Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La peur a changé de camps

La peur a changé de camps

Nos dirigeants ne sont plus capables que de promesses, d’effets d’annonces, de menaces vaines. Et le ton a baissé. Ils brandissent de vielles cartes usées comme le plan vigie pirate ou l’ouverture en force des raffineries. Les crs reculent devant les manifestants et se concentrent sur les casseurs mineurs qui s’infiltrent dans les fins de cortèges. Les chiffres de comptes annoncés sont caricaturaux et peu importants au vu des mouvements réels. Si la sncf ne suivait pas le mouvement mais l’accompagnait par grève du zèle et billets gratuits, il y aurait deux fois plus de manifestants. Le français ne sont finalement pas si idiots que nos dirigeants l’auraient souhaité. Nos gouvernants se retrouvent donc coincés entre les lobbys du grand marché financier qui en veut toujours plus sur les réformes, et le peuple qui a enfin compris le manège infernal.

Principe de la signature.

Les industries mettent en œuvre des stratégies d’influences précises et mathématiques pour arriver à leurs fins. Après le tabac, l’automobile, le bâtiment, la pharmacie, la cible des grands projets en travaux publics est désormais encouragée à un partenariat par un actionnariat privé. En effet, on ne peut ignorer que face à de telles administration, tout projet fait apparaître des chiffres bien plus importants qu’il va être difficile de vérifier. Plus le projet est énorme, et plus la communication est restreinte au vu des interlocuteurs capables de les cerner dans leur ensemble. D’ailleurs certaines négociations s’opèrent en cabinet privé et devant le papier joliment présenté qu’une jeune femme finement enroulée dans une seule pièce de tissu élastique vous tend, tous seront immanquablement séduits et signeront sous peine de...

Petite leçon de lobbyisme parfaite.

On commande des sondages biens ciblés avec des questions vagues mais dont le sens inverse est inacceptable ce qui en font des pièges incontournables. On contacte ensuite les politiciens en arrosant au passage leurs partis politiques, payant les locations de salles de leurs réunions et les autocars de leurs déplacements. On communique auprès des électeurs à travers des associations bidons qui viennent envahir l’espace et familiariser, c’est à dire déculpabiliser les auditeurs. On se rapproche des médias en s’acoquinant avec des journalistes et animateurs clé, leur offrant même gratuitement leur coke ou les filles, et s’ils l’acceptent, ils deviennent victimes des maitres chanteurs qui pourront les faire tomber pour usage en cas de besoin ou affaire de moeurs privée. Tous ensemble ainsi feront pression auprès des législateurs pour qu’ils prennent les bonnes décisions.

Le lobby du tabac

Le plus grand producteur de la plus grande marque de cigarette a payé très cher pour qu’elle soit intégrée dans le plus grand film du box office. « Nous avons le contrat. Le thème de la campagne anti tabac c’est que les studios sont corrompus ou stupides. S’ils continuent à empocher de l’argent et de vendre leurs clients aux sociétés de tabac, ils sont corrompus, et s’ils donnent des centaines de millions de dollars en publicité gratuite à cette industrie sans contrepartie, ils sont stupides. » La cigarette à un franc, c’est le prix de la baguette il y a quarante ans, et personne ne consommait vingt baguettes par jour pour la bonne raison que celle ci pèse dix fois plus que le paquet de tabac à rouler. Pourtant, le chemin parcouru par le tabac et la farine en matière de transformation de produit fini sur une matière végétale est quasiment de même ampleur. Comment expliquer alors une telle différence sur le prix au kilo des ces deux consommations ? 4 euro / kilo de pain, 150 à 200 pour le tabac...La prochaine prohibition des herboriste suivra ce même chemin,si tout va bien...

Les grands projets btp

Il en est de même avec les lobbys btp qui emportent tous les appels d’offres des grands projets publics avec des objectifs chiffrés sur quinze ans de concession public privé. Les propositions de prix compressés, dont les plans sont vagues, complexes et illisibles pour les autorités, interdisent aux autres entreprises d’emporter aucun des appels d’offre quand il y en a. Mais elles seront néanmoins tentées d’accepter de coopérer en sous traitance ce qui va encore plus compliquer le partenariat public privé qui devient une association alors explosive. En effet, en cas de dépassement de budget qui peuvent facilement être organisés par les donneurs d’ordres, les municipalités sont contraintes de s’endetter un peu plus et le citoyen paye la note finale. Quand ces lourds projets sont ventilés vers les administrations territoriales, le tampon d’incompétences locales entretenu par le népotisme familial favorise les signatures en l’absence totale de communication publiques. Même lorsqu’il y a chute de l’action, les investisseurs initiés s’appuient sur la concession leur rapportant comme un loyer sur les quinze ans de concessions à venir.

Les visiteuse médicales

Il en est exactement de même dans l’industrie pharmaceutique avec des campagnes de prospections alléchantes où vous êtes directement invitées à laisser vos coordonnées téléphoniques, l’entreprise prenant à sa charge le premier contact. Très vite, je suppose s’ensuivra une rencontre déterminante avec un discours devenant absolument inintelligible, tenu par quelqu’un d’initié, mais qui peut malgré tout vous le faire capter avec un peu de poudre dans la boisson ou le café que vous êtes en train de déguster. Elles ne vous le diront pas, mais c’est au lit voire dans les toilettes qu’elles sont capables de vous extraire une signature en nature, espèces ou contrats. Décontractez vous, les visiteuse médicales s’occupent de vous...

Les industries automobiles

Longtemps sur les carrosseries des bolides que des millions de spectateurs fascinés suivent à la loupe sur grand écran, les marques apparaissaient jusqu’à la loi Evin. Aujourd’hui la seule couleur suffit pour rappeler l’origine. Au grand salon de l’auto, le spectateur ne peut éviter la fille qui trône devant le modèle qui le ferait rêver encore plus s’il pouvait se la payer pour le même prix, tout comme bavent ceux qui vont au salon de l’agriculture juste pour bouffer gratis. Les gros 4X4 sont arrivés en même temps que les premières rumeur d’environnement sur les ondes il y a quinze ans. Pour éviter les confrontations, le parc automobile a du depuis s’étoffer de trois cent kilos allant même à l’encontre des arguments de pénétration dans l’air, prônées en argument publicitaire de l’époque et disparues depuis. Et c’est dans ce contexte qu’apparait la voiture électrique laquelle nécessite au contraire de s’alléger au mieux afin de multiplier son autonomie. Le but de cet embonpoint mécanique a juste été d’ajuster au plus haut la barre à laquelle doit s’aligner tout nouveau concept automobile électrique, alors que celui ci est techniquement dix fois moins complexes. Dans ce domaine, le progrès ne concerne que les prix de vente annoncé.

Parfum, films et industrie du disque

Les producteurs des plus grands parfums et industrie du disque payent très cher pour qu’ils soient intégrés dans le plus grand film du box office, le flash de pub ou vidéo clip. Les grandes stars qui s’affichent avec le dernier portable de grande marque reconnaissable même sans que n’apparaisse le logo, la belle star internationale qui entre dans sa salle de bain pour se parfumer, le décor qui s’affiche juste derrière la chanteuse à la mode, rien n’est laissé au hasard et même si le fanatique ne quitte pas des yeux le mouvement lascif de son idole, les marques entrent dans le champ visuel inconscient de chacun. Face à ce déferlement d’images sur les cent cinquante chaines satellites, câble et tnt, que peut bien faire le csa, rien que mater les filles.

La clé des contrats, les femmes.

Le systèmes d’embauches sont établis sur le schéma de la pyramide dans les administrations territoriales où règnent les castes et familles politiques, les boites de commerce pyramidal, et les corporations médiatiques. « Un ami vous contacte pour vous faire embaucher et il touche une prime de mille euros. Si vous êtes confirmé dans les trois mois, il touche encore mille euros. » Si vous êtes une jolie fille, vous serez proposée voire discrètement redirigées comme hôtesse dans les kiosques présents dans toutes les manifestation commerciales ou culturelles comme les courses automobiles et moto, festivals de musiques, stades et foires. Par simple curiosité pour aller voir de plus près la jolie fille, le badaud vous trouvera d’autant plus sympathique si vous lui offrez un paquet gratuitement et avec votre sourire ce qui ne coûte rien. Toutes les miss France passent par le paf audiovisuel et les recalées sur les chaines cryptées. Elles seront les futures stars pipole boucliers humains

Conclusion

Vous finirez même peut être présentatrice télé et maitresse incontestable du jeu. La publicité interdite pour le tabac en France est passée en discothèque à l’insu des autorités publiques. Ces établissements échappent déjà aux taxes sur les droits d’auteurs en produisant leur « propre musique ». Toutes les fins de semaine, aucun service administratif ne surveille tout ce qui s’y passe afin de déterminer si la loi est respectée dans ces établissements. Ils sont une bonne part des lieux d’où sont sélectionnées les jolies filles tenant le bar, l’entrée, le vestiaire et des professionnels viennent directement y chasser les têtes que l’on retrouve dans la pub ou pom pom girls. Face à une telle armée de jolies filles au service du commerce mondial, plus personne ne peut résister. Les gouvernants qui pensaient dominer le jeu le savent très bien, et sont sollicités pour se plier à la règle du mariage de raison.

Et maintenant que le peuple sait tout ça, la peur change de camps.

Contacte Katrina au...

Contacte Laura au ...

Bachelot, visiteuse médicale

Documents joints à cet article

La peur a changé de camps

Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Waldgänger 20 octobre 2010 13:44

    Par contre, la connerie n’a pas, elle, changé de camp.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 18:33

      Ce qu’il serait bon de savoir, c’est dans quel camps sont ces casseurs armés de mobiliers urbains métalliques et qui pètent une vitrine même pas pour voler : http://www.youtube.com/watch?v=cZfbuCQMYro&feature=player_embedded c’est un prof qui vient l’en empêcher.

      Ces vandales sont là pour ruiner l’effort des manifestants pacifistes, et c’est d’eux que parle la une des jt du soir. Y a t-il collusion entre ces bandes et les journalistes de l’info... ? Sont ils du même bord ?


    • Castor 21 octobre 2010 10:23

      C’est quoi, cette idée de mettre camp au pluriel à chaque fois ?



    • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 octobre 2010 10:30

      Castor , c ’est les camps de la concentration des gauches plurielles , la pensée concentrée genre «  souriez vous êtes bloqués  »

      Ca camps-cane façon canards boiteux ...


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 21 octobre 2010 16:00

      @ castor et rocla,

      je viens de faire une expérience intéressante. J’ai introduit mon titre dans gogol et ai constaté que ce titre est dèjà présent dans bien des articles anciens ce qui fait que le mien n’apparait pas en première ligne. C’est la première fois que cela arrive à ce point ce qui me fait dire que je ne suis pas le seul à le constater. En effet, à force de faire croire au peuple des grosses ficelles, s’il ne mord pas, c’est le menteur qui tombe dans son propre piège. Je fais cette expérience d’habitude avant de l’envoyer pour m’assurer de l’y voir et ne regrette pas d’avoir ajouté ce pluriel. Mais tout cela est bien sûr trop complexe et futile pour vous...


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 octobre 2010 13:55

      On va dire ’ tout fout le camp sauf la connerue "

      Salut Wald , t’ es un sacré locuteur dis-donc.....

      En fait tu vis très bien avec Aspie , c ’est drôle , avant que tu dises ton syndrome j’ avais perçu que tu es un cas un peu paticulier . Tes interventions sont très intéressantes .

      Bien à toi .


      • L'enfoiré L’enfoiré 20 octobre 2010 14:24

        Lisa,
        Qui a ajouté cette image pour « agrémenter » l’article ?
        Si c’était pour racoler, y a mieux d’après moi.
         smiley
         


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 18:39

          L"enfoiré,

          c’est vrai j’aurai pu faire mieux, mais en fait, j’écris jusqu’à deux trois heures et à l’heure d’envoyer j’ai un petit coup de fatigue sur le choix de l’illustration, C’est raté, mais j’ai voulu montrer comment la femme est bien le bouclier commercial relais du grand marché pour appâter le client, ça marche pur eux , pas pour moi, excuses.


        • Shaytan666 Shaytan666 20 octobre 2010 19:56

          Cet article est un leurre d’appel sexuel, Mr PV, il va pas être content  smiley


        • Waldgänger 20 octobre 2010 14:37

          Salut Rocla


          Tu sais, contrairement à ce qu’on peut croire, les Aspies peuvent se montrer très drôles, mais leur humour est souvent assez particulier. Je peux faire parfois preuve d’humour, mais pas trop sur les jeux de mots (les tiens sont délicieux).

          Le post plus haut, il fallait le faire en premier commentaire, sinon, ça portait moins. 

          Je vis pas mal, les aspies souffrent surtout du regard des autres, car leurs pics et leurs creux d’habiletés font qu’ils n’ont pas, pris globalement, de lacunes par rapport aux autres, le syndrome d’Asperger n’est d’ailleurs pas une maladie ou une pathologie médicalement. 

          Par contre, se faire accepter professionnellement, c’est très difficile, pour le moment c’est un vrai problème pour les Aspies. La vision du monde, la manière de réfléchir et certains comportements restent typiques de l’autisme. C’est un avantage dans les activités à systématisation comme l’informatique, ou qui exigent des qualités de tri et d’analyse de données ou des capacités de reconnaissance visuelle, mais c’est un très gros handicap pour les boulots à contact au public. Pour les métiers manuels, c’est possible mais souvent assez difficile, de ce côté, ça va de très moyens à très mauvais, la coordination n’est pas bonne. 

          Quand le diagnostic m’a été fait, à 28 ans, ça a permis de comprendre pas mal de choses. 

          En plus, figure toi que je suis Lyonnais, par rapport à la connerue, et que ce n’était pas beau à voir en centre ville, même si je n’y suis pas allé, c’était vraiment à se prendre un mauvais coup.

          Figure toi que je voulais aller voir la soirée de présentation de la saison de concerts de 2011 d’un très bon ensemble de musique ancienne et baroque. A cause de ces crétins de l’Atlas, seule une partie des instruments a pu faire le voyage. Hélas, le clavecin et surtout sa belle interprète d’origine asiatique (que j’espérais bien apercevoir, en plus c’est une excellente musicienne) manquaient à l’appel, transporter un instrument à la caisse aussi fragile étant impensable au vu de l’ambiance. Les autres musiciens étaient là, et c’étaient des as, mais « un seul être vous manque... ». 
          Ah, ça oui, je les ai encore plus haïs sur le coup ces petits cons. smiley

          Bien à toi aussi. 

          • L'enfoiré L’enfoiré 20 octobre 2010 14:58

            Salut Wald,
             Je dois avouer que j’ai dérapé sur ton com.
             Les Aspies ?
             J’ai vu que c’était un peu du n’importe quoi dépendant de l’endroit où on le voit.
             Cela va du Syndrome d’Aspenger et l’Autisme de haut niveau au Québec (même là j’ai déjà des limites atteintes à ma compréhension) au film Aspies for Freedom en passant par un concert.
             Alors, je demande plus de précisions surtout associé à l’humour et au fait de se faire accepter professionnellement.
             L’informatique, je connais, un peu, disons. 40 ans derrière moi, cela fait quelques baux dans le domaine.
             En fonction de tes précisions pourrais-je mieux orienter mes réponses.

             smiley
             
             
             
             


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 octobre 2010 19:28

            Merci pour ta réponse Wald ,

            Passionnant comme d’ hab . Savoir faire de son léger travers une aptitude particulière pour participer à la vie sociale ou professionnelle est sûrement gratifiant .
            Il faut savoir que la plupart des gens ont quelques difficultés . Certains sont nuls en ortho d’ autres en math , tu a ceux qui ont du mal à parler en public et une liste à rallonge de petits inconvénients qui peuvent gèner pour avancer .

            Avoir le don de s’ émerveiller aux sons d’ instruments de musique joués par une eurasienne absente pour cause d’ événements non maîtrisés reste un bon moteur pour apprécier les jours qui passent .

            Salut Wald


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 19:44

            Excusez moi de m’offusquer tous les deux, mais je fais un article ou je résume dans l’ordre les principaux pièges grossiers que les dominants nous installent dans les roues, et vous, tout ce que vous trouvez à venir dire sur mon fil, c’est pester après les manifestations sous prétexte que vous n’irez pas au concert de clavecin ce soir... ! Sachez vous fondre dans votre environnement et lâcher prise sur votre désirs d’égo, vous deviendrez plus sociable et tout le monde s’en portera mieux merci.


          • Sachant Sachant 21 octobre 2010 10:08

            « Hélas, le clavecin et surtout sa belle interprète d’origine asiatique (que j’espérais bien apercevoir, en plus c’est une excellente musicienne) manquaient à l’appel »

            Bien au contraire, Lisa, vous voyez...
            l’intervention abonde dans votre sens en ayant l’air de ne pas y toucher.
            Une démonstration par l’absurde en quelque sorte.

            La frustration sexuelle fait vendre aussi bien des véhicules haut-de-gramme (CO2).
            Que des yoghourts.
            Que de la musique baroque. (Excellente musicienne serait un plus)


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 octobre 2010 10:13

            c ’est vrai que la gauche en a rien à foutre de ceux qui sont génés dans la vie par un léger handicap , la gauche , la vraie , celle qui se dandine façon gogol va brûler des pneus et pollue l’ atmosphère ....bloque les routes et certains d’ entre eux prennent la retraite à cinquante ans en guise d’ égalité ...

            La récré aux neus-neus est ouverte ...


          • Waldgänger 21 octobre 2010 10:56

            Salut Rocla,

            Je dois passer rapidement. Je te remercie de me défendre, je ne l’oublierai pas. smiley

            De toute manière, ces types ne comprennent rien à rien, ils sont bouffis d’incohérences. A Lyon, là où il y a eu des émeutes sur la place Bellecour, il est notoire que ces manifs alter ou « anticapitalistes » se traduisent par des affluences monstre au mcdonald’s de la place, et pareil au Quick. Voient-ils la contradiction ? A mon avis, non, trop inconsistants.

            Ne sois pas inquiet, je ne me sens pas atteint par ces minables. J’ai manifesté une fois dans ma vie, et plus pour voir des amis qu’autre chose, et ça m’a suffi, je me suis éclipsé. Bêler des slogans en groupe sans réfléchir n’est pas mon truc. Comme des milliers d’autres avant moi, j’ai compris que dans la foule, des gens normalement intelligents deviennent stupides et j’ai passé mon chemin.

            Et il y a un gouvernement qui a pas mal fait pour les handicapés, c’est celui de Sarkozy, avec une loi qui entre en application dans deux mois et qui permet de cumuler partiellement les allocations de hancicap et des revenus du travail, dans un mouvement amorcé par Raffarin et Villepin. Ce qu’a fait la gauche, je n’en parle pas, il n’y a rien à dire. Rien sur les aides pour les handicapés qui ne pourront jamais travailler ou presque (faut bien dire les choses, un vrai débile mental ou un tétraplégique « coûteront » toujours à la société), rien sur l’insertion des autres. 

            Mais ça ne m’étonne pas, ces mouvements défendent des catégories bien précises, et les plus faibles n’en font pas partie. 

            @ + Rocla


          • zelectron zelectron 20 octobre 2010 16:10

            « Nos dirigeants ne sont plus capables que de promesses, d’effets d’annonces, de menaces vaines » : c’est bien la première fois que ça se produit, jamais je n’ai entendu cela d’aucuns gouvernements précédents, ça se saurait...


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 18:45

              C’est la première fois que cela se produit, mais c’est aussi la première fois que la majorité est si divisée, la police est partagée, et le gouvernement pris dans l’étau. Même les médias commencent à se pencher sur le net pour alimenter leurs journaux ce qui n’était pas prévu dans le programme de propagande étatique...


            • zelectron zelectron 20 octobre 2010 19:13

              C’est vrai le climat a changé, il y en a un qui doit se dire« si j’aurais su j’aurais pas venu »
              ceci étant c’est quelqu’un qui manifestement a les yeux plus gros que le ventre, on peut se demander pourquoi il n’a pas laissé les ministres gouverner et les virer au fur et à mesure de la législature comme tous les présidents avant lui : il va en payer le prix et même, j’en suis navré, plus cher que ce que cela aurait valut. En attendant c’est nous subissons ses erreurs d’appréciation, de stratégie (si il en avait une ?) décisionnelles et par dessus tout sa vulgarité qui m’insupporte. Ses prédécesseurs au moins savaient se conduire à table... au delà de leurs quelques délires politiques respectifs.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 18:51

              C’est curieux, derrière votre pseudo se cache un énervos excitos...
              « 2...3 manifestants tués feraient votre bonheur.... » je vous trouve un peu rapide pour attribuer les mauvais sentiments aux autres. Vous faites ce qu’on appelle de la projection de vos propres déviation psychiques sur autrui. Regardez vous dans votre glace en répétant ce que vous avez écrit, vous verrez, ça peut coller.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 18:58

              Vous avez bien vous même arraché l’œil d’un chat juste pour illustrer votre avatar.
              Les jeunes sont descendus dès le 8 octobre, avant la déclaration de notre prochaine présidente. N’avez vous pas vous même été jeune... ?


            • Clojea Clojea 20 octobre 2010 19:17

              Bonjour Lisa : Bof, de toutes façons cette histoire de retraite est mal gérée, et c’est pour ça aussi que cela s’envenime. En France, si on égalisait tous les régimes spéciaux (EDF, GDF, RATP, SNCF, Députés, Sénateurs, Ministres, et l’Armée (N’en déplaise à certains), déjà on y verrait plus clair. Ensuite, si les caisses de retraites, style feu l’Organic (Caisse de retraites des commerçants) qui s’appelle maintenant Malakoff Méderic n’avaient pas 60% de frais de fonctionnement, il y aurait de l’argent dans les caisses. Mais voilà, il n’y a que 40% qui va pour les retraites. Cherchez l’erreur. C’est la même philosophie que pour la sécurité routière. Le gouvernement va au plus facile et au plus lucratif, c’est à dire des radars dans les lignes droites et on fait croire à tout un chacun que c’est pour notre sécurité. La bonne blague. Le problème de la sécurité dépend plus des drogues légales et illégales, de l’alcool et d’abrutis qui ne devraient pas conduire, plutôt que la vitesse sur autouroute, si cette dernière est bien maitrisée bien sur. Mais voilà, c’est toujours les « solutions » les plus faciles. Comme pour les retraites, c’est le plus facile. Hop, on allonge la durée du travail, alors que c’est inutile et que cela ne résoudra rien. Car dans dix ans, il faudra encore allonger la durée du travail ? A ce train là, on bossera encore à 80 ans, perclus de douleurs articulaires ? 


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 23:39

                Bonsoir Clojéa,

                évidemment, si on réglait le problème de la dette qui nous bouffe notre pib d’un coup, il n’y aurait pas besoin de réformer tout le reste ! Nos gouvernants ont juste vendu leur âme au diable qui fout le feu partout et qui nous font payer l’eau pour l’éteindre...

                « ...Malakoff Méderic n’avaient pas 60% de frais de fonctionnement,  » Tiens, exactement comme Crozemarie et l’Arc contre le cancer ! Tu donnes 100, il s’achète des châteaux dont un en pleine Sologne ( sept volumes groupés en harmonie sur un tapis de cailloux entouré de cèdres et séquoïas au milieu d’un parc de cent hectares...) et il refile 40 pour la recherche qui donne cet espèce de cyclotron complètement bidon mais affreusement coûteux et cette autre connerie sans nom comme quoi, je n’invente rien, on a inventé le vaccin contre le cancer..." Le papillomavirus est plus connu comme étant la cause des cancers du col de l’utérus contre lequel, rappelons le, il existe aujourd’hui un vaccin à inoculer aux jeunes filles avant leurs premiers rapports. Allez ! les petite s filles, à poil que le docteur inspecte votre minou...

                60 % cent du pib, c’est pas loin de ce que notre gouvernement bouffe de cette part du pib, juste pour faire tourner la machine qui d’ailleurs est privatisée...

                comme dit Defrance, on devrait leur dépister le rectum avec le gode à Hortensia Bite en cours...Si ça se trouve, on leur trouverait des traces de thé afghan ou colombien...


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2010 19:26

                merci Lisa de cet article,
                c’est une analyse de la situation que je trouve pertinente,
                et a voir la réactions de quelques excités à la suite de la parution de ton article, tu as la confirmation d’avoir mis dans le mille.
                comme disait Francis Blanche.
                http://www.youtube.com/watch?v=saclo51anNY
                à +


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 19:54

                  Merci Olivier,

                  en effet, je trouve qu’il n’est pas inutile de faire renaitre l’espoir des manifestants en décelant les failles qui fragilisent nos gouvernants faillibles, comme le fait très bien remarquer Clo au dessus. Pour cela, il faut une acuité maximale ce dont ne font pas preuve les routiniers parvenus gras et lourdauds. a+.


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 19:49

                  Bonjour à tous et merci Michel :

                  ce petit film hilarant
                  http://www.dailymotion.com/video/xeuywv_la-chute-desobeissance_news

                  Synopsis ; C’est la fin du système totalitaire marchand, autrement dit le capitalisme, grâce aux mouvements de désobéissance partout dans le pays. Le gouvernement ne sait que faire. Un petit détournement, basé sur le film La chute, sur le thème de la désobéissance pour l’appel à Création du CinémAligre 2010.

                  J’ai surtout aimé, de ce même auteur, le survol de l’histoire mondiale (Fait par des enfants de CM2 du Lycée Français de Cali - Colombie ) : http://www.dailymotion.com/video/xc9lxo_le-rap-de-l-histoire_school
                  Cela devrait plaire aux enfants a/c de 10-12 ans.


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 octobre 2010 20:20

                    Lisa , 

                    si vous pouviez aller sur la planète Mars et emmener vos manifestants ça nous ferait de l’ air , croyez-vous qu’ on en a quelque chose à foutre de la première fois où vous avez mangé avec vos futurs beaux-parents ?


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 22:17

                      Tain le mec y s’en fait pas. Y vient juste parce qu’il y a une fille à poil, sujet que je traite dans l’article pour dire qu’elles sont des leurres d’appels consentantes à la solde du client et aux basques du grand marché, et lui y rapplique pour me dire que j’le dérange... ! J’essaie d’apporter un peu de soutien à ceux qui ont les couilles de descendre dans la rue exprimer leurs inquétudes sur notre avenir et celui de nos enfants, et lui y me demande d’aller voir ailleurs... ! Je rêve !

                      Hé la Castafiore, ta place à toi est sur Vénus.


                    • Sachant Sachant 21 octobre 2010 10:16

                      Ah non alors !

                      Avec les rues et les dépots de carbutants bloqués
                      C’est la première fois depuis des décénies que
                      Ca nous fait de l’air... pur... à respirer en Ile de France


                    • pastori 20 octobre 2010 20:27

                      excellent article malheureusement pollué comme d’habitude par les mêmes autistes.


                      calmos rêve la nuit de ségolène, il ne peut rédiger aucun post sans citer son nom. c’est un toc.

                      les casseurs sont là pour casser les grèves et discréditer les mouvements populaires, car certains ( et de tous temps) sont pour les puissants, même quand ils sont eux même mendiants.  Paul carpita a fait un film extraordinaire  l :
                      « le rendez vous des quais ». tout y est dit !

                      voyant un film de d’artagnan, ce sont ceux qui sont pour milady et les sbires du cardinal. 

                      par contre, si les syndicats qu’ils vomissent leurs obtiennent quelques petits avantages, ils ne les refusent jamais. 

                      ils haïssent et vitupèrent les pauvres, les syndicalistes, les travailleurs. 

                       par contre les pauvres, les syndicalistes, les travailleurs ne détestent pas les nervis, ils les plaignent, car ils sont à plaindre, ces malheureux. qui ne connaissent pas le bonheur d’être bien dans leur peau, d’être à leur place dans la société.

                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 22:47

                        Merci Pastori,

                        j’écoutais EW hier s’exprimer à propos de sa réforme, il dit « on » ceci, « on » cela, ce qui témoigne de la solidarité complaisante dont se parent les élites sans gène, sauf que le vernis craquèle, et il y a encore des soumis de base pour leur lécher les bottes même sur ces chemins boueux... Ces suppôts sont les résidus de tonsure qui forment l’essentiel du tapis que piétinent les dominants, les Jacquouille des visiteurs, devenant les petits personnels lustrant les 4x4 des Jacquards d’aujourd’hui...« ils haïssent et vitupèrent les pauvres, les syndicalistes, les travailleurs.  » certains d’entre eux croient qu’en se gaussant et en ergotant, cela les grandit au point d’égaler les riches et les élites, sauf qu’ils sont juste égaux dans leur misère morale.

                        Allez jacter à l’Est aurait dit le grand César.

                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 22:51

                        J’extrais de votre lien : «  Son film le plus important Le Rendez-vous des quais, frappé par une mesure d’interdiction totale en juillet 1955 et saisi dès sa première projection le 12 août 1955[3], reste censuré jusqu’en 1989. » Censuré la même année que la loi de prohibition du chanvre, et libéré l’année de la chute du mur de Berlin... quelle symbolique !


                      • pastori 20 octobre 2010 22:27

                        tu l’aime tant que ça ? les addictions ça se soigne ! smiley 

                        allez encore un p’tit coup : ségolène ségolène..

                        au fait tu est au courant ? 

                         l’inénarrable vanneste (député ump)et d’autres, veut s’allier à lepen pour 2012.
                        marine aura un poste de sous-sous secrétaire d’état.

                        ils croient que les lepenistes sont 15% . pour aller avec sarko et hortefeux, ils seront maxi 5% mais ça coulera lepen irrémédiablement dans l’opinion.


                        ce serait bien que ça se fasse, on pourra dire UMPFN, le nouveau sigle salvateur du pays.
                        sarko+jeanne d’arc !

                         et ont sera enfin débarrassé des deux !

                        les gens normaux finiront bien par comprendre.

                        mais au fait, ils ont disparus d’AV les lepénistes, c’est inquiétant smiley !

                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 23:04

                          Dans cet article : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/big-brother-is-warring-you-81837 j’émets l’hypothèse que Marine pourrait arriver en tête du premier tour de 2012 sans l’aide de personne. Si elle arrive devant Ségolène ( oui Calmos ), elle peut emporter le second sans aucune alliance ni poignée de main tendue...Pourquoi irait elle s’abaisser à ramasser l’ump au tapis...


                        • lebreton 20 octobre 2010 23:41

                          Bravo lisa ,les laches par exellence se réfugient dans l’anonymat sur le net c’est facile ,mais ça n’a pas d’mportance pour nous ; ,puisqu’ils ne representent rien que de la nuisance sur des sites ou ils n’ont pas de place . Vive la liberte ,amicalement


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 23:48

                            Merci lebreton, c’est vrai qu’ils sont de ces snippers qui se cachent derrière le béton pour arroser les courageux innocents qui traversent les rues juste pour rentrer chez eux.

                            Ô Noblesse, Honneur, et Serments d’Hippocrate, ne baisse pas les yeux devant ces vénaux serpents hypocrites... !


                            • Salsabil 20 octobre 2010 23:54

                              Salut Lisa,

                              Pas forcément évident de retirer l’essentiel du message qui me semble être (si je ne me trompe), l’utilisation de la femme et de tous les fantasmes s’attachant à son image pour arriver à ses fins.

                              Je ne suis pas totalement en accord avec toi sur ce point. S’il est juste que cette image est utilisée par les « busi-proxénètes », elle est loin d’être le seul moyen de soudoiement. Les vacances, les dîners, les maisons, etc., etc. sont autant d’appels à la vénalité et non à l’intérêt commun.

                              D’autre part, je me dis que ces très jolies femmes, consommées ou non, ne sont qu’une extraordinaire frustration pour celui qui, de retour en son foyer, va retrouver Madame, certes pomponnée, botoxée, parfumée, mais tellement ancrée dans ces principes quotidiens, que Monsieur va juste se rendre compte de la misère intellectuelle dans la quelle il se trouve.

                              Bref, un monde matérialiste, bien en-deçà des valeurs qui font l’Homme, un plongeon quotidien à la Picsou dans ses dollars qui ne valent plus rien, une illusion entretenue, une vaste fumisterie !

                              Vive la vie ! smiley


                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 21 octobre 2010 00:35

                                Slu Salsa,

                                la femme dont je parle, très bien illustrée par cette animatrice en lien dans l’article, me fait peur, elle est la lionne qui ne me semble avoir plus rien d’humain et loin de l’image que je gardes de ma propre mère. Elle me fait peur parce qu’elle vends son corps et âme au diable du grand marché tout ça pour se libérer de sa cuisine. Je ne serais pas surpris que les hommes de pouvoir et les riches milliardaires ont tous une cohorte de femmes qui tirent dans leur dos les ficelles du système. Tu sais, c’est cette parabole avec laquelle le religieux décrivait l’acte qui vaudra la décadence de notre monde, « croquer la pomme » dont tu as apporté une belle définition avec ton lien sur ton blog...

                                Mais elle doit aussi faire peur à tout le monde y compris aux hommes politiques qui sentent bien la trahison venir de part et d’autre. Ce grand marché financier qui les dépasse, ce peuple qui les menace et cette femme qui domine tout ce monde là ... à genoux...

                                Tu sais, j’en ai connu quelques aristocrates, certaines très sympathiques bien que névrosées, mais d’autres toujours prêtes à écraser le manant de mots d’une force...

                                La bisatoi, qui est en dehors de ça.


                              • Salsabil 21 octobre 2010 00:55

                                Lisa,

                                Il est plusieurs sortes de femmes.

                                Celles qui vendent leur chair, à plus ou moins bon prix (souvent moins car sans expérience et trop vénales aveuglées qu’elles sont par le clinquant) et qui sont un extraordinaire appât aux gros dépensiers adipeux qui ne pourraient se les offrir autrement.

                                Puis il y a celles qui belles, mais inaccessible en apparence, jouent de ces faiblesses masculines pour en faire leur pécule personnel. Elles finissent souvent par s’en mordre les doigts, se faisant prendre à leur propre piège d’avoir choisi un homme trop sensible à ces attraits physiques. Et oui ! Tout le monde vieillit, même les plus belles !

                                Il y a aussi celles, qui ne bénéficiant pas d’un physique exceptionnel, utilisent leurs capacités intellectuelles pour embobiner magnifiquement quelques imbéciles s’étant crus les rois du monde des affaires pendant un court instant.

                                Et puis, il y a toutes celles, infiniment majoritaires, qui continuent à élever les enfants, nettoyer les maisons, cuisiner divinement et attendre avec plaisir le retour du guerrier. Celles-là dont on ne parle jamais et qui la structure même de la société d’aujourd’hui et de demain.

                                Ce sont celles qui détiennent l’immense pouvoir des valeurs, que personne ne peut leur enlever, puisqu’elles n’ont rien à perdre, et qu’elles distillent minutieusement à leurs enfants qui seront les hommes et les femmes de demain.

                                Vois, le monde n’est en rien perdu, car les femmes veillent... smiley


                              • ddacoudre ddacoudre 20 octobre 2010 23:59

                                bonjour lisa

                                la saison de plongé sous marine touche à sa fin je reprend un peu le clavier. tout l’été et même depuis la coupe du monde le gouvernement à tenu a abreuver les médias fidèle à sa tactique.

                                je ne sais pas si la peur change de camp, car dans ton article tu rappelles la puissance on se ground, des acteurs économiques, et tout les effets « pervers » qui découlent du « cousinage » et de la recherche du meilleur « profit ».

                                je ne pense pas qu’il faille dire pour autant que la société est pourri, bien que le libre marché ait accéléré et multiplier tous les sujets que tu soulignes. mais je pense que ce sentiment un peu diffus de « pourrissement » se manifeste, jusqu’àlors sur des boucs émissaires qui étaient présentés et dans le présent sur la cristallisation autour d’un conflit. certes ce n’est pas négligeable, mais le ressentiment, ou la haine quelques fois empêche de se poser les questions essentielles, quand nous avons la chance de pouvoir les percevoir, dans une société ou les médias captent l’attention et la réflexion vers la sous culture.

                                cordialement à plus

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès