Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La police française en accusation

La police française en accusation

Epinglée récemment par Amnesty international pour l’impunité dont jouissent certains policiers auteurs de bavures racistes, la France vient d’être condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme dans l’affaire Taïs. Une dérive qui ne date pas d’hier, mais dont la persistance est des plus inquiétantes.


ta_s_couv_rasjfusLe 1er juin dernier, la Cour européenne des droits de l’Homme a condamné la France pour sa responsabilité dans la mort de Pascal Taïs. Le 6 avril 1993, ce Franco-Marocain de 22 ans (et pas 33 comme l’écrit Le Nouvel Obs.com) est interpellé en état d’ivresse à la suite d’une altercation devant le Casino d’Arcachon, conduit à l’hôpital pour un examen médical puis incarcéré en cellule de dégrisement au commissariat local (et pas à Bordeaux, comme persiste dans l’erreur la source pré-citée, mentionnant d’abord cette ville pour, quelques lignes plus loin, relocaliser l’affaire à Arcachon !). Le lendemain matin, Taïs est retrouvé mort, gisant dans le sang et les excréments. Cause du décès : hémorragie consécutive à une fissure de la rate. L’autopsie révèle aussi de multiples blessures : une plaie profonde à la tête, deux côtes cassées et un poumon perforé. Face à des faits aussi accablants pour la police, que décide la Justice française, saisie par une plainte des parents du jeune homme ? Non-lieu. Sa mort est due à une chute de la banquette en ciment de sa cellule, hypothèse jugée "la plus vraisemblable". Vous trouvez justement cette version particulièrement invraisemblable ? Elle est pourtant retenue une première fois par le Tribunal en 1996 puis par la Cour d’appel, en 2003. Devant la Cour européenne, la représentante de notre gouvernement, Anne-Françoise Tissier, tente une nouvelle fois de "couvrir" la bavure, mettant en avant une instruction ayant comporté douze expertises. Le désaveu des juges communautaires est cinglant : absence d’enquête effective [...] en l’absence d’explication plausible concernant la discordance, voire la contradiction entre le rapport médical établi lors du certificat de non admission et le rapport d’autopsie, ainsi qu’à propos de l’origine des blessures constatées sur le corps de Pascal Taïs, (la France) porte la responsabilité" de son décès. L’avocat de la famille, Me Jacques Vincens, est évidemment satisfait : "La Cour finalement constate ce qu’on a tenté de soutenir devant les différentes juridictions. L’instruction a été volontairement défaillante. A cela s’ajoute la constatation que des documents évidemment faux ont été construits pour les besoins de la cause. Le père de la victime, conserve néanmoins un goût amer : J’aurais été plus satisfait si la Cour avait exigé que la France refasse son enquête pour trouver l’assassin de mon fils, déclare Mohammed Taïs, ingénieur agronome à la retraite.

Impunités policièresamnesty_international
En cours d’instruction sont pourtant parvenues au juge des dénonciations anonymes mettant en cause un policier, qui auraient dû donner lieu à des vérifications approfondies. Voilà donc la France proprement épinglée pour impunité policière, comme le soulignait déjà Amnesty international le 23 mai dernier, dans son rapport annuel portant sur l’année 2005. L’organisation n’y va pas avec le dos de la cuiller : Les mauvais traitements et les homicides racistes imputables à la police depuis dix ans ne sont pas des cas isolés [...] Les auteurs présumés de tels actes ne sont pas toujours amenés à rendre des comptes de leurs actes devant la Justice, accuse la présidente d’Amnesty France, Geneviève Sévrin, qui s’inquiète aussi à propos de la loi anti-terroriste de Sarkozy, votée en décembre dernier, dont elle juge plusieurs dispositions liberticides : cette loi prévoit d’autoriser des périodes plus longues de détention au secret, supprimant ainsi des garanties contre le recours à la torture et les mauvais traitements et renforçant l’impunité de fait des agents de la force publique. L’historien Maurice Rasjfus, co-fondateur et président de l’Observatoire des libertés publiques, consacre un ouvrage à l’affaire Taïs, et son organisation publie régulièrement un bulletin qui compile les faits délictueux imputables aux garants de l’ordre public, sous le titre de Que fait la police ? Le 16 juin 1993, avec l’écrivain Didier Daeninckx, il lançait L’appel des 101 : Les générations de policiers, accomplissant les basses besognes, se sont toujours donné la main. Les mêmes qui, aujourd’hui, contrôlent au facies, remplissaient les autobus de la ligne Drancy-Auschwitz, en juillet 1942. Les mêmes noyaient dans la Seine les martyrs algériens d’octobre 1961... Chasseurs et casseurs de têtes, ils veulent modeler sous le plastique plombé des matraques le nouveau visage de la barbarie. Le temps est venu de leur dire que nous n’acceptons pas ce spectacle d’une jeunesse que l’on détruit, que l’on criminalise... Un texte hélas toujours d’actualité.

quefaitlapoliceQue fait la police ? est disponible en s’abonnant pour 10 euros à l’Observatoire des libertés publiques, 7/9 passage Dagorno, 75020 Paris.





Moyenne des avis sur cet article :  3.68/5   (103 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • Plume de presse (---.---.184.5) 5 juin 2006 11:35

    Epinglée récemment par Amnesty International pour l’impunité dont jouissent certains policiers auteurs de bavures racistes, la France vient d’être condamnée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme dans l’affaire Taïs. Une dérive qui ne


    • ethy (---.---.151.1) 5 juin 2006 12:20

      Franchement, ça ressemble plus a une opinion qu’a une information.

      Et il faut comprendre qu’avec je cite : « Les mêmes qui, aujourd’hui, contrôlent au faciès, remplissaient les autobus de la ligne Drancy-Auschwitz, en juillet 1942. Les mêmes noyaient dans la Seine les martyrs algériens d’octobre 1961 » et en rappelant que le jeune est Franco-marocain qu’il s’agit implicitement d’un crime raciste ?


      • Anthony Meilland Anthony Meilland 5 juin 2006 12:27

        Je ne suis pas d’acord avec vous.

        Il y a au moins deux imformations :
        - la condamnation par la Cour Européenne des Droits de l’Homme
        - Le Rapport d’Amnesty Iinternational.

        Voici d’ailleur un lien vers cette dernière source : Rapport annuel d’amnesty international : France


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 juin 2006 12:45

        Crime raciste ou pas (plutôt homicide involontaire), nul ne peut le savoir. Sauf à connaître l’identité de l’auteur de la bavure qui, peut-être livrerait cette clé. Mais l’hypothèse est plausible. Je n’en dis pas plus. C’est la proximité des dates entre le rapport d’Amnesty et l’arrêt de la CEDH qui a guidé la rédaction de ce papier. Et le fait que ce que dit Amnesty pourrait (conditionnel) éclairer le contexte de l’affaire Taïs.


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 juin 2006 12:50

        @Anthony : merci de la rectification. Il y a aussi des données factuelles sur la mort du jeune homme, et le lien avec l’existence de l’Observatoire et son bulletin Que fait la police ? Avec enfin un rappel historique sur l’appel des 101... Assez informatif, donc, je trouve ! smiley


      • nono (---.---.94.25) 5 juin 2006 12:41

        Vu la nature de l’activite de la police et le nombre d’intervention et la quantité des effectifs....

        y’a rien d’etonnant de trouver des boulettes... (mais cela ne les légitimes pas non plus et cela ne dispense pas d’améliorer son travail) mais en france si on ecoutais l’extreme gauche il faudrait renoncer a la police républicaine...et vivre dans l’anarchie...

        En tout cas si on met le bilan de la délinquance et des crimes qui est en baisse dans notre pays grace au travail courageux de sarkosy....

        on ferait mieux d’etre indigné par la banalisation de la violence et du sexisme que de braquer les projetcteurs sur des faits marginaux qui ne sont pas admissible mais qui ne sont pas représenatif du travail dans la police.

        Moi je ne partage pas cette vision anti flic qu’entretient l’extreme gauche. Une démocratie moderne a besoin d’une police pour se protéger de sa délinquance et de ces criminels.

        Améliorer le fonctionnement de la police des polices (contre pouvoir) instaurer le vouvoiement lors des interpellations. J’aime ma police républicaine elle est utile et indispensable. L’améliorer oui c’est normal.

        La dénigré comme le fond l’extreme gauche, les droits de l’hommiste et les tiers mondiste qui defendent l’immigration clandestine et donc la violation des lois républicaines entre autres, je dit non...


        • Marsupilami (---.---.92.12) 5 juin 2006 12:56

          Ouaf !

          Ce que pensent des flics les branleurs décervelés d’extrême-gauche, on s’en fout. Je pense comme toi qu’une bonne police est nécessaire pour le maintien de la loi, de l’ordre et de la sécurité dans un Etat républicain.

          Mais je ne suis pas d’accord avec ton appréciation des performances du petit Nicolas Sarkozy. Depuis qu’il est aux commandes de la police, non seulement la délinquance n’a pas baissé, mais en plus les flics jouissent d’un climat de quasi-impunité (surtout les BAC, qui sont devenues des tribus de banlieue ultra-violentes et racistes comme les autres) qui n’a souvent plus rien de républicain.

          Les flics doivent être respectables pour être respectés. J’espère que Ségolène a bien compris ça et que, si elle est élue, elle saura réorganiser complètement la police pour la rendre plus efficace, plus dure avec la délinquance mais aussi plus juste et plus respectueuse.

          Le bilan de Sarkozy est nul.

          Houba houba !


        • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 juin 2006 12:56

          « le bilan de la délinquance et des crimes qui est en baisse dans notre pays grace au travail courageux de sarkosy »

          C’est ce qu’il essaie de faire croire. Pas d’accord. D’autant qu’il est responsable en grande partie des émeutes de banlieue. Vous connaissez le pompier pyromane ?


        • Gromit (---.---.80.231) 5 juin 2006 14:46

          Nono a écrit :

          « y’a rien d’etonnant de trouver des boulettes... »

          Un homicide en garde à vue, qui plus est couvert par la justice française, vous appelez ça une boulette, vous ?

          Mais où se trouve donc le référenciel de vos valeurs ?

          No comment sur le reste de vos commentaires du même tonneau.


        • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 14:59

          J’avais fait la même remarque ! Merci de l’avoir écrit !... Je remarque que pour certains, il n’y a rien de plus normal, juste et « légal » que d’être tabassé pas les flics durant une garde à vue ou d’en ressortir les pieds devants.. sur un brancard... des sapeurs pompiers, chargés, eux aussi, de cautionner « la bavure » !


        • Franz357 Franz357 15 juin 2007 00:05

          Marsupilami a dit : « ...mais en plus les flics jouissent d’un climat de quasi-impunité (surtout les BAC, qui sont devenues des tribus de banlieue ultra-violentes et racistes comme les autres) ».

          1. Je suis flic et je peux te dire que cette soit-disant immuité c’est de la connerie en barres ! Quand Sarko a dit qu’il était pour une tolérance zéro, il a clairement fait savoir que ça s’appliquerait également aux agents des forces de l’ordre. Pour preuve, depuis son arrivée au ministère il a transmis des ordres à la police des polices pour que tout manquement aux règles soit puni. Voilà pourquoi le nombre de sanctions a augmenté depuis sa prise de fonction au ministère. Depuis quelques années les flics en France doivent presque attendre de se faire tirer dessus pour pouvoir donner un coup de poing en réponse et ça nous pourrit le travail ! Et encore après on vient nous accuser de meurtre...

          2. Les BAC sont régies par le même Code de déontologie que tout le reste de la police, et aucune statistique ne montre qu’elles soient plus violentes que n’importe quel autre service. Mais il me semble logique que quand tu es en milieu hostile tu ne te balades pas la fleur au fusil ! Vas voir ce qui se passe quand un flic entre dans une cité ; quand ON NOUS JETTE DES FRIGOS DEPUIS LES TOITS DES IMMEUBLES ; quand on nous tire dessus au 22 Long Rifle...Tu crois qu’après on va vouvoyer le mis-en-cause et l’inviter poliment à oublier sa haine à notre égard ???

          Réveillez vous population d’Agoravox, le média CIVIQUE (citoyen est un nom : « média citoyen » est une faute de français !), faut arrêter de stigmatiser sur la police ; on a un travail difficile que je vous invite à venir découvrir avant de cracher dessus depuis vos confortables canapés ! smiley Je ne couvre pas ceux qui manquent aux règles de déontologie : ils méritent d’être punis, mais cessez de stigmatiser sur nous qui vous protégeons VOUS au quotidien, sauvons des vies au quotidien, et bouclons des malfaiteurs au quotidien, tout ça en respectant les lois dans une très grande majorité des cas.

          Quand à force d’être mal aimés on fera grève (oops, on n’a pas le droit de grève, mince !) vous serez bien emmerdés vous tous qui nous discréditez et nous accusez de racisme à tout bout de champ !


        • Franz357 Franz357 15 juin 2007 00:16

          Cher auteur, laissez moi vous raconter une bien triste petite histoire : trois jeunes prennent la fuite à la vue de la police (c’est illégal, mais CA, ça ne vous choque pas), ils se cachent dans un transfo avec une pancarte grosse comme un éléphant avec écrit dessus à peut près ceci : « Y’à des millions de volts là dedans, si t’entres tu vas mourir ! », et eux ils y entrent quand même. Donc un est gravement brulé et deux meurent. C’est horrible et c’est très triste.

          Les policiers n’ont fait que poursuivre des individus qui « à leur vue ou injonctions prennent la fuite » (ce sont les termes de la loi qui rend cette action illégale). Le décès de ces jeunes donne lieu à des émeutes parce que le ministre à déclaré que s’ils prenaient la fuite c’est qu’ils avaient quelque chose à se reprocher. Et vous osez accuser le ministre d’être à l’origine des émeutes ??? smiley

          Je lis beaucoup de médias d’opposition, de gauche, gauchos, anti et alter mondialistes, anars, etc, mais ça c’est une des déclarations les plus malhonnêtes et de mauvaise foi que j’ai lues depuis longtemps !


        • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 15 juin 2007 07:46

          C’est amusant la façon dont vous réécrivez l’histoire : le ministre a d’abord soutenu qu’ils n’étaient pas poursuivis par la police. C’est ce mensonge d’Etat qui a mis le feu aux poudres. Quant à la BAC, leur caractère de cowboys est de notoriété publique. Enfin, pour le frigo lancé du toit, c’était un bidonnage du journal Entrevue.


        • Franz357 Franz357 19 septembre 2007 00:58

          Très cher Olivier, je vous salue bien bas. Cela fait bien longtemps que nous n’échangeons plus de petits mots, et comme je me demandais ce que vous deveniez, je suis passé voir votre profil et lire (ou relire) certains de vos articles. Je n’avais pas vu votre commentaire du 15 juin 2007 à 07H46 auquel je voudrais réagir brièvement.

          En ce qui concerne « ce mensonge d’Etat qui a mis le feu aux poudres » (n’en faites vous pas un peu trop là ?), il ne s’agit en aucun cas d’un mensonge de quelque sorte que ce soit. En effet, au départ les policiers ne venaient pas sur les lieux pour ce groupe de jeunes là, mais à la vue de la police ceux ci se dont enfuis en courant, ce qui est un DELIT ; vous qui êtes diplômé en Droit devez saisir la portée juridique d’un tel acte. Ces jeunes risquaient tout au plus un contrôle d’identité d’un quart d’heure maximum... D’une patrouille de police qui allait du point A au point B, comment en est on arrivés là ? Croyez vous que les policiers se sont dit « tiens, ces jeunes là ne correspondent pas du tout aux descriptions fournies, mais nous allons tout de même retarder notre intervention pour les contrôler... » ? Lorsqu’un policier part en intervention, il met tout le reste de côté. La seule chose qui puisse l’en détourner, c’est qu’il soit témoin d’un crime ou d’un délit en cours de commission et qu’il DOIVE le faire cesser, comme la Loi l’y oblige, ce qui est devenu le cas AU MOMENT OU CES JEUNES SE SONT ENFUIS A LA VUE DE LA POLICE. Voyant ces jeunes prendre la fuite, les policiers ont donc légitimement pensé qu’ils avaient quelque chose à se reprocher et les ont alors poursuivis.

          J’en conclus que s’ils n’avaient pas prit la fuite, il n’y aurait pas eu 2 morts et un blessé grave, il n’y aurait pas eu d’émeutes (mesurons bien la gravité de ce mot et de ce qu’il représente concrètement dans un pays civilisé comme le notre), de caillassages, d’incendies sauvages, de centaines de voitures d’innocents travailleurs calcinées, de pillages de magasins, de sauvages agressions de passants se faisant molester pour leur téléphone portable... j’en passe, et des meilleures. N’oublions pas les centaines de pauvres gens victimes de ces sauvageons, et dont les médias n’ont quasiment pas parlé.

          Ce n’est pas ce « MENSONGE D’ETAT » qui a « mis le feu aux poudres », mais un ensemble de circonstances et manipulations qui ont mené quelques milliers de gens mal intentionnés et en mal de bagarre à se conduire en véritables barbares, ce que prouvent toutes les images des évènements et que personne ne saurait honnêtement contester.

          « Quant à la BAC, leur caractère de cowboys est de notoriété publique ». Méfiez vous de la rumeur publique, vous qui êtes un consciencieux journaliste qui vérifie ses infos et sources d’infos, renseignez vous donc sur la réelle activité des BACS qui font un travail extrêmement difficile et très efficace, avec beaucoup plus de déontologie et de respect que ce que la rumeur vous fait croire.

          Petite parenthèse : Lorsque vous vous retrouvez à 3 ou 4 dans un guet apens où une trentaine de personnes vous attaquent, il est à mon sens bien gentil d’en rester à une réponse à la matraque ou au FlashBall ! Essayez, vous verrez que votre arme vous fait alors de grands appels de phare et que votre trouillomètre étant à son maximum, il faut beaucoup de sang froid et de sens déontologique pour ne pas y toucher ! Je pense qu’en tant que journaliste, il ne vous serait pas trop difficile de faire un reportage sur la BAC la plus proche de chez vous (Aix ou Salon-de-Provence, je crois), ce qui vous serait utile afin d’acérer la véracité de vos déclarations, ou tout du moins de mettre un peu d’eau dans votre vin qui me semble bien aigre.

          Enfin, lorsque je parlais d’un frigo lancé d’un toit, je n’étais même pas au courant de cette histoire avec Entrevue (vérifications faites, il s’avère que j’habitais à l’étranger à cette période). Soyons sérieux, croyez vous réellement que j’aurais cité une « info » trouvée dans Entrevue ??? Non, je faisais allusion à un toit d’immeuble sur lequel j’étais intervenu à Lorient où l’on avait découvert un frigo, un vieux micro-ondes, des parpaings, boules de pétanque et autres objets lourds (et mortels depuis un neuvième étage, rappelons le !).

          Voilà. La vérité n’avançant que par la discussion et dépendant des vues de chacun, je pense que nous aurons maintes fois l’occasion de re-discuter vous et moi de ce genre de sujet. smiley

          Je me permets un peu de pub : j’ai écrit sur mon blog un... « articlounet » avec lequel vous serez sans doute plus d’accord qu’avec mes commentaires ici, puisqu’il ne parle pas de police et accuse Rudy Giuliani... C’est par là que ça se passe : http://franz357.skyrock.com/ (n’hésitez pas à me laisser des commentaires ou conseils : j’en suis avide !)

          Merci cher ami et à bientôt j’espère.

          Oops, j’ai pas réussi à faire court ! smiley


        • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 19 septembre 2007 01:39

          Cher Franz, lorsque je parle d’un mensonge d’Etat, je pointe l’affirmation de Sarkozy que les jeunes n’étaient pas poursuivis par la police. Ils l’étaient pourtant, pour les raisons que vous exposez, mais ils l’étaient. Quant à l’enchainement de circonstances que vous évoquez, vous avez raison, mais on touche là à la théorie du chaos. Exemple : si les 3 jeunes avaient repris un café et étaient donc rentrés un quart d’heure plus tard, rien ne se serait produit, ou les choses se seraient produites autrement, là ou ailleurs, ou pas.

          Je ne manquerai pas d’aller vous lire sur votre blog.

          Cordialement


        • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 12:45

          J’en sais quelque chose de l’impunité dont bénéficie les flics.. Ma propre affaire est devant la Cour Européenne... et une autre procédure vise des magistrats de Nice et d’Aix. Toutefois, si certains flics se permettent de tabasser, voire lyncher certaines personnes, c’est qu’il savent qu’ils sont couverts... Pour ma part, j’en veux davantage aux magistrats qui cautionnent violences et violations du droit, qu’aux flics qui se livrent à des exactions...


          • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 13:02

            Je vous invite également à lire ce que j’ai écrit au sujet de la police sur www.aqolad.net (derniers commentaires, via plan du site et page d’accueil).


            • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 13:12

              Un syndicat flic outrepasse sa mission en défendant les milices terroristes racistes sionistes, et en affichant ses amitiés communautaristes.


              • nono (---.---.94.25) 5 juin 2006 13:30

                Mais bien sur comme dirait fox mulder qui chasse les extra terrestres la vérite est ailleurs...

                C’est vrai que sarkosy est un vilain extre terrestre venu de la planete oubabab

                Toute façon le jour on on verra un militant d’extreme gauche et meme de gauche reconnaitre un bon bilan d’un ministère de l’intérieur de droite... il tombera des grenouilles....

                c’est impossible pour les militants que vous etes vu les rapports névrotiques que vous avez l’ordre et la sécurité qui sont pourvu synonyme d’extreme droite... alors que tout les républiques modernes ont une police républicaine aimé par sa population si elle vient bien son travail...

                y’a qu’en france ou on voit de tel nevroses et de tel psychodrame s’exiber au grand jour sans avoir peur du ridicule sur la question de la sécurite et sur le travail de notre police.

                Les militants de gauche et de l’extreme gauche sont meme arrivé a désavoué le travail du ministre de l’interieur de gauche. chevenement... qui etait le monsieur sécurité de gauche sans etre membre du PS... ou comment le PS a sous traité la question de la sécurité a un partie de gauche créer spécialement pour cela...

                Cela illustre bien l’etat pathologique de la gauche avec la sécurité que demande tout citoyen... Le MDC a été le partie politique qui assuré la sécurité dans les parties de gauche tant il etait impossible de mettre les militants de gauche tous d’accord dans un même partie...

                Chevenement la tres bien compris... Déja quand on voit le psychodramme qu’a créer les declarations courageuses de Segoleine Royale ...une fois de plus les nevroses de la famille du ps on refait surface....

                Mais trainez des nevroses pareilles depuis des années comme cela c’est honteux... cela illustre bien une incapacité a changé.... et les boulets ideologiques que sont les militants qui ne sont pas représenatatif de la société. Militant qui ne font pas le résultat du vote...

                Moi cela m’etonne pas vu le contexte que vous montez au plafond... vous etes pas en etat de reconnaitre cela c’est normal... votre rapport a la sécurité est névrotique et en plus confortez par vos utopies. Forcement ca vous aide pas a évoluer continuer a réver au miracle de l’anarchie... c’est aussi le reve des délinquants et des criminels un monde sans police ou seul la loi du plus fort et du plus con régne...

                si vous avez pas compris que c’est pas les pseudos intellos d’extreme gauche et de la gauche qui menerons la dance dans cette anarchie oh secours....


                • Marsupilami (---.---.45.48) 5 juin 2006 14:01

                  @ Nono

                  Ouaf !

                  Ne confonds pas la gauche et l’extrême-gauche. L’extrême-gauche c’est une bande de décervelés inconscients : c’est clair. Et c’est un social-démocrate, un mec clairement de gauche qui te le dit, et qui applaudissait Chevènement (qui était encore au PS quand il était ministre de l’Intérieur, je te signale en passant), et qui applaudit Ségolène Royal quand elle rappelle que le respect de la loi, l’ordre et la sécurité des citoyens ne sont pas des valeurs de droite, mais des valeurs républicaines, donc transcendant le clivage gauche-droite.

                  Les éléphants du PS, complètement déconnectés du peuple (y compris du peuple de gauche), ont longtemps fait dans l’angélisme à l’égard des problèmes de la délinquance, de l’immigration et de l’Islam... ce qui me faisait enrager.

                  Avec Ségolène, les choses sont en train de changer. 69 % des Français (statistique d’hier) approuvent Ségolène, alors que les trois quart des éléphants roses sont contre elle. C’est dire s’ils sont à côté de la plaque... Si les éléphants roses parviennent à la flinguer en vol, le PS est fini.

                  Les prochains mois vont être très intéressants...

                  Houba houba !


                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 juin 2006 14:03

                  Vous ne fournissez aucun argument mais me renvoyez au visage un aveuglement idéologique. Nous sommes quittes : je juge que vous êtes pour votre part aveuglé par ses gesticulations et sa propagande.


                • Marsupilami (---.---.45.48) 5 juin 2006 14:07

                  Euh.. J’imagine que ce post est destiné à Nono ?


                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 6 juin 2006 09:37

                  @Marsupilami : Oui, j’ai écrit la réponse alors que n’y était pas encore la vôtre. Mais sur cette dernière, j’ai une observation. Je trouve quand même gonflé de balancer comme ça : « L’extrême-gauche c’est une bande de décervelés inconscients : c’est clair. »

                  J’ai un peu de mal pour ma part à me situer sur l’échiquier avec précision. La LCR et LO sont des sectes. Pourtant, j’aime bien Besancenot. Je me sens assez proche d’un Montebourg. Bref : si être anticapitaliste est être d’extrême gauche, est-ce que constater que le système économique mondial, qui réduit à la misère une majorité de la population de la planète, nous emmène droit dans le mur, revient à être « une bande de décervelés inconscients » ? Les sociaux démocrates à la Jospin ou DSK me semblent pour ma part des capitulards, qui s’accomodent des inégalités pourtant intolérables. Elles se sont accrues sous Jospin ! Et au niveau mondial, on va droit à la catastrophe. Alors je ne sais quelles solutions inventer, mais votre couplet sur l’extrême-gauche me semble un peu réducteur et arbitraire.


                • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 11:29

                  @ nono (IP:xxx.x7.94.25) le 5 juin 2006 à 13H30

                  « C’est vrai que sarkosy est un vilain extre terrestre venu de la planete oubabab »

                  > Sarkosy est hongre, pardon, Hongrois d‘origine.

                  >Segoleine Royale, elle, au moins, elle a des couilles pour oser affronter cette horde de « Matchos » chiffes molles, qu’ils soient de droite, de gauche ou de du PS, son propre camp.

                  >Ce qu’elle propose n’a rien à voir avec la politique « Karcher » de Nicolaï.

                  > L’ordre et la sécurité des citoyens, tous les citoyens, j’entends, ne sont ni la panache de droite ni celle de gauche. Ce sont des valeurs de la République avant tout. Jusqu’aujourd’hui aucun, laxisme aidant, n’a trouvé les mesures adéquates pour régler ces problèmes. Alors pourquoi ne pas essayer Segoleine ?

                  « le travail du ministre de l’intérieur de gauche. chevenement... qui etait le monsieur sécurité de gauche »

                  > Chevènement, ministre de l’intérieur, était PS à cette époque.

                  « ... il tombera des grenouilles.... »

                  >A force de nager dans l’eau tiède de la pensée unique, ton intervention me rappelle, quelque part, l’histoire de la grenouille ébouillantée, la connais-tu ? Sinon, sors vite de ton bocal. 

                  Bien à toi.


                • Jebthebear (---.---.3.72) 6 juin 2006 11:49

                  « Pourtant, j’aime bien Besancenot. Je me sens assez proche d’un Montebourg. Bref : si être anticapitaliste est être d’extrême gauche... »

                  Vous aimez qui vous voulez, mais bien aimer Besancenot, ca releve aussi de la quasi débilité, pardon d’avance pour le terme. En effet, je viens de l’entendre ce matin chez El Kabbach et il est vraiment completement pété du casque... Je vous passerais les commentaires, vous pouvez telecharger l’émission qui dure 10’ sur le site d’Europe. Donc dire qu’on aime bien Besancenot, c’est aussi criticable que dire qu’on aime bien Le Pen. Il est aussi fachiste que le borgne : imposer sa vision étriquée du monde, ou l’état serait le seul employeur et ou tout le monde vivrait avec le meme salaire mais avec des taches differentes... Bref, du 1984... Orwell s’est fatigué pour rien.

                  Si on excepte le communiste et l’ultra capitalisme, il ne reste plus que le capitalisme modéré : donc le socialisme (car pour ppouvoir partager, il faut deja posséder ! C’est con a dire mais c’est une condition sine qua non !!)

                  Il serait donc bon, avant de reprendre betement les paroles d’autrui, de savoir dans quel systeme on vit !

                  Sinon, juste pour info : Coluche disait les memes choses au sujet de la police il y a 25 ans deja ! Il faudrait juste remarquer que Sarko a fait bcp de mal aux forces de l’ordre depuis 2002... Le climat s’était assainit et il est arrivé en mettant un superbe coup de pied la dedans... On voit ou cela mene 4 ans plus tard... Chapeau Sarko... Et dire que son crédo c’est l’insécurité, ca fait rire... ou pleurer...

                  Jeb


                • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 14:13

                  L’affaire Thaïs, est une affaire parmi bien d’autres ! Mais pour qu’Amnesty et les droits de l’homme fassent semblant de s’intéresser à une affaire, il faut vraiment que la victime ait le « bon profil » pour être ainsi repêchée !


                  • Albert (---.---.42.217) 5 juin 2006 15:56

                    Monsieur Nono ou neuneu ?

                    Le droit doit être respecté par tous, y compris la police,dont c’est justement le métier que de poursuivre les personnes qui y contreviennent.

                    Un pays où la police est au-dessus des lois,ce n’est pas une démocratie,mais un pays totalitaire. Comment pouvez-vous demander aux gens de respecter la loi si la police ne la respecte pas ? Vos propos sont d’une débilité effarante. Conseil à suivre : faites-vous soigner !


                    • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 18:23

                      Oui, les flics sont au dessus des lois, parce que normalement avec ce qu’ils m’ont fait (le 1er octobre 2001) : coups de cutter et séances de strangulation, entre autres, ils auraient dû être poursuivis, jugés et condamnés ; or la « justice » s’est employée à couvrir les faits ! Vous me demandez d’aller me faire soigner, pour le moment je m’occupe de soigner judiciairement et médiatiquement au quotidien les auteurs de ces faits ! Je vous précise Albert, que je ne suis ni un gamin, ni un bédouin, ces salopards ce sont « trompés d’adresse » !


                    • Marcel Patoulatchi (---.---.103.59) 17 juin 2006 17:58

                      On peut facilement considérer vos propos comme diffamatoires. Mais si vous êtes condamné pour diffamation, une fois de plus vous vous présenterez comme victime, n’est-ce pas ?


                    • nono (---.---.94.25) 5 juin 2006 17:43

                      A vous ecouter tout le travail de la police est mal fait...

                      assumez vos idées d’extreme gauche et d’anarchiste plutot que de monter en epingle des cas isoles et d’en faire des généralités comme vous le faite...

                      C’est de la démogogie pure et simple....

                      L’argumentation des anti flics primaires que vous etes est bien maigre car elles ne reposent que sur des cas isolés... c’est bien light tout cela comme d’habitude avec vous d’ailleurs c’est pareil sur les autres sujets...

                      On connait vos recettes pour défendre des idées indéfendables qui ne reposent que sur des amalgames et des carricatures...


                      • Olivier Bonnet (---.---.83.250) 5 juin 2006 18:57

                        Je ne pense pas qu’Amnesty International ne se base que sur des faits isolés, ni qu’elle ne soit qu’un repaire d’extrême-gauchistes. C’est un peu facile de votre part de lancer des anathèmes parce que le reproche qui est fait ne vous plaît pas. Cette organisation est connue pour le sérieux de son travail. Simplement, elle dénonce d’ordinaire quelques dictatures du bout du monde. Mais là, c’est la France, et j’en ai honte en tant que citoyen de ce pays.


                      • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 19:14

                        Je dirais même que pour faire bouger les « droits de l’homme », où Amnesty à propos des violences policières, quand on a été victimes de tels faits, relève de l’impossible. Je me base sur ma propre expérience !


                      • misterachel (---.---.80.182) 6 juin 2006 10:55

                        faut pas se la jouer qui c ’est Amnesty international ? des types peut etre bein pensants , mais qui se sont auto proclames « bonne pensée du monde » . Faut etre couillus pour s ’en prendre à la France . c ’est clair J ’appreciairai aussi et je soutendrais a 100% AI le jour ou elle ira dans les prisons israeliennes denoncer les tortures infligés aux palestiniens ( tous les palestiniens ), le jour ou elle ira demncer haut et fort les exces de Guantanamo , et les prisons en Irak ..

                        Donc en vant messieurs les donneurs de lecon a 2 balles .


                      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 6 juin 2006 14:18

                        Rapport d’Amnesty International 2005

                        Etats-Unis : Guantánamo Bay : Commissions militaires : Détention en Irak et en Afghanistan : Détention dans des lieux secrets : Torture et mauvais traitements hors des Etats-Unis : Détention de « combattants ennemis » aux Etats-Unis : Prisonniers d’opinion : Procès d’Ahmed Omar Abu Ali : Mauvais traitements et recours excessif à la force : Atteintes aux droits fondamentaux des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres : Peine de mort : L’ouragan Katrina

                        Afghanistan : Violences contre les femmes : Inefficacité de la justice : Exactions des groupes armés : Violations des droits humains imputables aux forces des États-Unis et de la coalition : Réfugiés : Défenseurs des droits humains : Peine de mort

                        Israël et territoires occupés : Homicides et attaques imputables à l’armée israélienne : Homicides et attaques imputables aux groupes armés palestiniens : Fonctionnement de la justice et impunité : Emprisonnement d’objecteurs de conscience : Expansion des colonies et construction du mur/barrière : Destructions de maisons et de biens palestiniens : Violences et discrimination envers les femmes

                        Ca vous va ?


                      • Palma (---.---.119.42) 5 juin 2006 17:51

                        J’écoute avec intérêt via internet un programme radiophonique d’Europe 1 qui passe chaque samedi après-midi « Paroles d’accusés ». Cet excellent programme donne la parole à des personnes accusées à tort ; des personnes reconnues innocentes par la loi et dont la vie a souvent été détruite par cette erreur judiciaire.

                        Eh bien l’immense majorité de ces citoyens décrivent des policiers odieux, des juges d’instructions qui instruisent à charge et des gardiens de prisons inhumains.

                        Ces histoires vécues m’en disent bien plus long sur les disfonctionnements de la police et de la justice française que n’importe quel rapport.


                        • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 11:41

                          @ Palma

                          « Ces histoires vécues m’en disent bien plus long sur les disfonctionnements de la police et de la justice française que n’importe quel rapport. »

                          > Suis tout à fait de ton avis. Des histoires vécues, il y en a des centaines et plus le « système sécuritaire » se plâtre pour plus d’efficacité, plus il y a des exactions qui deviennent de plus en plus intolérables dans un système qui se dit démocratique.


                        • Albert (---.---.42.217) 5 juin 2006 18:01

                          Mister Nono,

                          Personne n’a mis en cause le travail necessaire et salutaire de notre police nationale.Je trouve même qu’ils ont beaucoup de mérite face à des situations difficiles. Mais la difficulté ne doit pas permettre à la police des abus, surtout lorsqu’il s’agit de « meurtre », car c’est bien de celà qu’il s’agit !

                          Il faut au contraire que l’Etat ait le courage de condamner les policiers qui prennent des libertés avec la loi et le droit des prévenus. Si notre pays n’avait pas cherché à cacher ce meurtre,combien elle aurait été « grande », combien elle aurait été exemplaire. Mais malheureusement, elle a préféré dissimuler les actes de ses agents,et comble de l’absurde dire que l’origine de la mort était dûe à une chute d’un banc.

                          Il ne fait aucun doute qu’il vaut mieux être « blanc » lorsqu’on a affaire avec la police,et ce n’est pas une insulte que de dire que beaucoup en son sein,sont racistes.C’est un fait incontestable !


                          • tom (---.---.85.131) 5 juin 2006 18:27

                            Ecœurant en tous points... Amnésie inter nationale ne me semble guère crédible ici du moins..Au fait qui est derrière ? Qui finance ? Traiter les flics français de 2006 au même titre et niveau que la gestapo me semble ressortir plus du délire psychotique que de la réalité. Merci à nono de ses réflexions ... directes ... Salir sa police c’est quelque part salir certaines valeurs.... Indispensables à l’exercice de la liberté.. A commencer par la sienne .. Et enfin un pays ne peut avoir que la police qu’il mérite .. ))


                            • Daniel Milan (---.---.168.179) 5 juin 2006 18:36

                              Tom pouce, ce qu’il y a d’écoeurant c’est que les flics ayant commis des violences ou pire, ne soient que rarement inquiétés ! T’es peut-être flic, alors c’est « normal » que tu défendes tes brebis galeuses et leurs saloperies, mais pour le reste, t’arrives à te regarder en face ?


                            • Olivier Bonnet (---.---.83.250) 5 juin 2006 18:53

                              Si l’on veut VRAIMENT défendre la police, on est impitoyable avec ses brebis galeuses.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès