10:59

              @Etbendidon

              Merci pour cette vidéo qui démontre que Coluche n’avait pas l’envergure intellectuelle pour une analyse globale de la société, mais restait au niveau du café du commerce.

              En s’attaquant à ceux qui étaient déjà les cibles d’un pilonnage permanent de la part des mass-merdias détenus et dirigés pas de grandes fortunes, il se faisait le complice de ces derniers tout en dénonçant ailleurs leur action pernicieuse. Pas très cartésien.

              Au fond, ce n’était qu’un petit « anarchiste de droite » qui gagnait sa croûte dans le spectacle facile, démago.


            • Croa Croa 19 juin 22:36

              À Etbendidon,
              Il n’était pas toujours fin et ce sketch là passe en revue les idées reçues de l’époque. Ici Coluche raisonne comme un tambour, on pourrait même penser à un rôle de pilier de bistrot.
              FO n’est pas ménagée non plus ! (Non c’est pire en fait.)


            • rugueux 17 juin 10:56

              Amis soucoupistes bonjour !

              Papy zinzin t’es impayable !

              Juste un banal accident de la route d’un mec qui ne portait pas son casque comme il en arrive tous les jours...c’est plus vraisemblable que la pîste de l’assassinat par le mossad, le fsb, les illuminatis ou le NWO !


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 13:31

                @rugueux
                mon cher rugeux... c’est tellement plus simple de renvoyer ceux qui s’interrogent à de vagues complotistes... ça arrange bien ceux qui préfèrent plonger la tête dans le sable, façon autruche, dévoilant ainsi une partie fragile de leur anatomie.

                 smiley

              • tonimarus45 19 juin 20:41

                @rugueux—bonjour—etions nos des « soucoupites » ceux qui denonçions « le charnier de timissoara » ou bien« l »histoire des couveuses kowetiennes, ou bien les fioles de pisse presentees comme armes chimiques de destruction massive par « pauwel » ,excusez du peu devant l"onu,et il y en a bien d’autres ; qui avait raison ceux que l’on denonçait avec mepris comme soucoupistes ou les tartufes qui faisaient semblant de croire cela ????et alors qui etaient les plus meprisables


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 11:21

                @ tous

                une interview des auteurs du livre, chez ardisson, ici

                • juluch juluch 17 juin 12:51

                  Un sacré bonhomme....


                  c’est l’histoire d’un mec................................  smiley

                  merci Olivier

                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 13:25

                    @juluch
                    merci à toi aussi...

                    sur la vidéo que j’ai proposé en fin d’article, j’ai découvert, trente ans après, ma présence vidéo alors que nous quittions la scène de cette émission de tv... ça ne dure que 4 ou 5 secondes...
                    et on voit coluche dans une encoignure de porte.

                  • juluch juluch 17 juin 14:04

                    @olivier cabanel

                    Il manque....depuis 1986 il aurait pu en dire des vertes et des pas mures ..... smiley

                  • cevennevive cevennevive 17 juin 12:57

                    Salut Olivier,


                    Coluche était aussi un peu prophète (ou devin).

                    N’avait-il pas dit dans sa chanson « Misère, misère... »

                    - « Attendez que la gauche passe en 2012, vous verrez ! » ?

                    Coluche nous manque aujourd’hui. Il avait le don de dédramatiser des situations verrouillées, pénibles pour tous, surtout pour les plus humbles.

                    La dérision est le meilleur des remèdes contre l’aigreur et le ressentiment. Le rire nous venge un peu. Ceux qui l’ont trouvé vulgaire étaient souvent ceux qu’il brocardait en nous faisant rire.

                    « Rire de tout pour ne pleurer de rien... »

                    PS - L’autre, le footeux tout bariolé de tatouages, celui qui a dit « France, Pays de merde » ne nous a pas fait rire du tout lui...

                    Bien à toi.



                    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 13:27

                      @cevennevive
                      j’aime bien cette formule : « rire de tout pour ne pleurer de rien »

                      merci
                      bien à toi aussi

                    • Hector Hector 18 juin 11:35

                      @olivier Cabanel
                      Cette citation « Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer » est extraite du « Barbier de Séville » de Beaumarchais qui en connaissais un rayon sur les tribunaux, les enquêtes et en général sur le système judiciaire, lui qui a passé sa vie de procès en procès.
                      Mais j’aime aussi beaucoup cette formule.
                      En ce qui concerne cet « accident », il est couramment admis aujourd’hui que ce n’en était pas un.
                      Merci Olivier de ce rappel, s’il en était besoin.


                    • rocla+ rocla+ 17 juin 13:09

                      les bitniks  fument  du halik  , 


                      ils sont pas normals ces jeunes .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès