Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La ridicule polémique sur l’exil fiscal

La ridicule polémique sur l’exil fiscal

Heureusement que les Echos sont là pour nous révéler quels sont les vrais problèmes de notre pays. Le quotidien économique nous informe : « Exil fiscal : les départs multipliés par 3 en 5 ans ». La persécution fiscale dont seraient victimes les plus riches les pousserait à fuir notre pays…

 
Le tout petit bout de la lorgnette
 
Ce n’est pas la première fois que certains médias s’inquiètent de manière dramatisante de l’exil fiscal des riches Français. Mais en 2015, comme en 2010, pour qui met un minimum en perspective les chiffres, on constate qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat, même fiscalophobe… Le court papier des Echos, d’abord intitulé « Impôt : les départs à l’étranger des plus aisés s’accélèrent  », si on en croit l’adresse URL, est drôle sans le vouloir. D’abord, dire que les départs ont été multipliés par 3 en 5 ans est assez ridicule quand on se souvient que cela fait du creux de la crise économique le point de départ de l’analyse, moment peu propice aux coûteuses expatriations ou aux départs en aventurier…
 
Pire, nous sommes sur « des rythmes de hausse bien plus rapides que pour le nombre global de Français qui s’expatrient (+6% par an en moyenne)  » ! Surprise ! Il est plus facile pour les cadres sup globalisés de partir à l’étranger que pour la caissière ou l’ouvrier… Car la population en question est bien identifiée : en 2013, 3744 départs à l’étranger de contribuables au revenu fiscal de référence supérieur à 100 000 euros. Mais est-ce surprenant pour un pays avec tant de multinationales (PSA, Renault, L’Oréal, Carrefour, LVMH, Danone…) ou de grandes écoles dont les étudiants se voient offrir de telles opportunités ? La marche en avant de la mondialisation explique ainsi cette augmentation.
 
Un phénomène dérisoire
 
Il n’y a pas d’exil massif comme semble l’indiquer certains médias. D’abord, il faut savoir qu’il y a environ 300 000 contribuables dont le revenu fiscal de référence dépasse 100 000 euros. Du coup, que 1,25% de cette population se soit expatriée en 2013 relève plutôt de l’anecdotique, surtout que le papier ne précise pas le nombre de retour, sans doute de peur de présenter des chiffres encore plus anecdotique. Car c’est bien ce qu’ils sont, anecdotiques, car dans le monde actuel des cadres supérieurs, partir à l’étranger est plus courant, parfois un passage obligé pour certaines carrières, d’autant plus que certaines grandes écoles imposent un passage à l’étranger bien plus long qu’avant.
 
Pour un peu, on pourrait y voir au contraire une certaine résistance des Français à l’expatriation. Les Echos nous alertent aussi sur les 714 départs de redevables de l’ISF, 15% de plus que l’année précédente. Sauf que cela représente un peu plus de 0,2% du nombre de redevables, ce qui, comme en 2010, est loin d’un exil massif, même si le nombre de départs progresse, ce qui est sans doute la conséquence des départs de hauts revenus, dont certains doivent payer l’ISF… En outre, beaucoup d’expatriés à hauts revenus découvrent à leur plus grande surprise qu’ils ne paient pas moins d’impôts en partant vers les pays anglo-saxons, ce qui relativise tout le discours sur l’imposition punitive…
 
Mais surtout, ce discours sur l’exil fiscal est assez insupportable quand on sait à quel point les inégalités ont progressé depuis quelques décennies et que l’on se souvient que les taux marginaux d’impôt sur le revenu étaient encore de 70% aux Etats-Unis sous Nixon et de 56,8% en France au début des années 90.

Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 8 août 2015 11:05

    ils quittent la France les riches !!!! Bon débarras, enfin on va rester entre nous : politiciens corrompus menteurs et véreux responsables de cette situation et totalement irresponsables dans leurs têtes couronnées , entre immigrés arrivant par vagues pour fuir ce qu’il trouveront en France sous peu , heureusement il restera les « sans dents illettrés de la France du bas » travaillant au SMIG qui auront la lourde tache de faire vivre tout ce beau monde et leurs familles bien mieux qu’eux d’ailleurs, ce sont eux qui portent la France a bout de bras ...... Ceux qui resteront car trop pauvres pour fuir vont de faire tellement présurer qu’ils verront la peau de leur ventre toucher celle de leur dos par l’intérieur, heureusement a la télé ils pourront voir leurs amis les politiques Ripouxblicains et Fauxcialistes bien dodus dans leurs costumes a 10 SMIG distiller leur poison habituel leur promettre s’ils sont élus un avenir meilleur en oubliant bien entendu de préciser que c’est uniquement de leur avenir a eux, les autres les électeurs les couillons se font baiser depuis 40ans et ce n’est pas aujourd’hui ni demain que cela changera.....


    • rocla+ rocla+ 8 août 2015 11:21

      @zygzornifle


      C ’est vrai ... les pauvres avec les pauvres .... smiley

    • flourens flourens 9 août 2015 16:16

      @zygzornifle
      il existe bien une solution, la liberté, laissons les gens libres et responsables, oui, responsable, sarko disait « ceux qui n’aiment pas la France n’ont qu’à quitter le pays » donc ceux qui quittent la France pour des raisons fiscales n’aiment pas la France, mais on est libre, toutefois la liberté ne peut être que relative et pas absolue, à ces gens la il faudrait leur demander le laisser leur passeport, carte d’identité et surtout carte vitale, ils n’ont qu’à les demander aux iles Caiman ou autres, vous verrez que ça calmera les départs, car actuellement ils ont le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière, la France leur offre sa sécurité, ses hôpitaux et toutes ses facilités qu’ils ne méritent pas, donc leurs papiers Français au broyeur, la liberté se mérite


    • zygzornifle zygzornifle 10 août 2015 15:47

      @flourens

      On a pu aimer la France mais un moment quand elle vous a fait cocu, on reste ou on la quitte .....


    • HClAtom HClAtom 8 août 2015 11:08

      Merci pour cet article.

      Il faut aussi rappeler une évidence : si les exilés sont riches, c’est parce qu’ils se sont enrichis grâce à la France, son marché, ses infrastructures, ses services publics, ... Mais une fois les poches pleines, ils crachent dans la soupe en refusant de participer eux aussi à l’effort patriotique.

      Ce n’est donc pas cette « mauvaise France » qu’il faut pointer du doigt, mais plutôt dénoncer l’égoïsme outrancier de ces exilés qui ne respectent ni le pacte républicain, ni la convention des droits de l’homme qui stipule dans son article 13 : "Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.".


      • mmbbb 8 août 2015 19:41

        @HClAtom Vous faites bien de rappeler cet article mais oubliez de le replacer dans son contexte celui de la declaration des droits de l’homme qui dans son esprit etait de financer les fonctionnaires en charge des fonctions régaliennes de l’etat Desormais le contexte actuel est tres different les mots ont un double sens Solidarite veut plutot dire assistanat « L’egoisme outrancier » par pure symetrie nous pourrions mettre le « racket fiscal de la france » Les riches comme vous oubliez de le dire payent quand meme une grande partie de l’impot sur le revenu Beaucoup de personnes qui s’exilent sont exaspérées de la gestion des finances publiques et de la classe politique francaise Continuez de tirer a boulet rouge sur les riches sans discernement ( tout se paye meme cette immigration incontrolée dont personne n’avance le cout et je comprends la famille Leonarda qui voulait revenir Tout gratos Notre generosite confine a la cretinerie ) et la France d’ici quelques annees ne partagera plus rien sinon les dettes Le deficit a largement depasse les 60 % du PIB( critere defini pa le traite de Maastricht ) Les francais commenceront a frelmr lorsque nous depasserons les 100 % Il suffit de se comparer a la Suisse et d’avoir enfin le courage de regarder les maux qui nous affligent A bon entendeur


      • rocla+ rocla+ 8 août 2015 11:28

        Pour être crédible cet article devrait   chiffrer   l’ impôt non encaissé 

        du au départ de ces personnes  qui s’ exilent .

        Sachant que 74 % de l’ impôt collecté  est  payé par 
        10 % des foyers les plus aisés .

        Quelle est la somme globale échappant au fisc  par ces exils ?


        • foufouille foufouille 8 août 2015 14:40

          @rocla+
          la TVA rapporte beaucoup plus ........
          c’est des pauvres malheureux qui crèvent de faim. nous, nous sommes morts ........


        • Pere Plexe Pere Plexe 8 août 2015 15:24

          @rocla+
          Encore une énorme connerie bien polémique répétée par un âne endoctriné.

          Non 10% ne paient pas 74% des impôts en France.
          Dommage !


        • rocla+ rocla+ 8 août 2015 15:29

          @Pere Plexe


          Bien sûr que non , mais alors pas du tout du tout .....

          Je ne parle pas de TVA   .

          Encore une énorme connerie bien polémique prononcée par un âne 
          idiologique  . 

          Vraiment c ’est bête d’ être si con .


          Sinon ça doit vous convenir parfaitement que les gens s’ en vont d’ ici 
          payer des impôts ailleurs , ça , ça doit  parfaitement vous convenir .

        • Pere Plexe Pere Plexe 8 août 2015 15:48

          @rocla+
          « L’impôt collecté » c’est aussi la TVA et la CSG !

          Vous aurez beau tortiller du croupion vous avez dit une énorme connerie 

        • rocla+ rocla+ 8 août 2015 15:57

          @Pere Plexe


          Vous pourriez au minimum ne pas être de mauvaise foi . 

          Quand je parlais de l’ impôt collecté  , c ’est bien sûr de l’ impôt 
          sur le revenu .

          D’ ailleurs  ,

          50 % des Français ne payent pas d’impôt sur le revenu .
          50 % des impôts sur le revenu sont payés par les 5 % les plus riches .


        • foufouille foufouille 8 août 2015 17:45

          @rocla+
          mais les autres payent plus que tes pauvres riches qui veulent pas payer routes et hôpitaux. le pire est le pauvre qui devient chanteur ou acteur exilé fiscal ........
          et tu paye pas d’impôts sur le revenu ........... avec ta petite retraite de raté
           smiley


        • foufouille foufouille 8 août 2015 18:35

          @rocla+
          tu as ni rolex ni caviar et plus de 50, donc tu as raté ta vie.
           smiley
          sauf si tu aimes sucer ou enculer fredo.
           smiley
          avec ta petite retraite de raté, tu demandes chaque année une aide de la sécu pour payer ta mutuelle.
           smiley
          en plus, tu bois du picrate et a rien à foutre de la journée sauf agoranet.
           smiley
          doublement raté.
           smiley
          tu es pas riche donc raté.
           smiley
          sampiero est riche lui.


        • Pere Plexe Pere Plexe 8 août 2015 20:44

          @rocla+
          « Quand je parlais de l’ impôt collecté , c ’est bien sûr de l’ impôt sur le revenu . »

          C’est bien ce que je vous reproche !
          L’ IR représente moins d’un quart des impôts, c’est aussi l’un des rares impôts progressifs.
          C’est à ce titre que beaucoup l’attaque souvent avec des assimilations et des propos mensongés !
          L’arnaque la plus courante est d’assimiler impôts et IR pour sortir des stats qui épate le nigaud.

        • mmbbb 9 août 2015 11:00

          @Pere by PalMall 1.1"> Plexe Vous qui me fîtes une remarque désobligeante , ayez au moins le sens du discernement puisqu il s’agit de l’impot sur le revenu dont pres de 50 % de francais sont exemptes Avant de se poser en donneur de lecon il faudrait au moins avoir des reponses pertinentes 


        • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 9 août 2015 13:19

          @rocla+
          50 % des Français ne payent pas d’impôt sur le revenu .
          50 % des impôts sur le revenu sont payés par les 5 % les plus riches .

          Ce qui est parfaitement normal.

          Vos chiffres prouvent uniquement que 50% de la population survit tout juste avec ses revenus, ce qui est scandaleux dans un pays riche et 5% de la population est beaucoup plus riche parce qu’elle s’attribue une plus grosse part du gâteau.

          Et ne me parlez pas de mérite, je suis entourée de gens « méritants » qui magouillent tout ce qu’ils peuvent pour payer le moins possible parce qu’il leur en faut toujours plus alors qu’ils ne savent plus quoi en faire tant ils en ont.


        • Jeff84 10 août 2015 17:28

          @Parlez moi d’amour
          Non, ils magouillent car l’Etat est un puit sans fond qui ne leur rend pas le tiers ce qu’ils donnent, et qui en plus leur crache dessus. C’est le problème de tout système inégalitaire en droit : ceux qui n’ont pas les mêmes droits que les autres veulent y échapper.


          Par contre évidemment, ce n’est pas la même chose pour ceux qui sont avantagés. Mon frère vient de comprendre ça, il a bossé comme un sagouin pendant 10 ans pour gagner 2500€ par mois et se faire assassiner en impôts : maintenant il a arrêté de bosser, et vit beaucoup plus confortablement (en qualité de vie) des mêmes aides publiques qu’on lui prenait auparavant.

          Par contre, il refuse encore de travailler au noir. Mais je suis sûr qu’il va y venir aussi. C’est ce que le système encourage : peu de contrôles, absence de pénalités s’il se fait prendre (tout est pour l’employeur), salaire effectif plus que doublé...

        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 août 2015 12:38

          Effectivement il faut regarder du coté de l’exil fiscal des entreprises

          Une adresse unique au Luxembourg pour 1600 multinationales !

          Laisser pourrir et ne pas être responsable : la vocation du politicien d’aujourd’hui


          • rocla+ rocla+ 8 août 2015 15:32

            Oui  , il faut surtout pas regarder du côté des cons de politiques 

            et de fonctionnaires  qui créent ce mouvement d’ exil . 

            On est sans doute plus bêtes que les Luxembourgeois ?

            • Pere Plexe Pere Plexe 8 août 2015 15:42

              L’article commis par les serviteurs d« Arnaud est absolument incroyable d’un point de vue technique.

              Non seulement les chiffres sortes du chapeau mais surtout ils n’ont aucune valeur scientifique
              Combien de français ont immigré sur la même période ?
              Comment affirmer que ces personnes sont des exilés fiscaux ?(C’est à dire que la fiscalité serait la premiere des raison les ayant incité à quitter notre pays)
              Quel est le flux migratoire inverse ?
              Ce qui amène d’ailleurs les auteurs pourtant peu scrupuleux à écrire »

              • Pere Plexe Pere Plexe 8 août 2015 21:44

                Le chiffre de 3700 départs et à comparer avec celui avancé par l’express .
                On est de toute façon à la marge des sommes soustraites au fisc.
                Pour mémoire le manque à gagner des diverses fraudes fiscal est d’environ 80 milliards/an.


              • Spartacus Spartacus 8 août 2015 15:57
                Sauf que l’article des échos fait état des départs de 2013....
                1-Donc les départs ont étés multiplié par 5 en 3 ans...

                2-Si tout était si « rose » Bercy aurait publié la suite sur 2014...

                L’auteur confond revenus déclarés instantanés comme revenus permanents.
                Par ailleurs les revenus au dessus de 100 000€ pour au moins le quart ce sont souvent des pics ponctuels qui ne se retrouvent pas d’une année sur l’autre.

                Par ailleurs un départ se « prépare », ce n’est pas un acte anodin et qui se fait en un an et généralement discrètement. 
                C’est pas un acte qui se signale aux impôts et qui se retrouve dans une statistique transversale qui ne veut rien dire.. 

                Cela commence par transférer ses avoirs, et cela se fait en plusieurs temps. Trouver un lieu, trouver un moyen de solder, voir une opportunité. 
                Avoirs transférés, c’est disparaite des statistiques des plus riches N-1 et ne jamais avoir été vu par les stats de Bercy.

                Celui qui paye l’ISF en France est juste une personne qui n’a pas de bons conseillers fiscaux.
                Les départs jugés sur le seul critère des payeurs de l’ISF est une analyse assez conne...

                • foufouille foufouille 8 août 2015 17:47

                  @Spartacus
                  tu as réussi à lire tes fiches de payes anglaises ?
                   smiley


                • HELIOS HELIOS 9 août 2015 12:40

                  @foufouille
                  Helas, il a raison, le Spartacus sur le coup.


                  Je connais personnellement un paquet *** d’exilés fiscaux*** qui ont commencés créer en France tout un tas de structures financieres pour y placer ce qu’ils ne pouvaient pas déplacer, comme les avoirs financiers, les biens immobiliers qui rapportent et même les maisons de famille etc...
                  Puis, ils ont liquidés ce qui ne pouvait rentrer dans ce cadre, et ont exporté le fric, ce qui n’est pas interdit du tout.

                  Ils se sont installés dans des pays hors UE, ceux qui n’ont pas ou ont une convention fiscale minimum avec notre pays.

                  Ils ont alors, et comme cela se fait, vendu (echangé) les structures françaises en France a des entreprises etrangères et eux-même ont pris les participations correspondantes dans leurs equivalentes etrangeres (avec le fric exporté précédement)

                  Au final, tous les contournement terminés, ils disparaisent des radars de Bercy. Rien ne les empeche de vivre en France, ils gagnent tout autant de fric qu’avant,, c’est la mode de parler d’accord gagnant-gagnant et c’est le cas entre eux et leurs amis etrangers car tous profitent tous du coup de la defiscalisation en toute transparence.

                  il faut faire helas gaffe, une fois que l’habitude est prise, il deviendra tres difficile d’arreter le mouvement. même ceux qui n’ont pas vraiment interet a partir, le font par prudence ou prevention, créent des circuits economiques tranfrontaliers et bien securisés et lorsque la pression fiscales en France diminuera, ils ne reviendront pas quand même.


                • Jeff84 10 août 2015 17:52

                  @Spartacus
                  Oh, ce n’est pas si évident, mais quiconque est prêt à faire quelques sacrifices peut effectivement facilement ne jamais payer d’ISF. En toute légalité, bien entendu. Sinon, c’est plus facile, et moins risqué. En effet, le risque de redressement est largement plus élevé si on déclare tout : le sport favori des impôts est de fixer des valeurs ridiculement élevées, sans même aller voir à quoi ressemble le bien immobilier. J’ai le cas en ce moment d’un terrain en pente à 15°, avec 80m2 de bicoque pourrie de plus de 80 ans, jamais refaite, estimé à près de deux millions juste parce qu’il y a une célébrité qui a acheté à 1 km pour un prix stratosphérique.


                • rocla+ rocla+ 8 août 2015 15:59

                  Il n’ y en aurait qu’ un seul de Français quittant la domiciliation française 

                  pour échapper à la voracité du fisc  , ce serait un Français de trop . 

                  • Pere Plexe Pere Plexe 8 août 2015 20:30

                    ...et un français qui va bosser à l’étranger pour gagner un peu mieux sa vie ?


                  • rocla+ rocla+ 8 août 2015 16:04

                    Il est stupéfiant de voir des guignols traînant ici et là pour chipoter 

                    des points de détail et finalement se satisfaire que certains assujettis 
                    s’ en aillent  sous des cieux plus propices . 

                    • Pere Plexe Pere Plexe 8 août 2015 20:22

                      @rocla+
                      Vous voudriez interdire à nos concitoyens le droit à vivre ailleurs si bon leur semble ?
                      Encore une fois il n’existe aucune statistique fiable sur l ’exil fiscal (expression discutable par ailleurs, puisqu’il n’est aucunement question d’exil !)


                    • rocla+ rocla+ 8 août 2015 20:54

                      Entre des malcomprenants  , des semi-grabataires à roulettes 

                      et des corses   mirobolants racontant des escartefigueries  je vous 
                      laisse la place , discutez entre vous et bonne soirée .

                      Agoravox c ’est devenu la fête aux cons .

                      • julius 1ER 9 août 2015 08:24
                        Agoravox c ’est devenu la fête aux cons 
                        @rocla+

                        c’est un connaisseur qui parle !!!!!

                      • franc tireur 8 août 2015 23:31

                        Le problème est que pour les riches en France c’est la triple peine : revenus, patrimoine et succession .

                        Il n’y a pas d’autres pays d’ocde dans ce cas .(Il faudrait voir le Danemark) .
                        Par ex les USA c’est la matraque sur les successions (mais aussi revenus selon Etat) ce qui favorise l’emergence de nouveaux riches, pour la tres grande majorité entrepreneurs . la France ne favorise que la rente, immobilière et héritière.


                        • julius 1ER 9 août 2015 08:28
                          Le problème est que pour les riches en France c’est la triple peine : revenus, patrimoine et succession .

                           la France ne favorise que la rente, immobilière et héritière.

                          @franc tireur

                          il faudra peut-être mettre un peu d’ordre dans ton esprit car dire tout et son contraire en en 3 lignes !!!!!!!!!!!! bravo

                        • elpepe elpepe 8 août 2015 23:46

                          oui il suffit d inverser la lorgnette pour que les pbs en effet apparaissent bien loin et petits
                          regardez simplement vos pieds et vous verrez que la mer se retire,


                          • gerard5567 9 août 2015 13:04

                            L’impôt sur le revenu en France est l’un des plus modérés de l’OCDE. Ce sont les cotisations sociales qui sont lourdes. En Allemagne et en Grande-Bretagne, l’exil fiscal est également « important ». Les relations entre l’Allemagne, qui ne ménage pas du tout ses exilés fiscaux, et la Suisse ont défrayé la chronique il y a quelques années. Les États-Unis sont également implacables. 


                            • Pere Plexe Pere Plexe 9 août 2015 14:31

                              L’impôt serait donc, à en croire les Echos et quelques autres institutions dirigées par nos ultra riches,

                              insoutenable,spoliateur,extorqueur pour les plus riches.
                              Depuis longtemps mais jour davantage.
                              Les malheurs des #geonpis nous aurait tiré des larmes...
                              Le discours est rodé.La démonstration imparable.
                              Le couplet sur les « exilés fiscaux » (déserteurs fiscaux serait plus juste) fait parti de ce roman.
                              Tout serait parfait sans ces maudits chiffres.
                              Chiffres imparables,indiscutables,impartiaux mais implacables...
                              Ils démontrent la fausseté du discours.
                              Jamais la richesse n’a été concentrée à se point.Au seul profit des ultra riches.
                              Le patron des Echos qui à échoué à devenir Belge (!) en est le parfait exemple
                              Sa fortune personnelle a progressé de 28% en un an


                              • Robert GIL Robert GIL 9 août 2015 18:02

                                Plus qu’une réalité, le soi-disant « matraquage fiscal » conduisant à l’exil des riches relève surtout d’une bataille idéologique animée par les politiciens pro-capitalistes et relayée par les experts et médias allant dans leurs sens. ... lire la suite


                                • rocla+ rocla+ 10 août 2015 08:10

                                  @Robert GIL


                                  Il y a rien qui t’ empêche  de prendre ton café comme un riche les
                                  pieds dans l’ eau , tu mets une table dans ta baignoire deux chaises 
                                  et t’ invite ta copine comme sur la photo . 

                                  Sont bêtes ces gauchistes , faut toujours qu’ ils soient jaloux des autres ... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès