Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La pensée magique du bobo

La pensée magique du bobo

Que reste-t-il après les massacres de novembre ? Des incantations et des symboles, et qui n'ont même pas la beauté sauvage des cultes enracinés.

Le paradoxe les plus surprenant de notre civilisation moribonde est la persistance et même l'expansion d'une pensée magique à la Lévy-Bruhl, ou d'une toute-puissance des pensées à la Sigmund Freud, chez des gens dont aucun ne se sentirait concerné par le concept de « mentalité primitive ».

Et pourtant la petite bourgeoisie compassionnelle gauchiste, celle qui brandit des cœurs, qui pose des bougies, qui larmoie dès qu'on évoque la paix, l'amour et la tolérance (ces trois vertus théologales d'un monde sans dieux), cette petite oligarchie sentimentale, dis-je, est incomparablement plus primaire que n'importe quel « primitif ». Taper sur des casseroles et crier « vous n'aurez même pas ma haine », qu'est-ce que vous voulez que ça leur fasse aux djihadistes ? Pas plus que faire des câlins à des personnages déguisés en musulmans, pas plus que d'enlacer de gros nounours en peluche.

Quelques jours auparavant, il avait vraiment raison, ce petit garçon, de regarder son père avec tant d'incrédulité : « Tu crois vraiment qu'elles vont nous protéger les bougies, Papa ? » Et le père d’acquiescer... Bref : ce que Lévy-Bruhl attribuait aux primitifs, la mentalité magique, la croyance aux incantations et aux symboles pour faire advenir de vraies choses, nous l'avons au cœur de nos civilisations retombées en enfance, de cette enfance sénile des vieillards qui perdent la raison. Car le vrai primitif, qui force notre admiration tant il est enraciné, puisqu'il chasse, cueille, pêche, travaille, et connaît une infinité de choses naturelles, ce vrai primitif est en réalité plein de bon sens. Peut-être fait-il une danse de la pluie. Peut-être prie-t-il pour avoir du succès à la chasse. Mais, réaliste, il sait chasser, et il sait aussi qu'il ne pleut pas toujours, même après la danse.

Le bourgeois-bohème est, tout au contraire, un méta-primitif, un déraciné qui ne sait ni chasser, ni cueillir, ni pêcher, ni même couper un peu de bois avant de se confectionner une omelette au champignons sur le fourneau de sa grand-mère. J'ajoute qu'il ne sait pas danser ; s'agiter dans des concerts n'est pas danser ni flamenco ni même java musette. Chez le bobo, les incantations sont remplacés par des slogans absurdes, et les rites bien organisés, charnels, rythmiques, des tribus primitives, se transforment chez nous en rassemblements hétéroclites, où chacun y va de sa petite phrase sentimentaliste, bien pitoyable, croyant « faire barrage » au terrorisme.

Image result for harry potter characters

La bobocratie, c'est la mentalité magique du primitif de Lévy-Bruhl (1856-1939) ou de Freud (1857-1939), mais sans l'enracinement. Point de robustes chasseurs-guerriers ni de sorciers musculaires au maquillage impressionnant ; chez nous, seulement des ectoplasmes, des façons de Peter Pan ou des manières de Harry Potter. Avec de pareils guerriers, dont la seule férocité réelle se déploie contre les mal-pensants, le monde libre peut dormir sur ses deux oreilles !

Du reste, rien de bien nouveau. Le communisme et le syndicalisme classiques, autrefois enracinés dans les rudesses de la classe ouvrière, ont muté dans les années soixante-dix en un gauchisme de moins en moins économique et de plus en plus culturel, toujours moins prolétarien, toujours plus embourgeoisé. Il ne reste du marxisme qu'une petite caste infantile et pétocharde, agitant ses symboles et ses gri-gri sans consistance, faussement cultivée, en réalité inculte, ne connaissant ni haute littérature ni science profonde, pas plus qu'elle n'est capable d'enduire un mur, de réparer une fuite, ou même de faire fonctionner une lampe à pétrole.

Je me souviens d'une initiative syndicale, il y a de cela une dizaine d'année, qui consistait à protester contre une réforme de l'éducation nationale, je ne sais plus laquelle, en se rassemblant tous les mercredis après-midi devant l’inspection académique, et en poussant des cris incohérents durant vingt minutes environ, sous les fenêtres désabusées de l'inspecteur qui n'en avait strictement rien à faire. L'initiative dura quelques semaines, les syndicalistes qui l'avaient lancée racontaient que nous commencions une véritable révolution militante indiquant des lendemains heureux. L'initiative, magique au sens de Lévy-Bruhl, infantile au sens de Freud, ne changea rien du tout. J'étais moi-même syndicaliste à l'époque ; j'avais déconseillé à toute ma section de perdre du temps à de pareilles sottises.

Image result for syndicalisme sans papier

« Même pas peur ! » écrivent-ils. Slogans magiques. Du même acabit que les « ¡No pasarán ! » des gauchistes espagnols, finalement vaincus par Franco (ce qui n'est pas plus mal à mon avis). La magie du brave primitif enraciné consistait à mimer la réalité, sans plus, par des symboles. Et la réalité, il la connaissait ! La magie de nos primitifs occidentaux consiste à remplacer la réalité par des sophismes et des fantasmes, pour surtout ne rien voir, ne rien entendre, et ne rien dire, fût-ce en bavassant. Magie de la terre, des sources et des forêts, d'un côté ; magie hors-sol des bobos-bonobos transhumains de l'autre. Comment peut-on aimer les bobos ? Comment peut-on s'aimer bobo ?

 

Antonio de Almádena


Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 27 novembre 2015 12:03
    Les bobos sont volontiers végétariens. Ils se nourrissent essentiellement de fruits mûrs et de plantes. Il arrive occasionnellement, qu’ils se délectent d’un petit invertébré genre escargot. Leur régime alimentaire se composerait à 57 % de fruits, racines et végétaux et à 43% de produits d’origine animale (surimi,oeufs, miel).

    Les femelles et les mâles arrivent généralement à maturité sexuelle entre l’âge de 13 et 15 ans.

    Ils peuvent se reproduire toute l’année et la période de gestation dure de 265 à 215 jours. Chaque femelle donne naissance à un seul petit à la fois, sauf exception. Le rythme des naissances, de 4 à 5 ans, est surtout limité par l’infécondité des femelles pendant l’allaitement qui dure 2 à 3 ans, car cette espèce refuse l’utilisation du biberon et des laits du commerce. Cette faible démographie explique la raréfaction qui risque de mener à la disparition du groupe si des mesures drastiques ne sont pas mises en place.

    • bakerstreet bakerstreet 27 novembre 2015 17:52

      @M de Sourcessure

      L’auteur est philosophe nous dit-il. C’est bien joli de se taper sur le ventre à grands coups de poings, pour épater les femelles, mais en dehors de l’effet d’annonce, qu’en est il du résultat ?...C’est ce que je me demande, moi qui n’est que mon certificat d’études comme table d’analyse, pour déconstruire le discours et la gesticulation.
      Tout ce qui est grossier et caricatural est faux, et tend à instrumentaliser, que ce soit la pensée fondamentaliste où ce genre d’article avançant avec ces gros brodequins, foutant du fluo partout, simplifiant, invectivant, appelant à l’ironie comme un sergent recruteur. D’emblée je me méfiais rien qu’à lire le titre, une proposition à se singulariser en faisant partie de ceux qui décodent. 
      Car les fins esprits ont trouvé un bouc émissaire : Le bobo. Nouveau dahu surgit dans le paysage, et dont on peut se moquer à loisir, et lancer des pierres, ou des sophismes, et qui permettent d’exorciser la réalité, dans une beau réflexe tribal de défense. 
      Hier on faisait des caricatures du juif, du gauchiste, de l’écolo, du bourgeois, voilà trouvé le nouveau beauf : Le bobo nouveau est arrivé. Tant pis s’il a un gout de bouchon, l’essentiel est ailleurs !
      « Comment peut on être persan ? » Nous disait déjà Montesquieu. Lui aussi se raillait davantage de ceux qui posaient la question que de ce qui étaient l’objet d’interrogation. On aura intérêt à relire ces classiques, ça nous repose de ce genre de connerie !...
      Les siècles passent, les plats repassent...Et Don Quichotte, dérivant dans la Mancha, la tête dans les nuages, et dans ses romans d’un autre temps, était-il un bobo aussi ?

    • Pere Plexe Pere Plexe 27 novembre 2015 18:07

      @bakerstreet

      Tenter une réponse argumentée logique bref intelligente est franchement héroïque. mais je le craint voué à l’échec.
      Il est criant que le bobo, nouveau bouc émissaire comme vous l’écrivez avec raison, n’est même pas défini.
      Autrefois il y avait une sorte d’acceptation du mot pour désigner des gens aisés instruits aux préoccupations sociales sociétales et écologiques.
      Ce qui ma fois restreint considérablement la population concernée.

      Aujourd’hui la définition semble beaucoup plus simple et moins restrictive : c’est n’importe quel type qui n’est pas sur la ligne du FN.

    • bakerstreet bakerstreet 27 novembre 2015 18:28

      @Pere Plexe

      Curieusement notre grand inquisiteur Emmanuel Todt est disparu du paysage. Se cache t’il dans une cave, assis sur une pile d’invendu ; qu’en est-il de ce fameux concept de catholique-zombi, cousin du bobo ?J’attend avec délectation la suite des travaux de notre docte professeur, sans aucun doute philosophe, et sociologue, et très certainement bobologue, une nouvelle spécialité des infatués pour délimiter le monde des innapparences. 
      Mais il faut bien vendre, faire du chiffre, surfer sur la vague, dire n’importe quoi, donner du grain à moudre aux angoissés, leur donner le portrait type de ce nouveau yéti qui hante les banlieues chics. Le bobo, ouf c’est vrai ne semble pas bien méchant. Il n’a sans doute pas de fourrure d’ailleurs, car écologiquement correct. Vous voyez moi aussi en y mettant du mien j’arrive à compléter le portrait robot de ce Tartempion !.....La piste du catholique zombi en tout cas s’est un peu perdu avec les derniers événements. On pensait que « les charlie » autre tribu de l’autre coté de la rivière se reproduisaient de la même façon qu’entre iroquois et hurons, mais il n’en est rien....La grande faucheuse de daesh qu’on appellerait par chez nous l’ankou a fait tort aux sémiologues. C’est qu’elle a fauché n’importe comment à la kalash, à la jean-foutre en se foutant bien des travaux de nos philosophes, mettant tout le monde dans la confusion la plus complète ! 
      Si bien qu’on ne sait maintenant où l’on en est. Bon, déjà, il y a ceux qui sont morts et les autres qui sont vivants. Encore que, parfois on se demande.....

    • mmbbb 27 novembre 2015 19:36

      @bakerstreet Cet article n’est pas dénue de sens vous en déplaise puisque je connais assez bien ce milieu comme le milieu traditionnel catholique dont je suis issu L’un et l’autre me font autant chier Vous citez les ecolos plein dans le mille Ceux qui nous servent cette nouvelle morale sont des ecolos bobos hedonistes . Qui nous rebat les oreilles avec la tolerance la mixite sociale  ? c’est pas le prolo qui n’a pas de boulot c’est aussi le bo bo dont le Monde est la figure emblematique etc etc Bon j’arrete


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 novembre 2015 07:50

      @bakerstreet
      C’est pourtant assez simple :
      La classe politique française est dominée par la pensée néoconservatrice de la Maison Blanche..., avec un judicieux partage des tâches :


      ** au PS les va-t-en guerre.
      ** à l’Extrême-droite « le choc des civilisations » anti Islam, pour camoufler et justifier les précédents.
      ** et les Ripoublicains qui assistent au spectacle qu’ils ont mis en chantier avec BHL en Libye et Juppé, le meilleur d’entre nous, en Syrie. What else ?

      Chacun, bien entendu, rendant les autres responsables du boxon ambiant.
      Alors qu’ils s’entendent tous comme larrons en foire pour nous prendre pour des truffes.

      Tableau des néo conservateurs, chacun peut y retrouver les siens.

      Et pour vos bobos :
      « De BHL à Charlie hebdo : la propagande néo conservatrice déguisée en Gauche progressiste ».


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 27 novembre 2015 12:10

      Cet article est aussi remarquable qu’indécent aujourd’hui ...

      Ces bobos ce sont nos enfants et ce sont eux que les barbares islameux ont assassiné hier

      Quels que puissent être leurs ridicules, il nous faut les défendre, souvent malgré eux ....


      • V_Parlier V_Parlier 27 novembre 2015 15:14

        @Sharpshooter
        Vous faites bien de préciser : malgré eux. Car ce sont leurs ainés qui les ont ainsi conditionnées.


      • julius 1ER 27 novembre 2015 16:08

        @Sharpshooter


        parceque ta copine Marion M de le Pen c’est une fille qui fait de la plomberie et va couper du bois en lune descendante ..... ???? même pas sûr qu’elle sache coudre ou repasser !!! et que dire de l’autre MLP, c’est sûr qu’elle n’a pas encore posé pour Point de Vue Images en bleu de chauffe devant une locomotive à vapeur ... n’est pas Germinal qui veut ????

         ce genre de cliché appliqué à toute la gauche devient , tant de fois répétés par les ADFCS ( altéré des fonctions cognitives supérieures )presque une vérité surtout pour l’extrème-droite qui tient là un mot d’ordre facile mais qui en fait ne repose sur rien.... la preuve je suis de gauche et je manie la tronçonneuse ou la fendeuse à bûches ...

        quand à l’auteur avec ces cllchés du genre :

        Car le vrai primitif, qui force notre admiration tant il est enraciné, puisqu’il chasse, cueille, pêche, travaille, et connaît une infinité de choses naturelles, ce vrai primitif est en réalité plein de bon sens

        c’est de la métenpsychose ..... sors du corps du grand maréchal moustache 
        qui nous revient de temps à autre :avec son adage « la terre ne ment pas »...





         

      • armand 27 novembre 2015 12:20

        si vous pouviez arrêter avec ce terme si stupide de « bobo », mais je rêve.


        • DanielD2 DanielD2 27 novembre 2015 13:25

          On arrêtera quand vous aurez trouvé un meilleur terme pour parler de ce genre de personnes. 


        • Pere Plexe Pere Plexe 27 novembre 2015 18:10

          @DanielD2

          Quel genre de personne ?
          Sauriez vous seulement les définir ?

        • eric 27 novembre 2015 12:25

          « J’ajoute qu’il ne sait pas danser » Oh que oui ! Mais ce n’est pas une fatalité !

          Comme vous, j’ai observé les dandinement arythmiques de ces gens avec un intérêt anthropologique. Savez vous qu’ils dansent exactement comme les chinovniks soviétiques ( apparatchiks de différents rang) dansaient avant leur passage massif au capitalisme d’état sauvage ?

          Or, je constate, que ceux qui se sont le plus lâché sur l’argent, et par la même occasion les filles, se sont mis aussi à danser moins mal.

          D’autre part, nous avons vu passer à Moscou pas mal de profs appartenant aux catégories que vous décrivez et qui après de nombreuses années au contact des russes, et en particulier des femmes russes, se sont mis à ne plus avoir honte de danser et de leur corps en général.

          Une hypothèse de travail ? Ce ne serait pas congénitalement que les bobos seraient incapables de danser autrement que laborieusement, mais il y a aurait un désamour de soi, lié à des frustrations sexuelles qui expliqueraient par ailleurs pourquoi ils ne parlent que de « cela ».

          Non seulement il n’y a plus d’ouvriers virils, si tant est qu’il y en eu jamais à gauche, non seulement il n’y a plus de passionaria sexuée, mais entre la théorie du genre, l’intersectionalisme et l’endogamie propre à ces tribus, on peut risquer l’idée qu’ils ne dansent pas parce qu’ils n’en éprouvent pas le besoins. La parade nuptiale est en effet toujours un prélude à l’accouplement...

          Pour qu’ils se mettent à éprouver du plaisir à danser, ce qui est la condition première pour joliment danser ( et pas nécessairement bien), il suffirait peut être de les pousser à rencontre des gens du genre opposé... ( étant entendu qu’une postière trotskiste et un instituteur écologiste appartiennent fondamentalement au même genre...)


          • eric 27 novembre 2015 12:41

            Autre élément qui va tout à fait dans votre sens, les Eagles of Death Metal.... !

            Si j’ai bien compris, c’est un groupe tellement kroutoÏ ( en France du temps de MIterrand, on disait branché, mais je ne sais pas ce que l’on dit aujourd’hui) que « même les lecteurs des inrocks » ne connaissaient pas nécessairement... on en était encore aux rédacteurs de cet organe officiel de ces gens et autres professionnels de Canal +...

            Or, ce groupe est composé de gens qui se décrivent, comme « membre de la NRA, qui aime le porno et le crystal meth...Il est connu pour ses pubs pour Windows et Nike...sans même parler du fait qu’il est américain et californien.... » Et il se nomme métal mort" parce que justement il ne fait pas du Dead Métal...

            Il n’échappera pas à l’observateur le moins attentif, que ces publics très progressistes, se ruaient à un spectacle incarnant au fond très exactement tous ce qu’ils vouent au gémonies...


            • jaja jaja 27 novembre 2015 13:21

              @eric

              Que les bac +9 comme vous Éric ou les professeurs de philosophie réactionnaires comme l’auteur nous parlent ici des bobos me semble naturel...ils se contemplent dans une glace.

              Je ne vois pas ce que vient faire une postière trotskiste dans ce tableau d’autant plus que j’en connais bien une, factrice, mère de famille et que sa vie au travail n’est pas rose.... petit salaire et lever plus que matinal et qu’elle n’a donc rien d’une bobo... et elle trouve encore du temps et de la force pour militer !

              Bon plutôt que de parler de bobos il serait temps d’en revenir à l’analyse des classes sociales que ce concept vise à masquer...

              Quand au public de Eagles of Death Metal c’est en grande partie un public dépolitisé dont je ne sais si on peut le qualifier de « très progressiste ». Rappelons que BDS (boycott d’Israël) avait demandé à ce groupe de boycotter Israël et de ne pas se rendre dans ce pays cet été pour un concert. Le groupe avait violemment répondu « fuck you » à cette campagne et à Roger Waters....

              Bon ces musiciens sont aussi membres de la NRA, il est bon que vous nous le rappeliez, et c’est donc un groupe très réactionnaire... Ce qui ne justifie en rien que soient pris pour cibles de jeunes spectateurs innocents par l’EI, ce groupe fasciste né de l’agression impérialiste US en Irak.


            • eric 27 novembre 2015 13:36

              @jaja
              L’approche sentimentale et raciste, qui nie l’idée même de casse sociale est bien indépendante du niveau de revenu.....

              Le coup de « je compte parmi les gens que j’aime bien un jeune avocat africain », ou « une postière mère de famille trotskiste... » (ce qui est un pléonasme dans la mesure ou les trotskistes qui ne sont pas postiers sont profs ou retraités).

              Mais je suis d’accord, le concept de bobo vise à cacher que les gauches sont un peuple et peut être même ce qui se rapproche le plus d’une classe sociale. un groupe de gens rapproché par des intérêts communs, en particulier se partager notre argent.

              La gauche unie la petite main trotskiste du journal le Monde avec l’oligarque qui en est propriétaire.
              Le vrai trait commun est que l’équilibre économique qui leur permet de vivre ce sont nos impôts.

              Les « Eistes » auraient donc tiré sur les leurs ? Les analyses géostratégiques de gauche sont de plus en plus réjouissantes.....


            • jaja jaja 27 novembre 2015 13:48

              @eric

               « un groupe de gens rapproché par des intérêts communs, en particulier se partager notre argent. »

              Mais non Éric notre but c’est de nous emparer de tous les moyens de production et contraindre vos amis capitalistes et autres actionnaires parasites à faire comme nous pour gagner leur vie : travailler....

              Partage du temps de travail et partage égalitaire des richesses en découleront naturellement...


            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 27 novembre 2015 14:10

              « Fuck the Jaja » smiley


            • julius 1ER 27 novembre 2015 16:49

              @jaja


              quoi de commun entre l’auteur et Eric ?????

              eh bien tous les deux sont des admirateurs de Franco.... cela dit au moins on sait à qui s’adresse cette prose et qui cela peut intéresser .......

              ils sont payés par je ne sais quelle officine pour réécrire l’Histoire et ils s’ y emploient avec force leur contribution à l’apologie des crimes de Franco....c’est presque du Stakhanovisme dans toute sa splendeur...
              mais bon ils prêchent quand même dans le désert de l’ignorance et sous le vernis il y a des centaines de milliers de cadavres, pas facile de passer au delà de cela sans se faire éclabousser par des miasmes putrides ......

               l’histoire n’est pas si lointaine et pour l’auteur tenir cette prose ici est plus facile qu’en Espagne même si l’internet permet tout surtout en Français !!!

            • julius 1ER 27 novembre 2015 16:59
              un groupe de gens rapproché par des intérêts communs, en particulier se partager notre argent.

              @eric

              quand tu dis çà tu devrais préciser ce que tu fais dans la vie et en quoi la solidarité entre français ne te concerne pas ?????
              on est toute ouïe ....

            • bakerstreet bakerstreet 27 novembre 2015 18:12

              @jaja
              Exact, c’est ce qu’on appelle un réflexe projectif de défense ! 

              Extérioriser les problématiques qu’on possède sur les autres, en les caricaturant, dans un discours simpliste et fumeux. Tous ceux qui ont fait l’armée ont entendu ce genre de vulgate, par le biais du caporal chef. 
              L’auteur devait contacter d’urgence un exorciste ! 
              La philosophie mal assimilée, ou mal comprise peut rendre fou. Le jardinage peut ramener au calme et à la raison. Voltaire a écrit des choses très sensées la dessus : « Cultivons notre jardin » dit il à la fin de Candide. Pas la peine de se prendre la tête, il parlait au premier degré. Les poireaux ont infiniment plus de sagesse que certains. Pétain, avait tout corrompu, dans son discours simpliste : « La terre ne ment pas » !...C’est cause que le mauvais fumier fait du tort et donne de mauvais fruits. « Ah ! Pétain de toi ! » comme dit la chanson.

            • Le421 Le421 28 novembre 2015 09:38

              @julius 1ER
              tous les deux sont des admirateurs de Franco...

              Noooonnn !! Sans blaague ! Merde alors...

               smiley


            • eric 28 novembre 2015 10:07

              @jaja

              Vous savez intuitivement que c’est faux. Dans le cas contraire en effet, cela devrait déjà être fait.
              Un boite qui appartiendrai à son collectif, payant bien ( donc super motivante), réinvestissant sans être obligé de payer un actionnaire inerte ( donc ayant une rentabilité supérieure au final à celle d’une boite privée habituelle, peuplée de militant super conscientisés et prêt à tout, devrait avoir enfoncé toute concurrence capitaliste au niveau micro. Au niveau macro le modèle aurait donc du s’imposer.

              Vous savez comme moi qu’au simple niveau de la distribution , toutes les coop ont finit en eau de boudin sous les coups conjoints de l’indifférence, des profiteurs, de l’absence de motivation et de la mauvaise gestion.
              Quand aux coopératives ouvrières....quand j’étais en France, il restait la fabrique de « cuisinière château » fouriériste...

              Je vois bine pourquoi vos instructeurs ont profité de votre simplicité pour vous bourrer le crane. Je comprends moins comment votre expérience s de la vie ne vous a pas dessillé..


            • jaja jaja 28 novembre 2015 10:29

              @eric

              Sous le système capitaliste et sa loi de la concurrence exacerbée ne peut exister aucun ilôt de socialisme et d’égalité sociale. Les Scop sont souvent un lieu d’exploitation comme un autre avec une hiérarchie toute aussi pesante que dans les boites traditionnelles. Le recours à la main d’oeuvre précaire (intérim, CDD) y est tout autant pratiqué qu’ailleurs ainsi que la lutte contre la concurrence (y compris celle des autres scop) alors que c’est bien supprimer cette compétition qui doit être notre but au profit d’une société de coopération où les entreprises sont le bien de tous et de personne en particulier....

              Le but des révolutionnaires ne peut être de s’accommoder du système mais de le renverser...


            • Yohan Yohan 28 novembre 2015 19:20

              @jaja

              petit rigolo qui récite son bréviaire soixante-huitard depuis plus de 20 ans mais qui ne s’est pas précipité pour s’emparer des moyens de production, comme il dit le Jaja, pour la bonne raison qu’il ne saurait pas quoi en faire. Toi, t’es pas né pour diriger des entreprises, t’es né pour t’apitoyer sur ta pomme et pleurer sur ton sort....t’as de bien de la chance de vivre en France, ailleurs tu te ferais botter le cul.

            • jaja jaja 28 novembre 2015 23:28

              @Yohan

              Pauvre Yohan tu n’as vraiment rien à dire... D’autre part c’est non pas un dirigeant quel qu’il soit qu’il nous faut mais une direction collective. Ce sont les Assemblées générales ouvrières qui doivent être décisionnelles.
              Et une planification démocratique !

              Bon toi tu es né comme tout le monde pour faire mieux qu’un petit kapo mais bon la vie ne t’a pas fait de cadeau.... De nous deux c’est bien toi l’aigri... !!


            • DanielD2 DanielD2 27 novembre 2015 13:09

              Hahaha. 


              @l’auteur : Il faut bien que quelqu’un leur dise la vérité, vous le faites avec talent. Merci. 

              • julius 1ER 27 novembre 2015 16:22

                @DanielD2


                si c’est tout ce que tu as retenu de la philosophie ????? 

                un prof de philo expatrié en Espagne qui vient nous bombarder avec des clichés que seul Eric ou Sharpshooter sont en mesure de comprendre puisqu’ils sont eux-mêmes de parfaits bobos ...

                mais eux c’est plutôt bobos tendance bonobos avec toute la progéniture qui va avec !!!!

              • Redj Redj 27 novembre 2015 14:21

                Et beh, je pensais que la gôoche avait dépassé la droite dans la connerie, mais cet article me rassure : non, nous avons toujours la droite la plus conne au monde. Ouf !!!


                • V_Parlier V_Parlier 27 novembre 2015 15:29

                  @Redj
                  Sans discuter de qui est le meilleur, la droite ou la gauche (notions si vagues aujourd’hui), je constate que dans les deux camps il y a eu :
                  - Des suiveurs qui ont loué les plans de subversion US qui nous retombent aujourd’hui sur la g...
                  - Des gens honnêtes qui ont dénoncé tout cela, des gens qui respectent la notion d’états nations et le respect mutuel des souverainetés (les vraies, pas celles de gouvernements putschistes et/ou fantoches que les USA mettent petit à petit en place avec l’aide de l’UE pour semer le chaos et se friter avec la Russie).

                  Aujourd’hui, dans la première catégorie (les suiveurs), les gauchistes qui se proclament soudain pacifistes et contre les interventions se retrouvent complètement à poil. Ils n’ont aucun moyen de défense face à leurs anciens alliés objectifs de droite devenus leurs adversaires (à part leur lamentable culture de l’excuse) qui sont en train de les ratatiner et de retourner toute l’opinion publique contre eux. Or, même si les uns ne sont pas forcément meilleurs que les autres, je ressens toujours un certain plaisir à voir les collabos « anticapitalistes » (ou remplacer par nom qui convient) se faire démonter tant ils sont à court d’arguments. Maintenant ils vont ressentir ce que ça fait quand même les médias préparent le public à les détester, ces anciens collabos de la calomnie et serviteurs de l’empire. Ca leur fera les pieds, même si c’est une piètre consolation !

                  Ce n’est pas le cas, par exemple, pour Onfray qui sait tenir tête car il est cohérent, même si sur certains point je suis en désaccord avec lui (et même si je pense que c’est trop tard pour faire : « pouce, j’arrête la guerre maintenant, après l’avoir commencée en 2011, pour ce qui est de la Syrie seulement »).


                • julius 1ER 27 novembre 2015 16:30
                  Sans discuter de qui est le meilleur, la droite ou la gauche (notions si vagues aujourd’hui), je constate que dans les deux camps il y a eu :

                  @V_Parlier

                  moi quand les gens commence par me dire la Droite et la Gauche ... c’est pareil ????

                   eh bien par expérience je sais que c’est toujours quelqu’un de Droite qui dit cela.....
                   disons 9 fois sur 10 !

                • Redj Redj 27 novembre 2015 17:41

                  @V_Parlier

                  le problème avec ce genre d’article, c’est qu’on ne voit pas de qui parle l’auteur, pour la simple et bonne raison qu’on est tous le bobo de quelqu’un !!! Ce terme ne veut strictement rien dire. Pour moi la bourgeoisie de Neuilly représente l’archétype du bobo, pourtant ils sont reconnus comme étant de droite. Alors on fait quoi maintenant ?

                  [Et pourtant la petite bourgeoisie compassionnelle gauchiste, celle qui brandit des cœurs, qui pose des bougies, qui larmoie dès qu’on évoque la paix, l’amour et la tolérance]
                  J’imagine que l’auteur a su détecter à la simple vue des images que tous les gens qui venaient poser des bougies sont des bobos, ou alors il les connait tous. A moins qu’il ne projette sur eux sa détestation des gens qui ne votent pas comme lui

                  un déraciné qui ne sait ni chasser, ni cueillir, ni pêcher, ni même couper un peu de bois avant de se confectionner une omelette au champignons sur le fourneau de sa grand-mère. J’ajoute qu’il ne sait pas danser ; s’agiter dans des concerts n’est pas danser ni flamenco ni même java musette.

                  Franchement, là aussi, c’est quoi sinon de la merde. Encore une projection de l’auteur. D’ailleurs on peut penser que lui il sait chasser, pêcher, cueillir, couper du bois entre 2 cours de philosophie.

                  Chez le bobo, les incantations sont remplacés par des slogans absurdes
                  Du genre ceux de la manif pour tous : un papa et une maman !

                  Bref, tout le reste de l’article est du même tonneau.


                • Julien30 Julien30 27 novembre 2015 18:47

                  @Redj
                  « sont remplacés par des slogans absurdes
                  Du genre ceux de la manif pour tous : un papa et une maman ! »


                  Oui c’est sûr, un papa et une maman quel slogan et quel concept absurde ! Tout le reste de votre commentaire est du même tonneau. 
                  Oula qu’ils sont énervés les 4,5 spécimens que cet article a attrapé (a little close to home comme disent les anglo-saxons), ils sont presque mignons à se débattre ainsi.

                • Redj Redj 27 novembre 2015 18:58

                  @Julien30

                  Autre concept absurde : Taubira mange ta banane ! Celui-là il doit vous plaire.

                  Les 4-5 spécimens dont vous parlez aimeraient peut-être qu’on leur définisse précisément ce terme de « bobo » au lieu d’en faire un fourre-tout de toutes les aigreurs de l’auteur.

                  Mais peut-être que vous en avez une définition précise ?


                • joaopessoa 27 novembre 2015 19:27

                  @Redj

                  Ha non.un neuilléen ne sera jamais un bobo. Voyez vous celui qui habite neuilly il bosse dans la finance mais il assume totalement être de droite et ne se mélangera pour rien au monde aux sans dents. Le bobo lui aussi il bosse dans la finance mais il trouve génial d habiter à place des fêtes ou porte de la chapelle.ça fait peuple mais lui a toute ses dents.


                • Julien30 Julien30 27 novembre 2015 19:41

                  @Redj
                  C’est un bourgeois vivant dans un cocon formé par l’idéologie dominante et allergique au réel. 

                  Je vais tenter de vous dresser un portait détaillé du prototype parfait : de gauche, plutôt électeur PS ou écolo mais s’encanaillant parfois d’un vote Mélenchon, vivant essentiellement dans le centre des grandes villes, niveau professionnel on les trouve surtout chez les profs, journalistes, intermittents du spectacle, dans la pub. Confis dans son mépris pour le peuple réduit à une masse informe de beaufs, convaincu de la marche du progrès et très peu porté sur les traditions et la transcendance. Pas très favorable aux figures d’autorités (sauf quand ça chauffe et que le réel tape à la porte, genre les gars de Charlie allant se cacher dans les jupes des flics après leur avoir craché à la gueule pendant des années), féministe en guerre contre le patriarcat, pour l’accueil des sans-papiers du moment que ce n’est pas dans son quartier, pour l’école public tout en mettant ses gosses dans le privé, traitant de « facho », « raciste », « homophobe » suivant les sujets tout ceux qui ne pensent pas comme lui, branchouille adepte du fooding mangeant bio, anti-capitaliste tout en vivant très confortablement des fruits du capitalisme, se qualifiant de « citoyen du monde ». 
                  Bref si on veut résumer les spectateurs convaincus de Canal + ou les lecteurs assidus des Inrocks (pour les plus jeunes) ou de l’Obs (pour ceux un peu plus âgés) en sont de très bonnes illustrations.

                • Redj Redj 27 novembre 2015 19:56

                  @joaopessoa

                  Ah ouais ok, donc je résume : un bourgeois de Neuilly c’est bien, un bourgeois habitant Porte de la Chapelle c’est mal. Un bourgeois de Neuilly qui crache sur les sans-dents c’est un mec bien, un bourgeois de Porte de la Chapelle qui vit avec les sans-dents c’est un connard...

                  Moi de ma province, quand vient l’été et que nos côtes sont envahies de voiture immatriculées 92, tout ce que je vois c’est une bande de connards qui crachent facilement à la gueule des locaux. Bon pas tous c’est vrai. D’après vous, ils viennent de Porte de la Chapelle ou de Neuilly ? Ce sont des mecs bien pourtant je ne vois que des connards !
                  Il y a aussi des connards du 93 je vous rassure !


                • Julien30 Julien30 27 novembre 2015 20:10

                  @Redj
                  « ah ouais ok, donc je résume : un bourgeois de Neuilly c’est bien, un bourgeois habitant Porte de la Chapelle c’est mal. »

                  Je n’ai jamais écrit ça.

                  « Il y a aussi des connards du 93 je vous rassure ! »
                  Mais on est bien d’accords.

                • Redj Redj 27 novembre 2015 20:11

                  @Julien30

                  Bon ok c’est plus clair, même si ça fait un peu cliché je trouve. Mais je suis désolé, des personnes comme ça et votant à droite j’en connais un paquet !

                  En ce qui me concerne ça va, je ne me reconnais pas du tout là-dedans, même si j’avoue manger local et avoir beaucoup de méfiance vis à vis des forces de l’ordre (mais je les respecte).

                  Ce qui m’énerve avec ce terme de « bobo », c’est qu’il est toujours employé pour qualifier des personnes n’étant pas sur une ligne définie par les partis de droite.

                  On dit souvent qu’aujourd’hui un antisémite est une personne qu’un juif n’aime pas, j’ai l’impression qu’un bobo est une personne qu’une personne votant à droite n’aime pas.
                   


                • Redj Redj 27 novembre 2015 20:12

                  @Julien30

                  non là je répondais au commentaire au dessus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès