Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La multiplication des pains

La multiplication des pains

Nous vivons une époque formidable

JPEG

Le miracle permanent.

Même si les temps ne sont plus aux miracles, il en est un pourtant qui ne cesse de m'interroger. Comme vous pouvez le savoir, depuis septembre, j'ai le plaisir de pouvoir accorder un peu de mon temps à une association caritative qui propose des repas chauds aux personnes en difficultés. Pour ce faire, nous recevons les surplus alimentaires des grandes surfaces par l'intermédiaire de la banque alimentaire.

J'écris de ma place de bénévole qui n'est pas au courant des tenants et des aboutissants de cette chaîne de solidarité qui conduit à la livraison deux ou trois fois par semaine de produits disparates, le plus souvent dans des emballages multiples dont les dates de péremption sont très proches et parfois légèrement dépassées. Ma première réaction a été la surprise de voir tant de marchandises arriver ici.

Puis, étant souvent préposé aux pluches, j'ai pu déplorer la stupidité du conditionnement des légumes qui sont le plus souvent dans des caissons en plastique mis sous vide. J'ai constaté à quel point la dégradation des produits s'accélérait dans de telles conditions et qu'il serait à la fois plus écologique, plus naturel et plus efficace de ne pas emballer ainsi les légumes mais de les servir en vrac comme sur nos marchés.

Mais ce serait faire fi des exigences absurdes des consommateurs qui pensent sans doute qu'ainsi, ils gagnent non seulement du temps en s'exonérant de la pesée si pénible mais qu'ils bénéficient d'une meilleure hygiène. Quand on voit l'état des légumes en fin de parcours, je pense sincèrement qu'ils se fourvoient et qu'il y aurait bien moins de gaspillage sans cette frénésie de la part individuelle.

Inutile de vous dire que ceci n'est qu'un vœu pieu et que, faute d'un cataclysme, la grande distribution continuera à emballer à qui mieux mieux et à enfumer les clients. Ce doit être dans la nature de ces braves philanthropes. Car, voyez vous, depuis peu, nos grandes enseignes ne peuvent jeter et détruire leurs surplus, elles sont même dans l'obligation de les confier à des organismes comme la banque alimentaire.

Et c'est là que je constate un approvisionnement totalement délirant, bien au-delà des capacités de traitement et d'absorption de l'association où j'officie. Après un premier tri, quelques pluches et de nombreuses manipulations, nos poubelles regorgent en dépit des repas préparés et des distributions effectuées. Nous sommes dans le paradoxe. Ce ne sont plus les grandes surfaces qui gaspillent : elles s'en lavent désormais les mains et confient la sale besogne de la mise à la benne aux gens dont l'ambition était jusque-là de venir en aide aux nécessiteux.

Je vous fais grâce de la complexité de la gestion de ces stocks qui arrivent de manière totalement aléatoire, sans aucune maîtrise de notre part et avec l'obligation de faire pour le mieux dans le souci de la santé des bénéficiaires. Et là, ce n'est pas toujours très facile avec des produits frais, des laitages, des crèmes, des plats cuisinés qui sont toujours plus nombreux et fantaisistes. La surenchère du commerce s'exprime ici dans une diversité qui n'est jamais garante de qualité, bien au contraire.

Je ne voudrais pas cracher dans la soupe ; je suis sans doute fort mal placé pour juger de tels produits, moi qui ne vais jamais dans les temples du mercantilisme et du gaspillage. Je m'indigne des quelques mètres cubes de déchets que nous traitons après tri et exploitation de ces cadeaux subventionnés. Et soudain, je comprends mieux pourquoi un produit ne cesse de gonfler les stocks et nous contraint à toujours plus jeter.

Car voyez-vous, dans ce monde merveilleux du cadeau désintéressé, les pains se multiplient plus sûrement qu'aux noces de Cana. Ce jour, ce sont pas moins de onze caissettes de pains emballés, tranchés, tous plus fantaisie les uns que les autres et au goût si éloigné de ce qu'on achète dans une vraie boulangerie que j'en perds le plaisir de manger du pain ici.

Mais là n'est pas le plus inquiétant. Ces trois mètres cubes de pain ne peuvent être écoulés. Il y a manifestement surenchère. La maîtrise des flux au niveau de ceux qui effectuent les commandes dans ces grandes maisons aux enseignes connues est plus que déplorable à moins qu'il ne s'agisse désormais d'une belle manière de gonfler le chiffre d'affaires.

Le prix de revient réel du pain est dérisoire, d'autant que nous sommes dans le cas présent au cœur de la fabrication industrielle sans saveur ni valeur. Tout ce qui part à la banque alimentaire fait l'objet d'un dédommagement. J'en viens à me demander si, en agissant ainsi, nos joyeux philanthropes de la grande distribution ne font pas une petite culbute qui ne mange pas de pain au pays des margoulins. C'est sans doute mon esprit retors qui me pousse à envisager pareille magouille …

Je ne suis pas à même d'enquêter. Je m'interroge et je n'aime pas me poser ainsi des questions sans réponse. J'aimerais que des lecteurs plus éclairés m'apportent leurs lumières sur cette multiplication des pains qui arrivent par le biais de la banque alimentaire. J'ai besoin de comprendre.

Gaspillagement leur.

pain01.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 10 décembre 2015 11:34

    Belle intuition Nabum ! Bravo


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:38

      @colere48

      Je fourre mon nez partout et il y a de quoi attraper la nausée


    • oncle archibald 10 décembre 2015 11:46

      @ Nabum : « C’est sans doute mon esprit retors qui me pousse à envisager pareille magouille … »

      Mais non, pas du tout, et je crois que l’esprit le plus retord des pékins lambda que nous sommes n’arrive pas à la cheville de l’imagination des « conseils comptables et financiers » qui œuvrent en ces lieux ....


      • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:40

        @oncle archibald

        Les lois sont faites par des margoulins qui se dépêchent de devenir avocats d’affaire pour vendre les bons tuyaux afin de les détourner à plus véreux qu’eux.
        Eh oui, c’est possible


      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 10 décembre 2015 12:00

        « Mais ce serait faire fi des exigences absurdes des consommateurs qui pensent sans doute qu’ainsi, ils gagnent non seulement du temps en s’exonérant de la pesée si pénible mais qu’ils bénéficient d’une meilleure hygiène. »


        Contrairement aux affirmations des « communicants » de la grande distribution, ce n’est pas le distributeur qui s’adapte à la demande, mais le consommateur qui s’adapte à l’offre et le but est l’« optimisation des marges », c’est-à-dire l’augmentation du profit.

        Ce que vous décrivez s’appelle le « packaging », une branche du marketing qui consiste à conditionner les produits dans le but de séduire le consommateur.

        Grâce au packaging, la vente et le prix des yaourts ont régulièrement progressé alors que l’un et l’autre seraient restés stables si on en était restés au seul yaourt nature en pot consigné.

        Tout ce que vous décrivez est vrai et déplorable, mais ce n’est pas le consommateur qu’il faut blâmer : c’est lui la cible principale et la première victime. Les bénéficiaires des associations caritatives sont les principales victimes de tout ce système, mais pas la cible des stratégies marketing. Les militaires diraient : dommage collatéral, avec le cynisme habituel.

        • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 10 décembre 2015 12:06

          @M de Sourcessure

          Pour l’anecdote, en lisant le titre de cet article, j’ai cru qu’il s’agissait des affrontements entre les poids plumes de la politique sur les plateaux télévisé.

          Là, c’est bien la multiplication des pains, mais ils savent comment faire pour ne pas se faire mal.

        • Robert Lavigue Robert Lavigue 10 décembre 2015 15:55

          @M de Sourcessure

          Vous confondez les besoins et les désirs. C’est la base du marketing.
          Les besoins sont en nombre très limités (se nourrir, se protéger de l’environnement, se reproduire, et)
          Les désirs sont les moyens pour satisfaire un besoin. Ils sont en nombre illimités.

          Exemple le plus basique. Tout le monde a besoin de se nourrir, on peut donc construire un régime alimentaire simple qui conviendra au plus grand nombre.

          Excepté dans une société totalitaire, peu importe laquelle (y compris celles préconisées par tous les alter-quelquechose dont les khmers verts), cela ne fonctionnera pas.
          Parce qu’il y a une différence fondamentale entre se nourrir (besoin) et manger (désir).

          Pour de multiples raisons, j’ai le droit imprescriptible de ne pas vouloir de vos saloperies de yaourts nature conditionnés dans des pots en verre consigné.
          Par exemple, parce que j’estime que la forme la forme du pot est inesthétique ou parce qu’il m’est odieux de me nourrir de la même chose que vous.

          C’est là qu’intervient le marketing !
          http://ressources.aunege.fr/nuxeo/site/esupversions/83e876d5-3c45-45cb-a888-2af03045ca8e/MarFonPda/co/L1_1_1_concepts_cles_marketing.html


        • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 10 décembre 2015 16:14

          @Robert Lavigue
          Merci pour le cours, professeur, je n’ai rien dit d’autre !


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 10 décembre 2015 16:29

          @M de Sourcessure

          Oh... Ce n’est pas un cours... C’est ce que devrait savoir toute personne qui se pique de critiquer la distribution (qu’elle soit grande ou petite). Autant connaître les outils qu’elle utilise.

          Nous avons cependant un point essentiel de désaccord :
          Je pense que le consommateur est un être beaucoup plus intelligent qu’on ne le prétend dans les milieux autorisés de la bienpensance. Les producteurs-distributeurs ont beaucoup de mal à le satisfaire et dépensent des fortunes pour le comprendre.

          Sinon, un Nabum suffirait amplement pour assurer à la fois le marketing des grandes surfaces et les programmes culturels de sa radio locale.


        • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:41

          @M de Sourcessure

          Merci pour ces précisions nécessaires et très pertinentes

          Je me doute que vous dites vrai


        • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 10 décembre 2015 20:53

          @Robert Lavigue

          pour votre culture :


        • juluch juluch 10 décembre 2015 12:43

          Bienvenue dans le monde du gaspillage Nabum........ smiley


          On en crèvera de ça mon pauvre ami.....

          A bientôt...

          • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:43

            @juluch

            Nous on risque plutôt le trop plein
            Mais d’autres c’est le trop vide


          • cathy cathy 10 décembre 2015 12:55

            Il n’y a pas eu de multiplication de pains aux noces de Cana.


            • oncle archibald 10 décembre 2015 13:08

              @cathy : merci pour cette mise au point. Juste une transformation de l’eau en vin, qui interesserait sans doute gbveaucoup les grandes surfaces et que certains négociants italiens ont pratiquée dans les années 70 au grand dam de nos viticulteurs du midi qui vidaient leurs camions citernes dans les fossés, voire dans les rues de Narbonne ....


            • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 10 décembre 2015 16:15

              @oncle archibald

              moi aussi, ça m’intéresserait

            • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:43

              @cathy

              Pardon

              Je ne faisais pas partie des invités


            • Doume65 11 décembre 2015 09:51

              @cathy
              L’histoire ne le dit pas, mais la première occurrence de ces multiplications s’est faite alors que Jésus n’était qu’un embryon. Lorsque Marie annonça qu’elle était enceinte à Joseph, celui-ci, sachant qu’il n’était pas le père puisqu’il avait respecté jusque là l’abstinence, se mit très en colère et, de rage, lui fila un pain dans la tronche. Malheureusement pour elle, son petiot les multiplia.


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 10 décembre 2015 13:48

              Consternant, le nombre d’erreurs que véhicule cet article bien pensant... Mais, il ne s’agit que de littérature d’écrivant en quête de lecteur... Et tant qu’à donner des leçons, autant qu’elles soient stupides !

              1) Nous avons une chaine logistique constituée d’une grande surface, de la banque alimentaire et d’une association caritative. L’association caritative est submergée de produits. Conclusion de l’auteur, c’est la grande surface qui est responsable.
              - La responsabilité pourrait très bien en incomber à l’association caritative qui est incapable de faire connaître ses besoins et ses capacités de traitement à la banque alimentaire. Mais, c’est bien connu, les associations caritatives peuplées de Nabum ne peuvent pas être la source du disfonctionnement !
              - La responsabilité pourrait très bien en incomber à la banque alimentaire qui serait incapable de répondre correctement aux demandes des associations caritatives.

              2) Non content d’être un maître logisticien, l’auteur est aussi un génie de la gestion des stocks de produits périssables. On se demande bien pourquoi il a passé sa vie à d’autres activités sans faire profiter la société de ses compétences.
              Pour ce qui concerne le pain, il ignore probablement qu’une grande surface se doit d’avoir du pain de la première à la dernière minute d’ouverture, sans quoi elle perd des clients.
              D’autre part, les dates de péremption sont très courtes pour le pain. Comme la fréquentation d’une grande surface est dépendante d’impondérables comme la météo, la circulation, etc, la gestion de la production de pain est loin d’être aussi simple que ne l’imagine l’auteur.

              3) Non content d’être un maître logisticien et un génie de la gestion des stocks, l’auteur est aussi un théoricien du profit.
              - Voilà que des invendus permettent de gonfler le chiffre d’affaires ! Par quel miracle ? Il paraitrait que les distributeurs sont dédommagés quand ils envoient quelque chose à la banque alimentaire.
              Par qui sont-ils dédommagés ? Pas par la banque alimentaire ! On veut savoir Nabum !
              - Le prix de revient du pain serait dérisoire. C’est un scoop ! Allez raconter ça à votre boulanger traditionnel, celui qui est passé maître dans l’art d’arnaquer les gogos Nabum en vendant deux fois plus cher exactement le même produit que la grande surface...

              Ces quelques notions sont du niveau d’un cap ou d’un bac professionnel !


              • cathy cathy 10 décembre 2015 14:23

                @Robert Lavigue
                Merci pour ces précisions Robert, je suis sidérée par les propos de l’auteur. Nous sommes au bout de notre civilisation. 


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 10 décembre 2015 16:04

                @cathy

                Merci aussi pour la rectification sur les Noces de Cana.

                PS : Evitez de parler de civilisation ou de culture dans certains milieux qui se sont appropriés ces domaines.
                Cela vous classera automatiquement dans les franges les plus sombres de la bête immonde... et toussa... vous connaissez la ritournelle, je présume...


              • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 10 décembre 2015 18:03

                @Robert Lavigue
                Bonjour,
                « Ces quelques notions sont du niveau d’un cap ou d’un bac professionnel ! »
                Il ne faut pas être professionnel, pour savoir cela.
                Mais bientôt tout cela sera de l’ordre du passé,il n’y aura plus de perte pour le commerce.Depuis un certain temps avec ce que j’entends la riposte sera de vendre beaucoup moins en quantité.L’excuse sera le gaspillage,la faim dans le monde,la surpopulation .
                Fini le filet de tomates.Une tomate à la fois,le prix explosera pour le même produit.Imaginer le bénéfice et quel gloire.Pas de gaspillage. N’importe qui connait aujourd’hui les modes de conservation ubuesque, sortir des légumes du frigo,les rentrer le soir...la brumisation sans séparer les légumes feuilles des légumes racines ,la remballe et..... Ils suffit de faire le bilan,le constat est là depuis longtemps. Pour l’instant ce n’est qu’un gain de temps,charité ??


              • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:44

                @Robert Lavigue

                Les erreurs sont en tête de gondole


              • tf1Groupie 10 décembre 2015 13:57

                Eh oui, non vivons dans un monde imparfait.

                Et dans ce monde imparfait qui nourrit tout le monde au prix d’un abominable gaspillage, il y a ceux qui agissent et font des erreurs, et puis il y a ceux qui commentent et ne se trompent jamais.


                • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:45

                  @tf1Groupie

                  Cher ami, l’envie m’est venu d’être grossier

                  Venez avec moi une journée à préparer ces repas
                  Vous verrez si je ne fais rien


                • tf1Groupie 10 décembre 2015 22:04

                  @C’est Nabum

                  Oui c’est une façon de vous acheter une bonne conscience.
                  Déplacer des cartons n’est pas ce qui nécessite le plus d’audace ou de prise de risque.
                  Vous qui critiquez les entreprises, les politiques, les administrations : quelle initiative, ou entreprise ou chaine logistique avez-vous mise en place ?

                  Qu’avez-vous construit ou inventé de si parfait que cela vous positionne en juge des entreprises de distribution, en arbitre de l’intelligence du conditionnement alimentaire ?

                  En France tout le monde mange à sa faim car il y a toute une organisation economique et sociale qui ne fonctionne pas si mal que ça.
                  Oui il y a des choses à améliorer. Est-ce une raison pour dénigrer avec autant de force ?

                  Venez passer une journée avec les professionnels de la grande distribution pour leur montrer que vous savez mieux gérer les flux qu’eux.


                • soi même 10 décembre 2015 14:35

                  @ C’est Nabum, le sujet que vous évoquez un jour je l’ai constaté dans une usine hic tech de mécano soudure, tous étaient absolument propre, l’on pouvait si l’on le voulait manger parterre, sauf une pièce où c’était le bazars, cela est, sous un autre aspect ce que vous évoquez est en réalité la face immerger de l’ultralibéralisme qui consiste non seulement tous faire pour vivre aucune entrave juridique vis à vis de son mirifique business mais de plus sait faire porté à la sous traitance tous les contraintes de ses activités, et dans se protocole économique, il est évident, que les associations caritative son une sou traitance des déchet industriel de cette industrie du commerce qui n’a aucun avantage à vendre en vrac mais bien dans des conditionnements miniaturisés pour engrangé les meilleurs bénéfices ; et tant pis pour la perte, vous êtes là en crédit d’impôt pour amortir la perte.
                  Au final c’est le consommateur de la grande distribution qui paye les pots cassés.

                   


                  • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:46

                    @soi même

                    Merci pour ces précisions


                  • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 10 décembre 2015 14:38

                    Bonjour,
                    Depuis fort longtemps je ne m’interroge plus a ce sujet.
                     Je sais je fais figure d’extraterrestre,mais pourtant je suis bien humain,franchement ,« oui ! » humain.

                    Le problème que j’ai toujours eu avec les associations d’aides ,c’est cette facilité dans les actes.Je conçois que certain voir la majorité pour ne pas dire la totalité n’en soient pas d’accord,mais voila ce que je pense :
                    En fait c’est une grande lâcheté des hommes,un manque de courage pour ne rien faire pour ne pas changer la condition humaine.Le pire depuis quelques décénnies cela devient glorieux,louable,rentable,je ne dirais pas charitable(il faudrait des heures pour décrire cela)
                    Il faut bien admettre que c’est a par entière un business .Tant sur les impôts que sur une image fausse de notre bonté.
                    Pour moi c’est nourrir le vice,pour pas l’anéantir,ou peut-être ne pas vouloir bousculer son confort.

                    Et oui ! demain si je suis a la rue ,je ne mendierais pas,je deviendrais certainement un voleur pour survivre.Me faire prendre ce n’est pas grave,mais c’est le raisonnement qui est important. Voler pour manger,se couvrir etc ,mais pas pour un confort moderne et par plaisir.
                    Alors pour que vous compreniez plus facilement la chose d’un simple personnage que je suis.Il y à déjà plusieurs décennies que « Golman ,jean-jacques de son petit nom » pas un gland comme moi,un personnage illustre et reconnu par tous disait en substance ceci :« voila cela 20 ans(l’exactitude sur cette durée,je ne m’en rappel plus ,mais cela doit-être cela) que nous avons ouvert »les resto du coeur « ,il était en regret de dire ,mais avec Coluche nous pensions que tout cela serait bientôt de l’histoire ancienne et il voulait se barrer ,écœuré .
                    Voila un constat , vous pouvez retrouver cela certainement sur l’ inra ou autre mémoire vidéo,écrite...
                    Voyez je reconnais l’importance des gens de bonnes foi .
                    Alors questionner c’est bien peu, cela ne changeras pas d’ici tôt,nous sommes tous des lâches,voila la seule et unique réponse .

                    Ce qui m’afflige c’est la connerie.Excusez le ,mais des paroles honnêtes ne sont jamais bien perçu.
                     Il y a trop d’égoïsme dans l’etre humain . Une preuve je suis revenu sur agoravox,mais je pense repartir bientôt,car je ne vois pas la moindre étincelle d’un changement.A l’heure politique ,géostratégique,au portes de guerres,de dictatures,les hommes continu leur délire. Nous pourrions penser un instant à une pax romana ,ou tous nous pourrions faire un pas vers les autres.Simplement par des paroles,mon cul.
                    A l’exemple d’ici,chacun critique l’autre (politique,idée) mais ils se nourrissent en cercle fermé. Le reste n’est qu’une pitance déplorable. Je pourrais citer combien de personnes ici non pas avec leur nom,mais avec leur pseudo.Ils ne sont que des crétins inutiles a personne. Même vous (et si vous comprenez le double sens des mots ,mieux que moi ,devriez au moins admettre) demain ,vous pondrez un article sur d’ancienne légende idyllique et basta.Ici ,comme ailleurs le net n’est pas un bon outil.Du moins bien utilisé .Un article,une phrase est oublier dans la minute,voir au mieux quelques heures après.
                    C’est cela la le l’heur . le piège. Et oui tout a un cout, et un instant d’humanité ne fait que se rassurer,mais dans les faits,il n’y a rien.Oui,vouloir continuer sur le même chemin.
                    Que voulez vous apprendre ? Il n’y a rien a apprendre,il suffit de regarder jour après jour .Et surtout quand on veux avoir de la dignité,ne pas parler . Car je vais être mesquins, »j’aimerai qu’il y ai un jugement dernier" ce n’est pas moche comme rêve,réaliste.Dans le monde ou je suis né,il n’y aurait que cela comme justice ,allez pourrir en enfer .
                    J’espère vous avoir quelque peu éclairé,mais n’attendez pas de grandes réponses humaines dans d’autres commentaires.Désolé
                    Bonne journée


                    • soi même 10 décembre 2015 15:10

                      @hervepasgrave !, allez vous allez vous en remettre, personne est à la hauteur et surtout pas Moi,.... !

                      En réalité si y avait pas de chaos contradictoire, pourriez vous progresser dans la conscience de votre humanité ?


                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 10 décembre 2015 17:07

                      @soi même
                      bonjour,je ne suis pas plus à la hauteur que toi,mais pour le reste. Ensemble la hauteur est plus accessible,non. A moins que cela ne soit vraiment subalterne. Je devrais allez voir le cirque du soleil ?

                      « En réalité si y avait pas de chaos contradictoire, pourriez vous progresser dans la conscience de votre humanité ? »
                       
                      devrais-je me poser quelques questions là ?
                      Le chaos contradictoire ? non j’ai toujours eu cette idée,certainement plus consciemment depuis mon adolescence. L’école privée c’est peut-être chargé de cela,en même tant que le reflet des gens qui se disent croyant, entre autres.Eh ! oui adolescent nous commençons a reconnaitre les personnes ,les actes et l’hypocrisie ou le contrefait . Quand à progresser dans la conscience de mon humanité.Je suis toujours preneur,il n’y à pas d’âge pour apprendre.
                      Les messages,les paroles... tournant sur ces choses là arrivent généralement au moment de Noël. s’arrête après la trêve hivernale,s’oublie au beau temps,comme quoi ,un rayon de soleil peut-être bénéfique.Quand a m’en remettre ?


                    • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2015 19:49

                      @hervepasgrave !

                      Je suis navré d’avoir si peu été utile


                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 10 décembre 2015 20:30

                      @C’est Nabum
                      Bonsoir, voila bien une réponse bien courte.Pas beaucoup mieux que certain qui ne répondent pas (répondre à l’imbécilité par le silence dit-on !)Mais déjà une réponse.Elle est lourde de sens et de sous -entendu.
                       Elle devrait me rassurer ? non !
                      Je ne doutes pas des gens sincères ,je doute sur la manière !!.
                      C’est difficile de se retrouver seul face à l’unanimité,mais que voulez vous ,quelques années humaine suffisent à voir le résultat.
                      Je m’attendais à choquer, c’était aussi le but.
                       Dans le monde ou je vis je ne verrais rien.Et c’est parti pour durée encore quelques moments et peut-être indéfiniment.Cela s’arrêtera quand la misère sera anéantie.Est-ce là ,le but de la dépopulation entendu ,bruits qui court ? Même pas !
                      C’est un fait .Il faut être du bon côté de la barrière et là tous les actes,paroles sont de l’eau bénite.Les autres ne sont que marginaux,encombrant.
                      Joyeux Noël,bonne continuation tout de même. A défaut d’attendre mieux.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 11 décembre 2015 08:41

                      @hervepasgrave !

                      Vous vouliez choquer et je n’aime pas la confrontation quand elle ne se veut que frontale
                      Alors j’esquive ...

                      Vous voyez, ça marcha parfois.

                      Je ne cherche rien d’autre que d’apporter un peu de réconfort tout en donnant du sens à ma nouvelle retraite. C’est un échange, chacun prend sa part dans cette affaire. Je ne suis pas hypocrite et la bonté chrétienne n’est pas dans mon logiciel

                      Voilà ce que je peux justifier


                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 11 décembre 2015 09:02

                      @C’est Nabum
                      Bonjour, excusez moi,oui choquer c’est dans l’ordre de ma nature.La vie s’écoule comme un bis répétita.
                      Vous n’aviez pas a vous justifier.
                      Il y à des moments de colère, qui se répètent, c’est plus fort que moi !
                      Je suis depuis toujours un idéaliste,mais je n’en ai pas les moyens, désolé.Et a longueur du temps je ne vois pas de changement .Peut-être que l’ordre des choses ne me convient pas.Et , il y a longtemps l’on m’a reproché de ne pas écouter ? aie ! depuis j’écoute, mais le problème s’entend toujours la même chose. De plus je suis cartésien (si le terme est approprié)
                      Rassurez vous, ce n’est pas une attaque personnelle, je ne vous connais pas .J’agis avec tout le monde plus ou moins pareil.Et normalement ici ,s’exprimer avec l’esprit critique, devrait être prise pour bénéfique. Je fais ce que je peux,voila,tout !
                      Bonne journée et bon week-end.


                    • elpepe elpepe 11 décembre 2015 06:40

                      @C’est Nabum
                      Bonjour
                      Continuez a vous comporter en bon citoyen, vous allez bientôt mérité votre carte du PS.
                      Sinon il semblerait que les vrais pauvres en France ne sont pas si nombreux, essayez la distribution d écrans plats, play station, portables et BMW noire, vous aurez beaucoup plus de succès, et surtout ce sont de denrées non périssables.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 11 décembre 2015 08:44

                        @elpepe

                        Vous voulez m’insulter ?
                        Le parti socialiste pas plus que les autres parti n’est une officine de générosité et d’actes désintéressées.
                        Je n’ai aucune arrière pensée

                        Quant à la seconde partie de votre commentaire, elle relève de l’habituel diatribe qui pointe les nécessiteux comme des parasites. Je vous souhaite un jour d’avoir quelques difficultés, passagères, il n’est pas question de vous enfoncer trop. Nous en reparlerons ensuite.

                        N’oubliez pas que vous devez avoir un cœur mon amie.


                      • elpepe elpepe 11 décembre 2015 10:18

                        @C’est Nabum
                        bonjour
                        Je n avais nullement l intention de vous insulter, c était juste un trait d humour, comme vous l’aviez très bien saisi.
                        Nos sociétés se durcissent et les conditions de la survie aussi, la solidarité est encore plus un devoir, bien qu’elle requière des efforts supplémentaires, car l argent se raréfie.
                        Personnellement je ne jette la pierre a personne, cette année j essaye d assainir mes finances et liquider tous mes crédits. L homme libre n’a pas de crédit. Alors du coup j avais un budget annuel de 700e que je distribue dans la rue, cette année ça doit être proche de 50e.
                        Bien a vous.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 13 décembre 2015 12:28

                        @elpepe

                        Je vous demande pardon pour ma réaction un peu vice

                        C’est si fréquent qu’on me pointe de ce côté là de l’échiquier de part ma profession et mes combats. Mais comme vous vous en doutez, le PS est un parti traître et félon dont je me refuse à soutenir les mensonges

                        Je ne supporte pas l’idée de suivre docilement une ligne politique et trouve presque partout de bonnes idées et des choses à refuser


                      • petit gibus 11 décembre 2015 10:40
                        @Nabum

                        rester indigné comme toi en conservant certaines... activités
                        sont les meilleures soluces pour vieillir en bonne santé smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès