Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La prostitution sur les Champs-Elysées

La prostitution sur les Champs-Elysées

Depuis une semaine, la presse, la télévision et le net s’acharne sur ce malheureux Frank Ribéry qui voit son nom attaché à l’infamant terme de proxénétisme, alors qu’il n’a été que le simple client d’une prostituée. Mineure, dit-on, mais demande-t-on systématiquement ses papiers à une fille rencontrée dans un bar ? Ce que l’on dit moins, pour ne pas dire pas du tout, c’est que cette affaire n’est que la partie visible de la prostitution marocaine à Paris et en particulier sur les Champs Elysées. Une forme de prostitution spécifique, de luxe connue depuis une vingtaine d’années et qui s’est répandue dans les cafés et clubs orientaux de la capitale et tout particulièrement le long de la célèbre avenue et dans les rues adjacentes. D’ailleurs, les noms des joueurs de foot donnés en pâture à l’opinion publique, sont majoritairement ceux de musulmans ou d’arabes (on a aussi cité Benzema et Ben Arfa). Rien d’étonnant, car du fait de leur notoriété et fortune, il leur arrive de graviter dans le milieu de la nuit orientale de luxe, tout comme les riches Libanais, Egyptiens, Emiratis ou Saoudiens. Qu’il y ait une enquête policière sur un réseau de prostitution, qu’il soit arabe ou non est tout à fait logique et justifié. Ce qu’il l’est beaucoup moins est l’acharnement sur des joueurs qui ont recours à des prestations sexuelles rémunérées. Le moralisme gagne la société européenne, et ce qui faisait le fond de commerce des tabloïds britanniques il y a une dizaine d’années est en train de gagner la France. On se souviendra de Wayne Rooney, déclarant qu’il ne dépensait jamais plus de 47 £ pour une fille. Curieuse réponse, d’ailleurs, car pourquoi pas 40 ou 50£, à moins que les journalistes aient fait la conversion en euros ou en dollars d’un chiffre rond. 
 
Mais revenons à l’affaire actuelle. Les Champs-Elysées sont connus pour la présence de « marcheuses marocaines » qui arpentent l’avenue en évitant tout signe évident de racolage, loi Sarkozy et présence policière obligent. Ces filles, souvent venus des faubourgs de Casablanca ou de certains villages de montagne des environs de Marrakech s’adressent à une clientèle arabe en vacances, souvent assez aisée, Certaines sont des Marocaines de France venues des citées, mais elles sont minoritaires, car pour appâter le client du Golfe ou du Moyen-Orient, il faut parler correctement arabe, ce qui est rarement le cas des filles nées dans les citées de banlieue. Si certaines marcheuses arrivent à se trouver quelques Saoudiens en terrasse et réussissent à leur demander un numéro de téléphone pour les rejoindre dans leurs hôtels de luxe, et si d’autres fréquentent les cafés, clubs comme le Zaman Café (autrefois, jadis, en arabe, en français, on pourrait dire au bon vieux temps !), elles font cependant parti de la catégorie bas de gamme et sont le plus souvent évincées par les portiers. Les belles arabes, dont il est question dans le scandale actuel ont les mêmes origines, certaines ont déjà fait leurs armes au Maroc dans des palaces et pour la plupart ont été triées sur le volet par des réseaux spécialisés. Après avoir connu les clubs de vacances, les 5 étoiles de Casablanca, les filles arrivent en France avec un véritable bagage de prostitution. Il n’est évidemment pas question de laisser en contact avec une clientèle aisée, pour ne pas dire riche, d’hommes d’affaires, de diplomates ou de célébrités, des débutantes, des filles à moitié illettrées, potentiellement voleuses ou capable de créer des embrouilles. Cependant, les marcheuses les plus belles, celles qui peuvent montrer patte blanche fréquentent aussi les boites de nuit, où elles espèrent gagner plus qu’avec les clients rencontrés dans les bars et cafés ouverts à tout public. Sans mauvais jeu de mot, il faut être souvent « introduite » pour faire le tapin. Les occasionnelles, venues de la Courneuve ou de Mantes-la-Ville sont vite repérées, et ceux qui vivent de ce fructueux business n’ont pas envie de voir s’installer une concurrence indépendante qui casse les prix. Et si les petits caïds de cité peuvent se payer une marcheuse quand ils descendent à Paris, ils ne sont pas assez éduqués pour servir d’intermédiaire à la riche clientèle des boites des Champs.
 
Malgré tout, la marocaine des Champs-Elysées, même si un œil averti la reconnait immédiatement malgré l’absence de racolage et de vulgarité, n’a rien à voir avec sa consœur plus âgée et plus « amortie » du Boulevard de Clichy qui se spécialise dans le vieux du quartier pour des passes à moins de 50 euros dans des hôtels bornes. Rien à voir non plus avec les toxicos, qui étaient il n’y a pas si longtemps Boulevard Ney et qui ont été traquées par la police. Les réseaux de prostitution marocains sont très bien structurés, dans les mains de maquerelles, souvent anciennes du métier et de Marocains ayant pignon sur rue dans leur pays et gravitant dans le milieu de la nuit parisienne. Les filles ont d’ailleurs toute une logistique, quand elles n’exercent pas à Paris, elles se déplacent en Allemagne (comme dans le cas Ribéry) ou dans des capitales européennes, quand elles ne vont pas au Caire, à Beyrouth ou dans les Emirats.
 
Si certaines arrivent en métro ou RER, pour les premiers clients, la véritable activité fructueuse commence après minuit, quand le monde de la nuit qui a les moyens commence à mettre le nez dehors. Les filles ont commencé à venir du Maroc vers le début des années 90. Souvent issues d’un milieu pauvre, quelquefois divorcées, victimes d’un viol ou d’un mari violent, elles arrivent en France avec l’espoir d’une vie meilleure après le plus souvent un passage obligé par la prostitution dans le pays d’origine.
 
Tout est préparé méticuleusement pour attirer le client. Les filles se divisent grossièrement en deux groupes, les fausses blondes qui se la jouent chanteuse libanaise, et brunes à l’œil charbonneux, couvertes d’accessoires, certaines ayant une élégance que ne possèdent pas bon nombre de Parisiennes. Le Dolce & Gabbana étant réservé pour le bas de la gamme, certaines habituées au luxe arborent de vrais bijoux en or et des accessoires de mode moins clinquants. La corpulence aussi divise en deux catégories, les filiformes pour la clientèle occidentalisée, bien que d’origine arabe et les grassouillettes à fortes poitrines pour les amateurs de tradition érotique orientale et de danseuses du ventre. Car dans leur immense majorité, ces filles se spécialisent dans le client musulman, contrairement aux africaines et asiatiques qui fréquentent indifféremment des Européens et des compatriotes.
 
Hélas, pour les filles, le proxénétisme existe aussi comme dans d’autres milieux ethniques, les indépendantes sont rares et des commissions doivent être reversées. Ce qu’elles arrivent à garder, cependant souvent plus que des broutilles que sauvegardent les tapins de boulevard et de la périphérie, est souvent renvoyé au Maroc pour nourrir la famille, souvent au courant, mais qui fait semblant de ne pas savoir. Ce qui reste part dans l’achat d’accessoires vestimentaires, bijoux et sacs à main.
 
L’affaire des footballeurs dépasse donc largement le cadre du fait divers de tabloïd. Les célébrités sont plus exposées, mais pas forcement plus coupables que des inconnus. Doit-on leur reprocher d’utiliser leur argent pour des prestations sexuelles rémunérées ? L’acharnement moraliste actuel sur la prostitution et les clients est à la fois malsain, obscène et ridicule.
 
Les footballeurs sont probablement, du fait de leur notoriété et de leur pouvoir d’achat des clients plus gentils que le tout venant, même s’ils ne sont pas plus généreux que les riches du Golfe. Non que le foot les protège d’exaction et de comportements indignes ou violents, mais parce que leur célébrité ne leur autorise aucun dérapage répréhensible, rédhibitoire pour leur carrière. Il serait beaucoup plus judicieux de s’intéresser au sort de ces jeunes femmes qui est certes moins sordide que celui des filles travaillant sur les chantiers de BTP ou dans des hôtels borgnes, moins pire que celui des toxicomanes, mais cependant bien trop souvent sous la coupe d’un milieu bien organisé. Il est grand temps de libéraliser la prostitution, avec ou sans maisons closes, et de tout faire pour que ces jeunes femmes puissent profiter pleinement de leurs gains sans être exploitées.
Et enfin, de foutre la paix aux footballeurs, mais aussi aux clients anonymes des prostituées !
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.58/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

188 réactions à cet article    


  • bo bo 22 avril 2010 09:58

    article éloquent .... mais dont on peut ne pas être du tout d’accord sur la conclusion en faveur de la libération de la prostitution.


    • FRIDA FRIDA 22 avril 2010 14:07

      @Ben khabou

      Votre commentaire est pertinent, j’y souscris entièrment.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 avril 2010 04:48

      @ l’Auteur : 


      Article bien fait dont je n’ai pas la compétence de cautionner la véracité des faits, mais dont j’adhère d’emblée à toutes les conclusions



       Pierre JC Allard

    • Georges Yang 24 avril 2010 14:21

      La libéralisation du marché ne veut en aucun cas la libéralisation des comportement mais son aliénation, cela n’a rien à voir avec la libéralisation des mœurs et des comportements, sauf qu’il y aura toujours une récupération commerciale, mais c’est hélas inéluctable dans tous les domaines


    • Georges Yang 24 avril 2010 14:26

      A JC Allard
      Merci Je viens de consulter le lien, il y en à marre des moralistes !


    • thejoker 22 avril 2010 10:05

      le scandale la dedans c’est que personne ne se pose la question des femmes et enfants des joueurs
      ni de leur morale !

      trouvez vous ormal d’aller aux putes pour se sentir le roi du monde quand la moitie de la planet creve de faim ?
      zidane il faisait pareil vous croyez ?


      • saint_sebastien saint_sebastien 22 avril 2010 10:25

        est il moral que les joueurs de foot gagne autant ? que Dassaut vende des armes ( qui tuent lol) ? que Nike fasse bosser des quasi esclaves en chine ou birmanie et que vous vouliez acheter des vetements toujours moins cher ? qu’on laisse une terre completement polluées à nos enfants ? ect ....
        bref , la morale c’est bon pour les gogos et les croyants ...


      • FRIDA FRIDA 22 avril 2010 14:13

        @Saint_Sebastien

        Je n’aurai pas dit mieux


      • saint_sebastien saint_sebastien 22 avril 2010 10:10

        Il est grand temps de libéraliser la prostitution, avec ou sans maisons closes, et de tout faire pour que ces jeunes femmes puissent profiter pleinement de leurs gains sans être exploitées.

        c’est plus complexe que cela à mon avis.. Dans le cas de ces marocaines , bcp sont sans papier , donc libéralisation ou non elles seront toujours sous la coupe des mafieux.

        encore une fois , elle ne sont pas toutes des victimes , ils faut arrêter de voir les putes comme des victimes. Certaines le sont évidemment, mais d’autre cherche de l’argent facilement , puisque certaines sans papier travaillerons plutôt dans des restaurants à la plonge , dans les champs , ou en tant que « nourrices ».

        toutes les migrantes ne sont donc pas obligé de se prostituer , mais c’est le boulot le plus « facile » à faire.

        Enfin parlons aussi de la complicité familiale , des mères qui encouragent les filles à se prostituer parce que seul revenu , par exemple.

        Donc si il faut en sortir certaines de la clandestinité , la solution hollandaise ou allemande est elle vraiment la meilleurs ?

        la solution hollandaise est clairement un échec puisque cela n’empêche pas la prostitution illégale (hors red light district).

        et surtout baser son économie sur la prostitution , comme le fait la Thaïlande ou le Maroc ( j’exagère mais c’est presque ça ) , sur le long terme n’apporte pas grand chose au développement du pays.


        • wesson wesson 22 avril 2010 10:12

          Bonjour l’auteur,
          Avec Lucilio, Lexington nous avions déjà les siphonnés ultralibéraux de contrepoint.org.

          Avec drzz, nous avons les dingues islamophobes du blog drzz

          et maintenant avec vous, avec la pute mineure à Ribery en une !

          Il n’y a pas à dire, on est content d’avoir filé du pognon à Agoravox pour « soutenir l’information » !

          j’ai bien apprécié aussi votre passage "malgré l’absence de racolage et de vulgarité", à voir les photos de la jeunette s’étaler un peu partout sur Internet, je me dit que effectivement, ma notion de la vulgarité doit légèrement différer de la norme parisienne...

          En tout cas, en ces temps de débat sur l’interdiction de la burka, tout ceci me fait bien marrer .. et n’est pas d’une grande importance non plus !


          • sheeldon 22 avril 2010 16:50

            une pute en dior c’est pas une pute !

            c’est une dame !!


          • COVADONGA722 COVADONGA722 22 avril 2010 11:13

            tsss Calmos je vous le repete votre bonté vous perdra tsss


          • verdan 22 avril 2010 13:42

            @ Calmos

            Je kiffe les coups de patte du matou :) MDR

            bine à vous


          • Arunah Arunah 22 avril 2010 14:44

            @ Calmos

            Une délicate gratouille derrière vos jolis oreilles velues.


          • Philou017 Philou017 22 avril 2010 10:22

            Excellent article.

            Concernant les joueurs de foots, je trouve que la façon dont est sortie cette affaire est véritablement scandaleuse.

            Il s’agit d’une enquête en cours où les joueurs auditionnés ne sont l’objet d’aucune charge, et ne paraissent pas devoir l’être à l’avenir.
            Le fait que des noms connus soient sortis de l’enquête est une violation du secret de l’instruction manifeste, et la façon dont la presse s’est jetée dessus est exécrable.
            Des joueurs de football sont jetés en pâture au peuple avide de sensationnel, sans la moindre vergogne. Ca fait de l’audience.

            C’est facile et les journalistes ne risquent rien. Pas Apparemment c’est le torchon Le Monde qui a lancé l’affaire et se serait procuré le rapport de police. Quand on sait que le Monde est au bord du dépôt de bilan, on voit que tout devient bon pour faire de l’audience.Surtout que ca risue rien. Pas comme de s’attaquer à un homme politique en vue ou à un financier.
            La présomption d’innocence est bafouée, la vie privée de gens exposée de façon obscène.

            Par contre les enquêtes sur les réseaux de prostitution sont rares, alors que certains sont ni plus ni moins que de la traite des femmes, et prospèrent sous l’œil indifférent des états Européens et des médias.

            Je n’ai strictement aucune sympathie pour les joueurs de foot payés comme des millionnaires. Mais accepter ce genre de lynchage, c’est accepter que n’importe qui se retrouve exposé, parce que ca fait de l’audience.
            Ecœurante presse.


            • Philou017 Philou017 22 avril 2010 10:41

              en Français, ca doit donner ça :
              C’est facile et les journalistes ne risquent rien. Apparemment c’est le torchon Le Monde qui a lancé l’affaire et se serait procuré le rapport de police. Quand on sait que le Monde est au bord du dépôt de bilan, on voit que tout devient bon pour faire de l’audience. Surtout que ca risque rien. Pas comme de s’attaquer à un homme politique en vue ou à un financier.


            • Julien Julien 22 avril 2010 12:34

              « Je n’ai strictement aucune sympathie pour les joueurs de foot payés comme des millionnaires. »


              Moi non plus !
              Avec ce genre d’excès, on vit dans une société qui non seulement va dans le mur, mais en plus, accélère pied au plancher.

              90% des gens ne pensent qu’à eux, essayant d’engranger le maximum de fric, et de sexe (qui régit presque tout).



            • oncle archibald 22 avril 2010 12:37

              Ou à un Pape ..


            • FRIDA FRIDA 22 avril 2010 14:26

              C’est de l’information qui ne nuit pas à la carrière du journaliste, au contraire c’est même un scoop, et donne du grain à moudre à cette profession de journaliste. C’est de l’info diversitissement.


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 avril 2010 10:30

              Si elle est mineure c’est de la pédophile en plus !

              Doit on tolérer que des pédophiles représentent la France ?


              • King Al Batar King Al Batar 22 avril 2010 10:37

                Non c’est du détournement de mineur.

                Pedophillie concerne les enfants....

                Au moment des faits, il avait 26 ans elle 17, ou peut etre 16. C’est honteux, mais ce n’est pas une enfant.

                Mais bon est ce que l’on peut parler de détournement lorsqu’il s’agit d’une prostituée.... ? Elle est plus que consentante, elle est commercante. Le client ne manipule pas et ne joue pas avec l’eventuelle inexpérience de la gamine....

                Comme je le disais plus bas, moi ce qui me choque c’est qu’une gamine de 16 ou 17 ans ait déjà des nichons en plastoc.... Le médecin aussi il a ssa part de responsabilité, parce que cela peut induire en erreur.


              • Philou017 Philou017 22 avril 2010 10:38

                L’abus de connerie finit par nuire à l’intellect. Soyez prudent.


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 avril 2010 10:46

                Avoir des relations sexuelles avec un/une mineur(e) c’est de la pédophilie quand on est majeur même si le/la mineur(e) est consentant(e).

                Même pour les footballeurs géniaux, les curés, les cinéastes ... ou ... les politiciens !

                Rappelez vous ce qui s’est passé à Outreau !


              • titi 22 avril 2010 10:57

                Nan.

                Je crois qu’il y a un notion de majorité sexuelle en droit.

                Cette majorité est à 15 ans.
                Elle est portée à 18 ans si l’adulte a « autorité » (parent, prêtre, etc...), et a pu exercer cette autorité pour obtenir ce qu’il voulait.

                Elle avait plus de 15 ans, les footeux n’avaient pas d’autorité. Donc pas de pédophilie.


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 avril 2010 11:09

                Avec des mineur(e)s c’est toujours considéré comme un viol si on est majeur.

                Il faut être prudent dans la vie.


              • King Al Batar King Al Batar 22 avril 2010 11:44

                Donc Alois si je suis votre raisonnement à la lettre, un gosse de 19 ans qui est avec une fille de 17 ans sera donc pedophile....

                Eh ben ca fait encore un délit supplemtenaire que j’ai commis dnas ma jeunesse. Deceidement je les accumule.

                Non plus sérieusement, il y a effectviement une qustion de majorité sexuelle, et effectivement la pédophilie concerne les enfant de moins de 15 ans. Au dela je crois que le délit s’appelle détournement de mineur.

                Le détournement signifie que l’on abuse de la crédulité d’un mineure pour profiter d’elle sexuellement. La question que je posait est qui détourne une prostitué de 16 ans ? Le client ou le proxo ?

                A mon sens c’est le proxo. Le client lui n’est qu’un couillon !


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 avril 2010 11:52

                En attendant, bonne chance pour le client pour prouver qu’il n’était pas au courant.

                Ils se sont foutus dans une merde noire !

                On ne doit pas coucher avec un(e) mineur(e) sous peine de poursuites pénales même si il/elle est consentante : voyez ce qu’en dit le code pénal.

                Il s’agit en plus d’un moyen efficace de chantage : dans le cas présent, on pourrait même imaginer qu’on leur a fourni une pute mineure pour les forcer à obéîr à des ordres de la mafia des paris sur les matches de foot.

                On peut espérer qu’ils tombent sur un juge compréhensif sinon leurs carrières sont foutues.


              • King Al Batar King Al Batar 22 avril 2010 12:02

                Apparement la gamine a elle même déclaré au juge qu’elle avait menti sur son age. Ce qui leur permettra de se dédouaner un peu.
                Mais c’est vrai qu’ils se sont mis dans un beau merdier !


              • King Al Batar King Al Batar 22 avril 2010 12:05

                Ca me rappelle un peu Mike Tyson.

                Qui a fait de la Prison pour avoir violé Miss Black America, gamine de 19 ans (aux etats unis c’est 21 ans la majorité), alors qu’elle veanit dans sa chambre d’hotel à 2h30 du matin pour des autographes.....
                Il avait été l’un des juges qui lui avait permis d’obtenir le titre de Miss Black America dans l’après midi.


              • curieux curieux 22 avril 2010 12:53

                Donc, tous les adolescents de plus de 18 ans qui se tapent une fille de 15 à 18 ans peuvent être inculpés de détournement. Ca va pas la tête ?


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 avril 2010 13:36

                Ben oui : il suffit que les parents portent plainte et hop !

                Mais il faudra prouver que le/la mineur(e) a effectivement eu des relations sexuelles avec le/la majeur(e).

                Donc petit conseil : JAMAIS coucher avec des mineur(e)s.


              • Massaliote 22 avril 2010 13:37

                Alois, le premier représentant de la France, son Altesse Sarko Ier, a joué les petits facteurs pour remettre à Obama en mains propres une lettre du pédophile Polanski. smiley


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 avril 2010 14:00

                J’en parlais plus haut sans citer de nom !

                De toute façon, le président des USA n’a pas de pouvoir sur la justice de l’Etat de Californie : c’est à Terminator , heu à Conan, enfin à Arnold qu’il devait envoyer sa bafouille.

                Vu que les personnes qui se font gauler en Thailande ont des comptes à rendre à NOTRE justice je ne vois pas POURQUOI il y en aurait qui auraient des PRIVILEGES en la matière surtout après la triste affaire d’Outreau.


              • curieux curieux 23 avril 2010 00:27

                A Franken
                La majorité sexuelle, comme l’a dit Titi est à 15 ans en France
                Donc, si c’etait comme tu dis, le gars de 18 ans, y se tape une vieille ou il se masturbe


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 avril 2010 05:06
                @ AF

                Cette notion de pédophilie est en effet un piège a cons, à moins que ce ne soit vulgairement le contraire, because la morale chrétienne et le virginité et autres résidus du XiXe siècle. Pedophilie devrait désigner le rapports avec une personne avant sa maturité sexuelle.   Faire comme si 17 ans était comme 7 et 14 comme 4 est juste bête.  Pour les notions de consentement, c’est une autre histoire.

                Quant aux pédophiles qui représentent la France, la barre ets bien haute. On devient indigne de représenter la France quand on fait le premier clin d’oeil au vice. Avertissez Mitterand.


                Pierre JC Allard




              • Deneb Deneb 22 avril 2010 10:32

                L’effet pervers de la très médiatique lutte contre la pédophilie (beaucoup plus que par exemple la necrophilie, aussi nuisible sinon plus) est que, par un réflexe de défi contre l’ordre établi, le plaisir de transgresser, présent dans chacun, on se met à chercher les partenaires sexuels de plus en plus jeunes, les filles qui viennent d’avoir 18 ans étant de plus en plus prisés. C’est irraisonnable, une fille jeune n’ayant ni la technique ni l’expérience nécessaire pour une partie de jambes en l’air convenable, elles sont de plus souvent extrêmement immatures psychologiquement et c’est gênant, du moins pour moi, la culture faisant partie du charme érotique d’une femme.

                Je ne peux m’empêcher de penser que cette mode de la chair « jeune limite de légalité » n’est bien sûr qu’une mode passagère, mais favorisé par la montée de l’Islam, où le pratiques pédophiles sont bien plus acceptées, dans certains pays musulmans il est légal d’épouser une fille pré-pubérée.


                • Georges Yang 22 avril 2010 10:44

                  Je m’attendais à un couplet sur la pédophilie
                  Dans le cas présent, il s’agit tout au plus de relation sexuelle illicite avec mineure de plus de 15 ans, pas de pédophilie
                  Le pédophile n’est pas attiré par une fille qui fait du 95 D !
                  Et s’il existe, comme ailleurs, des pédophiles arabes, ceux qui sont sur les Champs recherchent en majorité des filles certes jeunes, mais ayant tous les attributs de la féminité
                  Elles sont physiologiquement adultes, même si certaines sont psychologiquement immatures

                  Quand au leurre sur l’âge, il y a eu le précédent Tracy Lord, la vedette du porno américain qui commença à tourner à 15 ans avec de faux papiers et se fit démasquer juste avant ses 18 ans après avoir tourné 80 films
                  Si elle avait connu Ribéry de nos jours, le pauvre serait encore plus mal


                • DESPERADO 25 avril 2010 13:26

                  Deneb
                  Ta thèse :

                   « je ne peux m’empêcher de penser que cette mode de la chair »jeune limite de légalité« n’est bien sûr qu’une mode passagère, mais favorisé par la montée de l’Islam, où le pratiques pédophiles sont bien plus acceptées, dans certains pays musulmans il est légal d’épouser une fille pré-pubérée »

                  Les faits :

                  - Affaire du rabbin (Alan J.) Horowitz déclaré coupable et condamné à 20 
                  ans de prison pour avoir sodomisé une patiente psychiatrique de 9ans !

                  - Affaire de Rabbi Zeev Kopolevitch (déclaré coupable d’avoir molesté des étudiants de Rosh
                  Yeshiva, Netiv Meir yeshiva d’études secondaires).

                  - Affaire du rabbin Lewis Brenner déclaré coupable de pédophilie. L’affaire originale 
                  compris 14 chefs d’accusation de sodomie et violence sexuelle. Il a accepté de plaider coupable à une accusation de sodomie dans le troisième degré en échange d’une sentence de cinq ans dans une prison fédérale.

                  - Affaire du rabbin Ephraïm Bryks (les accusations sur le comportement sexuel inapproprié 
                  avec des enfants ont commencé à faire surface dans les années 1980. Rabbi Bryks est actuellement membre de la Harabonim Vaad de Queens. Le Vaad est un comité rabbinique 
                  qui prend des décisions importantes au sein d’une communauté orthodoxe.) 

                  - Affaire du rabbin Shlomo Carlebach (Accusé de plusieurs chefs : molestation enfants 
                  molestation, et agression sexuelle sur jeunes filles) 

                  - Affaire Rabbi Perry Ian Cohen - Montréal et Toronto, Canada (Accusé de violences sexuelles sur une fille de sept ans). Seulement congédié pour inconduite sexuelle avec fidèles. 

                  - Affaire du rabbin Yitzchak Cohen (accusé d’avoir harcelé sexuellement des élèves à
                  Bar-Ilan University) 

                  - Affaire du rabbin / Cantor Sidney Goldenberg reconnu coupable en 1997 d’avoir molesté des enfants.
                  - Affaire du rabbin Israël Grunwald (Accusé de molester un adolescent de 15 ans en 1995. 
                  Grunwald a été le grand rabbin d’une congrégation hassidique hongroise en Brooklyn, connu sous le nom chrysalides.

                  - Affaire du rabbin Salomon Hafner accusé d’avoir abusé sexuellement d’un jeune garçon handicapé mental.
                  - Affaire du rabbin Israël Kestenbaum : Accusé de pornographie enfantine sur internet.
                  - Affaire du rabbin Robert Kirschner (Accusé d’exploitation sexuelle ou de harcèlement
                  trois fidèles et un employé de la synagogue) .
                  - Affaire de Rabbi Baruch Lanner (Condamné - pédophilie.) 
                  - Affaire du rabbin Jerrold Martin Levy (reconnu coupable des deux chefs d’accusation de la sollicitation de relations sexuelles par l’Internet et de deux chefs d’accusation de pornographie juvénile. Condamné à six ans de prison.
                  - Affaire du rabbin Richard Marcovitz condamné pour des actes indécents ou obscènes sur un enfant.
                  - Affaire du rabbin Avrohom Mondrowitz accusé de deux chefs d’accusation d’abus sexuels avec des garçons dans une école d’éducation spéciale à New York.
                  - Affaire du rabbin Melvin Teitelbaum accusé de trois chefs d’accusation de crimes sexuels 
                  à l’encontre de deux garçons de moins de 14 ans.
                  Affaire du rabbin Yaakov Weiner accusé d’avoir abusé d’un garçon au Camp Mogen Avraham, 
                  New York.
                  - Affaire de l’Etat d’Israël vs. un délinquant sexuel (déclaré coupable - 68 ans d’Israël 
                  homme religieux a plaidé coupable à des brutalités répétées de sa petite-fille, a été 
                  condamné à 19 ans de prison.


                  Pauvre type.


                • Lucien Denfer Lucien Denfer 30 avril 2010 18:58

                  Comme quoi la pédophilie et la religion font bon ménage, non pas tant à cause des restrictions ou du code moral, voire du devoir d’être irréprochable en tant qu’homme de foi, mais surtout parce que les croyances mettent certaines personnes dans la position de disciples face à des gourous tout puissants, qui finissent par franchir la ligne rouge.

                  Je vais aller vomir un peu...


                • King Al Batar King Al Batar 22 avril 2010 10:33

                  Marci à l’auteur avec qui, une fois de plus, je suis en accord.

                  La première chose, pour dédouaner un peu notre Franck Ribeiry national (qui a du etre affetcté quand même, rien qu’à voir le rouge qu’il s’est pris hier soir). Premièrement ça ne me surprend pas, j’imagine que la plupart des footballeurs se tapent des putes.
                  Ce qu’il faudrait qu’on m’explique c’est comment une mineure peut avoir la possibilité de se refaire les nichons. Parce que ca induit quand même en erreur ! Moi pour moi une nana siliconné j’en ai rencontré peu dnas ma vie) elle a au minimum 18 ans.... En plus elle même a déclaré avoir menti sur son age.

                  Autant le proxo, il mérite de prendre cher, parce que faire tapiner des gamines, meme de luxe, c’est honteu t scandaleu (faire tapiner tout court aussi d’ailleurs).

                  Après pour la libéralisation de la prostitution, j’invite tout le monde à revoir l’Aventure c’est l’aventure. Au début les prostitué font grêve et se syndicalisent, de manière assez parodique, mais c’est plutot bien réflechit. C’etait l’epoque ou Lelouch fasait des bons films...

                  Libéraliser pour qu’elle ait des condition de vie et sociale équivalente à n’importe quel autre travailleur, oui. Mais le dnager du proxenetisme, et de l’abus est toujours présent.

                  Je ne sais pas comment ca se passe réellement pour leur condition de vie à Amsterdam, mais je crois que les prostitué quisont derriere des vitrines là bas sont des étudiantes hollandaises pour la pluspart, qui font ca pour payer leurs études (qu’est ce que c’est glauque !). Je me souviens être allé la bas, en boite pour esperer tirer des faveur d’une hollandaise gratuitement, eté choqué par le peu de belle fille à l’intérieur de l’établissement. J’ai donc pris l’initiative de demander à un jeune local ou se trouvait les belles hollandaise. Il m’a répondu derriere des vitrines.....

                  Vu comme cela est organis, et la rigueur hollandaise, j’imagine que cette rpofession doit être bien mieux protégé que chez nous. On devrait peut etre s’en inspirer.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès