Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La percée de FO à l’Education Nationale ce n’est pas une fièvre (...)

La percée de FO à l’Education Nationale ce n’est pas une fièvre réactionnaire

Une légende court dans certains milieux, des bruits circulent et sont répercutés par des syndicalistes.

La poussée de FO aux élections professionnelles procéderaient d’une fièvre réactionnaire.

Je m’inscris en faux .

Adhérent à la FSU, ancien élu dans des instances nationales de la FSU, je n’hésite pas à déclarer que ces résultats qui me satisfont d’ailleurs, montrent que les enseignants en ont assez du double langage de la direction nationale de la FSU, de ses hésitations et de son refus de combattre résolument et frontalement, entre autres, la politique d’aménagement des rythmes.

Prétendre quee ces résultats dénotent une « poussée réactionnaire » de FO procède d’une méthode diffamatoire.

Voici ce qu’on peut lire dans le café pédagogique

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/12/05122014Article635533825635256059.aspx

CAPN : FO confirme sa poussée dans les principaux corps au détriment de la FSU

> 5 décembre – 13h20 - Les résultats des corps d’enseignants du primaire et secondaire confirment la tendance donnée le 4 au soir. La Fsu recule aussi bien au primaire que dans le secondaire. La question des rythmes scolaires n’a pas particulièrement luit au Snuipp qui ne recule pas plus que le Snes. FO progresse partout sauf là où il est fort (PLP). L’Unsa fait une entrée chez les PEPS. Le Snalc se renforce dans le secondaire. Le Sgen Cfdt , qui reste stable, résume la situation en parlant de « poussée réactionnaire » de FO et du Snalc. « Après deux ans de refondation de l'école, le camp réformateur (Unsa et Sgen-CFDT) reste stable. Par contre, les équilibres changent, au détriment de la FSU, de la CGT et de Sud, et au profit d'organisations qui poussent au paroxysme le discours conservateur, le Snalc et FO ».

Les équipes militantes qui font fonctionner les syndicats adhérents à FO défendent l’intérêt des personnels et soutiennent une orientation de défense des acquis qui mérite au minimum l’écoute si ce n’est le respect.

La direction des syndicats qui enregistrent un recul significatif devraient s’interroger sur leur propre politique et sur le décalage existant entre cette politique timorée et les aspirations des personnels et la politique suivie

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 6 décembre 2014 09:00

    L’urgence a l’EN ce n’est pas d’avoir des syndicats inefficaces..mais un changement capable de donner un avenir à nos enfants et surtout une éducation.. !


    • France Europe République Signal d’alarme 6 décembre 2014 10:50

      En Seine St Denis le SNUDI-FO a obtenu 32% des suffrages (contre à peine 10% il y a quelques années quand je sévissais par là-bas !) soit quatre sièges en CAPD !!! Chapeau les potos ! Le mur de Berlin est enfin tombé dans le 9-3... salut à César L. , Jean-Pierre et toute la bande !


      • mmbbb 6 décembre 2014 11:51

        Chalot si j’avais eu des enfants orientation ecoles privees comme je connais un militant de gauche ayant fait de meme tes profs de ta trempe m’aurait foutu de l’urticaire


        • Spartacus Spartacus 6 décembre 2014 12:46

          C’est quoi un acquis ?

          Un joyeux concept de l’iniquité qui te donne plus de droits sociaux. 
          Pus d’avantages sur le compte des autres.

          Le statutaire, le noble nouveau et arrivé. 
          Avoir plus de droits que les autres, que c’est beau comme objectifs. 


          Les zzzzzaquiiiiis sôciaux.....Ou l’enculage permanent de l’argent du contribuable.

          • France Europe République Signal d’alarme 6 décembre 2014 15:14

            @Spartacul, le gus qui nous fait regretter le communisme et justifie les crimes staliniens à lui tout seul !


          • Venceslas 6 décembre 2014 21:44

            Frais et printanier. Heureusement que vous n’êtes pas professeur.


          • Garance 6 décembre 2014 13:19

            La FSU.......la SNUIPP.........le SNPES...le PLP... le SGEN...L’UNSA....les PEPS...le SNALC.....le GLOUPS ...le SMURFE :


            Impressionnant : je ne savais même pas que ça existait des trucs pareils

            « L’UNSA fait son entrée chez les PEPS.... » sous entendu : les PEPS vont en chier 

            Le SGEN reste stable grâce au SNALC «  ; tant mieux il aurait plus manqué qu’il ne le resta pas

            C’est sur que ce n’est pas la Réaction qui les submerge ; depuis que Sarko n’est plus là ça ne réagit pas beaucoup

            Pourtant l’empapaoutage est le même : j’irai même jusqu’à dire qu’il s’est accéléré en s’amplifiant 

             Sarko viré ; mission accomplie : maintenant c’est :  » Poussez-vous qu’on s’y mette , notre chapelle étant plus belle que la vôtre , le pognon sera pour nous "

            Le pavé attendra que Sarko revienne pour être de nouveau rebattu  smiley

            • France Europe République Signal d’alarme 6 décembre 2014 15:17

              @Garance : on reparlera de tout cela la jour où vos amis de « droite » s’intéresseront aux questions de société, dont l’éducation, ce qui n’a jamais été le cas. A part la feuille d’împôts et les rentes c’est quoi au juste la droite des valeurs ? 


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 6 décembre 2014 17:42

              @Signal d’alarme,

              A part la feuille d’impôts des zautres et les rentes de situation, c’est quoi au juste la gauche des valeurs ?

              En d’autres termes, quelle différence entre une canaille (syndiquée ou non) de gôche et une canaille (syndiquée ou non) de drouate ?


            • Garance 7 décembre 2014 02:16

              @ SOS


              On voit les résultats quand vos amis de « Gauche » sont aux manettes de l’Education

              Plus de redoublement de classe

              Plus de notation des devoirs

              Des notes de 21 sur 20 au Bac qui n’a même pas la valeur d’un CEP des années 60

              Le français enseigné en 3 ème langue

              Une ministre rénumérée aussi par le roi du Maroc

              L’informatisation des classes du primaire pour qu’ils puissent continuer à jouer au Wonderkraft en classe afin que les profs ne se fassent plus taper dessus

              Bref ; une fabrique de crétins lobotomisés pour voter à « gauche » quand ils seront en âge de le faire

            • CHALOT CHALOT 6 décembre 2014 16:15

              Un acquis Spartacus, c’est par exemple un mouvement du personnel à partir d’un barême connu de tous avec des règles, ce qui permet d’éviter la pression de potentats locaux ou du favoritisme.

              Un acquis et ce n’est pas non plus du corporatisme : c’est que tous les enfants aient accès sur tout le territoire à un enseignement de qualité.

              Ce sont aussi là des acquis à défendre.


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 6 décembre 2014 16:24

                un mouvement du personnel à partir d’un barême connu de tous avec des règles, ce qui permet d’éviter la pression de potentats locaux ou du favoritisme.

                Mouarf.... Tout le monde sait comment fonctionnent vos petites magouilles syndicales, toutes tendances confondues, pour ne pas respecter ces règles...
                Il est vrai que pour Chalot, faire passer un de ses potes avant les autres, c’est une forme de justice sociale...

                Chalot, vous êtes un pitre !


              • CHALOT CHALOT 6 décembre 2014 16:32

                Quand on ignore le fonctionnement des commissions paritaires, on se tait Monsieur Robert L avigue

                • Robert Lavigue Robert Lavigue 6 décembre 2014 17:15

                  M. Chalot, vous savez très bien de quoi il en retourne...
                  Votre longue carrière de vendeur de cartes aussi diverses que variées en fait foi !!

                  Au niveau local, c’est le syndicat qui favorise le plus ses adhérents qui obtiendra le plus de voix.
                   ! Puis, on s’arrange entre élus-copains des différents syndicats...

                  Donnant-donnant... Tu me soutiens pour la demande de mouvement de X et je te soutiens pour celle de Y. Même, si X et Y ne devraient pas figurer en tête de liste... On trouve toujours un prétexte...
                  Tant pis pour Z qui n’a pas de carte. Il attendra le prochain tour ou il prendra sa carte fissa...

                  Un syndicaliste de base qui ferait campagne en disant qu’il n’interviendra jamais pour favoriser un de ses adhérents au détriment d’un autre, n’a aucune chance d’être élu...
                  C’est humain ! Faudrait pas prendre ses électeurs pour des benêts, M. Chalot !


                • vesjem vesjem 6 décembre 2014 17:31

                  chalot , FO : tous les leaders affiliés aux fran-mac


                  • Venceslas 6 décembre 2014 21:45

                    Quand bien même ce serait vrai, où serait le problème ?


                  • vesjem vesjem 7 décembre 2014 15:46

                    et bien , ch’sais pas moi , par exemple pour faire avancer ton schmilblickkkkk , si tu veux approfondir la question ;


                  • Onecinikiou 7 décembre 2014 02:47

                    Chalot, on sait très bien (je sais pour ma part) que vous ne craignez en rien de FO, qui est un repair de franc-mac comme son ancien secrétaire général Blondel, et que par conséquent votre frérisme (puisque vous en êtes), votre occultisme, votre collaboration de classe au sens marxiste transcende tous les clivages, pourvu que l’on serve les vues du « porteur de lumière ».


                    Mon vénérable, à quel degré de compromission êtes-vous ?

                    • CHALOT CHALOT 7 décembre 2014 07:49

                      Ocecinikou fait une phobie : il voit des francs maçons partout même quand il n’y a pas.
                      Je n’ai jamais été maçon mais ce sont des personnes que je respecte


                      • Onecinikiou 7 décembre 2014 14:26

                        ben voyons...


                      • vesjem vesjem 7 décembre 2014 15:53

                        t’as jamais été franc-mac , mais tu leur sers la soupe ;
                        car tu ne peux ignorer , puisque tu es sur ce site où il en est souvent question , que le NOM en est le sommet et toi la petite main qui pollue les esprits ;
                        et tu vas crier maintenant au complotisme , bien sûr , naïf ou troll que tu peux être


                      • eric 7 décembre 2014 13:02

                        Bof....

                        Il y a eu une hausse de la participation à ces élections dans la fonction publique. Elle traduit sans doute l’exaspération et l’inquiétude de fonctionnaires de plus en plus nombreux, qui se demandent à quelle sauce ils vont être mangé par ce pouvoir incompétent.
                        Et de partout, il me revient notamment à quel point, dans les sphères des ministères ou on est en contact avec son ministre, le mépris, l’indifférence, voir l’agressivité se développent parmi les agents au vu de leur incurie.

                        Mais cela est un peu conjoncturel. Nous ne garderons pas éternellement cette bande de médiocres.

                        L’important c’est que les taux de participation sont très inférieurs à ceux par exemple des scrutins nationaux ou des votes de partis comme récemment l’UMP.

                        Sur la base de ces taux, toute une partie des gauche s’est interrogée sur la validité du « système »,la nécessité d’une « 6ème république », la légitimité de Sarko à l’UMP, ou la réalité des résultats de Marine.

                        Pour rester dans cette logique, il serait temps de se demander si l’abstention plus que massive, ( prêt de 60%) ne devrait pas inviter à changer : les règles de la représentativité syndicale, les modes de scrutin, les modes de désignation des dirigeants ( qui en général tiennent plus de la cooptation occulte que de la démocratie), etc....
                        D’autant que la syndicalisation dans la fonction publique est facilitée par le fait que cela participe au plan de carrière et est porteur de nombreux avantages.

                        Les officines en place pour des raisons historique peuvent bien se traiter les unes les autres de réac ; le résultat des courses, c’est qu’en termes de sensibilité politique, et même en tenant compte du fait que la fonction publique vote fortement pour le s partis qui veulent augmenter les dépenses de l’État, ces élections débouchent sur des représentation non représentatives.

                        Je ne sais pas si il faut une sixième république, mais je suis sur qu’il faudrait changer les modes d’organisation, de désignation des syndicats.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès