Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La PMA pour tous en gestation !

La PMA pour tous en gestation !

Le 19 juillet 2013, cinq sénateurs socialistes Jean-Pierre Godefroy, Roland Courteau, Bernard Cazeau, Roger Madec et Michelle Meunier ont déposé une proposition de loi visant à modifier l’article L. 2141-2 du code de la santé publique relatif à l’assistance médicale à la procréation. Le projet : la PMA pour tous...

Évidemment, on trouve dans ce texte un évident déni de réalité et des affirmations qui démontrent si ce n'était déjà fait depuis longtemps l'égarement intellectuel et philosophiques de nos mal-nommés représentants.

Un petit exemple ..."L' expérience désormais acquise comme les recherches réalisées montrent qu’il n’y a pas d’impact majeur de l’homoparentalité sur le bien-être et le devenir psychologique des enfants."
Ça c'est de l'argument, ça c'est du crédible...On a droit aussi, faut-il le préciser, au fameux argument de la lutte contre la stigmatisation... Sans commentaire.

Mais y a-t-il des français qui ont vraiment cru qu'ils allaient s'arrêter en si bon chemin après le mariage pour tous ?
Le texte qu'ils proposent fait d'ailleurs référence dès la première page à la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe.
C'est une route de perdition, comme dirait un bon prêtre, qui passe d'une loi à une autre et qui n'a pas vocation à se finir... Parions donc que la loi qu'ils feront passer (qu'on la veuille ou pas ils y arriveront comme pour toutes les autres) amènera un nouveau projet de loi qui permettra par exemple aux hommes de porter un enfant avec l'aide de ladite médecine. Ne croyons pas que nous sommes si loin de cela...

Penser que l'on peut s'opposer au passage d'une loi fait partie de l'illusion démocratique. Pour l'instant hélas, beaucoup de français continue d'être bernés et l'on verra sûrement des manifs pour tous regermer. Mais On verra également regermer des sourires à la Taubira ou celui de ces cinq sénateurs au passage de la loi.
Tout semble donc joué d'avance, les dés étant pipés depuis longtemps en France.

On lit que "le Comité consultatif national d’éthique a été chargé de remettre un avis sur l’assistance médicale à la procréation. Si cet avis pourra nourrir un débat, quelles qu’en soient les conclusions, il ne demeurera qu’un avis soumis à l’appréciation du législateur."
Le Comité consultatif national d’éthique sert-il finalement à quelque chose, pèse-t-il dans la balance face à des sénateurs ? Encore faudrait-il que la majorité d'entre eux soient des hommes à forte conscience morale...
L' éthiquement correct, c'est ce qu'ils décideront que c'est, point final...

La proposition de loi est conclue par ces quelques mots : "Il n’existe aucun droit à l’enfant. Mais notre société ne pourra sortir que grandie d’avoir permis à ceux qui le désirent de devenir parents, au-delà de tous préjugés qui doivent être dépassés."
Et dire qu'en Russie la Douma vient de voter une loi interdisant la propagande pro-homosexuelle...

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.54/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 29 juillet 2013 10:20

    PMA, mariage pour tous, homoparentalité et droits de l’enfants, des sujets complètement différents qui n’ont rien à faire ensemble, et qui sont tous abordés dans l’article. Que cherchez-vous à démontrer ?


    1/ La PMA ne concerne pas seulement les homosexuels, est possible en France depuis le début du xixe siècle. Rien de nouveau là dessus. Elle est possible extra-conjugalement (y compris pour les homosexuels) depuis 1972 en France.

    2/ Le mariage pour tous est nouveau, cela modifie les droits de succession en cas de mort d’un des conjoints du couple homosexuel.

    3/ L’homoparentalité est ancienne, aucune loi n’empêchant l’adoption d’enfants par des personnes se déclarant seules et vivant en couple. Le mariage pour tous ne change absolument rien pour les enfants adoptés par des homosexuels, si ce n’est les droits de succession en cas de décès d’un conjoint. Donc uniquement de la paperasse, qui ne modifie en rien la vie de l’enfant adopté.

    Conclusion : « l’impact majeur de l’homoparentalité sur le bien-être et le devenir psychologique des enfants » -> On s’en fiche, rien n’a changé là dessus ces 40 dernières années, le mariage pour tous ne change absolument rien pour les enfants, qui peuvent être adoptés par des couples d’homosexuels comme avant, sauf qu’avant ils n’étaient qu’a un seul nom.

    • Onecinikiou 29 juillet 2013 22:03

      « Conclusion : « l’impact majeur de l’homoparentalité sur le bien-être et le devenir psychologique des enfants » -> On s’en fiche, rien n’a changé là dessus ces 40 dernières années, le mariage pour tous ne change absolument rien pour les enfants, qui peuvent être adoptés par des couples d’homosexuels comme avant, sauf qu’avant ils n’étaient qu’a un seul nom. »


      Faux ! 

      Si l’homoparentalité existe depuis de nombreuses années la loi actuelle sur le mariage gay a fait sauter un indéniable verrou moral et législatif, comme ce projet de loi le met parfaitement en évidence, puisqu’il permettra désormais à des homos de « concevoir » des enfants via PMA (et plus tard bien évidemment GPA) qui seront délibérément privé de l’un ou l’autre parent de sexe différent, effaçant par la même toute altérité sexuelle. 

      Chose qui n’est pas le cas actuellement, puisque l’écrasante majorité des enfants élevés par l’un de leurs parents vivant en union homosexuelle ont un père ET une mère biologique (sauf accident de la vie) qui participe (ou non, mais peu importe la symbolique étant respectée) à leur éducation.

      D’autre part si ce projet de loi est validée en l’état actuel du texte par la représentation nationale, alors la PMA s’étendra automatiquement - afin de respecter un principe de non-discimination porté dans ses ultimes et délirantes contradictions - à tous les couples fussent-ils hétéros, non victimes de pathologies et en capacité de procréer naturellement. Ouvrant la voie à des dérives eugénistes évidentes, conformes aux codes, standards et modes actuels. Voilà le type de société que nous prépare les Bergé et autres foldingos libéraux-libertaires.

    • realTMX 29 juillet 2013 10:54

      Encore une dérive de plus mais comment s’en étonner avec des malades mentaux dans les plus hautes sphères de l’Etat.

      Les enfants ont de plus en plus de mal à trouver leur place dans la société alors même qu’ils vivent dans des familles normales. Quel sera le destin de ces enfants qui vivront dans ces couples de déviants ? Ils seront perturbés jusqu’à la fin de leur vie et cela pour complaire à l’égoïsme sans cesse croissante des adultes qui peuplent notre belle planète.

      Cette loi bafoue les droits de l’enfant et traite ce dernier comme le dernier gadget à la mode. Autrefois, pour se faire plaisir on achète une télé ou un chien (que l’on s’empressait d’abandonner sur le bord de la route dès lors qu’il devenait gênant). Demain, on achètera un enfant que l’on abandonnera s’il ne correspond pas exactement à nos souhaits. Belle société de dégénérés !!


      • eric 29 juillet 2013 11:02

        Toutes ces absurdités commencent de la même façon : par des mensonges. 


        Il y a très peu d’enfants de familles homoparentales et très peu d’études fiables. Des que l’on cherche les sources de leurs grandes affirmations, on découvre des machins portant sur très peu de cas et au statut scientifique nul. Ainsi, on nous a rebattu les oreilles sur le suicide des jeunes homo. La source était une étude d’Amérique du nord, portant sur peu de cas, ou on comparait les enfant homo rejetés par leurs familles au taux général de suicide, sachant que dans l’essentiel des cas on ne connait pas l’environnement et les causes de suicides de jeunes ni d’ailleurs leurs préférences sexuelles.

        Il est avéré, documenté, connu, que tous les enfants adoptés connaissent des difficultés, des pathologies, psychologiques et physiques, très supérieures en tendance à celles des enfants « naturels ». Les enfants de familles homoparentales sont par définition, d’une manière ou d’une autre, des enfants adoptés.
        Toute « étude » qui établirait qu’ils n’ont pas plus de difficulté que les autres enfants serait par définition homophobe.
        Elle sous entendrait en effet que les homos ne sont pas des gens comme les autres....

        On sait que derrière ces trucs, il y a un lobby bien organisé qui compte environ 5 000 personnes.
        Mais il est évident qu’il ne parviendrait pas à se faire entendre, si ses préoccupations ne rejoignaient pas celles de celui beaucoup plus important des idéologues de gauche plu sou moins intéressés.
        Leur but plus ou moins conscient et la destruction de la société civile civique citoyenne au profit d’un Etat deux ex machina, gérant nos vie a son profit et à celui de ses agents.

        C’est pourquoi le combat contre ces textes absurdes est d’abord un combat anti totalitaire.



        • imprécateur 29 juillet 2013 12:00

          Coluche nous disait :
          -« Y’a des gens qui veulent des enfants parce qu’ils n’ont pas pu avoir de chien !!! »


          • ZenZoe ZenZoe 29 juillet 2013 12:15

            Le but du jeu est double.
            1) Faire du profit. Ca c’est pour le corps médical. On a bien compris que faire un môme naturellement comme ça entre un mâle et une femelle n’est pas très rémunérateur pour nos pontes hospitaliers et leurs auxiliaires les labos. Il s’agit donc de se saisir d’un marché juteux qui pour le moment leur échappe.
            2) Prendre le pouvoir. Ca c’est pour nos dirigeants. Faire un môme comme ça sans autorisation ni contrôle préalable est un scandale sans nom, un abus grave de liberté du peuple. Il s’agit ni plus ni moins de prendre le contrôle de la fécondité des gens sous couvert « d’aide à la procréation ». Aide à la procréation, et mon oeil !
            C’est pourquoi je ne me fais aucune illusion sur l’éthique des comités. L’éthique, elle a déserté les comités depuis longtemps, pas la peine de faire semblant, personne n’est dupe, si ?


            • le naif le naif 29 juillet 2013 13:49

              Marrant, il me semblait qu’après le mariage « pour tous » arraché aux forceps, la question de la PMA et de la GPA ne devait pas être abordée.... Il n’aura pas fallut bien longtemps pour la voir réapparaitre.

              J’attends maintenant avec impatience l’arrivée de la théorie du genre dans nos écoles


              • Abou Antoun Abou Antoun 29 juillet 2013 18:08

                On a déjà le PMU pour tous, alors...


                • hunter hunter 29 juillet 2013 18:51

                  Salut à tous,

                  tout celà est parfaitement logique, et nous avons été un certain nombre ici, à l’expliquer, sur de nombreux fils où des bien pensants de gôôôôche, venaient prôner le mariage pour tous, et nous traiter en passant de ringards, homophobes, fascistes et tutti quanti !

                  Le process de cette loi est le suivant :

                  Phase 1/ : le mariage pour tous : demain je dépose les bans, je vais esayer d’épouser mon 4X4 de 1990, j’aime trop cette charrue !

                  Phase 2/ PMA pour tous :Alinea a tout bien expliqué plus haut : business, business...

                  Phase 3/ : GPA autorisée pour tous : même principe : business, business...

                  Cette soit disant gauche de collabos, qui se couche en permanence devant les puissances d’argent, ne sait pas quoi faire pour relancer la machine mortifère consumériste !

                  Résultat des courses : l’être humain devient un peu plus une marchandise comme les autres, comme un épi de maïs, une bagnole, une baignoire, un chiotte, etc, etc.....

                  Mais bon, ça les grandes âmes de gôôôche, fortement présentes ici, lumières des masses, éclairant les ténèbres maniant les grands idées droits-de-l’hommistes, ne l’ont toujours pas compris !

                  Il faut de la liberté, du progrès, etc, etc !

                  Ok ! Mais bon, ça sera surtout la liberté d’un Peter Shepherd (je traduis son blase en anglais, pour éviter de me retrouver avec Avox au tribunal), de débarquer dans sa grosse bagnole avec ses gardes du corps, dans un endroit pas trop fortuné, et d’embarquer une pauvre fille (plutôt pauvre, au chomdu ) à laquelle il aura donné une valise de billets, pour l’emmener dans une clinique des beaux quartiers pour qu’elle y soit fécondée, et neuf mois après, passer à nouveau avec son équipe, récupérer le produit, contre une deuxième valise de biftons représentant la deuxième moitié du contrat !

                  Si c’est ça « les droits de l’homme », le Progrès, la Liberté......

                  Enfin, laissons courir ! Nos belles âmes de gôôôche, les lumières de la conscience, les phares de la pensée, viendront peut-être alors nous pondre des beaux articles, dénoncer avec force cette marchandisation, etc, etc et bla bla bla !!!

                  Mais encore pour ça faudra-t-il qu’ils aient de la mémoire, et encore plus important, de l’honnêteté  !

                  RDV est pris dans quelques années, si avox existe encore, et si nous pouvons encore nous payer une connexion !

                  Adishatz

                  H /


                  • 65beve 29 juillet 2013 23:12

                    Franchement Monsieur l’auteur, je ne vois pas ce que ça peut vous foutre que des gens utilisent la PMA.
                    Personne ne viendra vous obliger à y avoir recours contre votre volonté.
                    Il y a en France 70 millions d’individus et une infime minorité va l’utiliser.
                    La loi Taubira fut votée, apparemment elle vous reste en travers de la gorge comme une arête de poisson.
                    Un bon conseil, avalez de la mie de pain et buvez un bon coup de vin rouge et ça ira mieux.
                    Pour la rentrée, des mobilisations autrement plus importantes sont prévues pour le pouvoir d’achat et l’emploi. Vous y êtes cordialement invité.

                    cdlt.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès