Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La nouvelle force de dissuasion contre les sauvageons

La nouvelle force de dissuasion contre les sauvageons

On peut en sourire, ou être tenté de crier au scandale, il n’empêche, les fait sont là : des flics en tenue seront affectés dans certains établissements scolaires... Il fallait s’y attendre, en fait car cette idée s’inscrit parfaitement dans la politique sécuritaire tous azimuths qu’on entend appliquer aujourd’hui. Cette nouveauté « éducative » sera-t-elle en mesure de venir à bout de la violence scolaire telle qu’elle affecte aujourd’hui bon nombre d’établissements dits « sensibles » ? 

Cette politique a montré clairement ses objectifs et ses méthodes, qui relèvent plus de la lutte, de la répression, de l’éradication ("on va vous en débarrasser, de ces racailles") voire de l’exclusion (je vous épargne la déportation...on en est juste au ciblage ethnique, patience) que de l’information, de l’éducation, de la prévention.
 
Certes, on va nous objecter qu’il ne faut rien exagérer, que cette entrée de la police à l’école est de l’homéopathie et non une cure massive de matraques. A gauche d’ailleurs Ségolène, en bonne fille d’officier, n’avait-elle pas, il y a quelques temps, à voix feutrée, laisser entendre qu’il faudrait des mesures "quasi militaires" dans les cas où la violence scolaire, la délinquance parfois, devenaient une entrave au bon déroulement des cours.Elle parlait alors de créer des établissements particuliers...mais ce n’en est que plus inquiétant. 
 
On va dire aussi que ces policiers ont bel et bien un rôle de prévention, et sont là pour informer et rassurer la majorité (silencieuse ?) des élèves qui ne posent pas de problèmes et ont envie de travailler. Que du bonheur. France 2 a d’ailleurs montré une policière dans une classe au JT de treize heures de lundi. Une femme flic, ça a de quoi rassurer, non ? Sous le holster, des courbures : tout le potentiel nourricier d’une maman bienveillante. 
 
Mais alors pourquoi le port de l’arme de service ? En cas de constat d’un gros danger pour les élèves ou le personnel, comme il s’en présente de temps à autre, comme suite par exemple à l’intrusion d’individus extérieurs il en fait quoi de son arme ? Quelques tirs d’intimidation, après sommations d’usage ? Ou il la sort juste de son étui et menace ?
 
Evidemment, un flic en uniforme sans son arme, c’est comme un baiser sans moutarde, mais on a quand même l’impression d’être dans la démesure, là...Une gamine interrogée a bien exprimé sa crainte aux journalistes :une personne portant un flingue à la ceinture, fut-ce un policier, ça n’est pas de nature à la rassurer. Plutôt l’effet contraire, même. Peut-être cette élève a-t-elle en mémoire quelques bavures notoires qui ont tourné au drame.
 
Et puis, un représentant des forces de l’ordre, armé, dans une cour de récréation, ne sera-t-il pas perçu aux voisinage des collèges comme une provocation, incitant les éléments les plus violents à des actions plus dures ? je ne suis pas rassuré non plus à ce sujet.
 
Le monde scolaire se replie encore davantage sur lui-même, enceintes closes, vidéosurveillées à ses abords et intra-muros, et maintenant équipées de policiers en arme. Jusqu’où ira-t-on ? A titre de comparaison, les surveillants de prisons qui encadrent des personnes ayant déjà fait largement la preuve de leur dangerosité n’ont pas droit au port d’arme. 
 
Je comprends la colère de certains personnels enseignants : cette initiative sonne comme un constat d’inefficacité, un discrédit de l’autorité des acteurs de l’éducation, des chefs d’établissements aux surveillants, en passant par les profs et les conseillers d’éducation.
 
Quelle formation en matière éducative auront ces policiers particuliers ? en quoi cette formation, si elle existe, sera-t-elle meilleure que celle des enseignants ?J’ai quelques doutes à ce sujet. la vraie seule différence immédiatement perceptible entre un flic et un prof est la présence d’un uniforme et d’une arme.
 
Pauvres profs, qu’on déconsidère une fois de plus, pauvres flics qu’on affecte à ce poste de super-surveillant - épouvantail au moment même où on déplore l’insuffisance des effectifs et le manque de police de proximité. A l’image du paquebot UMP, le navire éducation nationale est en train de sombrer. les commandants sont à court d’idées et ont recours des solutions de fortune. Loin d’être une initiative reposant sur la prévention, il ne s’agit en fait que d’une mesure curative un peu désespérée : on a réduit le personnel de façon drastique, il y a des entrées d’eau un peu partout, alors on s’efforce de masquer les vrais problèmes en colmatant un peu deci-delà. 
 
Pour finir, je rapporte la question d’une élève à la policière, une excellente question : "est-ce que vous pouvez aussi intervenir pour les problèmes qui ont lieu à la maison" ? Car il est bien là le noeud du problème. Tant que la misère sociale, la précarité, l’ignorance règneront dans les familles, il y aura toujours autant de problèmes dans les collèges et les lycées, toujours autant de violence exprimée, et on pourra toujours faire entrer autant de gens d’armes que l’on veut dans les établissements scolaires 
 
 
 
NDLR : Intervention d’Eric Zemmour sur ce thème, ce matin sur RTL 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • King Al Batar King Al Batar 21 septembre 2010 15:03

    « Police partout, justice nulle part ! »
    Vieux slogan anarchiste, qui se vérifie de plus en plus....


    • Yacine2029 Yacine2029 21 septembre 2010 16:25

       C’est vraiment du n’importe-quoi, la poursuite de la politique du tape-à l’œil totalement inefficace et surtout dangereuse qui dure depuis maintenant huit ans, comme si un Robocop avec un pétard à la ceinture pouvait faire comprendre aux mômes que la Police est aussi là pour les protéger, que eux aussi ont le droit vivre en sécurité, tu parles, après les contrôles au faciès, que ce soit dans le Métro le RER ou sur les Champs Élysées, bienvenue à la BAC au collège et au lycée, des fois qu’elle t’aide à passer ton Bac !


    • King Al Batar King Al Batar 21 septembre 2010 17:00

      incroyable, un reubeu qui écoute Slayer. c bon ca ! smiley

      Felicitation jeune homme excellent choix.

      War Ensemble !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Yacine2029 Yacine2029 22 septembre 2010 00:14

      Le plus incroyable, c’est que cela t’étonnes, à croire que la propagande qui consiste à faire passer les arabes pour des « fous de Dieu » fonctionne ! smiley
      « War Ensemble » c’est pas mal, mais je préfère Chemical Warfare (le morceau d’origine), à lire plus qu’à écouter pour les « oreilles sensibles »...


    • King Al Batar King Al Batar 22 septembre 2010 09:18

      C’est pas lié au fait que tu sois arabe,

      C’est plutot lié à l’image très sulfureuse et amériquaine presque nationaliste du groupe qui est surprenant. Le côté collection de relique de la 2WW etc...

      Ma préféré est Black Magik et Skelettons of sociéty !

      Bien a toi !


    • Trashon Trashon 21 septembre 2010 15:24

      Pov’gosses déjà il y a 30 piges l’école me faisait penser à une prison, que penser aujourd’hui, murs d’enceintes, viédosurveillance, contrôles et fouilles à l’entrée et maton armés.....

       smiley


      • AniKoreh AniKoreh 21 septembre 2010 17:26

        L’état policier !

        Nous y voilà. Ignoble, insupportable.

        Ce qu’ils entendaient par « La droite décomplexée », c’était la « réaction » décomplexée, par l’abolition de toute différence entre l’espace privé ét l’espace public.

        Tous les idéaux républicains sont mis en question, renversés, bafoués, méthodiquement, les uns après les autres. Les fondements du droit sont contestés, le droit est réaménagé.

        Surveillance vidéo et écoutes téléphoniques généralisées. Enquêtes / provocations "pro-actives. Magistrats aux ordres. Télévisions et journaux sous contrôle.

        Sous peu, un flic, son flingue, son taser et sa caméra à l’entrée du magasin ; un flic, son flingue, son taser et sa caméra dans le magasin..

        Sous peu, un flic, son flingue, son taser et sa caméra à l’entrée de la salle de cinéma ; un flic, son flingue, son taser et sa caméra dans la salle de cinéma..

        Un flic, sous peu, dans l’entrée de votre immeuble, un flic dans votre salon, un flic dans votre chambre à coucher !


      • BOBW BOBW 21 septembre 2010 19:29

        Peut-être lycéens et collégions pourront-t-ils s’éclater à des séances récréatives de gendarmes et voleurs avec des paint-balls  smiley


      • OMAR 21 septembre 2010 15:25

        Omar T.

        Et si on impliquait en responsabilisant totalement les parents au lieu de faire appel aux flics ?


        • Yacine2029 Yacine2029 21 septembre 2010 16:06

           Et si on ré-embauchait les pions, si on rouvrait les salles d’études (certains on du mal à faire leurs devoirs à la maison), si on évitais de jeter dans l’arène de jeunes profs à peine formés, si on reconsidérait (notamment au niveau salarial) les profs qui bossent dans ces zones difficiles ?
           Actuellement le fait d’enseigner en ZEP est considéré comme une punition, alors que cela devrait être le contraire, ce devrait être considéré comme un challenge !


        • Rounga Roungalashinga 21 septembre 2010 16:22

          dans la police on embauche 

          Non.


        • iris 21 septembre 2010 17:43

          oui embauchons les parents chomeurs


        • Castor 21 septembre 2010 15:28

          Il ne s’agit pas de mettre des policiers là où tout se passe bien mais de mettre des policiers là où visiblement tout a échoué.

          Franchement, je préférerais voir mes gosses dans un établissement où se balade un flic armé que de les savoir sous la surveillance de brutes épaisses qui niquent tout le monde et font parler les poings pour un oui ou pour un non.

          Maintenant, on peut aussi se planquer derrière des slogans anar, une prétendue propagande ou croire qu’une volonté de retour à l’ordre rapprochera l’école de la prison.

          • UltraLord 21 septembre 2010 17:08

            Castor,

            Je doute que mettre la police soit une bonne solution. Cependant, ce que vous dites est juste. Quel est le moins pire entre :
            * ne rien faire et critiquer sans rien proposer
            * mettre des policiers pour tenter d’instaurer par la force un calme apparent

            Le problème est que le débat est aujourd’hui stérile. Les gens cherchent des responsables, et aujourd’hui, selon que l’on soit de droite ou de gauche, c’est grosso modo, soit la faute de sarkozy et des flics, soit de la faute des islamistes, des juifs et des noirs.

            Quand on se posera réellement le problème de la sécurité, on y trouvera des solutions. Mais aujourd’hui, on prépare déjà 2012 ...


          • Tall 21 septembre 2010 15:31

            Je ne comprends pas qu’on puisse ainsi restreindre la liberté des jeunes à casser la gueule des profs.

            La France est vraiment une dictature de merde. 

            • birdy 21 septembre 2010 16:29

              Kevin (*) 



              (*)Prénom modifié pour conserver l’anonymat du jeune stigmatisé (TM). 

            • Tall 21 septembre 2010 17:52

              de mon temps, on était + correct avec les profs

              on balançait bien des pavés sur la gueule des crs, mais eux étaient armés
              c’était réglo

            • roblin 21 septembre 2010 15:41

              Pendant que les flics sont (r)envoyés à l’école, les pédophiles qui torturent et tuent des enfants ne sont pas vraiment inquiétés, même avec de preuves à l’appui :
              http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/marcel-vervloesem-le-chasseur-de-27618

              Autrement dit, on veut bien envoyer les flics là ou il ne se passe rien mais surtout pas là ou des enfants sont torturés à mort et violés !

              Mais j’ai remarqué que souvent les nouvelles gendarmeries sont mises à coté des écoles, récemment je l’ai remarqué dans mon village ou une nouvelle gendarmerie à été crée (en fait des nouveaux locaux) mais à coté du collège et pareil dans d’autres villages...

              J’ai même contacté le ministère de l’intérieur pour leur demander pourquoi le vendredi en fin d’après midi (pas toutes les semaines), on voyait à la sortie de l’école , pas à coté, mais sur le même chemin, deux flics en voiture et avec un arme comme un fusil à pompe, mais ils n’y avait rien de particulier à protéger à coté. Depuis que je l’ai signalé, je ne les ai pas revus...


              • jako jako 21 septembre 2010 15:44

                Cela va remettre au gout du jour les petits problèmes d’arithmétique genre « grand mère fait des confitures » avec un nouveau style "sachant qu’il me faut 7 balles pour abattre un Gitan entravé, si je surveille une cours de 400 élèves, combien de balles faudra t’il ? une balle pèse 8gr combien de plomb pourra t’on recycler ? Une gatling ne serait t’elle pas préférable ?


                • foufouille foufouille 21 septembre 2010 15:50

                  « Une gatling ne serait t’elle pas préférable ? »
                  celle de predator 1
                  avec balle tracante


                • Rounga Roungalashinga 21 septembre 2010 15:46

                  Constat d’échec cuisant. Et après quand on se rendra compte que ça ne sert à rien de mettre des flics dans les écoles, on y mettra des militaires ? Ca viendra, car l’autorité doit appartenir aux professeurs, et non à une institution extérieure. Les professeurs seront de moins en moins respectés, et les policiers ne pourront de toute manière rien faire. On ne résoud rien en employant des méthodes aussi ridicules.


                  • BOBW BOBW 21 septembre 2010 19:05

                    Alors, ...Aprés les professeurs malades de déprime les militaires prendront la relève pathologique !... smiley


                  • foufouille foufouille 21 septembre 2010 15:49

                    mettre la femme flic seule est idiot
                    gros risque de viol

                    un flic signifie aussi parole en or


                    • herope kayen 21 septembre 2010 15:58

                      On est dans la logique du tout répressif actuel : du rapport fait dès l’âge de trois ans sur un futur potentiel « à problème » en passant à la prison pour mineur dès 13 ans avec un taux de suicide important qui ne fait qu’augmenter la défiance des enfants-ados contre toute forme d’autorité outrancière alors les flics dans les écoles !
                      Créer une psychose de la peur dans la société ,pour pouvoir mieux asseoir une dictacture que personne ne veux voir !

                      www.fa-heropelyon.fr.gd


                      • juluch 21 septembre 2010 15:59

                        triste d’en arriver jusque là......


                        Grace à une politique permissive depuis des décennies !! 

                        Depuis que la racaille des quartiers font leur loi, fallait s’attendre à voir des policiers dans les collèges !!



                        • Massaliote 21 septembre 2010 16:07

                          Je connais des collèges publics que les parents ne tenteraient pas d’éviter à tout prix pour leur enfant s’il y avait des flics. Ils ne craindraient pas de retrouver leur gamin à l’hôpital ou à la morgue.


                        • ali8 21 septembre 2010 18:18

                          des exemples Massaliote, des exemples


                        • frugeky 21 septembre 2010 16:16

                          Des flics dans les écoles, ça fera toujours ça de moins dans les rues pour attraper les délinquants en col blanc.

                          Les étudiants qui faisaient surveillants avaient tout de même un rapport plus proche aux élèves que les flics et leur permettait de financer leurs études. Du coup, ils sont obligés de galérer dans des métiers de merde, genre mac do, quand ceux-ci ne sont pas squattés par des ingénieurs au chômage.

                          Le problème de ce gouvernement c’est qu’il a peur de l’éducation et des jeunes.
                          Sauf de Lancar qui est né vieux et qui est juste un arriviste.

                          Donc, résultat, ce gouvernement supprime des flics, des profs, des surveillants, des étudiants et surveille les gosses comme s’ils étaient des délinquants en puissance.
                          Et après-demain dans les manifs, les flics qui ne seront pas dans les cours d’école iront gazés les parents dans les rues.

                          Et il y en a encore qui doutent qu’on se rapproche à grands pas d’une dictature !


                          • UltraLord 21 septembre 2010 17:00

                            Et tu oublies le système de délation par SMS ... Envoie le 2 au 62500 et Kévin se prend une décharge ...

                            En plus, comme ça, tu finances directement le coup de maintenance. Quant à l’équipement des momes, ben on demandera aux parents ... en plus des livres ... Ils verront que du feu ...


                          • manusan 21 septembre 2010 17:20

                            Maintenant qu’on les protège avec des robocops à l’école, ils en disent quoi les profs ? tous pourris ? elle est où la manif contre le tout sécuritaire sarkosien ?


                            • birdy 21 septembre 2010 17:55

                              C’est marrant que les mêmes gauchiasses qui réclament « la police de proximité » comme le remède universel, refusent cette police si proche qu’elle est avec les élèves.


                              Schizophrénie ? 

                              • ali8 21 septembre 2010 18:14

                                à quelque chose malheur est bon : les personnes en uniforme pourront s’instruire si elle savent saisir l’opportuinité


                                • lama-du-tibet lama-du-tibet 21 septembre 2010 18:30

                                  Flicage de la société du berceau au tombeau.

                                  Prochaine étape : Les jeunesses Sarkozyennes en chemises brunes, cravates noires et shorts Tyroliens.


                                  • foufouille foufouille 21 septembre 2010 19:24

                                    tu confonds avec les jeunes pop


                                  • juluch 22 septembre 2010 10:41

                                    +1 !! 


                                    pauvre pays !!

                                     Un changement, un vrai !
                                     pas une imitation......suivez mon regard !!!

                                  • BOBW BOBW 21 septembre 2010 19:16

                                    En fait  le Monarque veut reprendre en moins « rigolo » l’image de Hergé qui a tant amusé les générations précédentes avec une nouvelle BD : Dupont et Dupont au collège ! smiley
                                    Mais attention Hadopi veille ! smiley


                                    • cmoy patou 21 septembre 2010 19:17

                                      Sarko imite les ricains jusqu’au ridicule ! Des flics dans les écoles mais je rêve là, dire que les étudiants de 68 se sont battus contre çà.

                                      Ou il est dany le rouge ....euh le vert on l’entend pas protester là, c’est fou comme le pognon et le pouvoir font retourner comme vestes !

                                      Je pense plutôt comme Omar T responsabiliser les parents et éducation mais des flics !!!......-

                                      • galien 21 septembre 2010 20:20

                                        Et vous savez ce qui est drôle dans l’histoire, pendant que les parents gauchos ou ceux qui ont foutu leurs rejetons dans le privé crient au scandale, les petites faces de craies qui se font dépouiller toute la journée sont elles bien contentes.
                                        Et moi aussi pour eux ; bande de salauds, livrer les faibles au racisme et au sadisme des racailles.
                                        Et ne me dites pas que la violence à l’école, le racket, à toujours existé, c’est faux, quand les mômes me racontent ce qu’ils vivent...


                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 septembre 2010 20:29

                                          moi j’ dis qu’ on devrait mettre les écoles dans les commissariats , les parents à l’ école et les instits à la grève ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès